Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Mar 1 Aoû - 16:10

« Bien joué, petit. Mais on doit partir maintenant, on peut plus rester ici. Porte-la encore un peu. »

Et puis Genji s’était mis à courir, laissant l’adolescent chancelant sur place.

« T’es pas sérieux… »

Haruhiro était presque convaincu que si Genji ne l’avait pas aidé à se relever, il serait resté contre son mur sans bouger. Le choc n’avait pas franchement été agréable, d’autant plus que l’adolescent s’était arrangé pour protéger Alexandra de l’impact. Il savait cependant que son allié avait raison et que lui aussi devait se bouger de toute urgence, sous peine d’y laisser la vie.

[ Il aurait pu m’aider à la porter… ]
pensa-t-il en se baissant pour attraper Alexandra à ses pieds. Le jeune homme se figea cependant en remarquant que ses mains tremblaient comme des feuilles. Une sensation bizarre se répandit alors dans son corps ; c’était comme si ses mains ne lui appartenaient plus, il était incapable de les contrôler, d’en arrêter les tremblements. Les yeux de l’adolescent s’agrandirent. Reprenant ses esprits, il réalisait maintenant. A peine quelques secondes plus tôt dans la cuisine, il s’était battu pour protéger sa vie et celle de ses amis. Il avait utilisé une arme, une arme plus dangereuse que n’importe quelle autre, et sans les protections que portaient ces hommes, il les aurait tués. Il aurait tué ses ennemis. Cette pensée secoua le jeune garçon qui était toujours penché en avant, immobile.

Soudain, un bruit retentit dans la cuisine, sortant Haruhiro de ses pensées. Un frisson d’effroi lui parcouru soudainement le dos. Les tueurs allaient revenir à la charge. Le jeune homme secoua la tête, il devait se reprendre ! S’il restait choqué comme ça à chaque fois qu’il se passait quelque chose, il allait y passer c’était une certitude.

Haruhiro serra les dents d’un air décidé et, sans plus attendre, attrapa Alexandra: une main autour de ses épaules et l’autre sous ses jambes et la souleva avant de rejoindre Genji au pas de course, aussi vite que son corps douloureux le lui permettait.

« Pardonne-moi, mais tu risques d’enfreindre plein de lois ce soir. »


« Oh tu sais, au point où j’en s- »


Commença-t-il essoufflé avant de fermer la bouche et de se taire, coupé par Genji qui venait d’exploser la vitre avant d’une voiture avec son poing.

« Ah bon d’accord. »

« Dans la voiture ! Met la miss à l’arrière ! »

« Ah … oui ! » balbutia l’étudiant avant de charger Alexandra sur la banquette arrière et de se ruer sur le siège passager, à gauche.

« D-démarre ! Vite ! » s’écria-t-il en donnant un coup de pied dans le tableau de bord. Aussitôt, le moteur vrombit et la voiture bondit en avant, écrasant l’adolescent contre son siège et surtout, le sauvant lui et Genji des balles meurtrières qui fondaient sur eux. Haruhiro jeta un bref coup d’œil à l’arrière pour vérifier qu’Alexandra était toujours entière et qu’aucune balle ne l’avait touché elle non plus. Au grand soulagement de l’adolescent, elle semblait indemne. Il se retourna et laissa sa tomber sa tête en arrière, contre le siège de cuir. Un long soupire sortit de sa bouche alors qu’il tentait de détendre légèrement ses muscles. Ils étaient tirés d’affaire, du moins temporairement. Ces mercenaires ne pourraient pas les rattraper maintenant.

Haruhiro eut l’impression de pouvoir souffler pour la première fois depuis une éternité. Presque chaque parcelle de son corps était douloureuse et ses vêtements étaient déchirés par endroits. Sa veste en cuir n’avait pas été épargnée et était trouée et déchirée à plusieurs endroits, notamment dans le dos et sur les épaules. Les manches avaient quand à elles été arrachées en partie par la puissance d’Instant Shift, au niveau du poignet pour le côté gauche et de l’avant bras pour le droit. Le pantalon de treillis de l’adolescent avait connu un sort similaire et il ne restait plus grand-chose de son t-shirt qui était en lambeaux. Cependant, plus que pour l’état de ses vêtements, Haruhiro s’inquiétait pour leurs alliés, et s’ils étaient tombés sur des tueurs entrainés comme lui Genji et Alexandra ? Est-ce qu’ils s’en étaient-ils sortis ? Etaient-ils blessés, en fuite ? Il ressentit soudainement un immense sentiment de culpabilité, suivit d’un stress intense. C’était lui qui avait mêlé Ai et les membres de sa branche à cette histoire, qui les avait mis en danger. S’il leur était arrivé quelque chose…

« Tch, prends-ça ! Ils vont surement pas tarder et on en aura besoin. » grogna Genji en mettant soudainement le pistolet entre les mains de l’adolescent, ce qui eut pour effet de le sortir de son tourbillon de pensées noires.

L’adolescent frémit au contact du métal contre sa peau. L’arme était lourde, il s’en rendait compte maintenant. Une odeur particulière en émanait. De la poudre, du sang. Une odeur de mort. Le cœur de l’adolescent battait à tout rompre, lui donnant l’impression que sa poitrine allait exploser. Il n’en voulait pas de cette chose…

« Attends, comment ça ? Ils arrivent ?! »


« Vérifie la chambre, si le chargeur était plein, il doit rester quoi…6 balles à tout casser. Donc ne tire pas inutilement et surtout même si l’arme est vide, on l’a garde. Elle peut servir crois-moi… »

Haruhiro garda la bouche ouverte. Comment avaient-ils pu les retrouver et les rattraper aussi facilement ? C’était impossible ! Genji tourna sans prévenir, projetant Alexandra vers la gauche et l’envoyant heurter la portière en même temps que Haruhiro.

La camionnette noire était un véritable monstre ; malgré tous les efforts de Genji, la Toyota Celsior ne put distancer l’énorme véhicule qui rivalisait en vitesse. Haruhiro se sentait sur le point de craquer, qu’est-ce qu’ils pouvaient faire contre quelque chose comme ça ? Rien. C’était la seule réponse évidente, il ne pouvait pas y en avoir d’autre.

« Attention ! » hurla Haruhiro en se jetant sur le volant, ce qui eu pour effet de faire violemment tourner la voiture sur la droite au moment même ou une pluie de balle s’abattait sur eux, perforant les sièges et le tableau de bord et traversant la portière et le pare-brise comme si tout n’opposait aucune résistance.

L’adolescent était recroquevillé sur lui-même, la tête baissée et une main sur le volant dont Genji venait de reprendre le contrôle. Du sang s’écoulait de sa joue gauche, à l’endroit où une balle l’avait effleuré. Une blessure de plus. A quelques centimètres près il était mort. Oui, une seule balle suffisait pour tuer un être vivant, pour lui arracher la vie Haruhiro s’en rendait compte une fois de plus. Les yeux du jeune brun se posèrent sur l’arme sur ses genoux. Il devait réagir, s’il ne faisait rien ils mourraient tous les trois et tous ceux qui étaient impliqués dans l’histoire connaitraient le même sort. L’étudiant releva les yeux, voyant dans le rétroviseur brisé le reflet du tireur. La lueur dans son regard changea.

« Genji-san, quoi qu’il arrive ne vous arrêtez pas. » dit-il simplement avant de placer l’arme dans la ceinture de son pantalon et se tourner vers la portière à sa gauche. Criblée de balle, elle n’avait plus rien d’une protection ou d’un bouclier, un sourire crispé se dessina sur les lèvres d’Haruhiro alors qu’il posait un pied contre la portière.

Vue de l’extérieur, la voiture blanche n’était plus qu’un tas de ferraille aux vitres brisées et troué de toute part. Une cible parfaite. Alors que le mercenaire était sur le point d’arroser une nouvelle fois ses deux cibles avec la ferme intention de mettre fin à leurs vies une bonne fois pour toutes, le côté gauche de la Toyota Celsior explosa, projetant la portière sur la route et obligeant le chauffeur de la camionnette à effectuer une manœuvre d’esquive en urgence à cause de la faible distance qui séparait les deux véhicules. Le tireur pesta, son équilibre rompu l’avait forcé à interrompre sa visée pour s’agripper d’une main à la bordure du toit. Son sourire réapparu cependant assez rapidement sur son visage.


« Comme si ça allait nous st- »


Il fut interrompu par un élément qu’il n’avait visiblement pas prévu, une main venait de fermement l’attraper par le col. Juste au dessus de lui, dans les airs, l’esper aux cheveux bruns venait d’apparaître. Dans la brève confusion provoquée par l’esquive de la portière, la seconde explosion d’air n’avait pas été remarquée. La main gauche de Haruhiro se serra encore plus, le mercenaire eu tout juste le temps d’apercevoir deux yeux teintés d’une lueur rouge que l’élan de l’adolescent l’emportait déjà, le sortant d’un seul coup du haut de la camionnette.

« TU TOMBE !!! »


Hurla Haruhiro en créant une explosion d’air au niveau de sa main, projetant l’homme contre l’asphalte à une vitesse avoisinant les trente kilomètres heure.

L’adolescent compressa puis relâcha l’air contre lui, se propulsant vers la camionnette qui roulait toujours à pleine vitesse. Il avait pris une décision, s’il devait foncer dans le tas comme Alexandra et se battre pour protéger ses alliés, il le ferait sans hésiter. Agir d’abord et s’occuper des conséquences ensuite, donc. Le jeune homme se força à ne pas trop réfléchir tandis qu’il se rapprochait de l’arrière de la camionnette à grande vitesse.

« Trois moins un, plus que deux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genji Harumichi

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/10/2015
Localisation : En train de dormir ou dans une pizzaria

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Ven 25 Aoû - 21:05

Le skill-out conduisait aussi vite que possible pour les semer, bourrinant la pédale d'accélération, mais les mercenaires n’avaient pas du tout l’intention de lâcher prises, ils étaient vraiment déterminer à en finir. Ça ne le choquerait même pas si par désespoirs, ils provoquaient un accident de voiture ou quelques choses dans le genre. Le pire c’est que ce n’est pas impossible, avec leur camion ils recevraient très peu de dégâts alors qu’eux finiront surement dans un sale état ou alors mort. Rien que cette pensée était effrayante et cette camionnette ne devait pas mettre la main sur eux à tout prix ou même trop  se rapprocher, l'avantage c'est que la Celsior en avait plus dans le capot que cette camionnette. Ils leur manquaient la vitesse, mais il comblait avec beaucoup plus de puissance.

« Attention ! » Le skill-out était concentré sur la route, surtout à la vitesse à laquelle il roulait, il n’a même pas eu le temps de savoir qu’est ce qui les menaçaient que l’étudiant aux cheveux bruns s’était lancé sur le volant pour exécuter un dérapage avant de se réconvillier sur lui-même  et entendre des balles traversé les vitres pour se loger sur le tableau de bord. Ils ne rigolaient pas du tout et semblait bien déterminés et encore une fois ils ont bien failli réussir.

Genji repris le contrôle du volant aussi vite qu’il le pouvait et regarda autour de lui pour voir si les adolescents était toujours entier, Haruhiro était blessé à sa joue gauche et Alexandra semblait totalement intacte, heureusement qu’elle était allongé à l’arrière, elle serait peut-être morte autrement. Le skill-out se disait qu’ils avaient bien de la chance qu’Haruhiro ait réagit aussi vite et aussi bien, une erreur et ça aurait pu être fatale. Ce serait bien de le féliciter, mais seulement quand ils se seront débarrassé de leur poursuivants.

« Genji-san, quoi qu’il arrive ne vous arrêtez pas. »

« Hein ? »

Etait la première chose qui venait à l’esprit du jeune délinquant alors qu’il l’observait placer l’arme à feu dans sa ceinture, la seconde était qu'est-ce qu'il va faire ? Alexandra et lui était assez foufou de temps à autres, Kamikaze serait même un bon synonyme pour certaines de leur actions.

« Hoy…Qu’est-ce que… »

Il vit l’adolescent regarder les adversaires alors que la portière tombait de la voiture et se dirigeait vers eux, il espérait vraiment qu’il n’allait rien tenter de dangereux ou alors ne rien tenté. Ces espoirs était attardé, très peu de temps après que la portière soit tombé, il utilisa son pouvoir pour s’envoler vers la voiture.

« HEY ! » S’écria le skill-out énervé, ils voulaient tous se jeter dans la gueule du loup et mourir ou quoi ? Pourquoi ils se jettent tous à l’assaut tête la première en pensant que c’était une bonne idée ?! Même lui qui a tendance à foncer dans le tas savait pertinemment que ce n’était pas une bonne idée de foncer sur des hommes armés, entrainés et avec des protections pareil.

Il observa la scène silencieusement à partir de son rétroviseur, il ne pouvait rien faire d’autre, il n’avait rien à disposition et contrairement à certain suicidaire il ne pouvait pas voler. Alors qu’il regardait impuissant la situation et comment Haruhiro s’était débarrassé de leur tireur. C’était rassurant, il était quasiment certain qu'il allait se faire tuer, mais heureusement ça n'est pas arriver. Maintenant ça en faisait un de moins, il en restait deux…c’était un deux contre deux, il trouvait son action irraisonnable, mais au moins ils ont pu équilibrer les forces comme il le fallait. Avec un peu de chance Alexandra allait se réveiller et il pourrait faire un 3 vs 2 sans leur laissé le temps de faire feu avec leur armes. Le skill-out poussa un léger soupire face à la situation, il valait mieux attendre Haruhiro avant de commencer à avoir des idées pareil.

Comme il s’y attendait, il n’avait absolument pas prévu de revenir et tentait de les éliminer à lui tout seul. Certes il y en a un qui conduisait et l’autre qui était à l’arrière du camion, il avait une chance de l’éliminer, mais il avait aussi de grosses chances de se faire avoir. Les mecs ne sont pas des idiots, ils savent bien qu’il est derrière le camion après avoir éliminé un de leurs camarades s’ils s’arrêtent ou font marche arrière il va se prendre un camion en pleine tête…ce serait débile comme mort quand même .

L’avantage c’est que leur tireur n’était plus et que l’autre s’inquiétait, il se méfiait de ce que pouvait faire Haruhiro. Un petit sourire s’afficha sur les lèvres du Skill-out, un sourire montrant une légère excitation. Il sentait une montée d’adrénaline dans son corps, il allait faire quelque chose qu’il avait fait en étant plus jeune, mais c’était quelques chose qu’il avait fait assez rarement avec une voiture. Le skill-out appuya sur le champignon avant de lever le frein à main et tourner le volant vers la gauche forçant la voiture à déraper brusquement  et se tourner vers l’autre direction alors que Genji appuyais sur le champignon prenant de court le camion et se dirigeant dans le sens opposés. Un bon vieux dérapage, ça fait bien longtemps qu’il n’en avait pas fait…c’est la première fois de sa vie qu’un truc appris chez les Kogarasumaru soit aussi utile et capable de lui sauver la vie…c'était plus pour délirer avec la voiture des autres, plus riche, plus doué, mais qu’importe.

Alors qu’il passait à côté du camion, son regard croisa celui de chauffeur et avec un grand sourire aux lèvres, le délinquant leva sa main, majeur dressé tandis que les autres était plié. Un joli doigt d'honneur pour le conducteur adverse, la politesse et le skill-out ça va pas trop ensemble et puis il le méritait bien. Son regard se posa ensuite sur Haruhiro et le délinquant lui fit signe de monter dans la voiture. Il aimerait  bien le laisser en faire à sa tête, mais si jamais son plan se passe mal alors il se fera soit capturer, soit tuer et il vaut mieux éviter le dernier. Toutefois, le skill-out savait bien que l’espers n’allait surement pas l’écouter et se jeter dans la gueule du loup sans un vrai plan, enfin il espérait grandement qu'il n'était pas aussi timbré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Jeu 31 Aoû - 11:51

L’air froid de la nuit aurait presque pu faire grelotter Haruhiro mais le stress mêlé à l’adrénaline faisait apparemment une très bonne protection contre le froid. Arrivant au niveau du bord de la camionnette, l’adolescent relâcha un paquet de compressions qui le firent monter d’un mètre tout en le faisant avancer pour se placer au dessus du toit du véhicule. Là il n’y avait pas une centaine de solutions, Haruhiro se prépara mentalement au choc en compressant l’air contre son dos et se propulsa vers le bas, s’écrasant à plat sur l’épaisse plaque métallique. C’était douloureux et pas franchement confortable. Haruhiro grommela un peu en se redressant légèrement. S’il s’était laissé tomber il aurait pu glisser et ça aurait été encore pire s’il avait tenté d’amortir sa chute avec une roulade. Entre la mauvaise visibilité et le nombre de prises sur le toit s’accrocher dessus sans sécurité à cette vitesse n’était pas franchement une bonne idée.

[Sécurité… ouais nan c’est mort là niveau sécurité… ]

En réalité l’adolescent ne savait pas quoi faire, il ne pouvait atteindre ni le conducteur ni le troisième mercenaire juste en dessous de lui. S’il avait pu faire quelque chose pour le tireur c’était parce qu’il était exposé mais passer par l’ouverture dans le toit n’était même pas envisageable, il se ferait tuer en moins d’une seconde. Instant Shift n’était pas réellement utile dans ce genre de situations, c’était un pouvoir exclusivement personnel dans le sens où Haruhiro ne pouvait agir qu’au contact de son propre corps.

Soudain, un dérapage se fit entendre et ce fut avec stupéfaction que le jeune brun pu voir Genji dépasser le fourgon en sens inverse, un majeur levé bien haut.

« Mais hueeeee… »

Si on y réfléchissait, la manœuvre était tout sauf idiote : un fourgon de cette taille ne pourrait jamais se retourner comme l’avait fait la Toyota Celsior. Haruhiro avait bien remarqué le petit signe que lui avait fait Genji, il était temps de s’enfuir à toute vitesse maintenant qu’ils avaient une vraie chance de semer ce fichu fourgon.

Mais l’adolescent ne voulait pas partir sans faire une dernière action, il plongea sa main droite dans sa poche, directement dans le sac de billes à l’intérieur et en ressortit une petite poignée. Rampant sur quelques centimètres, il se rapprocha de l’ouverture dans le toit, la pensée que le mercenaire à l’arrière décide de sortir par là lui glaça le sang un court instant avant qu’il ne se force à rester calme. Ça n’était pas le moment de paniquer, pas allongé sur un fourgon lancé à pleine vitesse avec deux tueurs armés jusqu’aux dents à l’intérieur. Le jeune esper tendit le bras tandis que de l’air se rassemblait dans son poing fermé.

« Cadeau… »

Lorsque sa main passa au dessus de l’ouverture, Haruhiro l’ouvrit tout en relâchant sa compression, projetant des billes partout dans l’habitacle. La détente de l’air avait été suffisante pour projeter le bras de l’adolescent vers le haut et le faire décoller du fourgon. Il ignorait quels dégâts provoqueraient ses projectiles mais une quinzaine de petites billes rebondissant contre des parois métalliques devraient bien avoir un quelconque effet, non ?

Le jeune esper manqua de percuter l’asphalte tellement il était redescendu vite, quelques compressions lui permirent de s’élancer en direction de Genji et d’Alexandra, la Toyota Celsior toujours miraculeusement en un seul morceau (plus ou moins) après tout ce qu’elle avait encaissé.

Il rejoignit rapidement la voiture blanche et tenta d’atterrir sur le toit (très abîmé mais toujours entier, lui) du véhicule. Son pied droit glissa sur la surface visiblement encore assez lisse pour faire trébucher un projectile humain lancé à quatre-vingt kilomètre-heure. L’adolescent s’agrippa in extremis à ce qu’il pouvait et se retrouva en un rien de temps sur le capot, le dos contre le pare-brise, juste à côté de Genji. Haruhiro se retourna et lui adressa un signe de la main un peu maladroit avant d’arrêter d’un seul coup et de se décaler légèrement pour dégager au maximum le champ de vision de Genji toujours au volant.

[Mais qu’est ce que je fous moi...]

L’adolescent ne savait pas si ça comptait comme une victoire, il ne savait pas à quoi s’attendre avec ces  mercenaires et il valait mieux rester sur ses gardes. Une pensée lui traversa brièvement l’esprit. S’ils continuaient tout droit sans tourner, ils allaient passer à côté du mercenaire qu’il avait projeté au sol. Haruhiro déglutit, il n’était sûrement pas mort vu les combinaisons qu’ils portaient, leur résistance semblait dépasser de loin les limites humaines. Cependant il espérait l’avoir assommé ou mis hors jeu. Un court ricanement sortit de la gorge de l’adolescent.

Haha, un jeu. Si c’était un jeu, alors c’était le jeu de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Ven 22 Sep - 4:33

Les trois fugitifs venaient de s'enfuir à bord de la voiture, la camionnette n'avait pas la possibilité de faire de tel virage, mais peu importe où ils fuient, tant qu'il reste possible de les localiser, ils ne s'enfuiront pas. Ils ne pensaient qu'à s'enfuir, pas à une destination précise pour ensuite se cacher à pied et tant que ce sera le cas, il ne sera pas facile d'anticiper leur trajectoire sauf s'ils sont assez bêtes pour continuer en ligne droite, mais il sera facile de les retrouver. Sereinement la camionnette se mit en route pour intercepter la Toyota un peu plus loin.

Pendant ce temps sur la route se trouvait un des mercenaires, légèrement sonné. Il se relevait secouant la tête, entendant une voix résonner dans sa tête accompagnée d'une image d'un jeune homme aux cheveux hérissés bruns : « Tu tombes ! ». Un souvenir désagréable, il ne s'attendait pas à ce qu'il prenne un risque aussi grand pour profiter d'une attaque surprise d'à peine une seconde alors qu'elle aurait très bien pu mal tourner.

Toutefois, sa tactique avait fonctionné et le mercenaire était maintenant loin des deux véhicules qui semblaient avoir pris de la distance, équipé de hard taping poursuivre une voiture en courant ne semblait pas hors de portée, mais les dégâts sur le corps ne seront pas négligeables. S'ils échouent la mission, les dégâts que le corps aurait subis importeraient peu. Sans hésiter le soldat se mit à courir, puissant dans ses retranchements, supportant la douleur et se déplaçant à la vitesse d'une voiture. Ses muscles tremblaient de douleur, mais peu importe, ce qui devait être fait devait être fait et ce peu importe le risque encouru.

A peine quelques secondes de courses, il vit la voiture blanche faire demi-tour allant dans la direction opposée croisant le regard du jeune brun. Malgré le stress engendré, le soldat s'arrêta brusquement alors que la voiture s'éloignait, il ne voyait pas la camionnette. Avait-elle été semée ou alors détruite au cours de sa courte absence ? Il n'en avait pas la moindre idée, mais il ne voyait pas des étudiants se débarrasser d'un véhicule blindé tel que celui-ci.

La mission prioritaire était de les éliminer et il n’avait pas oublié cela, même si cela risquait de détruire son corps, le mercenaire se mit à courir après la voiture à pleine vitesse. Posant sa main sur son oreillette, cherchant à communiquer avec la camionnette dont il avait été expulsé par le jeune homme aux cheveux bruns. Il se rapprochait petit à petit de la voiture avec quelques difficultés, sa radio se mit à grisaillé montrant qu’il entrait en communication.

« Ici l’agent Gin, je poursuis la cible. Nous pouvons la coincer à l’intersection— »

En s’y prenant bien, malgré son manque de capacité destructrice, il pouvait tout de même forcer la voiture à se diriger dans une direction. Avec son arme en main, même si sa précision était grandement réduite, il pouvait tout de même les gêner et peut-être infliger des blessures. Avant d’appuyer sur la gâchette, il attendait confirmation de la camionnette pour tenter de sceller le destin des jeunes personnes en fuite.

« Négatif. »

Le soldat se mit à ralentir, baissant son arme. Négatif ? Ils refusaient de reprendre la poursuite ou alors ils avaient une meilleure idée pour les coincer malgré le retard qu'ils avaient pris. C'est ce qu'il pensait qu'il dirait, mais le négatif ne semblait pas être de ce genre là, au contraire il semblait plus expéditif et directe. La radio se mit de nouveau à grisaillé légèrement avant que la voix ne reprenne la parole.

« Les supérieurs ont ordonnés le repli des troupes. Agent Gin, les coordonnés ont été transmises aux nettoyeurs, repliez-vous immédiatement. C'est un ordre. »

Le soldat se mordit la lèvre inférieure craignant quelle punition les attendaient pour avoir échoué une mission aussi simple. Il avait peur de ce qui allait se passer, mais les ordres sont les ordres, s'il venait à désobéir à des ordres venant des supérieurs…la punition qui l'attendait risquait d'être identique voire pire que son échec et il n'avait absolument pas envie de tenter sa chance.

« Reçu... »

A ses mots le mercenaire s'arrêta définitivement, observant la voiture s'éloigner au loin. La camionnette était surement rentrée suite aux ordres alors qu'elle cherchait à intercepter la Toyota. La mission avait été un fiasco totale, il n'est pas surprenant qu'elle soit avortée et que les nettoyeurs viennent effacer les traces laissant pendant cette course poursuite et dire que cette mission paraissait si simple, pourtant on a vu le résultat. Une chose est sure, leur envie de survivre était extrêmement forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genji Harumichi

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 30/10/2015
Localisation : En train de dormir ou dans une pizzaria

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Lun 23 Oct - 1:54

Haruhiro était monté dans la voiture, il s'était bien débrouillé pour un adolescent inconscient du danger, il avait causé de sacrés dégâts à ces enflures et même si le skill-out était mécontent du danger qu'il avait pris, il était content de leur sort. Un soupir de soulagement sorti de sa bouche alors que l'adolescent était à côté de lui et alors qu'Alexandra, bien qu'inconsciente, allait bien.

« J’espère ne plus jamais revoir ces mecs. »

Déclara le skill-out en appuyant sur le champignon, excédant de loin la vitesse autorisée peu importe le pays. Il roulait aussi vite qu'il le pouvait tout en allant à une vitesse où il gardait une certaine "maitrise" du véhicule, observant son environnement du mieux qu'il le pouvait pour ne pas avoir de mauvaise surprise ou de voiture qui leur fonce dedans par surprise, mais ses yeux se posèrent sur un des individus de la camionnette. Il devait être un de ceux qu'Haruhiro avait fait tomber, il ne s'attendait pas à ce qu'il soit capable de tenir debout après une telle chute. C'était insignifiant, ils étaient en voiture et lui à pied, il n'avait aucun moyen de les poursuivre. Cette illusion fut très rapidement brisée lorsqu'il jeta un œil à son rétroviseur interne.

« Tu te moques de moi ?! »

Dit le skill-out d'une voix perplexe. Derrière la voiture se trouvait le mercenaire en train de leur courir après, Genji était surpris qu'il puisse tenir debout après une chute pareille alors courir à cette vitesse, c'était encore plus perturbant. Le skill-out était hésitant, il pouvait très bien lui rouler dessus, mais s'il venait à survivre ou sauter sur la voiture sans se faire éjecter vers l'arrière, se débarrasser de lui pourrait s'annoncer difficile même avec le pouvoir de Haruhiro…surtout s'il prend la jeune skill-out en otage pendant qu'elle ne peut pas se défendre.

« …Tant pis pour lui… »

La décision était prise, Genji allait l'écraser avec la voiture en faisant marche arrière et même s'arrêter net devrait suffire, mais avec ces mecs –là on ne sait jamais à quoi s'attendre, il fallait donc être sûr qu'il soit hors d'état de nuire quitte à lui rouler dessus plusieurs fois. Alors que son regard était concentrer sur le rétroviseur pour attendre le bon moment, l'assaillant s'arrêta. Il ne connaissait pas la raison et il n'avait aucune envie de s'arrêter pour leur demander, il continua son trajet pour s'éloigner sans véritable destination. Il vit alors la jeune femme aux cheveux rouges sur son rétroviseur, puis posa son regard sur la blessure superficielle d'Haruhiro avant de finalement pousser un léger soupire.

Ils ne savaient pas pourquoi il s'était arrêté et il s'en fichait de la raison, ce qu'il savait c'est qu'il ne semblait pas être à bout de force quand il s'est arrêté, ils ont peut-être abordé la mission ? Peu importe, c'était une bonne occasion pour changer de lieu et se reposer…même s'ils risquaient d'être là-bas vu ce qui s'est passé récemment avec le blondinet, il espérait que non, mais son intuition lui disait que ses espoirs étaient vain et même ses connaissances en matière de « crime » en faisait de même.

« Je ne sais pas pourquoi et je m’en fiche royalement, mais semblerait qu’ils aient arrêté de nous poursuivre. On emmène Alexandra à l’hôpital, elle n’a pas l’air en bon état et on en profitera pour te faire soigner. »

Déclara-t-il avant de reposer les yeux sur la route, affichant un air vidé de toute force et repensant au plan prévu de base…il avait l’air si simple.

« Aaah ~…au final le plan s’est avéré être un échec cuisant, je m’attendais pas à ce qu’ils soient aussi armé et équipé. Au moins ils en ont pris plein la gueule et ça fait plaisir. »

Le plan semblait plutôt simple au premier abord, mais il s’est avéré être beaucoup plus difficile à réaliser que ce qu’il pensait malgré le fait qu’au final, le nain de jardin ait décidé de jouer les appâts alors qu’il devait rejoindre Aku. C’était une esper vraiment puissante, mais vu comment ils étaient équipés, il se demandait si elle était en bonne santé.

Le skill-out ralentit la vitesse à laquelle il roulait en direction de l'hôpital, les mercenaires semblaient les avoir perdus de vue et si Anti-skill s'y trouve, il serait préférable de ne pas faire d'excès de vitesse et surtout ne pas se ramener avec un pistolet. Alors que la voiture passait devant l'hôpital côté conducteur face à l'hôpital, le délinquant put percevoir une camionnette et quelques voitures d'anti-skill et continua son chemin comme si de rien n'était pour se garer deux, trois ruelles plus loin.

« On est suffisamment loin, je pense. » déclara le skill-out en sortant de la voiture et se dirigeant vers l’arrière de la voiture, ouvrant la porte et portant la jeune rousse sur son dos.

« Hum…plus légère que ce que je pensais. Haruhiro, laisse l’arme dans la voiture, anti-skill ne doit pas nous trouver avec. »

Pendant un instant le skill-out hésitait à proposer à Haruhiro d'utiliser son pouvoir pour envoyer l'arme au loin, mais il ne savait pas si c'était une bonne idée. Ça pouvait tomber sur la mauvaise personne comme ça pouvait tomber sur un membre d'Anti-skill et même en laissant la voiture ici, avec les empreintes ils pourraient savoir qui a utilisé l'arme. Il laissait la décision au jeune esper, il se dirigea ensuite vers l'hôpital avec Alexandra sur le dos avant de finalement arriver à l'entrée de l'hôpital…il ne dirait pas non à un petit lit pour se reposer après tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 280
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Lun 23 Oct - 22:16

« Je ne sais pas pourquoi et je m’en fiche royalement, mais semblerait qu’ils aient arrêté de nous poursuivre. On emmène Alexandra à l’hôpital, elle n’a pas l’air en bon état et on en profitera pour te faire soigner. »

L’adolescent hocha doucement la tête. Enfin une bonne nouvelle ! Il avait clairement eu sa dose de sensations fortes et la fatigue commençait à se faire sentir. Il n’avait pas spécialement mal pour le moment, l’adrénaline n’avait pas encore été évacuée de son organisme mais il ressentait quelques picotements çà et là sur son corps.

Après un petit instant, le Skill-out reprit la parole.

« Aaah ~…au final le plan s’est avéré être un échec cuisant, je m’attendais pas à ce qu’ils soient aussi armé et équipé. Au moins ils en ont pris plein la gueule et ça fait plaisir. »

Haruhiro arqua un sourcil et regarda un peu autour de lui. Il était étonnant que la voiture était encore capable de rouler après tout ce qu’elle avait encaissé.

[ Je crois qu’on en a pas mal pris aussi, Genji-san… ]
pensa-t-il silencieusement, se gardant bien de formuler sa pensée à l’oral. Il n’en avait ni l’envie ni la motivation de toute façon.

Haruhiro soupira, essayant de se détendre un peu. Ils avaient tous les trois vu la mort de très près. Dans quoi diable s’était-il embarqué encore ? Enfin, il était trop tard pour regretter maintenant, ils étaient en vie et peut-être même que les hommes en combinaisons ne les chercheraient plus, qui sait ?

« On est suffisamment loin, je pense. »


La phrase du Skill-out sortit Haruhiro de ses pensées, qui se rendit alors compte que la voiture était arrêtée.

« Hum…plus légère que ce que je pensais. Haruhiro, laisse l’arme dans la voiture, anti-skill ne doit pas nous trouver avec. »

[Eh. C’est maintenant qu’il la porte ? J’ai mal au dos moi à force… ]

Blague à part, l’adolescent savait qu’ils n’étaient pas encore tirés d’affaire. Même si l’escouade ne les poursuivait plus, Anti-Skill allait mener l’enquête. Anti-Skill et Judgement. Un frisson parcouru l’échine d’Haruhiro. Il espérait qu’Ai allait bien… il allait devoir la rappeler rapidement et s’excuser un million de fois, voir plus. Mais plus tard, une fois qu’ils seraient dans l’hôpital. L’adolescent allait avoir besoin d’un peu de temps pour organiser ses pensées.

Décidant de se débarrasser de l’arme comme Genji le lui avait indiqué, Haruhiro l’essuya rapidement sur ce qui restait de son t-shirt puis la jeta dans le véhicule. Après un dernier regard au véhicule blanc, il s’empressa de rejoindre Genji en boitillant légèrement.

L'adolescent voulu préparer une histoire au cas où on lui poserait des questions mais abandonna rapidement, rien ne lui venait et peu importe ce qu’il pourrait dire, ça ne tiendrait probablement pas la route. Ses vêtements étaient couverts de sang et en lambeaux... non c’était même pire que ça. Tant pis pour l’histoire, déjà la lumière de l’hôpital apparaissait, étonnement chaleureuse et accueillante, alors les portes coulissantes s’ouvrirent pour laisser entrer le trio exténué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du Jeu

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    Sam 28 Oct - 9:13

L'hôpital étant déjà en alerte, Alexandra est rapidement prise en charge par une équipe de soin.
De leur côté néanmoins, les garçons sont bien moins accueillis. Genji ayant eu des démêles par le passé avec Anti-skill, et seul témoin de l'agression ayant conduit à la mort d'un élève ainsi qu'a l'hospitalisation du jeune Hasakura, son retour avec un second blessé le propulse directement au sommet de la liste des suspects.
Appréhendés en tant que suspects et menottés, ils sont rapidement isolés et interrogés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event n°1 : The Phantom Panic part 2 [Haruhiro Wilkowski, Alexandra Kotadjima, Genji Harumichi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Perdu au milieu de nulle part
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7-
Sauter vers: