Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Lun 5 Juin - 2:01

Azami entendit avec soulagement deux drones sortir par une fenêtre et s’éloigner du bâtiment. Ils l’avaient laissée tranquille ? Ils avaient abandonnés ? Elle soupira, tentant de relâcher la pression accumulée. Cependant, avant même qu’elle ait pensé à se lever, le troisième et dernier drone apparu brusquement dans son champ de vision, tourelle activée. Ce ne fut que par pur miracle que les balles déchirèrent et réduisirent en miette le mur juste derrière la jeune fille, à peine à quelques centimètres de sa tête grâce à sa manœuvre d’évitement. Malgré la poussière et les éclats de béton qui lui tombaient dessus, Azami tira à l’aveuglette et se jetant dans les escaliers à sa gauche. Elle dégomma de plusieurs balles ce qui lui tirait dessus incessamment mais, prise d’un sursaut, tourna la tête derrière elle pour voir le drone lui foncer dessus, allumé de lumières rouges clignotantes.

« Ha- ? »


Le drone explosa, la déflagration souffla les fenêtres, les faisant exploser et projetant des débris de verre dans les airs, ainsi que quelques petits morceaux de murs. Allongée sur le ventre, la joue contre le sol et recouverte de débris fumants, Azami ouvrit un œil lentement. Elle ne sentait plus son corps et ne pouvait plus bouger d’un millimètre, aucun muscle, aucun nerf, plus rien ne répondait. C’était donc la fin ? Un sentiment de regret la parcouru, elle aurait vraiment aimé… aller à la plage, voir la mer encore une fois, se baigner et s’amuser avec ses amis. Profiter de vacances, vivre une vie normale… oui c’était dommage. Elle avait gâché sa vie elle s’en rendait compte désormais, cherchant à créer un monde plus juste et maintenant elle regrettait de s’être consacré corps et âme à la tache qu’elle s’était fixée. Une image de plage couverte de sable fin sur lequel les vagues de la mer s’écrasaient sous un soleil d’été, où elle se trouvait en compagnie d’autres adolescents apparu dans son esprit tandis que son œil se fermait petit à petit. Oui, c’était vraiment dommage. Une larme coula sur le visage d’Azami, suivit la courbe de son nez puis tomba sur le sol poussiéreux.

*Ploc*





***




Dès qu’Ishika avait dit avoir identifié l’emplacement du pilote, Lily avait sauté de sa plateforme, désactivant son pouvoir par la même occasion. Atterrissant un peu lourdement, elle n’attendit pas et se rua vers la camionnette blanche. A peine arrivée au niveau des portières arrière, elle créa une plaque d’air verticalement de façon à ce qu’elle traverse les gonds supérieurs de la portière et fit de même avec les gonds inférieurs. Détachée de la carcasse tordue et cabossée de la camionnette, la porte bascula simplement devant la fillette. La petite blonde s’apprêtait à se précipiter à l’intérieur du véhicule lorsque que quelque chose lui fonça dessus et explosa immédiatement à quelques centimètres de son visage, en l’espace d’une demi-seconde.
L’étonnamment épaisse et sombre fumée produite par l’explosion mit quelques secondes à s’estomper, dévoilant la fillette blonde toujours debout, toussotant et une main devant la bouche. Des traces noires recouvraient une partie de son visage et une partie de son chemisier et de sa petite robe avait brûlés, laissant son épaule gauche et son bras découverts et dévoilant une entaille au sommet de l’épaule. Lily avait créé une barrière d’air au moment de l’explosion mais son bouclier créé en urgence avait été mal orienté et n’avait bloqué qu’une partie du souffle.

Les yeux bleus de la fillette s’agrandirent en voyant un homme tenir Ishika en otage, le canon d’une arme plaquée contre sa tempe. Son regard passa ensuite sur Nonoka, juste derrière, lorsque celle-ci prit la parole.

« Comme si ça pouvait être aussi facile ! »


« Kof Kof... alors c’était toi la... kof… pilote ? »


Mais déjà la jeune fille s’était... envolée… sous les yeux un peu perdus de la fillette. Nonoka cria quelque chose depuis les airs mais ne sembla pas les attaquer, au grand soulagement de Lily qui recentra son regard sur Ishika et l’homme en blouse.

« Kof kof, à en juger par ton accoutrement tu dois être un genre de chercheur j’imagine. Franchement… les scientifiques sont censés faire leurs trucs et leurs expériences dans leur coin, sans gêner personne. Ils ne sont pas censés avoir des armes, et encore moins prendre des jeunes filles en otage avec ! »


Se redressant légèrement, elle regarda l’homme en blouse d’un air décontracté et peu impressionné. Les sourcils levés, Lily reprit la parole.

« Bah alors, vas-y puisque tu y es, tires. Enfin quoi, tu ne vas pas me faire le coup de celui qui menace juste pour menacer quand même ! Si tu comptes tirer alors vas-y, sinon ça ne sert à rien d’avoir une arme. »

La fillette se mit soudain à pester en remarquant son épaule, l’agrippant avec sa main droite pour mieux la regarder et oubliant complètement l’homme devant elle ainsi qu’Ishika dont les yeux trahissaient une certaine inquiétude quant aux intentions de la blondinette.

« Rhaaa ! C’est pas vrai ! Mon chemisier et ma robe son foutus maintenant ! En plus je vais avoir une cicatrice ici si je ne fais pas attention. C’est qui cette barbare avec ses drones qui explosent ? Et mes cheveux, elle m’a brûlé les pointes !!! »

Lily tourna de nouveau la tête vers le duo qui la fixait, l’homme ne semblait pas savoir quoi faire, encore plus perdu à cause de l’attitude de la jeune fille. Lâchant son épaule et esquissant un petit sourire en coin, Lily tendit le bras et écarta les doigts devant l’homme et Ishika.

« Ne t’inquiètes pas mon pouvoir ne fonctionne qu’au contact physique. Mais je vois que tu n’as pas tiré, finalement. Ça n’aurait pas eu grande importance puisque contrairement à toi, je l’ai touchée, elle. Mes barrières moléculaires peuvent résister à une explosion comme à une balle, alors, tu veux essayer ? »

L’homme sembla paniquer, il ne savait pas quoi penser ni quoi faire, les gouttes de sueur perlaient sur son visage et son expression trahissait largement son anxiété. Soudain, avec une tête effrayée, il tendit son bras avec l’arme en direction de Lily tout en repoussant Ishika ave son autre bras, prenant la fillette au dépourvu.

[Heh ?! Merde !! ]


Le temps passa au ralenti, mais au moment où l’homme pressa la détente, l’avant de la camionnette fut brusquement repoussé sur la gauche et tout le véhicule pivota dans une secousse assourdissante. La balle manqua sa cible de peu et traversa une mèche de cheveux de la fillette avant que cette dernière ne s’écroule sur la route, éjectée en dehors de la camionnette.

« YIIIIIHAAAA  ! »


A peine trois minutes plus tôt, Miyamoto avait enfin reçu un appel de Lily tandis qu’il attendait adossé à une large quatre-quatre noire, le téléphone en main, dans la rue de droite du carrefour juste après le pont, à seulement quelques dizaines de mètres de là.

***
« Aaah, boss, alors ? »

« Viens ici en vitesse ! Il faut qu’on neutralise quelqu’un pour permettre à Anti-Skill de mettre Oni-ch- Haruhiro et à Akutoku à l’abri, et après on file ! »

« J’arrive tout de suite ! »

« Je te dirai où nous récup- »


« Boss ? Boss ! Lily ! »

***

Leur conversation avait duré seulement quelques secondes mais Miyamoto avait déjà démarré le SUV et écrasait la pédale d’accélérateur, fonçant vers le pont. Il avait foncé sans s’arrêter dans le tas de véhicules, bizarrement stationnés de travers et abîmés mais la chance avait fait qu’il avait pu passer par un espace entre deux fourgons blindés, sacrifiant seulement ses deux rétroviseurs. Il avait encore accéléré en voyant quelqu’un s’envoler d’une camionnette et ne s’était pas posé plus de question,  fonçant à pleine vitesse dans ledit véhicule et continuant sa course au travers de ce qui restait des lignes de défense d’Anti-Skill, slalomant plus ou moins entre les fourgons à la carrosserie et au blindage froissés, en heurtant un bout presque à chaque fois.

Tombée sur les fesses, Lily vit seulement une grosse voiture noire rouler à pleine vitesse en direction du centre du pont, un sourire se dessina sur ses lèvres.

« Tu m’as encore sauvée, arigato. »

Elle se releva presque immédiatement pour rentrer de nouveau dans la camionnette qui avant manqué de tombé sur le côté sous la violence du choc mais qui avait finalement dérapé sur le côté sans basculer. L’homme s’était violemment cogné la tête contre la paroi et avait lâché son arme au moment du choc. Lily posa un pied dessus et regardait maintenant le scientifique de ses deux yeux bleus.

« Bon, maintenant j’espère que tu vas être un gentil gentleman et que tu vas me dire comment désactiver ces drones. Ishika-san, branche ça à l’un des ordinateurs là bas s’il te plait, ça va nous aider. » ajouta-t-elle en tendant une clé USB à la membre de Judgement après lui avoir jeté un coup d’œil pour s’assurer qu’elle était toujours entière.


Non loin de là, au centre du pont, Eitarō venait de se jeter sur le côté pour éviter un rayon laser vert qui réduisait visiblement tout ce qu’il touchait en poussière, traversant même toutes les épaisseurs du pont.

« Qu’est-ce que… Bon, bien, je t’ai demandé une réaction adéquate alors je ne suis pas en position de me plaindre. En revanche… »


Les yeux de l’esper suivirent l’un des deux mini-drones qui lui tournaient autour à haute vitesse. Eitarō avait bien compris que ces nouveaux engins lui brouillaient l’esprit, et qu’ils l’empêchaient de se concentrer, le plus gros drone servait quand à lui à le couper en deux, le coup de grâce.

« Je vois, le rôle de ces choses est de m’empêcher de calculer, d’utiliser mes pouvoirs comme j’ai l’habitude de le faire. Des genres de limiteurs pour  m’affaiblir pour permettre à ce rayon laser surpuissant de me passer au travers. Hmpf ! »

Le jeune homme aux cheveux verts du faire une roulade sur la gauche pour éviter de justesse un second rayon du drone qui changeait encore de position en chargeant un nouveau tir. Eitarō posa ses deux mains sur le bitume et baissa la tête, à quatre pattes sur le sol.

« C’est bien pensé, vraiment… mais tu sais, je n’ai pas besoin d’être précis, je n’ai qu’un but et je ne suis pas du genre à jouer dans la finesse, Nonoka !! »


Eitarō grogna en regardant ses mains tandis que la plaque de métal dont la moitié était toujours plantée dans le sol vibrait frénétiquement en se repliant sur elle-même de façon incontrôlée. Non loin de là les barreaux restants qui composaient les barrières du pont firent de même et la barre horizontale du dessus se froissa également avant de s’arracher de ses attaches et de se pliée dans tous les sens telle un serpent géant incontrôlable. Juste à côté de la barrière en question, Moguzo écarquilla les yeux malgré le fait qu’il ne pouvait plus bouger aucun muscle, désormais sous le contrôle de Nakayama. Cependant, la surprise perturba momentanément le jeune esper puisque le mercenaire reprit un instant le contrôle de son cou et de sa tête qu’il tourna en même temps qu’Eitaro relevait la sienne.

« YIIIIIHAAAA  ! »


Une grosse voiture noire fonçait à pleine vitesse sur l’esper qui relâcha immédiatement son pouvoir pour se relever et tenter d’éviter le véhicule qui effectua un dérapage mal contrôlé sur la droite, manquant de peu de faucher Nakayama et heurtant légèrement l’un des hommes près d’Akutoku.

« Hey, vous êtes pas d’Anti-skill vous, pas vrai ? Allez, écartez-vous. »
lâcha-t-il, un bras à moitié sorti par la vitre latérale du véhicule, une arme dans la main et le doigt sur la détente.

Moguzo profita du moment d’incompréhension générale pour se jeter sur l’adolescent au genou en sang et de le plaquer au sol, une main sur sa nuque et une autre appuyant sur sa jambe blessée pour l’empêcher de se concentrer.

« Écoute moi bien petit, je peux te briser le cou d’une simple pression alors ne retente plus jamais quelque chose comme ça sur moi, c’est clair ? Saleté d’esper, tu te crois invincible avec ton pouvoir ? Ne me prends pas de haut avec cet air hautain, tu n’es qu’un gamin c’est tout. Et crois moi, si tu n’en étais pas un tu serais déjà mort. »

Une frappe de la tranche de l’énorme main de l’homme sur la tempe de Nakayama et l’adolescent cessa de remuer, inconscient. Moguzo se redressa sans le quitter du regard. Son genou s’était remit à saigner abondamment, à ce rythme il allait probablement mourir mais l’ancien soldat détourna simplement le regard en s’éloignant vers le nouvel arrivant et Akutoku. Si le garçon devait mourir, il mourrait. Ça n’était ni sa faute ni son problème.

Cependant, à peine avait-il fait quelque pas qu’Eitarō agrippa Nakayama par les vêtements et le tint en position debout juste devant lui, fixant le drone qui tirait des lasers verdâtres.

« Eitarō… »

Un sourire crispé sur les lèvres, l’esper s’adressa au drone.

« Je suis curieux de voir si tu oseras tirer sur un allié, fais vite ton choix Nonoka, ils vont te prendre Akutoku sinon. C’est moi et ce gamin ou eux, à toi de voir. Vire moi ces drones ou tire ! Allez, fais-le, choisis !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 18
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Lun 5 Juin - 15:41

Nonoka activa le pilote automatique de ses drones et attrapa la boite bleue qu’elle avait rapidement enfouie dans son sac avant de partir dans les airs. Heureusement qu’elle ne s’était pas vidé quand elle avait enclenché le Wasp, ça aurait posé problème. La jeune fille sur le building de verre ouvrit la boîte à bento et y attrapa un cube de sucre qu’elle s’empressa d’avaler avant de reprendre le contrôle de sa tablette. Au même moment, un appel retentit sur son écran, l’obligeant à remettre ses drones en pilotage automatique.

« Inoue-chan, tu m’entends ? Comment se passe l’opération ? »

« Oui, excusez-moi Sensei… J’ai éliminé le sniper mais il reste encore plusieurs autres ennemis dangereux qui bloquent le chemin des scientifiques. »

« Pas de soucis. Je t’informe simplement que la Cité Scolaire ne va pas tolérer plus longtemps qu’on bloque la circulation du pont. C’est un carrefour, tu sais ? Beaucoup de personnes l’empruntent, et le fait qu’Anti-Skill a été obligé de se retirer ne fait qu’empirer les choses. Je t’autorise à mettre tout les moyens à ta disposition pour supprimer totalement les menaces et récupérer Reitoko-kun saine et sauve. On ne peut pas laisser quiconque lui faire de mal, d’accord ? Je compte sur toi, Inoue-chan. »

L’appel s’arrêta enfin, accompagné d’un soupire de Nonoka. Donc, ça a avait vraiment pris une tournure sérieuse, alors. Elle se demandait si les gugus qui s’amusait à la faire tourner en bourrique sur le pont n’avait qu’une seule idée d’à quel point ils jouaient avec le feu en s’opposant aux intérêts de la Cité elle-même. D’un geste, elle attrapa la deuxième mallette qu’elle avait récupéré de la camionnette. Elle aurait bien voulu s’en servir comme as dans la manche, mais visiblement ce n’était pas le moment de jouer aux cartes. Appuyant sur le bouton sous la poignée, elle lança la mallette en plastique blanche dans les airs devant elle, ne la regardant même pas se mettre en forme, tournant dans tout les sens comme un rubix cube jusqu’à prendre l’apparence d’un nouveau drone Wasp.

« ‘Mataku~… Wasp-2, déploiement. Allez, finissons-en. »


***


« Kof kof, à en juger par ton accoutrement tu dois être un genre de chercheur j’imagine. Franchement… les scientifiques sont censés faire leurs trucs et leurs expériences dans leur coin, sans gêner personne. Ils ne sont pas censés avoir des armes, et encore moins prendre des jeunes filles en otage avec ! »


« Hhhg… »

« Hrg… »

{{ M-Mince… Je n’aurais pas du me précipiter… Et maintenant que j’ai épuisé ma capacité, je ne peux pas prendre de risque… Aah, qu’est ce que je peux faire ?!}}

Resserrant son étreinte de son avant bras contre le cou de l’étudiante aux cheveux rose, le scientifique continuait de garder le pistolet sur sa tempe en tremblant légèrement. Normalement, son simple but était d’empêcher quelqu’un de faire du mal à Nonoka tout en lui prêtant main forte, mais il ne savait pas du tout qu’il devait avoir à utiliser son arme. Le pistolet blanc fabriqué à l’imprimante 3D pouvait peut-être ressemblé à une simple réplique en plastique, mais c’était une véritable arme de poing. Il s’efforçait de ne pas trop garder le doigt sur la gâchette, mais les mains d’Ishika forçant légèrement sur son bras ne faisait que le tendre encore plus.

« Bah alors, vas-y puisque tu y es, tires. Enfin quoi, tu ne vas pas me faire le coup de celui qui menace juste pour menacer quand même ! Si tu comptes tirer alors vas-y, sinon ça ne sert à rien d’avoir une arme. »

« Rhaaa ! C’est pas vrai ! Mon chemisier et ma robe son foutus maintenant ! En plus je vais avoir une cicatrice ici si je ne fais pas attention. C’est qui cette barbare avec ses drones qui explosent ? Et mes cheveux, elle m’a brûlé les pointes !!! »

L’homme en blanc appuya d’autant plus son pistolet sur Ishikawa en la soulevant légèrement, resserrant son bras. L’expression décontracté de l’esper qui avait désossée la porte du fourgon lui donnait la chair de poule. Il avait déjà vu de quoi pouvaient être capable les petites filles de cette ville et n’avait aucune envie de finir comme la portière qui jonchait le sol un peu plus loin. Ishika quand à elle essayait de respirer normalement, ce qui était sacrément difficile avec le bras qui se compressait contre sa gorge. C’était d’autant plus difficile de réfléchir, mais posant son regard sur Lily, elle espérait vraiment que c’était du bluff et que celle-ci comptait lui donner un coup de main. Elle réussit à se soulager un tout petit peu plus en voyant la main de Lily se lever vers elle.

« Kh… N- N’avance pas ! »

« Ne t’inquiètes pas mon pouvoir ne fonctionne qu’au contact physique. Mais je vois que tu n’as pas tiré, finalement. Ça n’aurait pas eu grande importance puisque contrairement à toi, je l’ai touchée, elle. Mes barrières moléculaires peuvent résister à une explosion comme à une balle, alors, tu veux essayer ? »

{{ Merde… Bon sang pas le choix, ça n’avancera pas si je ne la mets pas hors d’état de nuire… Tant que je fais ça rapidement… Hhhhk… Maintenant ! }}

Mais au même moment que l’homme projetait Ishikawa sur le côté et appuyait sur la détente en levant brusquement son arme vers Lily, un véhicule vient entrer en collision avec celui du Bloc, déviant le tir du pistolet en plastique en projetant l’homme contre une paroie que la fille aux cheveux rose, les mains sur sa gorge, réussit à éviter en roulant sur le côté.

« YIIIIIHAAAA  ! »


Michi se releva, tâtonnant pour retrouver son serre tête, en posant un pied hors du véhicule blanc rempli de câbles. Elle venait juste de reprendre totalement une respiration normale, même si elle n’arrivait pas trop à comprendre ce qui avait bien pu se passer. Un véhicule d’Anti-Skill ? Non, pas moyen qu’il puisse conduire aussi mal et mettre en danger les gens autour de celui-ci. Alors qui… ?

« Tu m’as encore sauvée, arigato. »

« Bon, maintenant j’espère que tu vas être un gentil gentleman et que tu vas me dire comment désactiver ces drones. Ishika-san, branche ça à l’un des ordinateurs là bas s’il te plait, ça va nous aider. »

La membre de Judgment attrapa la clef USB en se relevant, regardant Lily maîtriser la situation en se préparant à interroger l’homme qui les avait menacé. Il semblait lier à tout ça, mais qu’est ce que ça pouvait bien être ? Encore ce « Dark Side » ? Qu’est ce que ça pouvait bien signifier, de toute façon ? Et cette fille qui s’était envolé avec des réacteurs… Décidément, beaucoup trop de questions. Mais pour l’instant, la jeune femme se concentra sur une question en particulier, en regardant sans trop comprendre la clef USB qu’elle tenait dans la main en s’avançant vers les écrans d’ordinateurs qui continuaient de calculer des informations.

« Hu ? A-Arrêtez de m’appeler par ce surnom, s’il vous plaît… Qu’est ce que c’est ? »

Alors qu’Ishikawa pointait la clef USB vers l’ordinateur et que le scientifique reprenant ses esprits s’apprêtait à ouvrir la bouche, l’écran devant lequel avançait la membre de Judgment ouvrit une grande fenêtre sur laquelle le visage d’une fille aux cheveux vert se dessina. Clignant des yeux devant l’image qui s’animait sur le grand écran devant elle, Ishika leva la tête en entendant le bruit d’un rotor. Au dessus d’elle, un drone marqué d’un « 2 » équipé d’une mitraillette s’était arrêté au niveau du toit ouvert de la camionnette blanche. La sulfateuse descendit pour pointer Lily et se mit à chauffer comme si elle se préparait à tirer, alors que les hauts parleurs de l’ordinateur se mirent en marche.

« Hoy. Je m’appelle Nonoka. C’est Ishikawa et Lily, pas vrai ? En plus de la tourelle que j’ai pointé sur vous deux, j’aimerais vous informer que j’ai déjà tuée votre sniper, la brune. Dans une quarantaine de secondes j’aurais aussi éliminé l’esper au centre du pont et j’ai sous le feu le type qui était dans la camionnette noire. Ce sont vos alliés ? En fait, je m’en fiche pas mal… Abandonnez le combat. Vous n’avez plus aucune chance ni espoir de vous en sortir ou de changer les choses. Nous sommes du côté d’Anti-Skill et tout ceux qui ne le sont pas sont contre la Cité Scolaire. A vous de choisir. Pour ma part, ça ne m’intéresserait pas vraiment de devoir faire de nouvelles victimes inutile pour sauver Akutoku Reitoko-kun. »



***


La caméra de Wasp-1 faisait la mise au point sur Nakayama, inconscient, tenu par la tête de la main d’Eitaro Kimura qui était figé dans un sourire crispé. Nonoka renifla légèrement en fronçant les sourcils, agrandissant l’image avec deux doigts sur sa tablette. La réception sonore de Wasp-1 s’enclencha pour lier les mouvements des lèvres de l’esper de niveau 4 aux vibrations de l’air qu’il produisait.

« Je suis curieux de voir si tu oseras tirer sur un allié, fais vite ton choix Nonoka, ils vont te prendre Akutoku sinon. C’est moi et ce gamin ou eux, à toi de voir. Vire moi ces drones ou tire ! Allez, fais-le, choisis !! »

« Oh, un otage ? »

Nonoka Inoue cligna des yeux en ouvrant légèrement sa veste de sport vert pomme, avant de faire courir son doigt sur la mollette apparu à côté de la réception caméra de Wasp-1. Elle rouspéta doucement.

« Sérieusement Nakayama… C’est ta blessure qui t’as rendu aussi insouciant ? En général même toi tu es assez raisonnable pour rester derrière et laisser les autres régler les problèmes. Peut-être que tu veux être mieux vu par le Bloc et Sensei ? Dommage, c’est un gros fiasco pour l’instant. Mais enfin, Kimura-chan… »

Un sourire franc se dessina sur le visage d’Inoue, alors qu’elle rapetissait l’image de sa caméra pour se focaliser sur le visage d’Eitaro Kimura. Déjà, les drones Bee se remettait en position à égale distance pour se remettre à perturber son pouvoir magnétique.

« … On dirait bien que toi aussi tu as perdu espoir. Tu n’as tellement plus de moyen de te défendre que tu as été obligé de le dresser comme bouclier humain devant toi dès que tu l’as vue. Parfait ! C’est le moment d’en finir, alors.  »

Bloqué encore une fois entre Moguzo et Miyamoto, deux des scientifiques encore debout retenait Akutoku endormie doucement par les épaules, la tête tourné vers l’homme armé. Mais une salve de balles perforantes vint trancher dans le vif après la phrase d’Eitaro Kimura. Comme dernier gong après le désespoir, deux drones avaient surgis d’au dessus du pont, les Hornet 6 et 9 qui avait quitté la position d'Azami. Faisant tourner de nouveau leurs sulfateuses, les deux robots volant tournèrent légèrement sur la gauche en synchro totale, fusillant le véhicule de Miyamoto en manquant de l’abattre sans précision, avant de relever les tirs de munitions vers Moguzo en levant des morceaux d’asphalte en l’air. A haute altitude, les deux mitraillettes faisait rage en se levant jusqu’à atteindre Eitaro sans le toucher, qui semblait prêt à utiliser Nakayama pour dissuader Nonoka d’utiliser les Hornet, malgré la surprise.

Mais quelque chose de plus important retint l’attention de Kimura : Le drone Wasp-1 à qui il parlait s’élançait à présent en plein vers lui et Nakayama en chargeant un laser de son appendice inférieur, piquant vers Hiroto comme si il voulait le traverser. Avec sûrement la fier attention de ne rien laisser tomber, Eitaro s’éloigna sans lâcher Nakayama. Mais les pinces articulée sous le Wasp se déployèrent en arrivant devant Nakayama, agrippant avant que les fusées du Wasp ne prennent une violente accélération en le tirant vers l’arrière. Eitaro fut obligé de ployer sous la force du drone, mais déjà une nouvelle menace pointait le bout de son nez. Un vrombissement plus fort que la décharge des tourelles des Hornet se fit entendre sur la gauche. Un deuxième drone Wasp affublé d’un « 2 » tira un rayon d’électrons qui dessina une ligne entre Eitaro Kimura et le drone Wasp qui emportait Nakayama, chauffant l’air devant lui comme un avertissement.

« Herk, c’est une sale blessure, malgré le refroidissement de Reitoko-kun. Hémorragie… T’es en train de te vider de ton sang, Hiroto. Essaye de ne pas mourir, ont risque encore d’avoir besoin de toi… Je te laisse là, j’ai plus important dans l’instant. »

Wasp-1 descendit vers le sol et lâcha Nakayama à deux ou trois mètres des véhicules tordus d’Anti-Skill, avant de foncer de nouveau vers le champ de bataille en prenant de la hauteur à l’aide d’une nouvelle accélération . Au dessus du groupe, les Hornet continuaient de décharger sans interruptions leurs munitions en détruisant métal et ciment, pendant que Wasp-2 chargeait un tir en prenant soin d’éviter de toucher les Bee en rotation autour d’Eitaro Kimura. Nonoka plissa le nez en rapprochant son regard de sa tablette. L’affrontement commençait à prendre une tournure différente, elle pouvait le sentir. Comme quand la barre de vie du boss de fin finit par atteindre le dernier quart.

« C’est bientôt finis. »

Wasp-2 projeta un rayon laser vers le sol en visant Eitaro Kimura tout en l’empêchant de reprendre son souffle. Évitant la nouvelle ligne fumante dessinée par Wasp-2, Eitaro tournait de l’autre côté pendant que les Bee calculaient leurs trajectoires pour continuer à être en rotation autour de lui. De la poussière d’asphalte et de métal s’était levé au dessus du sol et une fois brûlée par le laser, elle formait une sorte de petit amas de cendres noires qui pouvaient faire tousser. Le métal semblait obéir avec un temps d’arrêt à l’esper de niveau 4 à cause des interférences produites par les Bee, mais les particules métallique dans l’air formaient un léger réseau d’isolation qui perturbaient légèrement leurs brouillage. Alors qu’il s’apprêtait à faire quelque chose, un nouveau rayon d’énergie électrique rappella Eitaro à l’ordre qui l’évita sur le côté gauche sans faire attention au vrombissement connu des réacteurs.

« Et on referme le piège. »

Quand la tête de l’esper se relevait vers le haut après avoir tout juste évité le tir de Wasp-2, la lumière du soleil se répercutant sur du plastique blanc vint titiller ses yeux. Un rayon d’énergie verte avait été tiré par Wasp-1 sur sa position juste au moment où il avait fait sa manœuvre d’évitement. D’un geste du doigt, Nonoka activa les micros sur les drones Wasp.

« Adieu, Eitaro Kimura-kun. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Lun 5 Juin - 20:01

« Hu ? A-Arrêtez de m’appeler par ce surnom, s’il vous plaît… Qu’est ce que c’est ? »

Lily soupira en levant les yeux et laissa sa tête tomber sur le côté, l’air blasée puis se baissa pour ramasser l’arme sous son pied.

« Rhoooo, tu pourrais êtr- »


La fillette fut coupée dans sa phrase par un drone qui apparu par l’ouverture dans le toit de la camionnette, la tourelle sortie et pointée sur elle.

[ Encore une boîte de conserve qui vole. Super. ]

« Hoy. Je m’appelle Nonoka. C’est Ishikawa et Lily, pas vrai ? En plus de la tourelle que j’ai pointé sur vous deux, j’aimerais vous informer que j’ai déjà tuée votre sniper, la brune. Dans une quarantaine de secondes j’aurais aussi éliminé l’esper au centre du pont et j’ai sous le feu le type qui était dans la camionnette noire. Ce sont vos alliés ? En fait, je m’en fiche pas mal… Abandonnez le combat. Vous n’avez plus aucune chance ni espoir de vous en sortir ou de changer les choses. Nous sommes du côté d’Anti-Skill et tout ceux qui ne le sont pas sont contre la Cité Scolaire. A vous de choisir. Pour ma part, ça ne m’intéresserait pas vraiment de devoir faire de nouvelles victimes inutile pour sauver Akutoku Reitoko-kun. »

Lily tourna brusquement la tête vers l’écran sur lequel était apparu le visage de la jeune fille qui s’était envolée quelques instants plus tôt. Elle se rapprocha d’un air énervé et, les sourcils froncés, pointa l’écran du doigt.

« AAH ! C’EST TOI ! Regarde un peu ce que tu as fait à mes vêtements sale petite peste ! Et mes cheveux ! Tu as osé toucher à mes cheveux ! Je vais te faire regretter tout ça une fois que je t’aurai en face de moi, tu ne perds rien pour attendre ! »


La fillette se redressa ensuite, visiblement complètement détendue. Son regard avait soudainement changé, désormais devenu aussi froid que la glace. Elle reprit la parole d’une voix posée et légèrement provocante.

« De plus, tu racontes vraiment n’importe quoi ma jolie, vous êtes du côté d’Anti-Skill ? La police de Gakuen Toshi ne cautionnerait jamais de telles méthodes, vous êtes bien trop agressifs. Après tout nous ne sommes que des enfants, n’est-ce pas ? Si tu as vraiment éliminé Azami alors je ne peux pas te croire, désolée. »

La petite blonde changea de main l’arme qu’elle tenait puis récupéra la clé USB qu’elle avait donnée à Ishika et se pencha en avant pour placer son visage juste devant la webcam accrochée au moniteur allumé. La caméra était en partie détachée et tordue, Lily pencha sa tête sur la droite pour que son image soit droite et fixa l’objectif de ses deux yeux, arborant un sourire malicieux.

« Sans oublier que tu ne peux essayer autant que tu veux, tu ne pourras pas tuer mon chauffeur. C’est une tête brûlée mais aussi mon garde du corps, il est extrêmement doué et je lui ai donné carte blanche. Tiens toi prête, Nonoka-chan. »

Tout en insistant sur cette dernière syllabe, la fillette blonde enfonça avec sa main droite la clé USB dans l’un des ports de la tour sous le bureau et leva le bras gauche vers le drone au dessus d’elle avant d’appuyer directement sur la détente, sans quitter l’objectif de la webcam des yeux.

Malgré la distance réduite, le drone évita la balle et se remit rapidement en position, forcé de sortir de l’ouverture dans le toit dans sa manœuvre d’esquive. Lily quand à elle reçut de plein fouet le recul de l’arme et tomba sur le sol de la camionnette, légèrement sonnée. Elle tendit immédiatement les bras devant elle et créa une large barrière d’air qui traversa les parois, le sol et le toit du véhicule, la séparant elle, Ishika et l’ordinateur du drone de Nonoka.

[Tant qu’aucune balle ne touche la tour, c’est bon. Le virus installé sur la clé est très agressif et récolte les informations à une vitesse folle. Il n’y a peut-être pas grand-chose sur ces disques durs mais autant prendre ce qu’on peut.]

Non loin de là, le laser vert passa juste devant Eitarō, manquant de peu de lui pulvériser les doigts de la main. Un deuxième drone semblable à celui qui venait de lui arracher son bouclier humain des bras venait de faire son apparition.

« Un autre ? C’est dangereux ça. Si en plus il contient d’autres de ces mini drones anti-esper ça va me gêner. »

Derrière lui, les balles fusaient, visant la SUV de Miyamoto et Moguzo qui faisait son possible pour se mettre à couvert derrière ladite voiture. Forcé de bouger en permanence pour éviter de se faire descendre, la voiture noire accueillait les balles sans interruption.

La porte gauche de la SUV s’ouvrit d’un coup de pied provenant de l’intérieur du véhicule. Miyamoto en sortit, un grand sourire carnassier sur le visage.

« Bordel, vous êtes des tarés. Laissez-moi m’inviter à la fête au lieu de me cribler de balles comme ça ! »

L’homme aux piercings leva les bras, tenant dans chaque main ce qui se révéla être un Stinger revisité par la cité Scolaire. Les orientant sans attendre vers les deux drones, il pressa les détentes simultanément. Les deux missiles à têtes chercheuses furent projetés hors des lance-missiles tandis que Miyamoto était repoussé contre la SUV sous la puissance de ses tirs. Les deux missiles s’étaient chacun verrouillés sur un drone et exploseraient à l’impact, à moins d’être détruits avant. Dans les deux cas, il avait maintenant un peu de temps pour agir sans se faire canarder. Miyamoto lâcha les deux Stingers avant d’attraper son pistolet et un fusil d’assaut sur le siège passager de la voiture. Il se tourna vers Moguzo en passant le fusil en bandoulière.

« Hey, toi ! La gamine m’a engagé pour vous aider, passe moi une arme ! »


Lily n’avait pas eu le temps de lui expliquer la situation mais il semblait que le mercenaire ne cherchait pas à l’attaquer, seulement à coopérer. Cela dit, Miyamoto n’était pas dupe et préféra ignorer la montagne de muscle, se tournant vers Eitarō. Au dessus du jeune homme aux cheveux verts, un énorme drone venait de se mettre en position pour lui tirer dessus.

Le tir de laser manqua de faire perdre un membre à Eitarō qui se retrouva dans un petit nuage de poussière sombre. Comprenant subitement la nature de ce nuage lorsque ce dernier sembla vibrer autour de lui, l’esper fut coupé dans sa tentative de prise de contrôle par un autre tir de laser qui coupa le nuage de poussière métallique en traçant une ligne au travers.

« Bien sûr… pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? Tu es doué, très doué cher adversaire. Me pousser à ce point là dans mes retranchements… je me dois de te féliciter. »

« Adieu, Eitaro Kimura-kun. »

Roulant sur le côté, droit sur le faisceau laser vert qui transperçait le pont de part en part, EItarō se cabra pour se retrouver sur les genoux et sourit avant d‘apposer les mains sur l’asphalte et de pousser dessus comme pour faire un massage cardiaque tandis que le laser se rapprochait rapidement, de centimètre en centimètre.

Music:
 

A peine son mouvement amorcé, le goudron se craquela subitement sur un rayon de 20 mètres autour du jeune homme, avant qu’une véritable brume noire ne se dirige à grande vitesse vers le ciel, telle une colonne de poussière sombre en provoquant un puissant souffle d’air ascendant. La poussière métallique balaya l’un des mini drones et força Wasp 1 et 2 à s’éloigner légèrement. Le tir laser de wasp-1 fut interrompu juste avant de toucher Eitarō, lui brûlant légèrement les vêtements au niveau du bras gauche sans atteindre la chair.

L’énorme colonne grouillante noire et totalement opaque s’élevait jusqu’à une trentaine de mètres au dessus du sol, masquant complètement Eitarō en son centre. L’esper expirait bruyamment et des gouttes de sueur perlaient sur son front qu’il essuya d’un revers de bras. L’impulsion magnétique qu’il avait violemment dirigée sur l’asphalte lui avait permit de craqueler la route en prenant un contrôle approximatif des métaux la composant. Juste après, la libération de d’avantage de poussière métallique lui avait donné l’opportunité d’utiliser ses pouvoirs avec une précision nécessaire plus élevée l’espace d’une fraction de seconde. Eitarō avait alors pris le contrôle des débris de la route en agissant sur leur partie métallique et s’en était servit pour s’entourer d’une barrière de poussière et de débris, détruisant progressivement les morceaux de goudron et projetant tout ce qui n’était métallique autour de sa colonne.

« On dirait que je me suis un peu trop excité, ça prouve ton niveau, adversaire. » se dit-il à lui-même avant de se relever. Remarquant son égratignure à l’épaule, il écarta les bras et tourna ses mains, paume vers le ciel. La colonne de poussière métallique se mit à tourner sur elle-même et de plus en plus vite, formant bientôt une tornade noire.

« Il faut parfois savoir mettre les mains à la pâte et foncer dans le tas. Et puis je t’avais dit que je voulais un face à face. » reprit-il calmement en reprenant son expression blasée et impassible.

« Hmm, ça devrait être bon… »

La tornade de poussière s’arrêta brusquement de tourner avant de se disperser sur les côtés et vers le bas, comme un nuage noir et recouvrant toute la partie centrale du pont. Eitarō émergea brusquement du nuage, volant toit droit vers le ciel sur une plaque métallique. Une partie du nuage prit la forme d’une main géante et se referma sur wasp-1 qui disparut au milieu des particules métalliques avant de se faire projeter au sol. La main se reforma ensuite et fonça en direction de Wasp-2, lui réservant visiblement le même sort. Le second drone Bee avait quand à lui été avalé par le nuage de poussière métallique qui s’étendait presque jusqu’aux fourgons d’Anti-Skill les plus proches.

Une multitude d’objets en métal, comprenant des morceaux de fourgons, des barreaux et des débris s’envolaient en direction d’Eitarō qui avait déjà changé de trajectoire de vol. Moguzo regardait le nuage d’un air sidéré, la bouche ouverte. A côté de lui, Miyamoto toussait, un œil fermé et l’autre regardant l’esper s’éloigner avec sa collection de débris.

« Cette voix… c’est… »


La vitre arrière de sa SUV explosa à côté de lui tandis que quelques objets s’en échappèrent pour rejoindre les « minutions » de l’esper aux cheveux verts, faisant écarquiller les yeux à Miyamoto lorsqu’il vit un troisième Stinger s’envoler sous son nez.

« Merde c’est pas vrai ! NONOKAAA !!! »

Eitarō volait à quelques soixante mètres du sol, ses nombreux objets et débris volant tout autour et derrière lui. Le Stinger rejoignit sa main comme si c’était naturel avant que quelques déclics ne se fassent entendre et que le missile contenu à l’intérieur ne sorte lentement par le canon pour venir flotter au dessus de l’épaule droite de l’esper.

« Une adolescente qui s’envole ça ne passe pas inaperçu tu sais, je sais où tu es. »
dit-il en lâchant le Stinger qui ne se mit pas à flotter mais tomba simplement en chute libre vers le sol. Eitarō arriva enfin devant l’immeuble en verre sur lequel se trouvait Nonoka et s’arrêta à cinq mètres du bord du toit, en même temps que les débris métalliques qui l’accompagnaient, s’étalant autour de l’esper dans une forme de demie-sphère. Quelques mètres en hauteur par rapport à la jeune fille, Eitarō la salua d’un simple signe de la main et posa son regard sur ses cheveux verts, un léger sourire sur les lèvres.

« Te voilà, je t’avais dit que je voulais un combat loyal, en face à face. Et bien je suis là, et tu perds. »


Les doigts de sa main droite qui était toujours levée se plièrent en avant, projetant le missile à côté de lui droit sur la jeune fille.

Depuis le pont, Miyamoto pu voir le toit du building exploser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 18
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Lun 5 Juin - 21:49

« …De plus, tu racontes vraiment n’importe quoi ma jolie, vous êtes du côté d’Anti-Skill ? La police de Gakuen Toshi ne cautionnerait jamais de telles méthodes, vous êtes bien trop agressifs. Après tout nous ne sommes que des enfants, n’est-ce pas ? Si tu as vraiment éliminé Azami alors je ne peux pas te croire, désolée. »

Nonoka Inoue avala un nouveau carré de sucre, c’était le dernier. Elle lança la boîte de bento bleue du building de verre sans quitter sa tablette des yeux. Le visage de la jeune fille aux cheveux blonds s’agitait sur la réception caméra de la webcam de son ordinateur après qu’elle l’ait switchée avec celle de son drone Hornet. Mais il y avait plus important.

« Sans oublier que tu ne peux essayer autant que tu veux, tu ne pourras pas tuer mon chauffeur. C’est une tête brûlée mais aussi mon garde du corps, il est extrêmement doué et je lui ai donné carte blanche. Tiens toi prête, Nonoka-chan. »

« Qu’est-ce que… ? »

Après une vibration qui coupa pendant un instant la réception caméra de Wasp-1 et 2, l’image que la jeune pouvait voir lui arracha un hoquet de surprise. Le laser de Wasp-1 avait raté sa cible, et à la place se déchaînait une sorte de masse noire qui s’éleva dans le ciel enchaîné d’une puissante pression qui détruisit instantanément un des drone Bee pendant que les deux Wasp tentait d’activer leurs capteurs malgré l’énorme amoncellement d’obstacles vibrants devant eux. L’esper disparu rapidement sous son essaim grouillant, bien plus impressionnant que celui de Nonoka, en taille du moins. Le goudron du pont se décomposait à la chaîne en formant plus de matière première avant que le cerveau de la jeune fille ne finisse enfin par lui donner l’ultime réponse.

« Du sable métallique !!? »

Un bourdonnement incessant s’échappant de son feedback audio lui obligea à fermer un œil en tentant comme elle pouvait de manœuvrer ses drone pour limiter la casse. Mais Nonoka étouffa un nouveau cri en voyant Eitaro plonger hors de la mer noire qu’il avait lui-même fabriquée, s’aidant du métal pour s’élever en l’air avant de la diriger comme une arme à l’aide de son magnétisme. La mâchoire du métal se referma sur Wasp-1, avant de l’envoyer avec violence rencontrer le sol. La puissance de l’attaque et la poussière magnétique ayant bouleversé les capteurs tout en rentrant dans l’armature de plastique et les réacteurs, le drone perdit le contrôle à mi-chemin et s’écrasa au sol en explosant avec violence sous le regard impuissant de Nonoka.

« Bordel, Wasp-1 !! »

La jeune fille mit tout ses efforts sur le contrôle de Wasp-2, mais les crocs de métal scindant l’air étaient déjà là. Le sable métallique pénétra dans les booster de la machine, passant et repassant dans son moteur en déchirant tout ce avec quoi les grains entraient en contact. Le système accéléra alors que Nonoka tirait sur une manœuvre d’évitement, faisant surchauffer le drone alors que le liquide de refroidissement se répandait dans les articulations des bras mécaniques. Une série d’éclats de métal finirent le travail alors que la masse de plastique informe explosa avant même d’atteindre le sol, se répandant sous forme de débris près d’un fourgon d’Anti-Skill.

« Merde… Merde ! Merde merde merde ! J- je dois- ! »

Nonoka passa sa tablette sous le bras les dents et la gorge serrée, jetant son sac sur ses épaules pendant qu’elle s’apprêtait à partir. Mais un nouveau vrombissement se fit entendre, mais ce n’était cette fois pas la réception audio de ses drones détruits. Des objets en métal s’entrechoquant et le sable vibrant dans l’air non loin d’elle lui fit comprendre que c’était Game Over. Eitaro Kimura était déjà là. Il la salua de la main en échangeant un sourire, alors que la mâchoire de métal circulaire se déchaîna sur le côté en cassant le verre.

« Te voilà, je t’avais dit que je voulais un combat loyal, en face à face. Et bien je suis là, et tu perds. »


« -Kh ! »

Le regard totalement épouvanté, la panique pris le contrôle de la jeune fille. Elle fit courir son doigt en un éclair sur son écran en enclenchant le pilote automatique du drone volant à côté d’elle, avant de lancer sa main sur la droite derrière elle. Il y avait des chances pour qu’elle attrape la poignée de la machine, son appendice ou ses bras articulés repliés. Elle n’avait droit qu’à une tentative. Envoyant des calculs de probabilités à cent à l’heure dans ses synapses, elle se projeta en arrière alors que la fusée fonçait vers le building. La déflagration de chaleur lui envoyant une onde brûlante au visage, déchirant son pantalon, ses chaussures et une partie de sa veste de sport. Elle roula sur le sol sur plusieurs mètres alors qu’une partie du plafond du bâtiment s’enfonçait vers le bas. Nonoka Inoue ouvrit lentement les yeux dans le bruit de verre cassé.

Posant une main au sol, elle lâcha enfin Wasp-3. Elle se frotta le front avant de lever la tête pour voir qu’Eitaro et sa tornade sombre était juste à côté. Elle se crispa et tenta de sortir sa tablette, mais elle n’avait rien dans la main. Son seul moyen de communication et son dernier rempart pour le contrôle de ses drones avait été réduit à néant. Le programme de sécurité DART s’enclencha dans l’instant, activant l’explosion de la charge IEM sur tout ses drones Hornet. Derrière Miyamoto, les Hornet s’arrêtèrent de bouger en même temps que la loupiote rouge ne s’arrête de clignoter. Deux explosions consécutives suivirent, en projetant des morceaux de plastique brûlé et de métal carbonisé sur ce qu’il restait du sol sans toucher personne.

« Hh… Hh… C’est pas… C’est pas possible… »

« J… J’ai… Perdue ? »



***



Au dessus d’Ishikawa et de Lily après que depuis quelques minutes l’image sur l’écran avait disparue, le dernier drone Hornet explosa violemment en filant vers le côté, accompagnant la surprise des jeunes filles par un concert de petits débris qui s’écrasèrent sur la barrière psychokinétique de Lily. Le scientifique au sol lâcha un léger « C’est pas possible… » en passant sa main sur son front pour relever ses cheveux, alors qu’Ishika s’élança vers Lily pour l’aider à se relever en s’assurant qu’elle allait bien en accompagnant l’expertise visuelle à l’aide son pouvoir à la parole.

« Tout va bien ? On dirait que le drone a été détruit, et cette série d’explosion dehors… Le combat est terminé ? »

Après sa question la fille aux cheveux roses et au serre-tête leva son regard vers l’écran d’ordinateur. Sur celui-ci, le virus de Lily accompagna une série de changements à l’écran, activant des barres de chargements comme si des dossiers étaient en train de se remplir les uns après les autres. En même temps, des fenêtres s’ouvraient lorsque certaines informations, plus protégées que les autres, ne parvenaient pas jusqu’à la clé USB en laissant apparaître des données étranges accompagnées d’images montrant une installation scientifique cubique qui devait se trouver dans un disctrict de la Cité Scolaire. Avec celle-ci, des listes floutées d’élèves ainsi que des tonnes de schéma de machines et de systèmes.

« Hu ? Qu’est ce que tu essayes de faire, au juste ? On devrait… Ah ! »

Le téléphone de Michi se mit à sonner, qu’elle s’empressa de poser sur son oreille malgré le son plutôt haut.

« Ishikawa-kun ! Ishikawa-kun, tu m’entends ? »

« Hé ? Sempai ?! »

« ça fait une heure que j’essaye de t’appeler, on dirait qu’il y avait un genre de brouillage sur la ligne… Je suis en route avec Judgment et quelques membres d’Anti-Skill, qu’est ce qu’il s’est passé ? »

Ishika s’apprêta de dire quelque chose avant de s’arrêter en regardant Lily. En y repensant, elle n’avait rien réussi à comprendre de tout ce chaos, du message de cette « Nonoka » du « Dark Side » de cette « Sniper » ou même de la fourgonnette noire. Retirant doucement le téléphone de son oreille, l’étudiante soupira légèrement.



***



Les débris de machines jonchaient le sol, accompagné d’une partie des restes de poussière métallique et de morceaux de métaux qui avait été éjectés durant les attaques contre les drone Wasp. Totalement démunis, les scientifiques retenant Akutoku hoquetèrent en voyant Moguzo approcher, reculant légèrement en se sachant totalement impuissant. L’un d’eux chercha son téléphone avant de comprendre que le trou dans la poche de sa veste indiquait qu’il avait rejoint la colonne noire contrôlée par l’esper magnétique. Le scientifique le plus grand aux cheveux courts sur les côtés tourna la tête frénétiquement vers celui qui était un peu plus enrobé alors qu’ils tentaient de reprendre possession de leurs moyens.

« N… Nonoka n’a pas réussit alors… Bon sang… »

Les scientifiques finirent finalement par lâcher Akutoku vers le mercenaire en faisant un nouveau pas de recul.

« …On se rend ! Mais… Vous… Vous allez vous attirer des problèmes, nous sommes du bon côté ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Mer 7 Juin - 16:28

« …On se rend ! Mais… Vous… Vous allez vous attirer des problèmes, nous sommes du bon côté ! »

Moguzo s’avançait lentement, faisant craquer ses phalanges et un sourire peu rassurant sur le visage.

« Ouais ouais c’est ça, et moi je suis Mary Poppins. »


Mais avant même qu’il n’ait pu esquisser le moindre geste, il fut violemment empoigné par le col. Miyamoto le regardait droit dans les yeux, une inquiétude folle dans le regard.

« Toi ! C’est toi qui l’as engagé non ? Appelle-le tout de suite ! Vite ! »


Le mercenaire leva simplement les mains au niveau des épaules avant de répondre calmement.

« Désolé, ma radio a été détruite et mon téléphone est HS aussi. Je ne suis pas sûr qu’il m’écoutera de toute façon. »

Miyamoto lâcha un juron avant de lâcher l’homme qui le dépassait de presque une tête, non sans froisser son col. Cependant, Moguzo laissa couler, se tournant de nouveau vers les deux scientifiques apeurés. Cet homme semblait avoir un quelconque lien avec celle qui pilotait les drones et il avait subitement perdu son sang froid quand Eitarō était parti la rejoindre, armé de tous ses métaux. S’il s’inquiétait pour la sécurité de cette personne, il avait effectivement de quoi s’affoler vu la démonstration de force de l’esper. Le mercenaire soupira, il ne voulait rien à voir avec ça. La seule chose qui lui importait maintenant était de savoir si il allait être payé ou non par cette petite blonde manipulatrice. D’abord, c’était lui qui avait confié le travail d’éliminer Haruhiro à la fillette et au final c’était la petite blonde qui finissait par lui donner des ordres… ce que ça pouvait être ironique.

[ Les jeunes de cette ville sont vraiment stupéfiants. Saleté d’espers. ]



Dans la camionnette blanche à quelques mètres de là, Lily tituba légèrement en regardant du coin de l’œil Ishika en pleine conversation téléphonique. La fillette fit la grimace, son épaule gauche lui faisait mal : d’abord une explosion puis le recul du pistolet. Elle n’aurait jamais imaginé que la force du recul serait aussi puissante, comment faisait Miyamoto pour tirer à répétition avec ces choses ? Ce n’étaient pas ses petits bras à elle qui supporteraient des reculs d’armes de gros calibres. Non, décidément son rôle à elle n’était pas au milieu d’un affrontement. Son rayon c’était autre chose… Ses deux yeux bleus se posèrent sur l’écran à sa droite alors que la dernière barre de chargement finissait de se remplir. Dès que les derniers fichiers furent copiés, elle retira rapidement la clé et se tourna vers l’adolescente aux cheveux roses qui la regardait.

« Booooon ! Mission accomplie, yay ! »
s’écria-t-elle d’une petite voix joyeuse en affichant un sourire lumineux à la membre de judgement.

« Je suis fatiguée moi, il s’est passé tellement de choses ! Aaahhh… un bon bain serait l’idéal tu ne crois pas ? » ajouta-t-elle en sortant de la camionnette avant de s’étirer. Elle lança un dernier regard au scientifique toujours adossé contre la paroi et lui adressa un clin d’œil furtif avant de faire quelques pas à l’extérieur, inspirant l’air frais à plein poumons.

[Beurk, c’est quoi cette odeur.. ?]


Lily vit la brume noire qui recouvrait encore le milieu du pont puis tourna lentement la tête vers le building au sommet duquel on pouvait voir de la fumée s’échapper.

« Ah… celui là encore… »


Eitarō attendit quelques instants que la fumée se dissipe avant de finalement pouvoir voir Nonoka qui s’était visiblement débrouillée pour  éviter le missile et l’explosion. Il la détailla pendant quelques secondes. Voilà donc la personne qui lui avait tenu tête aussi efficacement, c’était vraiment une enfant… L’expression de l’esper demeura inchangée quand il plongea son regard dans celui de la jeune fille. L’instant d’après, sans qu’il n’ait esquissé le moindre mouvement, une multitude de débris métalliques fondirent sur Nonoka.

L'esper baissa la tête en soupirant puis utilisa son magnétisme pour se rapprocher de la partie non endommagée du toit et finalement poser pied à terre. Devant lui, le dernier drone de Nonoka avait presque été coupé en deux par un large débris tranchant et juste à côté, l’adolescente étaient étendue sur le sol, haletante et les vêtements en lambeaux. La jeune fille était sur le dos, bras et jambes écartés et maintenus par des morceaux de métal plantés dans le sol. Tout autour, divers débris s’étaient eux aussi enfoncés dans le béton sans la toucher. Le jeune homme se pencha en avant, gardant son expression inchangée.

« Tu n’es qu’une enfant et je ne veux pas tuer une enfant. De plus, ça a été un bel affrontement, tu m’as poussé jusqu’à mes limites c’était bien joué. »


Un léger sourire se dessina brièvement sur le visage d’Eitarō avant de disparaitre aussi vite qu’il était apparu. Le level 4 était satisfait.

« Bien, j’ai quelque chose à récupérer. Nonoka-san, c’est ça ? »

Aussitôt, les entraves de la jeune fille furent rejointes par d’autres, l’adolescente fut redressée et ses poignets furent entourés d’une bande métallique large d’une quinzaine de centimètres tandis que celles maintenant ses chevilles se desserrèrent puis s’écartèrent pour la libérer. Le reste des débris qui volaient toujours autour de l’esper se concassèrent avec le sable métallique pour former une sorte de plateforme sur laquelle il posa un pied avant de faire monter la jeune fille dessus, la tenant par l’épaule.


Moguzo grogna en chargeant Akutoku sur son épaule avec autant de délicatesse que si elle était un sac de patates. Les deux scientifiques avaient fait quelques pas en arrière en le voyant s’approcher encore plus, visiblement apeurés. Ce genre de réactions était parfois énervant, de plus, son bras le faisait souffrir. Il avait reçu une balle perforante après tout et bien que le saignement s’était arrêté, la blessure était bel et bien là, se faisant sentir à chaque mouvement. Ajouter à cela un homme qui lui était inconnu lui braillant à la figure en le pointant avec le canon d’une arme de poing n’améliorait en rien sa journée déjà plutôt catastrophique.

« Fais quelque chose, ramène le ! »


Le mercenaire soupira en levant les yeux au ciel. Il avait bien envie d’écraser son poing sur la figure de l’homme aux boucles d’oreille mais savait que ça n’améliorerait pas grand-chose à part son humeur. De plus, l’homme était armé et avait toujours son fusil d’assaut en bandoulière.

« T’es bouché ou quoi ? Je te dis que je peux pas le contacter, et je sais pas si il m’écoutera, il bosse pas pour moi. Maintenant pousse toi. » grogna Maguzo de sa voix rauque avant de  faire un pas de côté pour passer. Il marmonna quelque chose lorsque Miyamoto fit également un pas sur le côté pour se retrouver de nouveau en face  de lui et lui bloquer le passage.

Le mercenaire était sur le point de lui adresser une autre réponse cinglante lorsque quelque chose attira son regard, au dessus de l’épaule de Miyamoto. Une dizaine de mètres derrière lui, Eitarō et celle qui devait être la pilote des drones venaient d’atteindre le pont, descendant de ce qui semblait être un morceau de portière combiné à divers débris parmi lesquels il cru discerner les restes de son fusil d’assaut. Moguzo fit un pas en arrière, qu’allait faire ce type ? Si il venait récupérer Akutoku alors rien ne pourrait l’arrêter, une partie du nuage noir était toujours en train de se disperser autour du pont et le visage impassible et inexpressif de l’esper rendait sa fatigue invisible. Il était impossible de savoir si il était encore en état de se battre ou non, ou s’il était blessé.

Miyamoto se retourna immédiatement et couru vers l’esper et la jeune fille dont les poignets étaient toujours entravés.

« Nonoka ! »


Quelques mètres derrière, Lily fronça les sourcils.

« Nonoka ? »

[ Attends.. il la connait ? ]


La blondinette perdit cependant vite son air pensif et s’approcha d’un air détendu.

« Les renforts d’Anti-Skill arrivent. Si on part, c’est maintenant ou jamais. »

Eitarō fit quelques pas en avant, passant sans rien dire devant Miyamoto qui accourait vers Nonoka. Le regard de l’esper transperçait Moguzo qui ne pu réprimer un mouvement de recul alors que le jeune homme continuait de s’avancer.

[ J’ai abusé… ma tête me fait un mal de chien. Mes capacités sont limitées. ]

« Je suis venu récupérer mon colis. »


Restant légèrement à l’écart, Lily serra les dents. Son cerveau tournait à cent à l’heure malgré la douleur dans son bras et à sa tête dont le saignement avait reprit.

[ Pour le moment on va mettre de côté le fait que Miyamoto connaisse cette peste, les renforts d’Anti-Skill sont déjà là et notre marge de manœuvre est très réduite. Il faut qu’Anti-Skill récupère Akutoku à tout prix. Le problème est… Eitarō Kumira… ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 193
Date d'inscription : 19/03/2016
Age : 18
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   Mar 27 Juin - 21:48

{{ J’arrive pas y croire… Ce type… Tout ça est arrivé parce que j’ai voulu accélérer la cadence pour Sensei… Bordel, c’est Game Over… Mais j’ai encore une chance. }}

Passé la terreur des morceaux de métal qui fondaient sur elle, la jeune fille aux cheveux courts en sweat à capuche vert clair avait rapidement repris le contrôle de ses sens. Elle regarda à gauche puis à droite une fois qu’elle était sûr qu’elle était saine et sauve. Visiblement, Eitaro Kimura n’avait pas dans l’intention de la tuer tout de suite. Elle devait absolument faire compter chaque seconde de cette chance qu’il lui donnait. Mais en attendant, il fallait se focaliser sur les yeux du taureau plutôt que sur ses cornes. Faisant mine d’être toujours terrifiée, Nonoka glissa son regard vers celui de l’esper.

« Tu n’es qu’une enfant et je ne veux pas tuer une enfant. De plus, ça a été un bel affrontement, tu m’as poussé jusqu’à mes limites c’était bien joué. »


La cendre et la poussière se dissipait lentement, mais le drone Wasp-3 était déjà loin. Une fois qu’il n’était plus sous le contrôle de Nonoka, celui-ci utiliserait ses capteurs en suivant l’objectif principal : préserver son intégrité en s’éloignant du danger puis stabiliser son vol avec ses capteurs jusqu’à ce qu’il puisse de nouveau être en mesure de servir quand le conducteur reprendra le contrôle. La jeune fille ne devait pas éveiller les soupçons de celui qui avait pris l’ascendant du combat, mais il semblait de toute façon que celui-ci s’était totalement focalisé sur elle et avait oublié le reste.

« Bien, j’ai quelque chose à récupérer. Nonoka-san, c’est ça ? »

« Aaaaah- ! »

Nonoka poussa un petit glapissement en voyant le métal glisser contre sa peau et ses vêtement, la faisant se lever en détâchant ses jambes, mais en renforçant l’étreinte de ce qui lui retenait ses bras ensemble. Qu’est ce qu’Eitaro allait bien lui faire ? Il n’y avait pas trente-six milles solutions, sûrement la restreindre le temps qu’il est terminé sa mission à lui.

{{ Sensei ne va pas aimer ça, mais pas le choix… Je vais devoir rester tranquille. }}

Ce qu’il aurait dû prendre en considération un peu plus cependant, se disait-elle en pensant à Eitaro, c’était que quoi qu’en pensait son apparente allié aux cheveux blonds, Nonoka était bien du côté de la Cité Académique, faisant ainsi de tout ses opposants des ennemis de celle-ci. Mais il avait déjà choisis son camp, et si ce n’était pas elle qui réussissait à les arrêter… Alors ça n’allait que ralentir le processus. Ce qu’elle avait à faire de mieux pour l’instant était simple : le suivre en essayant de ne pas faire de vague et saisir son occasion quand elle se présenterait. Aucun intérêt de presser l’ordre des choses.

Se laissant emporter par la plateforme en lévitation d’Eitaro Kimura, Nonoka inspira légèrement en revoyant l’état du pont et de ce qui arrivait encore à tenir debout sur celui-ci. Presque tout les véhicules avaient été retournés à part celui où elle s’était établie et des barricades, et Anti-Skill n’occupait visiblement plus la zone après avoir emporté les blessés, ce qui était tout de même assez étrange, malgré le fait que leur équipement ne puisse visiblement pas opposer le pouvoir de l’esper magnétique. Mais une fois que la plateforme atteint le sol, un visage connu fit papilloter les cils de la jeune fille.

{{  Que… ? }}

« Nonoka ! »

Miyamoto Inoue s’élança vers la fille en sweat vert pour s’assurer si elle allait bien, en s’attardant un instant sur les liens métalliques qui l’empêchait de trop bouger les poignets, tout en prenant soin de ne pas perdre de vue l’esper aux pouvoirs magnétique. Clignant des yeux en semblant totalement déconcertée, la jeune fille compris ce qui n’allait pas dans cette situation : Son grand frère n’avait absolument aucune raison d’être là. Alors qu’est ce qu’il pouvait bien foutre ? Il n’était pas censé être un chauffeur ou quelque chose dans le genre ? Mais au lieu d’être acide comme elle avait pu l’être la dernière fois où s’étaient adressés la parole qui devait remonter à plusieurs mois, la jeune fille s’approcha de celui-ci en trouvant  une bonne raison de s’éloigner un peu plus de l’esper qui s’éloignait.

« Onii-s… Onii-chan ?! »

« Mais… Qu’est ce que tu fais ici ? Tu ne devrais pas être là ! »

« Un bon bain, hein… »

Non loin, Ishikawa passa sa main dans ses cheveux qui avaient pris une forme légèrement plus anarchique par rapport à sa coupe le plus souvent lisse et bien propre qui rappelait que son établissement, Shidarezuka Academy était plutôt fréquenté par des filles de bonne famille et ayant un bon niveau. Mais malgré le style calme et polie de la jeune fille, ce genre de situations ne lui déplaisait pas tellement. Après tout, ça changeait de la routine de Judgment, en un sens, mais si il fallait se salir les mains, autant que ça soit en aidant les gens dans le besoin plutôt qu’en sautant dans la boue pour attraper un chien errant.

Mais en remettant de l’ordre dans ses cheveux, Ishika ne remarqua pas que Lily s’était déjà éclipsé vers le petit groupe qui s’était rassemblé au centre du pont. Celle-ci ouvrit la bouche puis se ravisa à l’appeler en se pinçant les lèvres, sautant de là où elle se trouvait pour venir la suivre en se préparant à brandir son brassard de Judgment si elle le devait.

« Les renforts d’Anti-Skill arrivent. Si on part, c’est maintenant ou jamais. »

« Lily-san, tout va bien ? Tu n’es pas blessée ? »

Ishika vint aux côtés de la jeune fille aux cheveux blonds en lui portant assistance légèrement histoire qu’elle ne tombe pas. Ça se sentait dans l’air, visiblement le combat était terminé. Ce garçon au loin à côté du mercenaire… C’était lui le puissant esper qui contrôlait la poussière ? Dans tout les cas, elle pouvait bien reconnaître la pilote de drone aux côtés du conducteur qui connaissait Lily. Tout au plus, il semblait que toutes les pièces commençaient à s’accrocher les unes aux autres. Visiblement, les ennemis n’étaient plus en train de semer le chaos. Ce qui voulait dire que…

Un bruit de ferraille fit tourner la tête de la membre de Judgment aux cheveux roses. Les camions d’Anti-Skill renversés qui bloquaient le passage étaient désormais en train de léviter à plusieurs mètres du sol, devant ce qui semblaient être d’autres esper de Judgment, ils portaient du moins un uniforme scolaire et le brassard. De nouveaux fourgons d’Anti-Skill venaient remplacer ceux dans les airs, en arrivant des deux côtés du pont pour s’arrêter à cinq ou six mètres du groupe central.

«  Anti-Skill et… Judgment ?! »

Sans se faire prier, les membres d’Anti-Skill sortirent de leurs véhicules en chargeant leurs armes, des fusils mitrailleurs adaptés pour lesquels le métal avait apparemment été remplacé par du carbone et du plastique. Des robots de sécurité se mettaient en formation entre les membres d’Anti-Skill, pendant que les anciens véhicules étaient acheminés vers l’arrière et remis sur pieds par les esper télékinésiste de Judgment. Une voiture banalisée s’arrêta près du véhicule high-tech utilisé par Nonoka, avant que les portières ne s’ouvrent en faisant s’élancer un adolescent au visage un peu crispé, habillé d’un manteau beige et d’un chapeau d’une couleur identique, dont la main droite était couverte de pansements.

«  Sempai ! »

« Ishikawa-kun ! Comment est la situation ? Où est Reitouko-chan ? »

Le garçon porta sa main à son chapeau en ralentissant une fois être arrivé au niveau d’Ishikawa, regardant vers le groupe rassemblé non loin en se décrispant légèrement. Visiblement, l’arrivé du groupe d’Anti-Skill et de Judgment avait réussi à faire revenir la tension de l’affrontement imminent entre les individus. Mais il n’y avait pas de temps à perdre. Il localisa du regard en quelques instant la fille aux cheveux turquoises aux côté du mercenaire et d’un adolescent aux cheveux étranges.

« Là ! »

Nonoka cligna des yeux en levant la tête, regardant à gauche puis à droite Anti-Skill commencer à se rapprocher pendant que la zone finissait de se bloquer complètement grâce aux nouveaux véhicules et aux robots de sûreté des deux côtés. Cette fois, la tenaille était véritablement refermée sur le groupe, et vu l’état dans lequel Eitaro avait dû être poussé, il y avait peu de chance qu’il puisse réussir à se défaire de tout les ennemis autour de lui. Mais quelque chose de plus important encore que cette victoire qui semblait se dessiner pour le Bloc K attira le regard de Nonoka. Et cette fois si, ce n’était pas une surprise comme celle que son frère pouvait donner. Cette fois, ça changeait totalement la donne. Elle resserra sa prise sur les vêtements de Miyamoto, la tête tourné vers le groupe de Lily, Ishikawa et le garçon au chapeau. De la voiture d’où il était sorti, un autre homme s’avançait.

« Que… »

Dans un costume plutôt simple de couleur blanc et avec une cravate noire, sans pour autant être une véritable blouse de scientifique, l’homme d'au moins une quarantaine d'année et aux cheveux courts plaqués vers l’arrière de façon soignée fit de nouveau quelques pas pour être au niveau du garçon au chapeau qui venait de remarquer Akutoku. Wasp-3 se découvrit à six ou sept mètres au dessus du groupe du Dark Side, lâchant un drone bee qui vint voleter à ses côtés au dessus d’Eitaro Kimura et de Lily. L’homme souffla légèrement, gardant un air calme et souriant.

« Heureusement, Reitoko-chan semble saine et sauve…  »

« … Sensei ? »



♦♦♦



Dans une salle d’hopital du District 7, les médecins s'affairent autour d’Haruhiro, une pochette de perfusion non loin au dessus de sa tête, autour d’une machine qui indique que son rythme cardiaque commence à redevenir stable. Un infirmier vient s’approcher d’un de ses collègues comme si il était visiblement pressé.

« Comment va l’autre adolescent ? »

« Mal… Très mal, les blessures à l’appareil respiratoire sont très profondes. Mais il avait une genre de "couche de liquide congelé" qui a empêché l'hémorragie, ça doit venir d'un pouvoir d'esper. Il est dans un état critique, et on pense à demander l’aide d’un certain médecin pour ce cas. Ils disent aussi qu'il y a une autre adolescente d'identité inconnue dans un état critique là où l'explosion a été entendue prêt du pont. Et lui ? »

« On a pas encore trouvé son établissement… Mais il est costaud. Il va reprendre conscience. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Alter Fofo ] Une Aku cute et en danger ! (pv Akutoku)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Grippe Porcine: Attention Danger!
» GANDHI caniche abricot 8 ans danger Lille (59) AVANT 31/10
» La démocratie est en danger
» [Love & Pets] Une démone en danger ( suite des ruelles ) [PV: Lucy & Jérémy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: En dehors du Rp :: To Aru no Alter World :: Upside Down-
Sauter vers: