Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
/Ai Etsu/



Messages : 31
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 21
Localisation : Juste ici

MessageSujet: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Dim 4 Sep - 19:44

Ah une belle journée ensoleillée et bien chaude, idéale pour se promener. Les oiseaux qui chantent, les gens qui s’amusent tout autour baignés par les rires et le bonheur. La douce odeur émanant de toutes les fleurs qui avaient fleuri durant tout l’été… Bien qu'il ne fasse pas du tout ce temps là ce jour là, Ai était partie vers le jardin scolaire. Bon il faisait presque froid et il pleuvait un peu ce jour-là mais au moins cela avait fait fuir la plupart des gens habituellement présents et qui rendaient tous ces lieux normalement agréables bien trop éreintants pour permettre qu’on y passe un vrai bon moment. Ai avait décidé de passer par le jardin scolaire plutôt que de rentrer directement à son dortoir pour pouvoir peut être s’offrir une bonne pâtisserie au Pasticceria, du genre de celles qui lui rappelaient l’époque où elle vivait chez ses parents. Les gâteaux en tous genres qu’elle pouvait trouver là-bas étaient bien meilleurs que les simili-gâteaux pleins de gras et de sucre pour cacher le goût atroce dû à la préparation faite pour les gens qui n’avaient pas le budget pour aimer ce qui était vraiment bon.

Elle entra dans la boutique et s’avança vers la vitrine de pâtisserie, un simple hochement de tête en guise de réponse au salut des employés. Hésitant un instant, elle finit par désigner la tarte au citron, un grand classique mais qui pouvait s’avérer véritablement excellent quand il était réalisé avec talent, ce dont elle ne doutait pas en venant ici. Ai attendit patiemment que sa pâtisserie soit bien préparée et la prit délicatement avant de payer ce qu’elle devait et de se diriger vers la sortie pour peut être trouver le banc le moins mouillé pour s’installer et déguster ce mets des plus délicats. Elle commença à déballer sa tarte avant même d’atteindre la sortie et ne fit pas attention au fait que la porte s’était ouverte toute seule lorsqu’elle s’engagea dans l’ouverture. Elle leva doucement la tarte pour pouvoir commencer à la manger quand cette dernière heurta quelque chose. Laissant échapper le gâteau de ses mains, Ai ne put que constater l’ampleur des dégâts lorsque le citron, la meringue molle et la couche de gélatine entre les deux vinrent s’étaler sur sa veste d’uniforme.

L’espace d’un instant, tout un tas de choses passèrent dans son esprit, la tarte gâchée et le fait qu’elle n’avait plus de monnaie pour en reprendre une, l’uniforme tâché qu’il faudrait nettoyer au plus vite, la tarte gâchée alors qu’elle ne pourrait pas en racheter une, la personne qui venait de lui rentrer dedans et qui se tenait toujours devant elle et la ta... Restant dans cette même position, la lycéenne leva des yeux pleins de colère, de mépris et d’une pointe de culpabilité, si tant est que ce soit véritablement possible.
Partagée entre l’envie d’incendier la personne devant elle, de s’excuser pour la gêne et celle de partir en courant se changer, elle resta finalement plantée là, fixant la personne à l’origine de la faute sans même cligner des yeux, faisant un regard encore plus noir que d’habitude, si tant est que ce soit possible encore une fois.


Dernière édition par /Ai Etsu/ le Mer 21 Sep - 3:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki



Messages : 54
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Dim 4 Sep - 23:07

Une petite pluie, une petite brise…

La journée allait bon train et ce n’était pas le petit groupe d’étudiante de Tokiwadai sortant tout juste de cours qui allait dire le contraire. A la tête de la triplette se trouvait notre tête blonde, la Queen Bee de son école (et un peu de ce qui l’entourait). Cette dernière était accompagnée de sa parfaite compagne, une jeune femme aux cheveux violets retombant en deux longues bouclettes jusqu’à ses épaules, ainsi qu’une autre plus sobre aux longs cheveux bruns. Les trois demoiselles discutent et rigolent, le tout sous un groupe de parapluie. Quelques discussions plus tard, les voilà se préparer à entrer dans l’une des pâtisseries les plus connues du Secteur 7 de la cité scolaire.

Alors qu’elle poussait la porte d’entrée, sa collègue aux cheveux de jais était en train – comme à son habitude – de faire la boute-en-train. Et force était de l’admettre, elle était très douée à cela. Aussi c’est dans un éclat de rire cristallin que Misaki entra dans la pièce d’accueil de la petite pâtisserie. Et bien sûr, comme toute personne riant à une bonne blague d’une amie, elle ne regardait pas où elle allait, ce qui impliqua de manière évidente et prévisible la collision entre sa poitrine et une tarte au citron que tenait une personne sortant elle-même de la dite pâtisserie.

* POUR QUI UNE TELLE CHOSE EST EVIDENTE ET PREVISIBLE ?!? *

Laisse faire l’artiste… Bon, okay, peut être pas aussi évidente et prévisible que ça, tu veux bien lâcher cette corde maintenant ? Quoi qu’il en soit, notre Misaki-san préférée se retrouva avec une partie de la tarte sur son uniforme même si la grande majorité se retrouva sur celui de la jeune femme en face d’elle qui avait l’air quelque peu plus âgée…

« Misaki-sama !

S’écrièrent les deux autres filles du groupe, surprise et en partie consternée tandis que Misaki cherchait en première intention où se mettre face à une telle situation pour le moins « gênante ». Au final, elle était sur le point d’opter pour un traditionnel salut d’excuse à la japonaise. Néanmoins, l’attitude et le regard en partie haineux et noir que lui lança la personne en face d’elle la fit ravaler rapidement ses envies et se dresser de toute sa taille en face d’elle. Basculant légèrement la tête en arrière, bombant le torse, la Reine de Tokiwadai choisit de la prendre d’encore plus haut que cette dernière alors qu’elle prenait la parole, une des filles a coté d’elle lui tendant un mouchoir pour essuyer le désastre (qu’elle saisit en tâchant de garder sa superbe)…

« Moi qui pensais m’excuser et proposer de vous payer une autre tarte en compensation, avec un regard pareil et un tel pouvoir-relationnel, je pense que vous saurez-vous débrouiller seule ‘mademoiselle’. Maintenant si vous permettez, j’aimerais moi-même choisir une pâtisserie.

Ah… Que j’aime quand la délicatesse, la poésie et la subtilité prennent un sens nouveau. Tu sais, tu aurais quand même put te montrer un minimum agréable, non ?

* Non. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
/Ai Etsu/



Messages : 31
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 21
Localisation : Juste ici

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Lun 5 Sep - 5:09

« Moi qui pensais m’excuser et proposer de vous payer une autre tarte en compensation, avec un regard pareil et un tel pouvoir-relationnel, je pense que vous saurez-vous débrouiller seule ‘mademoiselle’. Maintenant si vous permettez, j’aimerais moi-même choisir une pâtisserie.

Argh, la possibilité d’avoir une tarte pour remplacer celle gâchée s’envole de plus en plus loin. Bon il n’y a pas trente-six possibilités, soit Ai table sur des excuses en bonnes et dues formes en espérant gagner une sucrerie, soit elle part carrément dans l’escalade et réagi vraiment mal à ce que la demoiselle devant elle venait de lui dire. En plus pour qui elle se prenait cette garce ? Non seulement elle venait de réduire en bouillie cet instant formidable de par sa simple présence mais en plus elle se permettait de se la jouer donneuse de leçon devant sa troupe de débiles. Ai n’avait pas été spécialement désagréable en plus. Nan pas moyen de s’excuser, cette fille allait connaître le fond de sa pensée et ça n’allait pas se faire avec des pincettes. Desserrant la mâchoire, Ai commença sur un ton sec et cassant.

« Mademoiselle, mademoiselle… Avant de donner des leçons de savoir-vivre faudrait peut-être apprendre à regarder devant soi pour éviter de provoquer ce genre d’accident. En plus c’est pas parce que tu te promènes avec ton fan club en laisse qu’il faut se la jouer rock star. Et tant pis pour la tarte, j’avais même pas faim de toute façon... »

S’arrêtant sur cette dernière phrase qui sonnait faux, Ai se demanda si elle n’était pas allée un peu trop loin. D’autant plus qu’elle ne savait même pas qui était cette fille. Au vu de son uniforme c’était une élève de Tokiwadai. Une simple collégienne qui se la jouait un peu trop, alors. De toute façon cela importait peu, la lycéenne n’avait pas pour habitude de mâcher ses mots et cette fille l’avait clairement prise de haut et ça, ça avait le don de l’agacer plus que quoi que ce soit d’autre. De toute façon, elles pourraient bien se hurler dessus, Ai avait déjà fait en sorte que personne en dehors d’elles deux ne puissent entendre la conversation. Les visages pleins d’incompréhension du fan club de la blonde et des employés du magasin auraient pu être marrants si elle n’était pas si énervée. Reprenant un peu son calme, elle enchaîna sur un ton le plus hautain possible :

« Mais bon, si vous voulez vous excuser, allez-y. Après tout c’est de votre faute. »

Ai avait commencé à la vovoyer comme l'autre fille l'avait fait avant elle. Après tout ce petit incident n'était pas une raison pour manquer de respect. Elle s’était laissée emporter pour une simple gamine qui parlait un peu trop. C’était humiliant. Cela dit il était clairement préférable de rester sur un ton plus neutre que de partir dans un affrontement aussi bruyant que puéril. Elle s’apprêta à ajouter quelque chose quand un peu de gélatine passa derrière son col pour aller glisser sous son haut, donnant une désagréable sensation de truc froid et collant ce qui la déstabilisa quelque peu. Voyant qu’il lui restait une serviette dans sa main, la lycéenne entreprit de se nettoyer un peu, au moins pour éviter que le sucre et le citron ne coule partout. Décidément cette journée allait vraiment mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki



Messages : 54
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Lun 5 Sep - 9:49


Yeah ! Rock’n’Roll, babies !

* Et tu trouves ça drôle ? *

Les combats de chats ? Carrément même que je trouve ça fun ! Surtout quand les deux filles ont de la répartie et que ça ne part pas dans un stomp unilatéral.

* Humph… Attends un peu avant de te prononcer, et comme tu disais plus tôt, laisses faire l’artiste. *

Ouais, donc tu vas te la jouer rock’n’roll quoi, j’avais raison ! Et tu n’as pas besoin de me lancer un tel regard. Bref, toujours est-il qu’il ne faut pas faire attendre trop longtemps le publique (the show must go on !), aussi reprenons là où notre course de pensée nous avait arrêté, et constatons l’étendue des dégâts. Bon, la personne lui avait répondu, certes, mais en plus elle venait toucher des points sensibles (le tout sur fond d’un joli mensonge). Finissant d’essuyer les dernières traces de meringues avec son mouchoir autant que faire se pouvait, Misaki répondit avec aplomb, mais surtout avec un grand renfort de sarcasme à son opposante.

« Oh, sempaï préfère des excuses à des pâtisseries ? Mais je me demande si il me serait aviser de présenter de telles excuses quand votre seul véritable argument serait d’être plus âgée que moi. Après tout, vous arguiez que je ne regardais pas devant moi, mais vous n’avez pas fait montre de plus de perspicacité, sinon vous auriez put m’éviter. D’autant que ce n’était pas comme si il n’y avait pas ici une sonnette pour signaler l’entrer de nouvelles personnes dans la boutique, comme dans à peu près tous les commerces de nos jours en fait. Sachant cela, peut-être devriez-vous penser à…
- Euh… Ma reine ? Peut-être que vous allez un peu loin là…

Elle soupira, bien sur que sa comparse aux cheveux violet avait raison. Continuer serait juste une perte de temps et elles avaient mieux à faire : il y avait des pâtisseries qui ne demandaient qu’elle pour les manger. Cela aurait été criminelle de les faire ainsi attendre. Aussi misaki releva la tête et, passant une main devant elle et l’autre dans son dos, s’inclina dans une révérence forcée. Et si on sentait dans cette dernière que la tête blonde pouvait les réaliser parfaitement, elle ne semblait pas vouloir faire montre de plus que cette vague caricature.

- Enfin bref, puisque vous vouliez mes excuses, les voilà. Aussi je vous prie de les accepter, car c’est là tout ce que vous aurez.

De son coté, la boute-en-train était on ne peut plus stresser, ne sachant pas vraiment où se mettre et ne trouvant pas de boutade à sortir pour détendre quelque peu l’atmosphère alors que Misaki dépassait l’inconnue pour se diriger vers le comptoir. Apparemment, cette dernière commençait à être connue ici puisque à son approche, la vendeuse s’inclina légèrement, un sourire affable aux lèvres avant de lui demander :

« Shokuhou Misaki-sama, un éclair au chocolat, comme d’habitude ?
- J’en prendrais bien d…
- Misaki-sama !
- … un seul, je n’en prendrais qu’un seul…

Visiblement habitué à ce genre d’attitude du groupe de comparses, la serveuse ne fit pas de remarque. Quand à Misaki, elle regrettait déjà intérieurement qu’une de ses amies prenne tant à cœur la ligne de la Queen Bee. Et pendant ses regrets, ses amies commandaient aussi les pâtisseries qu’elles voulaient : une tarte aux fraises pour miss brune et une petite boite de macarons pour celle qui se devait impérieusement de surveiller la ligne de sa reine, faisant aussi intérieurement couler les larme de cette dernière, même si ça, elle ne l’admettrait jamais. Surtout pas quand cette pimbêche goût citron se trouvait toujours à coté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
/Ai Etsu/



Messages : 31
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 21
Localisation : Juste ici

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Mar 6 Sep - 5:35

Ai essaya de ne pas se laisser décontenancer par le flot de paroles qui venait de la reine blonde. Le véritable problème n’étant pas qu’elle avait du répondant mais surtout que ce qu’elle disait était parfaitement logique et vrai. Les deux filles avaient fait preuve de négligence et elles s’étaient trouvées dans cette situation par leur faute à toutes les deux et tout reprocher à l’autre était un peu idiot. En réalité le soucis n'était même pas là, Ai détestait se retenir d’incendier les gens qui l’embêtaient et pour une fois qu’elle avait tenté de faire un effort, elle s’était pris une bonne remarque cinglante en pleine figure, presque aussi violemment qu’une tarte au citron en pleine poitrine.

Laissant la jeune collégienne continuer ses remarques, elle tenta de prendre la parole quand une des queen-slaves l’arrêta net. Un peu loin, un peu loin, pour l’instant c’était assez soft et pas franchement exagéré. Cela dit ce n’était pas tellement ça qui la troubla le plus. S’attendant à recevoir une dernière remarque avant que la belle inconnue ne tourne les talons ou ne se contente de l’ignorer, elle fut plutôt surprise de recevoir des excuses comme demandé plus tôt. Ne sachant pas vraiment quoi répondre, la lycéenne se figea dans une expression d’incompréhension totale et répondit sur un ton hésitant.

« Eh bah… Pas de soucis… »

La demoiselle et son fan-club prirent la direction du comptoir avant même que Ai ne prenne conscience de ce que voulaient probablement vraiment dire ces excuses.

*La garce, elle se croit vraiment supérieure !* Pensa-t'elle.

S’apprêtant à partir pour ne pas se lancer dans une réaction encore plus stupide et vulgaire, elle s’interrompit dans son geste en écoutant la conversation derrière-elle. Le ton très respectueux des vendeurs et surtout ce nom. « Shokuhou Misaki-sama »... Mais oui ! Ai avait étudié tout ce qu’elle trouvait sur les différents niveaux 5 qui existaient actuellement, ce nom et l’apparence de l’autre crâneuse ne pouvaient pas la tromper : c’était bien la reine de Tokiwadai. Ne pouvant cacher sa surprise mêlée à une pointe d’admiration elle dit simplement :

« La reine de Tokiwadai ! »

Elle ne l’avait pas dit bien fort mais la fille dont il était question l’aurait probablement entendu. Tsss, manquait plus que Ai passe pour une fan-girl maintenant, alors même qu’elle venait de se prendre la tête avec l’un des plus puissants espers de la cité scolaire. Surtout celle-là… Ai n’aimait pas trop les pouvoirs brutaux et destructeurs qui manquaient clairement d’un certain sens de l’esthétique. La queen bee avait cependant un pouvoir bien plus élégant, de ce qu'elle en savait. Enfin bon, cela n’avait plus vraiment d’importance vu comment la discussion avait commencé, et la brunette n’était vraiment pas le genre à faire de la lèche juste pour flatter l’égo de quelqu’un même s'il s'agissait de quelqu'un de vraiment exceptionnel. Et puis faut admettre qu'elle était insupportable aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki



Messages : 54
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Mar 6 Sep - 11:25

Et ce fut pendant que des larmes coulaient silencieusement sur le deuxième éclair au chocolat disparut que la damoiselle finit par se rendre compte de qui était la personne avec laquelle elle traitait. C’était ainsi que l’un des surnoms de Misaki ressortie empreint d’une certaine admiration (ou d’une admiration certaine) de la bouche de la miss avec qui elle s’était quelque peu « emporté ». Cela fit réagir les trois filles presque simultanément qui tournèrent la tête vers elle, surprise d’un tel revirement pendant que la pâtissière était en train d’emballer les commandes dans de jolies boites décorées aux couleurs de la boutique.

Finalement, après une forme de silence se trouvant quelque part entre le respectueux et le gênant, ce fut au tour de Misaki de prendre la parole en un soupir.

« Oui ?

… ah ouais, même moi je m’attendais a un peu plus développer. Enfin, je suppose qu’on fera avec cette syllabe a moitié désintéresser et ce regard quelque peu méprisant que lançait la Queen Bee à cette ‘sempaï’ aux longs cheveux bruns. Pourquoi je m’attendais à autre chose moi déjà ? Ah oui, parce que nous somme dans une trame narrative dont je suis le conteur… J’ai la vague impression de m’être fait enfler quelque part moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
/Ai Etsu/



Messages : 31
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 21
Localisation : Juste ici

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Mar 6 Sep - 19:56

* Raaaah, j’aurais pas pu la fermer ! *

Tempêta Ai en son for intérieur. Bon qu’est-ce qu’elle pourrait bien répondre maintenant… Il aurait été stupide et puérile de sortir encore une réplique cinglante, surtout que la lvl 5 s’était excusée. Bon ce n’était pas franchement des excuses très honnêtes mais c’était toujours mieux que de se prendre la tête sans fin. Ai chercha les mots justes pour ne pas avoir l’air de retourner sa veste à la vue de quelqu’un de connu, ce qui n’était d’ailleurs pas le cas. Devant apporter une réponse, la lycéenne bredouilla quelque chose, restant au final parfaitement honnête.

« Nan rien, je n’avais tout simplement pas fait le rapprochement avant, c’est tout. C’est bien vous qui avez le mental-out, non ? C’est un pouvoir vraiment intéressant, plus que celui des autres niveaux  je dirais… Afin bref, je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps hein. »

Désormais parfaitement calme, la curiosité avait pris le pas sur toute autre émotion ou pensée. Il était tout de même rare de croiser quelqu’un comme Misaki. Certains l’auraient d’ailleurs pris comme un grand honneur, même si ce n’était pas vraiment le cas de Ai, qui voyait dans cette rencontre plus un moyen d’assouvir sa curiosité sur ce qui avait amené certaines personnes à passer lvl 5. Quel genre d’entraînement avait-elle pu suivre ? Peut-être son pouvoir s’était-il manifesté comme ça dès le début. Comme une élève studieuse faisant ses devoirs, Ai avait récolté toutes les informations qu’elle avait pu glaner sur les joyaux de la cité. Cela dit il y avait souvent peu d’informations sur la façon dont ces derniers avaient pu attendre un tel niveau. Fallait-il faire quelque chose de spécial ? Combien de temps cela prenait en général ? Tout un tas de questions hantaient la lycéenne lorsqu’elle prenait le temps de laisser son esprit vagabonder.

Oh et puis zut, ce n’était pas tous les jours que l’on pouvait avoir ce genre de discussion. Ai prit finalement la décision d’attendre la fameuse reine dehors si elle ne l’arrêtait pas, juste pour avoir quelques infos qui lui permettraient peut-être de progresser. Restait plus qu’à savoir comment réagirait Misaki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki



Messages : 54
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Dim 18 Sep - 0:28

La première réaction de la Queen Bee fut de hausser un sourcil, la deuxième de fouiller dans son sac. L’instant suivant, elle appuya sur le bouton d’une télécommande qu’elle en avait à peine sorti.

« Vous pouvez partir devant les filles ? On se retrouve au Seventh Mist ? Devant le Purple Box ?

Et voilà comment résoudre un problème d’indiscrétion sans anicroches : à grand renfort de mental-out. Les enfants, n’essayez pas cela chez vous, ce que vous lisez ici est réalisé par des professionnels. Bien entendu, après un salut respectueux, les deux amies partirent en avant pour se rendre à la grande surface la plus connue de la cité scolaire, se préparant sans doute à savourer leurs pâtisseries sur le chemin. Et pendant ce temps, Misaki leur faisait un petit « bye bye » de la main. Lorsqu’elles eurent passer la porte, Misaki se tourna vers miss citron, s’approchant doucement d’elle, baissant la voix.

- Tu ne devrais pas tant lorgner sur l’idée de devenir level 5, l’air n’est pas aussi bon qu’on le dit là haut. dit elle sur un ton rare chez elle : le sérieux. Puis, elle repris avec son entrain habituel : Ca te dit qu’on se trouve un banc ? Et tu t’appelles comment donc ?

En disant cela, elle avait commencé à se diriger vers la porte, ouvrant cette dernière et portant ses yeux d’un doré étoilée vers la jeune femme, l’invitant à sortir tandis qu’elle tenait un paquet avec un éclair au chocolat à l’intérieur dans sa main libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
/Ai Etsu/



Messages : 31
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 21
Localisation : Juste ici

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Mar 20 Sep - 6:41

La réaction de la jolie blonde fut pour le moins étonnante. Ai s’attendait surtout à se faire rembarrer, prendre de haut voir même juste ignorer. Cela se passa légèrement mieux puisqu’au final la reine avait congédié sa suite et lui avait donné rendez-vous autre part. C'était peut-être pour être tranquille pour parler, ou peut-être allait-elle révéler de terribles secrets qui ne devaient pas être entendus par n'importe qui. Chassant cette dernière idée de son esprit, Ai regarda filles partir sans même un mot ou un mouvement pour saluer, semblant véritablement très pressées de faire comme Misaki leur avait demandé, se poussant du chemin au dernier moment pour les laisser passer. Reportant son attention sur la chef de meute, elle remarqua que cette dernière s’approchait.

- Tu ne devrais pas tant lorgner sur l’idée de devenir level 5, l’air n’est pas aussi bon qu’on le dit là haut. dit-elle sur un ton qui lui déclencha un certain stress.

Déglutissant difficilement suite à cette remarque soudain bien sérieuse et -il fallait le dire- assez flippante, Ai voulu s’expliquer mais fut interrompue avant même de pouvoir commencer quand l’autre fille reprit d’un ton un peu plus naturel.

Ca te dit qu’on se trouve un banc ? Et tu t’appelles comment donc ?

Mettant quelques secondes à répondre, le temps de reprendre une contenance, Ai finit par dire d’une voix légèrement tremblotante et emplie d’une grande admiration maladroitement cachée derrière une fierté peut-être un peu mal placée.

« Ai… Je m’appelle Ai Etsu. On pourrait aller là-bas. »
Dit-elle en montrant d'un mouvement de tête un coin avec des bancs sous des arbres. « Ces bancs-là ne devraient pas être trop mouillés. »

Puis elle prit la direction qu’elle avait indiqué, ouvrant la porte pour laisser passer la lvl 5 avant elle, par pur réflexe, se sentant un peu comme quand ses parents recevaient une famille de clients très importants et que Ai devait se conduire avec déférence et respect. C’était amusant de constater à quelle vitesse une situation de conflit pouvait finalement changer en une situation plus classique faite de marques de politesse et de respect lorsque la personne en face de vous se trouvait être aussi formidable que Shokuhou Misaki, la vraie reine de tokiwadai.

Marchant derrière elle, Ai était très déstabilisée. Elle était contente de pouvoir avoir une véritable discussion au sujet des pouvoirs et des niveaux avec cette fille mais elle avait l’impression d’avoir retourné sa veste et de ne pas valoir mieux que ces filles qui composaient son fameux « fan-club » comme Ai l’avait fait remarquer plus tôt. Il aurait été simple de partir mais encore plus stupide. Parfois il fallait savoir ravaler sa fierté pour progresser dans la vie et même si, de toute évidence, la reine n’allait pas lui donner la solution miracle pour monter de niveau, peut-être Ai pourrait-elle dégager quelque chose de véritablement utile pour la suite lors de cet échange. La lycéenne était décidée. Elle allait voir de quoi il retournait et même la faim qui la tiraillait après la perte de sa pâtisserie ne l’empêcherait pas de retirer autant d’informations que possible de ce qui allait suivre.

Arrivant au niveau des bancs, Ai s’approcha et essuya les quelques goûtes d’eau qui avaient filtré dans les branches d’arbre afin de préparer deux places où s’assoir sans trop se mouiller, s’asseyant sur l’une d’elle.

« Pour en revenir à ce que tu as dit tout à l’heure, je ne lorgne pas forcément sur le niveau 5. Disons simplement que je cherche à m’améliorer le plus possible pour atteindre mon maximum…. Si ça fait une quelconque différence. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki



Messages : 54
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Lun 10 Oct - 1:52



Ca pour une surprise… pensa Misaki alors que la jeune femme lui faisait une place sur le banc. S’asseyant à ses côtés, elle écouta sa vision des choses, réfléchissant à comment dire ce qu’elle pensait de manière à ne ni trop en dire, ni trop peu. Regardant la boite dans laquelle se trouvait son éclair au chocolat, elle resta méditative quelques instants. Posant finalement la boîte à son côté, elle joint les mains devant elle, son regard se portant sur le lointain.

« Ce n’est pas si différent et pourtant c’est là que se trouve toute l’importance…

Un petit soupir sorti des lèvres de la jeune femme aux longs cheveux blonds. Tout ce temps qu’elle avait passé à lutter lui revenait à l’esprit, toutes les horreurs qu’elle avait dut faire, dire et faire faire. Souvent les choses ne se passaient pas comme nous le voulons. Souvent, elles partaient hors de tout contrôle. Parfois, les autres pouvaient perdre le contrôle, alors dans ce genre de cas il n’y avait qu’une chose à laquelle se raccrocher. Un instant passa alors qu’une fois encore, Misaki ramenait à elle ses pensées pour formuler ce qu’elle avait dans son esprit torturé.

- On peut toujours aiguiser une épée, ce n’est pas une fin en soit. Avoir l’épée la plus tranchante au monde est inutile tant qu’on n’a personne ayant la volonté de s’en servir, directement… ou indirectement. Si tu cherches constamment à t’améliorer pour le simple fait de progresser par toi-même, tu es égal à cet épée, tranchante, mais sans volonté propre, quelqu’un finira par se saisir de cette force et de t’utiliser pour son propre compte. Mais même une épée peut avoir sa propre volontés comme l’avaient celles de Masamune et de Muramasa, les unes, calmes évitant les feuilles coulant sur la rivière, les autres, affamées, tranchant toutes celles qui s’approchaient d’elles.
- Tu devrais trouver quelque chose qui te motive toi à devenir plus forte, sinon, dans cette cité scolaire, quelqu’un le trouvera pour toi. Et je peux t’assurer que ce qui sera fait, tu le regretteras un jour. Il n’appartient qu’à toi de décider ce que tu veux faire de tes talents, ou à qui tu veux les confier, mais prends garde à ce que n’importe qui n’y ait pas forcément accès…

Disant cela elle se leva de son banc. Instinctivement, son regard se porta vers des cieux distants. Etait-ce le passé ou le futur qui amena ce vent soufflant, sifflant, faisant s’envoler les cheveux de la belle. Etait-ce là un éclair d’honnêteté qu’on pouvait voir dans ses yeux ? L’ombre de l’être aimé qu’elle savait ne pouvoir atteindre désormais, triste sort du destin. Un nouveau soupir s’échappa de ses lèvres alors qu’elle reprenait son attitude enfantine si habituelle, et si fausse. Un regard par-dessus son épaule s’arrêta sur la dénommée Ai Etsu, un sourire en coin venant s’incruster sur ses lèvres.

- Bien, nous connaissons nos noms respectifs, nous nous recroiseront peut-être, Ai-sempaï. Tu peux prendre ma pâtisserie pour remplacer celle que tu as perdu, même si ce n’est pas la même. Moi je vais rejoindre mes amies, elles pourraient s’inquiéter à trop m’attendre…

Disant cela, elle se tourna vers elle, s’inclinant légèrement pour la saluer avant de tourner les talons pour partir sans plus de formalités que cela. Les choses devaient parfois se passer ainsi. Les êtres humains sont des choses étranges vous savez, parfois leurs réactions ne sont pas des plus logiques, et pourtant dans le chaos qui les entoure, il y a toujours un autre paradigme de corrélations qui semble se dessiner. Mais cela est une autre histoire qui se profilait tandis que Misaki-chan partait du jardin scolaire pour rejoindre ses deux comparses au Seventh Mist…

* Tu as été particulièrement calme et prompt aux descriptions dans ce RP, cela change… *

I just felt that way.

* So do I. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]   Aujourd'hui à 18:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Pâtisserie et patatra [PV Shokuhou Misaki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Citrouilles et Pâtisserie [Poufsouffle]
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!
» Misaki Tsukiyo
» Fan-Club de Yata Misaki
» Boulangerie-pâtisserie bio sur la commune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Le jardin scolaire :: Pasticceria Manicagni-
Sauter vers: