Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emménagement - Naru & Akai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 1:11

<< Alors, il me faut du beurre, du sucre et hum ... c'était quoi la suite ?  >>

Il était environ 8 h 30 tendit que Naru s'activait dans la petite cuisine de son appartement, elle essayait de préparer des "Petit gâteaux moelleux aux noisettes". La blondinette était en train de rassembler les divers ingrédients nécessaires à leur réalisation, elle agissait d'une main mal assurée avec des gestes aléatoires et désorganiser.


La jeune fille semblait presser et porter encore son "pyjama" (un simple t-shirt blanc en taille M), ses cheveux blonds en bataille étaient entièrement libres et s'accordaient à la perfection avec ses petits yeux à peine ouverts qui rappelaient celui des petits chatons. Il était assez rare de la voir debout un samedi à une heure pareille, toutefois ce samedi la était un jour différant des autres.

Aujourd'hui, Naru recevait de la visite chez elle pour la toute première fois, elle avait donc voulu mettre la totale en nettoyant l'appartement de fond en comble, elle avait acheté des boissons et s'était même lancée dans une recette qu'elle n'avait jamais expérimentée trente minutes avant l'heure du rendez-vous pour que son invité puisse manger les gâteaux au moment où ils sortiraient du four.

<< Maintenant que la pâte est prête, je dois remplir les moules ... et surtout, ne pas manger la pâte >>

Tendit que Naru retenait sa mauvaise habitude, elle se remémora les événements qui l'avaient conduit ici; Tout avait commencé lorsqu'elle avait pris la décision de chercher un(e) colocataire(trice) pour briser la monotonie de son quotidien et le vide de son appartement, son courage s'était très rapidement dissipé au moment de poster sa requête sur internet.

Dans la cité étudiante qu'était Gakuen Toshi, Il n'était pas si rare de voir des étudiants vivre en colocation, en effet, cela comportait de nombreux avantages, les frais étaient réduits, les élèves pouvaient s'entraider pour leurs devoirs, etc... .

Un autre étudiant de son âge avait répondu positivement à sa requête, celui-ci était membre du Judgement et recherchait un appartement à mi-chemin entre son lycée (Shizuna High School) et les locaux de la 136° branche de Judgement.

Après avoir légèrement dialogué via internet, Naru et "Akai" (drôle de nom) avaient décidé de se rencontrer le samedi suivant pour apprendre à se connaître et faire découvrir l'appartement à "Akai".

<< Bon, je règle le minuteur à 15 minutes et je fonce me préparer ! >>

Naru avait l'impression d'être dans l'un de ses shows qui passent à la télévision, où les candidats devaient réaliser quelque chose de complexe avec un chrono extrêmement court ; elle prit sa douche en moins de cinq minutes puis elle enfilât un T-shirt à manches longues rayer horizontalement (noir et blanc) surplomber d'un sweat sans manche de couleur blanche avec une jupe noire banale ; enfin elle attachât ses cheveux en deux couettes qui descendaient le long de son dos.

<< Les gâteaux doivent être prêts maintenant ; je n'ai plus qu'à ... >>

Elle n'eut même pas le temps de terminer sa phrase que la sonette de la porte retentit, « IL » était là ; toute la confiance de Naru s'envola une nouvelle fois, chaque seconde semblait durer une éternité, la jeune fille se rapprocha de la porte, prit une forte inspiration puis ouvrit la porte.

<<  B-Bonjour, je m'appelle Naru KOMAO, enchantée de faire ta connaissance. >>

Il était difficile d’exprimer clairement les pensées de Naru sur le moments, mais avec un peu de recul, les deux étudiants de 15 ans avaient très certainement dût penser la même chose au moment de voir leur taille respectif.

"Il (elle) est vraiment étudient(te) au lycée ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 1:22

Akaï jeta un dernier regard a son studio vide. Quelques cartons restaient dans un coin ou un autre, mais ce n'était rien que le jeune homme emmenait. Juste les cartons qu'il avait lui mêmes trouver en arrivant, et qui contenaient quelques menus meubles. Le jeune garçon, quand a lui, était chargé comme une mule : Il portait son sac de vêtements sur un bras, son sac de cours remplies de tout le contenu de son année scolaire sur un autre, un autre sac avec ses affaires personnelles (ses livres, les quelques babioles qu'il n'avait toujours pas réussit a abandonner, sa console de jeu) et enfin un dernier, qui contenait son matériel d'entomologie amateur. Ça devait bien peser dans les dix kilos, au bas mot. Heureusement, le jeune homme était plutôt costaud et n'avait que quelques centaines de mètres a parcourir pour rejoindre l'arrêt de bus qui le mènerait directement a son nouveau lieu de vie.

Car Akaï déménageait. Depuis qu'il était rentré a Judgmement, il avait passé plus de temps a courir entre chez lui, son lycée et sa branche qu'a être utile a la sociète, étant donné que ces trois lieu était situé dans trois districts différents. Il c'était donc mit en quête d'un nouveau lieu de vie. Après une petite recherche Internet, il avait trouvé une annonce pour une collocation, a quelques minutes de marche de sa branche. Après quelques messages électroniques échangées avec celle qui deviendrait sa colocataire (Naru Komao, si il en croyait le site immobilier), il avait décidé de déménager. Et le jour était venu.

Il serra fermement sa casquette sur sa tête (manquant de faire tomber la moitié de ses affaires au passage), ferma la porte a double tour, et se mit en route. La perspective de devoir vivre avec une autre personne ne le gênait pas vraiment. En réalité, il espérait même devenir bon ami avec sa colocataire. Le problème, c'était plus son petit soucis de faciès dérangeant. Aussi avait il songer a se présenter sous la forme d'une fille, mais il c'était finalement dit que, tant qu'a faire, mieux valait lui montrer maintenant a quoi il ressemblait vraiment, histoire d'éviter les malentendus plus tard. Oh, et il faudrait vite la prévenir quand a son pouvoir aussi. Ça aussi, ça peut être source de malentendus gênants.

Il monta dans le bus, et s'affala sur un siège, presque immergé sous ses affaires. Il aurait peut être du demander de l'aide a quelqu'un. Enfin, encore faudrait il qu'il y ait quelqu'un pour l'aider. Hmh. Le reste de son voyage se composa majoritairement de spéculations concernant sa colocataire. Après tout, il allait surement passer pas mal de temps avec elle ! Visiblement, elle avait son âge. Il se demandait dans quelle lycée elle allait. Il se souvenait avoir dit ou lui allait, mais pas avoir demander... Eh, si ça se trouve, c'est aussi une bonne esper ! Elle pourrait peut être lui filer des tuyaux ! Il fantasma une seconde a l'idée de peut être emménagé avec une niveau 4... Ou mieux ! Une niveau 5 ! L'idée fit naitre un sourire sur son visage. Sourire qui fit changer de place le professeur qui était assis en face de lui.

Le haut parleur du bus annonça l'arrêt d'Akaï. Il ressembla cliques et clacs, se remit sur ses jambes, et le bus le cracha un peu a la manière d'un papier gras, sur le trottoir. Il suivit de mémoire les instructions que lui avait donné sa futur colocataire, et trouva finalement l'appartement. Il leva le doigt, et se prépara a appuyer sur la sonnette. Puis se ravisa. Il jeta un coup d'oeil a la plaque qui donnait le numéro d'appartement, et vérifia dans son reflet si il avait quelque chose sur le visage. Non, rien. Bon, aller, il fallait appuyer, maintenant, il allait être en retard sinon... Il leva a nouveau le doigt... Et s'arrêta a nouveau. Ce n'était pas poli d'arriver sans rien ! Il pouvait peut être courir a un conbini pour récupérer quelque chose... Mais il serait en retard ! Oui, mais c'est plus poli. Avec cette idée en tête, il allait rebrousser chemin, quand un de ses sacs appuya sur la sonnette. "DING DONG". Akaï se figea et se retourna vers la porte. Oh zut. Ça arrivait. C'était en train d'arriver !

La porte s'ouvrit. Il n'y avait rien derrière.

<<  B-Bonjour, je m'appelle Naru KOMAO, enchantée de faire ta connaissance. >>

Il baissa les yeux. Trois ou quatre têtes plus bas, il y avait une fille blonde aux yeux marrons, qui la regardait d'un air plutôt... indéchiffrable. Akaï devait lui aussi avoir une expression relativement stupéfaite. "Meh.... C'est une lycéenne, ça ? Elle est plus petite qu'une primaire ! Elle ressemble a une primaire ! En fait, ça doit être une primaire ! Y as erreur sur la personne, je me suis gouré d'endroit ?" Un silence relativement gênée suivit. Oh mon dieu. C'était arrivé. "Une vraie loli. Comme dans les mangas. Wow." Akaï se rappela soudain qu'il devait peut être, juste peut être, se présenter aussi.

-Ah ! Salut... Moi c'est Satoshi Sugimori. Mais appelle moi Akaï. Heureux de faire ta connaissance.

Un autre silence suivit. Surement appuyé par le fait qu'il n'avait, comme d'habitude, pas réussit a se débarrasser de se ton brusque et sec. Il tenta autre chose

-Euh... Je peut rentrer ? Je veut déposer ça quelque part, s'il te plait... grommela t il en désignant son harnachement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 1:23

Tout, Naru s'était préparer psychologiquement à absolument tout sauf ça.

Elle restait figée devant son nouveau colocataire qui mesurait environ cinquante centimètres de plus qu'elle, il portait une casquette rouge et l'expression sur son visage se situait quelque part entre la surprise et la colère (sans pour autant qu'il le soit ....peut-être).

L'esprit de Naru fut littéralement bousculé par toute une série de questions :

" c'est un skill out . Il est vraiment lycéen . Pourquoi il me fixe comme ça, j'ai fait quelque chose de mal ? "

Soudain, après un silence qui semblait avoir duré quelques milliers d'années pour la jeune fille, "l'adolescent" prit la parole (ce qui fit sursauter Naru); il venait de se rendre compte qu'il ne s'était pas encore présenté.

<< -Ah ! Salut... Moi c'est Satoshi Sugimori. Mais appelle-moi Akaï. Heureux de faire ta connaissance. >>

Malheureusement pour le jeune homme, l'esprit de la blondinette était en phase de "restauration système" ce qui rendait le dialogue impossible pour le moment, elle n'avait même pas remarqué le ton sec et un peu brusque d"Akai"; tendit que Naru remettait de l'ordre dans ses idées, elle se souvenait qu'Akai" recherchait un appartement plus proche de la 136° branche de judgement.
Il ne pouvait donc pas être un skill out, c'était en premier lieu un esper comme elle (même si son pouvoir et son niveau étaient inconnus) et surtout, il y avait peu de chance qu'en tant que membre de judgement, qu'il soit foncièrement méchant (c'était évident pour quiconque connaissait un minimum l'entraînement et la formation donnée à ceux qui voulaient rentrer chez jugdement); cette idée venait de créer pour Naru une certaine affection envers lui, il avait sûrement le même problème qu'elle, dans une certaine mesure: son physique mais malgré le fait que Naru est comprit cela, elle ne pouvait s’empêché d'être intimider par la personne qui se trouvait devant sa porte.

"Akai" reprit la parole une nouvelle fois en désignant ses affaires, il semblait, disons ... agacés (peut-être).

<< -Euh... Je peux rentrer . Je veux déposer ça quelque part, s'il te plaît... >>

Naru venait enfin de reprendre ses esprits, elle recula d'un pas.

" Bon sang, j'étais tellement perdue dans mes pensées que je n'ai même pas fait attention à ses sacs "

Elle ouvrit la porte en grand, sans vraiment se soucier du ton qu'avait employé "Akai", un déménagement n'était jamais facile et l'ensemble des sacs que porter le jeune homme devait peser (au bas mot) au moins huit kilos et demi voire neuf, il était vraiment chargé comme une mule.

<< B-bien sûr, excuse- moi, j-je ne suis pas encore tout à fait réveiller. >>

Au moment, où les deux jeunes venaient de pénétrer l'appartement, une série de "bip" se fit entendre, le jeune homme s'était retourné brusquement en direction du four et Naru se sentait de plus en plus dépasser par les événements, elle tentât tant bien que mal de s'expliquer.

<< HA, c- ce n'est rien ... juste le heu four ... en fait ... comme tu venais ... gâteaux aux noisettes ... enfin ... poudre de noisette ... et heu. >>

Naru était complètement prise au dépourvu, son visage était devenu entièrement rouge, elle attrapa maladroitement ses deux gants de cuisine pour pouvoir sortir la plaque de cuisson du four, une fois ceci fait, elle démoula en catastrophe les gâteaux qu'elle disposât sur une assiette, reprenant plus ou moins son calme à ce moment, elle se dirigea vers Akai plantait au milieu du salon à côté de la table basse où Naru posât l'assiette.

<< Comme tu venais, j-j'ai pris l'initiative de préparer des gâteaux fait maison, ils devraient être bons, en théorie ; quant à tes sacs, tu n'as qu'à les poser par là, on les rangera ensemble. >>


Naru invita Akai à s'asseoir sur le canapé en face de la table après qu'ils aient déposé les sacs; sur la table, il y avait deux verres ainsi qu'une bouteille de jus de fruit et une bouteille de soda, pour accompagner le tout, il y avait les fameux gâteaux qui avaient donné bien du mal à Naru.

Elle souffla, puis s'adressa à ''Akai'' sur un ton le plus gentil et sympathique possible.

<< Si ça ne te gêne pas, Je vais reprendre depuis le début  je m'appelle Naru Komao mais tu peux simplement m'appelé ''Naru'' ; je vis à Gakuen Toshi depuis ma naissance ou presque, je suis en première année au lycée Eiri high School ; je suis une AeroMaster de niveau 4 ; enchantée de faire ta connaissance, Akai-Kun. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 1:26

La fillette (d'apparence) semblait elle aussi relativement mal a l'aise. Elle ouvrit prestement la porte en bégayant un truc du genre :

<< B-bien sûr, excuse- moi, j-je ne suis pas encore tout à fait réveiller. >>

Le garçon acquiesça. Pas parce qu'il approuvait le fait que la jeune fille ne soit pas réveiller, mais surtout parce que lui aussi n'avait pas beaucoup dormi cette nuit. Faut dire, il avait fait tout ses paquets au dernier moment...

Alors qu'Akaï mettait pied dans ce qui allait être sa maison pour surement le reste de sa scolarité, un BIP BIP BIP strident résonna, le faisant sursauter et déclenchant une réaction en chaine dont la malheureuse conséquence fut la chute de sa casquette sur le sol. Mieux valait ça que les valises n'empêche. Il leva le nez a la recherche du système d'alarme qu'il avait du déclencher, persuadé qu'il avait réussi a faire sonner l'alarme incendie ou quelque chose dans le genre. Même les alarmes incendies devait avoir peur de lui... Sauf que le BIP BIP BIP ne venait pas d'une alarme incendie, mais d'un four qui hurlait a qui voulait l'entendre que son contenu était prêt a la consommation. Il jeta un regard interrogateur a sa nouvelle colocataire, qui semblait légérement dépassé par les multiples informations qui lui arrivaient en même temps.

<< HA, c- ce n'est rien ... juste le heu four ... en fait ... comme tu venais ... gâteaux aux noisettes ... enfin ... poudre de noisette ... et heu. >>

-... Heing ?

Elle était devenue toute rouge. Elle se précipita sur des gants de cuisine, et sorti ce qui semblait être des gâteaux du four. Elle les démoula de façon fort peu académique, les posa sur une assiette, et, un peu plus calme, alla les déposer sur une table basse, au millieu du salon. Alors, enfin, elle s'expliqua :

<< Comme tu venais, j-j'ai pris l'initiative de préparer des gâteaux fait maison, ils devraient être bons, en théorie ; quant à tes sacs, tu n'as qu'à les poser par là, on les rangera ensemble. >>

Ce fut au tour d'Akai de rougir. C'était la première fois qu'on lui faisait des gâteaux, rien que pour lui ! Bon, c'était juste un geste de politesse, mais quand même, ça fait quelque chose ! Il ne méritait pas ça ! Aussi grommela t il avec toute ça finesse :

-Mais... Fallait pas...

Il se délesta tout de même de ses paquets, qui reproduirent plus ou moins le bruit d'une avalanche en touchant le sol, et alla s'assoir sur la canapé, en face de la table sur laquelle avait était posé du jus de fruit, du soda ("Argh, je savais que j'aurais du amener quelque chose !") et les fameux gâteaux a qui Akaï jeta sans le vouloir son regard de grand prédateur. Faut dire, ça sentait rudement bon. Naru semblait beaucoup plus calme, et après avoir calmement repris son souffle, elle déclara sur un ton qui était la gentillesse même :

<< Si ça ne te gêne pas, Je vais reprendre depuis le début je m'appelle Naru Komao mais tu peux simplement m'appelé ''Naru'' ; je vis à Gakuen Toshi depuis ma naissance ou presque, je suis en première année au lycée Eiri high School ; je suis une AeroMaster de niveau 4 ; enchantée de faire ta connaissance, Akai-Kun. >>

"Wow ! Une level 4 ! Elle doit être super balaise ! Est ce qu'elle peut voler ? Ce serait trop cool ! Faudra que je lui demande !" s'excita le côté curieux du garçon, rapidement réprimé. Il fit tout son possible pour adopter une posture amicale et un visage accueillant (en pure et totale perte) et se présenta a son tour :

-Eh bien, enchanté, Naru-san... Je suis Satoshi Sugimori. Mais mes amis m'appellent Akaï. Je suis a la Cité Scolaire depuis... euh... ma première année de primaire ! Je suis actuellement étudiant a Shizuma High School, en première année de lycée aussi. Et concernant mon pouvoir... c'est un peu délicat...

Il ôta sa casquette et se gratta le sommet du crane. Comment poser ça de façon a ce qu'il ne paraisse pas comme le dernier des pervers ?

-Je suis un Shapeshifter de niveau 3... Ça signifie que je peut changer d'apparence. Le truc, c'est que l'apparence que j'ai le plus l'habitude de prendre, c'est une apparence de... de fille."

Il était devenu assez rouge en disant ce dernier mot. Plus il y pensait, plus il se disait que c'était vraiment bizarre d'avoir choisi une apparence pareille. "Merci, Rie, tes idées, je les retiens..." rouspéta t il mentalement a son amie absente, avant de se reporter sur la conversation actuelle :

-Enfin, ça veut dire que parfois, je ne ressemblerais pas du tout a ça... Donc faudra pas s’inquiéter si parfois... J'ai l'air bizarre... Okay ?


Il tenta un sourire, puis se réprima : ce serait le meilleur moyen de lui faire (encore plus) peur... A la place, il avisa un gâteau, le chipa, et attaqua timidement. Hmh. Miam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 1:50

"Est-ce que j'en aurais pas un peu trop fait ?"

Naru se posait cette question; à Gakuen Toshi, les étudiants étaient classés selon leurs niveaux et cela pouvait être considéré comme injuste par beaucoup de personnes, ainsi lorsqu'une personne se présentait directement en évoquant son niveau, cela pouvait être considéré comme de l'arrogance (si celui-ci était élevé) par certaines personnes (un peu comme un sportif qui se présenterait avec son palmarès à une personne qui ne lui avait rien demandé).

Elle voulait juste être la plus honnête possible et cette idée ne lui avait pas directement traversé l’esprit, mais maintenant, Naru appréhendait la réaction d'"Akai"-kun , Comment allez-t-il réagir ?

<< -Eh bien ... >>

Naru ferma les yeux, "c'est bon, il est vexé" se dit la jeune fille.

<< Enchanté, Naru-san... Je suis Satoshi Sugimori. Mais mes amis m'appellent Akaï. Je suis à la Cité Scolaire depuis... euh... ma première année de primaire ! Je suis actuellement étudiant à Shizuma High School, en première année de lycée aussi. Et concernant mon pouvoir... c'est un peu délicat... >>

Naru était stupéfaite, la présentation d'Akai-kun n'avait rien de choquant en soi, il n'avait juste eu aucune réaction vis-à-vis du niveau de Naru et cela fit énormément plaisir à la jeune fille, elle aurait bien crié quelques choses comme "yeees~" mais un détail vint lui titiller l'esprit.

“ concernant mon pouvoir... c'est un peu délicat...  “

L'imagination de Naru partis au quart de tour, Akai-kun possédait très sûrement un pouvoir rare s'il se présentait en ces termes.

'' Ouaah~ Il doit posséder une capacité Super rare, j'ai trop envie de savoir... ''

La blondinette savait pourtant que lui demandait aurait été impoli et elle décidât de s'abstenir lorsqu'une idée qui la surprise elle-même lui traversa la tête.

“ Et si c'était lui, le 6° level 5 ... ''

Akai-kun avait quant à lui, enlevait sa casquette et se gratter la tête l'air gêné puis il reprit la parole.

<< -Je suis un Shapeshifter de niveau 3... Ça signifie que je peux changer d'apparence. Le truc, c'est que l'apparence que j'ai le plus l'habitude de prendre, c'est une apparence de... de fille." >>

Naru rougit sensiblement, non pas parce que son nouveau colocataire avait un pouvoir particulier, mais parce qu'elle avait honte de s'être autant monté la tête.

Akai reprit en voyant le visage de la jeune fille.

<< -Enfin, ça veut dire que parfois, je ne ressemblerais pas du tout à ça... Donc faudra pas s’inquiéter si parfois... J'ai l'air bizarre... Okay ? >>

Un léger silence s’installât tendit que Naru imprimait les paroles d'Akai-kun; Celui-ci, mal à l'aise venait de goutter l'un de ses gâteaux en détournant son regard de Naru.

<< C-C'est génial ! Akai-kun ! Ça veut dire que tu peux prendre la forme de n’importe qui ? >>

Naru était agréablement surprise, son colocataire avait vraiment de la chance de posséder une telle capacité, la timidité de Naru disparut même quelques secondes, elle mourrait d'envie de lui demander une démonstration, mais cela aurait été impoli et elle n'était de toute façon, émotionnellement pas prête.  

Naru était devenue entièrement rouge, elle se servait de sa main comme d'un éventail et détournait le regard d'Akai-kun ; il lui fallait trouver de toute urgence une diversion, avant que la gêne ne lui fasse perdre tous ses moyens, son regard glissât alors sur les sacs d'Akai,

<<  hem, A-Akai-kun, ça ne te dérange pas si je t'aide à installer tes affaires dans ta chambre dès maintenant ? Que tu sois enfin installé... >>

Naru venait de dire cela en tentant une nouvelle fois de sourire de la manière la plus gentille possible, mais cette fois, ses joues étaient rouges comme des tomates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Jeu 6 Oct - 10:04

Un silence s'installa, alors qu'Akaï finissait de manger son délicieux, son glorieux gâteau. De la noisette. Il en avait presque oublié qu'il était en train de tenir une conversation. Mais pas tout a fait, quand même :

<< C-C'est génial ! Akai-kun ! Ça veut dire que tu peux prendre la forme de n’importe qui ? >>

Il reposa son regard vers Naru, un peu surpris. Son pouvoir était si génial que ça ? Il avait entendu dire que c'était assez rare, mais il pensait que c'était juste du blabla de scientifiques. Il aurait aimé avoir un truc un peu plus tape a l’œil lui... Comme tout le monde, il avait entendu parler de Railgun, l'electromaster. Ca, c'est un pouvoir qui devait être génial ! Et Aeromaster, ça devait être amusant aussi. Même si il appréciait son pouvoir, Akaï était parfois jaloux de ceux des autres... Surtout qu'il ne maitrisait pas le sien très bien.

Il se tira de ses pensées et jeta un regard surpris a sa colocataire : elle était toute rouge et visiblement mal a l'aise. "Ben. J'ai pas sourit pourtant. Zut... Euh... Wah ! Qu'est ce que je fais ???" commençait t il a paniquer. Mais Naru le sauva de sa dérive dans la gêne :

<<  hem, A-Akai-kun, ça ne te dérange pas si je t'aide à installer tes affaires dans ta chambre dès maintenant ? Que tu sois enfin installé... >>

Sans réfléchir, Akaï répondit avec un peu plus d'entrain que nécessaire :

-Oui ! Bonne idée, très bonne idée, c'est même une excellente idée ! La meilleure idée de la journée, de très loin !

"J'en fais peut être un peu trop, la, non ?" se disait il alors qu'il se levait pour récupérer ses sacs qui formait une réplique miniature du mont Everest en plus rouge et moins enneigé. Il en attrapa deux, et les traina dans la chambre. Il en pointa un autre et demanda a Naru :

-Tu peut prendre ceux la ? Ne t'inquiète pas, ils ne sont pas lourds, ce sont surtout des livres

Il poussa la porte de sa chambre. Juste a temps pour se rendre compte que ce n'était pas sa chambre et pour retraverser la salle jusqu’à sa chambre. La bonne, cette fois. "Si je fais comme si rien ne c'est passer, elle ne remarquera rien. Ouais, je fais comme ça !" se persuada Akaï en découvrant son nouveau lieu de vie. La chambre était un peu plus grande que son ancienne, mais avait moins de meubles. Un bureau, une étagère, un lit : le mobilier était somme toute sommaire, mais suffisant pour ce qu'en ferait le garçon. Une penderie était cachée derrière une porte coulissante, suffisamment grande pour qu'il puisse y mettre toutes ses affaires. Il posa les sacs sur son lit et alla chercher ceux qui restaient. Il pointa l'étagère et demanda a Naru :

-Tiens, range donc les livres dans l'étagère. Ne t'ennuie pas avec le classement, ce ne sont que des livres d'entomologie, de toute façon. J'espère que tu n'est pas phobique des insectes, ha ha...

Il commença quand a lui a ranger ses vêtements dans la penderie, se débrouillant pour ne pas mélanger les affaires pour filles avec les affaires pour homme. Il avait prévu des ensembles pour plusieurs tailles, histoire de ne pas avoir a racheter des vêtements a chaque fois qu'il inventait une nouvelle forme. Pendant quelques minutes, tout deux déballèrent les affaires d'Akaï en silence. "J'devrais peut être dire un truc. Ouais. Je dois dire un truc."

-Euh...

"Y as encore des progrès a faire" se commenta t il a lui même. Le bon point, c'est qu'il avait attiré l'attention de la petite fille

-Euh... Dis... euh... Tu as une passion ? Un hobby, quelque chose ?

Il sortit son filet a papillon dépliable d'un sac et en deux mouvement, lui fit reprendre sa taille habituelle

-Par exemple, moi... Je sais que c'est un peu gamin, mais j'aime bien les insectes. Je les trouve amusant, et j'aime bien les chasser... Enfin, je ne les tue pas, hein ! Mais j'aime bien les étudier, et j’aimerai bien devenir entomologiste plus tard...

"Eh, c'était pas mal ça ! Je progresse !" se félicita t il lui même, jusqu’à ce que son optimisme retombe un peu et qu'il ressente l'envie irrépressible de tempérer :

-Enfin, c'est un peu enfantin, comme loisir... Hé hé... Je fais du sport aussi... Et sinon, il y as quelque chose que tu aime ?

Ce n'était peut être pas la meilleure des conversation, mais pour un type a l'air aussi antipathique, Akaï estimait qu'il se débrouillait pas si mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:08

<< -Oui ! Bonne idée, très bonne idée, c'est même une excellente idée ! La meilleure idée de la journée, de très loin ! >>

Sa diversion avait si bien fonctionnait qu'elle troubla la jeune fille, celle-ci ne pût reprendre le contrôle de son corps qu'au moment où Akai lui demanda de l'aide pour transporté ses sacs dans sa nouvelle chambre.

Il venait d'en prendre deux des quatre, il pointât du doigt la moitié restante tout en s’adressant à Naru.

<< -Tu peut prendre ceux la ? Ne t'inquiète pas, ils ne sont pas lourds, ce sont surtout des livres >>

" Des livres ? "

Naru s’interrogeait sur les livres que possédé Akai tout en attrapant les anses des sacs au sol ; contrairement à son colocataire, elle n'eut presque pas à se penché pour les ramassés. Au moment où elle releva la tête en direction de la chambre d'Akai, La jeune fille se rendit compte qu'il n'était déjà plus là et que la porte de sa chambre était étrangement encore fermé.

<< !!! >>

Akai compris assez rapidement, qu'il n'avait pas ouvert la bonne porte et s'était empressé de retraverser la pièce le plus discrètement possible, tout en emboîtant le pas d'Akai, Naru essayait de visualisé l'état actuel de sa chambre, elle était ranger, propre et aérer (normalement), la seule chose embarrassante que Akai aurait pût remarquer était la peluche rose qui se trouvait sur le Kotatsu.

Tendit que la jeune demoiselle cherchait une solution pour aborder le sujet «  discrètement  », l'adolescent reprit la parole.

<< -Tiens, range donc les livres dans l'étagère. Ne t'ennuie pas avec le classement, ce ne sont que des livres d'entomologie, de toute façon. J'espère que tu n'est pas phobique des insectes, ha ha...  >>

Cette simple phrase eut pour effet de décontracté (un peu) la demoiselle qui acquiesçât d'un simple hochement de tête couplé à un sourire ; Naru s’émerveilla devant les livres plus ou moins illustrés traitant sur l'entomologie, Elle ne connaissait pas grand chose à ce sujet mais pouvais facilement apprécié la beauté d'un papillons ou d'une photographie représentant un champ perdu dans les montagnes durant une période printanière ; La jeune fille songea alors à son horrible allergie avant de se surprendre à vouloir partir visité d'autre pays ou même plus simplement, le reste du japon.

<< -Euh...  >>        

Naru tourna son regard vers Akai qui poursuivi sur sa lancé.

<< -Euh... Dis... euh... Tu as une passion ? Un hobby, quelque chose ?  >>

Naru hésitait sur ce qu'elle pouvait lui répondre quand Akai sortit de l'un de ses sacs ce qui était très sûrement un filet à papillons dépliable.

<<  -Par exemple, moi... Je sais que c'est un peu gamin, mais j'aime bien les insectes. Je les trouve amusant, et j'aime bien les chasser... Enfin, je ne les tue pas, hein ! Mais j'aime bien les étudier, et j’aimerai bien devenir entomologiste plus tard... >>

Naru était admirative, Akai avait une idée précise de ce qu'il ferait plus tard et semblait vraiment aimé ce dont il parler.

<< -Enfin, c'est un peu enfantin, comme loisir... Hé hé... Je fais du sport aussi... Et sinon, il y as quelque chose que tu aime ?  >>

Naru répondit presque sans réfléchir.

<< - C'est vraiment bien d'avoir quelque chose que l'on apprécie autant ; moi, je n'ai pas grand chose à part les mangas, les animes et les jeux vidéos... >>

Quelques secondes passèrent avant que Naru ne se rende compte de se qu'elle venait de dire ; elle rougis sensiblement et ne savait plus ou se mettre, elle essaya de redresser le tir pour évité que son colocataire ne la prennent pour une Otaku ou quelque chose dans le genre.

<< - Enfin, à part ça, j'aime beaucoup faire la cuisine et lire des livres quel qu’ils soient !! >>

Naru sentait son cœur battre et appréhendé avec inquiétude la réaction dAkai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:17

a réponse fut quasiment immédiate, presque instinctive :

<< - C'est vraiment bien d'avoir quelque chose que l'on apprécie autant ; moi, je n'ai pas grand chose à part les mangas, les animes et les jeux vidéos... >>

"!!!" L'esprit d'Akaï fit ding ding tandis que sa colocataire commençait a rougir légèrement. Elle devait surement penser qu'il allait la prendre pour une otaku, ou un de ces "hikkikomori" qui ne quittent jamais leur appartement. Mais du tout.

<< - Enfin, à part ça, j'aime beaucoup faire la cuisine et lire des livres quel qu’ils soient !! >>

Il nota l'information dans un coin et ouvrit un de ses sacs. Il en sortit une poche, qu'il déballa sur le lit : plusieurs boites en plastiques tombèrent sur le matelas. Des boites de jeux vidéos. Il se tourna vers elle, en lui montrant une des jaquettes :

-Tu as surement cette console, si tu aime vraiment les jeux vidéos ! Ça veut dire que je vais pouvoir y rejouer !

Il se gratta a nouveau la tête, un peu gêné de sa réaction un peu excessive

-En fait, j'ai eu pendant longtemps une amie qui avait une console de jeu, et on passait pas mal de temps ensemble a jouer a ça. J'ai acheter pas mal de jeu du coup, vu qu'elle n'en avait pas beaucoup et que je pouvait utiliser la console presque quand je le voulais. Mais bon... elle est partie...

Akaï jeta un regard un peu nostalgique au jeu et continua

-Je voulais lui laisser les jeux, mais elle est partie avant même que je puisse les lui donner... Je comptais les lui rendre un jour, mais je suppose qu'elle ne s'en souviens même plus... Ha ha... Bref, si tu veut, je te les donne. C'est surtout des jeux multijoueurs, mais je crois qu'on peut jouer en ligne avec la plupart. Mon préféré, c'est celui la. (Il pointa une boite de jeu qui portait l'intitulé "GExtreme VS") C'est un jeu de combat de robots. Il est fun, et assez facile a jouer...

Il posa la boite sur le lit et se remit a ranger ses vêtements, en les classant par taille et par sexe.

-Sinon, je ne regarde pas beaucoup d'anime... Quand j’étais petit, je regardais Jetman et Kamen Rider a la télé, et je dois avoir un ou deux mangas dans mes bouquins, mais sinon, je n'ai pas trop le temps...

Il eut un sourire amusé et reproduisit la pose du Black Condor

-Black Condor ! Shoujin Sentaï ! Jetman ! Yah !

Dans la ferveur de l'instant, il envoya voler un T-Shirt, qui alla s'écraser contre un mur avec un "plof " des plus pathétiques. Il alla le ramasser, avec un sourire qu'il ne pouvait faire disparaitre de son visage a moitié hilare. Il avait beau faire peur, il lui arrivait aussi d'avoir des accès de délire nostalgiques... Il finit de ranger ses affaires, et s'assit sur le lit, ou trainait encore les jeux.

-Bon...
dit il. Ça c'est fait ! J'arrangerais le reste plus tard...

Un petit silence plana un instant. Un question brulait les lèvres d'Akaï. En fait, ça le démangeait depuis qu'il avait appris le niveau de Naru. Il inspira un coup et demanda :

-Dis... Tu est bien Aeromaster, pas vrai ? Est ce que... Est ce que tu peut me montrer ? Enfin, je veut dire, je n'ai jamais vu un niveau 4 se servir de ses pouvoirs. Je suis curieux ! Si tu veut, je te montrerais ce que je sais faire, moi aussi.

Ayé, il avait demandé. "Ouah. Et si elle se met a voler. A faire souffler un bourrasque. A déclencher un orage. Woah, ce serait tellement énorme !"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:19

Akai eut comme un déclic et se rua sur l'un de ses sacs, ce qui venait de surprendre Naru qui se demandait ce qu'il allait en sortir, il prit son sac, en sortît une poche qu'il retourna au-dessus de son lit.

'' Hein ?! ''

Le regard de Naru se posât sur les ''boîtes'' qui était lamentablement tombé, ces boites lui étaient familières, '' ?!'', des boîtes de jeu vidéo, se pouvait-il qu'il soit lui aussi un amateur de jeux ? Akai attrapa l'un des jeux, « GExtreme VS », Naru l'avait directement reconnu puisque ce jeu se trouvait déjà dans sa collection ; il prit la parole d'un ton enjoué :

<< -Tu as sûrement cette console, si tu aimes vraiment les jeux vidéo ! Ça veut dire que je vais pouvoir y rejouer ! >>

Naru était vraiment contente d'avoir un loisir commun avec lui; Akai reprit alors, semblant un peu gêné de sa réaction tout en se grattant la tête.

<< -En fait, j'ai eu pendant longtemps une amie qui avait une console de jeux et on passait pas mal de temps ensemble à jouer à ça. J'ai achetais pas mal de jeu du coup, vu qu'elle n'en avait pas beaucoup et que je pouvais utiliser la console presque quand je le voulais. Mais bon... elle est partie... >>

L’explication d'Akai troubla Naru qui mourrait d'envie de lui demander plus d'informations, mais celle-ci se ravisa, ils allaient vivre ensemble pendant plusieurs années (au moins le lycée, normalement), il n'était donc pas utile de se presser pour l'instant ; Akai observât le jeu un instant avec nostalgie avant de reprendre :

<< -Je voulais lui laisser les jeux, mais elle est partie avant même que je puisse les lui donner... Je comptais les lui rendre un jour, mais je suppose qu'elle ne s'en souvient même plus... Ha ha... Bref, si tu veux, je te les donne. C'est surtout des jeux multijoueur, mais je crois qu'on peut jouer en ligne avec la plupart. Mon préféré, c'est celui-là. C'est un jeu de combat de robots. Il est fun, et assez facile à jouer... >>
   
Ils continuèrent le rangement, Naru quant à elle s'impatientait déjà de pouvoir essayait les jeux avec lui.

<< -Sinon, je ne regarde pas beaucoup d'anime... Quand j’étais petit, je regardais Jetman et Kamen Rider à la télé et je dois avoir un ou deux mangas dans mes bouquins, mais sinon, je n'ai pas trop le temps... >>

'' Ha oui, c'est vrai qu'il est bénévole chez judgement, il ne doit pas avoir beaucoup de temps libre ou moins que moi en tout cas, se dit Naru.''

Il eut un sourire amusé et reproduisit la pose du Black Condor sous le regard surpris de Naru qui tenait entre ses mains une encyclopédie sur les coléoptères  .

<< -Black Condor ! Shoujin Sentaï ! Jetman ! Yah ! >>

Akai dans le feu de l'action lança l'un de ses T-shirts contre le mur, Naru se mit à rigoler, la tension et la gêne qu'elle avait ressentie, il y a environ une demi-heure avait complètement disparu.

ils finirent de ranger la chambre d'Akai à quelque détail près ; Naru était en train de feuilleté l'un des livres d'Akai, il prit une inspiration qui poussa la blondinette à relever la tête et dit :

<< -Dis... Tu est bien Aeromaster, pas vrai ? Est ce que... Est ce que tu peux me montrer ? Enfin, je veut dire, je n'ai jamais vu un niveau 4 se servir de ses pouvoirs. Je suis curieux ! Si tu veut, je te montrerais ce que je sais faire, moi aussi. >>

Il venait de poser une colle à la jeune fille, montrer son pouvoir ne la gêner pas au contraire, mais les premières idées qui lui vinrent ne la satisfaisaient pas, elle n'allait quand même pas dévaster l’appartement avec de grosses bourrasques ou générer une tornade en plein milieu de la chambre … une tornade ?; elle vérifia la poche de son sweat puis en sortit un petit tube de paillette rose ; elle se rapprochât d'Akai qui se trouvait assis sur le lit.

<< Akai-kun, peux-tu me tendre ta main s'il te plaît ? Dit-elle en se tenant debout face à lui.>>

Akai était un peu surpris mais s’exécuta, Naru vida une partie du tube dans la main d'Akai ; elle fixa la main quelques secondes à peine puis releva la tête vers Akai en souriant.

Elle venait de générer une mini-tornade qui tournoyait dans la paume d'Akai, elle n'était peut-être pas grande, mais elle tournoyait à une vitesse assez rapide et loin d'être naturel, Akai devait pouvoir la sentir assez clairement et la mini-tornade était parfaitement visible grâce à la poudre rose que Naru venait de verser.

<< Désolé, ce n'est pas grand-chose par rapport à ce que je peux faire, mais je voudrais éviter de saccager l'appartement ; je te montrerais des trucs un peu plus impressionnant la prochaine fois. >>

Naru avait fait particulièrement attention à ne pas faire tomber les paillettes (même si quelque-une d'entre elles était naturellement tombés) et de toute façon, comme elle était fluorescente, il suffirait de passer l'aspirateur dans le noir pour s'en débarrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:19

Elle resta silencieuse un petit moment, visiblement en pleine réflexion. "Argh. Je n'aurais pas du demander ça... C'était impolie" commença a se dire Akaï. Mais son inquiétude fut balayer quand sa colocataire lui demanda :

<< Akai-kun, peux-tu me tendre ta main s'il te plaît ?>>

Un peu surpris, il s’exécuta. Naru c'était levée et avait sorti un tube remplie de ce qui semblait être des paillettes rose. "Ouah ! Si ça se trouve, c'est une espèce de drogue ! J'ai entendu parler d'espers qui doivent ingérer des médicaments pour se servir de leurs pouvoirs... Si ça se trouve, elle en fait partie ? Ouah, génial ! ... Ah bah non, c'est juste que des paillettes, en fait." conclut t il finalement quand elle versa la dite poudre dans la main tendue du jeune homme. Il se demandait ce qu'elle pouvait bien avoir en tête. Un pouvoir qui se servait de paillettes ? Quel rapport ça pouvait avoir avec...

-Woooooooooaaah ! Lâcha t il a la fois surpris, impressionné, et amusé comme un gamin devant un nouveau jouet.

Dans sa main, les paillettes c'étaient élevée et formaient une toute petite tornade qui tourbillonnait furieusement dans le creux de sa paume, chatouillant légèrement le garçon.

-Woooah ! Répéta t il, sans trouver les mots.

C'était juste génial. Cette minuscule tornade rose, au creux de sa main, était très jolie a regarder, comme un vol de lucioles en été. Il ne pouvait s'empêcher de rire bêtement en la regardant, son âme de grand gamin s'éveillant soudain

<< Désolé, ce n'est pas grand-chose par rapport à ce que je peux faire, mais je voudrais éviter de saccager l'appartement ; je te montrerais des trucs un peu plus impressionnant la prochaine fois. >>

Akaï leva les yeux vers elle, et s'exclama :

-Pas grand chose ? Wah, j'imagine même pas ce que tu peut faire alors, c'est absolument génial ! J'aimerais avoir un pouvoir aussi classe...

Il regarda les paillettes se reposer doucement sur sa main, sans presque en tomber. Le garçon prit garde a ne pas en mettre par terre, et rangea donc la poussière rose dans une poche de sa veste, avant de se lever a son tour, l'air enjoué (ou tout du moins essayait t il d'avoir l'air enjoué) :

-Vu que tu m'as montrer, il faut que je te montre aussi, alors ! Ce n'est clairement pas aussi impressionnant... Mais je pense que ce serait plus pratique en fait... pensa t il a voix haute tout en regardant Naru, ou plutôt en regardant sa taille.

Il secoua la tête et repris :

-Bon... Je suppose que je peut commencer... Ça ne durera pas plus de trente secondes.

Suivant sa routine de transformation, il abaissa sa casquette sur ses yeux. Il inspira un grand coup et fit le vide dans son esprit, et retrouva le génome virtuel d'Akaïko. Il le remit en place, posa chaque organe a sa place, chaque partie du corps a son emplacement. Puis il ouvrit sa réalité personnelle, et son corps commença a changer brutalement : Il perdit trente cinq-centimètres d'un coup, son corps devint brusquement féminin et son visage s’adoucît. Ses cheveux s’allongèrent légèrement, et presque comme d'habitude, sa casquette tomba a terre. Quand elle rouvrit les yeux, elle fut surprise de ne pas devoir baisser autant les yeux qu'avant pour pouvoir regarder Naru dans les yeux. Elle rougit presque immédiatement, tentant de rattraper son pantalon qui ne tenait plus que par la voie du Saint Esprit.

-Euh... commença t elle d'une voix beaucoup plus fluette et surtout beaucoup plus amicale. C'est tellement ennuyeux, ces vêtements... Bref. Voila, c'est mon pouvoir... Au fait, quand je suis comme ça, on m'appelle Akaïko... C'est pour éviter qu'on me confonde avec mon autre forme...

Akaïko était encore toute rouge. C'était tellement gênant de se transformer face a quelqu'un, pourquoi avoir proposé, bon dieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:21

Akai venait de relever la tête vers Naru dés l'instant où elle eut fini sa phrase, il s’exclama:

<< -Pas grand chose ? Wah, j'imagine même pas ce que tu peux faire alors, c'est absolument génial ! J'aimerais avoir un pouvoir aussi classe... >>

''Aussi classe'', c'était la première fois que quelqu’un parlait de son pouvoir ainsi, Naru rougit et se sentait incapable de soutenir le regard d'Akai, elle se concentra donc  sur ''atterrissage'' des paillettes rose qui s'était très bien passé d'ailleurs; lil venait de ''ranger'' les paillettes avant même que la jeune fille n'ait le temps de sortir le flacon qui contenait la poudre.

La première chose que pensa Naru après ça était : Mince, je vais avoir du mal à les récupérer intégralement; mais aussi: Hé, mais ça veut dire que sa poche va briller dans le noir, non ?

Naru avait un peu honte d'elle-même pour avoir pensé cela; Akai se releva, ce qui rappela à Naru leur différence de taille.

<< -Vu que tu m'as montrer, il faut que je te montre aussi, alors ! Ce n'est clairement pas aussi impressionnant... Mais je pense que ce serait plus pratique en fait...  Dit-il d'un air enjoué. >>

La fin de sa phrase venait de piquer la curiosité de la jeune fille qui était attentive à 200%

<< -Bon... Je suppose que je peut commencer... Ça ne durera pas plus de trente secondes. >>

Naru se remémorait les paroles d'Akai:

“ -Je suis un Shapeshifter de niveau 3... Ça signifie que je peux changer d'apparence. Le truc, c'est que l'apparence que j'ai le plus l'habitude de prendre, c'est une apparence de... de fille. ”  

S'il était classé comme Level 3, c'est qu'il savait utiliser son pouvoir mais que certaine chose devait encore être travailler, il n'allait pas innover pour présenter son pouvoir, c'était logique, donc il allait très sûrement se transformer en … fille.

'' A-A-Attend, il va se transformer en fille ?! M-mais alors …''

De nombreuses idées surgirent dans la tête de Naru qui rougit dans la seconde ; non, elle ne devait pas se laisser distraire pour si peu, elle aurait ses réponses d’ici quelques secondes à peine.

'' Malgré tout, ça doit être vraiment impressionnant de voir un humain changer de forme en seulement 30 secondes ''

Le jeune homme avait rabaissé sa casquette sur sa tête (ce qui fit penser à Naru les mimiques des héros de mangas juste avant un coup surpuissant ou une transformation), le corps d'Akai se mit alors à changer, c'était impressionnant, ses membres s'affinaient en même temps de rétrécirent, Les traits de son visage s'était grandement adoucis (surtout ses yeux, qui étaient devenu beaucoup plus ''tendre'') et sa taille générale était en chute libre comme s'il s’apprêtait à disparaître, Naru n'avait pas pu observer les autres transformations de son corps (notamment poitrine et bassin) à cause des Beaucoup trop amples vêtements de Akai.

La transformation était finie, c'était une jeune fille d'environ 1 mètre cinquante deux (ou presque), ses cheveux avaient pris de la longueur ; elle semblait douce et bien plus fragile que dans sa forme masculine, ses yeux venaient de prendre une couleur rouge assez troublante et son visage semblait plus expressif aussi.

Naru avait presque oublié qu'elle se trouvait devant ''Akai'', elle était un peu déçue qu'il y ait toujours une différence de taille entre elles (environ 15 centimètres), mais ce n'est pas ça qui occupait ses pensées actuellement, elle était en train de penser : ''En fait, ça ressemble à l'évolution d'un pokémon..."

Naru secoua la tête pour oublier son ''analyse'' et remarqua que ''Akai'' était aussi gênée qu'elle, une petite voix douce et agréable s'adressa à Naru :

-Euh... C'est tellement ennuyeux, ces vêtements... Bref. Voila, c'est mon pouvoir... Au fait, quand je suis comme ça, on m'appelle Akaïko... C'est pour éviter qu'on me confonde avec mon autre forme...      

''Akaiko'', C'est joli et ça sonne bien pensa Naru pendant qu'elle cherchait un moyen d'évacuer sa gêne qui avait atteint les limites du supportable.

<< Heu, …T-ta, heu, … Ta transformation est vraiment super-bien faite, heu, ne le prend pas mal, mais tu es vraiment jolie en fille heu. >>

Naru était incapable de soutenir une conversation plus longtemps, elle commença des gestes incohérent et gênée, tout en bredouillant :

<< Ha, A-A-Attend, j-Je vais te passer qu-quelques choses ! Tu ne peux pas rester comme ça ... >>

Naru s'était retourné en direction du salon pour aller chercher quelque chose à prêter à Akaiko.

BLAAAM

Naru était retombé en arrière après s'être pris la porte entrouverte dans la tête, ça faisait mal, très mal même ; des larmes perlaient aux yeux de Naru qui se souvint que, juste avant qu'il ne reproduise la pose du black condor, celui-ci était en train de trier des vêtements (dont certains, féminin, n'avaient pas surprise la jeune fille à cause des précisions orales que Akai avait formulées sur son pouvoir).

''Si, javais atteint ma chambre et que je lui avait rapporté quelque chose, j'aurais put le … la mettre dans l’embarras, surtout que même en fille, il y a toujours une différence de taille entre nous...''

Naru se tenait la tête en appuyant l'une de ses mains sur son front, elle ne saignait pas trop, c'était déjà ça, mais si la porte avait était plus ouverte, elle aurait pu se prendre le pêne en plein dans le front .

<< Ail, ça fait mal ... désolé, Akaiko-chan, j'ai perdus mon calme, si ça ne te dérange pas, je vais allez soigner ceci pendant que tu te change, d'accord ? >>

La blondinette était sorti de la chambre et essayer maladroitement de désinfecter la petite blessure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:24

<< Heu, …T-ta, heu, … Ta transformation est vraiment super-bien faite, heu, ne le prend pas mal, mais tu es vraiment jolie en fille heu. >>

Naru semblait encore plus gênée que sa colocataire. Elle s'embrouilla dans ses gestes et commença a bredouiller :

<< Ha, A-A-Attend, j-Je vais te passer qu-quelques choses ! Tu ne peux pas rester comme ça ... >>

Akaïko n'eut pas le temps de lui dire que c'était bon, elle avait de quoi se changer. Naru avait déjà tourné les talons... Pour heurter avec force et fracas la porte entrouverte, en plein sur le front. La fille débraillée essaya de rattraper la jeune fille qui tombait a terre, mais ses vêtements trop grands pour elle l’empêchèrent de récupérer Naru, qui tomba au sol, sur les fesses. Elle saignait légèrement du front, et tout en se relevant, elle dit péniblement :

<< Ail, ça fait mal ... désolé, Akaiko-chan, j'ai perdus mon calme, si ça ne te dérange pas, je vais allez soigner ceci pendant que tu te change, d'accord ? >>

Akaiko acquiesça du chef, et Naru quitta la chambre en fermant la porte derrière elle, laissant la fille seule, dans ses frusques. Elle se débarrassa péniblement de ses vêtements trop grands et récupéra de quoi se changer, tout en se remémorant une remarque que Naru avait faite... "Tu est vraiment jolie en fille." La remarque, d'apparence anodine, résonna quelques instants dans le cerveau d'Akaïko. Très lentement, un sentiment extrêment étrange monta en elle. Ce n'était pas désagréable, loin de la, mais très étrange. Une sensation inédite, survenue juste parce que quelqu'un l'avait complimentée sur son apparence. Akaï n'avait pas vraiment réflechit a son apparence en créant Akaïko. En réalité, il c'était contenté de prendre son génome ADN et de modifier juste ce qui lui fallait pour paraitre être une fille normale. Akaïko était donc ce qui pouvait le plus se rapprocher de ce a quoi aurait ressembler Akaï si, d'aventure, il était né fille.

Aussi était elle particulièrement surprise (et étrangement ravie) qu'on la complimente sur son apparence. C'était tout simplement la première fois que ça lui arrivait. Quand il était Akaï, les gens avait d'ordinaire peur de lui. Ils évitaient consciencieusement son regard, évitaient de rester trop longtemps en sa présence, ce qui l'avait finalement amené a croire qu'il devait être physiquement repoussant, malgré les quelques rumeurs qui lui parvenait parfois aux oreilles, comme quoi certaines filles étaient complétement folles de ce que Rie appelait "Son côté mystérieux, ténébreux et exotiquement effrayant" ce a quoi il ne savait si il devait le prendre comme un compliment ou pas. Akaïko avait radicalement changé ça. Ainsi, elle avait souvent remarqué que des garçons qu'elle ne connaissait pas la regardait parfois, tout en échangeant quelques mots malicieux avec leurs voisins. Les gens la regardait dans les yeux, était plus enclin a lui dire bonjour dans la rue, et il n'avait pas tout le temps l'impression d'être un cheveu sur la soupe. En bref : son apparence n'était plus un problème, et cette étrange sentiment de satisfaction qui l'emplissait était tout simplement le plaisir d'être a l'aise dans sa peau. Elle se regarda un instant dans le miroir qui était accroché a la porte de la salle de bain. L'objet lui renvoya l'image d'une simple jeune fille, mignonne mais pas trop, habillée a la garçonne, avec son T-Shirt noir, sa veste rouge et son short qui lui arrivait en dessous des genoux. Elle eut un sourire et remit sa casquette sur sa tête. "Eh ben. Ca fait bizarre de ne pas être un repousse-personnes..." pensa t elle, tout en retournant dans le salon.

Naru était encore en train de soigner son front, aussi Akaïko en profita t elle pour boulotter un gâteau de plus ("Toujours aussi bon, que ce soit en fille ou en garçon !") et pour refaire le plein de sucre grâce a un grand verre de jus de fruit. Naru sorti finalement de sa salle de bain, le front soigné.

-J'espère que ça ira... Désolé, j'aurais du fermer cette porte, s'excusa poliment Akaïko.

Un silence s'installa. Akaïko se sentait beaucoup plus a l'aise, sous son apparence féminine, mais ça ne lui donnait pas de sujet de conversation pour autant. Aussi repensa t elle a la conversation qu'elles avaient eu plus tôt, et un point lui sembla un peu bizarre. Aussi s'enquit t elle avec politesse :

-Dis, tu as bien dis que tu vis dans la Cité depuis ta naissance, pas vrai ? C'est bizarre, tes parents sont profs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChibiNaru (Komao)



Messages : 74
Date d'inscription : 16/05/2016
Localisation : Au royaume des Lapins !

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:25

Lorsque Naru revint finalement dans le salon avec le front plus ou moins soigné, elle vit Akaiko prés de la table, celle-ci semblait bien plus à l'aise que tout à l'heure, elle portait un simple T-shirt noir avec une veste rouge et un short qui descendait en dessous de ses genoux, cette tenue lui allait définitivement mieux que les habits d'Akai.

En y repensant, c'était assez inédit comme situation, peu de gens avaient la chance de vivre avec un (ou une) "polymorphe"; la jeune fille habillait "à la garçonne" pris la parole sur un ton désolé.

<< -J'espère que ça ira... Désolé, j'aurais dù fermer cette porte  >>

Naru ne s'attendait pas vraiment à ça, après tout, c'était entièrement sa faute si elle s'était prit la porte, Akai ... Akaiko n'avait absolument rien fait, c'était elle qui avait perdu son calme, elle qui s'était retourné sans se soucier de l'espace et encore elle qui n'avait pas fermé cette porte après avoir rentré les derniers sacs; Naru agita ses mains comme pour dire "ce n'est pas ta faute" et dit:

<< M-Mais non, c'est entièrement ma faute ! Tu n'as aucune raison de t'excuser, en plus ça ne me fait déjà plus mal. >>

C'était un mensonge bien entendu, n'importe quelle personne normalement constituer aurait encore mal après s'être pris une porte, mais Naru ne voulait surtout pas que sa colocataire se sente responsable de ce petit accident.

Après ça, un léger silence s’installât, tendit que Naru vint s'installer sur le canapé, Akaiko réfléchit un instant puis posa poliment une question à Naru:

<< -Dis, tu as bien dis que tu vis dans la Cité depuis ta naissance, pas vrai ? C'est bizarre, tes parents sont profs ? >>

<< !!! >>

La blondinette eut un frisson au moment où son cerveau traduisit les mots "tes parents", tout un tas de souvenirs remontèrent à la surface; elle-même ne saurait décrire le sentiment qui grandissait en elle.

Elle se rappela alors de tout un tas de choses: les doutes sur ses origines, après tout, elle ne connaissait même pas sa véritable date de naissance ou même sa nationalité d'origine, et cette différence avait était un véritable handicap pour elle.

Un jour au collège, l'une de ses camarades de classe était venue lui demander si elle était bien étrangère et de quel pays elle venait, elle n'avait pas l'intention de nuire bien sûr, mais cela avait profondément marquer Naru, la blondinette n'avait pas eu le courage de répondre ;
et dire: << Désolé, je n'en ai absolument aucune idée car j'ai était abandonner par mes parents. >> était simplement au-dessus de ses forces, elle s'était alors enfuis de la salle de classe sans dire un mot.

Lorsque que l'on connaît la "vérité", il est toujours possible de l'accepter  quel que soit cette "vérité" et d’aller de l'avant, mais cela était impossible pour le doute.

Naru avait d'ailleurs fini par faire le rapprochement entre le "doute" et "l’expérience du chat de Schrödinger"; si une explication n'avait qu' 1% de chance d’exister , ce 1% existait bel et bien et rendait alors cette "solution" possible, ainsi, comme pour l’expérience du chat, tous les "états" (= "solution") du chat était possible tant que la boite n'était pas ouverte donc toutes les solutions était possible, aussi irréalisable soit-elle, il était donc impossible sans se voiler la face d'accepter une "vérité" et d’aller de l'avant.

Naru s'était donc toute sa vie poser des question comme: "Qui suis-je ?" "Pourquoi ai-était abandonner ?" ou encore "Qui sont-ils ?"

Naru s'était posé toutes ces questions très jeunes et elle avait inconsciemment creusé un fossé entre elle et les autres enfants de son âge.

Une petite voix la sortit de ses pensées, elle releva la tête et vit Akaiko qui semblait ne pas comprendre le blanc de Naru, elle sourit alors et se força d'ignorer les souvenirs désagréables qui venaient de lui revenir.

<< Désolé Akaiko-san, je viens juste de me souvenir de quelque chose. >>

<< Pour revenir à ta question, en fait je ne ... >>


Elle marqua un court arrêt avant de continuer

<< je suis une child error, je n'ai jamais connu mes parents et je n'ai jamais quitter Gakuen toshi. >>

Curieusement, elle se sentit légèrement soulager mais tendu, elle tenta alors de changer de sujet:

<< Ha, j'y pense, il faut que je te donne les doubles de l’appartement et mon numéro de téléphone !>>

Elle se précipita vers la cuisine et attrapa le petit trousseau de clé sur lequel se trouvaient la clé de l'appartement et le badge magnétique du bâtiment, avec un mémo préparer à l'avance sur lequel était marqué:

"Naru Komao" suivit du numéro de son téléphone portable.

Elle retourna toute contente vers Akaiko et tout en lui tendant le mémo et les clés, elle dit avec un grand sourire et un visage rayonnant:

<< Cette fois, on peut dire que l'on est officiellement colocataire, non ? >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akai Sugimori



Messages : 45
Date d'inscription : 31/08/2016

MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Lun 10 Oct - 23:25

Dès qu'Akaïko eut fini sa question, un courant d'air froid passa dans la salle. Comme si elle avait fini par sortir la pire boulette possible dans le contexte actuel. Naru se figea. Intriguée, la jeune fille en rouge lui jeta un regard inquiet : ses yeux étaient loin, très loin... comme ceux de quelqu'un qui se remémorait quelque chose, et quelque chose qui n'avait pas l'air particulièrement joyeux. "Wah ! Qu'est ce que j'ai dit ? Y as un problème avec ses parents ? Non. Elle est orpheline ? Dites moi qu'elle est pas orpheline !" pensa t elle avec force panique et en remuant nerveusement sur son siège.

-Euh... commença t elle gauchement. Ça va ? Je n'aurais pas du poser cette question...

La voix d'Akaïko sembla tirer Naru de ses pensées, étant donné qu'elle afficha un sourire (que la fille ne put s'empêcher d'identifier comme forcé) et s'excusa :

<< Désolé Akaiko-san, je viens juste de me souvenir de quelque chose. >>


Akaïko se tortilla un peu plus sur son siège. Ça ne la rassurait pas vraiment...

<< Pour revenir à ta question, en fait je ne ... >>

Elle marqua un temps d'arrêt. Akaïko paniqua un peu plus. Elle n'aurait décidément pas du poser cette question...

<< je suis une child error, je n'ai jamais connu mes parents et je n'ai jamais quitter Gakuen toshi. >>

Un très léger flottement se fit sentir. Akaïko n'avait jamais vraiment cotoyée de Child Error. Elle savait que c'étaient les enfants receuillis par la cité scolaire, mais elle n'avait jamais vraiment poussé la question. Des enfants qui n'avaient pas ou plus de parents... Akaïko trouvait ça horrible. Elle ne savait pas trop comment elle aurait fait dans leur cas : Ses parents avaient toujours était la pour elle. C'était eux qui l'avait motivé a aller a la cité, eux qui l'avaient encouragé dans sa passion ou dans le sports, et toujours eux qui l'avait soutenu dans les moments durs. Il avait d'ailleurs eu beaucoup de mal a se séparer de ses parents pour venir a Gakuen Toshi...

<< Ha, j'y pense, il faut que je te donne les doubles de l’appartement et mon numéro de téléphone !>>

Naru détourna habillement la conversation, et ce n'était pas Akaïko qui allait l'en priver. Aussi les deux filles se levérent elles et Naru courut a la cuisine. Avec un grand sourire, qui n'avait plus rien de forcer, elle lui tendit un petit bout de papier, ainsi que les clés. Sur le papier, il y avait le numéro de Naru.

<< Cette fois, on peut dire que l'on est officiellement colocataire, non ? >>

Akaïko lui renvoya son sourire.

-Oui, en effet ! Répondit elle tout aussi joyeusement. Heureux de vivre avec toi, Naru-san ! Enfin, heureuse... Je suppose...


La jeune fille se gratta l'arrière du crane, sous sa casquette. Un tic qu'elle conservait, sous sa forme masculine ou féminine.

-Dis, il reste des gâteaux ? Parce qu'ils sont rudement bons !

Elle ne se priva pas d'ailleurs pour repérer d'un oeil d'expert le gateau qui trainait sur la table et le chiper comme un voleur au ventre vide. Ces gâteaux étaient glorieux.

-Mettons nous d'accord sur quelque chose, articula t elle la bouche pleine. Tu fais la cuisine, et moi le ménage, ok ?

"Eh bien. Je sens que je vais me plaire, ici !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emménagement - Naru & Akai   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Emménagement - Naru & Akai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emménagement {Emilia
» Presentation du monstre marin, et aménagement d'espace.
» Akai Getsu
» Déménagement
» Déménagement chaotique [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Les appartements/chambres d'étudiants :: Les appartements-
Sauter vers: