Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du sport dans les dortoirs [feat. Coco & Hikaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coco Amber

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Du sport dans les dortoirs [feat. Coco & Hikaru]   Lun 13 Mar - 9:51

« YOOOOOSHAAAAAAAAAAAAAAA ! »

Il y avait ces petits moments dans la vie, où on se sentait comme une feuille d'arbre ballotée par le vent, comme si on se laissait enfin porter par autre chose que nous même pour avancer. C'était reposant comme être allongé dans l'eau d'un fleuve calme ou se laisser tomber sur un gros matelas. Ou alors, on pouvait aussi être en train de flotter-dans-les-airs avec-son-pied-pivotant-sur-un-axe-circulaire-pour-venir-frapper-avec-violence-le-pao anti-choc-tenue-par-sa-camarade-de-classe-aux-cheveux-châtains. Pendant que Coco volait dans cette position en regardant le choc faire vibrer la joue de la jeune femme retenant le pao contre son visage, elle dû se résigner à avouer que tout le monde ne pouvait pas profiter de ce genre là de moment de calme dans ce monde violent et bruyant. Elle souffla de délassement avant de se rappeler qu'elle n'avait pas exactement prévue la descente.

« Aheeee...~ »

Elle rouvrit les yeux, dos contre le matelas et des multiples feu d'artifices japonais en train d'exploser un peu partout dans sa vision. C'était pour elle, tout ça ? C'était trop d'honneur pour une seule jeune fille, et elle s'apprêta à décliner la demande du président des États Unis avant que trois têtes apparaissent devant ses yeux.

« ... A-Alors ? J'ai réussi pas vrai ? »

Les trois élèves d'Airin Girls' High School échangèrent des regards furtifs avant que les deux jeunes filles les plus en retrait du ring ne haussent leurs épaules en plissant les yeux. Visiblement, la tâche incombait à la fille aux cheveux châtains, la plus proche de leur capitaine, d'informer Noah Amber de sa situation.

« ...Oh heu, oui oui... Bien joué Coco... »


S'étant déjà remise du choc, la jeune femme ainsi nommée ferma les yeux en se levant et en massant sa nuque d'une main. Ses cheveux allaient encore demander de faire couler un sacré paquet de sueur pour qu'ils redeviennent plus ou moins acceptable -au moins autant de sueur que pour un Jumping roundhouse-kick flip-. Coco utilisa ses fesses comme un genre de coussin rebondissant avec la surface du matelas absorbeur de choc et attrapa avec ses mains les deux joues de la fille aux cheveux couleur noix pour les tirer dans tous les sens, laissant sortir de sa bouche un son plutôt amusant, du genre "Bléhéhéléhéh" pendant que les deux autres membres du club gloussaient de rire.

« Heee... Tu te fiches de moi hein ? Tu pensais vraiment que j'allais avaler ça ? C'est pas bien de mentir à son capitaine adoré ! »

« Blébléh... Je crois que ce sont tes deux gros coussins absorbeurs de chocs qui réduisent ta vitesse de saut, tu devrais arrêter les donuts...~ »


« KEKETUVIEND'DIRE ? »

Coco soupira de nouveau dans les vestiaires, passant la serviette dans le creux de sa nuque. Cela faisait déjà un certain temps qu'elle s'entraînait à faire ce mouvement, et ça l'embêtait pas mal de ne toujours pas y arriver à tout les coups, même si l'année scolaire avait commencée il n'y avait pas longtemps. Bon, d'accord, ce n'était peut-être pas pour ça qu'elle se posait des questions.

« Et bien, aujourd'hui tu n'étais pas aussi énergique que ce a quoi on pouvait goûter hier... Tu penses à ta camarade de dortoir aux cheveux blanc ? Je me demande encore pourquoi tu n'as pas choisi de venir avec nous trois... »


« Bah, ça aurait été moins drôle, et puis on partage déjà un vestiaire et une odeur de sueur commune, alors ça ira je pense... »

Coco ferma les yeux en évitant le projectile d'un petit mouvement de tête avant de reprendre.« Et puis, cette fille est plutôt cool, et elle est dans ma classe elle. Enfin désolé, je sais que toi aussi Hanabi-chi mais... Bref ! »

Elle enfila son uniforme en laissant le haut encore à moitié ouvert, puis s'attaqua à défaire les bandages à ses mains. On était pas en effectif total aujourd'hui. Elle s'éloignait déjà vers la sortie quand une tape amicale dans son dos la fit se retourner, tandis qu'on lui déposait une boite de donuts dans les mains.

« T'y étais presque aujourd'hui,Coco-chan ! Allez, va manger tes donuts avec ta petite amie mystérieuse, traîtresse ! »

« Merci mais je crois pas que je maîtriserai totalement ce move avant une bonne semaine... Et c'est pas ma petite amie mystérieuse ! »

« ‘Franchement... »

Coco faisait tourner la clef du dortoir autour de son doigt, se gonflant l’une après l’autre ses joues pour tenter de faire disparaître son léger agacement, en dévalant l’escalier du dortoir. Portant toujours sa boîte de donuts sous l’autre bras et son sac de sport en bandoulière, elle faisait visiblement un sacré effort pour ne pas montrer son énervement. Quel sacré manque d’organisation de n’avoir qu’une seule clef disponible pour le dortoir ! Surtout que Fujiwara-kun devait sûrement se trouver devant la porte à cette heure. Ce n’était pas vraiment la façon dont elle voulait retrouver sa camarade de chambre mais bon, elle n’avait pas le choix.

Elle s'arrêta en chemin en voyant en effet les cheveux incolore reconnaissable de la jeune fille devant la porte. Heureusement,  elle ne semblait pas être arrivée depuis longtemps. Coco se mit à faire son immense sourire étincelant, encore plus grand que celui qu’elle affichait en permanence lorsqu’elle avait une idée en tête (tout le temps en fait.) On lui avait dit qu’Hikaru Fujiwara était une fille plutôt renfermée dans son club, mais Coco était sûr qu’elle était bien plus que ce qu’on pouvait décrire avec un simple mot aussi vague. Et puis, toutes les membres du club de Kendo avait une aura particulière de toute façon.

Avançant sur la pointe des pieds derrière Hikaru, la capitaine du club de kick boxing se préparait à approcher sa proie. Silencieuse et furtive comme un éléphant dans un poulailler et vive comme un bousier du désert, elle se retrouva en quelques mouvements derrière la jeune fille et posa un doigt entre ses omoplates, comme si elle la menaçait avec un pistolet.

« Alors comme ça vous tenter de rentrer par effraction dans ma chambre ? S’ avez que c’est un délit ? »

Elle fit claquer la clef du dortoir dans la paume de sa main gauche en reprenant aussitôt « J’peux pas vous garantir de vous laisser partir dans le même état que vous êtes arrivée, M’oiselle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du sport dans les dortoirs [feat. Coco & Hikaru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau sport extrême
» Perdue dans la brume... - Feat Asumi
» Petite soirée dans la clairière.. [Feat Nuage d'Ortie]
» [17.01.11 à 12h31] Si tu ne veux pas devenir un cachalot, fais du sport dans la piscine !
» Chambres manquantes dans les dortoirs féminins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Les appartements/chambres d'étudiants :: Les dortoirs :: Les dortoirs des lycées :: Le dortoir d'Airin High School-
Sauter vers: