Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les maladroits font du Paintball !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Les maladroits font du Paintball !   Sam 31 Déc - 17:48

Le 15 octobre

Après une plus ou moins harassante journée de cours, Haruhiro ne savait pas comment occuper son après-midi. Enfin si, il savait comment : avec de l’adrénaline et en s’amusant. Le problème était le suivant : Utiliser Instant Shift à sa guise lui était désormais formellement interdit. Depuis qu’il avait emménagé chez sa senpai Ai Etsu, il y avait certaines règles qu’il n’avait plus le « droit » de briser. D’une part parce qu’il n’aimait pas créer des problèmes à son entourage et d’autre part parce qu’il n’était pas vraiment pressé de voir sa chère senpai en colère… non décidément il valait mieux être prudent, qui sait de quoi cette jeune fille était capable ? Grimper un peu n’importe où et se propulser à droite à gauche n’était plus permit. « Entraîne-toi plutôt pour valider ton entraînement en tant que nouvelle recrue ! » ou quelque chose comme ça.

Haruhiro se remémora justement qu’il avait enfreint la règle que lui avait imposé Ai deux fois dans un parc trois jours auparavant. Bon, ça n’était pas vraiment de sa faute, il était juste vraiment maladroit par moments. Enfin, autant qu’elle ne l’apprenne pas, le jeune homme se doutait qu’il se ferait passer un sacré savon si elle était mise au courant (surtout qu’il avait complètement détruit un buisson, même si c’était involontaire il était tout de même une future recrue de Judgement).

Si Instant Shift n’était pas une option, il fallait trouver autre chose. Après avoir réfléchit quelques minutes, Haruhiro arriva à la conclusion que « tirer sur des trucs » serait ce qui lui plairait le plus pour combler son trou dans l’après-midi. Un Paintball conviendrait parfaitement, Haruhiro n’en avait fait qu’une seule fois quelques années auparavant et était motivé à retenter l’expérience. Pour ce qui était de qui inviter, ses pensées allèrent naturellement vers Izayoi (aka le type avec lequel il avait enfreint sa règle sacrée et poursuivit un chien dans un parc). Puisqu’ils avaient échangés leur coordonnées, c’était une bonne occasion de se revoir, même si leur dernière (et première) rencontre remontait à pas si longtemps que ça.

L’adolescent composa le numéro d’Izayoi, tout sourire. [Tirer sur des trucs, tirer sur des trucs !] Certes ça n’allait peut-être pas procurer autant de sensations fortes qu’une propulsion potentiellement mortelle, mais ça pouvait être tout aussi amusant et l’adolescent était plutôt motivé. Une fois que le blondinet eut décroché, Haruhiro l’obligea presque à venir, ne lui laissant pas vraiment le temps de refuser ou de dire quoi que ce soit.

« A tout à l’heure devant le terrain du coup ! » lâcha-t-il rapidement à Izayoi avant de raccrocher.

Un peu moins d’une heure plus tard, Haruhiro attendait à l’adresse qu’il avait communiquée à Izayoi, guettant une arrivée de cheveux blonds parmi les passants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Lun 23 Jan - 12:00

[HS : Je m'excuse, ma réponse est pas top,top =/]

Le 15 octobre,

C'était une journée qui avait l'air de bien commencer, en effet sur un coup de tête digne des plus grands fainéants Izayoi avait décidé de ne pas aller en cours cette après-midi. Il n'y avait pas vraiment de raison mis à part qu'il avait envie de rentrer chez lui, s'il devait accuser quelque chose, ce serait surement l'annonce que lui avait fait Masayuki-sensei en lui parlant de Baito, car même si c'était rémunéré, il devait travailler...quel plaire. A cette pensée le blondinet soupira, casque sur les oreilles alors qu'il quittait son établissement à pied sous prétexte qu'il était « malade ». Faire semblant d'être malade pour que l'infirmière te renvois à la maison pour que tu reposes qu'elle soit débarrassée de toi est un art qu'Izayoi maîtrisait plutôt bien, il n'avait pas encore atteint le stade de « master Class », mais il devait être bien ancré dans l'expert class.

Et puis bon, son taux d'absence était vachement bas, malgré le fait qu'il n'aime pas aller en cours et donc il pouvait se permettre de louper un ou deux cours juste pour se reposer et se « préparer » mentalement à travailler. Une fois chez lui, l'adolescent posa ses affaires dans un coin avant finalement se faire à manger, voilà une chose qu'il devrait apprendre à faire bien : se faire de bons petits plats, mais en attendant il va se contenter du classique et manger du riz. Après son repas, l'étudiant d'Eiri ni savait pas trop quoi faire, il avait encore pas mal de temps avant que son Baito ne commence, toutefois il n'avait pas envie de jouer à la console ou quoique ce soit dans le genre, il avait simplement envie de se poser dans le calme.

Une heure et demie après être rentré chez lui, Izayoi était allongé sur son lit, regardant son téléphone tranquillement après une petite sieste de 30 minutes. Il se disait que s'il venait à leur dire qu'il était n train de se reposer tranquillement, ils allaient débarquer comme des rapaces pour essayer de s'amuser, ce qui n'était pas forcément une mauvaise chose même s'il savait qu'ils allaient le chambrer à cause de Baito. Enfin bon, il les contactera une autre fois, là il préférait retourner faire la sieste, histoire d'être en pleine forme pour le baito.

Alors qu'il allait déposer son téléphone et retourner voir dans le monde des rêves, celui-ci se mit à vibrer et à sonner d'un seul coup, avant de répondre le blondinet regarda le nom qui s'affichait. Il se disait que c'était surement un de ces camarades de classe, pervers, du nom de Sakurako qui voulait surement débarquer à l'improviste chez lui, mais à sa grande surprise le nom sur le téléphone ne correspondait pas du tout. Il s'agissait d'Haruhiro, un adolescent qui souhaitait faire partie de Judgment qu'il avait rencontré dans un parc...il se demandait bien ce qu'il voulait.

Izayoi répondit à l'appel, mais cet appel pris une tournure totalement différente de ce qu'il pensait. Alors qu'il avait répondu tranquillement à l'appel en pensant que c'était plus ou moins pour prendre des nouvelles, après l'habituel « comment tu vas ? » « bien et toi ? »...Izayoi avait été embarqué dans une sorte de flow qui a mené à une situation qu'il n'avait pas pu résister. Le laissant légèrement perplexe, il venait juste de se faire inviter à un jeu de paint ball sans avoir la possibilité de dire non...Izayoi regarda le téléphone légèrement surpris.

« Je ne pensais qu’il pouvait forcer autant… »

Il avait donc deux possibilités : Retourner dormir et faire attendre Haruhiro pour rien ou bien y aller et peut-être passer un bon moment tout en tirant sur des choses ou des gens. Retourner dormir semblait être une bonne option, mais le blondinet poussa un soupire avant de se lever, il ne pouvait pas vraiment le faire attendre pour rien et puis vu comment il venait de le forcer à venir, ne pas y aller risque de se finir en harcèlement téléphonique...

Izayoi se lava le visage avant d'attacher ses cheveux sous forme de queue de cheval, il n'en avait pas beaucoup et les mèches de devant tombaient, mais ça tenait et il n'avait pas vraiment envie de mettre sa barrette pour qu'elle soit tacher par du paintball. Quelques minutes plus tard, il était finalement prêt à partir et se dirigea vers le lieu de rencontre. Il avait même pris des vêtements de rechange au cas où, il se disait que s'il devait enchainer directement avec son baito, cela risquait d'être compliqué de rentrer pour directement y aller alors autant prendre une douche là-bas ou en route dans des douches publiques même s'il n'était pas forcément fan.

Une fois arrivé devant le terrain, l'étudiant d'Eiri chercha du regard le grand brun, il n'était pas difficile à louper dû à sa taille et au fait qu'il était en train de scuter qui était en train d'arrivée. Son regard s'était même poser sur l'adolescent au moment même où il venait d'arriver, il ne s'attendait à ce qu'il agisse ainsi, il devait vraiment s'ennuyer ou alors il devait vraiment être frustré...qui sait ? C'était probablement l'accumulation des cours et de son entrainement à Judgment, il devrait faire comme Izayoi et prendre des vacances de temps en temps, c'est bon pour la santé.

« Yo, Haru, la forme ? »

Déclara le blondinet en se rapprochant de l'étudiant de Tokumei, même s'il demandait cela, il se disait que vu comment il était efficace pour ne pas laisser quelqu'un lui refuser quelque chose, il devait aller bien...enfin il espérait. Il regarda les alentours assez rapidement pour voir si d'autres personnes l'accompagnait pour ce paintball, mais il ne semblait pas avoir ramené d'autre personne.

« Quoi de neuf depuis le temps ? Je ne m’attendais pas à ce que tu aussi…convaincant… »


Oui, convaincant, il ne savait pas quel terme utiliser…oh si forceur, mais c’était un peu différent, car même s’il y a eu du forcing…Izayoi avait décidé de venir malgré tout donc convaincant était un peu mieux. Enfin bon, le voilà devant le terrain de paintball pour la première fois de sa vie. Oui, il n’avait jamais vraiment fait de paintball auparavant, ce n’était pas quelque chose qui l’attirait forcément vu qu’il n’est pas forcément un gros fan des armes à feu ou plutôt c’est seulement que ça ne lui était jamais vraiment venu à l’esprit alors que lorsqu’il était petit, il était du genre à déclarer des batailles d’eau avec son pistolet à tout va. Il était donc probable que cette partie de paintball soit amusant, même s’il se demandait comment la partie allait se passer, ni combien de temps ça allait durer, mais il avait encore pas mal de temps avant de devoir partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Jeu 26 Jan - 21:40

Finalement, Haruhiro finit par apercevoir une touffe de cheveux blonds se démarquer dans la foule, son regard se verrouilla automatiquement dessus. [ Pile à l’heure ] pensa l’adolescent en confirmant bien l’identité de l’étudiant d’Eiri.

« Yo, Haru, la forme ? »

« Ca va super et toi ? T’es réglé comme une horloge ! »

« Quoi de neuf depuis le temps ? Je ne m’attendais pas à ce que tu aussi…convaincant… »

« Heh... ? » le jeune brun ne s’attendait pas à ce qu’on lui dise ça. D’habitude c’était plutôt lui qu’on obligeait à faire les choses. Peut-être qu’Izayoi n’avait pas envie de venir après tout ? Mais il était venu, ça voulait dire qu’il était partant, non ?

« Ah désolé pour ça… » dit-il en se grattant l’arrière de la tête « Enfin ne t’inquiètes pas, ce paintball est vraiment bien apparemment, je n’y suis jamais allé mais puisqu’on est à la cité scolaire, je pense qu’on peut s’attendre à quelque chose de sympa. »

Les deux adolescents se dirigèrent ensuite à l’intérieur du bâtiment et prirent place dans la longue file d’attente. Haruhiro en profita pour relancer la discussion :

« Ca ne fait pas beaucoup de temps depuis le parc, chez moi pas grand-chose de nouveau mais j’arrive presque à la fin de mon entraînement a Judgement ! Plus que quelques jours ! »

Le jeune esper soupira et prit un air plutôt fatigué. La vérité était que bien que sa formation était presque terminée, elle n’en demeurait pas moins difficile pour autant. Chaque entraînement était épuisant et il avait hâte d’être finalement membre pour pouvoir participer à une intervention, ou simplement aider quelqu’un.

Il jeta un coup d’œil à Izayoi qui, semblait-il, avait remarqué son air fatigué.

« Bon ok, la vérité c’est que j’ai mal partout, tout le temps. Et toi de ton côté, t’as récupéré un nouveau jump ? »

Lorsque ce fut enfin leur tour, Haruhiro commanda deux places pour le paintball souterrain. En effet, juste sous le bâtiment se trouvait une salle immense avec différents reliefs reproduits de façon réaliste. Les murs et le plafond étaient truffés d’équipements propres à la cité scolaire et permettaient la reproduction, entre autres, de différentes luminosités pour améliorer encore le réalisme de l’endroit.

Une fois les équipes constituées et les participants équipés de combinaisons amples et de casques, tous eurent droit à des explications des règles (L’utilisation des pouvoirs étant autorisée mais réglementée. Le membre du staff insista beaucoup sur ce dernier point et précisa que les affrontements seraient filmés, afin d’éviter tout abus) ainsi que sur les différents modes de jeu possibles, le premier étant, tout simplement, de repeindre les membres de l’équipe adverse.

Les deux groupes furent également informés que les affrontements se dérouleraient en plusieurs rounds et que deux rounds auraient lieu avec une luminosité configurée pour reproduire la nuit. Des raids nocturnes, donc.

Haruhiro, beaucoup trop motivé, sautait sur place comme un kangourou sous les yeux étonnés d’Izayoi. L’étudiant de Tokumei était déjà en train d’analyser le terrain et de vérifier où il pourrait ou non se propulser. Il se tourna brusquement vers Izayoi, s’arrêtant de sautiller :

« J’espère que t’as pas peur des bleus. »


Le membre du staff leur fit une leçon sur l’utilisation des pistolets de paintball ainsi qu’une démonstration sous les yeux particulièrement émerveillés du jeune brun qui n’attendait qu’une seule chose : le feu vert.

Les Pistolets à air comprimé avaient la forme d’un triangle et comportaient tout un système de projection grâce à un gaz compressé dans une petite bouteille métallique, fixée sous le canon. Un réservoir de 200 billes de forme légèrement ovale arrondissait la forme triangulaire de l’arme sans trop l’alourdir. Le pistolet en lui-même n’était pas très lourd, optimisé par la cité scolaire.

L’homme appartenant au staff plaça une bille dans le réservoir de l’un des pistolets pour faire une ultime démonstration. Il visa grossièrement une motte de terre et appuya sur la gâchette. La petite bille colorée d’à peine 130 millimètres de diamètre sortit du canon avec un bruit de décompression et vint s’écraser à l’endroit visé. Lorsqu’elle heurta la surface terreuse, elle explosa en projetant de la peinture jaune sur près d’un mètre autour de l’impact, provoquant des exclamations chez les futurs tireurs.

« Les billes contiennent beaucoup de peinture, attendez vous à ressortir très colorés de chaque round. La peinture est également fluorescente, mais les billes en elles-mêmes ne seront pas visibles dans le noir. Vous rechargerez vos billes entre les rounds, il est d’ailleurs interdit de sortir pendant un round sauf en cas d’urgence. »

Haruhiro était de plus en plus excité à l’idée de pouvoir tirer dans tous les sens, surtout après la démonstration de l’homme. Une fois que les membres des deux équipes furent équipés de leurs armes, réservoirs remplis, le feu vert fut enfin donné. Les deux équipes pénétrèrent dans l’arène chacune d’un côté différent. Tout ce qui les différenciait était la couleur du casque, rouge contre bleu. Dès les premières minutes, Haruhiro se mit à couvert dans un conteneur percé d’un large rectangle sur le devant. La guerre pouvait commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Ven 24 Fév - 16:06

L'adolescent venait de s'excuser auprès du blondinet, qui leva son bras et secoua sa tête de droite à gauche comme s'il balayait l'air avec ses doigts pour montrer à l'adolescent que ce n'était pas si grave. En soit il ne lui en voulait pas, il était seulement surpris que l'adolescent soit aussi persuasif alors qu'il l'imaginait comme étant quelqu'un de très gentil et incapable de forcer les autres, mais en soit ce n'était pas totalement illogique. Son côté innocent ne s'est surement pas rendu compte qu'il avait fait d'un forcing digne des plus grands experts. Izayoi essayait donc de montrer à l'adolescent qu'il n'avait pas vraiment besoin de s'en vouloir, après tout s'il ne voulait vraiment pas, il ne serait pas ici prêt à jouer au paintball pour la première fois de sa vie.

« Enfin ne t’inquiètes pas, ce paintball est vraiment bien apparemment, je n’y suis jamais allé mais puisqu’on est à la cité scolaire, je pense qu’on peut s’attendre à quelque chose de sympa. »


Il n'avait jamais fait de paintball auparavant, donc il ne savait pas vraiment quel critères étaient nécessaires pour qu'un paintball soit qualifié de bien, ainsi il allait faire confiance aux goûts de l'adolescent aux cheveux bruns. Même s'il n'avait jamais test celui-ci et qu'il avait seulement entendu parler, il espérait donc que les personnes qui lui avaient dit ça, avaient de bons goûts et il n'allait pas tarder à voir si ça valait le coup ou pas. Finalement l'espers de Tokumei, décida de donner de ses nouvelles depuis le temps du parc.

« Ca ne fait pas beaucoup de temps depuis le parc, chez moi pas grand-chose de nouveau mais j’arrive presque à la fin de mon entraînement à Judgement ! Plus que quelques jours ! »

Donc rien de nouveau, Izayoi non plus n'avait pas grand-chose à dire, enfin qu'Haruhiro avait besoin de savoir. Enfin bon, il avait bientôt terminé son entrainement à Judgment. Dans quelques jours, il ramassera officiellement des ordures dans la rue où il aidera des vieilles grands-mères à retrouver leurs sacs perdus. C'est une noble cause, mais passé sa journée à ramasser des ordures doit être tellement ennuyant, le blondinet imagina Haru en train de ramasser les ordures en courant partout à pleine vitesse et se propulsant tel superman…c'était certes inesthétique, mais ça semblait vachement efficace s'il arrivait à ramasser les ordures tout en allant assez vite. Son imagination fut arrêtée par l'adolescent qui prit de nouveau la parole, pour continuer alors que le regard sceptique d'Izayoi s'était posé sur lui.

« Bon ok, la vérité c’est que j’ai mal partout, tout le temps. Et toi de ton côté, t’as récupéré un nouveau jump ? »

Mal partout ? La dure réalité, c'est que l'entrainement physique de Judgment peut être assez difficile après tout il a pour but de fortifier le corps et d'apprendre aux étudiants le self-défense surtout vu qu'ils peuvent faire face à certain danger. Certes il était rare qu'il soit face à des criminels, des délinquants, des voleurs de banque ou autres, mais comme cela est possible il était préférable qu'ils apprennent à se défendre quoi qu'il arrive et qu'il évite de compter sur leur pouvoir. Izayoi se gratta l'arrière de la tête en imaginant quel genre d'entrainement Haruhiro avait subi pour avoir mal partout, c'était un fan de parcourt donc il était plutôt bien physiquement alors l'entrainement devait être assez intense pour qu'il ait autant mal.

Après cela Izayoi suiva l'adolescent aux cheveux bruns commander les places de paintball. Cet endroit était juste « wouah », incroyable…voilà donc ce que donnait un paintball amélioré par la technologie de la citée scolaire et bah ça alors…ça lui donnait envie de tester cela au plus vite. Il se demandait vraiment à quoi allait ressembler le terrain où il allait se tirer dessus tel des militaires ou des bandits. Cela dépend du point de vue, Izayoi serait plus un bandit et Haru un militaire, mais bon les deux étaient dans la même équipe et ça pouvait donner quelque chose de sympa étant donné le teamwork qu'ils avaient effectué pour capturer Iggy.

Les équipes étaient composé de six joueurs chacune, il se trouvait dans la même que celle d'Haru et trois autres personnes qu'il ne connaissait pas, mais qui était surement plus expérimenté que lui. Alors qu'Izayoi venait de finir d'examiner physiquement ses coéquipiers, il reposa son regard sur Haruhiro qui semblait ne plus tenir en place…il sautillait tel un kangourou ou un ressort.

« J’espère que t’as pas peur des bleus. »

Izayoi laissa échapper un petit sourire confiant avant de répondre à l’adolescent aux cheveux bruns.

« Absolument pas ! »

Et puis techniquement avec l'aide d'Offense Armor, il était assez difficile pour lui d'avoir des bleus peu importe comment la situation venait à arriver, enfin ça c'est à condition qu'il ait le temps d'activer son pouvoir pour amortir les dégâts. Sans ça, oui, il risquait d'avoir beaucoup de bleus…il devrait peut-être tricher et utiliser son pouvoir pour ne pas en avoir. D'autant plus que personne ne verra rien du moment qu'il simule plutôt bien le fait d'avoir été touché. Toutefois, il serait peut-être préférable de ne pas l'utiliser. La douleur le pousserait à faire beaucoup plus attention et le ferait être à l'affut beaucoup plus souvent dès qu'il sentira la douleur et qu'il perdra. Offense Armor était bien pratique, mais parfois malgré le fait qu'il ne la considère pas comme une armure parfaite, il peut lui arriver de ne pas se méfier en se disant que ça "devrait le faire" et de baisser sa garde. L'Azote compose 78% de l'air, donc même dans un sous-terrain il pourrait utiliser son pouvoir sans problème, il est invincible à l'oeil nue, mais à part éviter d'avoir mal, il ne servait pas à grand chose...Autant ne pas l'utiliser pour le premier round, on verra pour le reste après ! Il espérait juste pouvoir éviter autant de bleu que possible...

Alors qu’il venait de se rendre compte de ce problème, le membre du staff leur appris comment utiliser les pistolets de paintball et à la surprise d’Izayoi, c’était plutôt simple. Toutefois il ne s’attendait pas du tout à ce que la bille de peinture aille aussi vite et puis un réservoir de 200 billes c’est énormes ! Mais au moins il ne risquait pas de finir à court de munitions à moins de faire l’idiot de la bande. Heureusement pour eux qu’ils allaient se changer et porter des « protections » sinon bonjour la douleur et la saleté sur les vêtements.

Une fois changer et équipé, le feu vert venait d'être donné et les deux équipes entrèrent dans l'arène par des entrées opposées. Serrant son casque rouge, Izayoi rentra dans l'arène et à peine rentrée que l'adolescent n'avait pu s'empêcher d'admirer la taille de cet endroit et la lumière présente dans cette pièce. Il se demandait s'il était vraiment sous terre, la salle était vraiment grande, elle devait faire dans les 100 mètres de long ! On était vraiment sous terre ?! En tout cas, ça s'annonçait bien drôle et bien fun ! Le sol était assez sec, on aurait dit de la vraie terre sous ses pieds, il y a même quelques arbres aux alentours enfin plutôt des petits buissons. On aurait dit une grande zone abandonnée, c'était incroyablement réaliste. Une voiture en lambeau traînait un peu plus loin, proche d'une cabane en bois qu'il irait surement voir une fois qu'il aura fini d'observer autour de lui. Il y avait plusieurs endroits pour se mettre à couvert tel que des pneus empilé sur eux-même ou encore des barils d'essence vide…un peu plus à une vingtaine de mètres de la cabane se trouvait une caravane sans pneus et vieille, atteint par la rouille. Un autre lieu à visiter, mais avant cela Izayoi regarda rapidement sa main en essayant d'activer son pouvoir, mais rien n'a rien à faire il ne pouvait pas vraiment l'utiliser comme il le voulait et ça ne l'aiderait pas à ne pas se faire asperger de peinture.

« Tant pis…on fera sans. »

Il devait donc se débrouiller sans son pouvoir et seulement avec ses « talents » de tireur qu’il n’avait jamais utilisé auparavant…Il poussa un léger soupire, serrant fort son arme et se dirigeant vers la fameuse cabane, en surveillant à gauche et à droite comme le ferait les pseudos espions des jeux vidéo pour ne pas se faire piéger. Il essayait de réfléchir à un bon emplacement pour piéger ses adversaires plutôt que foncer dans le tas, avec un OA il aurait peut-être tenter, mais là c’était hors de question !! Marchant lentement, essayant de faire le moins de bruit possible avec ses pas tout en essayant de copier les « assassins » ou « espions » tel que Solide Snake. Yep ! Copier Solid Snake était une bonne idée ça ! Izayoi fouilla la cabane à la recherche d’un objet précieux : une boite en carton ! Après plusieurs minutes de recherches Izayoi trouva une boite en carton idéale pour couvrir tout le haut de son petit cours et où il était impossible de voir ses pieds s’il se baissait assez. La tactique idéale ! Il se mit alors à la recherche de ses ennemis, marchant lentement, prenant son temps pour écouter les environs et s’arrêter pour ne pas se faire prendre et surtout le plus important : prêt à les surprendre depuis son carton…mais il avait complètement oublié ses coéquipiers. Il était prêt à tirer sur tous ceux qui oseraient tenter de soulever ce carton qui se trouve à un endroit où il ne devrait probablement pas être !

« Mon plan est parfait ! »



Dernière édition par Izayoi Hasakura le Jeu 16 Mar - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Ven 3 Mar - 20:48

Pas moins de dix secondes après l’annonce du feu vert, les billes colorées fusaient déjà dans tous les sens et Haruhiro était impressionné par la quantité de peinture qui se déversait partout sur le décor.

« C’est écologique au moins.. ? »

L’adolescent fit dépasser un peu sa tête dans le rectangle ouvert du conteneur et scruta les environs, prêt à dénicher d’éventuels ennemis à colorer. Le terrain était déjà devenu multicolore par endroit, le transformant en véritable champ de bataille arc-en-ciel. Les billes contenaient vraiment beaucoup de peinture, bien plus que ce qu’on pourrait trouver en dehors de la Cité Scolaire. Quelque chose attira alors l’attention de l’adolescent : quelques mètres devant le conteneur et un peu sur la droite se trouvait une boîte en carton qui avançait lentement et plus ou moins furtivement après être sortie d’une cabane en bois.

« Qu’est ce que c’est que ce truc… ? »


Alors qu’il la prenait en joue, prêt à tirer quelques billes colorées dessus, il vit quelque chose bouger du coin de l’œil. Caché derrière un buisson sur une colline un peu plus haute que les autres, un joueur bleu tira une rafale dans sa direction, de l’autre bout du terrain. Haruhiro eut à peine le temps de se décaler que déjà une bille s’explosait contre la surface externe du conteneur, à quelques millimètres du bord de l’ouverture en projetant de la peinture bleue partout.

« Whoaaaa ! » laissa-t-il échapper en se cabrant brusquement vers l’arrière.

Puisque l’adversaire avait tiré une rafale, le jeune esper vit une bille rouge lui passer juste devant les yeux avant d’aller s’écraser contre la paroi dans le conteneur, éclaboussant tout l’intérieur. D’autres billes suivirent, rajoutant de la peinture un peu partout et tachetant l’adolescent désormais couvert de plein de couleurs différentes.

« Il a faillit m’avoir c’était pas loin… » marmonna-t-il en essuyant une tâche sur la visière de son casque avant d’afficher un sourire « Je vais te repeindre ! »

L’adolescent ferma un œil avant de tirer quelques billes dans la direction de son ennemi, puis à droite et à gauche pour l’obliger à bouger. Il continua de le canarder quelques instants jusqu’à être sûr de l’avoir touché avec au moins une bille. Il sauta ensuite par l’ouverture rectangulaire et couru sur quelques mètres pour se mettre à couvert derrière une pile de pneus. Voyant que la boîte en carton était toujours là, le jeune homme se décala un peu pour la viser. Était-ce un allié ou un ennemi ? Dans tous les cas il l’avait vu bouger donc quelqu’un se cachait en dessous. Et puis c’est quoi cette idée aussi ? C’est pas comme si la couche de carton allait protéger la personne des tirs. Haruhiro ferma un œil et tira une bille sur l’arrière de la boîte qui sursauta tout en se couvrant de rouge.

« Ah, ça l’a pas traversé tiens. »

Si la bille n’était pas rentrée dans le carton c’est que la personne en dessous devait être collée contre la couche arrière. Haruhiro grimaça, à cette distance ça devait faire un mal de chien, surtout si la personne était orientée comme il le pensait… il se promit de vérifier plus tard qui aurait du mal à s’asseoir, pour trouver qui il avait bien pu toucher. Car même si la personne ne semblait pas vouloir sortir de son carton dans l’immédiat, l’attention de l’adolescent était déjà occupée puisqu’il se faisait tirer dessus par deux « bleus » qui s’étaient glissés derrière le conteneur et vidaient allègrement leurs chargeurs sur lui. Les billes l’effleuraient, passant à peine à quelques centimètres de son torse. En faisant plus attention, les fous de la gâchette pourraient lui tirer dans les pieds. Bien qu’il avait contourné la pile de pneus, le pied droit de l’étudiant restait partiellement à découvert et il ne faisait nul doute qu’une bille propulsée à haute vitesse dans les orteils ne serait pas indolore.

Soudain, les tirs cessèrent et Haruhiro pu voir les deux joueurs courir en direction de leur point de départ, les bras se couvrant plus ou moins le corps tandis qu’un « rouge » se chargeait de leur administrer quelques bleus à distance. L’adolescent brun ne se fit pas prier et leur tira quelques billes dessus également.

« Fuyez ! Craignez-moi ! JE VAIS VOUS REPEINDRE !!! »

Haruhiro s’était levé, hurlant sur les deux fuyards en sortant de sa cachette. C’est ainsi qu’il vit, sur la droite au milieu des feuilles et des buissons, trois canons dépasser dans sa direction.

« Ah… merde. »

Et il piqua le plus gros sprint de sa vie.

Les trois tireurs positionnés en ligne avançaient comme un seul homme, tirant sur tout ce qui bougeait, notamment sur ce qui s’apparentait à un genre de sauterelle portant un casque rouge qui fuyait en hurlant, tentant de se mettre à l’abri un peu plus loin.

La technique était certes risquée mais comme la moitié des membres de l’équipe rouge avaient avancé vers le milieu du terrain, il ne restait à l’arrière que Haruhiro et son allié. Ah et la boîte en carton aussi. Cela voulait dire que la personne qui se cachait en dessous était un allié, un « rouge ». Et ironiquement, après s’être fait tiré dessus par l’adolescent brun la boîte n’avait pas bougé, n’attirant pas l’attention des trois attaquants qui venaient de lui passer devant.

Et dans tout ça, il était passé où le blondinet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Jeu 16 Mar - 3:25

Son plan était parfait, il n'y avait rien à redire. Il devait seulement attendre patiemment quelqu'un de l'équipe adverse passe pour essayer de le dégommer alors qu'il se demande ce qu'un carton fait ici et essayant de le soulever pour ne pas gâcher des munitions ou alors il pourrait tirer dessus. S'il venait à faire cela, ce ne sera pas pratique, mais bon dans la tête du blondinet même si cela restait une possibilité, il ne pensait pas quelqu'un le ferait ! Cela faisait maintenant plusieurs minutes qu'il attendait accroupi qu'un ennemi adverse passe tout en restant tranquillement en position, faisant appel à toute sa furtivité, jusqu'à ce que finalement ils reçoivent un choc dans le dos qui allait le faire crier avant qu'il ne se retienne pour ne pas se faire démasque malgré le petit bond qu'il venait de faire.

« QUEL IDIOT A FAIT CA ?! »

Pensa l’adolescent alors qu’il se retenait de crier et de gigoter dans tous les sens. Il se demandait bien qui avait fait ça et il était concentré sur son environnement pour essayer de déterminer qui était responsable de cela. Malheureusement il ne pouvait pas bouger, car il entendait des bruits de pas se diriger vers lui. C’est alors qu’il entendit son coéquipier Haruhiro crier « Fuyez ! Craignez-moi ! Je vais vous repeindre !!! », révélant sa position à tous le monde à l’exception du blondinet qui ne pouvait pas regarder.

« Celui-là alors … »

Certes c'était un acte stupide qu'il venait de faire, mais grâce à cela les trois individus qui passaient près du carton d'Izayoi venait de l'ignorer complètement malgré la tâche qui se trouvait sur le carton, peu importe la couleur qu'elle était. Soit il ne l'avait pas vu, soit ils ont cru qu'un joueur avait mal visée, mais en tout cas il était passé devant comme si de rien n'était. Le blondinet ne pouvait s'empêcher de sourire, il allait enfin pouvoir mettre en application sa tactique.

Sortant discrètement du carton accompagné d'un sourire diabolique et son arme déjà en position de tir. Ces imbéciles ne se doutaient de rien, ils allaient se faire éliminer juste parce qu'ils n'avaient pas pensé à vérifier un carton qui traînait là par pur hasard. Maintenant son arme dans leur direction, la serrant fortement. Il prononça ses paroles avant de tirer :

« Hasta la vista, baby ! »

Il n'hésita pas une seule seconde à mitrailler les 3 joueurs bleus qui avançait en ligne en se prenant pour des soldats, il restait appuyé sur la gâchette en la bougeant de droite à gauche tel Rambo. Les trois joueurs se retournèrent en entendant la voix du blondinet et en sautillant à cause de la douleur, lançant des regards noirs à l'adolescent aux cheveux blonds qui les narguaient avec un sourire moqueur.

« Tout est bon pour gagner ! »

Les perdants s'en allèrent, couvert de peinture rouge et une grimace sur le visage. Ils considéraient surement qu'il avait triché, mais il s'en fichait, tout est bon pour gagner. Toutefois, il valait mieux ne plus réutiliser cette tactique pour ce round ou les prochains, sinon il risquait de se faire tirer dessus peu importe par qui. Il était temps d'en finir avec la tactique Solid Snake et de commencer à autres choses. Izayoi posa alors le regard sur son fidèle carton et la couleur de la peinture était rouge, c'était un de ses alliés qui avaient gaspillé ses munitions sur un carton, mais qui a pu faire ça ?...C'est alors qu'il se remémora le discours d'Haruhiro avant qu'il ne fuit les 3 individus.

« Je vois…il paiera pour ça… »

Le coupable était probablement l'adolescent aux cheveux bruns, il était hors de question qu'il s'en sorte aussi facilement après lui avoir fait un bleu dans le dos. La revanche était un plat qui se mange froid et Haruhiro allait y gouter très gentiment. Le blondinet se dirigea vers l'endroit où il avait entendu sa voix, mais il avait dû bouger entre temps. Il continua tout droit en espérant tomber sur lui, mais il tomba sur un ennemi bleu qui avait décidé de se la jouer solo et qui tirait sur tout ce qui bougeait. Pour un Japonais, il était plutôt grand mesurant facilement les 1m78 voir 80 avec les bottes qu'il portait, il était plutôt imposant que ce soit le corps où son visage ovale qui ressemblait à celui d'un poisson rouge.

Il ne devait pas rester beaucoup de bleus vu qu’Haruhiro semblait en avoir éliminé un ou deux et que Izayoi en avait eu 3 par traitrise. Il en restait donc 3 ou 2, mais il avait un des derniers dans le viseur alors qu’il était camouflé derrière un arbre. Essayant tant bien que mal de tirer sur son adversaire, mais le gars avait la gâchette facile et forçait le blondinet à rester à couvert.

« Okay...repli stratégique… »

Izayoi était encore un débutant aux paintball et même si c'était un gros fourbe à certains moment, mais il n'avait aucune intention d'aller à la confrontation de face contre un mec qui a l'air d'avoir rodé les paintball et qui a surement plus d'expérience que lui. A la limite le contourné pour le prendre par surprise, mais il n'en avait pas l'occasion. Le mec n'attendait qu'une chose, qu'il essaie de lui tirer dessus pour le fusillé, il pouvait essayer de le taunt pour qu'il gaspille ses munitions, 200 balles dans une mitraillette, ça peut partir vite si on ne fait pas attention. Malheureusement à la moindre erreur à son taunt, il se retrouverait éliminé ! Se préparant à l'inévitable, il sera son fusil jusqu'à ce qu'il entende des tirs ! Un allié était venu pour éliminer le mec, en voilà une bonne nouvelle ! Le blondinet se mit à contourner son adversaire pour lui tirer dessus pendant que son attention était ailleurs !

Alors qu'il était bientôt arrivé à destination, derrière son adversaire. Il a aperçu une tignasse marron un peu plus loin, hérissé tel Sonic le hérisson ou Phoenix Wright…une seule personne pouvait avoir une coupe pareille ! Haruhiro ! La cible était là, il jeta un petit coup d'œil par-dessus son épaule où se trouvait le shooter fou…Il l'avait dans son champ de vision, il pouvait l'avoir d'ici et lui régler son compte, mais bon il avait quasiment gagné la manche…il pouvait se permettre un égard de conduite et se venger ! Le blondinet alla se camoufler dans des buissons, il mit l'adolescent aux cheveux bruns dans son viseur alors que celui-ci ne se doutait pas que quelqu'un allait lui tirer dessus.

Le plan était simple : il lui tire dessus discrètement et reste à couverts, cache son arme dans les buissons avec lui. Il l’observait avancer, son viseur visait la tête d’haruhiro au début, mais il se disait que ce serait mieux plus bas. Visant l’entre-jambe de l’étudiant de Tokumei, futur membre de judgment et futur homme stérile. Il allait tirer ici, c’était une punition digne de ce nom ! Dans le pire des cas, on est à la cité scolaire…ils trouveront bien un moyen de réparer cela, enfin peut-être.

« Repose en paix, Haru … »

Sans hésiter une seconde de plus, il appuya sur la gâchette en visant l'entre-jambes de l'étudiant ! Alors que le projectile se dirigea vers l'adolescent aux cheveux bruns, Izayoi se mit à terre tel un soldat prêt à ramper tout en pensant en son fort intérieur : « Nuts Breaker ~ ». Il regardait pour voir si Haru avait touché là où il voulait qu'il soit touché, mais il sentit une douleur dans le dos ! Quelqu'un venait de lui tirer dessus…l'adolescent se roula par terre avant de regarder qui venait de lui tirer dessus, c'était le shooter fou de tout à l'heure, il ne l'avait pas perdu de vue comme il l'aurait cru…grave erreur de sa part. Son coéquipier rouge avait dû se faire éliminer et il avait dû suivre Izayoi pour essayer l'avoir ou alors il l'avait aperçu par chance. Enfin qu'importe, il venait de gagner un autre bleu sur le dos, Offense Armor lui manquait vraiment, il s'était dit que ce serait mieux de supporter ça comme tout le monde et que ça le pousserait à être à l'affut, certes avec ce qu'il vient de ressentir ! Il allait être sur ses gardes au prochain round, mais à cette allure il risquait aussi de tricher sans aucun scrupule !

Enfin bon, l'étudiant d'Eiri venait de se faire éliminer, il se leva légèrement déçu et déterminer à se venger au round suivant…Izayoi lui lança un regard mécontent, mémorisant son visage, sa carrure. Dans sa tête ce qui se passait était très simple, il venait de le mémoriser de la tête aux pieds et il  avait l'intention d'utiliser toutes ses munitions sur sa tête de poisson rouge ! Il va voir celui-là, il allait devenir aussi bleu que les schtroumpf !  Heureusement que c'était en 5 rounds maximum et que c'était la première équipe à 3 victoires qui le remportait, ça leur laissait une chance de bien s'amuser, même s'il était loin d'avoir perdu ce round-ci ! Izayoi était même certain que son équipe l'avait gagné avec tous ceux qu'ils ont éliminé Haru et lui, enfin il ne fallait jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Dim 2 Avr - 16:15

Haruhiro ne s’était arrêté de courir qu’après avoir parcouru une distance non négligeable et avoir sauté derrière un tas de terre tel un héro de film américain. Bien qu’il avait entendu des tirs et des petites exclamations de douleur provenant de derrière lui, il ne s’était pas arrêté, trop effrayé à l’idée de se prendre une bille colorée dans le dos et d’être éliminé pendant sa fuite. Enfin fuite, il préférait le terme « repli stratégique ».

L’adolescent resta derrière sa motte de terre un moment, le temps de reprendre son souffle et de s’assurer qu’aucun membre de l’équipe adverse n’était dans les parages. Ce ne fut au bout de quelques minutes seulement qu’il se décida enfin à bouger de sa cachette.

« Allons traquer du bleu… »

Si l’étudiant de Tokumei n’était pas un tireur d’élite ou un fin tacticien, il était certain qu’il faisait partie des plus motivés et foncer dans le tas ne l’effrayait pas plus que cela. Et puis il avait toujours Instant Shift pour se sortir en urgence d’une situation délicate. Il parcourut au pas de course les quelques mètres le séparant de la zone boisée du terrain et s’accroupit derrière un buisson pour observer ce qui l’entourait. Rien. Un bruit se fit cependant entendre plus loin devant lui. Imitant les mouvements vus et revus maintes fois dans les films, Haruhiro se mit à avancer tel un commando entrainé et prêt à tuer ses adversaires. Vu de l’extérieur, l’adolescent semblait plutôt dangereux pour quiconque tenterait de s’approcher, il était évident que la première chose avec deux bras, deux jambes et un casque bleu qui passerait dans son viseur se verrait recevoir une quantité non négligeable de billes dessus. Mais Haruhiro n’était pas du tout serein, bien au contraire. Il était extrêmement stressé et son cœur battait à tout rompre. La peur de recevoir une bille dessus et surtout la douleur qui accompagnerait l’impact rendait sa traque encore plus excitante, un sourire  crispé se dessina sur son visage.

Soudain, il aperçut un joueur ennemi devant lui qui lui tournait le dos. C’était l’occasion parfaite de s’en débarrasser et peut-être de gagner la partie. Vu le nombre de bleus abattus, les rouges étaient clairement en tête. Ça allait être victoire écrasante. Jambes fléchies, Haruhiro s’avança lentement, son pistolet levé et le dos de son adversaire dans le viseur. Il devait juste se rapprocher un tout petit peu plus pour être certain de le toucher. Juste un tout petit peu plus…

Le sortant sa concentration si durement acquise, un joueur rouge sauta par-dessus un buisson à la gauche du tireur bleu et commença à lui vider son chargeur dessus comme si sa vie en dépendait.

[ Tiens, un autre bourrin. Bon bah si il se le fait c’est b- ]

Un mouvement en diagonale sur sa droite attira son attention, quelque chose avait remué derrière un arbre. L’adolescent n’eut pas même le temps de tourner la tête qu’une vive douleur se fit sentir au niveau de son entrejambe. Ses yeux s’écarquillèrent, sa respiration se coupa et ses muscles se crispèrent, Haruhiro bascula lentement en avant, incapable de bouger.

« Ummmppfff… »

A genoux sur le sol, tête baissée et les mains au niveau de l’entrejambe, il leva lentement les yeux devant lui, le visage rouge sous son casque.

[ RHAAAAAAA ! BORDEEEEL !!! CA FAIT MAAAAL ! QUI EST L’ABRUTI QUI A FAIT ÇAAAA ?!! ]

Il déglutit péniblement, son cri étouffé n’avait pas été très bruyant contrairement à la voix qui hurlait dans sa tête et il se retenait de crier de toute sa voix pour éviter d’attirer l’attention du joueur quelques mètres devant lui qui venait de repeindre son allié rouge.

« Uurrggh, je suis dans la merde… »


Si le « bleu » se retournait il allait le remarquer à coup sur et lui tirer dessus, et Haruhiro savait qu’il aurait du mal à se mettre à couvert à temps. Mais le joueur bleu à la carrure de rugbyman se tourna brusquement vers la droite et tira quelques billes en direction d’un arbre. C’est ainsi que Haruhiro  pu voir une touffe de cheveux blonds à moitié recouverts par un casque rouge se relever de derrière l’arbre, de l’exacte position du tireur qui venait de lui infliger cette… attaque de lâche. Alors c’était Izayoi qui lui avait tiré dessus ?! Mais pourquoi, il était idiot ou quoi ? En plus de tirer sur son propre allié, il aurait pu le blesser gravement, si les protections fournies avant que la partie ne commence n’avaient pas fait leur travail, l’étudiant de Tokumei ne serait pas seulement à genoux en ce moment.

L’esper brun leva un sourcil et, sans changer de position, releva lentement la tête pour regarder devant lui. Le joueur ennemi le tenait en joue. S’il n’y avait pas eu le casque, Haruhiro aurait pu voir un grand sourire sur le visage du gaillard.

« … fait chier… »

L’adolescent pressa la détente, tirant une pluie de balle sur Haruhiro qui eut tout juste le temps de rouler sur le côté. Il ne s’arrêta de tirer qu’au bout de quelques secondes, après avoir complètement repeint l’adolescent et tout ce qui se trouver un mètre autour de lui. Haruhiro ne bougeait plus, allongé sur le dos, bras et jambes écartés et couvert de peinture.

« Ça… Pique… »



***



Il s’avéra finalement que le dernier joueur bleu restant, celui qui avait anéanti presque tout l’équipe rouge et transformé Haruhiro en œuvre d’art moderne, avait finit par se faire toucher par un joueur qui se la jouait « sniper » et lui avait recouvert la visière de vert, proprement et d’une seule bille. Un véritable tireur d’élite.

Le signal annonçant la fin du round s’était alors fait entendre et Haruhiro s’était finalement décidé à bouger du chemin terreux et marchait tant bien que mal vers le point de rassemblement, à l’extérieur du terrain. Chaque mouvement lui faisait mal et une bonne partie de son corps était recouverte de bleus dus aux impacts des billes.

« Izayoi… Tu vas prendre cher. Ma vengeance sera terrible… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Lun 10 Avr - 22:18


 

 
Revenge is sweet
Avec Haruhiro Wilkowski


 

La partie était finie et l'équipe des rouges venait de remporter une victoire malgré quelques tirs perdus et des tirs envers leurs propres alliés simplement pour se venger. Izayoi ne savait même pas si son tir avait fait mouche ou non avant de se faire gentiment éliminé par un de ses adversaires. Toutefois, il avait bien touché sa cible malgré son niveau amateur et son manque d'expérience, la chance du débutant ? Néanmoins, Haruhiro était genou au sol, tête baissés probablement concentré sur la douleur qu'avait causé la bille sur ses bijoux de famille.

Izayoi poussa un léger sourire satisfait, il avait obtenu sa vengeance même s'il s'est fait éliminer en échange. Lorsque le signal retentit annonçant la fin du round marquant la victoire de son équipe, l'étudiant d'Eiri aperçut l'adolescent aux cheveux bruns marcher difficilement en direction du point de rassemblement menant à un autre sourire du blondinet. Il ne savait pas si Haruhiro savait qui avait réussi à savoir qui était l'horrible préparateur de cet acte infâme, mais cela importait peu.

L'état dans lequel marchait l'étudiant de Tokumei poussa le blondinet à faire sa décision : « se protéger avec Offense Armor » du mieux qu'il le pouvait, ce n'était pas une défense parfaite et elle ne pouvait pas être tous le temps actif, toutefois cela restait une bonne idée pour ne pas finir comme Haruhiro. Ce qui effrayait l'adolescent n'était pas les bleus qu'il pouvait recevoir, malgré le fait qu'il soit assez intimidant, il avait peur d'une rétribution hasardeuse ou plutôt digne du karma d'un individu quelconque. Il ne pouvait que protéger une partie de son corps pour une certaine durée et il devait principalement compter sur son instinct et ses réflexes pour se protéger des bleus, mais il avait bien l'intention de se protéger les parties intimes autant que possible.

Les équipes ne semblaient pas avoir changé, Haruhiro et Izayoi étaient toujours dans la même équipe, un duo de choc qui ont éliminé pas mal d'adversaires tout en étant très très maladroits. L'étudiant de Tokumei était temporairement dans un mauvais état, donc l'équipe des rouges partait avec un petit désavantage. Le blondinet étant responsable de cet handicap, il se frotta légèrement la tempe droite avec l'index de sa main droite avant de finalement laisser place à un petit sourire malicieux et fourbe.

« Je sais exactement ce que je vais faire, ils ne seront pas prêts »

Le blondinet rechargea ses munitions avant de se diriger vers le terrain ! Une fois le signal lançant la partie, Izayoi se mit en route en marchant assez vite, sans même attendre ou prendre le temps de prévenir ses alliés. Il devait se préparer à exécuter son plan, il ne savait pas s'il allait marcher, mais il était quasiment certain qu'il pourrait au moins en avoir un de cette manière. L'objectif était d'en éliminer le plus possible et s'assurer une victoire facile ! Autant viser le sweep (3-0), c'était loin d'être quelque chose de facile, mais c'était tellement tentant. L'étudiant d'Eiri high school se mit à la recherche de son fidèle objet pendant quelques minutes, c'était essentiel à la réussite de son plan et après 3 minutes de courtes recherches il put retrouver ce qu'il voulait.

Izayoi émit un air satisfait avant de jeter un œil aux alentours pour finalement se poser dans un buisson un peu plus loin camouflant son corps fin et efféminé, c'était plutôt pratique dans ces parties de paintball. L'adolescent était très satisfait du résultat et était positionné patiemment dans son buisson pendant 10 minutes avant de finalement voir deux silhouettes se rapprocher du carton qu'il avait gentiment posé au plein milieu de son champ de vision. Ironie ou destin, ces deux individus étaient de l'équipe bleus et étaient les victimes d'Izayoi Hasakura Hasakura au tour précédent.

« Cette fois, on lui fait la peau à ce blondinet » Déclara un des membres de l’équipes adverse en observant le carton et d’une voix basse à son coéquipier, beaucoup trop basse pour qu’Izayoi puisse entendre ce qu’il disait même s’il voyait les deux discuté entre eux.

Il s’agissait d’un adolescent portant des lunettes, mesurant dans les 1m75 et avait des cheveux noirs typiquement japonais accompagné d'un regard assez aiguisé et aigris. Tandis que l'autre avait lui aussi les cheveux noirs, mais arborait un air plus gentils, plus rond et quelques kilos en plus. Ces deux joueurs pensaient surement qu'Izayoi serait assez stupide pour réutiliser la même tactique…non, il s'inquiétait surement de ne pas se faire avoir une nouvelle fois par le jeune homme. Il avait encerclé le carton, prêt à l'abattre dès que celui à lunettes soulèverait le carton. Malheureusement, il ne s'attendait pas à une petite surprise et lorsqu'il leva le carton, il n'y avait rien. Un son instinctif sortis de sa bouche : « Fait chier ! » avant de sentir un choc contre son ventre puis sa poitrine puis les côtes, le blondinet tirait sur les deux ennemis en mode rafale sans aucune pitié.

« Idiot, vous n’êtes pas prêts. »

Il savait que le coup ne remarcherait pas, que c'était une tactique qui ne fonctionnerait qu'une seule fois sauf s'il arrivait à trouver un moyen de l'utiliser à nouveau, mais de manière assez différente pour qu'il ne s'y attende pas ou se préoccupe d'autres choses. Il venait d'éliminer deux joueurs d'un seul coup, mais sa position risquait d'être découverts alors l'étudiant d'Eiri Hifh school quitta très rapidement le buisson, tapant un sprint en zig zag pour éviter les tirs dans sa direction. L'ancienne troisième victime était resté en retrait, surement pour s'assurer de l'avoir et il était bien à deux doigts de réussir.

Après une trentaine de secondes, le blondinet freina d’un seul coup, il était légèrement essoufflé et tentait de reprendre son souffle pour être à courir à nouveau, mais il semblait avoir décidé de ne pas poursuivre la brindille qu’était Izayoi ou alors il venait juste de se faire attaquer par un allié. Le jeune homme passa le revers de sa main sur son front tout en soufflant un bon coup, il s’était rendu compte qu’il venait d’échapper à une élimination à quelques secondes près.

« C’est vraiment passé pas loin…quel idée d’avoir le troisième en retrait. »

Ils avaient été plus malins que ce qu'il avait pensé, mais il en avait quand même eu deux sans se faire sortir de la partie et c'était plutôt satisfaisant. Toutefois, un détail était présent dans son esprit : Dans la prochaine partie, il sera dans de beaux draps. Avec ces deux éliminations d'affilé, le blondinet était certain que ces deux perdants allaient tenter de se venger et de concentrer leur rage sur lui. Si tel est le cas, il risquerait bien de se faire éliminer assez vite, car contrairement à eux : Izayoi se la joue solitaire en effectuant des tactiques de traitres alors qu'eux jouait en équipe et il allait sûrement le coincer à un moment ou un autre s'il ne recevait pas d'aide.

« Acha…ça s’annonce mal… »

Cela concernait la prochaine partie, pas celle-ci. Il avait d’autre chat à fouetté, à éliminer ! Ironiquement l’étudiant se sentait capable de tous les éliminer à cette allure sans avoir besoin d’aide, un sentiment stupide qui le mènera à sa perte s’il ne se méfie pas. Il restait donc à l’affut pour se préparer à d’éventuelles attaques surprise, même s’il ne pouvait pas les empêcher, il pourrait minimiser les dégâts qu’il recevrait.

Serrant son fusil, Izayoi avançait tranquillement tout en surveillant son environnement du mieux qu’il pouvait. L’adolescent leva un sourcil, il semblait avoir oublié quelque chose ou plutôt quelqu’un. Haruhiro Wilkowski, il devait surement aller mieux depuis le temps, mais il se demandait bien s’il s’était fait éliminer entre temps ou s’il était en train de faire le fou comme tout à l’heure.
 

 
Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Jeu 13 Avr - 23:23

Haruhiro avait mal. C’était ce qu’on remarquait en premier en le voyant. Les nombreux impacts de billes sur son corps le faisaient souffrir à chaque mouvement et la douleur que lui avait lâchement infligée son meilleur ennemi ne s’était pas encore totalement estompée, rendant sa marche quelque peu ridicule et saccadée.

A quoi avait bien pu penser cet abruti en lui tirant dessus comme ça ? Ils étaient dans la même équipe pourtant. Une possibilité était qu’il l’avait confondu avec un joueur ennemi mais la couleur rouge écarlate du casque rendait ce scénario très peu probable. De plus, Haruhiro soupçonnait le blondinet d’être légèrement fourbe sur les bords, dans tous les cas, une vengeance s’imposait. Leur petite gueguerre risquait de durer tout au long du jeu si ils continuaient ainsi, c’était une querelle idiote et l’esper brun en était bien conscient seulement il ne pouvait pas laisser l’acte commis par Izayoi impuni. Non, il en était hors de question. Le souci était de ne pas nuire à l’équipe, les deux adolescents devaient ainsi faire attention à ne pas pénaliser leurs camarades rouges et perdre une partie ou deux inutilement. Pour cela, Haruhiro était bien déterminé à la jouer plus agressif et à foncer dans le tas, c’était sa spécialité après tout.

Après avoir vidé une bouteille d’eau et fait une rapide vérification de l’étendue des dégâts sur son torse, l’étudiant se dirigea vers le terrain, une grimace sur lèvres. Vu comme il était abimé, il risquait de souffrir encore un petit moment et ça ne passerait pas inaperçu. Il soupira, Ai allait probablement lui passer un savon. Ou peut-être son état allait au contraire la rendre au contraire soucieuse et plus attentionnée ? La cuisine de la jeune fille ne lui ferait certainement pas de mal et mine de rien il y avait bien deux ou trois plats qu’il aurait bien aimé dévorer encore… La salive coulant presque de sa bouche, l’adolescent fut tiré de ses pensées culinaires par une touffe de cheveux blonde quelques mètres devant lui. Izayoi. Ce petit garnement allait regretter son geste. Haruhiro fronça les sourcils, ça allait barder.

Le jeune brun serra les dents et les poings puis contracta ses muscles, marchant de façon très raide tout à coup.

« J’ai pas mal j’ai pas mal j’ai pas mal… » grommela-t-il à voix basse sans s’arrêter de marcher.

« Ça fait pas mal ça fait pas mal ça fait pas mal… »

« Je ne sens rien je ne sens rien je ne sens rien… Rhaaaa mais si putain ça fait un mal de chien !!! »


De petits coups d’œil à droite et à gauche lui confirmèrent la surprise de ses camarades rouges. Se plaindre à voix haute n’allait de toute façon rien arranger et les autres participants le prendraient juste pour quelqu’un d’étrange et d’énervé. Ce qui n’était pas le cas. Du tout.

Haruhiro décida de rester en groupe avec deux autres membres de son équipe. On ne savait jamais, peut-être Izayoi avait simplement décidé de lui tirer dessus tout au long de l’après-midi alors autant éviter de recevoir des bleus inutilement, surtout vu son état actuel. S’il était en groupe, le blondinet ne pourrait pas venir lui tirer dessus, le garnement n’oserait pas, il n’était pas assez idiot pour. Quoique…

Enfin, le signal de début du second round retentit, amorçant le début de l’opération « extermination des bleus ». Car oui, Haruhiro avait un plan. Il allait tout mettre en œuvre pour rayer les bleus du terrain poussiéreux, prêt à joyeusement se jeter dans le tas si nécessaire, quitte à prendre quelques bleus en plus. Une fois l’équipe ennemie en majorité éliminée, il allait pouvoir s’occuper personnellement d’Izayoi. Oh oui, il allait s’occuper de son cas à celui là.

Progressant furtivement dans la zone boisée de la carte, le groupe de trois n’avait pour l’instant rencontré aucun ennemi et aucun joueur embusqué ne leur avait tiré dessus. Haruhiro avait cependant prévu sa prochaine action. Dès qu’il verrait une tête bleue apparaitre dans son champ de vision il lui foncerait dessus pour l’éliminer à coup de billes de peinture. Les pouvoirs étaient autorisés à condition que personne ne soit blessé.

[ Pfeh, c’est totalement dans mes cordes. ]

Un sourire effrayant se dessina sur les lèvres de l’adolescent brun, le premier bleu qui aurait le malheur de les croiser allait avoir une jolie surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Mar 2 Mai - 6:50

Le sourire confiant d'Izayoi était omniprésent, dans sa tête, il était certain de pouvoir éliminer les bleus sans avoir besoin de la moindre aide. Un élan de folie provoquée par la réussite de sa tactique de lâche, mais autant profité de cet excès de confiance pour supprimer les doutes et le manque de confiance en ses capacités de sniper « hors pair ». Ironiquement même s'il n'avait pas du tout confiance en ses capacités, il avait tout de même réussit à viser l'entrejambes de sa cible et de faire mouche…à croire que c'était un meilleur tireur quand il s'agit de punir ou plutôt faire souffrir ses cibles.

Peut-être que s'amuser à viser les parties intimes de ses adversaires serait vachement plus efficaces pour lui, un petit sourire se désigna à nouveau sur son visage. Toutefois ce sourire n'était pas confiant ou arrogant, mais totalement malicieux et accompagné d'un regard qui scrutait les horizons tels un vautour cherchant sa nourriture. Le prochain bleu qui allait le croiser allait surement haïr l'adolescent pour ce qu'il allait tenté de faire, exactement, Izayoi Hasakura avait décidé de stopper la production de schtroumpf et de les rendre stériles…un à un s'il le faut.

Le plan était simple, tiré à vue et tenté de viser en mode sniper, mais malheureusement pour lui, l'adolescent n'arrivait pas à croiser de schtroumpf. C'était assez étrange, peut-être qu'il les avait effrayés ou alors ils attendaient en embuscade. Il ne savait pas trop, mais il ne pouvait que continuer son chemin, même s'il se faisait éliminer ce n'était pas trop grave comme il avait éliminé 3 autres joueurs. Il avait un bon ratio et puis il n'était pas un boulet pour l'équipe, malgré ce qu'il pensait en arrivant pour jouer ! Enfin ça ne serait tarder vu comment il a handicapé Haruhiro pour cette partie, un tir de précision droit dans l'entre jambe de l'adolescent aux cheveux bruns…c'était quelque chose qu'il risquait de se souvenir pendant longtemps et s'il sait qu'Izayoi était le responsable, il garderait sûrement une rancune à son égard.

« J’y suis peut-être allé un peu fort… »

Le blondinet frotta légèrement sa tempe du bout de l’index en repensant à l’atroce crime commis sur l’étudiant de Tokumei, toutefois il se rappela aussi du tir dans le dos alors qu’il faisait Solid Snake. Il se souvenait de la douleur dans le dos et de ce qu’il aurait pu se passer si les mecs n’avaient pas été de vrais idiots…Cette douleur fit disparaître toute trace de culpabilité qu’il avait en lui, tant pis pour la descendance de cet idiot.  

« Non, non, il l’a mérité. »

Serrant son fusil et secouant légèrement sa tête, l'étudiant se mit en route. Croisant finalement une des proies qu'il souhaitait rencontrés : deux bleus. Ces imbéciles ne l'avaient pas remarqué, il se positionna tranquillement, respirant lentement pour se concentrer comme le font les « snipers » des films. Il observait tranquillement le mastodonte de la partie précédente, accompagné d'un garçon assez long et grand à sa surprise.

Il décocha une bille de peinture en direction des casques bleus, mais la bille passa à 5 cm sur la droite du mec visée, Izayoi était bien loin de la cible. Il n'avait pas pu s'empêcher de laisser un petit « merde » alors qu'il abaissait sa tête vers le sol. En vain, les deux adversaires savaient très bien où ils se planquaient  et commençait à lui tirer de dessus dès qu'il laissait apparaître une partie de lui. Il était dans de beaux draps et il ne savait pas vraiment comment s'en sortir.

Sur un élan de désespoir, Izayoi se leva et se mit à tirer en rafale en direction de ses deux adversaires en espérant en toucher 1. Eux-mêmes étaient tellement surpris de cette attaque désespérée qu'ils n'avaient pas pu réagir à temps et était resté statique, sur place comme des plots. Toutefois aucunes des billes ne les avaient touchés, les gars avaient reçus une protection divine pour s'en sortir indemne après des tirs pareils, ils pouvaient même devenir croyants après avoir eu une chance pareille. Sans même hésiter une seule seconde, Izayoi se mit à courir dans la direction opposée, il retournait de là où il venait. Il devait lui rester 1 voire 2 billes, le reste avait été gaspillé assez bêtement, alors il ne pouvait pas faire le fou avec ça. La meilleure solution était de fuir, toutefois les deux autres n'avait pas l'intention de le lâcher et était déterminé à l'exterminé pour une raison qui lui était inconnues. Si seulement ils pouvaient être paranoïaque et se dire qu'il les amène droit dans un piège, mais ce n'était pas le cas et ils n'avaient même pas l'air du genre parano, mais plutôt du genre fier et déterminé.

Plusieurs minutes plus tard et de course « intense », les deux zigotos avaient encerclés le fuyard de blondinet et ça n'annonçait rien de bon pour lui. Il allait surement se faire éliminer si personne ne lui venait en aide, mais il aimerait bien ne pas se faire éliminer aussi facilement et aussi vite. Autant utiliser offense armor et tanké les coups de peinture et finir avec moins voir sans bleu. Même si c'était vraiment peu probable qu'il s'en sorte indemne après qu'on lui tire autant dessus. Izayoi ne voyait pas beaucoup de possibilité se présenter à lui, soit il essayait de fuir et se faisait mitraillé comme un pauvre gibier, soit il tentait de les troller en sortant sa tête pour ensuite se cacher et les faire gaspiller leurs minutions, même si cette tactique ne ferait que retarder l'inévitable.

L’adolescent poussa un soupir avant de jeter un petit coup d’œil avant de très vite se recacher pour ne pas se faire avoir, il avait échappé belle…c’était sûr que la prochaine fois qu’il sortait sa tête, il prendrait le tire en pleine tête.

« Comme de par hasard, ça pouvait pas être des amateurs ?! »

Pensa l’adolescent en voyant à quel point ils visaient bien,  il aurait bien utilisé son arme comme diversion en espérant qu’il tire dessus pour ensuite s’enfuir très vite, mais il se retrouverait désarmé et c’était loin d’être une bonne idée dans une partie de paintball. Attendre de l’aide était une bonne idée, mais il n’était pas sûr qu’il pourrait tenir suffisamment longtemps pour cela. Il espérait vraiment que quelqu’un pop et arrive pour l’aider, mais même si cela pouvait arriver, c’était assez peu probable vu qu’il n’en avait croisé aucun en route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Mer 17 Mai - 19:05

Haruhiro et le duo qui l’accompagnait n’avaient cessé d’avancer furtivement au milieu de la verdure, plus concentrés que jamais. Transpirants et les sens aux aguets, ils voulaient être les premiers à détecter leur premiers opposants de la partie, et non l’inverse. Soudain, des tirs retentirent en contrebas, figeant les trois adolescents comme s’ils n’étaient qu’une seule personne.

Avec le moins de bruit possible, Haruhiro se décala légèrement sur la droite pour jeter un coup d’œil en bas de la pente terreuse. Deux joueurs de l’équipe adverse s’avançaient lentement vers un point… jaune. Non, pas jaune, blond. Le visage de Haruhiro s’illumina quand il reconnu Izayoi, caché et aux portes de la défaite.

« Je te tiens… »

Haruhiro se tourna vers ses camarades, un sourire vicieux sur les lèvres.

« Vous voulez bien me rendre un petit service ? »



***


Les deux joueurs bleus s’approchaient centimètre par centimètre du blondinet qui avait faillit les éliminer quelques instants plus tôt. Ils s’étaient concertés avec le reste de l’équipe durant la pause et ce joueur là en particulier était une cible à abattre en priorité, sa fourberie leur avait coûté la victoire à la partie précédente.

L’adolescent musculeux releva un peu son fusil, visant l’endroit d’où avait émergé une tête rouge quelques instants plus tôt. Il pouvait déjà apercevoir une mèche blonde au travers du feuillage, qui émergeait de sous le casque de protection. Il retint sa respiration, ajusta sa visée et cala son doigt contre la détente de l’arme, s’apprêtant à tirer. Soudain, un genre de grognement retentit légèrement en hauteur, l’interrompant dans son geste. Il se tourna dans la direction du cri en un sursaut pour voir un autre joueur rouge dévaler la pente à toute vitesse, les bras levé et continuant de hurler. Immédiatement, les deux bleus le prirent en joue mais furent arrosés par une pluie de billes provenant d’entre les arbres.

« ORYAAAA ! »

Megumi soupira mais continuait de canarder les deux ennemis en contrebas, pour couvrir l’étrange garçon aux cheveux en pétards qui s’était soudain tourné vers elle en lui demandant d’exécuter son plan farfelu. Son idée était risquée et inutile pour ce qui était de l’élimination des bleus ou le sauvetage de leur camarade rouge, mais puisqu’il avait autant insisté elle n’avait pas eu d’autre choix que d’accepter. Dans le pire des cas, il se ferait éliminer en même temps que son ami blond et elle n’aurait qu’à descendre les deux gaillards avec l’aide du troisième membre rouge. La consigne était de ne pas tirer sur les deux bleus mais autour, pour les forcer à courir et à poursuivre le garçon qui avait imaginé le plan et son camarade. Un peu plus loin se trouvait le conteneur vers lequel il attirerait les ennemis et c’était seulement au moment où les joueurs bleus arriveraient à cet endroit là que le garçon leur avait « permis » de tirer vraiment.

Sous son casque, Haruhiro souriait, son plan fonctionnait ! Les bleus étaient complètement pris au dépourvu et ripostaient par des tirs vers les deux rouges embusqués, bien qu’il était presque impossible pour eux de les toucher. Avant même qu’ils n’aient eu le temps de le réaliser, le jeune brun leur passait devant, attrapait Izayoi par le col et le traînait derrière lui en courant.

« Grouuuuuuille ! »

Haruhiro jeta un rapide coup d’œil derrière lui, Izayoi penserait probablement qu’il était venu le sauver, et c’était un peu l’idée. Derrière eux courraient les deux ennemis bleus, forcés de se mettre à l’abri des tirs de ses alliés qui avaient parfaitement joué leur rôle, tout se déroulait exactement comme prévu !

Sans plus attendre, Haruhiro changea de direction sans lâcher le blondinet et s’engouffra avec lui au bout de quelques instants de course dans le conteneur, essoufflé et ruisselant de sueur.

« Pfiouuuu, c’était moins une, ils ont faillit nous tirer dessus pendant la course. »

Il posa sa main sur l’épaule d’Izayoi tandis qu’à l’entrée du conteneur et au niveau de l’ouverture rectangulaire sur le côté apparaissaient les deux ennemis. Haruhiro sourit.

« Ça, c’est pour tout à l’heure, adieu ! »

Une décompression se fit entendre tandis que l’adolescent filait vers le haut, passant par l’ouverture dans le toit juste avant que des tirs ne retentissent dans le conteneur.

[ Bon, comment j’atterris moi maintenant ? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   Sam 24 Juin - 22:16

La situation était plus ou moins compliquée, désespéré si on peut dire. Les deux opposants du blondinet n'avait aucunement l'intention de le laisser survivre à cette partie et cherchait à l'éliminer. Lui qui se la jouait solo, mais fourbe, être tout seul dans ce genre de situation est du purement suicidaire. Il ne pouvait rien faire pour contre attaquer et s'était retrouvé acculé derrière un feuillage, il n'avait que quelques secondes avant qu'on le bombarde de tirs…au moins il avait fait son boulot en éliminant deux personnes avant de se faire éliminer à nouveau. Il n'avait pas pu avoir le troisième, mais il lui avait échappé avec brio pour finalement se faire encercler par ses coéquipiers un peu plus tard, voilà qui était bien ironique.

Izayoi eu un petit sourire, s'il était destiné à perdre autant en éliminer un autre en se faisant éliminer. Toutefois, alors qu'il s'apprêtait à lancer son attaque suicide, il entendit des tirs venant de plus haut et il pouvait voir les bleus courir dans tous les sens. Il était plutôt content qu'on soit venu l'aider, même si c'est plus ou moins l'objectif d'un jeu d'équipe de s'entraider, toutefois la vue de cette scène était étrange. Vu comment les deux étaient concentrés sur lui, la personne aurait facilement pu en éliminer un avant d'éliminer le deuxième sous l'effet de surprise…c'était étrange, mais possible si la personne était un mauvais tireur. Le blondinet leva le regard pour voir qui était venu l'aider et pu apercevoir une jeune femme posée entre deux arbres, mais il ne semblait pas la connaitre.

« C’est elle ? »

Son regard redescendit sur ceux qui l'avaient longuement poursuivi pour se venger d'avoir tenté de les éliminer en mode sniper, avant de voir une chevelure brune qu'il connaissait leur passé devant et l'attraper ensuite par le coup sans s'arrêter, c'était clairement une tentative de meurtre à cette vitesse et seul un :

« Quoi ?! »

Sorti de la bouche de l'adolescent tandis qu'un [color=#cc3300 « Grouille !!!! »[/color] se faisait entendre alors qu'il se faisait trainer de force et en entendant cette voix, il en était sûr, c'était l'adolescent aux cheveux bruns et en pétard : Haruhiro. C'était assez désagréable de sentir quelque chose allant à une vitesse hallucinante lui attraper le col de manière assez soudaine. D'autant plus qu'il l'emmenait vers une destination totalement inconnue tout en se faisant poursuivre par les deux ennemis qu'ils n'ont pas éliminés alors qu'ils auraient facilement pu le faire vu d'où était sorti Haruhiro, ils devaient vraiment mauvais tireur pour ne pas avoir réussis à les éliminer. Izayoi poussa un soupir de déception, même s'il n'était pas un bon tireur lui-même, il ne raterait pas autant en tirant…il fut toutefois sortis de ses pensées par l'adolescent de Tokumei high school.

« Pfiouuuu, c’était moins une, ils ont failli nous tirer dessus pendant la course. »

A ces mots l'adolescent resta silencieux, ils n'étaient clairement pas tiré d'affaire, mais bon. Serrant son pistolet, Izayoi essaya de viser ses deux poursuivants avec les deux billes de peinture qui lui restait. Malheureusement avec son coéquipier qui le traînait dans tous les sens, il était impossible pour lui de viser surtout qu'il avait réussis à louper des mecs un peu plus tôt. Puis d'un seul coup tout autour de lui était devenu plus sombre, il ne savait pas pourquoi et se mit à observer l'environnement et pu voir une sortie triangulaire sur le tôt, quelques fenêtres pour se mettre à couvert, avant de laisser échapper un :

« Qu’est-ce que… »

C'était clairement un conteneur, qu'est-ce qu'il avait en tête pour l'emmener ici ? Alors qu'ils s'arrêtaient brusquement et qu'Izayoi tomba sur ces fesses après l'arrêt. Il se releva très rapidement en se disant qu'être au sol était une très mauvaise idée. Si les deux mecs venaient à s'en rendre compte, ils allaient les encercler et les pulvérisés facilement ou alors les quatre risquaient de se faire éliminer. Izayoi se mit à réfléchir à comment s'en sortir sans causer trop de dégâts au conteneur pour ne pas avoir à la repayer parce qu'il a fait un trou pour s'échapper d'une situation pareille. Toutefois, il sentit une main sur son épaule, ce qui avait eu pour effet d'interrompre sa pensée alors que les deux ennemis les avaient encerclés.

« Ça, c’est pour tout à l’heure, adieu ! »

Izayoi leva un sourcil en entendant ceci, il comprit aussitôt l'intention suicidaire de l'adolescent. Ils voulaient qu'ils se fassent éliminer ! C''était donc une revanche, cet idiot venait de l'entrainer dans sa mort ! Ils allaient tous les deux se faire éliminer…sauf quelque chose était louche : le "adieu". Izayoi se rappela du petit rectangle découpé en haut, il allait surement s'échapper par là avec son pouvoir et c'est ce qu'il fit avant même qu'Izayoi ne puisse l'attraper pour s'envoler avec lui. Observant l'adolescent s'envoler à toute vitesse, la seule chose qu'il pouvait faire alors qu'il quittait rapidement le conteneur était de crier de frustration :

« Kuh…HARUHIRO !! »

Il pourrait fuir par les fenêtres, mais le terrain est vaste et ce n'était pas sûr qu'il s'en sorte. Dans une vraie situation ça aurait valu le coup, mais avec seulement deux billes contre une dizaine et si une seule touchait, cela ne servait à rien. Très rapidement le blondinet saisis son arme et se mit à tirer les deux billes qui lui restait en direction de l'ennemis à lui pendant que l'autre lui tirer dans le dos des rafales de billes, il venait de se faire éliminer bêtement sur une trahison de son propre coéquipier…cet idiot venait de donner des points à l'ennemis gratuitement, mais au moins avant de tomber Izayoi avait réussis à toucher sa cible à l'épaule. Comme quoi les tirs désespérés n’étaient pas totalement inutile quand ces imbéciles n'ont pas d'armure divine fournis par la chance pour les protéger de ses tirs. Dégouté l'étudiant d'Eiri poussa un soupire avant de se diriger vers la sortie et se posant tranquillement dans la salle d'attente, regardant l'écran pour voir comment allait s'en sortir son équipe. C'est alors qu'il entendit une voix lui parler, une voix qu'il connaissait que sous formes de cri. Il s'agissait des deux autres joueurs qu'il avait éliminé, dans cette partie et la précédente, qui était bien content de le voir se faire éliminer.

« Alors on se fait éliminer à son propre jeu ? »

Izayoi ne pouvait que se taire face à cela, car c’était totalement le cas. Il ne s’attendait pas à ce que Haruhiro se venge de cette manière en le livrant à ses adversaires. Ce qui est fait est fait, il s’était fait avoir comme un idiot et maintenant il était sur la touche à observer ce qui se passe. Observer comment allait se terminer cette partie en croisant les bras silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les maladroits font du Paintball !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les maladroits font du Paintball !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Que font les autorités haitiennes ?
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Paintball sans paintballs ? Paintball laser-tag!
» Les orties ne font pas que piquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7-
Sauter vers: