Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave   Mer 31 Aoû - 13:21



Satoshi "Akaï" Sugimori
Oh, un scarabée...


IDENTITÉ
Prénom :Satoshi
Nom :Sugimori
Surnom : Akaï. Akaïko, sous certaines conditions.
Âge : 15
Sexe : Homme. La plupart du temps.
Nationalité : Japonaise
Groupe/Affiliation : Membre de Judgement, 136eme branche
Établissement/Profession :  Shizuna High School


PHYSIQUE
Parler de physique avec une personne ayant les capacités d'Akaï pourrait paraître un peu étrange. Cependant, sa maitrise de son pouvoir ne lui permet que de se transformer parfaitement que sur deux formes seulement. Son apparence normale, celle qu'il possède depuis son enfance et qui le fait ressembler a un adolescent de 15 ans normal, avec ses cheveux bruns. Ressembler seulement, a cause de son regard effrayant, qui as tendance a faire fuir au premier contact n'importe quel personne un peu impressionnable. Son habitude de marcher le dos vouté et main dans les poches n'arrangent pas les choses, et le rendent antipathique sans même avoir besoin d'ouvrir la bouche. Les rares sourire qu'il décoche et qu'il fait tout pour rendre amicaux ne fait qu'aggraver la situation, son visage se tordant alors en un rictus particulièrement pervers au grand dam du pauvre garçon qui ne cherchait qu'a faire bonne impression. Sa très grande taille pour un adolescent de cet âge (environ un mètre quatre-vingt sept) n'arrangent en rien les choses...

C'est pour ces raisons qu'il lui arrive parfois de changer de peau simplement pour éviter que les gens ne changent de trottoir dans la rue : Celle d'une jeune fille au visage beaucoup plus doux et aux yeux tendre. Globalement, son visage ne change pas beaucoup de sa version masculine, hormis ses yeux, qui deviennent moins durs et prennent une inexplicable couleur rouge (au lieu de la couleur grise habituelle) et quelques adoucissements par ci par la, qui lui donne donc un air de garçon manqué (ce qu'elle est, en quelque sorte...). C'est au niveau du corps qu'il faut chercher les changements majeurs : Tout en lui devient féminin, de la répartition hormonale aux organes génitaux, lui donnant ainsi une poitrine et un bassin de jeune fille. Ses cheveux s'allongent très légèrement et il perd aussi 20 bons centimètres. La seule chose qu'il ne peut pas modifier et son patrimoine génétique, qui lui sers de back-up pour récupérer son apparence normale.

Concernant ses vêtements, comme son surnom l'indique, il aime le rouge et l'affiche : Il porte une veste écarlate a manche et a col blanc sur un T-Shirt noir, et très peu de gens on réussit a l'apercevoir sans sa casquette, rouge et blanche elle aussi. Il porte aussi une paire de gants de cyclisme, juste pour éviter de se faire mal a la main en essayant d'attraper un insecte, un de ses plaisirs favoris. Quand il as le temps, il aime changer de vêtements en changeant de forme, au moins pour se sentir plus a l'aise. Il préfère toutefois garder ses vêtements de garçon.
PERSONNALITÉ

Akaï a toujours chercher a paraitre gentil avec les gens. Cependant, pour une raison qu'il as longtemps trouvée inexplicable, les gens le fuyait dès qu'il maintenait un contact visuel trop long avec eux. Il c'est longtemps contenter de les regarder courir en se demandant quelle mouche les avait piquer, mais récemment il essaye de faire des effort pour avoir l'air plus abordable. Toutefois, c'est une tache qui relève de la mission impossible dans son cas, étant donné qu'il est incapable de fournir la moindre expression faciale amicale ou tout du moins abordable. Il as donc tendance a se replier parfois sur lui même et a ne plus aborder les gens en premier, préférant attendre que quelqu'un vienne a lui si la personne en as envie (ce qui n'arrive, pour ainsi dire, presque jamais). Cependant, quand quelqu'un arrive a outrepasser ses yeux de tueurs, son sourire de pervers sadomasochiste et sa voix de futur tyran mégalomane, il se révèle quelqu'un d'extrêmement serviable, dévoué, parfois même un peu soumis d'ailleurs. Il est aussi plutôt peureux sur les bords. Son sens de l'humour est quelque chose qui peut surprendre parfois tant il est naïf.

La plupart de ces traits de caractère changent légèrement cependant lorsqu’il revêt une autre forme, et plus particulièrement sa forme féminine. Il (elle ?) devient alors un peu plus ouverte aux gens et plus encline a faire le premier pas. Elle rit aussi plus facilement, et ce fait des amis beaucoup plus vite. Concernant ses loisirs, c'est un très grand fan de base-ball et d'entomologie. Son passe temps favori et de creuser dans la terre pour trouver des scarabées ou de courir dans les rues de la cité scolaire avec un filet a papillon.

PETITE INTERVIEW !

Parle-nous un peu de ta famille... "Euh... Ben, je suis fils unique. Ma mère reste a la maison, et mon père est gendarme... C'est tout, je crois. Je dois pas vous faire tout mon arbre généalogique, si ?"

As-tu déjà commis des délits ?"Jamais"

Es-tu ou étais-tu poursuivis par Anti-Skill ?"Non plus"

Quelles sont tes qualités et tes défauts ?"Je crois que je suis quelqu'un de gentil, dans le fond. Mais mon plus gros défaut, c'est que je fais peur a tout le monde..."

Dis-nous ce que tu aimes et ce que tu détestes ?"J'aime la chasse aux insectes. C'est fun comme truc. Le base-ball aussi, je joue lanceur. Je sais faire des courbes, mais je préfére les droites, c'est moins fatiguant pour le poignet... Oh, euh, sinon, je déteste le lait et les sodas, je préfére les jus de fruit... Ah, et j'aime pas quand quelqu'un touche a ma casquette."

Des phobies ?"Aucune a l'heure d'aujourd'hui... Il m'arrive d'avoir le vertige, mais ça passe si je regarde pas trop en bas"

Des Allergies ou autres choses dans le genre ?"Oui. Je suis allergique au pediazole... Comment ? Ah, c'est un médicament pour les bébés. Comment ça, inutile ?"

Des antécédents médicaux ?"Une fois, j'ai eu une grosse fièvre et j'ai eu 42, donc je suis aller a l'hopital, mais sinon rien. Ah, si, je me suis fouler le poignet en 3eme année de primaire. Mais ça va maintenant."

VOTRE CAPACITÉE

Nom de votre capacité :Shapeshifting

Niveau demandé :3

Description de votre capacité :La capacité d'Akaï lui permet de changer de forme physique. Le changement est total, ce n'est pas une illusion ou un état provisoire. Une transformation demandant énormément de détails et une connaissance parfaite de la forme voulue, Akaï n'en maitrise qu'une actuellement. Il peut aussi changer quelques menus détails physiques, tels que la couleur de ses yeux ou de ses cheveux, mais ça lui demande beaucoup d'efforts et de concentration pour un résultat pas toujours probant. La seule forme qu'il peut revêtir de façon "facile" est sa forme féminine, qu'il garde en quelque sorte pré-calculée dans son cerveau, en plus de sa forme de base qu'il peut retrouver quelque soit la forme ou il en est actuellement. Il lui faut ainsi trente secondes pour une transformation complète, secondes durant lesquels il vaut mieux qu'il reste concentrer pour ne pas se faire disparaitre un rein. La transformation peut parfois s'accompagner de troubles hormonaux, causant par exemple des dérèglement du cycle reproducteur, notamment dans sa forme féminine (il lui arrive d'avoir subitement ses règles juste après avoir fini sa transformation...) .

Autre talents :

HISTOIRE


Satoshi était adossé a la fenêtre du train qui le menait a la Cité Scolaire. Du haut de ses neuf ans, ses parents avaient décider qu'il était temps pour lui d'intégrer une école digne de ce nom, surtout que le petit semblait avoir de grandes ambitions pour le futur. Ambitions qui pouvaient se résumer a la mouche que le jeune garçon regardait depuis presque dix minutes maintenant, fasciné. Elle n'avait pas bougé du tout depuis qu'elle c'était poser la, et Satoshi n'avait pas cessé de la fixer. Le train fit une embardée qui surpris la réflexion du jeune homme, qui sursauta et la mouche s'envola, a travers le wagon. Il la suivit du regard, et elle voleta jusqu'au siège qu'occupait une fille qui devait avoir son âge. Une casquette rouge était vissée sur sa tête, qui semblait un tout petit peu trop grande pour elle, comme si elle l'avait piquée a son grand frère. Elle ignora la mouche un instant, puis se saisit du manga qu'elle était en train de lire et s'apprêta a l'écraser. Avec beaucoup plus de dureté qu'il ne l'aurait voulu, Satoshi gronda de sa voix déjà inquiétante malgré son jeune âge :

-Laisse la !


La fillette s'immobilisa dans son geste et regarda le garçon dans les yeux. Un air mal a l'aise apparut sur son visage et elle détourna le regard vers son manga, un vague rougissement sur les joues. Elle grommela une excuse de sa petite voix haut perchée et se cacha le visage derrière son livre. Satoshi soupira. Encore une qui l'ignorait sans qu'il ne comprenne pourquoi. Qu’avaient ils, a la fin ! Il se tortilla un peu sur son siège et sorti un livre sur les insectes. Il était plongé dans une description du Coléoptère européen quand quelqu'un vint s'assoir a coté de lui. La fille de tout a l'heure, a la casquette rouge. Elle se pencha sur son livre, et demanda gentiment :

-Tu aime les insectes ?


Satoshi la regarda un instant, l'air étonné, puis acquiesça d'un simple signe de tête. La fille eut une moue ennuyé et continua :

-Vraiment ? Pourtant, c'est petit, c'est sale, et ça vit dans la terre ! Et ça pique, en plus.

Il cligna des yeux et répondit :

-Tous ne piquent pas. Les mouches sont inoffensives, par exemple. Et beaucoup ne piquent que pour se défendre, tant que tu ne va pas les titiller, ils te laissent tranquille...

Elle fit non de la tête et continua de sa voix fluette :

-Oui ! Mais ils sont dégeu ! Les mille pattes, par exemple ! Si j'en avais un dans le dos... brr ! Horrible !

Il haussa les épaules

-Ce ne sont que de toutes petites créatures. Elle ne vont pas te faire du mal. Et puis c'est assez mignon un mille patte, non ?

Elle le regarda un instant, l'air étonnée.

-Mignon, répéta t elle

-Oui.

Ils se regardèrent un instant, puis elle éclata de rire

-T'es rigolo, toi !
Pouffa t elle entre deux rire

Satoshi rougit. Lui, rigolo ? C'est bien la première fois qu'on lui disait ! D'habitude, on le traitait d'Otaku des insectes ou on avait peur de lui. Elle ôta sa casquette de sa tête et la posa sur le crane de Satoshi.

-Tiens, cadeau, Akaï !
Déclara t elle avec un grand sourire

-Akaï... ?

-Oui ! Comme tes vêtements ! Et la casquette te va super bien, elle est assortie !

Elle eut un nouveau rire et souris a nouveau en lui disant

-Moi, c'est Rie. Rie Kintamura. Enchantée de te rencontrer, Akaï-chan ! Toi aussi, tu va a la cité scolaire ?


Ils discutèrent pendant tout le reste du trajet. En descendant du train, ils étaient devenus les meilleurs amis du monde.

Ou plutôt, la seule ami que Satoshi, alias Akaï, ai jamais eu. Ils allèrent dans la même école primaire tout les deux, et passait le plus clair de leur temps a chasser des insectes ensemble ou a jouer dans les parcs de la Cité, s'émerveillant des pouvoirs que leur montrait parfois leurs ainés. Tous les deux souhaitait aussi avoir leurs pouvoirs, et travaillaient dur pour ça. C'est a ce moment la que la capacité d'Akaï s'éveilla, et qu'on le déclara Shapeshifter de niveau 1. Quand leur professeur leur avait annoncer la nouvelle, il c'était tourner plein de joie vers Rie. Elle lui avait renvoyer un regard jaune, qui essayait de montrer a quel point elle était contente pour lui. Mais la déception de savoir qu'elle n'était qu'une level 0 ternissait tellement son regard d'habitude rieur qu'il ne put s'empêcher de ressentir une profonde empathie pour elle. Leurs primaires ce terminèrent ainsi sur une note assez sombre. Mais Rie promit qu'au collège, elle ferait tout pour le rattraper.

Le collège se déroula aussi. Toujours aussi inséparables, ils avaient sciemment choisi le même établissement pour rester ensemble. D'un coté, Akaï faisait de son mieux pour maintenir un niveau scolaire correct et de l'autre, Rie faisait tout son possible pour passer niveau 1. La première année de collège se termina sans que ni l'un ni l'autre n'augmentent de niveau. Rie se sentait de plus en plus laisser derrière, la plupart des personnes qu'elle et Akaï côtoyaient étant devenus déjà niveau deux ou trois. Quand la deuxième année de collège commença, Rie pris a part Akaï, seul, et l’invectiva avec brutalité :

-Crétin !

D'une pichenette, elle fit voler la casquette rouge. Depuis toutes ces années, il ne s'en était pas séparé. Il la rattrapa d'un geste leste et fronça les sourcils, prenant un air extrêmement menaçant qui ne fit même pas broncher Rie

-Pourquoi crétin ? Je n'ai rien fait !
Se plaignit t il

-Exactement ! Ça fait déjà un an que t'as tes pouvoirs, et t'as même pas progresser d'un pouce ! Il serait grand temps de te mettre au boulot !

-Quoi ?

Elle l'entraina dans la salle et le mit face a une pile de livres sur les réalités personnelles, les modifications cellulaires et même quelques magazines de mode.

-C'est fastoche, tu va voir : On va essayer de développer des méthodes pour améliorer chaque aspect de ton pouvoir. Grâce a ça, tu progressera plus vite que tout seul !

Elle lui jeta un sourire enjoué, et ouvrit un bouquin au nom qu'Akaï ne comprenait même pas.

Et a partir de ce jour, tout les soirs, ils se retrouvaient et Rie aider Akaï a mieux se servir de son pouvoir. Elle montrait étrangement beaucoup plus de zèle que lui a cette exercice, tant et si bien qu'Akaï finit par la soupçonner de reporter sa frustration sur lui. Pour elle cependant, et pour lui montrer que tout le monde pouvait progresser, il fit preuve d'efforts constants. Et vers la moitié de leur 3émè année de collège, Akaï retrouva Rie dans un WacDonnald et lui montra le ticket qu'il venait tout juste de récupérer après ses scan-tests.

-Niveau 2 !
s'exclama t elle en lui sautant au cou, éclatant d'un rire qu'elle ne lui avait pas entendu depuis longtemps Ha ha ! Espèce de crétin rouge, t'as réussi ! Alors, ça valait le coup, ou pas ?

Il eut le rictus qui correspondait a son sourire

-Ça valait le coup. Maintenant, je vise le niveau 3 !

Elle lui renvoya un sourire qui, étrangement, lui fit peur.

-Oh que oui, mon beau. Je sais comment je vais t'aider a faire de toi un niveau 3 !

Il se remua sur sa chaise et cacha un peu ses yeux avec sa casquette. Sa façon a lui de se préparer a recevoir une baffe mentale.

-On as réussit a te faire transformer les cheveux, les yeux, la couleur de peau, ce genre de chose...

-Ce n'était qu'une chose a la fois, et il me faut une minute de préparation...

-Oui, mais c'est un début. La prochaine transformation qu'on va viser...

A cet instant, Akaï avait chipé une frite dans le cornet de Rie et la gobait consciencieusement. Si il avait su ce qui arrivait, il y aurait réfléchit a deux fois.

-La transformation complète, mais en femme.


La frite se coinça dans le creux de sa gorge et il toussa violemment. Elle lui tapota mollement le dos et continua :

-Ça va être plus dur, mais si tu y arrive, tu aura forcément ton niveau 3.

il évacua les derniers morceaux de patate de sa bouche et articula :

-Et comment je vais me transformer en fille, moi ? Je ne sais même pas a quoi ça ressemble toute... enfin, tu sais.

Un sourire malicieux apparut sur le visage de Rie. Il s'attendit au pire...

-Ca, je vais t'y aider, Akaï-chan~

Les méthodes de Rie étaient plutôt non-orthodoxe. Elle obligea Akaï, pour commencer, a espionner les filles dans les bains publics et autres vestiaires de gym. Jamais il ne se sentit plus gêner que quand il du monter sur les épaules de son amie pour atteindre le vasistas des vestiaires pour fille, pressé par la voix de Rie qui l'invectivait d’accélérer, tous ça pour voir comment était "Faite une vraie femme". Pendant tout le reste de l'année, il perfectionna ses talents de métamorphe (et de ninja, aussi), se rapprochant petit a petit du but qu'il s'était fixé. Arriva enfin le dernier scan test, celui juste avant les vacances d'été.

Il fit tout ce qu'il pu, et se concentra au maximum de ces capacités, et jamais il n'essaya aussi fort de se servir de ses talents. Sa tête lui fit mal comme si quelqu'un jouait de la cloche dedans, mais après trente seconde de concentration, les trente les plus longues de sa vie, Akaï avait ouvert les yeux sur son nouveau corps. Et les ajouts et les manques lui faisait clairement sentir qu'il avait parfaitement réussit son coup. Les résultats confirmèrent : Il avait réussit, il était niveau 3. Il reprit sa forme normale, et courut chez Rie annoncer la bonne nouvelle, mais quand il frappa a la porte, il vit le même regard d'il y as plusieurs années, ce regard plein de frustration et de tristesse.

-Il y as un problème ?
demanda t il d'une voix qu'il voulait inquiète

Elle eut un vague sourire et répondit d'une voix lasse :

-Ce n'est rien... Mas parents viennent d’appeler. Ils veulent que je revienne a la maison. Je quitte la cité demain.

Cette nouvelle explosa dans le cerveau d'Akaï comme un ballon trop plein d'air. Il s'exclama quasi immédiatement :

-Qu'est ce que tu raconte ? C'est une blague ? Elle n'est pas bonne ! Tu ne peut pas partir ! Tu ne dois pas !

Elle renifla :

-Et pourquoi pas ? Je suis une ratée, de toute façon. Je ne suis pas fichue de tordre une cuillière. Je n'ai rien d'autre a faire que de retourner aider mes parents a leur boutique.

Il s'insurgea a nouveau :

-C'est faux. Tu n'est pas une ratée ! Moi j'en suis un...

Il baissa les yeux, et continua d'une voix plombé par la tristesse :

-Je n'aurais jamais fait tout ça si tu n'avait pas était la. Je serais rester un niveau 1, sans espoir. Mais tu m'as appris qu'il fallait au moins essayer ! Aussi fort qu'on peut !

Elle lui adressa un sourire doux

-J'ai essayer, Akaï-chan... Aussi fort que je pouvais. C'est trop pour moi. Je ne suis qu'une esper ratée... C'est pourquoi... Je peut te demander quelque chose ?

Il leva les yeux vers elle. Elle pleurait.

-Tu peut... devenir niveau 5 ? Tu en est capable, si tu essaye assez fort. Je ne peut pas être une esper... Alors s'il te plait, deviens assez fort pour que je puisse être fière d'être la meilleure amie d'Akaï le Shapeshifter.

Il regarda couler ses larmes. Il serra les poings et répondit simplement :

-J'essaierai.

Il se retourna, et lança en partant :

-J'essaierai, pour toi.

Il quitta le dortoir ou dormait Rie. Elle quitta la cité le lendemain, et il ne la revit pas.

-----------------------------------------------------------------

"Chère Rie-chan,

La vie dans la cité est plus terne depuis ton départ. Je n'ai pas eu l'occasion de parler avace quelqu'un d'autre que mon professeur depuis six mois. Je suis rentrer a Shizuna High School, un lycée qui accepte a tout les niveaux. Ne vois pas la un abandon, juste que le lycée est sous terre et que je trouverais surement pleins d'insectes en cherchant bien. La classe est sympathique, et j'essaye tant bien que mal de m'intégrer. Tu sais que j'ai toujours eu du mal. Mais étrangement, sous ma forme de fille, les gens ont l'air plus enclins a me parler. La plupart m'ont même surnommé, quand je suis une fille, "Akaïko". Je suppose que mon nom est trop dur a retenir.
J'ai aussi pris une autre décision. Comme j'ai beaucoup de temps libre, j'ai passer les examens d'entrée pour Judgment, et je viens de finir le cursus de formation. Je rejoindrai ma branche juste après avoir posté cette lettre. La 136éme, selon mes papiers. J'espère ainsi pouvoir aider les autres élèves a passer  une meilleure scolarité, tout en entrainant mes pouvoirs. Je n'ai pas abandonné notre rêve de devenir niveau 5. La route sera longue, mais j'ai encore du temps devant moi. Jusqu'içi, je n'arrive qu'a me transformer en fille... C'est très étrange, d'ailleurs. Je crois que j'ai eu mes règles, une fois. Je comprends maintenant pourquoi tu était de mauvaise humeur quand tu les avais. Dommage que mon pouvoir ne me permette pas d'annuler le cycle...
Je n'abandonnerait pas, Rie-chan. Passe me voir a la prochaine fête du sport. Je te montrerait mes progrès.

J'espère que nous nous reverrons bientot,
Akaï


ET VOUS ?
Pseudo : J'ai deja donné DEUX fois
Âge : 20 ans. Ca fait 20 ans que j'ai 20 ans
Depuis combien de temps faites-vous du rp :
Présence sur 7 jours : J'sais pas
Comment avez-vous connu le forum ? I'm the OG real deal
Mot de passe : Attends de tête... Correct ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon



Messages : 126
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 20
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave   Mer 31 Aoû - 13:26

Hi, Ici le fabuleux Tube-Britannique (Avouez que mon tube est joli quand même).

Roh…c’était tout simple son surnom d’Akaï, j’étais vraiment parti loin xD.

Je vais commencer par donner mon impression générale sur la fiche, en commençant par le physique et le caractère. J’ai bien aimé le contraste entre le caractère et le physique, c’est certes légèrement classique dans les animes, cependant ça reste agréable à voir en rp.

Je vais parler de l’histoire, franchement j’ai beaucoup aimé et tu as presque réussit à autant m’émouvoir que quand j’ai joué à KH 358/2 day (ceux qui ont joué comprendront…). J’ai vraiment été dégouté à la fin pour Rie, enfin bon d’un côté c’est ce qui rends l’histoire encore plus intéressante. Je trouve que c’était plutôt bien raconter, pas trop de détails inutiles et assez de détails pour bien suivre l’histoire et s’attacher au personnage. J’aurais préféré qu’elle reste à la cité scolaire, mais bon ça aurait cassé la petite fin émouvante ; alors c’est beaucoup mieux comme ça ^^. J’ai aussi beaucoup aimé la petite lettre à la fin, elle montre une certaine motivation du personnage et elle est assez agréable à lire.

On a très très peu d'information sur les métamorphes de la cité scolaire, on sait seulement qu'ils peuvent changer leur visage et copier le corps de l'individu voulu (dans ton cas, ce serait plus une version fille imaginaire.). Par contre il semblerait que ce soit impossible de changer à un niveau génétique, donc il ne lui ait pas possible de modifier son ADN (De mon point de vue). Dim a dit qu'il s'en chargait donc je lui laisse cette partie.

Après je n’ai pas vu énormément de faute, mis à part quelques mauvaises terminaisons à la fin où tu mets des « t » au lieu de « s » ; je le mets sur le compte de la fatigue vu l’heure à laquelle tu as commencé à travailler sur ta fiche et l’heure à laquelle tu l’as finis. Il y en a une qui m’a notamment frappé : « Il c'est longtemps contenter » au lieu de « Il s’est » et une fois tu as mis « Tu est » au lieu de « Tu es », à part ça, aucune faute est vraiment sortis de l’ordinaire.

Donc voilà, une fois le cas du pouvoir réglé, on te validerais.

Edit : Comme les modifications ont bien été effectué, tu es validé ~ Welcome.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave   Mer 31 Aoû - 13:30

Je vois que le respect est en vie dans ce thread, gg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Satoshi Akai Sugimori : Back from the grave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» je bug grave !!! (regarder le screen)
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Accent Grave sur la tête des ex-militaires haitiens.
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: Administration :: Présentations :: Présentations validées :: Présentations validées de la citée soclaire-
Sauter vers: