Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coco Amber

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Mer 3 Mai - 23:11

*Ploc*

Une goutte de sueur s'écoulait doucement sur la joue de Noah Amber, épousant la forme de celle-ci sur son passage en reflétant légèrement les rayons du soleil. Après un court voyage de ses cheveux à son menton, la nouvelle goutte vint rejoindre le destin de sa camarade en s'écrasant sur les dalles. Dans un débardeur et un short de sport, la jeune fille avançait dans le District 20 en sortant apparemment tout droit de la piscine.

« Heeeerggghhh... J'ai l'impression d'être un iceberg sauvage en voyage au Sahara qui aurait oublié son chapeau... »

Après un long soupire en attrapant de part et d'autre la serviette trempée lui retenant la nuque, Noah repensa aux cours de natation. Ce n'était vraiment pas un sport qui lui tenait à cœur, elle n'était pas du genre "poisson dans l'eau" comme d'autres de ses camarades, mais le vrai problème était qu'elle n'avançait pas. Si ça avait le mérite de faire bien rire ses amis du club de Full Contact, elle n'arrivait toujours pas à comprendre le problème. Où pourrait-il bien se situer ? Ça ne pouvait pas être question de force physique, ça au moins c'était sûr. Est-ce que c'était son poids ? Ou alors peut-être tout simplement un problème de technique ou de... Après un grognement et en baissant la tête, Noah abandonna cette question insoluble, donnant un soubresaut à sa poitrine dans le mouvement en faisant réajuster ses lunettes à un étudiant qui passait à côté d'elle.

« Hé mais... C'est la pause ! JE SUIS LIBRE ! »

Coco leva haut les bras en lâchant un grand "YOSHAA I'M FREE" sonore, couvrant le son de l'étudiant à lunettes derrière elle qui venait de se prendre un poteau en métal en plein visage. La question était : qu'est ce qu'elle allait bien pouvoir faire ? Toutes ses amies étaient occupées avec d'autres activités et elle n'avait pas un sou sur elle... En règle général, tout les clubs de sports du lycée d'Airin High School devaient avoir quelque chose à faire, il y avait eu des changements exceptionnels, comme la salle de Boxe avait eu une problème de canalisation et s'était retrouvée en partie inondée. Elle passa sa main sur la vitrine d'un petit magasin derrière laquelle on pouvait voir des tonnes de gâteaux et de pâtisseries différentes. La jeune fille aux cheveux crépus essuya ses lèvres d'un revers de main en manquant de verser une larme, tirant un peu sur la lanière de son sac de sport blanc et bleu. Si il y avait bien quelque chose auquel elle n'arrivait pas à résister, c'était bien la nourriture. Quelle qu'elle soit, tout ce qui avait un bon goût sucré ou salé, tant que ça arborait de jolis couleurs ou que c'était assez gros pour l'empêcher de le finir en une bouchée, alors c'était une proie potentielle. C'était d'ailleurs un trait qui lui faisait défaut, lorsque ses camarades étaient devenues encore plus protectrices de leurs plateaux au réfectoire.

« Herk, tu parles de politesse japonaise... »

Noah regarda passer un étudiant en vélo visiblement pressé en s'étirant un peu. Le soleil continuait à taper fort mais avait tout de même descendu un peu, le temps passait de plus en plus vite et elle n'avait pourtant fait que marcher ! Si elle ne se pressait pas, elle allait vraiment avoir une si terrible et redoutée "journée à vide". À Airin, ce n'était vraiment pas bien vu de passer son temps à ne rien faire. Rester inerte dans un escalier, jouer à la console derrière un réverbère, c'était le genre de choses que pouvaient représenter les "journées à vide". En sommes, tout les moments qui n'étaient pas passés à se dépenser un peu. Coco pris une petite respiration, ajusta le sac à son épaule et se mit à courir les escaliers devant elle comme si elle se préparait pour un véritable marathon. Le System Scan de son lycée n'allait pas tarder et elle n'avait toujours pas l'impression d'avoir fait de progrès réels avec son pouvoir. Fermant les doigts de sa main droite sur une grille, l'étudiante posa deux doigts de sa gauche sur la base du pouce de sa main pour prendre son pouls, sa respiration encore légèrement saccadée après son effort intense.

« 43... Tu peux mieux faire, chérie. »

Les yeux rivés sur sa montre à sa main droite après la minute qu'elle avait compté, un objet flou loin derrière la grille, en dessous du pont surélevé sur lequel elle était située attira son attention. Alors qu'elle se rapprocha de la grille pour mieux voir, le bruit d'un compression puis d'une décompression d'air lui fit rapidement stopper son regard sur des cheveux bruns en pétard. Ce qui semblait être un étudiant venait de se projeter en l'air pour attraper un rebord, avant de le lâcher pour atterrir de nouveau sur terre.

Les yeux pleins d'étoiles, Coco resta un instant à admirer ce jeune digne descendant de Rocky s'entraîner à se projeter à grande vitesse. Ni une ni deux, elle tira sur ses bras, posa un pied sur la grille, puis un deuxième jusqu'à être en équilibre sur celle-ci au dessus du vide. Elle inspira avec un énorme sourire Colgate total en posant ses mains sur ses hanches. Qui que ça pouvait être, ce type respirait le style de là haut, avec ses cheveux pointus et ses vêtements décontractés (pas autant que Noah, ceci dit, mais ça aurait été difficile). Non, il rayonnait, au moins autant qu'un donut recouvert de chocolat et saupoudré de petites pastilles de sucres multicolores.

« LEEEEROOOY... JEEEEEENKIIIINS ! »

Un bruit de métal retentit au dessus du terrain de sport alors que les chaussures de Noah quittaient l'appui de la grille. Alors qu'elle chutait, la jeune fille souffla longuement l'air dans ses poumons en ressentant le vent dans ses cheveux et contre son corps ralentir légèrement sa descente. En agrandissant un peu son sourire, elle activa son pouvoir tandis que l'air qui s'écoulait comme de l'eau autour de son corps ne se mette à accélérer son avancée. Le son du vent dans ses oreilles était semblable au vol d'un avion, du moins jusqu'à ce qu'elle ne pose enfin les pieds à terre en soulevant le sable du terrain de sport juste devant l'adolescent qui semblait freiner son action en la voyant arriver. D'un battement de la main, Coco éloigna en mèche de cheveux noir qui lui tombait entre les deux yeux, avant de pointer du doigt l'adolescent avec son sourire étincelant et de renchérir avec un accent américain très légèrement prononcé.

« Je suis Coco Amber d'Airin Girl's High School ! Je te défie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Mer 17 Mai - 19:41

Compression. Décompression. Détente, poussée, propulsion. Cela faisait déjà près de deux heures que Haruhiro s’entrainait. Fanat de Parkour et voulant améliorer ses capacités, le district 20 de Gakuen Toshi était un gigantesque terrain de jeu pour l’adolescent. Entre les différentes installations sportives en tout genre et les espaces en plein air il n’y avait pas de meilleur endroit pour s’entraîner. L’endroit convenait d’autant plus au jeune brun car il avait besoin d’espace pour entraîner son pouvoir. L’utilisation qu’il avait trouvée pour Instant Shift était axée sur les déplacements, spécialement faite pour coller au Parkour.

Haruhiro voulait s’améliorer, devenir plus doué et éviter au maximum les bourdes comme percuter par accident et à haute vitesse une sacoche de professeur contenant des dizaines de copies et les envoyer voler dans la rue au gré des courants aériens imprévisibles. Le pauvre enseignant alors en retard à son cours avait eu énormément de mal à récupérer toutes ses copies qui avaient finit assez loin mine de rien. Haruhiro se passa une main sur le visage, encore honteux de ce qui s’était passé. Pourtant il était doué, pour ce qui était de se déplacer d’un point A à un point B en un temps record il n’y avait pas beaucoup de monde qui pouvait espérer lui tenir tête. Là où les choses se compliquaient c’était lorsqu’il combinait sa capacité à ses franchissements d’obstacles, il y avait toujours ce fichu problème de dosage…

L’étudiant de Tokumei se remit à courir, concentré. Devant lui se trouvait un mur de quelques trois mètres cinquante de hauteur. La technique de franchissement du « passe-muraille » consistait à prendre une impulsion sur le mur avec un pied afin de gagner en hauteur et d’en agripper le bord, c’était ce qu’il voulait entraîner. Bien sûr, la technique classique ne permettrait jamais d’atteindre l’hauteur nécessaire mais avec l’aide d’une propulsion, c’était possible. Le franchissement se décomposait en trois parties qui devaient toutes être correctement effectuées pour éviter de s’étaler contre le mur comme Haruhiro avait pu l’expérimenter par le passé, rien de très gracieux. La première était la prise de vitesse, la seconde la prise d’appui contre la surface du mur et la troisième la traction pour passer au dessus. Mais l’entraînement avait porté ses fruits et Haruhiro sut exactement quand lever sa jambe et donner l’impulsion qu’il synchronisa avec une propulsion sous sa cuisse et son coude pour gagner le mètre qui lui manquait.

« Hmpf ! »

Il leva la tête d’un air satisfait pour voir sa main droite agrippée au bord du mur et resta quelques instants suspendu à presque deux mètres du sol avant de lâcher prise et d’atterrir, les jambes légèrement fléchies pour amortir sa chute. S’en suivirent plusieurs propulsions pour allonger considérablement la portée de ses sauts en longueur et même une vrille qui lui arracha une exclamation de victoire. Si Haruhiro n’avait pas encore la technique pour effectuer quelques acrobaties purement esthétiques, il pouvait à peu près tout réaliser avec ses propulsions, du moins quand il parvenait à bien les doser.

Le jeune brun calculait des compressions pour un énième saut en longueur lorsqu’un cri se fit entendre en hauteur et que quelque chose atterrit devant lui, pile sur sa trajectoire, le contraignait à interrompre ses compression et à freiner son avancée en pivotant sur lui-même pour déraper en urgence. Sa manœuvre réussie, il regarda ses avants bras sur lesquels il avait compressé de l’air à la dernière seconde d’un air stupéfait.

[ Ça a marché ! Je le savais, je peux le faire ! ]

« Je suis Coco Amber d'Airin Girl's High School ! Je te défie ! »

Haruhiro leva les yeux et les posa sur la jeune fille à la peau foncée qui le pointait du doigt en souriant.

« Heeeeh ? C’est toi qui viens d’arriver, là ? Mais qu’est-ce qu- »

*Zboing*


Soudain, les yeux de l’adolescent s’étaient verrouillés sur la poitrine de la jeune fille qui avait remué suite à son mouvement de bras. Son cerveau était comme devenu complètement vide d’un coup et il n’arrivait pas à détacher son regard du débardeur qui semblait presque trop petit pour son contenu. Sentant son visage devenir rouge et son rythme cardiaque grimper dangereusement, Haruhiro leva les yeux au prix d’un effort surhumain pour bien regarder le visage de cette apparition si perturbante. La question qu’elle lui avait posée lui revint alors en mémoire comme si on lui avait jeté une balle à la figure.

« H-hein ? De quoi ? Tu me… défies ? Et par où t’es arrivée déjà ? »

L’étudiant regarda vers le haut et écarquilla les yeux en voyant le pont.

[ Elle a quand même pas sauté de là haut… Ça doit être une esper alors… ]

Il leva un sourcil et regarda de nouveau l’adolescente, les yeux toujours grands ouverts puis s’avança un peu. Entre son arrivée, son défi, ses… formes et son léger accent étranger, Haruhiro avait été quelque peu surprit sur le moment.

« Euuuh désolé, tu m’as surpris, je m’appelle Haruhiro Wilkowski et je suis de Tokumei High School. Tu veux me défier ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Amber

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Jeu 18 Mai - 23:22

Une petite brise vint faire voleter les cheveux du garçon dont le regard semblait s’être perdu dans l’espace. En effet, même si il était tourné vers Coco, il ne semblait pas réussir à distinguer l’emplacement du visage de la jeune femme.

« Il avait l'air plus badass d'en haut. »

Après un temps, l’adolescent réussit enfin à cibler le visage de Noah avec son regard interloqué. Apparemment, son arrivée de nulle part avait faite son petit effet ! Rien de tel qu’un peu de surprise pour pimenter une nouvelle rencontre et qui sait, sceller à jamais une amitié dans la mémoire. Même si Coco n’avait pas pensé à ça sur le moment, elle fit comme si elle avait prévu cette tournure d’évènement en haussant d’autant plus la tête et en étirant encore plus son sourire étincelant.

« H-hein ? De quoi ? Tu me… défies ? Et par où t’es arrivée déjà ? »

« En haut cette fois ? Crap, peut-être qu’il a oublié ses lunettes. C’est plus très glorieux comme duel de sportif si il se retrouve handicapé… M’enfin, j’aurais qu’à le laisser gagner dans ce cas ! »

Coco lâcha un petit soupire de soulagement une main sur le cœur en voyant le jeune homme rabaisser la tête. Il suffisait d’un peu de temps au jeune homme pour se concentrer, c’était tout ! La lycéenne pivota quand même sur elle-même pour voir ce qu’il avait pris pour son visage et cligna des yeux en regardant le pont d’où elle avait sautée, semblant passablement surprise par la distance qui la séparait de celui-ci. « Ca semble beaucoup plus haut quand on regarde d’en bas… Damn, heureusement que j’ai des jambes en béton ! » Coco revint se placer face à Haruhiro qui avait retrouvé sa langue après sa courte absence.

« Euuuh désolé, tu m’as surpris, je m’appelle Haruhiro Wilkowski et je suis de Tokumei High School. Tu veux me défier ? »

« Wilko quoi ? C'est japonais ça ? Sûrement japonais du sud-est ou un truc du genre, ceux qui vivent encore dans les rizières et qui mangent des sushis. »

« Pardon ? Me défier ? Tu veux me défier ? Coco marqua une petite pause pour surjouer la surprise de manière théâtrale, avant de plaquer ses mains sur ses hanches en souriant de nouveau de toute ses dents, dont le blanc renvoyant la lumière du soleil contrastait avec la couleur chocolat au lait de sa peau. Ouah dis donc, t’es sacrément étonnant comme type, à peine tu rencontres quelqu’un que tu le défie comme ça, à froid ! »

La lycéenne en débardeur et en short de sport inspira avant de s’avancer vers le garçon en craquant ses poings –émettant un sacré bruit avec ses phalanges-, son visage se découpant avec un rictus narquois comme si elle avait découvert une grosse pile de donut sur laquelle elle se serait apprêtée à sauter. A la place, elle s’arrêta à quelques mètre du garçon et se pointa du pouce une fois être assez proche pour être sûr qu’il puisse la voir, cette fois, malgré sa fâcheuse myopie apparente. Après un instant d’échauffement, elle lâcha enfin sa phrase avec un léger accent américain qui décidément ne voulait pas partir de ses lèvres.

« Soit ! Si c’est ce que tu veux bro, alors je serais ton adversaire ! Mais sache que les demoiselles distinguées d’Eiri High School ne font pas de cadeau ! Enfin, pas durant les duels en tout cas. »

Coco regarda rapidement autour d’elle pour détayer le terrain dont ils disposaient tout les deux sans même attendre de réponse de sa part, visiblement. Elle hocha la tête et fit quelques pas en un virage pour passer sur la gauche de l’adolescent, comme si l’adolescente lui tournait autour. Elle s’arrête dans la diagonale de son épaule en détruisant son espace vital totalement, avant d’approcher son visage du sien, les mains sur les hanches.

« Si on parle de défi, alors autant faire ça dans les règles de l’art ! J’t’ai vu t’entraîné à sauter avec tes machins qui font « boam » et « shbang », Elle accompagnera ses onomatopées de petits mimes avec ses mains en reproduisant vaguement les compressions produites par le pouvoir de l’étudiant de Tokumei. C’était frickin’ awesome, tu vois ? "Sugoooinneee~" comme vous dîtes. Hey, fait-moi voir de nouveau, okay, Wil-chan ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Sam 20 Mai - 17:30

« Pardon ? Me défier ? Tu veux me défier ? Ouah dis donc, t’es sacrément étonnant comme type, à peine tu rencontres quelqu’un que tu le défie comme ça, à froid ! »

Haruhiro leva un sourcil, soudain un peu perdu.

[ Hein ? Quoi ? Mais c’est elle qui- woh wha chottomatte ! Elle va me frapper là ou quoi ? ]

Mais la jeune fille s’arrêta devant lui sans pour autant chercher à l’attaquer et le posa son regard lumineux sur l’adolescent.

« Soit ! Si c’est ce que tu veux bro, alors je serais ton adversaire ! Mais sache que les demoiselles distinguées d’Eiri High School ne font pas de cadeau ! Enfin, pas durant les duels en tout cas. »

« Hum... d’accord mais c’est toi qu- »

L’étrange lycéenne, « Coco » s’était soudain rapprochée de lui et avait arrêté son visage à quelques centimètres du sien, provoquant un mouvement de recul chez l’étudiant.

[ Wawawaaah trop près trop près ! ]


« Si on parle de défi, alors autant faire ça dans les règles de l’art ! J’t’ai vu t’entraîné à sauter avec tes machins qui font « boam » et « shbang »

Haruhiro ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais fut interrompu par les bruitages appuyés de la jeune fille, apparemment à fond dans sa démarche.

« C’était frickin’ awesome, tu vois ? "Sugoooinneee~" comme vous dîtes. Hey, fait-moi voir de nouveau, okay, Wil-chan ! »

« W-Wil-chan ??! »

Cette fille le perturbait, il la connaissait depuis seulement une minute et déjà il avait un surnom. Il devait remettre de l’ordre dans ses idées, et vite. La pile électrique qu’elle était ne cessait de le prendre au dépourvu. Après avoir cligné des yeux deux fois d’affilée, Haruhiro se passa une main dans les cheveux en faisant un pas en arrière, parvenant finalement à construire une véritable phrase.

« Tu m’as regardé m’entraîner ? C’est pas extraordinaire tu sais, j’ai même plutôt du mal. »
Il marqua une courte pause avant de reprendre, la tête inclinée sur le côté.

« Si tu veux me def- enfin… si on doit s’affronter moi je suis partant mais sur quoi exactement ? Il faudrait quelque chose d’équitable. Ah, pas que je te sous-estime hein mais c’est que je suis plutôt rapide donc ça serait pas très juste et… »

Et c’était reparti, il s’était encore embrouillé tout seul. Voilà qu’il déblatérait des choses en tout genre pour s’expliquer en sachant pertinemment qu’il ne faisait que s’emmêler encore plus les pinceaux. Après un petit moment, l’adolescent s’arrêta finalement de parler quelques secondes avant de reprendre la parole, avec un débit plus lent.

« Désolé, ce que je veux dire c’est que mon pouvoir d’esper a une utilisation basée sur le déplacement, du coup je peux aller très vite pour faire simple. »

Décidant de faire une petite démonstration comme Coco lui avait demandé, Haruhiro se recula de quelques pas et calcula des compressions faibles sur son dos avant de les relâcher. Sans qu’il ait levé les pieds du sol, l’effet de poussée le déplaça sur deux mètres en dérapage, soulevant un nouveau nuage de poussière.

« Voilà, à haute puissance ça permet de faire pas mal de choses. » sourit-il, assez fier de sa démonstration réussie. Il aurait très bien pu finir étalé sur le sol 10 mètres plus loin après tout.

[ Ah.. elle n’a jamais précisé qu’elle voulait me défier en autorisant l’utilisation des capacités… Bah, tant pis.]

L’esper se retenait de demander à la jeune fille quel était son pouvoir, il était à peu près sûr qu’elle en possédait un –peut-être même basée sur le déplacement, lui aussi !- vu son atterrissage mais n’osait pas lui poser la question. De toute manière, quelque chose d’autre avait attiré son attention chez l’étudiante.

« Je me demandais, tu as un léger accent et tu as dit « vous » tout à l’heure, tu as des origines étrangères ? »

[ Baaaaka.]


Croiser un japonais à la peau couleur chocolat était rare, c’était même la première fois que Haruhiro rencontrait quelqu’un à la peau foncée qui parlait la langue du pays, sa question n’avait donc pas vraiment lieu d’être. Mais puisqu’il l’avait déjà posée, il n’y avait plus qu’à espérer que la jeune fille ne la prenne pas mal et qu’elle accepte d’y répondre, lui-même étant à moitié étranger, il comprendrait très bien sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Coco Amber

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/03/2017

MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Dim 28 Mai - 23:13

« Désolé, ce que je veux dire c’est que mon pouvoir d’esper a une utilisation basée sur le déplacement, du coup je peux aller très vite pour faire simple... »

« Ah aaaah~, c’est l’instant de vérité !… »

L’image de l’explosion d’air comprimé se reflétait dans les yeux bruns émerveillés de Coco, pendant qu’Haru fusait sur la piste dans un dérapage contrôlé. Ce genre de pouvoir flashy et explosifs étaient exactement le genre de « pouvoirs » que l’adolescente ne pouvait s’empêcher d’adorer. Airin High School était un établissement d’un niveau dans la moyenne et c’était plutôt rare de pouvoir, en direct, voir ce genre de capacités à l’œuvre pour les jeunes filles de l’établissement, à part évidemment au Daihaseisai ou à des compétitions sportives où le maillot était partagé avec ceux d’établissements plus renommés. Alors que la poussière redescendait vers le sol, la jeune fille joignit les mains dans son dos en faisant quelques pas vers le garçon, suivant du regard le tracé qu’il avait fait au sol en se projetant.

« Voilà, à haute puissance ça permet de faire pas mal de choses. »

« Je retire ce que j’ai dis, il est grave stylé même de près !! »

Avec sa chaussure de sport, la jeune fille fit disparaître une parti du tracé qu’avait fait le garçon en levant la tête vers lui. Avec ses cheveux en pétard après ses projections, son treillis et sa veste à capuche, l’adolescent brun commençait vraiment à plaire à la jeune fille. C’était le genre de garçon avec qui on avait envie de bouger et de courir, de faire un tas de truc comme si on se connaissait depuis l’enfance. Du moins c’était la façon dont Coco voyait les choses. Même si elle avait de base envie d’être amis avec tout ceux qu’elles rencontrait, il y avait certains profils qui l’attirait encore plus que d’autres, disons que ça facilitait encore plus pour elle le fait de se lier avec eux. Elle s’attarda un instant sur le pendentif qu’il portait autour du cou. Elle avait vraiment envie de mieux le connaître, et elle ne pouvait pas attendre, comme une petite fille devant un cadeau à Noël.

« Je me demandais, tu as un léger accent et tu as dit « vous » tout à l’heure, tu as des origines étrangères ? »

Un ange passa et seul le son des quelques véhicules sur le pont derrière eux et des éoliennes tout autour se fit entendre. Le visage de la jeune fille, figé dans un sourire, resta totalement immobile pendant un instant, avant que des fossettes se creusent sur ses joues et qu’elle se mette à plisser les yeux. Coco semblait lutter contre quelque chose qui venait du plus profond d’elle visiblement, une genre de force enfouie et refoulée encore plus puissante que ce qu’elle avait pu donner jusqu’à maintenant. Elle croisa le regard d’Haruhiro Wilkowski qui visiblement n’avait pas tenté de faire une plaisanterie. C’est pourquoi c’était encore plus drôle. Noah Amber explosa d’un rire tellement fort et franc qu’on aurait dit qu’elle venait d’utiliser le pouvoir du jeune garçon à l’instant, en se tenant le ventre, les yeux fermés et pliée en deux.

« PFFFFHH~…. NAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !! »

« C- Ce type, bwahahaha !! « Est-ce que tu serais étrangère… » Pfffhahahaha !! »

La jeune fille ferma les yeux en essuyant une petite larme avec le doigt, toujours visiblement bien secoué par l’hilarité de la situation. Elle se retrouva en quelques instants à proximité d’Haru après avoir baissé les résistances de l’air, et l’attrapa en un éclair avec ses bras. Avec poigne, elle l’étreignit contre son torse en lui tapotant le dos, ayant toujours du mal à se retenir d’exploser de rire une nouvelle fois. En le serrant contre elle sans aucune gêne même si il aurait pu être sujet à perdre son souffle dans cette position, elle finit par souffler légèrement.

« Ses mots, ses simples mots, haha… Si je les avaient entendus avant… Ouais, ça aurait suffit. Une seule personne comme ça. »

« Toi par contre… Pas moyen que tu sois japonais, pas vrai ? »

Un nouveau rire s’échappa de sa gorge avant qu’elle relâche enfin Haruhiro sans trop se soucier de l’état dans lequel il était avant de renifler, passant une main sous son nez les yeux clos. Elle les rouvrit après un instant en claquant des doigts, se redressant un peu, plaquant ses mains sur ses hanches en faisant réapparaitre son sourire éclatant.

« Toi, je crois que je t’aime bien ! Yosha, j’ai vraiment envie de me mesurer à toi, Wil-chan, maintenant ! »

« Héhé… Se mesurer sur quoi, tu disais ? Bhé en tout évidemment ! Faire couler la sueur, tu vois le genre ? Tout un programme ! Mais je pense qu’on pourra y arriver que si tu me donnes un coup de main, alors reste connecté, Wil-chan ! »

Coco retira son sac de sport en bandoulière et le posa au sol, se penchant vers celui-ci pour l’ouvrir, semblant encore plus pleine d’entrain qu’auparavant. Elle farfouilla dedans pendant un moment, avant d’enfin sortir une petite pochette affublée du drapeau américain. En tirant sur la fermeture éclair, elle en sortit une sorte de carte magnétique affublée d’un cordon pour l’accrocher autour du cou. Elle la brandit vers Haru en refermant les deux sac, semblant fier de la lever vers lui même si il n’avait peut-être aucune idée de ce que ça pouvait être.

« Tadam !~ Voilà une carte d’accès ! Elle ouvre les terrains de sports de club d’Airin Girl’s High School ! En tant que chef du club de kick boxing, c’est le genre de truc à responsabilités dont on à le droit de se servir quand on veut !  »

« … Tant qu’on se fait pas prendre. »

La jeune fille cligna des yeux en regardant l’expression de l'étudiant, puis ferma les siens en souriant d’autant plus, relevant la carte en enchaînant sur le vif pour l’empêcher d’en placer une.

« Mais malheureusement, ça ne va pas être aussi simple… Pour accéder au vrai complexe, il faut aussi une autorisation, parce que là c’est bouclé… Mais je me disais qu’avec ton pouvoir, ça serait facile ! »

Coco étira son sourire jusqu’à ses joues, comme un grand méchant de dessin animé qui se préparait à exposer son plan maléfique.

« Enfin après que j’ouvre l’accès principal, il faudrait simplement passer au dessus d’un muret… Moi je ne saute pas assez haut, mais si tu nous projetais en l’air, alors on pourrait le passer ! Évidemment, si on voyait un garçon, ça poserait peut-être problème, mais qu’est ce que t’en penses ? »

La jeune étudiante grimaça légèrement alors qu’une vision lui passa dans son esprit. La prof d’anglais, Nishimura Renka-san n’était certainement pas le genre de personne avec qui on pouvait simplement s’en tirer avec un avertissement. Si elle la voyait elle et Haruhiro, elle les enfermeraient sûrement dans une salle de sport avec une règle dans la main et avec une ferme intention de leurs tirer les vers du nez, même si il fallait employer la force. De manière générale, amener un étudiant de sexe masculin dans l’enceinte du lycée était quelque chose de punis très très sévèrement, c’était déjà arrivé chez certaines autres et Coco n’avait vraiment pas envie d’être à leurs places. Elle déglutit, puis fit ce qu’elle pu pour articuler un nouveau sourire confiant, joignant les mains en regardant d’un air déterminé Haruhiro.

« Un complexe sportif entier pour pouvoir se défouler… Alors, ça te tente ? Et puis c’est pas tout les jours qu’on peut s’infiltrer dans un établissement entièrement dédié au sport, alors ce serait pas une offre à repousser à la légère !  Allez, dit oui ! Je suis sûr que ça pourrait être fun ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruhiro Wilkowski

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 18
Localisation : Quelque part à Gakuen Toshi, à une vitesse respectable. Bien sûr.

MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   Mer 31 Mai - 16:39

« PFFFFHH~…. NAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA !! »

Haruhiro leva les sourcils, surpris par la réaction de la jeune fille quand à sa question. Est-ce qu’elle l’avait prise pour une blague de sa part ? Ou bien elle se moquait peut-être de lui… En même temps, lui-même s’était dit que sa question était inutile. Mais le rire franc et l’expression de la lycéenne lui firent comprendre que sa question l’avait tout simplement pliée en deux, vu la situation. Haruhiro esquissa un sourire, sur le point d’éclater de rire lui aussi mais eut à peine le temps de commencer à s’esclaffer qu’il manquât subitement d’air.

« Hah-mmpfh ? »

Le cerveau de l’adolescent mi quelque secondes à comprendre l’information, qu’il peina ensuite à traiter pour finalement abandonner sa tâche et s’éteindre, laissant Haruhiro sans air ni possibilité de réfléchir et donc sans aucun moyen de se dégager de l’étreinte prodigieusement efficace de la jeune fille « Coco » Amber. Etait-ce vraiment son prénom ? Non, pour l’heure il y avait plus urgent comme question.

Coco relâcha finalement le flan mou et gélatineux qu’était devenu Haruhiro, qui fit quelques pas maladroits en arrière. La tête lui tournait, c’était soit dû au manque d’air, soit au bonnet de l’adolescente, ou aux deux, peut-être. Quoi qu’il en était, il avait cru mourir.

« Toi par contre… Pas moyen que tu sois japonais, pas vrai ? »


Alors qu’il fut quelques instants à l’étudiant de Tokumei pour retrouver son souffle et une teinte à peu près normale, Coco ne semblait pas remarquer quoi que ce soit et c’était comme si rien ne la gênait et tout était normal. Une fille comme ça, au Japon… il semblait que c’était plus son entourage qui devait s’adapter à Coco et non l’inverse, ça devait être un genre de pouvoir ou de charme naturel. Ou surnaturel.

[ Oui, sûrement surnaturel… ]
pensa Haruhiro avant de remarquer que son regard avait encore dévié du visage de la jeune fille. Relevant subitement les yeux, il articula enfin une phrase :

« Arm euuh non, en fait je suis seulement à moitié Japonais, ma mère est Polonaise, j’ai le mérite d’être un mélange assez original, apparemment. »


« Toi, je crois que je t’aime bien ! Yosha, j’ai vraiment envie de me mesurer à toi, Wil-chan, maintenant ! »

[Encore Wil-chan ? ]

« Héhé… Se mesurer sur quoi, tu disais ? Bhé en tout évidemment ! Faire couler la sueur, tu vois le genre ? Tout un programme ! Mais je pense qu’on pourra y arriver que si tu me donnes un coup de main, alors reste connecté, Wil-chan ! »


[Bon ok, va pour Wil-chan alors.]

Haruhiro inclina légèrement la tête sur le côté, intrigué. Un programme, carrément ! Coco avait l’air vachement motivée à l’idée de se mesurer à lui et sa motivation ainsi que sa bonne humeur semblaient être contagieuses puisque le jeune brun lui-même commençait à avoir très envie de se confronter à elle lui aussi, une vraie sportive.

La jeune fille fouilla dans ses affaires et en tira une carte qu’elle brandit sous le nez de l’adolescent, provoquant un petit mouvement de recul de la touffe de cheveux hérissés.

Ses yeux firent deux allers-retours de la carte au visage de Coco avant qu’il n’affiche une expression qui se voulait impressionnée mais qui se rapprochait plus de l’incompréhension totale.

[ Qu’est ce que c’est que ce truc ? Je devrais connaitre ça ? Si ça se trouve c’est très connu ou à la mode… Elle va se moquer si je lui dis que j’ai absolument aucune idée de ce que c’est ? ]


Une autre question avait germée dans son esprit, Coco devait probablement pratiquer des activités sportives, c’était plus qu’obligé aux yeux de l’adolescent. Mais il n’eut même pas besoin de poser la question que déjà la réponse lui arrivait en pleine figure comme, au hasard, un coup de poing retourné de kick boxing.

« Tadam !~ Voilà une carte d’accès ! Elle ouvre les terrains de sports de club d’Airin Girl’s High School ! En tant que chef du club de kick boxing, c’est le genre de truc à responsabilités dont on à le droit de se servir quand on veut !  »

[ Hueeeeeeeee ?! Chef du club de Kick boxing... waw... ]


Avec ça, ses questions avaient eu leurs réponses et ce fut un Haruhiro un peu sonné qui écouta la suite des explications de la jeune fille.

« Mais malheureusement, ça ne va pas être aussi simple… Pour accéder au vrai complexe, il faut aussi une autorisation, parce que là c’est bouclé… Mais je me disais qu’avec ton pouvoir, ça serait facile ! »


[ Hein ? Attends une seconde, elle…]

« Enfin après que j’ouvre l’accès principal, il faudrait simplement passer au dessus d’un muret… Moi je ne saute pas assez haut, mais si tu nous projetais en l’air, alors on pourrait le passer ! Évidemment, si on voyait un garçon, ça poserait peut-être problème, mais qu’est ce que t’en penses ? »

[ … va m’entraîner dans un truc pas très légal…] conclut mentalement Haruhiro en soupirant intérieurement.

Airin était un lycée pour filles, ça risquait effectivement de poser problème. Mais d’un autre côté, le principe de s’infiltrer était de faire les choses discrètement non ? S’ils ne se faisaient pas remarquer, tout irait bien ! Du moins, Haruhiro l’espérait… Le souci était que l’offre était très tentante et que l’adolescent sentait ses dernières défenses le quitter, voyant ses arguments fondre les uns après les autres. Si il acceptait de participer à cette « opération » il allait faire quelque chose de complètement interdit et surtout de sanctionné. Pouvait-il vraiment se permettre d’enfreindre les règles comme ça ?

« Un complexe sportif entier pour pouvoir se défouler… Alors, ça te tente ? Et puis c’est pas tout les jours qu’on peut s’infiltrer dans un établissement entièrement dédié au sport, alors ce serait pas une offre à repousser à la légère !  Allez, dit oui ! Je suis sûr que ça pourrait être fun ! »

Haruhiro se figea, ses dernières défenses venaient de se ratatiner sur elles-mêmes et plus aucun argument n’était visible à l’horizon désormais. C’était vrai quoi, combien de fois avait-il enfreint les règles de la Cité Scolaire en utilisant son pouvoir à tors et à travers ou en grimpant un peu partout pour s’amuser ? Ne pas profiter d’un complexe sportif aussi réputé que celui d’Airin Girl’s High School serait dommage, et de toute façon il trouvait un peu injuste que le seul établissement à bénéficier des meilleures installations sportives de la Cité soit réservé aux filles.

« D-d’accord, j’en suis ! »
finit-il par lâcher, à peu près aussi confiant que pourrait l’être une pomme de terre mais avec tout de même une certaine lueur d’excitation dans les yeux.

« Faudra juste faire attention à ne pas se faire avoir hein, j’ai pas trop envie de me faire attraper dans un lycée réservé aux filles… Mais je te fais confiance pour éviter ça ! »

Haruhiro vérifia que sa carte d’étudiant -aka son seul et unique document et titre de transport- était toujours bien dans la poche latérale de son pantalon de treillis puis releva la tête pour regarder la jeune fille. Ne possédant pas d’autres affaires que ce qu’il portait sur lui, il afficha un sourire satisfait.

« Bien, on peut y aller, je te suis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre des sportifs de haut niveau ! [feat Haru/Coco]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gautier Hoffmann - "Je suis un sociopathe de haut niveau, faudrait vous renseigner" (Sherlock)
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» La mangue dominicaine depasse le niveau d'Haiti
» L'habitat au haut Moyen-Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux-
Sauter vers: