Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Akutoku Reitōko



Messages : 134
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 17
Localisation : Bien au chaud au coin du feu

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Sam 8 Oct - 17:44

Même si la jeune fille venait à peine de se réveiller, elle ne comptait pas retomber de nouveau dans l'état dans lequel elle était en tombant dans l'eau. Elle avait perdue tout repère, perdue sa volonté... Ce n'était pas Aku, ou du moins ce n'était pas ce qu'Aku voulait être. C'était peut-être la première fois depuis un sacré bout de temps qu'elle se mettait à se poser des questions existentielles comme celles-ci. D'abord Izayoi, puis Genji, et maintenant ce type... Qui allait être le prochain type qui allait foutre en l'air dans ses habitudes et sa façon de penser ? Pas cette fois, elle avait décidé que le cycle allait s'arrêter ici. Maintenant, Aku redevenait Aku.

« Je sais pas. »


Le sang remonta de nouveau dans la tête d'Aku, ce type la rabaissait de nouveau. Au final, il ne la considérait vraiment comme rien, un inférieur à qui il n'avait pas besoin de répondre. Mais cette fois, celui-là ne s'échappera pas comme les deux autres. Elle serra un peu plus son poing contre le mur sans éloigner son visage, tentant de percer à travers le crâne d'Akaï avec ses yeux. Les lèvres de celui-ci s’empressèrent d'ajouter quelque chose.

« J'ai pas besoin d'une raison pour aider les gens qui en ont besoin. Et je sais pas dire non. Il doit être la mon problème. Quand tu était dans l'eau, a mes yeux tu demandais de l'aide. Et j'ai pas su dire non. A part ça, je sais pas... Désolé.»


« Je demandais à l'aide ? "Désolé" ? Ce type... »


Elle serra les dents, ce type se prenait bien pour un héros et elle pour une personne à sauver. Si il savait que dans l'instant présent, c'était plutôt lui qui devait être sauvé... Par ce qu'elle n'allait pas le lâcher jusqu'à ce qu'il déverse tout ce qu'il avait à dire. Ca devait sûrement être plus compliqué que ça, personne n'est simplement "quelqu'un qui ne sait pas dire non". Pendant un instant, elle se demandait si elle pouvait le gifler, et ce qui pourrait se passer après. Et ce que c'était vraiment raisonnable de provoquer un nouveau conflit, alors qu'il n'y à pas deux minutes elle était allongée dans un lit après son accident ?

« Et puis j'étais juste content. Tu allais bien. On n'as pas encore décidé d'un gagnant, ç'aurait était dommage que ça finisse comme ça. »


La haine de l'étudiante s'évanouit un instant. C'est vrai, elle était dans les vapes pendant un moment, ils allaient peut-être avoir besoin d'elle de nouveau pour attribuer le prix à l'un des deux, devant le public... Attends, quel public ? La jeune fille retira son poing en regardant un membre du staff au loin courir de l'autre côté, un talkie-walkie dans la main. Qu'était-il arrivé à l'arène, même si elle ne pensait pas l'avoir totalement détruite, sa perte de contrôle à la fin avait du transformé tout ça en un sacré mic-mac.

Elle se massa la nuque, puis tenta de reprendre totalement ses esprits. Si la scène avait été bien filmée, alors dans tout les cas, la destruction de l'arène aussi. Elle pourrait arrêter de perdre son temps là et aller demander à visualiser la scène. Peut-être que ce n'était pas si terrible, au final peut-être qu'elle pourrait toujours gagner et rafler la victoire à Satoshi, la journée n'était peut-être pas perdue, finalement.

« Hh... Du coup, le reste du staff est au courant que je me suis réveillée ? Je devrais peut-être... »


« Hoy, faut d'abord que je lui règle son compte. Qu'est ce qu'il veut dire par "J'étais juste content" ? Il est vraiment rose bonbon à en crever. ...Mais au final... Peut-être que je me suis adoucie... Le diadème, moi qui commence à me demander si le public n'a pas de problèmes... L'important, c'est juste de gagner. Je m'égare. »


« Kh, t'as encore d'autres conneries à cracher ? J'ai encore une victoire à voler, là. Je peux pas encore te foutre une baigne, je voudrais pas que tu sois pas présentable au moment de la remise des prix. Satoshi-kun. »


Elle tournait de nouveau la tête vers lui, l'air d'avoir encore l'envie de se battre et de participer à la compétition. C'était pour ça qu'elle était venue au final, pour ça qu'elle avait tout donnée sur la dernière action... Aku ne pouvait pas juste se permettre de partir les mains dans les poches avec une défaite. Son téléphone sonna dans sa loge, il devait être dans ses affaires. Elle tourna son regard vers la porte de celle-ci un instant, puis de nouveau vers Satoshi, avec ses yeux plein de défi et de volonté.

« J'en ai pas encore finis avec toi. Où est le reste du staff ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Sam 8 Oct - 20:26

La baffe attendue ne vint pas. Contre toute attente, Akai semblait avoir prononcé les mots magiques. Elle s'éloigna un peu du jeune homme (qui en profita pour retrouver une respiration moins stressée) et jeta un coup d’œil aux régisseurs qui étaient encore présents. Pensive, elle massa un moment sa nuque alors qu'Akai ne savait pas trop ou se mettre. Sa main se resserra sur l'enveloppe contenant le prix.

« Hh... Du coup, le reste du staff est au courant que je me suis réveillée ? Je devrais peut-être... »

Il ne répondit pas, principalement parce qu'il ne savait pas. « Temporise, Akai, temporise ».

« Kh, t'as encore d'autres conneries à cracher ? J'ai encore une victoire à voler, là. Je peux pas encore te foutre une baigne, je voudrais pas que tu sois pas présentable au moment de la remise des prix. Satoshi-kun. »


« J'en ai pas encore finis avec toi. Où est le reste du staff ? »

Un téléphone sonnait quelque part. Le regard d'Akutoku brulait d'un esprit combatif ardent. Akai était confronté au dilemme qu'il craignait le plus. « Je lui dis ou je ne lui dis pas ? » Si il lui disait, il allait encore l'énerver. Si il ne le lui disait pas, il avait peut être une chance de fuir, de changer d'identité et de pays. « C'est comme un pansement », décida le jeune homme « il faut y aller d'un seul coup ».

-L'émission est terminé, Reitoko-san. La plupart des membres du staff sont en train de démonter le plateau et de réparer l’arène. Tu a perdu... Enfin... Euh...

Il vérifia rapidement les issues de secours au cas ou et continua :

-Vu que tu est restée longtemps évanouie et que tu a fait fuir une partie du public, ils ont dit que je gagnais par défaut... Vu que le public était censé voter pour la meilleur performance... Et donc... Même si ta performance était incroyable... Voila.

Il ne laissa pas le temps a Akutoku de le couper, malgré ses explications bancales. Il avait une dernière chose a dire :

-Cependant ! Ça ne me convient pas vraiment. Pour moi, personne n'as encore gagner. On pourrait... On pourrait partager le prix, et remettre ça a plus tard. Ou bien juste se dire qu'une égalité, c'est pas si mal en soi...

Il fuya son regard. Il n'arrivait pas a la regarder dans les yeux. Ses mains triturais l'enveloppe nerveusement. Il était tenté de prendre ses jambes a son cou et de courir loin, très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko



Messages : 134
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 17
Localisation : Bien au chaud au coin du feu

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Sam 8 Oct - 23:52

« L'émission est terminé, Reitoko-san. La plupart des membres du staff sont en train de démonter le plateau et de réparer l’arène. Tu a perdu... Enfin... Euh... »

Akutoku arrêta de respirer un instant, son regard se perdant devant elle tandis que Satoshi devenait lentement flou. "Tu as perdu", ce mot retentit dans sa tête et perça son corps de part en part. Elle passa sa main dans son cuir chevelu qu'elle gratta un moment sans dire un mot, en regardant le sol.

« Vu que tu est restée longtemps évanouie et que tu a fait fuir une partie du public, ils ont dit que je gagnais par défaut... Vu que le public était censé voter pour la meilleur performance... Et donc... Même si ta performance était incroyable... Voila.  »

« Je... Je vois... ça fait sens. »


Akutoku avait perdu. Malgrès tout ce qu'elle avait entreprit, malgrès tout ce qu'elle avait fait jusqu'à maintenant, tout ce qu'elle avait donné elle ne pouvait plus avoir la victoire, car elle n'avait pas pu être là. Car pendant son instant de faiblesse, elle s'était évanouie et la victoire lui était passée au dessus de la tête. Elle s'adossa au mur le plus proche, la main toujours dans ses cheveux et le regard vidé de toute la fougue qu'il avait pu y avoir un instant auparavant.

« Cependant ! Ça ne me convient pas vraiment. Pour moi, personne n'as encore gagner. On pourrait... On pourrait partager le prix, et remettre ça a plus tard. Ou bien juste se dire qu'une égalité, c'est pas si mal en soi...  »

Elle se laissa glisser contre le mur jusqu'à ce que ses fesses atteignent le sol, portant toujours sa robe de princesse, elle n'en avait pourtant plus l'étoffe. C'était une nouvelle défaite à inscrire à la longue liste des dernières semaines. Le class rep' le savait. Nagatenjouki Academy le savait. Le Bloc G le savait. Le Japon le savait. Elle reposa son regard vers le sol en plaçant ses mains de manière à tenir ses genoux.

Elle ne pleurait pas, en fait, elle ne faisait aucun bruit. Elle pu entendre Satoshi triturer l'objet qu'il avait dans ses mains. Visiblement, il était stressé. Peut-être qu'il avait peur d'Aku ? Mais quelle Aku ? Celle qui venait de perdre devant le Japon entier, l'élève du top de Nagatenjouki qui était tombée dans les pommes et qui s'était faite secourir par un inconnu sans volonté qui lui avait raflé la victoire ? Non, on ne pouvait pas craindre cette Akutoku. Seule une seule personne dans cet instant présent craignait cette jeune fille. Et le pire pour elle, c'est qu'elle se trouvait dans son corps.

« J'ai perdu hein ? ... J'ai... J'ai perdu. J'ai perdu la compétition. Voilà où j'en suis. »


« Satoshi... Satoshi-kun ? »


L'étudiante aux cheveux bleus accroupie sur le sol regardait dans la direction du garçon. Elle n'avait plus du tout l'apparence de celle qui avait enfoncée son poing dans le mur et qui l'avait menacée. On aurait plus dit une sorte de poupée de princesse ayant raté le bal de son château. Elle n'avait pourtant ni soulier de cristal ni couronne, ni prince charmant. Juste elle, et un profond sentiment de vacuité qui la dévorait de l'intérieur. Ses yeux était vides et son expression désintéressée.

« Ouais... Faisons ça. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Dim 9 Oct - 16:33

« Je... J'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? »

La fière Aku, qui terrifiait Akai presque depuis l'instant ou il avait posé le regard sur elle, glissa contre le mur. Disparu, ses yeux pleins de fougue et de rage. Disparu, sa posture digne et agressive. Disparu, la reine des glaces. Aux pieds d'Akai était assis une jeune fille de 16 ans, dévastée par la défaite. Lui n'en croyait pas ses yeux. C'était peut être la chose a laquelle il s'attendait le moins.

Abasourdi, il chercha en vain quelque chose a faire, une réaction appropriée. Il devait essayer de l'aider, de la réconforter... Il devait lui faire comprendre que ce n'était pas une défaite, tout au plus une égalité et que dans des conditions normal elle aurait gagné a tout les coups... Qu'il n'était qu'un simple crétin, que ce n'était que de la chance. Qu'elle valait cent fois mieux que lui, en tant qu'esper et en tant que personne. Mais il ne trouvait pas les mots. Il ne comprenait que trop bien la réaction d'Akutoku...

« Satoshi... Satoshi-kun ? »

Il sursauta presque en entendant son nom. La jeune fille venait de lever les yeux vers lui. Pendant un instant, il ne reconnut pas Akutoku, tant ses traits était vides.

« Ouais... Faisons ça. »

Il ferma les yeux, puis rajusta sa casquette. « Rien de ce que je pourrais dire ne la réconfortera. Le gagnant n'as rien a dire a celui qu'il a vaincu... ». Il rouvrit ses yeux et fixa la jeune fille un instant, d'un regard intense.

-D'accord. Au revoir, Reitoko-san.

Il ajusta son sac sur son épaule et se détourna de la jeune fille. Il commença lentement a remonter le couloir. « Il n'y as rien que tu puisse lui dire, Akai. Rien. Elle ne veut pas de ta pitié. » se dit il. Il savait pertinemment ce que ressentait Akutoku. Ce sentiment profond de vide qui allait au delà de la frustration. Cette impression que l'intégralité de son être était inutile et que ses efforts, ultimement avait était vain. Cette impression que seule une défaite totale et intégrale pouvait inspirer. Oh, ça, il connaissait bien... « Pour elle, perdre contre un type comme moi, même si ce n'est qu'une défaite par forfait... Une reine ne peut se permettre de perdre face a un paysan, pas vrai ? »

Il arriva finalement au bout du couloir, face a la porte des artistes. Il poussa la porte. L'air frais du début de soirée lui caressa le visage. La nuit venait de tomber... Les étoiles brillait dans le ciel, dénuée de tout nuage. Il ferait surement beau demain. La terre serait humide, les insectes serons de sorti. Demain serait surement une belle journée. Sa main se serra sur l’enveloppe contenant le prix. « Tu ne peut rien lui dire. Rien. » Son autre se crispa sur la anse de son sac.


« Peut être. Mais je peut bien essayer. »

Il se retourna, laissant la porte ouverte derrière lui, et retourna devant Akutoku, qui n'avait pas bouger. Il la regarda un instant, le regard neutre, puis poussa un soupir. Il posa son sac au sol et s’asseya a côté de la jeune fille.

-On... On c'est bien amusé, quand même, non ? commença t il maladroitement


Il fouilla dans son sac et en sorti une barre de céréales et une banane. C'était censé être son gouter, mais le stress au début de l'émission lui avait couper l'appétit. Il posa la barre face a Aku et attaque sa propre collation.

-Tu devrais manger. Ca a du te fatiguer, d'utiliser ton pouvoir a ce point.

Elle ne répondit pas. Pendant un instant, il se contenta de grignoter sa banane sans dire mot, cherchant quoi déclarer. Il se demanda aussi vaguement ce qu'il faisait encore içi.

-Quand on touche le fond, le seul chemin qu'il te reste, c'est vers le haut, lança t il soudain, Mon père me disait souvent ça. Maintenant je me demande si il disait pas ça juste pour pas que je me sente trop mal d'être toujours nul... Ha ha ha...

Il fit passer la banane avec un peu de jus d'orange.

-Tu sais, Reitoko... Tu était vraiment impressionnante sur scène. Je n'avais jamais vu un esper de niveau 4 y aller plein pot... C'était incroyable.

Il eut un petit ricanement.

-Moi je ne t'ai pas montré grand chose d’impressionnant. Mais j'aimerais bien... J'aimerais bien qu'on recommence. Pas nécessairement se battre. Mais amusons nous une nouvelle fois comme ça. J'aimerais que tu me la montre une nouvelle fois. Parce que je sais qu'elle est encore la, sous ta déception.

Il se leva avec maladresse et toisa Akutoku une dernière fois.

-Montre moi une nouvelle fois la Reine des Glaces, s'il te plait.


Et il se mit en route vers la sortie, définitivement cette fois ci, tournant le dos a la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko



Messages : 134
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 17
Localisation : Bien au chaud au coin du feu

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Dim 9 Oct - 21:45

Satoshi-kun lui même avait l'air d'avoir presque pitié d'elle. Elle inspira légèrement, ne sachant plus vraiment quoi faire dans l'instant. Elle allait juste rentrer chez elle comme ça, sans se poser de question, les mains dans les poches ? Les évènements de maintenant était vraiment le pire scénario pour Akutoku, et c'est pour ça qu'elle avait tout donné sur la fin. La jeune fille toisa le regard de Satoshi, il avait vraiment l'impression de vouloir dire ou faire quelque chose mais se retenait. La jeune fille et son regard vide ne s'en souciait même plus, elle regardait juste la seule forme de vie dans son champ de vision.

« D'accord. Au revoir, Reitoko-san. »


Elle releva la tête vers le mur devant elle en entendant Satoshi s'éloigner. Elle se massa le visage d'une main, sans vraiment réagir. Elle avait vraiment tout foiré, elle n'avait même plus envie de bouger, elle voulait juste rester assise là et attendre qu'on l'oublie. Quand elle allait retourner en classe, comment allait réagir le reste de ses camarades, ceux qui étaient dans les tribunes, ceux qui s'attendait à sa victoire ? Comment ça pouvait bien se passer avec Nagatenjouki qui attendait sa pub ?

Son téléphone sonna une nouvelle fois dans la salle juste derrière le mur auquel elle était adossée. Sûrement le Bloc G, qui l’appelait pour la prévenir qu'ils allaient la chercher dehors, ou pour avoir des nouvelles sur son état. De toute façon, il n'y avait pas beaucoup de gens qui avait son numéro de téléphone. Elle resta là en retenant ses genoux et en réfléchissant à un paquet de trucs inutiles en ignorant les pas de Satoshi qui se rapprochaient de nouveau. Il glissa le long du mur lui aussi après avoir posé son sac.

« On... On c'est bien amusé, quand même, non ? »


Elle l'entendit fouiller dans son sac, puis posa le regard vers la barre de céréale chocolatée qu'il venait de poser devant elle. Il n'attendit même pas avant de croquer dans sa banane, visiblement, c'était son propre goûter ce qui était là. Elle se concentra sur la chose à ses pieds sans réagir.

« Tu devrais manger. Ça a du te fatiguer, d'utiliser ton pouvoir a ce point. »


« ... »

Ça devait être vrai, même si elle avait eu le temps de récupérer de sa perte de contrôle d'il y à peu, Aku devait se ménager si elle ne voulait pas prendre de risque. Elle n'arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi Satoshi était revenu, c'était vraiment un mystère. Pendant un instant, elle avait envie de se lever et de partir en le laissant en plan, de sortir un "j'ai pas faim, casse-toi" ou quelque chose du genre. A la place, elle tendit le bras et mordit dans la barre de céréale.

« Quand on touche le fond, le seul chemin qu'il te reste, c'est vers le haut... Mon père me disait souvent ça. Maintenant je me demande si il disait pas ça juste pour pas que je me sente trop mal d'être toujours nul... Ha ha ha... »


Elle mâchonna dans la barre de céréales en regardant toujours le sol. Donc elle avait bien touchée le fond, hein ? Pas besoin d'être un devin pour le remarquer, et de toute façon Aku était devenue imperméable aux critique pour l'instant. C'était quoi, ce type qui lui racontait sa vie sur le côté avec des proverbes douteux ? Il essayait de la réconforter, ou quelque chose comme ça. Elle ne répondit pas, et le laissa continuer.

« Tu sais, Reitoko... Tu était vraiment impressionnante sur scène. Je n'avais jamais vu un esper de niveau 4 y aller plein pot... C'était incroyable. »


« Moi je ne t'ai pas montré grand chose d’impressionnant. Mais j'aimerais bien... J'aimerais bien qu'on recommence. Pas nécessairement se battre. Mais amusons nous une nouvelle fois comme ça. J'aimerais que tu me la montre une nouvelle fois. Parce que je sais qu'elle est encore la, sous ta déception. »


Akutoku suivit Satoshi se lever du regard, l'air passablement surprise. Elle se mordit la lèvre inférieur, sans savoir quoi répondre, totalement prise au dépourvue. Même si les remarques de Satoshi ne faisaient que lui frôler le haut de la tête, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir quelque chose d'étrange dans sa poitrine. Pourquoi continuait-il de l'aider, qu'est ce qu'il y gagnait ? Il ne pouvait pas simplement partir et la laisser tranquille ?

« Montre moi une nouvelle fois la Reine des Glaces, s'il te plait. »


Les yeux de la jeune fille s'ouvrèrent en grand, tandis qu'un ange passa, pendant une seconde. Une seconde qui s'étendit pendant une éternité, comme pendant la compétition. L'air frais de la porte grande ouverte au bout du couloir fit voleter doucement les cheveux d'Aku, qui suivit des yeux Satoshi avancer jusqu'au bout du couloir. Un désir brûlant de l'attraper avant qu'il ne parte la prit, de lui dire quelque chose, elle aussi, de lui dire qu'elle le détestait, qu'il ne méritait pas de gagner, qu'il pouvait mourir et que personne n'allait s'en soucier, qu'elle le remerciait pour tout ce qu'il avait dit. Mais elle ne pouvait se résoudre à se lever, elle était comme paralysée, ses pieds collés au sol.

Un million de choses se bousculaient dans sa tête, si bien que même l'action de respirer et d'avaler se firent sentir entièrement. Elle regarda vers le couloir, mais Satoshi n'était plus là. Elle se releva d'un seul bond et se rua vers la porte pour l'ouvrir en grand, regardant à l’extérieur. Il était déjà partie. De retour dans la loge, elle rangea son téléphone et s'attacha les cheveux, après avoir rangée sa robe de princesse sur un cintre. Elle la regarda pendant une bonne minute, puis emprunta le même chemin que Satoshi. Aku leva la tête vers les étoiles en marchant dans la rue, soupirant un peu de fumée. Peut-être qu'elle n'allait jamais revoir Satoshi Sugimori.





**




Akutoku relisa sa feuille une dernière fois. Elle était parfaitement sûr que cette fois, tout était bon. Elle avait déjà fait ce genre d'exercices de toute façon, alors elle n'avait aucune appréhension quand au résultat qu'elle recevrait. Elle attrapa une bouteille d'eau minérale de son sac, dévissa le bouchon et en vida un peu de son contenue dans sa gorge. En regardant vers le plafond, les évènements d'hier lui revinrent en mémoire. Au final, la journée c'était passée tout à fait normalement, personne ne lui avait spécialement dit quelque chose et on ne lui avait rien reproché.

Mais ce sentiment d'amère défaite et de faiblesse lui tarauda l'estomac de nouveau, qu'est ce qu'elle était devenue ? A quelle moment y avait il vraiment eu ce moment de brisure ? Elle fronça les sourcils et reposa la bouteille sur son bureau, s'essuyant la bouche d'un revers de main en replaçant le bouchon sur la bouteille. La pause était presque terminée, il était temps de se remettre au travail. Pourtant, un petit groupe d'élèves s'approchèrent de la place d'Akutoku. Elle leva la tête dans leur direction : il y avait tout les élèves du top de la classe 1-A devant son bureau avec le représentant de la classe.

« Hu ? »


« Reitoko-kun... »


« Kh, et voilà... C'était à prévoir... Tch, je les voit déjà venir avec leurs maudits regards supérieurs ou distant, et leurs remarques froides. Allez-y, balancez vos saloperies, j'ai autre chose à foutre, bande de déchets. »


La jeune fille s'y attendait, elle l'avait même déjà prédit hier, lorsque Satoshi l'avait prévenue de sa défaite. L'établissement de Nagatenjouki Academy accordait une extrême importance aux résultats, ceux qui ne réussissaient pas à suivre n'étaient pas digne de faire partie de celui-ci, du moins, c'est l'interprétation qu'en faisait Aku. Elle soupira, puis baissa la tête en serrant les dents.

« ... Félicitations ! »

Aku leva la tête, totalement prise au dépourvue, en direction de l'une des filles du groupe. Elle avait son téléphone brandit devant elle avec un genre de sourire victorieux et une main sur la taille, en direction d'Akutoku. On pouvait voir sur celui-ci une vidéo montrant Aku en yukata en train de lever une main ouverte, sous une pluie de flocons de neiges dans l'arène et dans le public, que la caméra filmait en faisant un travelling.

« Comme la plupart du temps tu es plutôt une genre de petite peste antipathique et misanthrope, on s'attendait pas à ça, mais ça à genre... Fait carrément de vues un peu partout. Niveau publicité c'est dans la poche. »


« C'était une sacrément étrange façon d'utiliser ton pouvoir, mais niveau effet visuel c'est un A, et ça mérite au moins un B en originalité. Je dois dire que je ne m'y attendais pas. »


« Et ça à plu au public ! »


Une nouvelle fois, la jeune fille ne savait pas quoi dire. La situation lui avait totalement échappée, mais de la façon qu'elle le croyait... le garçon aux lunettes qui venait de prendre la parole hocha vaguement la tête d'un air ridicule, tandis que la fille aux cheveux blond continuait de brandir son téléphone comme un trophée de guerre. La dernière étudiante qui avait parlée leva une sorte de paquet en plastique vers Aku.

« Et ça c'est encore de la part de Nagatenjouki Academy et du conseil des étudiants ! Comme tu vas aussi d'une certaine façon nous représenter au Ichihanaransai qui se rapproche, il fallait que tu ais quelque chose de jolie à porter pour représenter notre établissement...»


Akutoku, toujours dans le pâté, retira le plastique entourant le dit vêtement. Elle cligna des yeux en voyant son contenu, c'était un yukata un peu différent que celui qu'elle avait mise pendant l'évènement mais dans le même style, un vêtement typiquement japonais. Pour qu'on la remarque ? Elle leva le regard vers le groupe sans dire un mot, l'air absente.

« Pourquoi... Alors que j'avais perdue... ça n'a pas... »


« Je tiens à pointer du doigt que ce jeu concours reste une défaite, mais enfin, avec ton pouvoir légèrement instable c'était prévisible. Tu n'as pas intérêt à te ménager de nouveau pour les véritables compétitions, cours et expériences qui arrivent, Reitoko-kun.»


La jeune fille détourna le regard vers la fenêtre les lèvres pincées, et le costume entre ses mains. On aurait cru entendre les propos de Satoshi. Pourquoi cette défaite ne comptaient pas pour eux ? Est ce que c'était seulement parce que c'était un jeu concours ou... Enfin, Akutoku avait de nouveau cette étrange sensation. Une sensation d'avoir la poitrine pleine d'air frais et que tout autour était plus léger. Elle soupira.

Le groupe d'élèves s'était éloigné, et la sonnerie résonna dans la classe, pendant que les élèves se remettait en place en sortant leurs affaires. Aku rangea le vêtement dans son sac en s'imaginant dedans, ce qui l'étonna de nouveau : elle n'était vraiment pas du genre à se soucier de son apparence hors des compétitions. Mais au final, c'était vraiment une belle journée. Un petit claquement de talon devant son bureau rappela l'étudiante aux cheveux bleu à l'ordre et la fit grincer des dents. Le pilote de drône, l'étudiant à lunettes leva son téléphone en lui montrant une photo qui avait dû être faite à l'aide de sa Homing Camera.

« Ah et au fait hmm... Excuse-moi Akutoku Reitoko-san, c'est ton petit ami ? »


« Hééééé ??! »


La jeune fille attrapa le téléphone et le tourna pour voir l'image en grand. On pouvait voir un garçon au cheveux noirs munie d'une casquette qui la portait dans ses bras comme une princesse, alors qu'elle portait justement sa robe de princesse et son diadème. D'en haut et avec la lumière des projecteurs, on aurait dit que c'était une sorte de reconstitution romantique d'une pièce de théâtre. Une expression de haine féroce semblable à celle d'une délinquante de manga se dessina sur le visage d'Aku qui grinça des dents, elle serra le téléphone dans sa main en bouillonnant de rage, puis arqua son bras en se levant.

« Khhhh, Bordel, ce type !! »


« A-Attends une seconde, Reitoko-san ? Reitoko-san ? Tu ne vas pa- »


« BAAAAKAYARROOO !! »


Un bruit de verre brisé se fit entendre, tandis que le téléphone de l'étudiant à lunette traversa la fenêtre. Il n'y avait pas à dire, c'était vraiment une belle journée ensoleillée d'octobre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Jeu 13 Oct - 18:55

-Satchan ! Tu aurais du nous le dire que tu passais a la télé...

-Désolé, désolé, maman... J'ai un peu oublié... Le stress, tu comprends.

-Fils indigne... Heureusement que ton père ne voulait pas rater le match de baseball d'après ! J'ai tout enregistré ! Mon petit Satchan qui passe a la télé... Ohh, je suis si fière ! Et qui gagne en plus ! Tout le village sera fier de toi, j'ai déjà ressorti tes vieux albums de jeunesse au cas ou la télé passe demander une interview...

-Maman... Tu sais, ce n'était qu'une petite émission... Je pense pas qu'ils nous demanderons une interview... Dans une semaine tout le monde nous aura oublié, Reitôko et moi.

-Ah, oui ! Reitôko-chan, cette charmante jeune fille ! Vous aviez l'air tellement mignon tout les deux ! Tu a vraiment trouver une petite amie mignonne...

-Mais... MAIS NON ! Je... Je voulais juste pas qu'elle... Enfin... Qu'elle se... NON !

-J'ai toujours rêvé d'une fille aussi mignonne dans la famille... Je me demande ce qu'elle donnera en robe de mariée... Quoique les yukata lui vont bien... Oh, tu a bon goût, mon fils !

-MAIS ARRETE ! Il est hors de question que j'épouse qui que ce soit, tu m'entends ?! Dis moi plutôt comment va Papa...

-Oh, ton père ? Je vais te le passer. Tu veut bien attendre quelques minutes ? Je crois qu'il est dans le jardin avec les tulipes...

Akaiko passa le téléphone en haut parler et reprit le pot de glace au chocolat qu'elle avait abandonner au moment de l'appel de sa mère, puis poussa un soupir. Comme toutes les mères, la sienne avait tendance a être... critique avec son fils, a tout les degrés. Mais la jeune shape-shifteur avait l'habitude, depuis le temps.

Après avoir passer une journée au lycée ou elle ne pouvait pas faire trois pas sans se faire arrêter par quelqu'un ayant vu l'émission de la veille, elle avait décidé que sa patrouille de l'après-midi se ferait sous forme féminine, et comme elle avait aussi montrer Akaiko, elle avait fait quelques modifications rapides. Aujourd'hui, Akaiko avait donc opté pour une forme légèrement différente. Au lieu des habituelles cheveux bruns habituels, elle avait fait pousser sa tignasse en une longue crinière bouclée chatain, qu'elle avait disciplinée en une queue de cheval. De plus, ses yeux était un peu plus grands et son nez un peu plus long.  Elle avait même laisser sa casquette au fond de son sac. Désormais, la jeune fille attendais Etsu-san devant son lycée, avec qui elle devait partir en patrouille. Et pour patienter, elle avait fait très bon usage de ses bons d'achat durement gagnés.

-Satoshi ? Allo, Satoshi ?

Elle lâcha son pot de glace et récupéra son téléphone, d’où la voix rocailleuse de son père s'élevait.

-Allô, papa ? Ça va bien ?

-Bonjour, Satoshi. Ça va très bien. Les tulipes serons magnifique cette année.

-Ah, tant mieux. Tu a utilisé le produit que je t'ai demandé ?

-Oui, j'ai essayer. Comme tu a dis, ça a bien fait fuir les insectes, mais ça sent vraiment très très mauvais...

-Désolé... On y peut rien, c'est ça qui les fait fuir justement...

-Ça va finir par me faire fuir aussi, hmh... M'enfin, assez parlé de mes fleurs. C'est toi la star aujourd'hui. Je t'ai vu a la télé.

-Maman m'as dit.

-Ça m'as fait un choc... J'ai cru que tu jouais dans un drama au début. Félicitation.

-Oh, tu sais, ce n'était pas vraiment une victoire...

-Hein ? Félicitation pour ta nouvelle petite amie, je voulais dire.

La pointe d'ironie qui suintait de la voix de son père n'échappa pas a Akaiko

-Tu sais quoi ? Je vais même pas commenter.

-Je rigole, fils, je rigole. Je sais, c'est juste une amie, pour toi. C'est ta mère qui se fait des idées...

Akaiko ricana un peu

-C'est pas vraiment une amie non plus...

-Pourtant, ça serait évident.

-Qu'est ce que t'en sais ?

Son père se tut un instant. Il semblait réfléchir.

-Je t'ai déjà raconté le jour de ma première patrouille de police ?

La question prit Akaiko au dépourvu

-Euh... Non ? Je crois pas...

-C'était au festival d'O-Bon du village. Tu sais, celui qu'on fait toujours au bord du lac. Je venais tout juste de passer mon concours et d'être accepté au poste de police du village. Et tu te souviens, a chaque fête, le Bon Odori se déroule sur le lac, sur une barge, ou l'on monte le Yagura. Cette année la, la barge eu un problème. La coque était trouée... Mais on ne s'en est rendu compte que quand la barge a commencé a couler sous le poids de la danse. Heureusement, au cas ou, il y avait des bouées de sauvetage. La plupart des personnes sur la barge réussirent a prendre une bouée et a flotter vers la rive... Mais pas tout le monde. Une jeune danseuse était restée sur la barge qui coulait. Elle ne c'était même pas rendu compte que tout le monde était parti... Et quand elle essaya de fuir, plus un seule bouée ne restait.

Akaiko avala sa salive. Elle sentait venir quelque chose.

-Et alors ? Elle a était sauvée, hein ?

-Oh, oui. J'ai plongé pour aller la chercher, tout habillé.

-Oh... Oh !

La jeune fille comprit soudain ou son père voulait en venir

-J'ai nagé, et je l'ai sortie de l'eau. Et une fois que je l'ai ramenée sur la berge, elle m'as demandé ceci : « Pourquoi êtes vous venus me sauver ? » C'était une question franchement bizarre pour la situation. Je me demande encore ce qu'elle voulait comme réponse. Mais j'ai juste répondu, bêtement. Quelque chose de stupide.

Un sourire se dessina sur les lèvres d'Akaiko.

-Je sais, Papa. J'ai compris.

-Oh... Je vois... (Elle crut l'entendre pouffer légèrement dans le micro) Je vais te laisser fils. Ta mère est en train d'étrangler le voisin, je crois. Il a encore du laisser son chien faire ses besoins dans notre jardin. Je vais devoir mettre ma propre femme en état d'arrestation...

-Oui... Vas y. Au revoir.

-Oh, Satoshi ?

-Oui ?

-Je suis fier de toi.

Akaiko rangea son téléphone et poussa un nouveau soupir, avant de se ré-attaquer a sa glace. Un sourire se dessina sur son visage. Elle était devenue bien meilleure d'un coup.
Elle aperçut finalement Ai sortir du lycée. Elle termina rapidement sa collation, et d'un geste svelte, envoya l'emballage dans la poubelle la plus proche, avant d'enfiler son brassard de Judgement. Et elle se figea.

Une trainée de cheveux bleus venait de passer a sa droite. La jeune fille resta un instant pétrifiée de surprise. Puis lentement, elle se retourna pour voir Akutoku Reitôko s'éloigner. Elle ne l'avait même pas remarquée, normal vu qu'elle n'avait rien a voir avec la personne qu'elle avait affronté. Elle marchait simplement, son ombre étirée par la lumière de la fin d'après midi, ses inratables cheveux ondulant au rythme de ses pas. Akaiko ouvrit la bouche pour l'interpeller... Puis se ravisa.

« Pas encore. »

Akaiko reprit sa marche, un sourire aux lèvres. L'heure n'était pas encore venus pour ces deux la de se revoir a nouveau. Peut être même ne s'adresserait-t-il plus jamais la parole. Akaiko, en tout cas, savait au fond d'elle que ce n'était pas la dernière fois. Elle rejoint Ai, et toutes deux se mirent en route vers leur patrouille.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Akai portait Akutoku dans ses bras. Il avait froid, sa tête, ses bras, ses jambes, son dos lui faisaient mal. Il tremblait de froid. Et pourtant il souriait comme un benêt en tenant son adversaire. Derrière lui, le public prenait des photos, quittait la salle et certains derniers fans hardcore applaudissaient. Des régisseurs commençaient a se presser autour d'eux, nettoyant la scène et essayant de sauver ce qui pouvait l'être. L'un d'entre eux fit signe a Akai de le suivre prestement. Mais au moment ou il s’apprêtait a avancer, il entendit un simple murmure s'échapper des lèvres de la jeune fille :

« ...Pourquoi tu te bats... Toi ? »

Il lâcha un petit éclat de rire. Et sans réfléchir, il répondit la première chose qui lui vint a l'esprit. Quelque chose de stupide. :

-C'est ce que font les héros, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Inter-High Castle Battle : Combat pour la gloire ! [feat. Aku/Akaï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [Rang 2]Wanted Water - Combat pour le troisième badge ! [Terminé]
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]
» Warhammer V7, petit résumé pour ceux qui n'y jouent plus.
» Battle Foam Space Hulk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux-
Sauter vers: