Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Dim 8 Jan - 22:53

-Eh bien, c'est peuplé içi...

Tel fut la réaction d'Orzel lorsqu'elle atteint enfin le New Ground Game Center, une toute nouvelle salle d'arcade qui était en pleine inauguration. En temps normaux, Orzel n'aurait jamais mis d'elle même les pieds dans une salle d'arcade. Elle n'avait même jamais mis la main sur un jeu vidéo. Mais aujourd'hui, elle se tenait prête, son appareil photo a la main et son béret bien serré sur sa tête, prête a accomplir sa mission du jour. Pas une mission pour l’Église évidement (comme si l’Église en avait quoi que ce soit a faire des jeux vidéos) mais une tâche qui lui avait était assignée par son rédacteur en chef au journal de son université, "L'Oeil de Gakuen Toshi".

Lorsque qu'elle était arrivée a l'université, elle avait découvert avec curiosité que l'inscription a l'un des nombreux clubs de journalismes de l'école de journalisme était obligatoire. Elle avait eu le choix entre une bonne vingtaine de revues diverses et variés, certaines spécialisés dans un art, comme le cinéma ou la littérature, d'autres étant des radios et même un club qui tenait tout les soirs un journal télévisé qui semblait être retransmis sur l'une des chaines internes a la Cité. Le choix d'Orzel c'était porté sur 'L’Oeil", un journal d'investigation généraliste. C'était celui qui encourageait le plus ses membres a fouiner (ce qui convenait parfaitement au réel objectif de la magicienne) et sa nature généraliste laissait le champ libre a Orzel pour rapporter n'importe quoi. Elle c'était cependant rendue compte, a son grand dam, que les nouveaux membres devaient souvent faire des reportages dont le sujet leur était imposé, pour remplir les pages blanches du journal. Et telle était la raison de sa présence : Prendre des photos, interviewer le gérant, quelques clients, puis rentrer au bureau. Rien de compliqué quoi.

La grande devanture rouge pétante clignotait grâce a une myriade de LEDs toutes plus colorés les unes que les autres. Orzel alluma son appareil photo reflex numérique, vérifia que sa carte mémoire n'était pas pleine et tira le portrait du Game Center. Le déclic de son appareil se fit entendre plusieurs fois. Elle en profita aussi pour prendre en photo la foule présente devant l'enseigne, elle trierait les photos après. Elle se fraya ensuite un chemin a travers la légère masse humaine présente et pénétra dans la salle et balaya l'intérieur du regard : une quantité impressionnante de bornes était présente, toutes plus colorés les unes que les autres. Certaines était de simple bornes, avec un joystick et des boutons, d'autres étaient de véritables cockpits d'avion. Dans un coin, des gatchapons étaient alignés, et étaient déjà pris d'assauts par une armée d'hommes plus ou moins jeunes. Orzel les pris en photo, tout en se demandant si ce genre de chose n'était pas censé être réservé aux enfants. Certains de ces gars la semblaient être plus vieux qu'elle...

Deux trois clichés de la salle plus tard, elle se dirigea vers un petit comptoir, ou une hôtesse en uniforme rouge répondait aux questions des clients. Orzel attendit patiemment dans la ligne, profitant de son attente pour prendre quelques clichés en plus. Son tour arriva après seulement quelques minutes d'attente.

-Bienvenue au New Ground Game Center ! Déclara l’hôtesse avec un grand sourire. Que puis-je pour vous ?

-Bonjour, mademoiselle. Je suis Orzel Morioh, de "l'Oeil de Gakuen Toshi". J'ai rendez-vous avec Takeda-san pour une interview. J'avais rendez-vous a 16h. Oh, voiçi...

Elle présenta sa carte de visite. Son rédacteur en chef lui avait bien précisé de toujours la montrer. Apparemment, c'était une coutume japonaise. La jeune femme lut la carte et hocha la tête, toujours souriante :

-Ah oui, Morioh-san ! Takeda-san vous attends, par içi je vous pris...

Une autre hôtesse sembla apparaitre de nul part pour prendre la place de celle qui commença a s'enfoncer dans la foule, Orzel sur ses talons. Elle slaloma avec agilité et célérité entre les bornes, sure de son chemin, et toutes deux s’enfoncèrent dans la salle. Elles s’arrêtèrent finalement devant une série de bornes qui semblaient réservée a des jeux de danse. Un homme, légèrement chauve, inspectait une des bornes qui semblait inactive. Quand il vit son hôtesse, il se tourna vers les deux jeunes femmes, et son regard s'illumina quand il vit Orzel.

-Ah ! Morioh-san ! Heureux de vous rencontrer ! Je suis un bon ami de votre redacteur en chef, Tomino-san... Comment va t il ?

Orzel s'inclina a la japonaise et répondit d'une voix amicale :

-Heureuse de vous rencontrer aussi. Tomino-senpai va très bien, il vous envoie ses amitiés.

-Très bien, très bien... Qu'est ce que vous voulez savoir donc ? Je ne peut pas vous accorder énormément de temps, malheureusement, alors faites vite !

Faire vite, ce n'était pas dans les habitudes d'Orzel. Au final, elle ne put obtenir que peu d'informations intéressantes de la part de l'homme avant que celui ci ne fut appeler ailleurs. "Bah, ce n'est pas comme si il allait m'apprendre beaucoup de choses au final. Tous les chiffres étaient dans le kit de presse de toute façon... J'ai ses impressions, ça suffira pour l'interview !" se rassura t elle. Maintenant, il était question de prendre quelques photos en plus, puis d'interviewer un client, et elle pourrait rentrer écrire son article.

Elle navigua donc un instant dans la salle, photographiant les joueurs en pleine action, posant des questions aux moins occupés et recueillant leurs impressions a chaud. Il ne lui manquait plus que quelques photos a ajouter, un petit avis et ce serait fini. Elle repéra un jeune homme sur une borne de jeu de course. La borne reproduisait fidèlement l'habitacle d'une Toyota Trueno AE84. Sur l'écran, le jeune homme dévalait une route de montagne, de nuit, et était en plein milieu d'un dérapage particulièrement délicat. Orzel leva son appareil, effectua sa mise au point, prête a capturer le visage tendu par la concentration du jeune homme aux cheveux bruns qui jouait. Elle pressa l'obturateur, mais a sa propre surprise, le flash surgit du haut de son appareil et lâcha un puissant éclair, déconcentrant le jeune homme qui perdit le contrôle de son véhicule qui s'écrasa dans un mur. Les mots Game Over s’affichèrent a l'écran. Orzel jura dans sa langue natale, et dans une courbette maladroite tenta de s'excuser :

-Désolé, monsieur ! Je ne voulais pas vous déranger... Euh...

Elle fouilla dans sa sacoche et en sortit une de ses cartes de visite, qu'elle tendit au jeune homme.

-Mes excuses. Je suis Orzel Morioh, je travaille pour le journal "L'Oeil de Gakuen Toshi". Est ce que euh... Vous accepteriez de répondre a une interview ?

Elle lui adressa un sourire qui aurait fait fondre un ange. Tant qu'a faire, autant essayer de finir son article...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Lun 9 Jan - 1:37

Haruhiro se sentait aussi motivé qu’une larve, il marchait dans les rues de Gakuen Toshi l’air fatigué et un peu déprimé, ne sachant pas vraiment quoi faire. La journée avait été d’un ennui tel que son enthousiasme matinal s’était très vite envolé. Le jeune homme à l’air généralement jovial et enjoué avait donc laissé place à une sorte d’adolescent blasé aux cheveux ébouriffés qui errait maintenant dans les rues en uniforme scolaire. Il passa devant une salle d’arcade bruyante sans vraiment y prêter attention avant de s’immobiliser soudainement quelques mètres plus loin et de revenir en courant en sens inverse. Une salle d’arcade ! Une bonne dose de jeu vidéo lui ferait assurément du bien. Et une glace aussi, mais plus tard en récompense.

A peine avait-il pénétré dans la salle qu’il dû jouer des coudes pour se frayer un chemin parmi la foule. Le « New Ground Game Center » était le nom de l’endroit. A bien y réfléchir, il sembla au jeune homme qu’il avait vaguement lu quelque chose sur le sujet sur internet, sur une nouvelle salle d’arcade qui allait prochainement ouvrir. Et en effet, Le New Ground Game Center était en pleine inauguration. Haruhiro sourit. Parfait, il allait pouvoir se défouler un peu, rien de mieux après une journée aussi plate que la sienne.

L’adolescent fut cependant forcé à compléter une file d’attente de cinq personnes (mais qui lui parut interminable) pour pouvoir profiter d’une borne de jeu de course. Lorsque ce fut enfin son tour, il s’empressa de s’installer dans l’habitacle et de lancer la partie, impatient de tester ce premier jeu. Contre toute attente, il se débrouillait plutôt bien, très bien même. A tel point qu’il eut bientôt des spectateurs autour de lui. Mais le jeune homme n’y prêtait pas attention, entièrement focalisé sur sa conduite virtuelle, la précision de ses trajectoires lui semblait aussi vitale que pour celles lorsqu’il utilisait son pouvoir. Haruhiro avait pulvérisé le record établit un peu plus tôt, chaque seconde ses points augmentaient et plaçaient la barre toujours plus haut. Alors que sa voiture dérapait dangereusement dans un virage des plus serrés, une lueur l’attaqua soudainement par la gauche, le forçant à plisser momentanément les yeux. L’adolescent paniqua et se cabra violemment sur la droite par réflexe en manquant de peu d’utiliser Instant Shift pour échapper au « danger » qui l’avait agressé.

Haruhiro regarda ensuite son écran et constata avec horreur que son véhicule n’était devenu qu’un pauvre tas de ferraille encastré dans un mur. « Game Over »

« QUI… ?! » commença-t-il en se tournant dans trois directions différentes avant d’entendre un mot qui lui était étrangement familier sur sa gauche. Il se tourna dans la direction en question, l’air à la fois énervé et surpris.

-Désolé, monsieur ! Je ne voulais pas vous déranger... Euh...

« Hein.. ? » fit-il en apercevant une jeune femme s’incliner légèrement devant lui.

-Mes excuses. Je suis Orzel Morioh, je travaille pour le journal "L'Oeil de Gakuen Toshi". Est ce que euh... Vous accepteriez de répondre a une interview ?

Haruhiro resta un instant bouche-bée. D’une part parce que c’était bien la même voix que celle qu’il avait entendu quelques secondes auparavant et d’autre part (et surtout) parce qu’il venait de se faire hypnotiser par un magnifique et envoutant sourire et par deux..... bref. Il tenta tant bien que mal de reprendre ses esprits et de rendre à son visage sa couleur d’origine. L'adolescent bégaya quelques instants avant de prendre une inspiration.

« Orzeł ? »  Répéta-t-il finalement d’un air interrogatif, avec la même prononciation que celle de la jeune femme.

« Heu oui pardon, je veux bien ça ne me dérange pas. Par contre… » Le jeune homme arqua un sourcil et regarda la journaliste de bas en haut avant d’ajouter avec un sourire : « Młoda dziewczyna jak ty nie powinna używać takich słów... »

Trad: "Une jeune fille comme toi ne devrait pas utiliser des mots de ce genre là..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Mer 11 Jan - 17:40

Le garçon bégaya un petit moment avant de retrouver son japonais. L'interjection de la journaliste semblait l'avoir pris au dépourvu. Orzel attendit patiemment que le jeune homme retrouve ses esprits, ce qu'il fit avec un simple mot :

-Orzeł ?

Il fallut un quart de seconde a la jeune fille pour comprendre ce qui n'allait pas avec ce simple mot, ce qui, en rétrospective et malgré sa tendance a prendre les choses lentement, lui parut exceptionnellement long. Pour la première fois depuis qu'elle était arrivée au Japon, quelqu'un venait de prononcer son prénom correctement. Ce qui suivit finit de la surprendre :

- Heu oui pardon, je veux bien ça ne me dérange pas. Par contre… Młoda dziewczyna jak ty nie powinna używać takich słów...

Orzel ne laissa rien paraitre, mais l'incompréhension régnait au sein de son cerveau. "Quel est la probabilité de tomber sur quelqu'un parlant un polonais qui me semble être parfaitement correct en plein milieu de la Cité Scolaire ? Réponse : trop faible pour être une coïncidence. Prends la situation calmement. Il faut que tu sache qui est ce gamin avant de tirer des plans sur la comète." Sans répondre immédiatement, elle dévisagea le jeune homme, sans laisser tomber son sourire. Son visage était celui d'un japonais... Quoique ? Il y avait un je-ne-sais-quoi qui lui donnait un air inédit. Définitivement pas polonais, mais pas purement japonais non plus. Peut être était il métisse ? Elle observa son uniforme. Elle avait pris la peine de retenir les blasons et les uniformes des différents établissements de la cité, aussi reconnut t elle immédiatement celui de Tokumei, un lycée bas de gamme. "Donc c'est surement un esper... Il doit être içi depuis un moment... Surement pas un mage donc. Mais mieux vaut ne pas prendre de risque...". Lentement, Orzel commença a répondre, en polonais :

-Je pensais qu'au Japon, les cadets devaient parler avec respects a leurs ainés... Même si je ne suis pas mécontente de tomber sur quelqu'un avec qui parler comme au pays !

Elle jeta un coup d'oeil a la file qui se formait derrière la borne de jeu. Les gens les regardaient bizarrement, intrigués devant cet échange dans une langue particulièrement exotique pour un oriental. Elle lança un sourire au jeune homme et déclara en Japonais :

-Suivez moi, allons faire cet interview dans un lieu ou nous dérangerons moins de monde !

Elle lui fit signe de la suivre, et elle les guida tout deux un peu plus loin, vers les distributeurs de boissons. L'interview tombait a pic, elle allait lui permettre de définir si ce lycéen lambda était bel et bien un lycéen lambda. Elle s'arrêta derrière une table et fit signe a son interlocuteur de s'assoir.

-Bien ! Commença t elle en japonais. Est ce que ça vous gênerait de me donner votre nom et votre établissement scolaire ? Je dois aussi vous préciser que votre nom pourra être citer dans mon article, mais si vous voulez rester anonyme vous avez le droit.

Et avec un autre de ses sourires innocents, elle lança en polonais :


-Et je suis curieuse de savoir ou tu a appris un si bon polonais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Ven 13 Jan - 15:37

La jeune femme souriait. Haruhiro était troublé. Elle le regardait, et lui aussi la regardait, ne sachant pas vraiment comment réagir. Avait-il dit quelque chose de mal ? [ Peut-être qu’elle ne parle pas la langue, finalement…? ]

Cependant, la dénommée Orzel lui répondit en polonais également « Je pensais qu'au Japon, les cadets devaient parler avec respects a leurs ainés... Même si je ne suis pas mécontente de tomber sur quelqu'un avec qui parler comme au pays ! »

[ Ouuffff ] pensa l’adolescent soulagé. S’il s’était trompé, ça aurait été la honte assurée, et devant autant de monde il aurait probablement assez mal réagit.

« Suivez moi, allons faire cet interview dans un lieu ou nous dérangerons moins de monde ! » continua la jeune femme, en Japonais cette fois. Après un petit hochement de tête, Haruhiro la suivit donc sur quelques mètres puis s’installa en face d’elle de l’autre côté de la table.

« Bien ! » Lança la jeune femme en japonais, « Est ce que ça vous gênerait de me donner votre nom et votre établissement scolaire ? Je dois aussi vous préciser que votre nom pourra être citer dans mon article, mais si vous voulez rester anonyme vous avez le droit. »
Elle embraya ensuite dans la langue d’origine de l’adolescent, tout en s’armant d’un autre sourire angélique : « Et je suis curieuse de savoir ou tu a appris un si bon polonais... »

Haruhiro déglutit, [ Les sourires, c’est dangereux ] pensa-t-il en son fort intérieur. En vérité, il se demandait lui aussi où la jeune femme avait appris sa langue natale. Il n’avait décelé aucun accent ou remarqué aucune faute, que ce soit dans son Polonais ou dans son Japonais.

« A-alors, je m’appelle Haruhiro Wilkowski et je suis étudiant au lycée Tokumei, enchanté de vous rencontrer. » Le fait d’être potentiellement cité dans un journal avait quelque chose d’excitant et ça ne gênait pas Haruhiro, peut-être même qui il aura des retombées positives, qui sait ?

« Pour ce qui est du reste, ma mère est polonaise et j’ai appris la langue avec elle naturellement en fait. Et vous, Orzel-san ? Vous parlez très bien le japonais c’est assez impressionnant, si je n’avais pas entendu votre prénom je n’aurais pas pensé que vous étiez Polonaise. »

L’adolescent essayait d’être poli, c’est vrai qu’il n’avait pas parlé avec assez de respect à la journaliste qui restait tout de même son ainée. Croiser quelqu’un qui parlait la même langue que lui l’avait visiblement fait réagir légèrement à la va-vite. Le jeune homme ne savait cependant pas vraiment comment l’appeler, il avait donc opté pour « Orzel-san » qui lui semblait approprié. Et puis prononcer du Polonais de temps en temps ne lui ferait pas de mal, il n’en avait pas beaucoup l’occasion à la cité Scolaire et soucieux de préserver son niveau, il se forçait à s’exercer dans la langue quand il le pouvait (et quand la motivation était au rendez-vous, bien entendu).

[J’espère quand même qu’elle ne va pas me poser des questions auxquelles je ne pourrais pas répondre… ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Ven 13 Jan - 22:39

« A-alors, je m’appelle Haruhiro Wilkowski et je suis étudiant au lycée Tokumei, enchanté de vous rencontrer. »

Le garçon ne semblait pas a l'aise. Cela tira un nouveau sourire a Orzel, qui fit un signe de tête pour lui renvoyer sa salutation "En voila un qui n'as pas l'habitude de parler avec des filles..." Sa main s'excita sur le calepin, notant rapidement toutes les informations qu'il lui donnait. "Wilkowski. Ma théorie se précise."

« Pour ce qui est du reste, ma mère est polonaise et j’ai appris la langue avec elle naturellement en fait. Et vous, Orzel-san ? Vous parlez très bien le japonais c’est assez impressionnant, si je n’avais pas entendu votre prénom je n’aurais pas pensé que vous étiez Polonaise. »

Orzel écarquilla légèrement les yeux. Elle ne s'attendait pas a cette question. Avec un sourire espiègle elle lança :

-Wilkowski-kun, c'est moi qui pose les question içi tu le sais ?

En vérité, elle était désormais sure que ce jeune homme n'avait rien d'un mage ou d'un membre de l’Église. Désormais, l'interview était redevenue ce qu'elle était censée être : une simple discussion sur la nouvelle salle d'arcade en ville. Sans perdre son sourire, elle répondit toutefois :

-Il n'y as rien d’exceptionnel tu sais. J'ai étudié le Japonais très dur pendant un an dans le cadre de mon cursus a l'école de Sciences Politiques de Cracovie, et comme j'ai de la chance et que je suis plutôt douée en langue, je suis devenue bonne assez vite ! Et depuis que je suis içi, je m'améliore de plus en plus ! Même si j'ai encore beaucoup de mal avec vos kanjis...

Même un détecteur de mensonge aurait eu du mal a détecter la couleuvre qu'elle venait de faire avaler a Haruhiro le plus naturellement du monde. Après tout, elle avait révisé sa couverture avec tellement d'application que des fois, elle en oubliais presque qu'elle n'était pas la pour devenir journaliste mais pour espionner la cité de l'intérieur.

-Mais assez parler de moi ! Déclara t elle en tapotant son carnet du bout de son stylo. Laisse moi te poser quelques questions. Tu peut répondre comme tu veut, Wilkowski-kun, ce n'est pas une interro !

Elle sorti un enregistreur qu'elle posa sur la table. Elle appuya sur le bouton play, s'éclaircit la gorge et demanda :


-Wilkowski-kun, que pense tu de cette salle d'arcade ? Tu en fréquente souvent ? Quel est ton jeu préféré ? Est ce que tu possède une console, voir même plusieurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Dim 22 Jan - 21:10

-Wilkowski-kun, c'est moi qui pose les question içi tu le sais ?

« Ah heuu oui, pardon… » était ce qu’aurait dit Haruhiro sur un ton gêné si la jeune femme n’avait pas finalement répondu à sa question, à son grand soulagement.

-Il n'y as rien d’exceptionnel tu sais. J'ai étudié le Japonais très dur pendant un an dans le cadre de mon cursus a l'école de Sciences Politiques de Cracovie, et comme j'ai de la chance et que je suis plutôt douée en langue, je suis devenue bonne assez vite ! Et depuis que je suis içi, je m'améliore de plus en plus ! Même si j'ai encore beaucoup de mal avec vos kanjis...

L’adolescent ne pu retenir un petit ricanement furtif. Il avait eu exactement le même problème, entre les kanjis et l’alphabet occidental il y avait de quoi se perdre et il en était bien conscient. Mais un an ! Ce restait une performance assez remarquable. Haruhiro était lui aussi plutôt doué en langues, conséquence de l’apprentissage du Japonais et du Polonais simultanément dès le plus jeune âge. Cependant, il ne se pensait pas capable de faire un tel exploit lui-même. Il n’y avait absolument aucun accent dans le Japonais de la jeune journaliste. C’était… impressionnant. [ Il n’y a rien d’exceptionnel, tu parles… ]

-Mais assez parler de moi ! Déclara t elle en tapotant son carnet du bout de son stylo. Laisse moi te poser quelques questions. Tu peut répondre comme tu veut, Wilkowski-kun, ce n'est pas une interro !


Haruhiro, jusque là plutôt détendu, se crispa d’un coup lorsque Orzel posa un enregistreur de poche sur la table, la vue du petit appareil lui fit brutalement prendre conscience que ses mots seraient très exactement écrits dans un article.

-Wilkowski-kun, que pense tu de cette salle d'arcade ? Tu en fréquente souvent ? Quel est ton jeu préféré ? Est ce que tu possède une console, voir même plusieurs ?

Après quelques secondes de silence complet, durant lesquelles les yeux de l’adolescent allaient de l’enregistreur à Orzel puis de la jeune femme à l’enregistreur, il parvint finalement à articuler quelque chose :

« Jeeeeeeeuuuuh… Erm. C’est très animé et plutôt sympathique… Je n’ai pas essayé beaucoup de jeux pour l’instant mais il y a beaucoup de contenu ici, ça vaut le coup de venir. » Avait-il dit ce qu’il fallait ? Les mots utilisés étaient bons ? Ah, il reste des questions !

« Je n’ai pas de console en fait, à vrai dire je ne joue pas beaucoup, seulement à l’occasion. Je n’ai pas de jeu préféré du coup mais les jeux de course me plaisent bien en général… »

Bon c’était pas mal. Plus qu’à se calmer pour la suite et ça irait comme sur des roulettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Mer 8 Mar - 20:41

Un court silence gêné suivit. Les yeux du jeune homme sautèrent nerveusement du magnéto au sourire d'Orzel qui restait silencieuse, ne voulant pas le brusquer. Il semblait déjà assez perdu, pas la peine d'en rajouter. Toutefois, après quelques balbutiements, il répondit enfin :

« Jeeeeeeeuuuuh… Erm. C’est très animé et plutôt sympathique… Je n’ai pas essayé beaucoup de jeux pour l’instant mais il y a beaucoup de contenu ici, ça vaut le coup de venir. »

Orzel hocha de la tête pour encourager Haruhiro, tout en notant sur son calepin. Voila exactement le genre de déclarations qui ferait bien dans les colonnes du journal.

« Je n’ai pas de console en fait, à vrai dire je ne joue pas beaucoup, seulement à l’occasion. Je n’ai pas de jeu préféré du coup mais les jeux de course me plaisent bien en général… »

-D'accord... Je vois... marmonna t elle a elle même tout en griffonnant. Bien... en... général...

Elle posa son stylo et afficha un grand sourire

-Eh bien merci beaucoup Wilkowski-kun ! C'était très intéressant ! Si tu me donne ton adresse, je pourrais faire en sorte de t'envoyer l'article, afin que tu puisse le lire. Enfin, si ça t'amuse bien évidemment !

Elle rangea son magnéto et déposa sa carte de visite sur la table :

-Tiens, envoie la ici ! Et sinon, j'ai encore besoin de toi pour une petite chose, si je peut encore abuser de ton temps bien évidemment... Pour mon article, ce serait une bonne chose que j'essaye un des jeux présent ici... Tu comprends, c'est essentiel pour pouvoir décrire l'ambiance de cet endroit. Le problème, c'est que je ne connais pas du tout les jeux vidéos... Je n'y ai jamais joué, je ne sais même pas comment fonctionnent les bornes. Alors si tu pouvais m'aider, me montrer comment jouer, je serais très reconnaissante ! Je t'offrirais même un café, si tu veut...

Elle regarda consciencieusement autour d'elle, puis pointa du doigt la borne ou elle avait rencontré son interlocuteur :

-Pourquoi pas essayer celle la ? J'ai mon permis de conduire, ça ne peut pas être plus compliqué que dans la vrai vie, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Dim 12 Mar - 21:24

-Eh bien merci beaucoup Wilkowski-kun ! C'était très intéressant ! Si tu me donne ton adresse, je pourrais faire en sorte de t'envoyer l'article, afin que tu puisse le lire. Enfin, si ça t'amuse bien évidemment !
Le remercia la jeune femme avant de sortir une carte de visite et de la poser sur la table :

-Tiens, envoie la ici ! Et sinon, j'ai encore besoin de toi pour une petite chose, si je peut encore abuser de ton temps bien évidemment... Pour mon article, ce serait une bonne chose que j'essaye un des jeux présent ici... Tu comprends, c'est essentiel pour pouvoir décrire l'ambiance de cet endroit. Le problème, c'est que je ne connais pas du tout les jeux vidéos... Je n'y ai jamais joué, je ne sais même pas comment fonctionnent les bornes. Alors si tu pouvais m'aider, me montrer comment jouer, je serais très reconnaissante ! Je t'offrirais même un café, si tu veut...


L’adolescent hocha vivement la tête, acquiesçant puis prit la parole.

« Oh, oui bien sûr, pas de problème, je n’y manquerai pas. Et je vais évidemment vous aider, j’ai plein de temps devant moi ! »


Un café ? Pourquoi pas, il ne se sentait pas capable de refuser de toute façon, et puis discuter avec la seule personne d’origine polonaise ou presque de la cité Scolaire ne serait pas de refus. La journaliste semblait sympathique donc pouvait être une bonne occasion de faire connaissance. Du moins si réussissait à se détendre en sa compagnie.

-Pourquoi pas essayer celle la ? J'ai mon permis de conduire, ça ne peut pas être plus compliqué que dans la vrai vie, pas vrai ?

Haruhiro jeta un coup d’œil dans la direction qu’elle pointait puis rangea la carte dans sa poche avant de se lever :

« Bon bah, autant y aller tout de suite ! Hum ce n’est pas pour faire les choses vite mais là je vois qu’il n’y a personne qui l’occupe donc… »

Il attendit qu’Orzel se lève à son tour puis se dirigea vers la borne qu’il avait essayée un peu plus tôt, l’invitant à s’installer. Il hésita un petit moment avant mais finit par se pencher en avant et de faire rentrer l’avant de son corps dans l’habitacle de la Toyota.

« Alors heuu… c’est pas très compliqué en fait. Mais ça reste un peu différent d’une vraie voiture... enfin, je crois. J’ai jamais vraiment conduit alors je ne sais pas trop com- enfin bref, là les deux pédales servent à l’accélération et au freinage. C’est reproduit assez fidèlement donc ici on a le frein à main qui est utile notamment pour les drifts. Ensuite le bouton ici sur le volant sert à activer le boost de vitesse : une fois que la jauge est remplie il suffit d’appuyer dessus pour gagner beaucoup de vitesse, mais en perdant de la maniabilité. Si vous faites assez de drifts dans un temps donné, la jauge du boost augmentera super vite, comme par magie ! Par contre comme je l’ai dit ça va très vite après donc c’est dangereux, la voiture se met à décoller parfois alors il est très facile de s’envoler et de finir dans le décor… Hum, je ne sais pas si c’est assez clair ? »

Haruhiro regarda la jeune femme, même si elle n’avait jamais touché à une borne d’arcade ou très peu joué, elle devrait être en mesure de trouver ses marques. La similitude avec une vraie voiture étant assez forte, les réflexes viendraient probablement d’eux-mêmes. Le problème viendrait du terrain de course, si elle n’était pas habituée à déraper avec un véhicule réel, –ce qui est souvent le cas en général- ça pourrait lui poser problème pour négocier les virages trop serrés sans perdre toute sa vitesse en écrasant la pédale de frein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orzel Morioh

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 03/01/2017

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Ven 4 Aoû - 16:11

Bien que pris au dépourvu, le jeune homme ne se démonta pas vraiment et invita Orzel a s'assoir dans le cockpit de la machine.

« Alors heuu… c’est pas très compliqué en fait. Mais ça reste un peu différent d’une vraie voiture... enfin, je crois. J’ai jamais vraiment conduit alors je ne sais pas trop com- enfin bref, là les deux pédales servent à l’accélération et au freinage. C’est reproduit assez fidèlement donc ici on a le frein à main qui est utile notamment pour les drifts. Ensuite le bouton ici sur le volant sert à activer le boost de vitesse : une fois que la jauge est remplie il suffit d’appuyer dessus pour gagner beaucoup de vitesse, mais en perdant de la maniabilité. Si vous faites assez de drifts dans un temps donné, la jauge du boost augmentera super vite, comme par magie ! Par contre comme je l’ai dit ça va très vite après donc c’est dangereux, la voiture se met à décoller parfois alors il est très facile de s’envoler et de finir dans le décor… Hum, je ne sais pas si c’est assez clair ? »


Orzel resta silencieuse quelques secondes, histoire d'assimiler calmement les informations. Elle plaça ses mains sur le volant et vérifia que ses pieds touchaient bien comme il faut les pédales.

-Drift... murmura t elle pour elle même.

Elle connaissait ça. Elle avait vu des gens faire ça a la télé. Le père Morioh avait beau être religieux, un de ses pêché mignon était de regarder les courses automobiles, l'unique raison pour laquelle la petite chapelle qu'ils habitaient normalement au milieu de la campagne polonaise était équipée d'une antenne satellite d'ailleurs. Par contre, le bouton de boost de vitesse l'intriguait un peu plus. Il n'y avait pas ça sur une vraie voiture... Pas de boitier de vitesse non plus. Bon. Ca semblait a sa portée quand même.

-Bon. J'ai compris. Allez, allons y !

Elle appuya sur le bouton start, et se prépara mentalement. La route apparut, et un décompte apparut a l'écran. 3... 2... 1... Partez !

Orzel appuya lentement sur la pédale d'accélération et la Trueno s'élança. Pas aussi vite que la voiture de son adversaire cependant, qui était deja bien en avance...

-Eh ? Ehhhh !

Zut, il fallait le rattraper ! Elle mis pied au plancher, et contrairement a ses attentes les pneus arrière ne partirent pas valdinguer comme ils l'auraient fait sur une voiture normale. L'idée lui vint alors a l'esprit que ce jeu n'était peut être pas très fidèle a ce qui se passe dans la vrai vie... Pas le temps d'y réfléchir il fallait rattraper l'autre voiture ! Les premiers virages étaient relativement simples a appréhender. Elle se contenta de ralentir et de les prendre en prenant garde a ne pas perdre d'adhérence... Mais son adversaire lui ne ralentissait pas du tout ! Il prenait des virages comme un véritable danger public ! Il allait avoir un accident a ce rythme ! Orzel décidera alors que ce n'était pas parce que son adversaire conduisait comme un malade mental qu'elle devait le faire elle aussi : La tortue battait toujours le lièvre a la fin de l'histoire. Aussi se contenta t elle de conduire lentement mais surement, n'appuyant jamais sur la touche de boost et restant toujours du bon côté de la route. Évidemment, peu de temps après, le message "You Lose" s'afficha a l'écran en grosse lettres rouges.

Elle se tourna vers Haruhiro, l'air légèrement circonspect.

-Je pense que je ne suis pas faite pour les jeux vidéos... Et si on allait prendre ce café, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   Lun 7 Aoû - 23:25

Haruhiro se retint plusieurs fois de donner des conseils à la jeune femme sur son style de conduite. Il était assez lent, ce style… mais très respectueux du code de la route, cela dit. Après tout elle n’était pas obligée de gagner la course, si c’était pour son article. L’adolescent se demandait tout de même si cette petite expérience lui servirait pour l’écrire. Enfin, il n’y connaissait rien en journalisme de toute façon, donc autant la laisser faire.

-Je pense que je ne suis pas faite pour les jeux vidéos... Et si on allait prendre ce café, hein ?

L’adolescent sourit en se grattant l’arrière la tête, n’osant pas faire de commentaire ou encourager la journaliste à essayer une deuxième partie avec une approche différente, en écrasant la pédale d’accélération contre le plancher par exemple.

« O-oui ! » fit-il finalement après un petit moment.

L’inauguration du New Ground Game Center n’avait pas seulement permit la présentation de la toute nouvelle salle d’arcade qui portait le même nom –même si c’était tout de même le but principal- mais donnait également un coup de pub au café et à l’épicerie qui s’y étaient greffés, afin d’accroitre encore le nombre de visiteurs et de satisfaire une clientèle encore plus large. Les deux établissements n’étaient pas bien grands mais attireraient quelques personnes supplémentaires tout en ajoutant au caractère sympathique et convivial de l’endroit.

Le café était d’ailleurs l’idée d’Orzel, c’était un genre de remerciement pour lui avoir filé un petit coup de pouce pour son reportage. En y réfléchissant, c’était même un gros remerciement pour le garçon qui n’aurait jamais imaginé se voir offrir un café. La jeune femme semblait être quelqu’un de naturellement sociable et sympathique, ce qui arrangeait bien l’adolescent à vrai dire. Mais malgré tout, Haruhiro restait un peu nerveux. Sa timidité risquait de faire barrage comme à son habitude et il espérait que la nature sociable d’Orzel leur permettrait d’avoir une discussion digne de ce nom, ce qui était souvent difficile pour le jeune brun lorsqu’il se trouvait en compagnie d’une jolie jeune femme. Il soupira discrètement, se débarrasser de cette timidité commençait à être urgent : à 16 ans il était en plein milieu de l’adolescence !

Le duo n’eut pas beaucoup de trajet à faire pour rejoindre le café qui faisait donc également sa première ouverture, avec pour objectif premier de séduire un maximum de monde comme en témoignait l’entrain de la serveuse qui manqua de leur rentrer dedans lorsque Haruhiro ouvrit la porte. Calepin et stylo en main et un sourire éblouissant au visage, elle leur attribua directement une table pour deux avant de se planter devant les deux polonais, faisant sortir la mine de son stylo d’un coup de pouce du côté opposé.

« Heuuuu, honneur au dames ! » paniqua Haruhiro sans savoir quoi choisir. Un café d’accord, mais quel café ? La carte présentait beaucoup trop de variétés différentes pour qu’il puisse en choisir une en si peu de temps. Et après tout, c’était Orzel qui l’avait invité donc autant privilégier la politesse !

Une fois les commandes faites et la serveuse partie, c’était le moment où il fallait trouver un sujet de discussion, si on lui offrait si généreusement un café, il fallait en profiter pour lancer la conversation !

« Alors hm, Orzel-san, vous faites des études de journalisme ? »

Bon, c’était pas trop mal pour une première lancée. Haruhiro se détendit un peu et attendit la réponse de la jeune femme en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]   

Revenir en haut Aller en bas
 
New Ground Game Center [Haruhiro Wilkowski et Orzel Morioh aka Dah polak squad]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Migration compte game center ==> android
» CoC sur votre ordinateur!
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7 :: Galerie marchande souterraine-
Sauter vers: