Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une autre personne [PV : Alex Seki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 5 Mar - 21:23

Depuis qu'elle avait rejoint sa nouvelle académie en plein milieu de l'année, Serena avait beaucoup changé. Elle n'avait pas seulement une attitude plus détendue, elle était devenue bien meilleure aux cours depuis qu'elle avait cessé d'entraîner son pouvoir. La gravité était une chose dangereuse, il ne fallait tout de même pas en abuser, ce pourquoi elle ne voulait plus utiliser son pouvoir. Serena devenait de plus en plus une adepte du principe qui fait que si on ne le fait pas par soi-même c'était dépendre de son pouvoir. Ainsi il lui arrivait rarement de montrer sa gravité aux autres, sauf durant les tests d'évaluation de niveau des espers, là elle se déchaînait sur les objets qu'on lui mettait à disposition. Et puis, niveau trois c'était quand même un joli niveau, certains s'entraînaient dur pour monter d'un seul niveau sans jamais y arriver. Peut-être qu'elle était tombée sur un pouvoir qui ne demandait pas beaucoup d'efforts, mais qui en revanche était redoutable et pouvait tuer.

De ce fait, la demoiselle ne se préoccupait plus beaucoup de son propre sort quand il lui arrivait des bricoles. Elle favorisait désormais le social depuis bien des mois, essayant de se faire apprécier de tous ceux qu'elle pouvait, garçons comme filles. Il lui arrivait même de noter les préférences de chaque personne dans un petit carnet afin de ne rien oublier et de pouvoir facilement engager des conversations sur le sujet qu'ils aimaient bien. Bien sûr tout ça impliquait de s'y connaître, elle passait beaucoup de son temps libre devant la télévision pour essayer de mieux se cultiver de manière générale.

Après c'était difficile de plaire à tout le monde, mais étrangement elle y arrivait, même si ça devait lui coûter beaucoup. Quand il ne s'agissait pas d'acheter l'amitié avec des petits cadeaux offerts en toute subtilité, c'étaient les voyous qui la prenaient en grippe pour la racketter. Enfin ce n'était pas vraiment ça, car un racket impliquait forcément une résistance de la part de la victime, mais Serena leur donnait volontiers le peu de yens qu'elle possédait dans son portefeuille. De ce fait elle avait cherché un emploi et on l'avait acceptée comme barmaid, serveuse dans un bar à thé où elle faisait souvent craquer les clients. C'était au moins tout ce qu'elle pouvait faire pour récupérer l'argent qu'elle investissait dans son amitié avec certaines personnes plus ou moins fréquentables selon la personne. Elle avait réussi à convaincre le gérant de travailler seulement certains jours sur la semaine pour avoir le temps de faire ses devoirs au moins un jour sur deux en lui disant que ça attirerait la clientèle si les serveuses avaient un horaire plus disparate et fixe.

Cette fois encore, elle avait affaire à des voyous qui traînaient dans les quartiers moins bien famés afin de se faire un peu d'argent. Elle s'était fait suivre par un groupe qui se trouvait par hasard sur son chemin pour aller au travail. Serena voyait rapidement sa tête prise au creux d'un bras musclée, penchée en avant alors qu'on lui faisait les poches sans qu'elle oppose résistance pour autant, de peur de risquer une fracture. Même si certains pouvaient la trouver trop faiblarde pour l'apprécier, ils changeaient d'avis en apprenant qu'elle faisait exprès de garder une petite somme pour eux afin de leur donner l'impression qu'ils prennent toutes ses économies. Même les voyous trouvaient ça étrange qu'elle ne résiste pas, mais ne trouvaient pas ça plus bizarre que d'habitude, n'ayant pas pour réputation de beaucoup réfléchir. La question était de savoir si elle serait en retard pour son nouveau travail à temps très partiel, pour ça il suffisait qu'on la laisse repartir, mais apparemment ça ne semblait pas gagné cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Lun 6 Mar - 21:03

Le hasard fait parfois des choses, tant qu'on croirait que le destin est passé par là. Les japonais ont un peu tendance à nier le fortuit, peut être était-ce la part de sang français de Alex qui l'avait rendu plus sceptique à ces superstitions. Jusqu'à ce jour.
La Cité Scolaire est vaste, ses agressions nombreuses, ses ruelles plus encore, et le nombre de personne qu'on connait en comparaison bien limité.
Si tout cela est cité, c'est évidemment parce que petit malins, vous savez qui sont les protagonistes qui se rencontreront. Et au risque de vous décevoir ils se connaissaient assez peu. Plus ou moins de vu depuis le début de l'année scolaire, il y a de cela quelques mois Alex et Serena, de l'école de Eiri, n'avaient du partager une même soirée entre étudiants que par hasard il y a quelques semaines pour la première fois. Peut être une ou deux fois, et peut être n'avaient-ils pas échangés plus d'un ou deux mots polis.  

Cela n'empêcha pas qu'il su de qui on parlait, quand des camarades enthousiaste, à un après-midi ensoleillé sur la terrasse du café, citèrent une des lycéennes qui travaillent en tant que barmaid. Ils la trouvaient vraiment jolie, et étaient curieux de voir cette Serena dans la traditionnelle tenue. Alex était quelqu'un des plus sociables, c'est pourquoi il s'assurait de bien connaitre les noms du plus possible, il connaissait donc même les noms de personnes lointaines comme Serena. Il avait aussi retenu, puisqu'on rappelait souvent les niveaux de chacun, qu'elle était une Level 3. Une minorité atteignaient ce niveau, c'est pourquoi il la trouvait sans réfléchir dans une position confortable. Mais combien de vérités sont cachées...

C'est en étant proche de la croiser par hasard dans la rue qu'il la reconnu. Et l'Esper aurait poursuivit son chemin sans peut être même saluer la jeune fille, s'il n'avait pas remarqué à peine une dizaine de mètres derrière elle un groupe au look et aux manières peu banal. A croire qu'ils faisaient exprès qu'on remarque immédiatement les voyous qu'ils étaient... Le genre de personnes qui aiment intimider et effrayer ? Ce qui était le plus douteux en fait ce qu'ils semblaient suivre tout droit le chemin de la fille aux cheveux bleus, il y avait déjà lourd à parier qu'ils avaient une vue sur elle. Sur son fessier, ou peut etre moins grave son porte monnaie... On signalait souvent les rackets. Alex devait se faire des idées... pourtant il ne pouvait s'empêcher de tiquer sur le fait qu'ils la suivent, et plus encore sur celui que la lycéenne semblait faire croire de l'ignorer. Une jeune femme n'est pas si idiote, elle le remarque quand on la suit si ostentatoirement.
C'est ainsi que parce qu'il ne comprenait pas grand chose et qu'il n'avait rien d'important en cette fin d'après midi, Alex Seki suivit la petite bande qui suivait la femme, ne s'attendant pas à grand chose.

Les superstitions s'accomplissent. Serena fut bientôt acculée dans une petite ruelle par ces bêtes gaillards, à peine à l'écart des regards. En approchant, il pu constater qu'elle était fouillée comme s'il s'agissait d'anti-skill en civils procédant à une arrestation, bloquée entre les bras d'un et fouillée minutieusement par d'autres. Non seulement c'était insupportable à voir, mais si ça continuait les fouilles finiraient en tripotage, s'ils ne se satisfaisaient pas de l'argent de poche trouvé. Il allait falloir se faire braquer, agir courageusement.



" Excusez-moi les amis, mais vous savez que cette demoiselle est une Level 3 ? "

Plusieurs regards de ces racketteurs, se tournèrent vers lui. Des menaçants et moqueurs du genre à lui dire "va-t-en abruti". Ils ne devaient pourtant pas le croire. Et ils n'agissaient pas stupidement jusque là, puisque leur victime ne se défendait pas. Voyons, il avait du oublier quel était son pouvoir, mais Alex se demandait pourquoi elle ne s'en servait toujours pas. Elle venait justement de se faire arracher toute sa monnaie.


" De deux, puisque vous m'ignorez, quelque chose s'appelle la galanterie, et ça... ça s'ignore pas. Ce n'est pas un Level 2 comme moi qui va vous l'apprendre. "



Il ne pu retenir un sourire à ces mots. Par là le défit était évident : sortez de la ruelle et venez me donner une leçon à moi aussi. Vu son Level il ne les effraierait pas. Devait-on en déduire que Alex Seki était un casse-cou inconscient ? Affaire à suivre immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Jeu 9 Mar - 22:14

Le temps avançait de plus en plus alors que Serena essayait de dissuader le groupe de voyous de la retarder davantage. Malheureusement ça semblait mal parti, ils s'amusaient trop à la tourmenter et la taquiner, même si ils n'avaient pris qu'une infime partie de son argent réel elle risquait d'en perdre si elle n'allait pas travailler. Elle essayait malgré tout divers arguments pour les convaincre, mais en vain, tous étaient trop occupés à rire d'elle et à la peloter pour profiter d'elle, ce qui l'inconfortait de plus en plus.

Mais un jeune homme de son école finit par venir et intervenir, rappelait au groupe qu'il s'agissait d'une esper de troisième niveau. Malgré tout ça, ils s'en moquaient, car elle se laissait faire, ce qui les arrangeait, sans doute pensaient-ils l'intimider assez pour qu'elle ne tente rien. La demoiselle se sentait un peu honteuse d'attirer autant la pitié, détournant le regard du jeune homme qu'elle fixait, ne voulant pas avoir l'air de le supplier.


-Que fais-tu ici ? Ils sont trop nombreux, tu risques des ennuis à cause de moi, je ne pourrais pas me regarder en face si il t'arrivait malheur...

Même si au fond d'elle Serena voulait qu'on la sauve de cette bande d'importuns, elle ne voulait pas user de force ni se servir de ses amis ou de ses connaissances pour arriver à ses fins. Ce n'était pas qu'une question de fierté, elle désirait surtout lui éviter un mauvais souvenir de leur première rencontre, alors que d'habitude elle le croisait à peine dans les couloirs de l'école sans plus. Cette fois il était venu à son secours, mais les racailles ne semblaient pas le craindre, envoyant deux d'entre eux le rosser comme il faut pour le faire fuir. Ils n'appréciaient pas d'être dérangés dans leur harcèlement, pour une fois qu'il n'y avait pas Judgment dans le coin, ni aucun professeur. C'était monnaie courante de beaucoup s'amuser pour compenser les heures de cours et les devoirs épuisants tous deux, mais ces plaisirs-là étaient bien trop douteux pour être autorisés par la cité scolaire.

L'ennui était que si elle utilisait son pouvoir sur eux, ils risquaient d'être blessés comme celui qui lui avait valu son précédent renvoi de l'école dans laquelle elle se trouvait. Même si c'était en-dehors des cours et de l'enceinte de l'établissement, de l'un comme de l'autre, Serena ne voulait aucunement sembler comme un danger pour quiconque, elle réservait son pouvoir pour les tests, contre des automates de préférence. Même si ça ne lui garantissait que des défaites contre ce genre d'individus, elle ne pouvait pas se permettre de les écraser, ce serait non seulement elle la fautive sur le coup, mais elle risquait de faire fuir l'élève qui avait bien voulu prendre sa défense avec courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 12 Mar - 16:51

On se demande parfois si notre décision, courageuse ou non, noble ou non, était la bonne. C'était la même pour l'étudiant esper Alex Seki en ce moment : sa collègue de Eiki Highschool était peut-être en passe d'être libérée d'ici quelques secondes. Comme elle le lui déclarait si bien, il pouvait ne s'apporter que des malheurs à lui même... mais à elle aussi , car l'arrivée d'un intrus risquait de faire payer à la femme au double. Un peu de monnaie et de tripotage de fessier n'était après tout qu'une oppression de délinquants de bas-étage...
Mais non, il y avait quelque chose d'important qu'oubliait la lycéenne. C'était la fierté, la dignité. Était-ce la première fois que cela lui arrivait, peu importe ! Subir une situation telle, même quand elle lui paraitrait tolérable, c'était une condition de faible. Et c'était donner du pouvoir à quelques ordures qui mériteraient une bonne leçon dans leurs dents.

Ne semblant pas impressionné, deux de ces pseudo-voyous s'amenèrent donc vers Alex. Rien d'étonnant, un Level 2, ou 3, rien ne semblait arrêter des idiots aussi fiers et arrogants, qui n'avaient de toute manière aucune preuve de la véracité de ses dires. L'un d'entre eux avait une chemise punk, l'autre un débardeur qui révélait ses muscles proéminents, un amateur de gonflette ou un rugbymen sans doute. Mais le jeune homme prit le temps de répondre à Séréna :

- Et alors, c'est la même pour toi. Tu te laisses malmener parce que c'est ton choix. Si c'est mon choix à moi aussi tu n'as rien à dire. Ne plus te regarder en face... Arrête un peu, je pourrais dire de même si je le voulais.

" Vous avez fini de bavarder les tourtereaux, vous allez me faire pleurer. " déclara un des racketteurs.

Il fallait dire qu'ils riaient bien de la situation, comment leur en vouloir. Maintenant les deux opposants désignés de Seki lui collaient presque à la face. Il pouvait voir leur sale tronche. Quelle serait la suite ? Initialement, notre jeune homme avait prévu de s'engager dans la baston, deux hommes, il pouvait y arriver... Mais une autre idée, avec un peu plus de génie et de folie, le traversa soudainement. Semblant à l'aise, il eu un léger sourire face à ceux devant lui.

" Je vois je vois. Vous voulez des yen c'est ça ? Prenez ceux que j'ai dans mon porte-monnaie, il n'y en a ni trop pour moi ni pas assez pour vous. "

En réponse de quoi il se fit attraper les cheveux. Mais Alex tendant son porte-monnaie. Finalement ce qui semblait le chef improvisé de ces niveaux 0, skillout ou pas, s'amena. Alex s'était déjà prit un coup de poing dans le ventre, se pliant en deux et crachant un peu de salive, puis se remettant en place. Il aurait pu se plaindre, riposter aisément. Mais ne le faisait pas. Pourquoi ?
L'ainé déclara à son complice d'arrêter, il n'avait pas prévu qu'on frappe Alex, puis il vérifia son porte-monnaie, en tira plusieurs billets qui semblèrent le satisfaire. Pendant ce temps là, l'Esper observait la jeune fille aux cheveux bleus, passée au second plan.

- Ton discours sur la galanterie, il a l'air loin maintenant.. Tu te sens mal d'avoir fait le beau?

- Pas du tout. Je préfère être pacifique avant les emmerdes. Mais si vous voulez qu'on arrange ça à l'ancienne... Aucun problème. Je récupérerais mon argent et celui de la demoiselle avec ça.


Ils éclatèrent d'un rire gras de nouveau. A voir comment ils réagiraient maintenant. Qu'ils partent où qu'ils décident de lui donner un coup de trop pour son arrogance, ce serait déterminant. Mais pour le moment rien n'allait trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Jeu 16 Mar - 20:25

De plus en plus tardive dans son emploi du temps, Serena observait le jeune homme qui était venu à son secours. Il ne manquait pas de galanterie, il lui épargnait même un complexe en disant que ce qui concernait ses propres choix le regardait lui et lui seul. De plus en plus elle était curieuse de voir ce qu'il allait adopter comme attitude face à cette bande de racailles à peine capable d'aboyer dont elle n'aurait eu aucun mal à se défaire si elle se servait de son pouvoir sur des êtres vivants doués de respiration. Mais pour le moment elle ne tenait pas plus que ça à se défaire de la coudée du bandit, malgré qu'elle soit en retard sur son planning.

Alors que le garçon proposait de donner son argent également aux agresseurs qui le toisaient d'un air menaçant et intimidant, Serena essayait de comprendre. Il n'y en avait jamais trop pour lui ? Il était sûrement riche oui, plus un portefeuille pouvait être rempli, mieux c'était. Jamais assez pour eux ? Il mettait simplement en avant leur cupidité, ils ne devraient même pas réagir à cette provocation ratée. Mais comme tous bons voyous, ils se devaient de tiquer à la moindre phrase légèrement condescendante qui donnait l'impression de se moquer d'eux. Ils le prirent par les cheveux et lui envoyèrent un coup de poing dans l'estomac qui eut son effet sur le jeune homme pas très musclé à la base. Serena soupira alors en voyant qu'il ne récoltait que ce qu'il avait semé, au final lui aussi était dans le pétrin, il faudrait aussi le sauver lui en plus d'elle.

Mais quand Alex sentit la douleur accompagner l'intimidation, la morsure accompagner l'aboiement, il comprit qu'il allait certainement devoir passer au choses sérieuses. Ou arranger ça à l'ancienne comme il le disait, ce qui promettait d'être surprenant vu que pour le moment il n'avait même pas dévoilé ses compétences combatives. Après, ce n'était pas par manque de confiance, mais Serena soupçonnait en lui un pouvoir de type intellectuel, à moins que c'en soit un trop dangereux pour être utilisé sur des humains ou des animaux, comme pour elle-même. C'était peu probable mais il ne fallait pas exclure toutes les possibilités, dans son état Serena ne pouvait que réfléchir à la manière dont il allait s'y prendre, si jamais il était sérieux. Bien sûr tel qu'elle l'imaginait, il aurait plutôt accès au bluff, et ça pourrait marcher, si il n'avait pas annoncé être un niveau deux plus tôt.


-Tant pis, j'imagine qu'on ne peut pas être apprécié de tout le monde dans la vie, il faut l'accepter. Désolée de t'avoir entraîné là-dedans, j'aurais voulu t'épargner les désagrément de ce genre de situations.

Sur ces mots, la demoiselle se décala pour se retrouver contre son agresseur, avant de se pencher brutalement en avant et le faire passer par-dessus sa tête en agrippant ses bras pour éviter d'être étranglée. Le voyou ainsi projeté au sol, Serena avait le champ libre, c'était dans ces moments dans les mangas que comme pour répondre à son éveil le compagnon de l'héroïne lui aussi s'éveillait et collait une rouste à ses adversaires. En tout cas si ils étaient fictifs, c'était quand même le moyen le plus simple d'être débarrassé de ces gêneurs, s'occuper de tout le monde en même temps pour éviter qu'ils ne se réveillent l'un l'autre. Certes ça pouvait aussi causer des blessures à ses adversaires, mais contrairement à son pouvoir réellement dangereux une projection passait plus pour de la défense que pour de la défonce.

Elle attendait désormais de voir ce qu'Alex-le-niveau-deux allait faire dans cette situation. Comme pour le code de la route il y avait plusieurs choix possibles, certains moins bons et une seule acceptable pour tout le monde. Malheureusement elle ne pouvait pas partir comme ça et laisser l'individu se laisser molester par ces petites frappes, bien qu'elle soit très en retard et qu'il ne lui reste que très peu de temps pour rejoindre le maid bar.


-Ce n'est pas que je cautionne la violence, mais j'apprécierais que tu ailles un petit peu plus vite, mon job d'étudiant m'attend et je ne supporterais pas de ne pas savoir ce qu'il est advenu de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Mer 22 Mar - 20:09

Quelle drôle de situation. La Miss non seulement avait renversé la donne, mettant à néant ses efforts de pacification, mais était passée de malheureuse victime à combattante étincelante de fierté (elle parlait comme si elle pouvait facilement vaincre tous ses ennemis après s'être complètement laissé faire...). Quand à l’héroïsme d'Alex, il pouvait aller au trou : remerciements ? Que nenni, il faisait "perdre du temps". Séréna était une fille bien spéciale, et il n'y aurait jamais pensé du peu qu'il voyait d'elle.

Trois. C'était ce qui l'entourait alors. Deux des voyous étaient revenus vers Séléna quand ils l'avaient entendu balancer au sol un des leurs - ils semblaient ne pas avoir vu qu'il y avait du louche, du pouvoir derrière ça. Ces gens étaient comme ivre après la brutalité, comme avec l'alcool un verre ne leur suffirait pas, ils en voudraient un autre. Il était facile de deviner qu'ils n'auraient pas tardé à lui flanquer un autre coup pour ses paroles aussi déplacées ringardes sans le revirement de la jeune fille, et elle n'avait que retardé les choses. Mais plus que tout ce qui l'avait stimulé était les paroles de la jeune fille. Bien, pas de temps à perdre, comme elle souhaitait !

Ses fiers ennemis avaient eu l'attention un peu divisée et Alex en profita. Il saisit un des leurs par la gorge sans qu'il l'ai attendu, déformant ses yeux sous la surprise, et le projeta bien fort contre un mur de la ruelle ; le choc à l'arrière du crâne serait suffisant pour l'étourdir plusieurs secondes. Un des racketteurs face à lui réagit aussitôt en envoyant son poing vers Seki, mais celui-ci connaissait ce genre d'attaques trop évidentes... Le Sillat était là pour accueillir tout ce que fait un bagarreur ordinaire. Alex saisit le bras qui était propulsé vers lui par en dessous et détourna le coup tout en enroulant ses bras de chaque côté de celui de la brute ; il le tordit alors en deux, façon CQC dans Metal Gear Solid, faisant plier en deux l'autre et le maintenant bloqué dans cette position. Le dernier des troisième s'était remis de sa surprise et s'apprêtait à l'attaquer, tout se passait en un éclair et il n'y avait aucun temps à perdre. Le level 2 jeta le délinquant qu'il tenait bloqué, droit sur son nouvel adversaire juste avant qu'il ne frappe ; l'agresseur fut surpris et gêné par ce revirement, mais déjà Alex repartait à l'attaque. Il envoya son pied dans la figure de l'adversaire numéro 3, l'envoyant tomber au sol. Puis il saisit l'adversaire numéro 2 qui se relevait, d'une nouvelle prise sur le bras, et lui envoya la tête contre le mur pour l'étourdir avant de l'achever d'un autre coup sur la nuque.

Il y avait l'adversaire numéro 1 désormais, derrière lui, qui avait retrouvé ses sens. Ce dernier comprit rapidement en voyant ses deux amis étalés que ce n'était pas là un faible qui les avait provoqué. Lâchant un "kizama..." le jeune homme sorti pas moins qu'un cutter, prêt à assumer cette escalade de violence. Il avança pas à pas vers Alex, attendant le bon instant pour frapper. C'était en fait un cadeau qu'il lui faisait... le pouvoir de l'étudiant ne lui avait pas servi jusque là. Allez ! Avant que la bataille reprenne, le cutter s'arracha de la main de l'ennemi, pour se retrouver dans celle d'Alex. Désarmée, la victime du modeste pouvoir en fut si surprise qu'elle en oublia une seconde qu'elle était dans une baston. Alex en profita pour l'étourdir d'un coup dans le ventre, et le saisissant par les cheveux retourna son arme sur lui. Maintenant le cutter était pointé sur la joue du racketteur ou skillout, peu importe, qui était tenu fermement de l'autre main.

Les trois autres du groupe s'étaient apprêtés à distribuer une leçon à Séléna pour sa résistance, mais maintenant ils se retournaient vers lui. Il tenait en otage l'un des leurs... Non, pas en otage quand même, personne ne voulait de mort ici, juste du sang et quelques côtes cassées au pire... Mais le cutter entailla sur un centimètre la joue de son prisonnier, le faisant grogner de douleur. L'ambiance était tendue au maximum pour ainsi dire. Comment cette histoire se finirait-elle ? Seki s'adressa à Serena avec un léger sourire, tout juste un peu essouflé.

- Alors, qu'est-ce que tu comptes faire ? Si tu ne veux plus perdre de temps va travailler, tu as la voie libre. Moi je vais me charger de ces trois là et te rejoindre plus tard.


Comme si c'était si facile à faire ! Mais si elle ne le croyait pas, Séléna verrait au moins que son camarade de Eiri avait un peu d'humour. Cela détendait l'atmosphère par trop sérieuse. Mais dans tous les cas quelques racketteurs mal éduqués auraient eu leur leçon de vie et une masochiste ne serait plus leur victime pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Jeu 30 Mar - 18:44

Alors que Serena s'était défaite du voyou qui lui enserrait la tête, de son côté Alex ne pouvait pas dire qu'il était tiré d'affaire. Même si ce n'était pas le genre de la demoiselle de faire une prise de soumission pour éviter que le jeune homme intervienne auprès du lycéen, elle espérait qu'il s'en sorte malgré tout. Non pas qu'elle s'en fasse pour sa vie, les esper étaient solides en général, même les bas niveaux pouvaient se montrer coriaces en combat, mais tout de même il était seul contre plusieurs. Elle ne voulait pas aller à son travail tant qu'elle n'aurait pas la certitude qu'Alex serait en sécurité ou pourrait gérer le combat.

Même si il était maigre, le jeune homme se débrouillait bien avec ses ennemis, son agilité sans pareil arrivait à le sortir de situations dangereuses. C'était d'ailleurs assez drôle à regarder car il donnait l'impression de mener par le bout du nez cette bande d'agresseurs. Même si ils ne se donnaient pas à fond, ils commençaient à se rendre compte que les esper n'étaient pas à sous-estimer, même avec un niveau deux. Serena pourrait évidemment tous les abaisser au sol d'un seul coup, mais ce serait trop violent pour eux et elle risquerait d'attirer Judgment si elle usait de trop de force contre eux, elle passerait pour l'agresseuse. Au contraire, mieux valait feindre l'impuissance pour qu'il n'y ait aucun quiproquo, tandis qu'elle restait en retrait pour ne pas gêner son collègue scolaire.

C'est alors qu'au bout de nombreux efforts en un temps très court qu'Alex finit par prendre le dessus sur ses adversaires et à pousser Serena à rejoindre son travail. En effet elle l'avait un peu oublié en le regardant combattre, mais elle était un peu pressée et devait à tout prix partir. Elle le remercia alors chaleureusement pour son coup de main conséquent, enfin son coup de pied plutôt, et partit en courant vers le lieu de son job d'étudiante. Serena s'excusa en passant à son patron pour le gros retard, lui promettant de récupérer ces minutes perdues à la fin de sa session comme heures supplémentaires. Elle partit alors s'habiller en maid dans les vestiaires, prenant la tenue dans son casier, avant de retourner en salle.

Ce qui changeait était le sourire de la demoiselle qu'elle offrait aux clients, elle pensait que jamais elle n'aurait autant souri si elle avait su Alex en danger. Il avait offert de sa personne pour la sauver, même si il n'était pas obligé il avait tout de même rossé ces bandits pour ne pas l'inquiéter il l'avait fait pour elle. C'était vraiment noble de sa part, et ça avait porté ses fruits vu que la demoiselle se sentait bien mieux qu'avant, il avait suffi de savoir qu'il allait bien pour la faire sourire pleinement. Les affaires pouvaient désormais rouler pour le patron du maid bar, Serena s'était mise au travail, apportant les commandes aux clients avec sa bonne humeur habituelle et son énergie à revendre. Même épuisée d'avoir couru, elle continuait de marcher dans la salle pour passer son plateau de table en table. Au fond d'elle, Serena espérait revoir Alex le plus vite possible pour s'assurer qu'il aille tout aussi bien que la dernière fois qu'elle l'avait vu. Il se pouvait même qu'il se présente comme client, ce qui la rendrait heureusement et lui permettrait de le remercier autrement qu'avec des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 2 Avr - 3:05

Cette fille était déjà une créature rare. Là où la plupart quand on leur disait "pars donc", autrement traduit par "pars donc continuer tranquillement ta journée pendant que je vais risquer de me faire sérieusement tabasser pour t'avoir héroïquement aidé" seraient restées clouées sur place, dans un shônen en tout cas, celle-ci... avait obéit, sans aucune complication. Décidément avec elle les choses étaient bien plus simples, elle était du genre obéissante. Ou insouciante. N'imaginez pas de scénario héroïque avec elle.
Trêve de plaisanterie. Seki san n'était pas déçu qu'elle l'ai écouté, après tout son but n'avait-il pas été de briller par son courage et sa générosité ? Sa camarade, en dépit de sa personnalité peut être un peu originale, ne pourrait que le louer. Et surtout... il allait pouvoir vérifier lui même ce qu'il vallait face à ces trois voyous.
Pouvait-il les mettre à terre comme il le prétendait ? Alex n'en avait en vérité aucune idée. Le combat englobe tant de facteurs et toujours une part d'imprévu, quelques bagarres réelles ajoutées aux entrainement dans la salle de sport de combat (loisir dont les abonnés étaient toujours plus en hausses avec les années, drôle de mode bref), tout cela ne suffisait guère à faire de notre Esper un bagarreur chevronné. Il connaissait son potentiel mais n'avait pas assez vu les effets.

Pourtant l'idée de réussir à vaincre ces trois pseudos voyous était peu envisageable. Trois... trois ennemis agressifs, cette fois avertis et connaissant sa valeur. Le plus sage aurait été de fuir. Mais Alex n'était ni sage ni épique. Il était Alex. Il commença par écorcher la joue de celui qu'il tenait toujours sous la menace du cutter, histoire de le paralyser de frayeur ; et bing, un coup du plat de la main sur la nuque, de quoi l'assommer. Maintenant libre, il approcha donc de son destin pas à pas, de ce qui le séparait de la rue qu'avait prise Séréna.

" Bien, la ojô-chan est tirée d'affaire, mais j'ai... oublié de vous faire lui rendre son argent. Une promesse non tenue. Vous n'me laisserez pas passer je suppose ? "

Ils hésitaient, les adversaires. Sa combattivité vue de là leur avait coupé le sifflet, pas de doute, ils craignaient de rejoindre leurs amis à mordre la poussière. Mais ils n'ignoraient pas non plus que la surprise avait joué en sa faveur, qu'ils étaient un nombre soudé, et surtout leur colère était telle après un tel affront qu'ils oubliaient le risque. Le bluff ne suffit donc pas à les vaincre. Ils n'étaient pas si stupides pour des racketteurs de fille sans défense, ou plutôt ils avaient du se mesurer au combat plus d'une fois eux aussi, plus encore que lui... Ils étaient courageux. Pas de doute, des vrais skillout.
Appelé par leurs insultes et menace, Alex arriva jusqu'à eux et le combat se poursuivit. Des coups partaient de toute part, même avec le Pencak Sillat, le sport de combat focalisé sur la défense, l'étudiant souffrait des poings, pieds et autres armes qui s'écrasaient sur lui. Son habileté lui permit aussi de distribuer plusieurs coups à ses adversaires, d'en mettre un provisoirement K.O, de faire une ou deux minutes vaillantes. Mais au final le combat tourna en son défaveur. Submergé par le nombre et déconcentré par le chaos de la lutte, épuisé par les chocs et les douleurs, il comprit que la défaite était sans alternative. Il fallait dés lors se soucier de soit.
Ainsi se laissa-t-il complètement tomber au sol, et ferma t-il les yeux, mimant le vaincu. C'était le seul moyen de calmer la fureur de ses agresseurs, avant qu'elle n'atteignent le point où ils ne s'arrêtent de le frapper que quand il serait réduit en miette. Ce fut un pari réussi, le punissant d'abord de coups de pieds violents dans le ventre, les skillout virent descendre leurs envies meurtrières.
L'un d'entre eux leur rappela que leurs amis étaient dans un sale état derrière, leur inquiétude pour eux reprenait le dessus, et aussi la crainte que Judgement finisse par passer dans le coin s'ils s'attardaient trop. Voilà, le beau parleur avait eu sa leçon, défait, la vengeance totale serait pour plus tard. Pendant qu'ils prenaient soins de leurs amis qu'il avait mit hors de combat, Alex, profitant de ses forces conservées en faisant le mort, se releva et prit sans ostentation le chemin de sortie de la ruelle.

Il avait des tâches éparses de son propre sang, sa chemise déchirée par endroits, quelques cocards sur le visage, le nez sanglant, et bien sûr quelques os fracturés qui ne se voyaient guère. Sous les regards effarés des passants, il poursuivit sa route, indifférent, boitillant un peu. Jusqu'au café de cette chère Serena. Il y entra et s'assit. Il pu voir que le costume de Maid lui allait bien. Quelques regards de clients et d'employés, affolés, se tournaient tous vers lui. Ce qui ne le retint pas d'appeler la level 3 de loin.

" Je prendrais un parfait au chocolat, s'il vous plait. "

Cette belle entrée valait d'être observé comme une bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Jeu 6 Avr - 19:12

Dans le bar, Serena avait enfin pu prendre son service, malgré un retard conséquent qui lui avait valu un sermon du gérant. Par chance il n'avait pas déduit ça de sa paye à la fin du travail, ce qui lui avait permis de continuer avec le sourire. Ces voyous avaient réussi à la mettre en retard, mais pas à lui faire perdre le moindre sou, même si elle aurait bien aimé retrouver l'argent perdu auprès d'eux. Après, elle ne pouvait pas non plus tout avoir, c'était en partie sa faute vu qu'elle refusait toute violence même défensive. Blesser quelqu'un l'aurait rendue fautive car on aurait soupçonné la personne la moins blessée du lot, la moins sale, la moins à plaindre. Bien sûr si on connaissait la vérité on plaindrait les bonnes personnes, mais au premier regard c'était toujours difficile de dire qui était fautif, certains esper pouvaient facilement se faire une bande de voyous au point de leur faire attirer la pitié par les passants. Même si généralement les bandits des ruelles sombres n'étaient pas souvent pris au sérieux, Serena ne tenait pas à tenter le diable pour voir si il ferait une exception pour son cas, ou pas.

Les plateaux allaient et venaient entre la cuisine et les tables, sans bien sûr que Serena ne laisse tomber le moindre couvert par terre. Même si elle évitait d'utiliser sa gravité renforcée sur les humains, elle pouvait utiliser la gravité allégée sur des objets, comme ce qu'elle portait. Ainsi, même si les commandes quittaient son plateau, elles seraient faciles à rattraper vu qu'elles mettraient plus longtemps à tomber. C'était une bonne façon de contourner le problème du manque de réflexes vifs de la demoiselle, au moins ça lui gardait son job. De cette manière elle pouvait au moins utiliser son pouvoir sans blesser quiconque, sans que personne n'en souffre d'une manière ou d'une autre.

Mais alors qu'elle se retournait pour s'approcher du dernier client rentré, elle vit qu'Alex était de retour. Non seulement en vie mais encore en bon état pour quelqu'un qui devait affronter plusieurs personnes à la fois. Il était vraiment fort pour un niveau deux, Serena ne pouvait pas quitter ses yeux des blessures qu'il avait au visage et aux taches de sang sur certaines parties de ses vêtements. Visiblement il s'était battu sang et eau pour la protéger, même si elle était partie depuis un moment quand le combat s'est intensifié. Néanmoins elle était soulagée qu'il soit encore debout (enfin assis) et qu'il soit assez en forme pour se permettre un dessert. C'était également surprenant qu'il ait pu la suivre même quelques minutes après son départ, il devait avoir un bon sens de l'orientation.


-Alex ? Mais que...

Cependant avant qu'elle ait pu lui demander la raison de sa venue visiblement précipitée, mais il passa commande à ce moment. Serena avait déjà quelques secondes de retard sur le temps qu'elle passait lors d'une prise de commande ordinaire, alors elle se contenta de la recevoir et d'aller transmettre en cuisine. Alors qu'elle lui tournait le dos, la demoiselle sentait un agréable sentiment au fond d'elle, sa personne était devenue importante durant ce sauvetage, Serena n'avait pas provoqué de blessure trop grave chez son collègue, et elle n'avait pas culpabilisé de sa retenue. Au final tout était bien qui finissait bien car elle avait gagné sur tous les plans, du moins en ce qui concernait les sentiments, son argent restait toujours perdu.

Peu de temps après, elle apporta son dessert, le parfait en question avec une fine cuillère poussant à déguster. Elle n'osait pas trop discuter avec lui en plein service, ça lui attirerait des ennuis en plus de son retard qui avait failli lui en coûter. Au fond d'elle, Serena se demandait si elle ne devrait pas solliciter plus souvent son intervention, mais son bon sens lui interdisait d'utiliser des boucliers humains, elle pouvait tout à fait assumer ses erreurs d'itinéraire. Tout ce qu'elle pouvait lui dire, ce n'était ni une demande ni le souhait qu'ils ne se rencontrent plus dans de pareilles circonstances, mais bien le peu qu'elle lui devait.


-Merci de m'avoir aidée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Lun 10 Avr - 0:36

Se faire appeler par son prénom était étrange, tant ces derniers étaient rarement prononcés pour deux étudiants se connaissant à peine, parlant seulement l'un de l'autre vaguement dans le dos à de rares occasions. Il allait s'y faire, désormais on ne pouvait faire mine d'ignorer quelqu'un avec qui on avait partagé une telle expérience éprouvante.

Serena donc, avait pu rester maitre d'elle, en dépit de la surprise évidente en revoyant si vite Seki, et parvenait à maintenir la parité avec les autres clients. Le Level 2 avait craint qu'elle soit frappée par une crise cardiaque, c'était donc tant mieux. En fait, il faisait plus recommandable qu'il ne le pensait en entrant, malgré les regards curieux posés sur lui au départ, personne ne voyait par exemple une fracture ouverte au bras droit, dissimulée par son gilet. En fait lui même commençait à y prêter attention, seul ; l'adrénaline était partie et il sentait de plus en plus quelque chose de pas nette dans la région proche de l'épaule... Ça commençait à être franchement douloureux, et ça allait être de pire en pire.
Avec tout ça il en avait oublié le dessert commandé. Il failli sursauter quand la bleutée le posa devant lui. Alors, elle en profita pour le remercier. C'était la moindre des choses mais après la part d'elle... disons étrange qu'elle avait révélé d'elle, dans cette ruelle, Alex n'était pas sûr de les recevoir. Finalement elle était normale, elle était bien humaine, c'était rassurant.

Mais elle le remerciait un peu trop vite. Car elle devait s'imaginer qu'il avait battu les racketteurs avant de revenir vers elle comme un prince. Pas qu'il avait rusé comme un lâche puis cachait son piètre état. Alex avait néanmoins aussi tenu à la rassurer en agissant ainsi : elle n'irait pas culpabiliser en se demandant s'il avait un couteau entre les omoplates pendant qu'elle travaillait.

-Merci à toi. Pour le Parfait.

On remerciait les serveurs, et non l'inverse.
Mais finalement il aurait pu avoir des meilleures manières de la remercier... que de se ramener comme cela, ressemblant à une connaissance manifestement louche qui l'avait un peu déconcentré au travail. Il était déjà possible qu'elle était arrivée un peu en retard par sa faute, avec ce que penserait son patron elle aurait bientôt plus de motif de le gronder que le remercier. Il devait bien y avoir un moyen de réparer les dégâts causés.
Le jeune homme tendit la main vers sa glace mais il eu un sursaut de douleur : il avait oublié sa blessure ! Mangeant doucement de sa main valide, il pu voir en guettant attentivement, que l'employeur de Serena l'avait convoqué et lui parlait en murmurant. Il lui arrivait de tourner la tête discrètement en discrétion de lui, alors Alex n'était pas dupe, l'employeur l'interrogeait à coup sûr sur qui il était. On le forçait à agir.
Il attendit qu'une collègue de la Level 3 passe à coté de lui pour appeler celle-ci discrètement. Quand la maid-serveuse se pencha pour s'enquérir de ce qu'il souhaitait, il lui raconta le détail suivant : il était légèrement blessé au bras à la suite d'un accident et avait cassé son portable,  et il avait débarqué ici car il avait juste besoin qu'une connaissance, la plus proche, appelle le numéro de son camarade de chambre pour que celui-ci vienne le chercher et l'aider à aller jusqu'à un médecin ; C'était donc tout naturellement qu'il s'était rendu au bar de "son amie Serena" en sachant qu'elle y travaillait à cette heure et qu'il s'agissait du lieu le plus proche où se faire aider, alors il avait payé sa consommation pour pouvoir lui parler et attendre ici que cet ami vienne le chercher, puisque Alex avait du mal à se déplacer ; il leur demandait donc de leur emprunter la fille aux cheveux bleus une seule minute.
Le lycéen était doué pour ce genre d'histoires, il n'eut donc pas de mal pour que la serveuse le croit sur parole. Elle alla avertir son patron, qui chargea alors Serena de venir aider "son ami le client qui va un peu mal."
La pauvre étudiante ne devait rien y comprendre, mais elle ne pouvait que venir vers lui. Il lui parla sans attendre, murmurant pour ne pas être entendu des autres travailleurs.

-Je suis désolé de ce petit tour... Je vais rentrer seul quand je le devrais. Évidemment tu n'as pas le numéro de mon ami de chambre, il fallait que j'invente quelque chose pour que je puisse te parler.

Il s'interrompit le temps de prendre une nouvelle cuillère de crème. Puis reprit :

-Je m'inquiète, en fait tes racketteurs n'étaient pas des faiblards, et s'ils ont échappé à Judgement ils n'oublieront pas ce qu'il s'est passé. Ils risquent de vouloir se venger parce que moi aussi je leur ai foutu de beaux gnons. Tu es une fille et tu t'es moins défendue... Je veux pas te vexer mais je pense que tu devrais t'inquiéter des conséquences. Il vaudrait mieux que tu n'ailles et ne sortes plus seule du travail.


Alex n'avait plus besoin que d'une chose.

" Puisque tu es censée envoyer un SMS à un de mes amis,si tu notais mon numéro sur ton portable ?  Je dois pouvoir te recontacter, je vais pas te laisser te faire tabasser après t'avoir mit dans cette situation. Ah, au fait, cette tenue te va parfaitement."


Il fallait croiser les doigts pour qu'elle accepte, soit raisonnable. Car encore une fois, les représailles possibles seraient de sa faute, pour avoir fait son grand galant et cherché la bagarre. Il avait une dette envers cette femme qui, pour une raison étrange, semblait réticente à se défendre toute seule.
Mais qu'elle était mignonne en tenue maid, il ne se retirait pas ça de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Lun 17 Avr - 17:39

Visiblement Alex se régalait de ce qu'il avait commandé, il était vrai que les cuisiniers étaient encore passionnés par leur métier, ils cuisinaient avec coeur et ça se sentait aux papilles. Cependant ce qui empêchait Serena de se réjouir beaucoup pour lui était ses blessures. Il avait du sang sur lui, et il avait sûrement besoin de soins de la part d'un hôpital, mais il semblait ne pas se rendre compte de ça. Après tout ce n'était visible que par une personne extérieure, Alex ne pouvait pas voir son propre visage sans une glace devant laquelle se regarder. Il fallait au moins trouver une solution pour ça, aussi bon client soit-il le jeune homme devait penser à son propre corps. Bien sûr Serena appréciait son initiative de venir à son travail pour lui faire comprendre qu'il n'était pas mort ou dans un grave état, mais maintenant que la surprise était faite il fallait passer aux choses sérieuses.

L'histoire était simple, selon ses propres dires, Alex avait cassé son portable, et il avait besoin qu'on appelle un ami à sa place. Heureusement que Serena avait toujours le sien avec elle, du moins dans son casier en tout cas, pas question d'être dérangée en plein travail. En revanche dehors elle le gardait tout le temps dans la poche intérieure de sa veste rouge, Alex pouvait la remercier. Il alla alors informer le patron qu'il avait besoin de Serena pour l'aider, et il accepta, tant qu'il payait l'addition. Heureusement il y avait d'autres serveuses actives qui travaillaient, ce ne serait pas compliqué de continuer à faire marcher les affaires. Soucieuse malgré tout de ses clients, la demoiselle voulait expédier ça rapidement afin que non seulement ils puissent être servis plus rapidement, et qu'Alex soit vite pris en charge. Il ne faudrait quand même pas qu'il rate l'école à cause d'une bagarre, ça le ferait mal auprès de l'école.

Sans plus attendre, la demoiselle regagna les vestiaires où elle pris son téléphone à clapet de couleur bleu marine avec une jolie figurine en guise de strap. À son retour, elle entendit son camarade lui avouer qu'elle avait fait ça pour rien parce qu'il avait inventé toute l'histoire pour lui parler. Il était évident qu'une foule de questions lui venait à l'esprit, elle voulait par exemple lui demander pourquoi lui avoir parlé aussi prématurément au lieu de prendre quelques minutes pour se panser les blessures avant. Serena avait encore de longues minutes de travail devant elle, ce n'était pas à quelques minutes près, quand même. Mais il fallait croire qu'il avait quelque chose d'intéressant à dire si il avait choisi de la rejoindre directement après sa bagarre, quitte à faire mauvais garçon auprès de l'établissement.

Depuis toujours, Serena ne se préoccupait pas vraiment de sa sécurité, du moins depuis qu'elle avait fracassé cet élève sur le sol avec sa gravité il y a quelques mois. Au contraire elle s'en moquait puisqu'elle n'avait jamais été envoyée à l'hôpital à cause de voyous dans ce genre. Même si il n'avait pas tort sur le danger que les derniers représentaient, elle n'allait tout de même pas se mettre à prendre des détours de folie pour aller n'importe où dans la cité scolaire. Néanmoins elle pouvait au moins suivre son conseil et se laisser accompagner par lui, ce serait rassurant pour le peu. Après, le second souci était que Serena ne pouvait pas le défendre correctement avec un pouvoir aussi puissant que la gravité. Oui, elle protéger son camarde et pas l'inverse, car avant son arrivée Serena contrôlait la situation, elle avait prévu de faire cette projection depuis le début si on ne la lâchait pas. En réalité c'est Alex qui avait envenimé les choses, mais elle ne lui en voulait pas pour ça, il l'avait sauvée et rien que ça comptait beaucoup pour elle, oser s'interposer était courageux pour un niveau deux.


-Merci de te proposer, tu pourras en profiter pour me montrer des chemins plus sûrs.
Par contre il va falloir t'entraîner, un niveau deux contre une horde de voyous, tu as de la chance de t'en être sorti sans fracture grave...


Au final elle n'avait pas pris son téléphone pour rien, elle avait l'occasion de rajouter son numéro afin de pouvoir le joindre facilement. Ainsi elle pourrait synchroniser leur sortie et ainsi pouvoir se balader avec lui pour être sûre de ne plus jamais se retrouver dans une situation aussi dramatique. Après tout Judgment ne pouvait pas toujours s'occuper de tout le monde, il fallait leur laisser les cas les plus urgents, Serena pouvait s'en sortir seule, alors avec un camarade ce serait encore plus simple. Pour vérifier, elle lui envoya un message vide, vu qu'il n'avait rien de cassé en réalité, afin de s'assurer qu'elle l'a bien enregistré. Elle ne put se retenir de rougir en tapant sur le clavier de son téléphone, entendant son compliment bien que plus discret que le reste de sa réplique. Ce n'était pas tous les jours qu'on la complimentait, surtout sur ses vêtements civils ou de maid, et encore moins un de ses camarades.

-Merci c'est gentil, toi aussi, ton...gilet, il te va bien aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Ven 21 Avr - 0:49

Tout s'était passé comme prévu. En un minimum de mots, cette chère camarade avait accepté Seki comme escorte si on peut dire, et plus encore maintenant il était dans ses contacts par téléphone. C'était une manière rapide de commencer une amitié. Bien sûr, accompagner une jeune fille avec plus de pouvoir que soit, ce n'était pas être un garde du corps très impressionnant, mais à deux on retire l'envie toujours plus facilement que tout seul, surtout après que chacun des deux ai montré qu'il savait bien se battre. A moins d'avoir une fierté démesurée teintée de masochisme, ces gredins ne reviendraient pas s'attaquer à eux tant qu'ils n'étaient pas seuls. Ils se lasseraient très probablement, passeraient à d'autres plus faible -et en se méfiant peut être davantage car on leur avait montré que n'importe quelle victime peut cacher un redoutable adversaire.

Tout cela grâce à un simple coup de sms. Bien sûr, il serait gênant d'envoyer le premier texto demandant de se rencontrer. C'est aussi gênant pour des amis que des amants. Et si Alex savait bien se contrôler, cela semblait être un peu moins le cas chez Serena. Elle avait rougit à son simple compliment. Ne rougirait-elle pas encore plus quand il lui proposerait de l'accompagner en chemin ? Bien sûr, cela créerait des rumeurs, cela va toujours comme ça chez les espionnes commères.

En vérité ce n'était pas pour faire le beau héros idéaliste, non. Il était clair que Serena savait très bien se défendre toute seule, son pouvoir mis à l'oeuvre en plus de son Level suffisaient à le prouver ; si elle se laissait racketter, c'était pour ses propres raisons. L'esprit d'une femme est aussi insondable qu'un océan de mystère. Il serait d'ailleurs intéressant d'en apprendre plus mais pour le moment c'était trop tôt... Tout ce qui comptait c'est qu'il ne voulait pas protéger la lycéenne ; Alex savait qu'elle apprécierait cette protection offerte ; et il serait assez proche d'elle pour la connaitre davantage.
Une femme dotée d'une grande force mais qui plie devant plus faible, cela suffisait à rendre Serena différente de la majorité des connaissance de leur chère école d'Eiri. Elle était une fille différente, une fille qui cachait des secrets.
Lorsqu'il y avait un secret, Alex voyait cela comme un défi, il cherchait à le percer bien malgré lui. Cette Serena l'intéressait parce qu'elle avait quelque chose sous son apparence, elle n'était pas qu'une fille qu'on accompagne et avec qui on sourit, mais une fille qui nous interroge et nous occupe les pensées.
De toute manière, après les nombreux coups qu'il avait subit "pour" elle tout à l'heure, il était forcé de la connaitre davantage, comme récompense.

Cette fille l'ignorait, mais elle lui aiderait à bien s'amuser. Elle réjouissait la part grise, ambigu, la mauvaise partie de son esprit. Il avait déjà des choses prévues pour elle.

-Ne t'inquiète pas, je savais que je perdrais de combat dés que je m'y engagerai. Mais la défaite est parfois une option préférable que le laisser-faire.


Le jeune homme sorti discrètement son téléphone, sous la table, afin qu'aucun autre personnel que la femme aux bleus cheveux ne puisse voir la supercherie, lui qui avait prétendu que Serena avait son ami à contacter dans sa liste et allait lui envoyer un message elle même. C'est Alex qui envoya un message bref un ami pour qu'il vienne le récupérer. Après cela...

-Merci du compliment... Je passerais quelques petits jours à l’hôpital je crois. Ça m'apprendra je crois, à déranger une femme responsable et lui empirer les choses. T'accompagner est peut être davantage une punition qu'une aide pour toi, si tu veux que j’expie ma dette envers toi d'une autre manière tu n'as qu'à me le dire.


Faire le grand dévoué était parfois un bon calcul, mais il y avait du vrai dans cela, peut être n'était-il déjà qu'un intrusif et flirteur pour cette jeune fille.

Il ne resterait plus qu'à attendre un petit moment les secours. La fracture ouverte de Alex se faisait de plus en plus douloureuse et le forçait à réduire ses mouvements, jusqu'à être presque immobile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Mer 26 Avr - 22:26

Interrompue dans son service, Serena se penchait sur Alex, enregistrant le numéro dans son propre téléphone pour pouvoir prendre de ses nouvelles. Le message qu'elle lui avait envoyé avait bien été reçu, à le voir s'allumer en réaction, ce qui était une bonne nouvelle. La demoiselle n'hésitait pas à lui rendre service, que ce soit pour continuer son job ou simplement pour aider quelqu'un qui l'avait aidée. Ce n'était pas dit qu'elle aurait pu s'en tirer face à autant de petites frappes, c'était soulageant de pouvoir compter sur son école pour la défendre. Même si Alex était blessé, il avait réussi à battre les voyous qu'il restait, ce qui était une preuve de force, même de la part d'un maigrichon comme lui. Avec lui au moins, elle espérait pouvoir donner un nouveau sens au chemin vers l'école, qu'il ne soit plus parcouru d'ennemis mais d'amis.

Ainsi Alex prévint son ami par message afin de quand même aller à l'hôpital pour se faire panser les blessures. Il ne pouvait pas nier qu'il avait agi héroïquement, mais sa témérité avait de plus en plus raison de sa santé. La demoiselle sourit en entendant qu'il avait l'intention de s'y rendre sans qu'elle ait à le lui rappeler. Même si elle n'avait pas du tout trouvé son intervention stupide et qu'elle n'aurait pas été en bonne santé grâce à lui, elle pouvait au moins lui accorer que ça lui servirait de leçon. S'en prendre à autant d'ennemis était risqué, il aurait pu avoir des os cassés ou même mourir si il était trop imprudent. C'était toujours rassurant de le savoir intact et d'apprendre qu'il prenait désormais en main ses propres soins comme un grand. Elle l'encouragea alors en lui offrant une accolade tendre, alors qu'elle souriait toujours de savoir qu'elle aura un ange gardien qui n'avait pas peur d'utiliser son pouvoir avec elle désormais.


-Merci Alex, ça me touche que tu te soucies de moi autant, rassure-toi j'ai pas l'intention de retenir la moindre dette envers moi, j'ai moi aussi eu ma part de responsabilité en me laissant faire sans rien dire.

Sans plus attendre, elle se releva pour aller reprendre son service, lui adressant un dernier regard pour ne pas l'ignorer. Elle recommençait tout doucement à servir les clients avec son plateau argenté, soupirant de soulagement de voir son camarade aussi courageux, si les muscles lui manquaient, le courage il en avait en suffisance. C'était pour ça qu'elle l'appréciait déjà, même si elle ne l'avait pas croisé beaucoup dans les couloirs pour le connaître un minimum. Sa façon de se battre aussi était élégante, il n'y avait pas de quoi avoir honte de la moindre action, surtout si il était arrivé à ses fins au bout du compte.

Le temps passait de nouveau un peu plus vite alors que Serena continuait son service, jusqu'à ce que le restaurant ferme. Les clients diminuaient au fil des plats servis, ce qui lui permettait de terminer la journée de façon relax et donc de ne pas être complètement sur les rotules une fois sortie de l'établissement. Elle avait été bien remplie avec le peu vécu par les deux élèves, Serena était contente de pouvoir se vanter d'avoir eu cette mésaventure, ça lui ferait à raconter à son entourage. C'était certes un peu cliché comme situation, mais les voyous n'existaient pas que dans les fictions, même dans la réalité elle pouvait se faire agresser pour son argent, et sans doute parce qu'elle n'avait pas l'air bien méchante.

En sortant du restaurant, elle appela Alex afin de voir si d'ici là il avait été soigné, si il était rétabli ou en observation. Ses blessures n'avaient pas l'air bien méchantes à première vue, elle se disait qu'il s'en sortirait vite, le tout était de savoir quand il sortirait de l'hôpital. C'était tout de même le minimum qu'elle puisse faire pour ne pas paraître impolie et pour montrer son dévouement habituel envers les élèves de l'école.


-Salut c'est Serena, est-ce que tu es passé à l'hôpital ? J'espère en tout cas, je voudrais pas que tu joues au gros dur pour que tu finisses vraiment avec un truc grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 30 Avr - 19:13

On aurait pu croire qu'il était un héros, c'en était presque à en rougir. Sauf qu'il n'était rien de ça, il n'avait simplement pas le temps puisque tout se passait en un éclair, d'ajouter "au fait ils m'ont battu et j'ai fait le mort", d'autant que ça aurait été un peu stupide de le balancer tout directement. Et...
Une accolade. Est-ce qu'il méritait une telle récompense ? Ils étaient tout juste amis, et Alex pouvait déjà sentir ses bras l'encercler un court instant et sa poitrine se presser contre son épaule. C'était chaud... Si elle n'avait pas été en service il aurait bien aimé qu'elle le câline une heure entière. La seule personne qu'il avait câliné dans sa vie était sa petite sœur, et à la suite d'incident il ne risquait pas de le faire avant bien longtemps... Pourquoi penser à ça ? L'essentiel était qu'il avait gagné la gratitude d'une personne. Et de cela, il pouvait être content.

-Pas de quoi. J'espère que tu ne te laisseras plus faire, si tu laisses les autres t'écraser alors qu'ils sont plus faibles, tu finiras par exploser un jour ou l'autre.

C'était un belle phrase pseudo-sage, il n'y avait aucune expérience ni vécu là dedans, seulement de l'intuition et des sens communs. Elle le savait elle même sûrement déjà. Mais elle avait beau le savoir, Serena avait été prise en flagrant délit en train se laisser écraser par des minables plutôt médiocre, ce n'était sûrement pas la première fois qu'elle se laissait faire ainsi. Qui était-elle pour agir ainsi et oublier son pouvoir ? Pas une de ces filles trop gentilles et peureuses, elle avait fait preuve de mordant pendant le petit "fight", dés que ça avait duré trop longtemps. Était-elle complètement dans un autre monde ? Était-elle à jouer le rôle de la victime pour attirer l'attention ? Alex était curieux, très curieux face à ce genre de jeune fille mystérieuse.

Tout ça était bien, mais il lui fallu se retirer, d'autant qu'un bras lui faisait de plus en plus mal. Il sentait une tâche poisseuse se répandre sous sa manche, elle n'avait pas encore décoloré en rouge l'extérieur de sa manche. Il allait falloir se rendre aux urgences quelques petites heures. Voilà, le pencak silat réclamait l'usage de deux bras, il en était privé pour quelques semaines à moins de trouver un esper capable de soigner les blessures -pas gagné. Comment servir de garde du corps crédible avec ça ? Peut-être passerait-il pour l'infirme qui fait pitié, c'était une bonne couverture après tout !
Il se retira en saluant l'ensemble du personnel d'un geste du bras, et son amie du jour en même temps du coup.

Les urgences ne le firent pas attendre longtemps avant de s'occuper de lui, au vu de ses blessures visibles, et on le rafistola bien. Pas besoin de mentir, raconter avoir été dans une rixe par légitime défense n'était pas quelque chose d'anormal dans la cité scolaire. Il se retrouva avec quelques pansements au corps, et à l'épaule bousillée (fracture ouverte) des points de suture et une attelle jusqu'à ce que ça évolue. Pas besoin d'utiliser le fameux bandeau pour soutenir son bras, s'il gardait son membre le moins actif possible il pourrait éviter cette situation humiliante. Il se baladerait juste une période avec un bras inerte suspendu le long du corps.

Il était à peine sorti, se demandant quoi faire maintenant. Oh, un SMS tient. Elle n'avait pas attendu longtemps. Étrangement, le jeune homme n'en était pas étonné. Allez, réponse :

" Hello, j'y suis passé oui. Rien de grave. J'étais enchanté de (bien) faire ta connaissance. "


Puis se déplacer dans les rues maintenant. Devait-il rejoindre son appartement universitaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Ven 5 Mai - 22:46

Le service était terminé, Serena marchait tranquillement vers le dortoir annexe de l'école afin de pouvoir y dormir. Heureusement selon les dires d'Alex, il allait bien, et en plus de ça il était content d'avoir pu la rencontrer et d'avoir fait connaissance. Même si ils ne devaient pas se voir pour la première fois, ça devait être la première fois qu'ils se parlaient vraiment. Alex avait même fait bien plus, il l'avait aidée à combattre une bande de voyous alors qu'ils semblaient vouloir plus que son argent. C'était inquiétant mais maintenant c'était terminé, et ça ne saurait pas se reproduire. Quelque part il lui ferait désormais économiser de l'argent vu qu'il comptait la protéger contre les racketteurs et autres brutes frustrées de ne pas avoir de faibles à martyriser. Bien sûr Serena n'était pas faible, non seulement par son pouvoir qui était dangereux, mais aussi parce qu'elle était mentalement positive, ce qui la poussait à voir toujours le bon côté des choses.

Après avoir soupiré de soulagement, Serena lui souhaita un bon rétablissement avant de raccrocher son téléphone pour ne pas trop le monopoliser. C'était important d'avoir un garde du corps en bonne santé, et de manière générale se balader seul était déconseillé. Comme il l'avait dit, un jour elle risquait d'exploser, et à ce moment elle aurait anti-skill sur le dos pour avoir agressé quelqu'un dans la rue, ce qui était bien plus grave car ils valaient plus que Judgment, et ça ruinerait ses chances de rejoindre une troisième école. C'était pour ça qu'elle devait apprendre à se contrôler, voire même utiliser son pouvoir de façon non-offensive comme réduire la pesanteur afin de pouvoir effectuer des bonds si grands qu'ils pourraient enjamber un immeuble facilement et donc éviter les voyous. Bien sûr le plus simple restait de changer de direction en pressant un peu le pas pour ne pas arriver en retard, histoire de ne pas trop s'épuiser. Ils étaient peut-être cupides et taquins, les bandits d'un si jeune âge ne méritaient pas d'être maltraités par un pouvoir d'esper de niveau trois.

Une fois la petite discussion terminée, la demoiselle regagna le dortoir féminin afin de terminer sa journée. Le service d'une heure ou deux lui avait fait du bien, un peu de sport pour s'épuiser et mieux dormir. Il fallait également qu'elle prenne des nouvelles d'Alex avant les cours, histoire d'informer son prochain professeur si jamais il se demandait où il était. Comme Serena était la seule à avoir été témoin de l'accident, enfin pas vraiment, elle était la seule à pouvoir dire où il se trouvait. Elle n'était pas obligée de donner les détails, mais dire qu'il était à l'hôpital au moins lui semblait le minimum. Le tout était de savoir combien de temps les médecins lui avaient conseillé de rester, ou si il pouvait repartir directement. Elle le rappela alors pour se tenir un peu plus au courant de son état.


-Salut, c'est re-moi, est-ce que le docteur te permettra de rentrer pour les cours de demain ? Parce que si je dois informer ton professeur, il faut que je sache ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Ven 12 Mai - 2:15

Le jeune homme était simplement en route vers chez lui quand, ô surprise, un nouvel appel de la petite dame. C'était une preuve que le courant passait bien, qu'il avait... bien réussi, avec une amie supplémentaire. Qu'est-ce donc que le lieu dans lequel l'on vit ? La Cité Scolaire. Une place sur la planète qui n'est pas réputée pour sa sécurité, surtout alors que les affaires s'aggravent inexorablement en fond. Et quel est donc le meilleur attribut de sécurité, le plus grand rempart contre la menace, l'outil de protection le plus efficace ? Des amis. Des alliés, pour être encore plus vrai. En avoir le plus possible, sur qui l'illusion déteignait le mieux (quand il s'agit seulement d'une illusion) était une garantie prometteuse pour l'avenir. Qu'une Level 3 s'ajoute à son cercle, c'était incontestablement une bonne nouvelle. Mais il s'agissait d'une personne avec qui, il le sentait, il n'avait pas à se forcer pour que le courant passe bien. Bien sûr, il jouait quelque peu un rôle -mais elle aussi sans doute, ne jouons nous pas un rôle au quotidien ?

C'est donc chaleureusement qu'il accueillit ce message. Son interlocutrice pouvait savoir qu'il souriait à l'autre bout du fil tant son ton exprimait sa satisfaction.

-Merci à toi Selena, je serais en cours demain, il n'y a aucun problème. J'aurais juste un peu plus de difficulté pour prendre les notes. C'est un service aimable de m'offrir ton aide.


Étant donné qu'il l'avait lui même aidé le plus gratuitement et à un lourd prix, Alex s'attendait à ce que ce ne soit pas le premier "service" qu'elle lui offre naturellement. Il avait simplement établit une relation de confiance où chacun donnait à l'autre en sachant qu'il recevrait en retour. Des rapports idéal.

Mais cela avait un coût, et en se sentant douloureusement élancé ce soir là, l'Esper étudiant se demandait s'il avait valu la chandelle. C'était plusieurs semaines sans pouvoir se battre, c'était fort regrettable si un incident grave avait lieu. Sans parler qu'en tant que pseudo garde du corps, il risquait de ne pas être à la hauteur face à une prochaine agression... Le mieux était de simplement cacher sa blessure, pas qu'à des brutes, à Serena de même. Rentré dans sa chambre dans l'établissement, il lui fallu avaler des comprimés pour soulager la douleur, qui ne suffirent guère. Il valait mieux se coucher tôt, le repos mérité du guerrier. Une fois glissé sous ses couettes, Alex reprit son portable et envoya un message directement sur le répondeur de la jeune fille.

" J'allais oublier, je ne t'avais pas demandé car ma mémoire s'est un peu embrouillée. Je m'étais proposé pour t'accompagner seulement lorsque tu allais et venais du travail ? Parce qu'il y a quelque chose d'étrange, ça ne doit représenter qu'une petite partie du chemin que tu fais en ville. Trouves tu que le risque est assez peu important pour que je me limite à t'accompagner au travail ? Au passage, il vaut mieux pour ma sécurité à moi aussi que je t'accompagne le plus possible. Bonne nuit à toi, Alex. "


Un pavé dans la mare. Tant mieux, elle voudrait peut être plus d'éclaircissement, et ce serait un nouveau prétexte pour dialoguer. Il faut maintenir un foyer chaud au lieu de laisser les braises refroidir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Jeu 18 Mai - 16:08

Un soupir de soulagement s'échappa de la bouche de Serena alors qu'elle apprenait qu'Alex allait pouvoir assister aux cours pour le le lendemain. La demoiselle avait eu peur d'une complication, mais peut-être qu'elle dramatisait un peu trop pour une petite agression entre esper niveau deux et voyous. Malgré tout elle ne pouvait pas s'empêcher de le couver, il avait enduré tous ces coups et ne s'était même pas défilé, alors qu'à la base le minimum aurait voulu que Serena se batte le plus vu que c'est de sa faute. L'ennui était que si elle avait dû se battre, ça n'aurait pas forcément bien tourné au final, pour les voyous, elle n'aurait pas pu promettre de ne pas utiliser sa gravité sur eux.

-Super ! Je t'attends demain alors, je te donnerai une copie de mes notes du jour pour compenser ton bras abîmé. C'est le moins que je puisse faire pour me faire pardonner des ennuis causés.

Sur ces mots, la demoiselle referma son portable avant de se diriger vers le dortoir dont elle avait déjà pris la route avant ça. Il était évident qu'Alex allait avoir de quoi raconter à ses camarades, Serena espérait juste qu'il évite de la balancer, sinon elle ferait celle qui ne le connaît pas en détournant son regard avec sa main. Après tout c'était une mauvaise expérience qui n'allait plus se reproduire puisqu'il serait là pour la protéger pour une partie de son trajet. Elle appréciait beaucoup d'ailleurs qu'il renonce à son emploi du temps pour la protéger, c'était vraiment attentionné de sa part, et elle voyait bien ce genre de gestes.

Sans plus attendre, la demoiselle se changea pour se mettre en pyjama avant de s'étirer un peu. C'est alors que son portable sonna dans ses affaires, mais le temps qu'elle le trouve il avait déjà arrêté de sonner. Il s'agissait d'Alex qui l'appelait pour une autre raison X ou Y, sûrement pour la tenir au courant des nouveautés concernant son bras blessé ou pour l'école. Mais il n'était pas question de ça dans son message vocal, il lui proposait au contraire de l'accompagner tout le temps en-dehors de l'école. Seulement, si il faisait ça, il serait forcément vu comme un petit ami par les autres élèves qui traînaient hors de l'école. Cette idée fit rougir beaucoup Serena, c'était comme si il lui proposait une relation pareille ouvertement. Après tout il ne lui proposait pas ses copains pour l'accompagner, juste lui, et qui en plus comptait agir en chevalier servant pour la débarrasser des voyous, si jamais ils en rencontraient sur le chemin. Elle évita cependant de lui répondre, pensant faire passer ça pour une simple sortie entre camarades, en espérant que ça passe et que personne ne s'amuse à relever ça.

Le lendemain un peu frais, le réveil de Serena la sortit de son sommeil, bien au chaud dans sa chambre. Elle vérifia sur son portable, mais il n'y avait aucun nouveau message, bonne nouvelle Alex n'avait pas eu d'insomnies, et n'avait pas eu l'envie de la contacter au crépuscule. Elle s'habilla alors convenablement avec l'uniforme de son école, avant d'aller à la cafétéria prendre son petit déjeuner au buffet à volonté. Comme d'habitude, elle prit une pile de tartines ainsi que des portions individuelles de confiture et de pâte à tartiner au chocolat. Un jus d'orange venait agrémenter son repas, le plein de vitamines pour un corps parfaitement apte à se donner à fond. Certes c'était un peu basique comme déjeuner, mais la demoiselle ne faisait pas attention à ce genre de choses. Le tout était de voir si la nouveauté allait être la présence d'Alex ou si il était allé manger ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Mer 24 Mai - 23:54

De son côté, Alex ne passa pas une nuit très douce, il lui fallut quelques cachets de morphines pour s'endormir tranquillement, sans quoi le prétendu héros aurait du mal à ne pas rater les cours du lendemain, trop épuisé. Et il s'endormit dans un état d'âme positif, en pensait aux nouvelles aventures qui l'attendaient le lendemain... Il faut dire que la demoiselle était plutôt du genre spécial, on aurait cru un garçon manqué quand elle s'adressait à la gente masculine et le reste du temps elle était admirablement normalement féminine. Ce n'était pas une tsundere ni une fashion lolita, en fait elle lui ressemblait en une façon, lui qui était plutôt entouré sans se fondre dans aucun groupe qu'il fréquentait. Parfois notre singularité est une maladie. Point de vanterie : si Alex n'était pas singulier il ne figurerait pas dans cette histoire, peut être pas même dans cette académie.

Au réveil il n'avait eu aucune réponse de miss Séréna Serena. Rien de vraiment étonnant, après tout il avait même craint qu'elle prenne mal sa proposition. Pas de nouvelle : bonne nouvelle - comme on dit. Après s'être lavé au gant pour éviter de trop souffrir de ses blessures encore en cicatrisation, l'Esper se contenta d'un déjeuner frugal avant de venir en cours. Il était devenu à peine studieux tardivement, son égocentrisme et son manque d'ambition avaient fait de lui un Esper "déconnecté" qui ces dernières années, ayant monté à un point si bas à l'âge auquel il se trouvait. On acceptait pas des étudiants en pouvoir jusqu'à 40 ans, la place était déjà assez remplie comme ça, mieux valait ne rater aucun cours ni aucune remarque utile.

Il ne tarda guère à être dans le couloir avec l'essaim d'étudiants attendant le premier cours. Ce qui le motivait de venir était aussi de voir en chemin la "serveuse-maid-level-3" qu'il devait escorter une première journée, au milieu de ses camarades. Avec ses cheveux bleus, enfin non pas bleus, violets, ou non -bref quelque chose s'en approchant- il pouvait la reconnaitre de loin, et c'est ce qui se passa précisément. En la saluant, il prit garde à ne faire aucune référence à leur petite histoire de la veille. Personne n'aimerait qu'on annonce devant tous nos amis que nous nous sommes laissé racketter passivement par des voyous, n'est-ce pas ? Et bien Alex n'avait strictement aucun intérêt à se vanter de cette histoire si ce n'est de s'attirer la colère de sa nouvelle amie. D'ailleurs, problématique, certains allèrent étonnés lui demander, bien sûr ce qui l'avait mit dans un état. Accident avec une moto électrique qui l'avait renversé, déclara-t-il. Pour inventer il n'était pas mauvais.

Quand il eu une demi minute pour parler à Serena avant que les cours commencent, Alex lui déclara ceci :

" Bien, les premiers jours ton garde du corps sera en fait un infirme que tu devras un peu aider en cours. C'est drôle comme c'est toujours les hommes qu'on voit comme les protecteurs des femmes... Ça sera intéressant que tu veilles un peu sur moi toi aussi. "

Bon, c'était peut être pas le genre de mots les mieux choisis pour flatter les femmes, mais tout le monde connaissait le parler bien spécial du franco-japonais.

" Désolé sinon pour mon message vocal d'hier soir. J'aurais du attendre de te le dire en personne, tu aurais pu mal l’interpréter. Bref, content de te revoir, ma chère victime de délinquants. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Ven 9 Juin - 18:29

Après un bon repas, il n'y avait rien de tel qu'un peu de blablatage avec ses camarades. Serena aurait souhaité qu'Alex vienne manger en sa compagnie, mais il fallait faire avec, elle ne pouvait pas tout avoir dans la vie. Heureusement qu'elle avait toujours un peu de compagnie, des élèves différents selon l'endroit. Ils n'étaient pas très nombreux à avoir noué de forts liens d'amitié avec elle, mais pour les autres pour ceux qui n'avaient pas envie de se lier, ils l'étaient assez pour accepter de discuter avec elle. La plupart du temps Serena parlait avec eux des cours, de leurs pouvoirs respectifs, de la partie commerciale de la cité scolaire, ce genre de choses. Bien sûr tout le monde connaissait le pouvoir de la demoiselle, tout comme elle connaissait le leur, il s'agissait d'écraser ses cibles sous une forte pesanteur pour les ralentir ou les déformer pour les objets. Mais elle refusait toujours de s'en servir sur ceux qui pourraient la maltraiter, du moins la pesanteur, l'apesanteur ça ne dérangerait personne.

Ainsi la demoiselle se rendit en classe, là où elle était cette fois sûre de croiser Alex, son garde du corps. Celui-ci en profita pour lui dire qu'elle allait devoir également le protéger un peu, avec son bras en écharpe ça semblait évident. La situation paraissait drôle, un garde du corps qui avait besoin de protection, c'était le monde à l'envers. Bien sûr Serena avait l'intention de répondre à sa demande, et de toute façon elle comptait faire attention à ses trajets histoire de ne plus croiser de délinquants de ce genre. Au final Alex finirait par surtout lui tenir compagnie au lieu de l'aider vraiment. Il allait l'aider à éviter les voyous, c'était ça plutôt qu'il avait voulu dire, parce que si c'était pour se mettre dans des états pareils ça ne valait pas la peine de faire exprès de tomber en embuscade dans la rue.


-T'inquiète, ça ne se reproduira plus, tu vas quand même pas perdre un membre à chaque fois. J'avais pas prévu que tu t'en mêles la dernière fois, je ferai en sorte de prendre des chemins plus fréquentés désormais.

Un signe d'au revoir plus tard, Serena regagnait sa salle de classe, Alex allait faire de même sûrement. Curieusement la demoiselle se sentait plus en forme cette journée, et puis ce n'était pas tous les jours qu'un joli garçon lui proposait une protection rapprochée personnalisée, c'était un peu comme un rencart permanent. Même si il était vrai que Serena pouvait aisément supprimer les menaces délinquantes de la rue avec son pouvoir, Alex aussi savait se défendre, pour un niveau deux, ses techniques au corps à corps étaient exceptionnels et efficaces.

La journée ne promettait pas grand chose de vraiment trépidant, comme d'habitude, mis à part le test quotidien des pouvoirs et la mise à niveau. Comme toujours Serena restait avec son niveau trois, elle n'était pas capable d'imposer énormément de poids à la cible, à peine celui d'une personne bien nourrie. C'était loin de pouvoir écrabouiller un frigo comme le faisait All Might, mais au moins ça pouvait ralentir les gens, voire les plaquer au sol, à moins qu'ils fassent de la gonflette. Après ça ne la gênait pas de ne pas pouvoir se compter parmi les quelques niveaux cinq de la cité scolaire, au moins personne ne l'introduisait dans un obscur classement, et donc personne ne souhaitait prendre sa place dans quoi que ce soit.

Vint alors la pause de midi, après quatre heures de cours divers. Serena n'avait nullement peur de se faire racketter, elle ne craignait pas non plus qu'il arrive ça à Alex, mais elle tenait tout de même à le retrouver. Depuis l'année dernière elle était devenue une autre personne, bien plus soucieuse de la personne humaine qu'avant, au point de désirer favoriser les relations amicales plus que ses études. Et puis elle avait le sentiment qu'il ne la rejetterait pas si il lui avouait le secret qui lui avait valu d'être renvoyée de la précédente école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 25 Juin - 4:53

Dans une histoire dont il serait le héros, Alex aurait pu mettre le monde en danger en perdant le bon usage de son bras droit pour une durée de deux semaines. En lieu de ça, nullement héros mais figurant qui avait produit un acte héroïque, il se retrouvait bien humilié avec ce boulet qu'il trainait. Néanmoins, on pouvait aussi prendre le bon côté dans ces situations : un bras cassé c'est aussi un peu la classe. Et la classe, la sérénité, l'apparence, le level 2 avait fort en tête de les conserver.
Il aurait pu par exemple demander un congé de quelques jours, n'importe qui en aurait profité. Mais il ne fallait pas passer pour un faible ni un cancre, et Serena elle même avait continué stoïquement sa vie de tous les jours quand bien même on la harcelait et rackettait, et le lendemain après avoir été entrainée dans une situation délicate elle n'en donnait aucune impression à regarder son visage ; si Serena, une personne plus naturelle que lui (du moins en apparence) se comportait ainsi, alors il n'y avait aucune chance qu'il se comporte différemment.



" Rebonjour mademoiselle. Bon bon... tu as un sandwich ou tu manges au réfectoire ? "

Il n'y avait pas eu grand chose à penser, elle était déjà face à lui. Le temps était passé rapidement jusqu'à la pause de midi. De son coté sir Seki avait préféré ne pas préparer de sandwich la veille, il avait du prendre quelques pilules de morphine pour soulager les élancement de son avant-bras, mais il n'en aurait plus besoin après les premiers jours. Tant mieux, il n'était pas d'humeur à se promener, par ce jour il se sentait d'une douceur onctueuse. Le réfectoire serait un endroit idéal, le brouhaha de fond couvrirait la conversation. Il y avait plusieurs personnes avec qui aurait pu manger Alex, mais en vérité... il avait cette particularité de changer constamment de groupe, autrement dit de ne jamais manger avec le même groupe. Nul ne s'étonnerait donc si ce jour il tapait la causette à la table de Serena ôjô chan.

Le jeune homme ne prêtait pas attention aux aliments sous son nez, tout en les portant à sa bouche avec les baguettes il était incapable de leur attribuer leur nom par la pensée. Il avait à vrai dire d'autres pensées. Il fallait bien aborder un sujet, car tous deux se trouvaient dans un long silence. Le silence était agréable mais ne devait pas devenir pesant. Alex croqua sa baguette machinalement.



" Bon, je pense que tous les deux on aime pas faire les sentimentaux, après la chose peu banale qui nous a concerné, c'est pourquoi on fait un peu les fiers, on évite de remettre sur la table le sujet qui fâche. Mais ça me dérange pas. Ça veut dire qu'on partage quelque chose en commun comme ça. "

Il ne faisait aucun doute que la jeune fille aux cheveux bleus serait surprise par la franchise de cette phrase aux frontières du savoir vivre. Quand on le connaissait peu, on l'était toujours... et puis on apprenait à le connaitre, à l'apprécier ainsi. On aimait son honnêteté, et il devenait une personne de confiance. Ses calculs "piégeraient" ils la distante Serena comme ils y parvenaient avec les personnes habituelles ?

" Je vais te dire qu'il n'y a pas besoin de citer cette histoire de nouveau, tu n'as aucune dette envers moi, je n'en ai aucune envers toi. La seule chose qui m'intéresse c'est l'avenir, pour ça que je vais veiller sur toi quelque temps. Tu aurais fait la même chose avec moi, je suppose, s'entraider quand on est en difficulté c'est naturel. Bien, avec ça  maintenant on peut se parler normalement, sans gêne. Je te laisse choisir le prochain sujet. "


Il gardait un sourire en coin, tout en parlant. C'était son naturel souriant, ne croyez pas qu'il était différent avec autrui. Par contre, cette fille là, faisait briller ses yeux davantage quand il la regardait. Peut être d'ailleurs remarquait-elle dans ses yeux, ce que sa voix ne disait jamais. Peut être se savait-elle même déshabillée dans ses pensées, littéralement. C'était une des plus jolies filles qu'il ai vu cette année, et elle avait un caractère intéressant -un vrai Jupiter caché sous l'apparence d'une fille sociable et aimable. Une petite histoire la veille avait suffit, dés qu'il la regardait il se sentait comme apaisé, bien. Cela arrive à tout le monde, des flashs du genre. Pour le moment ce n'était qu'un "flash" qui n'évoluerait pas. Mais rien n'interdisait d'en profiter, d'être comme tout le monde.

Alex avait volontairement enfoncé un petit coin dans la conversation. En demandant à Serena de trouver un sujet, il savait qu'il la mettait très possiblement dans l'embarras, et tout autant qu'elle ne risquait pas d'apprécier -qui aurait apprécié cet autoritarisme brusque et décomplexé ? Ce qu'il cherchait en ce moment c'était de voir comment elle réagirait.
Elle n'avait vu que le bon lui, parce qu'elle ne le connaissait pas assez, mais tous ceux qui le connaissaient davantage, ses amis "rapprochés", devaient faire face à sa personnalité déconcertante et apprendre à l'accepter puis apprécier. Peut être qu'elle, y échouerait, qui sait. Il espérait que non.

Il lui tendit le sel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Lun 3 Juil - 14:04

Au bout d'un moment et comme prévu, Alex rejoint Serena dans la cafétéria. Il lui demandait au passage si elle avait préparé, et il ne tarda pas à voir la réponse sous ses yeux. Elle avait pris des tartines, donc elle comptait manger sur place, comme il y avait justement des dosettes de confiture et de beurre entamés sur le côté de son plateau. Il n'y avait justement rien de mieux que du bon pain frais pris directement à l'école, histoire de rester dans l'ambiance scolaire depuis le matin. Bien sûr rien ne l'avait jamais empêchée de se balader un peu avant les cours, mais d'une part il faisait souvent froid le matin, et avec leur mauvaise rencontre précédente il valait peut-être mieux éviter les sorties inutiles.

Selon Alex, il n'y avait pas de mal à se sentir fier en ignorant le sujet de l'autre jour, cependant Serena n'était pas forcément du genre à se retenir si quelque chose méritait qu'elle en parle. La seule raison qui la pousser à accepter de refuser de parler de ça, c'était parce qu'une solution avait été trouvée et c'était tout ce qui comptait. Après tout maintenant Alex était devenu son garde du corps, du moins il le deviendrait une fois qu'il serait rétabli. Ce qui faisait que maintenant plus rien ne les retenait de sortir dans la rue sans se préoccuper des voyous éventuels que certains chemins amenaient. Cependant même si Serena admirait son optimisme, elle ne partageait pas forcément son avis, et pour le coup elle n'était pas vraiment d'accord avec lui.


-Tu avoueras quand même que si on peut éviter d'avoir ce genre d'événements désagréables en commun, c'est bien aussi, j'ai pas forcément envie que des agressions soient notre premier point commun.

Même si pouvait servir à les rapprocher, il y avait sûrement des méthodes plus adaptées pour ça, comme simplement apprécier un verre ensemble. Ou bien ces moments de déjeuner à la cantine, ça pouvait aussi les rapprocher, et Serena ne disait jamais non à ce genre de relations. Non pas qu'elle ait déjà eu un petit ami par le passé, mais elle avait toujours été très tactile, se rapprocher des gens avait toujours été son souhait. Certes elle n'avait jamais pu expérimenter autre chose que des contacts physiques jusqu'à l'incident, mais au moins ce serait l'occasion d'essayer une autre façon. Le jeune homme poursuivait d'ailleurs ce qui semblait être un discours d'introduction au métier de garde du corps. Il évoquait le fait qu'ils étaient quittes et qu'il était normal pour lui d'honorer sa promesse de protection. Serena ne savait cependant pas quoi répondre à ça ou quoi donner comme sujet, elle qui avait peu l'habitude de parler avec quelqu'un le matin. Elle avait souvent la tête de le gaz à ce moment de la journée, ça n'allait commencer qu'à partir de la fin du déjeuner et encore un peu plus loin des fois.

-Désolée, je sais pas vraiment de quoi parler ensuite, je suis pas super bavarde normalement le matin.

Un petit bâillement s'échappait de sa bouche quand elle prononça le mot interdit, le "matin" évoquait chez beaucoup de monde l'envie de retourner au lit, ce qui en faisait bâiller certains. Serena n'avait pourtant pas dormi trop peu et n'avait pas eu des tonnes de pensées parasites durant son sommeil. Elle n'avait pas vraiment été traumatisée par cette agression, ce n'était pas la première et ce ne serait pas la dernière, loin de là. De toute façon elle avait déjà l'habitude de se laisser faire, car pour le peu d'argent qu'elle laissait aux voyous, elle gardait le reste bien en sécurité. Qu'Alex veuille la protéger était une bonne chose, mais pas du tout tout indispensable. Au contraire, c'était plutôt que Serena le protège lui qui allait de soi, c'était bien le seul à avoir été en piteux était à l'arrivée. Peut-être parce qu'il s'était donné la peine de combattre ces bandits pour une fois, mais le fait est qu'il avait besoin de protection en tant que tête brûlée, quitte à ce qu'elle soit un peu en retard à son job d'étudiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Sam 8 Juil - 18:22

Elle avait du punch, de la force, du gnac dans ses réponses. Avec elle il fallait à coup sûr surveiller ses mots, on ne pouvait pas lui faire avaler toutes les couleuvres. Tant mieux ? Les filles faibles étaient fatigantes, et il fallait dire que dans cette cité scolaire les exemples de bourgeoises frivoles étaient des plus nombreuses, ce n'était pas la matière la plus solide qu'on trouvait. Plus le temps passait avec Serena, et plus ce qui l'avait défini jusque là -la discrétion- se révélait comme la cachette d'une personnalité atypique. Entre force et vulnérabilité, timidité et sociabilité, c'était une personnalité des plus ambigus. On aurait cru une fleur qui refusait de s'épanouir, se bloquait au début du printemps.
Le genre de personnalité les plus intéressantes à explorer. Il était possible d'influencer cette Serena, pas garanti mais possible. Cela valait tous les essais. L'influencer pour qu'elle devienne quelque chose de très intéressant et utile.

-Oui, on peut éviter... si tu n'es pas fan. Mais personnellement ça ne me déplait pas. J'aime l'idée de me renforcer avec le danger.

Et voilà, elle pouvait déjà s'imaginer qu'il était un bad boy. C'était se tromper : personnellement, qui n'aimait pas un peu d'aventure ? A regarder des anime, des films américains et toutes sortes de divertissement, on regrettait que ce monde n'ai pas assez d'aventures. Ici l'aventure et le dangers ne manquait pas... Pourquoi ne pas les apprécier ?
Peut être que c'était plus facile, une fois au level 3, d'apprécier la simplicité des choses, d'une vie banale... que quand on était au niveau 2 à un âge avancé.

Tous deux parlaient peu ; un certain parfum flottait aussi, le parfum engourdissant de la fatigue du midi. Les ventres digéraient, le cerveau se reposait, on regrettait qu'il n'y ai pas un lit à disposition, et pourquoi pas des esclaves rafraichissant l'air avec des éventails et servant du thé et des friandises. Sa collègue aux cheveux criards ne s'en cachait pas, avec cette somnolence elle en perdait son japonais ; elle s'autorisa même à bailler. Il y avait un côté naïf assumé chez elle, comme bailler la bouche ouverte, être tactile... elle semblait faite pour les société occidentales où on préférait le contact facile à la politesse et la réserve. Si elle était comme ça et bien... avec elle, Alex s'adapterait. Il adaptait son caractère à chaque personne différente en vérité : elle ne ferait pas exception.
Elle avait une main posée mollement sur la table. Le jeune homme posa sa main sur le dos de celle de Serena ; c'était comme un moyen de la rassurer.

-T'inquiète pas, moi aussi je perd les bons mots à midi. On n'est pas obligés de se parler chaque seconde pour profiter de la présence de l'autre.


Ses doigts tapotèrent machinalement la main de la lycéenne. Dans cette ambiance, il était regrettable de devoir retourner en cours, faire encore ces exercices théoriques à se brûler le cerveau, qui n'agissaient que sur une partie des aspirants-esper et bien difficilement. Il était tellement plus confortable de s'imaginer avec un après-midi paresseux... Mais cela ne convenait pas au tempérament sérieux et responsable de Alex. Il rêvait de la superficialité et de l'insouciance parfois, mais l'intérieur de son crâne bien trop structurée, ses objectifs trop précis, interféraient, parasitaient. Il y avait des fois où il aurait voulu se détendre en tapant encore du voyou avec de la Serena, ou simplement prendre d'interminables cafés avec des filles difficilement déchiffrables de son genre.

-Je sais ce que tu penses, ne t'inquiète pas. Je ne suis pas du genre à flirter facilement, surtout quand j'ai promit à une fille de la défendre. Enfin... c'est aussi moi qui ai besoin d'être défendu. Au final c'est trop romantique tout ça. Un garde du corps qui est sous le charme de celle qu'il protège. Par contre je ne dirais pas non à te faire venir dans mes amis rapprochés. Tu es une amie d'un genre rare, je serais vraiment triste de ne pas pouvoir profiter entièrement de ton amitié.


Oui, comme on sait Alex était direct. Cela ne voulait pas dire qu'il pensait tout ce qu'il disait. Mais il savait bien ce que pensait Serena, le contraire était impossible... quelqu'un qui insistait pour être proche d'elle ressemblait à un dragueur lourdeaux, c'était évident. Sauf qu'Alex n'était pas lourdeau. Il aimait allait profondément dans les choses pour corriger les malentendus, et il mettait souvent dans l'embarras son entourage -surtout féminin- ainsi. Mais on l'aimait ainsi. Pour signifier qu'il éprouvait cependant une grande tendresse à l'égard de la jeune fille, il garda sa main sur la sienne, et appuya même doucement son pouce contre elle, renforçant le contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Ven 21 Juil - 23:28

Dans la vie beaucoup de gens étaient masochistes, certains aimaient le sadique, certains n'avaient même pas conscience de l'être, et certains appréciaient pour une raison inconnue les risques. Concernant Alex, il était de la troisième catégorie, il n'était pas masochiste de type sadique, selon ce qu'il disait le danger le stimulait. Il s'agissait sûrement de vulgaires entraînements pour lui quand c'était un duel équilibré. Seulement la dernière fois, il s'était trompé dans ses calculs et avait eu les yeux plus gros que le ventre. Trois contre un, il avait peu de chances de s'en sortir aussi bien que quand il combattait contre un seul voyou. En plus son style de combat était bien plus développé que la majorité des espers, il ne se servait même pas de son pouvoir. D'ailleurs elle se demandait bien lequel pouvait bien avoir élu domicile en lui, après tout Serena ne suivait guère les cours des autres, seulement les siens et c'était déjà difficile d'avoir la moyenne en tout.

-C'est pas que j'ai quelque chose contre de l'entraînement, mais mon pouvoir est trop dangereux pour être utilisé contre des humains, je risque de ne pas arriver à te protéger si on rencontre un trio. Sans compter que je suis loin d'avoir ton niveau en karaté, c'est pour ça que je me laisse faire, je leur donne "tout ce que j'ai" et ils sont contents du peu.

Pendant ce temps, Serena terminait son repas du matin, la dernière bouchée avalée ainsi que le contenu de son verre de jus d'orange traditionnel. Alex, de son côté, la rassurait, maintenant qu'elle avait lâché son pain, sa main était caressée par celle de son compagnon de repas et protégé. C'était un geste qui pouvait paraître anodin pour beaucoup, mais ça la rassurait en dissipant les pensées nocives dans sa tête. Elle cessait enfin de penser avec des "et si jamais" qui pourrissaient sa matinée. Maintenant ça allait mieux, et elle ne tarda pas à le montrer avec un sourire sincère, se tournant vers lui pour le remercier du regard.

Heureusement ce bavard acceptait tout à fait qu'elle ne lui réponde pas à chaque fois. Non pas qu'elle ne soit pas bavarde, mais c'était surtout les pensées qui l'avaient occupée ces dernières minutes. Cependant le fourbe avait calculé son coup, parce que ses prochaines paroles n'allaient pas laisser sa tête vide bien longtemps. Alex parlait qu'il était charmé par elle et qu'il ne devrait pas se laisser emporter par ce sentiment. Il pensait en revanche à rester éternellement un ami pour elle, de profiter pleinement d'une relation purement amicale, rien d'amoureux. Serena rougit alors beaucoup alors qu'il parlait de son charme, de romantisme, et de la rareté de son amitié. Ses mains touchaient ses joues alors qu'elle détournait le regard subitement en entendant ses paroles.


-Ne dis pas des choses comme ça, c'est gênant de recevoir autant de compliments d'un coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Seki

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 16/02/2017

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Mer 16 Aoû - 15:18

Les compliments. Les gens n'en donnent jamais assez. Vous vous souvenez du Corbeau et du Renard ? Tout flatteur vit au dépend de celui qu'il écoute. Par pudeur, on évite les compliments trop poussés en ce monde, par pudeur, on rougit quand un compliment est trop fort, qu'il flatte là où on est sensible. Même chez les singes cette tradition du flatteur rusé existe, celui qui cherche à gagner les faveurs du chef. Pensez vous qu'on gagne beaucoup d'alliés en racontant du mal ?
Par chance le cynisme de Alex rencontrait ici une certaine sincérité. Il ne pensait pas le contraire, c'était un plaisir d'être proche de cette fille. Elle avait un côté un peu froid, c'est vrai, derrière ses nombreuses expressions et son côté câlin c'est comme si elle manquait d'émotions brutes, réelles, qu'elle était légèrement réfrigérée. Mais la glace se casse un jour ou l'autre, c'est juste cela : une fleur est la plus belle lorsqu'elle s'épanouit directement. Les femmes n'étaient pas ce qui intéressait Alex, en revanche certaines exerçaient sur lui un charme face auquel il ne pouvait être insensible : l'essentiel était de ne pas se laisser partir à la dérive.

Mais ça c'était après. D'abord Alex avait répondu ainsi :

-Je peux être franc avec toi ? C'est dommage. S'inquiéter du mal qu'on fait aux autres c'est noble, mais quand trop peu le font à côté... Je sais ce que tu vas me dire, c'est extrêmement cliché de dire des choses comme "il est inutile d'être noble quand on est le seul à l'être" "le monde est dur, il faut perdre ses principes". Je ne veux pas dire ça... Juste que tu sais, tu peux utiliser ce pouvoir sans forcément blesser dangereusement des gens. Le risque que ça dérape existe, certes, mais le risque zéro n'existera jamais. Il faudrait justement que tu t'habitues à te servir de ton pouvoir pour être sûre de ne blesser personne.

Tiens, soyons réalistes : si un jour tu es très en danger, que tu es forcée de te servir de ton pouvoir, tu sauras moins te maitriser et en utilisant ton pouvoir tu auras des chances de faire quelque chose de grave. Ne pas se servir de ton pouvoir ne protège pas les autres du danger, pas à cette période : la cité scolaire connait des évènements qui nous dépassent.


Lorsqu'elle ne fut pas capable de bien lui répondre, se contentant de rougir et de l'implorer de capituler, il ne su pas très bien quoi dire pendant une minute. Il acheva son repas, pour la laisser reprendre son punch, sans attendre que le silence devienne gênant.

-Habitue toi aux compliments alors. Recevoir des compliments n'a rien de mal, et en donner non plus, au contraire. Je ne peux pas t'apprendre à te battre mais j'espère que tu acceptera mieux les compliments. Si tu veux tu peux aussi m'apprendre certaines choses.


Zéro sous entendu. Si elle le reprenait pour le choix de ses phrases, il pourrait toujours dire que c'était sa faute de s'imaginer des choses. Cette situation était idéale : un flirt éternel n'était qu'une bonne idée. Les liens se détruisent plus facilement lorsqu'on devient trop proche, que ce soit en amitié ou en domaine sentimental. Un peu comme un gourou, Alex aimait s'entourer d'amis sans faire de privilégiés, ou alors en conservant le secret. On vend des anime ainsi après tout : le thème de l'éternelle attente et l'éternelle répétition.
Une sieste en ce moment aurait été une chose parfaite. Mais les cours ne tarderaient plus longtemps à reprendre.

-Bien, sur ce bonne journée. On se revoit dés que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Meiju

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 16/02/2017
Age : 25

MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   Dim 27 Aoû - 18:44

Dès le matin, Serena sentait qu'elle allait devoir tout expliquer, comme elle avait rejoint une nouvelle école qui ne savait rien de "l'incident" elle devait forcément se justifier dans ses idéaux. Alex était le premier à ne pas comprendre ce qui la motivait, selon lui c'était inutile de persévérer si elle était la seule à se retenir hors de l'école. Certes le risque zéro n'existait pas mais elle pouvait toujours faire en sorte de le diminuer pour qu'il devienne ridicule. En effet il existait des façons de se servir de son pouvoir sans blesser les gens autour d'elle, et c'était vrai, mais en ce qui concernait la gravité, elle ne pouvait pas encore promettre de ne pas reproduire l'incident de la fois dernière. Après tout si Judgment ne suffisait plus pour arrêter la furie, Serena pourrait avoir droit à Anti-skill directement, l'école serait bien son dernier tracas à ce moment. C'était un pouvoir dangereux qu'elle maîtrisait, il était normal de ne pas l'utiliser, un peu comme si quelqu'un pouvait cracher des flammes ou...créer de l'électricité voire utiliser de petits projectiles pour en faire des balles de fusil.

-Rassure-toi je suis bien entraînée et disciplinée, je saurai me retenir jusqu'au dernier affront, ne pas craquer. De toute façon on avait convenu d'éviter les rues mal fréquentées non ? Pourquoi on continue de parler de ça ?

De plus il sous-estimait énormément les capacités de Serena, ça ne se contentait pas de bêtement créer des zones de gravité ou d'apesanteur au sol. En effet, elle était tout aussi capable d'en créer à la verticale et d'une taille qui pouvait revêtir une forme bien précise. Elle pouvait ainsi par exemple limiter une zone d'apesanteur à la brique à côté d'elle afin de la soulever et de la projeter sur un voyou dans une magnifique reprise de volée. Mais si elle décidait de rester non-violente dans tous les cas envers les bandits, elle pouvait tout aussi bien effectuer un saut en apesanteur afin de s'envoler d'un seul coup, et utiliser une gravité inversée pour stopper net son élan. Il y avait tellement de façons de l'utiliser de façon inoffensive, Alex ne faisait qu'effleurer la surface. Mais Serena ne pouvait pas lui en vouloir, tout le monde sous-estimait tous les pouvoirs, y compris le sien parfois.

-J'ai rien contre les compliments, c'est juste que je m'attendais pas à en recevoir alors qu'on se connaît à peine. Tu peux continuer d'en faire si tu veux, tant que c'est pas trop personnel, on risquerait de penser qu'on sort ensemble.

C'était fort possible qu'Alex pense avoir une aventure avec elle sous forme de simple accompagnement et d'une protection. Après, Serena n'avait rien contre l'idée, mais c'était sa première occasion de rencart, elle n'avait aucune idée de quel comportement adopter si ça tournait à la relation amoureuse. Après tout il n'était vraiment pas le genre de garçons qu'on devait souvent rejeter, que ce soit pour son apparence ou son caractère. Il était tout à fait dans son genre de garçons, le tout était de savoir quel élément risquait de transformer la relation de protection en rencart.

Les cours n'allaient pas tarder à commencer, leur discussion s'était avérée fort chronophage au final, et Serena n'avait pas vu l'heure. Elle réprima un grand bâillement avant de se lever pour placer le plateau sur la pile d'autres, ainsi que les déchets à la poubelle. Elle lui souhaita également la bonne journée ainsi qu'une nouvelle rencontre dans la journée. Il y avait de fortes chances qu'ils se revoient à midi par exemple, ou tout simplement à la fin de la journée. Par chance elle n'avait guère besoin de lui durant la récréation de midi, avec Judgment c'était impossible de jouer les voyous dans l'enceinte de l'école. En revanche elle comptait sur lui pour l'aider après les cours à trouver de bons itinéraires sûrs pour ne jamais tomber sur des voyous. Certes les alentours de l'académie n'étaient pas forcément tout le temps mal famée, mais c'était facile d'être ne serait-ce qu'aperçu par des voyous locaux à un carrefour.

Quelques heures plus tard, à midi, la demoiselle sortit de la dernière salle de classe de l'avant-midi afin de manger son repas. Comme d'habitude, elle se servait au buffet au lieu d'apporter à manger elle-même, mais de nombreux élèves faisaient la même chose donc ce n'était pas chose rare. Elle ne savait pas si Alex allait la reconnaître dans l'immense foule de midi, si certains ne déjeunaient pas personne ne pouvait se permettre de rater le dîner.
Depuis peu, la présence d'Alex était de plus en plus désirée, c'était un peu son premier ami dans cette académie. Bien sûr elle avait des relations avec les camardes de sa classe, quand c'était pour prêter des notes de cours ou expliquer quelque chose, mais rien de très poussé en somme, elle faisait ses devoir, et son devoir de camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre personne [PV : Alex Seki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre personne [PV : Alex Seki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» HOLY BLOOD PERIOD MICROWAVE - Département de police, affaire numéro 134 : le braquage du centre commercial de Death City [Havely & Une autre personne]
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Le jardin scolaire-
Sauter vers: