Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Orzel Morioh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 16:33


Orzel Morioh
«Si tu est pressé, fais le tour»


IDENTITÉ
Prénom : Orzel
Nom : Morioh
Âge : 18
Sexe : Femme
Nationalité : Polonaise
Type de Mage : Mage
Organisation Magique : Annihilatus


PHYSIQUE
 
D'une taille proche du mètre 60 et d'un poids moyen, Orzel pourrait facilement passer inaperçue un peu partout. Ses cheveux bruns, coupés court et légèrement ondulés, flottent généralement en totale liberté sur ses épaules. Le reste de son corps est tout aussi banal, avec un visage parfaitement commun et sans marque particulière, des jambes tout aussi commune et une poitrine jamais présente mais toujours la. Sa démarche est lente, mesurée, voir parfois nonchalante. Son regard passe souvent paresseusement d'un élément a un autre, avec l'air bienveillant et curieux du vieux touriste dans un temple ou l'on ne touche qu'avec les yeux. Bien qu'elle puisse avoir l'air un peu perdue ou inattentive, quelqu'un d'habitué pourra remarquer que son regard n'oublie jamais de vérifier les sorties possibles d'un lieu. Quand a son style vestimentaire, il est varié et multiple, généralement adapté pour se fondre dans la masse locale. En vol, si elle a le temps de se préparer, elle porte une combinaison entièrement noire, qui rappelle vaguement une robe de prêtre catholique. A sa ceinture se trouvera une arbalète de poing et une sacoche qui contient une bible, son pinceau runique et des carreaux, ainsi que divers objets pertinents dans le cadre de sa mission actuel.
PERSONNALITÉ

"Si tu est pressé, fais le tour." Voila un dicton qui résume parfaitement la façon de vivre d'Orzel. Quoiqu'elle fasse, c'est avec un calme et un sang-froid a faire palir d'envie un chirurgien-neurologue. Elle n'est pas du genre a entreprendre quelque chose sur un coup de tête, et explore toujours toutes les possibilités avant d'agir. C'est pour cela que certaines personnes pourront penser qu'elle est longue a la détente : sa patience est juste pour elle une vertu bien plus importante que son instinct. C'est aussi une individualiste : elle n'aime pas spécialement devoir se reposer sur quelqu'un pour faire autre chose, préférant s'assurer que le travail soit bien fait par elle même. C'est une croyante convaincue, presque fanatique sur les bords, qui n'hésitera pas a sermonner quiconque commet un blasphème en face d'elle, quoique cela relèvera plus de la réprimande polie que du châtiment divin. Elle considère que son devoir est la première de ses priorités, au delà de ses amis, de sa foi ou même de sa propre vie, et est prête a tout pour accomplir sa tache en temps et en heure. Quand elle n'est pas dans les airs, elle aime découvrir des endroits nouveaux, des gens inconnus et, en règle générale, des choses qui lui sont inédites. Une de ses passions est la pêche, qu'elle pratique avec un grand respect de la règle du "no-kill". Elle éprouve aussi une fascination non assumée pour les vieilles sitcoms et cela se ressent dans son sens de l'humour, qui quand il se fait sentir est une compilation pathétique de jeux de mots vieillots. Lorsqu'elle prends la parole, c'est généralement pour poser moult questions, sa curiosité étant une autre de ses qualités. Et de ses défauts...


PETITE INTERVIEW !

Parle-nous un peu de ta famille...
Ma seule famille, c'est le père Morioh. Et l'Eglise, aussi. Je suis née dans un couvent en Pologne, quelque part dans la campagne profonde. J'ai grandi la bas, jusqu’à ce que le père Morioh me trouve, a mes 8 ans. Depuis je vis avec lui.

As-tu déjà commis des délits ? En tout cas, on ne m'as pas attrapée

Es-tu ou étais-tu poursuivis ? Non, pas vraiment. C'est trop de problème de se faire poursuivre.

Quelles sont tes qualités et tes défauts ? J'ai beaucoup de patience. Mieux vaut prendre son temps. C'est toujours la tortue qui gagne. Mais je suppose que ça doit agacer des gens de temps en temps. Le père Morioh dit que je ne suis pas assez attentive, aussi.


Dis-nous ce que tu aimes et ce que tu détestes ? J'aime la pêche. Mais je n'aime pas le poisson en lui même. C'est trop salé. Il y as peu de choses que je déteste.


Des phobies ? Non, pas vraiment.

Des Allergies ou autres choses dans le genre ? Non

Des antécédents médicaux ? Pas vraiment. Cependant, c'est parce que je ne suis jamais allée a l'hôpital. Parce que sinon, je me suis souvent casser des os, ouvert le crâne, briser des articulations... Heureusement, j'ai de la chance, le père Morioh est très doué avec la magie régénératrice et je n'ai gardé aucune séquelle importante.

VOTRE MAGIE

Nom de mage : Nuncius020 "Le messager qui fait le lien de la plénitude a la vacuité"

Votre arme magique :
-Pinceau runique : Ce pinceau, une fois imbibée de la mana de son utilisateur, permet de tracer dans l'air les runes essentielles aux sorts d'Orzel. Il peut aussi servir de pinceau normal, a condition d'avoir de l'encre.

Type(s) de magie :
-Ecole de Jean : Orzel fait partie de l'école de l'St-Jean l’Évangéliste. Cette école se base sur l'utilisation de la magie runique et a pour vocation la transmission et l'obtention d'information. La tache principale des Aiglons de Jean est la recherche de créatures ou d'entités magiques perdues et laisse généralement leur capture a d'autres membres d'Annihilatus. Ainsi, les membres de l'école sont répartis aux quatre coins du monde, ou on les encourage a ce mêler a la population pour rassembler un maximum d'information sur toute activité surnaturelle. Ils ont aussi un objectif de contre-intelligence : ils doivent cacher les activités qu'ils repèrent, au cas ou une autre église et/ou un magicien indépendant chercherait a prendre le contrôle de la source magique. Il reste seulement une dizaine de membre de l'école de Jean dans le monde. La plupart possèdent un apprenti, qui les assistent dans leur tache et qui une fois prêt deviennent a leur tour des Aiglons, et deviennent alors indépendant. Actuellement, Orzel est a la fin de son apprentissage.

A la fin de leur apprentissage, les jeunes Aiglons sont encouragés a étudier la magie par eux même, dans le but de se spécialiser. Certains (comme le père Morioh) se spécialisent dans l'étude de la magie régénératrice, mais les domaines sont quasiment aussi variés qu'il y as d'Aiglons. Un Aiglon est considéré comme "Maitre" quand il arrive a créer ses propres sorts, qui deviennent alors sa marque de fabrique. C'est a partir de ce point la qu'un Aiglon prend en général un apprenti, bien que certains décident de ne pas en prendre, afin de rester actif le plus longtemps possible. La plupart des Aiglons prennent leur retraite définitive vers cinquante ans, âge a partir du quel leur corps ne peut en général plus supporter le vol. Ils font alors vœu de silence et s'isolent.

Description de vos sorts :
-Ailes de l’Évangéliste : Le sort signature de l'école de Jean. Ce sort est l'un des seuls qui ne nécessite aucune formation de rune étant donnée que la rune est gravée sur le dos de l'apprenti Aiglon au début de son apprentissage. Il suffit alors simplement de faire circuler sa mana dans les runes, puis de réciter la prière rituelle pour faire apparaitre une paire d'ailes, qui permettent a leur utilisateur de se déplacer tel un aigle dans le ciel. Il est important de noter que le sort va plus loin qu'une simple apparition d'ailes : Il allège aussi le corps de l'utilisateur et manipule subtilement l'air ambiant pour aider au vol. Il modifie aussi d'autres éléments, tels que la capacités des poumons de l'utilisateur et rend les yeux beaucoup plus résistant au vent. La rune a aussi des effets passifs sur le corps de l'utilisateur : Elle améliore la vue et l'odorat et a long terme rend l'ossature plus fine, voir cassante, ce qui pousse les Aiglons a prendre leur retraite tôt. Il est impossible de faire disparaitre ces effets secondaires, même en effaçant la rune. De plus, la rune doit être appliquée sur un enfant, autrement elle n'aurait aucun effet.

Si l'utilisateur abime ses ailes, leur guérison prendra un certain temps, durant lequel l'Aiglon subira une intense douleur semblable a celle ressenti par les personnes atteintes du syndrome des membres fantômes. Un aile coupée repoussera éventuellement, non sans clouer son propriétaire au lit pendant de longues semaines, atteint alors d'une intense fièvre et d'une anémie importante. Peu d'Aiglons survivent cependant a l'amputation d'une aile.

-Voie de la vacuité : Cette rune se contente de flotter devant l'utilisateur tel un bouclier, d'environ 1m80 d'envergure. Il laissera passer tout objet solide, hormis ceux magique. Les sorts ou objets imbibés de magie qui essayent de traverser le bouclier la première fois passerons sans problème. Cependant, le bouclier apprendra alors a s'en défendre, et le deuxième passage sera alors entièrement bloqué. Pour traverser le bouclier, il faudra alors utiliser un autre sort. Cela reconfigure le bouclier, qui ne peut bloquer qu'un seul sort a la fois. Certains sorts surpuissants peuvent complétement briser le bouclier. Au cas ou plusieurs sorts essayent de passer le bouclier, un seul sera choisi. Il est possible de maintenir deux de ces boucliers a la fois, mais il arrive alors qu'ils deviennent moins puissant.

-Voie de la sureté : Ce bouclier est particulièrement pratique, car il englobe complétement l'utilisateur et est invisible pour peu qu'on ne puisse pas sentir la mana. De plus, quand bien même il nécessite un très long rituel et une rune très complexe pour son exécution (presque 4 heures sont nécessaires pour tout les rituels), il ne nécessite aucun rafraichissement. Évidemment, un sort aussi pratique a un désavantage : Le bouclier est extrêmement fragile, un simple sort suffit a le briser. Sa seule véritable utilité est de protéger l'utilisateur d'une attaque surprise, d'une possession ou d'une attaque a très longue distance et n'as que peu d'utilité dans un combat sur le long terme.

-Voie de la fin : Cette rune, a appliquer directement sur une cible, permet de sceller sa magie. Elle nécessite plus de 3 minutes pour son application et son effectivité doit être reproduite toute les deux heures. Impossible a appliquer en combat, elle sert surtout a capturer ou a entraver une cible après un combat ou si la cible reste immobile pendant l'intégralité du rituel.

-Voie de la voix : Permet d'apposer une rune (invisible a quiconque ne peut sentir la mana) dans un lieu, ce qui permet ensuite d'entendre tout ce qui se passe a cet endroit. Une seul rune peut être apposée a la fois, et plus l'utilisateur est loin, plus il est difficile de se servir de la rune. A plus d'un kilomètre de distance, la rune est réalistiquement inutilisable.

-Voie du partage : Aussi nommée "Rune de communication". Permet tout simplement de communiquer sur de longues distances avec quelqu'un d'autre. Le récepteur doit aussi posséder la même rune et doit accepter la communication. Bien que très difficile a intercepter, la communication demande beaucoup de concentration, est fatigante et laisse son utilisateur vulnérable.  

-Rune de langue (Japonais) : Cette rune, tracée sous le pied d'Orzel (pour la discrétion), lui permet de comprendre, de lire et de parler une langue étrangère, içi le Japonais. La rune a cependant des problèmes avec les dialectes, les accents ou l'argot et est très sensible a l'anti-magie, qui brisera avec une facilité déconcertante le sort, qui devra alors être refait. Toute connaissance de la langue disparait alors de l'esprit de l'utilisateur.

-Apocalypse : Ce sort est considéré comme l'atout ultime d'un Aiglon. Il n'est a utiliser que si un Aiglon se retrouve complétement acculé et pense la fuite impossible, ou quand il souhaite éviter a tout prix la fuite d'un adversaire. Apocalypse marque une cible, puis crée un globe d'un kilomètre de diamètre autour de cette cible. A partir de ce moment, la cible et l'utilisateur ne peuvent plus quitter le globe, la plupart des communications magiques sont coupées et tous les mages aurons plus de difficultés a utiliser la magie, comme si la mana fonctionnait au ralenti. Le seul moyen de faire disparaitre le globe est la mort de l'utilisateur ou de la cible. Si l'utilisateur (ou sa cible) essaye de quitter le dôme, elle mourra immédiatement. Le sort n'as pas de limite de temps et ne peut pas être désactiver : Le globe restera en place tant que les deux protagonistes serons en vie. Le globe n'est visible que pour les personnes capable de sentir la mana. Le sort ne demande que peu de préparation (une dizaine de secondes tout au plus) et est gravé dans la rune utilisée pour les Ailes de l’Évangéliste, ce qui permet de l'activer sans avoir a a tracer

Ce sort est a l'origine conçu pour éviter qu'un Aiglon ne soit capturer vivant pour interrogatoire ou pour être retourné contre Annihilatus. C'est l'ultime protection offerte par Saint Jean a ses disciples pour protéger sa parole. Le cout en mana quasi nul est en réalité contre-balancé par le fait que le sort soit, en réalité, un sacrifice réalisé a Saint-Jean. Au fil des générations toutefois, certains Aiglons ont utilisé Apocalypse a des fins beaucoup plus offensives, pour capturer une cible ou contenir une menace (certaines histoires parlent d'un Aiglon ayant passer le reste de sa vie dans l'Apocalypse, pour sceller un esprit qui avait prit possession de son corps). En général, un Aiglon ayant survécu a l'Apocalypse devient rapidement légendaire. Il reste a noter que l'utilisation de l'Apocalypse reste blasphématoire (on ne dérange pas un Saint dans son sommeil pour n'importe quel broutille), et ne doit être utilisé qu'en ultime recours.

Autre talents : 
Orzel est entrainée en cartographie, en survie en lieux hostiles et est une spécialiste de la pêche a la ligne. Elle est aussi entrainée en self-défense, même si face a un véritable expert elle privilégiera la fuite. C'est aussi une excellent arbalétrière


HISTOIRE

Le vent sifflait a ses oreilles. Sans un bruit, elle fendait l'air, son corps tendu tel une flèche. Le sol, d'abord microscopique, s'approcha alors d'elle a une vitesse fulgurante. Elle sentit les courants faire vibrer son corps comme la corde d'un violon, certains la frappant de plein fouet sur le côté avec une force presque égale a celle d'un camion lancé a pleine vitesse, mais elle n'y prêtait pas attention. L’adrénaline commença a monter dans son cerveau, rendant chacun de ses sens aussi précis que le scalpel d'un chirurgien. Le temps semblait comme ralenti, alors que le sol continuait son approche inexorable. Elle se concentra sur sa cible. Un oiseau, un pigeon femelle plus précisément. Malgré la distance encore importante qui les séparait, elle pouvait compter chaque plume du volatile aussi bien que si elle l'avait tenu dans ses mains. Elle calcula la trajectoire de l'oiseau, et avec habilité courba son corps de manière a orienter sa chute, afin de tomber en plein sur lui. Plus qu'une seconde avant l'impact. Elle attrapa une dague dans sa poche et avec la vélocité de l'éclair, s’abattit sur l'oiseau.

Le pigeon effectua un brusque changement de cap. Instinct ou chance, elle ne prit pas la peine de vérifier et tenta de toucher malgré tout la bête. Elle ne fit que brasser de l'air et quelques plumes, alors que sa propre chute s'en retrouvait complétement incontrôlable. Son souffle devint court. Le monde tournait, tournait, tournait. Son oreille interne était complétement perdue, incapable de faire la différence entre le haut et le bas, le sol et le ciel. Elle lâcha la dague et joint ses mains a la manière d'une prière. Elle ferma les yeux, incapable de la moindre pensée rationnelle devant la vue bien trop changeante. De toute sa force mentale, elle chercha a faire le vide. Et elle prononça ses mots, que le vent emportèrent a l'instant de leur formulation :

-Ô Jean, je ne suis ni ange ni démon, je ne suis ni femme ni animal, je ne suis ni sainte ni pêcheur, je ne suis ni vide ni pleine. Je suis le pont. Je suis l'aiglon, et je demande a te servir !

Elle ouvrit les yeux. Ses épaules s'engourdirent soudain, alors que dans un éclair de lumière deux sceaux y apparurent, brillants a travers la simple tunique de la croyante. Avec un bruit de déchirure, deux grandes ailes brunes semblables a celle d'un aigle royal jaillirent alors. Avec une aisance surnaturelle, elle orienta ses nouvelles ailes de manière a prendre le vent. Chevauchant un courant ascendant, elle remonta d'un seul coup et s'empara du pigeon qui ne laissa derrière lui qu'un nuage de plumes.

A peut être un kilomètre de la, perché sur un rocher qui aurait était inaccessible a pied, un homme a la barbe grisonnante et a l'air grave regardait la scène. Dans son dos, deux ailes semblables a celle de la jeune fille, excepté leur couleur, celles de l'homme étant noire comme celles d'un corbeau. De temps en temps, elles tressautaient, jamais tout a fait immobiles. L'expression de l'homme se fit particulièrement renfrognée lorsqu'il vit la fille rater sa cible, et plus détendue lorsqu'il la vit invoquer ses ailes et atteindre sa cible. Elle effectua ensuite quelques cercles dans les airs, puis commença a revenir vers lui. Il poussa un grognement de vieil homme trop vieux pour ses bêtises, se redressa, et en deux coup d'ailes puissant se retrouva a son tour dans les airs.

-Tu aurais du faire plus attention a ta chute. C'était évident qu'il te sentirais, tu a ajuster ta trajectoire beaucoup trop tôt. C'était un travail d'amateur.

-Désolé, mon père.

-Et cette façon de partir en vrille... On aurait cru un oisillon tombé du nid. 10 ans d'entrainement pour ça. Incapable de contrôle une chute. Tu n'aurais même pas du tenter un coup aussi idiot, c'était clairement hors de ta portée.

-D'accord, mon père.

L’œil droit du père Morioh se crispa.

-Orzel, est ce que tu m'écoute ?

La jeune femme avait les yeux rivées sur la fenêtre, depuis laquelle on pouvait voir la rivière couler. Son regard semblait perdu dans les courants du cours d'eau. D'un air absent, elle répondit toutefois :

-Bien sur, mon père.

Le père soupira et termina sa tisane d'une traite. Il se frotta les yeux et d'un ton exaspéré déclara :

-Ma fille, tu est plus agaçante qu'une armée de moustique un soir d'été ! Tu est censée être attentive a tout, certes, mais je pense que mon sermon est un peu plus important que les truites de la rivière !

Elle tourna brusquement la tête, l'air soudain vif

-Il y as des truites dans la rivière ? Non, vous me faites marcher mon père, j'y pêche tout les jours et je n'en ai jamais eu ! Des perches a la lim... Aie !

Le verre du père avait finit par s'écraser sur le front d'Orzel qui tomba a la renverse, surprise par l'assaut pourtant habituel de son maitre exaspéré. Celui ci se leva et frappa du poing sur la table :

-Qu'est ce que j'en ai a faire des poissons de la rivière ! Tu est censée prendre ma place en tant qu'informatrice d'Annihilatus ! Tu est censé être prête ! Et te voila, incapable de réussir une attaque en piquée convenable et aussi distraite que... que...

A court de mot, il asséna un nouveau coup de poing a la table. Prudemment, Orzel releva sa chaise et se rassit, sans dire mot, de peur de provoquer une nouvelle crise de colère. Morioh se contenta de planter son regard dans ses yeux noisette.

-Orzel. Sois sérieuse. Je ne peut plus faire ma tache pour le Seigneur aussi bien qu'avant. Demander la bénédiction de mes ailes devient plus dur a chaque fois. Je ne peut plus me fondre dans la foule comme auparavant. Mais toi tu est jeune. Tu est douée. Et même si tu a la capacité d'attention d'une moule, dans les moments importants tu sais retenir ce qui doit être retenu. Et la, maintenant, j'ai besoin que tu retienne ce que je vais dire.

Voila une partie inhabituelle du sermon du père Morioh. D'habitude, ça se finissait avec elle qui s'excusait, lui qui lui jetait un deuxième verre puis elle aller pêcher. Mais aujourd'hui, il semblait plus calme. Plus grave. Quelque chose d'inédit était arrivé.

Elle termina quand même son infusion au cas ou.

Le père Morioh fouilla dans les replis de sa robe et en sorti un parchemin. Le sceau avait était brisé. Elle reconnu celui d'Annihilatus.

-Tu part en mission dès demain.

Les yeux de la jeune femme s'écarquillèrent et elle s'exclama avec excitation ;

-Ou ? Ou est ce que je vais ? Est ce que je vais a la recherche des enfants d'Ikatere que vous avez aperçus près de la Nouvelle-Zélande ? Ou alors au Brésil ? J'ai toujours rêvé d'aller la bas !

Un verre vola. Orzel esquiva avec nonchalance, d'un simple mouvement de tête. Elle s'y attendait a celui-ci...

-Non, ma sotte d'élève. Tu va au Japon. A la Cité Scolaire.

L'apprentie voltigeuse cligna des yeux, surprise.

-Mais... Mais pourquoi la bas ? Il n'y as pas d'esprits ou de fantômes. Il n'y as pas non plus de démons la bas. Je croyais que ce genre d'endroit était l'opposé de la ou on en trouverait... Pourquoi je devrais aller la bas ? Ce n'est pas a moi d'aller la bas ! Pourquoi est-ce qu...

-Pour l'amour du Seigneur, la ferme ! Coupa t il brusquement. Tu y va en tant qu'observatrice. Tu va devoir te mêler a la population, tu aura une couverture et tu étudiera la bas en tant qu'étudiante en journalisme. Tu te débrouillera alors pour faire un rapport complet sur la cité, sur ses forces, ses faiblesses et son organisation. Tu aura aussi comme tache de maintenir a distance les mages qui viendraient fourer leur nez dans nos affaires a la cité.

-On as des affaires a la cité ?

-Tu te souviens de ce que j'ai dit sur le sage et le puits, gamine ?

Avec une moue, elle récita :

-"Et le philosophe, le nez levé vers les étoiles, absorbé par sa contemplation de la voute céleste, se brisa la nuque en tombant, car occupé qu'il était, il n'avais pu voir le puits a ses pieds."

Il approuva d'un signe de tête

-Exactement. Occupe toi de ce qu'il y as a tes pieds, ce qui te dépasse ne peut que te faire tomber. Tu me fournira un rapport toute les semaines grâce a la rune de communication. Ne t'en sers pour rien d'autre, sauf en cas d'extrême urgence.

-Je ne sais pas parler la langue, mon père, a part quelques mots bizarre des drôles de cartoons chinois que Vasilisa aime beaucoup...

Il hocha la tête comme pour ignorer le problème

-Je t'apposerais une rune de langue avant ton départ. Cela ne sera pas un problème. D'autres questions ?

Orzel resta silencieuse un instant.

-Je peut amener une canne a pêche ? Déclara t elle enfin


ET VOUS ?
Pseudo : I am the bone of my RP
Âge :OP is my body and troll is my soul
Depuis combien de temps faites-vous du rp :  I have created over a thousand rerolls
Présence sur 7 jours :Unknown to Banhammers
Comment avez-vous connu le forum ? Nor known to Fun
Mot de passe :Have withstood pain to create many Validé
 Yet, those RPs will never be worth anything
 So as I pray, unlimited role play.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 21
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:25

D'abord tu poste tes mensurations. Ensuite on parle.
Et j'ai retiré le point devant ton pseudo, je connais le problème. Maintenant ton pseudo est Orzel Morioh ^^

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:36

110-55-75

Fuck la police
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 21
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:46

110-60-90 et tu passes

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:47

110-60-85
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 21
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:47

110-55-85, dernière offre.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:49

Deal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 21
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mar 3 Jan - 17:50

Deal. Bienvenue.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 22/01/2016
Localisation : Dans ta tête.

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Mer 4 Jan - 10:43

110 de tour de poitrine pour 55 de tour de buste... ça fait du 70V comme taille de bonnet (et le V ne tient pas pour "Voltage")... Pas mal -.-'

Salut sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genji Harumichi

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 30/10/2015
Localisation : En train de dormir ou dans une pizzaria

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Jeu 5 Jan - 21:30

70V...
Misaki, tu viens de subir une défaite cuissante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shokuhou Misaki

avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 22/01/2016
Localisation : Dans ta tête.

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Ven 6 Jan - 12:15

Bof, au moins moi ils tiennent dans mon soutient gorge et j'ai pas a dépenser des somme faramineuses dans ces derniers pour en avoir des sur-mesure à ma taille.

Je sais pas si en perdant je n'y gagne pas... >_>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 266
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Orzel Morioh   Ven 6 Jan - 19:20

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orzel Morioh   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orzel Morioh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: Administration :: Présentations :: Présentations validées :: Présentations validées des magiciens-
Sauter vers: