Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 26 Oct - 20:50

Dans une des nombreuses ruelles du district 10, une silhouette avançait tranquillement, c’était une jeune fille de 16 ans tout ce qu'il y avait de plus normal en apparence à quelques éléments prés, toutefois n'importe qui possédant au moins la moiter d'un cerveau s'en méfierait, pour au moins deux raisons :

Que faisait une jeune fille dans un tel endroits et pourquoi avait-elle le bout de sa manche gauche recouvert de sang ?

la raison était simple, cela faisait déjà un peu moins de deux heures qu'elle se "baladait dans Strange" et elle avait déjà agresser trois groupes de Skill-out soit quatorze personnes au total, pour certaines personnes c’était un record aisément perfectible, même pour elle d'ailleurs, mais elle était tout de même assez fière de sa chasse du jour à l’exception prés de son avant dernière victime qui avait manquer de l'envoyer au tapis, et à qui elle avait fait payer le prix fort pour cette tentative.

Tss, espèce d'enfoiré, il n'y est pas aller de main morte...

marmonnait-elle tout en tâtant la bosse qu'elle avait sur le front a gauche, puis en jetant un coup d’œil à sa manche qui se dressait face à elle, elle lacha un sourire et déclara :

... Moi non plus d'ailleurs.

elle s’arrêtât et prit le temps d'inspecter les alentours : sombre et étroit, c'était les deux mots les plus appropriés pour décrire l’atmosphère et le paysage qui l’entourait, en effet, elle se trouvait dans un dédale composer de rues et de ruelles où un étranger pouvait se perdre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire cependant ce n'était pas son cas, non pas qu'elle ne s'y était jamais perdue mais elle connaissait désormais particulièrement bien les coins et recoins de ce dédale, elle avait appris à ses dépens la géographie de ce district, une compétence qu'il lui était nécessaire de posséder : Un bon chasseur se doit de connaitre son terrain de chasse.
Elle n'était plus très loin de la sortie qu'elle comptait utiliser, mais par prudence, elle préférait se rapprocher encore avant de ranger son matériels, perdue dans ses pensées, elle prit une rue à sa droite quand un vent froid s’engouffrât dans celle-ci, un frisson lui parcourut le corps entier, pendant qu'elle relâchait un son semblable à :

Haashhhhhhtssss

Ah l'automne, la saison qu'elle supportait le moins, cette transition du chaud au froid, sans aucun attraits où même la nature donnait l'impression de s'y ennuyait.
Certes, la nature n'était pas ce qu'il y avait de plus présent à Gakuen toshi, même si on pouvait apercevoir quelque macaques en s'y baladant, ce n'était pas la jungle et il y avait des lois et des représentants de cette loi et il n'y avait guère qu'à Strange qu'elle pouvait se permettre ses activités.
Aujourd’hui encore, elle s'y était donner à cœur joie, la chasse n'avait pas était excellente mais suffisante, par contre, la récolte quant à elle s'était avérer fructueuse : 15 000 yens pour le premier groupe, 3000 yens pour le deuxième groupe mais rien a part de la petite monnaie sur le troisième groupe qu'elle n'avait par conséquent pas prit la peine de réquisitionner, après tout 18 000 yens en deux heures était un butin qu'elle jugeait largement satisfaisant.

Après son onomatopée pour le moins étrange elle se dirigea sur une intersection où quelques sons se firent entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 26 Oct - 22:48

Lorsque l'on est un esper, on a tendance a évité le 10ième district aussi appeler « Strange ». Le quartier était principalement composé de personne haïssant les espers ou alors ne les aimant tout simplement pas...certain avait d'autres raisons, mais l'important était que les espers n'étaient pas trop appréciés dans cette zone. Il fallait les comprendre, il y a toujours eu une certaine tension entre skill-out et espers. Enfin ce ne fut jamais le cas pour Izayoi, il n'a jamais eu d'animosité envers les skill-out ; dans un sens, c'est aussi parce qu'il n'a jamais rencontré de « vrai » skill-out. A proprement parler, il ne s'est jamais fait agresser...peut-être à cause de sa nature sur-sympathique ou alors parce qu'il passait par des chemins où il n'y avait pas beaucoup de Skill-out ou de délinquants. Qu'importe, aux yeux des espers en général, Strange est le petit coin des skill-out ; pour le blondinet, c'est l'équivalent d'une maison hantée. C'est-à-dire que la curiosité voulait le faire entrer dans cette zone, mais que sa conscience l'en empêchait. C'était un lieu dangereux que beaucoup d'élèves évitait de peur de se faire agresser, Izayoi Hasakura n'était pas une exception à cette règles et il n'était pas assez vantard, arrogant, confiant pour aller seul dans ce lieu sans avoir peur de ce qui pourrait lui arriver. Ironiquement, une certaine pensée le rassurait légèrement : « Avec offnse armor, si on m'attaque à mains nues, je devrais être okay...enfin j'espère...». Il est vrai qu'offense armor lui permettrait d'encaisser les coups, mais son pouvoir étant imparfait, il était certain qu'il allait en prendre plein...s'il venait à se faire chopper, il était sur de se faire un joli séjour à l'hôpital de la cité scolaire.

D'un autre côté, la mentalité d'Izayoi est de toujours profiter de sa vie. Par conséquent, il trouvait que n'être jamais aller à strange serait vraiment dommage. Après tout, c'est quand même un lieu de la citée scolaire alors autant y jeter un coup d’œil et puis il a toujours rêvé de visiter une maison hantée...enfin Strange n'en était pas une, mais c'était quasiment l'équivalent. Son côté aventurier voulait ressentir de l'adrénaline en visitant ce lieu, sentir le stress monter en ayant peur de se faire embusquer. De plus comme certains le disent, le courage c'est surmonté la peur. Et puis s'il n'utilisait pas son pouvoir, les skill-out n'avait aucun moyen de savoir que c'était un esper, sans oublier que son lycée acceptait tout le niveau d'esper donc il n'aurait aucun moyen de savoir son niveau exacte. Enfin, exceptionnellement, il ne portait pas son uniforme scolaire aujourd'hui. Il portait un t-shirt noir et par-dessus il était vêtu d'un sweet-shirt gris ; le tout accompagner d'un jean noir. C'était assez simple, comme il l'aime et porte d'habitude. Dans cette tenue il ressemblait à un gars totalement normale, pourquoi seulement normale ? Même si sa tenue était « proche » de celle d'un délinquant, sa face n'allait pas du tout avec l'environnement...dans le pire des cas, il aura qu'à mettre la capuche...

Peut-être qu'il avait senti qu'il finirait par franchir le pas ou alors il avait juste envie de ne pas avoir froid et que la majorité de ces vêtements sont des vêtements d'été...enfin qu'importe. Après avoir longuement hésité, l'adolescent mis les pieds à Strange. A sa « grande » surprise, il ne lui a pas fallu 20 minutes pour se faire démasquer, la « mission d'infiltration » était un grand échec... C'était même une catastrophe. En effet, il s'est même fait poursuivre par un groupe de skill-out qui voulait lui poser la question. Bah quoi ? Il savait que même s'il répondait par un mensonge ou par la vérité, quelque chose de mal se passerait alors autant s'en aller le plus vite possible sans faire trop d'histoire. Bien entendu, comme toute personne logique, il revenait sur ses pas en courant pour trouver la sortie sauf qu'avec le stress causé par la course poursuite, s'il prenait à droite à l'allée...il prenait aussi à droite au retour. Ainsi, on peut vraiment dire que l'adolescent s'était perdu à l'intérieur du quartier et à force de zigzaguer n'importe comment, il a fini par semer ses poursuivants par pure chance. Alors qu'il continuait à courir en pensant que ses poursuivants le suivaient toujours, l'adolescente arriva à une intersection. En courant l'adolescent regarda derrière lui, il ne voyant plus ses poursuivants et posa son regard sur le chemin en face de lui. C'est à ce moment-là qu'il vit une personne, le jeune homme s'arrêta brusquement pour ne pas la percutée, mais il s'embrouilla les pinceaux et tomba par terre enchaînant quelques petites roulades. Le blondinet était légèrement sonné pendant qu'il se relevait alors il secoua la tête et prononça un léger :

« Je suis désolé, j'étais assez pressé....et puis je me suis perdu...très longue histoire... »

Il disait cela parce qu'il pensait qu'il l'avait surement surpris et qu'il l'avait presque bousculé alors il tenait à s'excuser et s'expliquer un minimum. Finalement, il récupéra de son état et vit que la personne en face de lui était une l'adolescente. Comme beaucoup le savent, Izayoi est un coureur de jupon alors dès qu'il voit une fille...c'est l'analyse complète. Le blondinet l'observa de haut en bas, essayant de discrètement mesurer ses mensurations...hey, c'est un homme, il fallait s'y attendre de sa part. C'est pendant cette analyse qu'il remarqua la tache de sang, c'était louche, très louche, mais dans son esprit elle s'était probablement fait agressé comme lui.

« Tout va bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 26 Oct - 23:33

C'est quoi ce bordel ?!

C'est la première chose qui lui vint a l'esprit a la vue de ce qui venait de se dérouler sous ses yeux ébahi, la surprise et l'incompréhension qu'elle avait éprouvait à la vue de cette P.E.N.I ( Personne Étrange Non Identifier ) qui s'était littéralement jeter, tout du moins c'est l'impression qu'elle avait eut, sur elle en terminant sa chorégraphie sur des roulades tout aussi impressionnantes les unes que les autres.

Mais ce qui l'impressionnait le plus et ce malgré la qualité de ce tour époustouflant, c’était l'auteur : un blondinet vêtu d'un sweet-shirt gris et d'un jean noir, si on s'arrêtait simplement a ces détails ci, alors on aurait presque put croire que l'on avait affaire a un membre de la faune locale, toutefois même sans rentrer dans les détails, il avait un visage qui respirait la joie de vivre, un sourire sincère et pure, le genre de visage a inspirer la sympathie en temps normal et a inspirer a n'importe quel Skill-out une envie de lui élargir le sourire qu'il soit un esper ou non.

« Je suis désolé, j'étais assez pressé....et puis je me suis perdu...très longue histoire... »

Déclarait il légèrement tout en se relevant et en secouant la tête, a priori sonné par la magnifique série qu'il venait d’exécuter, pendant qu'il se relevait elle analysa rapidement l'apparence du blondinet qui lui faisait face : il était fin, à peine plus grand qu'elle, 6 ou 7 cm de plus qu'elle à tout péter, elle prit note d'un détail alors qu'elle estimait la taille de l'individu qui lui faisait face : des chaussures montantes, il était désormais évident du point de vue de la jeune fille que la taille devait être un sujet légèrement sensible pour son interlocuteur, puis tout en laissant cela de coté pour le moment, elle termina rapidement son analyse : des yeux bleus, un visage aux traits fins presque efféminés.

"Inoffensif", aucun mots ne correspondait mieux à ce que dégageait le jeune garçon qui lui faisait face, et étrangement cette situation semblable à la rencontre entre une souris et un chat, lui faisait éprouver deux envies bien distinctes :
S'amuser avec lui comme le ferait un félin avec un rongeur en laissant libre court à son sadisme et ses pulsions ou "lui venir en aide", chose qu'elle ne savait pas exactement ni comment l'exprimer, ni comment s'y prendre, car, il faut dire les choses comme elles sont : les relations sociale ce n'est pas du tout son fort.

La question que posât le blondinet après avoir remarquer les taches de sangs présent sur sa manche la tirât momentanément de son dilemme intérieure :

« Tout va bien ? »

Ce à quoi elle répondit tout aussi spontanément tout en regardant sa manche :

"Ça ? pas de problèmes ce n'est pas le mien, et je pense que je devrais pouvoir réussir a le rattraper au lavage...

Et en marquant un court arrêt, elle approcha sa tête du visage de son interlocuteur, le meilleur moyen de trancher sur ce qu'elle allait faire de lui était de le questionner et de voir ses réactions, ainsi elle se mit à sortir ses questions les unes après les autres :

"Qui est tu ? Que viens tu faire ici ? Quel age as-tu ? Tu est un esper ? quel niveau ? T'as conscience de ce qu'il pourrait t'arriver ? Tu veux un exemple ? Tu t'est perdu ?"

Elle savait parfaitement qu'en déballant autant de questions aussi vite, elle n'aurait pas toute les réponses, mais en le plaçant dans une situation de stress dut a un interrogatoire rapide il n'aurait pas le temps de préparer des réponses toutes faite ou des mensonges cohérent surtout avec la pression qu'elle rajoutait en approchant d'aussi prés son visage du jeune blondinet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mar 27 Oct - 1:06

« Ah... »

C'est la seule chose que laissa échapper l'adolescent en apprenant que ce n'était pas le sang de la jeune fille, pour tout dire ça ne s'annonçait pas très bien. Si ce n'était pas son sang alors à qui était-il ? Et pourquoi elle en aurait sur sa manche, ça voulait dire qu'elle était en train de se battre il n'y a pas si longtemps que ça...le résultat a probablement été sanglant. Dire qu'il vient d'échapper à plusieurs Skill-Ou pour tomber sur une charmante jeune fille qui pourrait très bien tenir le rôle d'une princesse dangereuse à la limite sanglante. Au moins, il y avait un point positif dans toute cette histoire, c'était qu'elle était honnête ou alors elle faisait semblant d'être forte, mais la confiance exprimer par sa phrase faisait croire que ce n'était pas le sien. Par conséquent, l'adolescent en avait déduit que cela venait obligatoirement d'une bagarre pour plusieurs raisons : On est à Strange et la jeune fille semble assez confiante en ses capacités. D'ailleurs elle aurait très bien pu inventer une excuse bidon, mais elle ne l'a pas fait et ça c'est quelque chose qui aurait fait plaisir à Izayoi s'il n'était pas dans une situation aussi bizarre. Etant une personne assez franche, il est clair que le blondinet apprécie la franchise et l'honnêteté.

La jeune femme s'approcha de lui, de très près, son visage était beaucoup trop près de celui d'Izayoi. En temps normal, à part quelques exceptions, une fille n'approcherait pas autant son visage de celui d'un garçon sans raison plutôt évidente et sans être gênée ; mais il semblerait que l'adolescente fait partie de ces exceptions. Lorsqu'une fille s'approche aussi soudainement d'un garçon, il est évident que celui-ci se mette à rougir par timidité ou gênes voir d'autres raisons. Et malgré le fait que ce soit un pseudo coureur de jupon, Izayoi Hasakura reste un adolescent plus ou moins normal avec des caractéristiques assez différentes de celle de vrai coureur de jupon. Et donc même s'il possède des caractéristiques communes à ces individus qui courent auprès des filles, mais qui contrairement à Izayoi, sont infidèles ; en tant qu'adolescent, si une fille s'approche aussi soudainement il sera obligatoirement surpris. La preuve, il était dans un état de timidité, ses joue était rouge. Après tout, la timidité est souvent due à un sentiment d'insécurité envers certains de ses semblables, là c'était un sentiment d'insécurité envers cette jeune femme...beaucoup trop proche de lui et qui peut être dangereuse. Surtout qu'en plus de cela, elle se lança dans un mode interrogatoire...lui posant une tonne de question à la suite. Rien de mieux pour bien mettre la pression sur quelqu'un que tu viens seulement de rencontrer, une technique qui ferait fuir n'importe quel adolescent peureux qui aurait mis les pieds aux mauvais endroits aux mauvais moments et qui serait tombé sur la mauvaise personne.

"Qui est tu ? Que viens tu faire ici ? Quel age as-tu ? Tu est un esper ? quel niveau ? T'as conscience de ce qu'il pourrait t'arriver ? Tu veux un exemple ? Tu t'est perdu ?"

Vu la situation où elle l'avait coincé, il aurait eu du mal à s'inventer une excuse qui aurait pu s'avérer bidon ou utiles...surtout que de base Izayoi est quelqu'un d'honnête et de franc donc lorsque ce genre de choses arrive et qu'il ne s'y attend pas, c'est plutôt dévastateur pour lui. Il n'avait pas préparé de pré-réponse toute faites, il n'avait pas non plus le temps d'en inventer sinon ça paraîtrait louche aux yeux de la jeune femme et puis il ne pensait pas qu'elle allait l'interroger. Techniquement, elle l'avait réellement réussit à le coincé à cause de son côté honnête, mais face à un très bon menteur les choses auraient pu être très différente. Comme quoi avoir un visage innocent, sympathique ou naïf peut parfois coûter chère quand on se trouve au mauvais endroit. Vous vous doutez qu'il ne pourra pas répondre à toutes les questions et il ne pourra même pas choisir laquelle répondre pour éviter de se mettre dans le pétrin.

« Si...Si tu me poses autant de questions à la fois, je ne pourrais pas répondre...Et puis ton visage est beaucoup trop près. »

Le jeune homme disait cela tout en reculant légèrement la tête, même si cela ferait penser qu'il voulait gagner du temps ; ce n'est absolument pas le cas, c'est juste qu'il n'était pas habitué à avoir un interrogatoire rapide d'une fille avec le visage aussi près. Enfin, personne ne serait habitué à cela...sinon c'est que cette personne a une vie plutôt bizarre.

« Euh...Je suis Izayoi Hasakura, je suis un esper de 15 ans et je n'ai pas vraiment de raison à ma présence ici. Sauf si on compte le fait que je me suis perdu. »

Izayoi répondit à quelques questions de la jeune femme tout en se frottant l'arrière de la tête. Etant un esper, cet endroit n'était pas son lieu de prédilection et surtout qu'en plus il n'avait pas de réel raison de venir ici à part « l'exploration ». Techniquement parlant, il avait répondu a autant de questions que possible en une seule phrase et en toute honnêteté ; parce que répondre à toutes les questions lui demanderaient une phrase d'une longueur incroyable et pour être franc, ce serait trop embêtant. Le regard l'adolescent se posa de nouveau sur la tache de sang de la jeune fille, après une interrogation pareille il était plutôt clair qu'il allait lui rendre la faveur. Pour lui il est logique que s'il se présente, la personne d'en face doit en faire de même surtout suite à une interrogation pareille. Bien entendu il allait lui posé des questions de façon différente, il n'est pas du genre à approcher son visage d'une fille seulement pour l'interroger...pour d'autre raisons, oui, mais là n'est pas question. Il voulait juste savoir ce qu'elle faisait ici et qui elle était, l'explication du sang sur la manche était plutôt secondaire. Après au vu des circonstances, il était bien possible qu'elle soit de Skill-out...mis à part eux, le blondinet ne voit pas beaucoup de personnes se promenant avec des taches de sang qui ne viennent pas d'eux sur leur manche.

« Je te retourne la question : Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu fais ici ? Et pourquoi tu as du sang sur ta manche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mar 27 Oct - 21:29

« Si...Si tu me poses autant de questions à la fois, je ne pourrais pas répondre...Et puis ton visage est beaucoup trop près. »

Tout en déclarant ceci le jeune blondinet affichait un nouveau visage tout en essayant de reculer un peu sa tête : Au moment où elle avait approché son visage du sien, on pouvait lire sur le visage du jeune garçon de la gêne et de la timidité, ces joues était devenue rouges et son regard légèrement fuyant, quoi de plus normal, tu rencontre une fille d'environ ton age qui approche soudainement son visage du tien, c'était la réaction de n'importe quel garçon bien formée, toutefois il y avait tout de même un petit hic : le lieu et la présence d'un liquide écarlate qui n'avait rien a faire sur la manche d'une jeune fille "ordinaire", en prenant en compte ces détails, soudain la réaction du jeune garçon devenait tout de suite beaucoup moins logique :

"C'est ça, sa principale préoccupation ?!"

Voila la première pensée qui vint à l'esprit de la jeune fille et s'ajoutait à cela un deuxième détails : au moment ou elle s'était approché d'un coup, il n'avait pas esquisser le moindre geste de défense ou le moindre acte de fuite, alors même qu'il venait d'apprendre que le sang présent sur elle ne lui appartenait pas,  beaucoup aurait paniquer pour bien moins que ça et lui, c'était contentés de réagir comme avec une fille un peu plus audacieuse que les autres.

"Est-il juste mou, stupide ou complètement inoffensif ?"

C'était à peu près la meilleure manière de décrire simplement les pensées de la jeune adolescente jusqu’à ce qu'il reprenne en déclarant :  

« Euh...Je suis Izayoi Hasakura, je suis un esper de 15 ans et je n'ai pas vraiment de raison à ma présence ici. Sauf si on compte le fait que je me suis perdu. »

La jeune fille resta un instant ébahi : certes, le but était de lui faire lâcher quelques informations mais de la à ce qu'il déclare a la suite les trois I.A.N.R.S.A.P.D.S (Informations A Ne Révélé Sous Aucun Prétexte Dans Strange) l'air de rien en toute innocence était pour le moins choquant : elle savait désormais comment il s'appelait, qu'il était un esper et qu'il n'avait aucune idée de où aller pour sortir du district 10, ce qui faisait de lui une cible de choix pour n'importe quel personne malveillante même sans faire partie des Skill-out, l'adolescente reculât de quelques pas pour se positionner à une distance raisonnable pour un dialogue :

« Je te retourne la question : Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu fais ici ? Et pourquoi tu as du sang sur ta manche ? »

"Pfff...ha ha... ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ..."

La jeune fille partit dans un fou rire, le sourire au lèvres et les larmes aux yeux, cette fois elle savait à quoi s'en tenir, il n'était pas idiot, juste honnête, il n'était pas mou, simplement ouvert et prêt à lui laisser une chance de s'expliquer, et il était clairement inoffensif, c'était le total opposé de ce qu'elle avait l'habitude de voir ou de fréquenter et justement, c'est ce qui venait de réveiller en elle un sentiment semblable à de la sympathie pour son cadet, après une telle présentation, elle se devait d'en faire de même, elle prit son souffle et déclara tout en le regardant dans les yeux :

"Je m’appelle Alexandra Kotadjima, j'ai 16 ans, je suis une level zero que l'on pourrais qualifier de "Skill-out", pour la raison de ma présence ici ... mmh, disons que je passe mes nerfs et que je dépouille mes victimes au passage..."

Elle s"arrêtât un court instant, avançât sa manche ensanglanter puis reprit :

"Et ce sang, provient d'un gars que j'ai planter car il avait failli m’assommer tout as l'heure."

Elle finit sa phrase en essayant d'esquisser un sourire pour ne pas intimider son interlocuteur, en effet, il avait le mérite d'avoir éveiller une rarissime envie de faire connaissance chez la jeune fille, et elle avait bien conscience que déclarait que l'on avait planter quelqu’un il y a quelques minutes n'était pas la meilleure formule à employer dans ces cas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mar 27 Oct - 23:28

Un fou rire...Lorsque l'adolescent lui retourna sa question, la jeune fille explosa de rire. A vrai dire, Izayoi avait beau se démanger les neurones de n'importe quelle façon, il ne comprenait pas pourquoi elle avait explosé de rire de cette façon surtout que ce qu'il avait dit n'avait rien de drôle. En voyant cela et le fait que plusieurs personnes l'avaient poursuivi un peu plus tôt, il ne put s'empêcher de pensée « Où est-ce que je suis tombé...cet endroit est trop bizarre... ». Malgré ce rire fou qui pouvait laisser penser qu'elle se moquait de lui, l'adolescente répondit à sa question et se présenta sous le nom d'Alexandra Kotadjima...

"Je m’appelle Alexandra Kotadjima, j'ai 16 ans, je suis une level zero que l'on pourrais qualifier de "Skill-out", pour la raison de ma présence ici ... mmh, disons que je passe mes nerfs et que je dépouille mes victimes au passage..."

« Alexandra », pas très japonais comme nom, enfin bon qu'importe la jeune fille disait avoir 16 ans, soit 1 ans de plus que le blondinet. A première vue, il ne pensait qu'elle était plus âgée que lui et à vrai dire, il la pensait même plus jeune que lui. Elle disait aussi faire partie de Skill-out, par conséquent il est logique d'en conclure qu'elle ne rigolait pas lorsqu'elle disait pourquoi elle était ici.

« ...La façon dont tu le dis on dirait presque une tueuse en séries...et puis pourquoi tu passes tes nerfs sur eux ? Ils ont fait quelque chose de spécial pour mériter ? »

L'adolescent n'a pas l'habitude de cacher ses pensées et puis avec le sang sur sa manche, en plus de la façon dont elle disait qu'elle dépouillait ses victimes ; elle avait largement de quoi passer pour une tueuse, mais bizarrement l'adolescent ne la considérait pas comme telle. Même si de son point de vue ce qu'elle faisait était mal, elle ne semblait pas non plus antipathique et elle n'avait rien fait de spécial pour qu'Izayoi ne la case dans les personnes « à ne pas fréquenter ». Après tout comme vous le voyez, le blondinet se demande même ce que les Skills-Out ont fait pour mériter qu'elle passe leur nerfs sur eux ; car contrairement à beaucoup d'esper, il n'a aucune rancune envers les Skill-out, pas la moindre animosité. Pour terminer l'adolescente répondit à la question cruciale ; « D'où venait ce sang ? Et a qui appartient-il ? »

"Et ce sang, provient d'un gars que j'ai planter car il avait failli m’assommer tout as l'heure."

A la grande « Surprise » du jeune homme, ce sang venait de quelqu’un d’autre, bon en réalité ce n’est pas ce qui l’avait le plus surpris. En effet, ce qui le surprenait le plus c’est qu’elle venait d’avouer qu’elle avait planté quelqu’un, un acte qui peut mener une personne à la mort…De quoi l’envoyer en prison pendant un bon bout de temps. Au début Izayoi a cru qu’elle mentait et qu’elle faisait semblant pour lui faire peur, histoire de se moquer de lui ; cependant elle n’avait pas l’air de rigoler, au contraire elle semblait très sérieuse. Avec ça, elle ressemblait encore plus à un sérial killer.

« Parce qu’il a failli t’assommer, tu l’as planté… ? Tu es plutôt radicale comme fille, j’espère qu’il est encore en vie…ce serait problématique pour toi s’il venait à décéder nan ? »

En posant cette question l’adolescent s’inquiétait légèrement pour les deux individus, l’un risquait de mourir et l’autre de finir en prison pour un bon bout de temps. Enfin bon, dans un certain sens l’adolescent ne s’inquiétait que légèrement, car il ne pensait pas réellement qu’elle ait pu le planter pour le tuer. Tuer quelqu’un est un acte qui demande énormément de volonté et de sang-froid, sauf si l’on est sous l’effet d’une forte peur…or ça ne semblait pas être son cas vu qu’elle chasse volontairement des skill-Out. Alors pourquoi Izayoi n’est-il pas en train de s’enfuir, s’il est possible qu’elle ait tué quelqu’un ? Tout simplement parce que si on pense calmement, il n’est pas possible qu’elle assassiné quelqu’un. Aucun meurtrier saint d’esprit ne se venterait d’avoir éliminé quelqu’un devant une autre personne, pour la bonne raison que ça agrandirait le nombre de cadavres et aussi le nombre de preuves pour la police. D’autant plus qu’elle ne semblait pas si agressive que ça envers l’adolescent, c’était peut-être une bonne chose qu’il soit un esper…ça lui évitait d’être une victime de la chasseuse et de rentrer plein de bleu avec les poches vides.

En parlant de chasse, quelque chose venait de tilter dans l'esprit d'Izayoi. On dit souvent que pour bien chasser, un chasseur doit bien connaitre son terrain de chasse. Etant donné que le blondinet était perdu à l'intérieur de strange, Alexandra semblait être la personne idéale pour l'aider à partir d'ici. En pensant à cela, un énorme sourire se dessina sur son visage alors qu'il fixait l'adolescente en face de lui. Son sourire était le genre de sourire que te donnait l'impression d'entendre un message et bien celui-ci laissait entendre un léger « Je viens d'avoir une idée et tu sais quoi ? Tu vas m'aider ». Toujours souriant, l'adolescent se rapprocha légèrement de la jeune fille avant de finalement prononcer ces mots :

« Comme tu « chasses » ici, tu dois bien connaitre les lieux, pas vrai ? Etant donné que je suis perdu, ça te dirait de m'aider à trouver la sortie ? »

L'adolescent s'attendait à tout, qu'elle lui demande quelque chose en échange ou qu'elle lui refuse voire qu'elle accepte simplement. Si elle venait à demander quelque chose en échange, il verra ce qu'elle lui demande, bien qu'il ait de grandes chances d'accepter pour sortir d'ici. Et si elle venait à lui refuser, alors Izayoi s'est décidé à la suivre partout jusqu'à ce qu'elle lui montre la sortie. Quand il le veut, il peut être assez têtu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mer 28 Oct - 0:11

« ...La façon dont tu le dis on dirait presque une tueuse en séries...et puis pourquoi tu passes tes nerfs sur eux ? Ils ont fait quelque chose de spécial pour mériter ? »

C’était vraiment la question qui fâche, la jeune fille lui aurait bien répondu, « Mais bien sûr que non ils ne m’ont rien fait, je m’éclate juste à leur défoncer le crane pour oublier ne serait-ce qu’un court moment que je suis une fille faible incapable de se remettre de la mort de ses parents. ».

Mais même cette excès de cynisme était bien trop dur pour elle, au moment où le jeune blondinet lui avait demandé cela elle avait était parcouru d’un frisson, sa mine s’était soudain décomposé pour l’instant d’après devenir froide et rancunière :

« Parce qu’il a failli t’assommer, tu l’as planté… ? Tu es plutôt radicale comme fille, j’espère qu’il est encore en vie…ce serait problématique pour toi s’il venait à décéder nan ? »

Elle était restée muette, et l’avais laissé continuer après avoir remarqué une lueur dans son regards accompagné d’un sourire qui avait l’air de dire pour la jeune fille : « Hey je vais me servir de toi après t’avoir fait la morale !», ce qui était loin, mais alors TRES LOIN d’être plaisant !
 
« Comme tu « chasses » ici, tu dois bien connaitre les lieux, pas vrai ? Etant donné que je suis perdu, ça te dirait de m'aider à trouver la sortie ? »

Comme pour se justifié, Alexandra déclarât immédiatement avec un visage sombre et une voix hautaine :

« Alors PRIMO : ne t’inquiète pas pour cette raclure : je n’ai pas visé d’artères, d’organe vitaux ou d’os, de plus si tu tiens tant à lui rendre une visite de courtoisie, tu n’as qu’a emprunté ce chemin puis tu tournes à droite tu passes trois rues, puis à la quatrième, à gauche, en continuant tout droit, tu arriveras en bordure d’un repaire de Skill-out : c’est là qu’il se trouve, quand j’y était, il n’était que quatre mais à l’heure qu’il est je ne suis pas sûre qu’il ne soit encore que quatre mais bon, un charmant petit esper comme toi serait évidemment traiter de la meilleure manière qui soit, après tout on est à Gakuen Toshi, là où le niveau d’un esper détermine clairement son niveau de vie et son avenir, non ?

Et DEUSIO : Tu peux cordialement aller te faire voir après tout, tu es «GRAND » (en disant cela elle avait insisté en regardant les chaussures de son interlocuteur ) et je suis sûre que un labyrinthe comme celui-ci doit être un jeu d’enfant pour un esper tel que toi ! »


Puis elle se retournât et repartit d’où elle venait en l’ignorant copieusement, elle fit trois pas puis s’arrêtât, elle n’avait pas vu ce qui se passait dans son dos mais elle était sûre de savoir ce qu’elle y verrait : le blondinet ne s’était pas dégonflé et il avait l’air déterminer à la suivre :

« Je peux savoir ce que tu es en train de faire sale STALKER ? »

La jeune fille était braquée, la question de son cadet lui était réellement restée en travers de la gorge, sa réaction avait beau être totalement justifié et ses inquiétudes fondée, elle n’arrivait pas à être suffisamment objective pour se remettre en question, d’ailleurs tout ce qui touchait de près ou de loin à sa famille était un sujet épineux avec elle, encore plus que les grandes leçons de morale que se plaisait à lui donner certain « emmerdeurs ».    

Yo Aibou !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mer 28 Oct - 1:05

« Alors PRIMO : ne t’inquiète pas pour cette raclure : je n’ai pas visé d’artères, d’organe vitaux ou d’os, de plus si tu tiens tant à lui rendre une visite de courtoisie, tu n’as qu’a emprunté ce chemin puis tu tournes à droite tu passes trois rues, puis à la quatrième, à gauche, en continuant tout droit, tu arriveras en bordure d’un repaire de Skill-out : c’est là qu’il se trouve, quand j’y était, il n’était que quatre mais à l’heure qu’il est je ne suis pas sûre qu’il ne soit encore que quatre mais bon, un charmant petit esper comme toi serait évidemment traiter de la meilleure manière qui soit, après tout on est à Gakuen Toshi, là où le niveau d’un esper détermine clairement son niveau de vie et son avenir, non ?

Un vrai caractère de cochon comme on dit, elle venait littéralement de lui dire d'aller se faire voir. Il n'imaginait pas du tout qu'elle allait réagir comme ça. Sans oublier qu'elle avait un visage sombre et une voix hautaine, à croire qu'il lui avait quelque chose de mal. Il avait beau essayer de comprendre la raison de son comportement, il ne voyait...bien qu'il restait la possibilité qu'elle n'aimait pas les espers vu c'est une skill-out. Pour en revenir au blessé l'adolescent la croyait, mais sa remarque sur la visite de courtoisie accompagné d'une voie hautaine ; irritait légèrement le blondinet. Déjà qu'il est perdu, il n'allait pas aller le voir surtout qu'il ne connaîtrait pas le chemin du retour...d'autant plus qu'il est dans une base de skill-out du moins c'est ce qu'il avait compris, ainsi y aller revenait à signer son arrêt de mort. Et puis cette remarque sur les espers...ce n'est pas de sa faute si la cité scolaire faisait du favoritisme envers les espers et puis comment ça « petit », techniquement il était plus grand qu'elle...ce détail le faisait un peu rager intérieurement. Assez mécontent de tout ça, l'adolescent fit une légère grimace et pensa :

« Quel mauvais caractère...Comme si j'allais me rendre dans un repaire de skill-out alors que j'ai été poursuivi par eux, il y a quelques instants... » La suite de ses pensées furent interrompu par le DEUSIO de la jeune femme :

Et DEUSIO : Tu peux cordialement aller te faire voir après tout, tu es «GRAND » (en disant cela elle avait insisté en regardant les chaussures de son interlocuteur ) et je suis sûre que un labyrinthe comme celui-ci doit être un jeu d’enfant pour un esper tel que toi ! »

Et voilà qu'elle avait continué sur sa lancée de réponse désagréable s'il pouvait sortir facilement d'ici...il ne lui demanderait pas d'aide. Il semblerait qu'elle était vraiment décidée à ne pas l'aider à sortir pour une raison qui lui est inconnue, c'est pourquoi Izayoi décida simplement d'entamer la deuxième solution : Suivre Alexandra Kotadjima jusqu'à ce qu'elle lui montre où se trouve la sortie. Qu'importe où est-ce qu'elle l'emmènerait c'était son seul moyen de sortir d'ici, il ne se voit pas appeler anti-skill ou Judgement pour si peu et il n'est pas sûr qu'ils viendront...d'autant plus qu'il ne se voit pas non plus trouver la sortie tout seul sans involontairement s'enfoncer dans Strange, de quoi rencontrer plein de skill-out très attentionnés. En réfléchissant à la situation, le blondinet poussa un léger soupire pour montrer son mécontentement. A cette allure, il n'était pas près de sortir d'ici ; c'était une belle journée gâchée bêtement. Alors qu'il la suivait sans vraiment se cacher vu qu'il la suivait vraiment de près, pas à pas. Ce n'était pas qu'il n'était pas discret, c'est juste qu'il estimait qu'il n'y avait pas besoin d'être discret dans cette situation. Surtout que bon une filature n'était pas nécessaire et puis il n'a pas vraiment l'habitude d'en faire donc c'était vraiment d'aucune utilité. Avec un manque de discrétion pareille, il était plutôt évident que l'adolescente allait facilement savoir qu'il la suivait. Celle-ci compris ce qu'il se passait sans même se retourner et prononça une phrase qui resta dans la tête du jeune homme :

« Je peux savoir ce que tu es en train de faire sale STALKER ? »

Stalker ?...Stalker ?! STALKER ?! C'était vraiment méchant de sa part de l'appeler comme ça...à croire qu'il la suivait en se cachant...Il ne la suit pas pour savoir où elle habite, mais pour trouver la sortie. C'était assez désagréable d'être comparé à un stalker, c'était même très désagréable. Après tout, il n'est pas du genre a harceler quelqu'un surtout que ça ne sert vraiment à rien mis à part attirer des ennuis. C'est vrai que c'était exaspérant pour l'adolescent et qu'il trouvait ça désagréable pourtant il ne s'était pas énervé. Il a été vexé, mais s'il ne s'était pas énervé c'était tout simplement parce que l'adolescent se connait et sait qu'il n'est pas du tout un stalker. Ainsi le jeune homme lui répondit assez calmement :

« C'est vrai que tu es plutôt jolie, mais je ne suis pas du genre à stalker. Mais on peut dire que je peux être têtu quand je le veux...enfin pour répondre à ta question, j'attends que tu me guides à la sortie. Je ne pense pas pouvoir trouver la sortie de cet endroit aussi facilement que tu le dis.»

Oui, il venait de la complimenté, mais il ne faut pas oublier qu'Izayoi est quand même un peu un coureur de jupon donc pour lui c'est assez normal de complimenter une fille s'il la trouve jolie. Ça faisait partie de son côté honnête et de son côté coureur de jupon, deux en un. Mis à part cela, il avait facilement insinué qu'il n'allait pas la lâcher tant qu'elle n'allait pas lui montrer la sortie. Il y avait énormément de chance qu'elle le prenne mal, mais qu'importe...il n'avait qu'à accepter de l'aider en premier lieu. Il avait recaler assez sévèrement, c'est pourquoi il était plutôt évident que l'adolescent allait se plaindre.

« Par contre, c'était plutôt rude de ta part, même s'il est vrai que je suis « grand » je reste plus jeune que toi. De plus n'est-ce pas le devoir des aînées de s'occuper des plus jeunes ? »

Oui, oui, il se plaint et alors ? Ça lui était resté dans la tête et quand il a quelque chose à dire, il estime qu'il est plutôt normal de le dire. Même si parfois ça peut finir en dispute ou en conflit, c'est parfois l'un des problèmes principaux de sa personnalité. Il était honnête, cela avait ses avantages comme ses défauts, d'autant plus qu'il manquait légèrement de tact de temps à autres...voir même assez souvent.

« D'ailleurs, si ça ne te dérange pas, j'aimerais bien savoir pourquoi tu as été si agressive ? Je ne t'ai rien fait à ce que je sache... »

A vrai dire ça l'intriguait vraiment, à tel point que son visage exprimait son interrogation. Même s'il savait qu'il y avait peu de chance qu'elle lui réponde au vu des évènements précédents, mais il voulait quand même essayer d'obtenir une réponse en lui demandant. Comme on dit : « Qui ne tente rien, n'a rien », peut-être qu'avec un peu de chance elle allait répondre à la question de façon honnête ou alors elle risquait de l'envoyer bouler encore une fois...Dans tous les cas, qu'importe les deux, si elle continue à refuser de l'aider ; il allait tout simplement continuer à la suivre. Tant pis si elle le traite de stalker ou de je ne sais quoi, son côté têtu avait pris le dessus et il était bien déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 2 Nov - 21:18

« C'est vrai que tu es plutôt jolie, mais je ne suis pas du genre à stalker. Mais on peut dire que je peux être têtu quand je le veux...enfin pour répondre à ta question, j'attends que tu me guides à la sortie. Je ne pense pas pouvoir trouver la sortie de cet endroit aussi facilement que tu le dis.»

« Jolie », lorsqu’il avait prononcé cela, la jeune fille avait fait un léger arrêt mais avait repris sa marche aussitôt, cela commencé à faire un moment que l’on ne l’avait pas complimenté et c’était une première dans Strange, «Je ne pense pas pouvoir trouver la sortie de cet endroit aussi facilement que tu le dis. » évidement que non, déjà que même elle confondait encore parfois, alors ce n’était pas lui qui allait s’y retrouvé, surtout qu’il s’était sacrément éloigné de la sortie le jeune blondinet, dire qu’il y a quelques instants, il était presque à lui faire la morale et maintenant il la complimentait en lui demandant le chemin « C’est quoi son problème à lui, on ne sait jamais sur quel pieds danser ! » pensât-elle alors qu’elle continuait d’avancer, feignant l’ignorance :

« Par contre, c'était plutôt rude de ta part, même s'il est vrai que je suis « grand » je reste plus jeune que toi. De plus n'est-ce pas le devoir des aînées de s'occuper des plus jeunes ? »  
 
« … »

Pour le coup, Izayoi avait parfaitement raison, et elle pouvait difficilement dire le contraire, c’est elle qui s’était emporté et c’est elle qui l’avait envoyé baladé, alors que c’était elle lainée, et cela elle en prenait pleinement conscience, il n’avait fait que souligné des questions importante que l’esprit de la jeune fille s’était empressé de faire taire et s’était contenté d’ignoré jusqu’à maintenant, la tête de la jeune fille commençât à réfléchir à tout allures en s’embourbant dans ses pensées quand il reprit :

« D'ailleurs, si ça ne te dérange pas, j'aimerais bien savoir pourquoi tu as été si agressive ? Je ne t'ai rien fait à ce que je sache... »
 
Alexandra s’arrêtât net, à la grande surprise d’Izayoi qui, la suivant de près manquât de lui rentrer dedans, « Et si je me confiai à lui ? », la question avait traversé l’esprit de la jeune fille, mais son aversion pour les contacts humain refit surface : « pourquoi je me confierais à un inconnu ? », « Justement parce que c’est un inconnu, je pourrai parler de ce que j’ai sur le cœur depuis si longtemps sans craindre le fait de le revoir. », « Mais qu’est ce qui me garantit de ne pas le revoir un jour ? », la jeune fille était en proie à un conflit intérieure particulièrement intense, après tout, au lycée, elle était distante et tenu à l’écart et en dehors, c’était pas mieux, même pire au vue des raisons de ses visites dans Strange, elle n’était pas sociable, c’était un fait, mais même si elle vivait bien avec la solitude, elle restait humaine et cela ne l’empêchait pas de désirer un peu de chaleur humaine et de la reconnaissance, voire de la compréhension, et quand bien même, le simple fait d’écouter quelqu’un se confiait à elle serait déjà une belle progression, de plus la tension de la jeune fille étant retombée, elle se retournât face à son interlocuteur et cherchant ses mots elle finit par lui déclarait avec une certaine gêne tout en fuyant son regards :

« J-je … je suis désolée de m’être emporter comme cela, … j-je … ne suis pas très à l’aise avec les relations humaines et pour mes raisons, je n’ai pas particulièrement envie de t’en parler, à vrai dire je ne sais pas si je peux t’en parler… »

Sans lui laisser le temps de répondre, la jeune fille lui agrippât la main se retournât et commença à avancer en le traînant, honnêtement elle n'avait aucune envie d'entendre de réponse, elle était trop gênée, et tout en essayant de le cacher, elle dit :

« Suis moi, je vais te conduire à la sortie … »

Mais alors que le jeune homme s’apprêtait à répondre, Alexandra se retournât et dans un geste furtif et rapide lui mit la main sur la bouche et le resserrât contre elle puis dans un geste tous aussi furtif et rapide vint se coller au mur qui se trouvait à sa droite, elle avait à peine eut le temps de décelé le danger : à a peine quelque mètres à droite à l’intersection, on pouvait y voir des Skill-out, qui avait l’air de s’organisé pour la recherche d’un « blondinet » qui selon leur descriptions devait porté étrangement les même habits qu’ Izayoi, et qui apparemment avait réussi à s’enfuir, la jeune fille regardât un instant le blondinet avec un visage qui exprimait quelque chose comme : « Je suppose qu’il parle de toi » ou « Décidément tu comptes me pourrir la journée », la jeune fille soupirât et analysât la situation , ils étaient deux, mais ils devait surement y avoir quelques-uns de leur acolytes dans les environs, si elle avait encore était dans sa chasse, elle aurait bondi sur l’occasion mais là, elle ne comptait pas leur démolir le crane avec le jeune blondinet derrière surtout qu’elle ne comptait que passer.

Alors qu’elle enlevait enfin la main qui lui servait à faire taire le jeune garçon, elle agrippât une canette de bière vide et la balançât dans la rue qui se trouvait face à eux dans le croisement et agrippât à nouveau la main de son cadet pour s’élancé dans le sens inverse du chemin qu’il avait empruntait, ils passèrent deux rues à leur gauche puis à la deuxième, Alexandra s’était arrêtait et avait volontairement et bruyamment renversé une poubelle, pour l’instant d’après, tournait dans cette même deuxième ruelle à leur gauche, le plan qu’elle suivait devait commencé à apparaître clairement aux yeux du jeune homme : elle avait fait croire aux deux poursuivants que le fuyard était dans la rue en face de la leur, puis le temps qu’il s’y rende et s’y engouffre, elle avait volontairement fait du bruit dans la direction opposé pour finalement user de l’obscurité et les contournait, concrètement, les deux jeunes n’avaient fait que se rendre dans la rue en parallèle pendant que les deux poursuivants s’était élancés comme des chiens de chasse en poursuivant une ombre qu’il ne rattraperait pas de toute manière.

« Décidément, tu es aussi proche des ennuis que de la chance… »

Avait-elle déclaré après s’être assuré qu’ils étaient hors de portée de sa voix, puis, presque sans laisser de temps d’arrêt, elle enchaînât :

« Et ça ne t’ai pas venu à l’esprit qu’en leur échappant à l’allé tu les verrais forcement au retour ? Tu aurais du me prévenir immédiatement. Dans tous les cas, il va falloir être prudent, si tu ne veux pas qu’il t’arrange ton joli minois avec toute la délicatesse dont ils sont capable … »

Yo Aibou !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 2 Nov - 21:47

Alors que les adolescents avançaient...enfin alors qu'Alexandra avançait et que le têtu Izayoi Hasakura la suivait, la jeune femme s'arrêta d'un coup. En avait-elle marre des paroles de l'adolescent. En la voyant s'arrêter comme ça, le blondinet s'attendait à se faire crier dessus ou à se faire recaler méchamment par la jeune femme. Heureusement pour lui, l'adolescente semblait réfléchir à quelque chose dans son coin. Bien qu'il aimerait bien savoir pourquoi elle s'était mise à réfléchir toute seule dans son coin comme ça d'un seul coup, il n'était pas du genre à poser ce genre de question ; après tout ça peut être des pensées priver. Au départ il a cru qu'elle réfléchissait à un moyen de se débarrasser de lui, mais ça semblait improbable...enfin la plupart du temps quand quelqu'un se met à réfléchir à un moyen de se débarrasser de vous, il y a toujours des signes qui le montrent : Un soupire, un regard noir, la tête qui tourne dans l'autre sens pour éviter le regard. Or là, il n'y avait aucun de ses « signes » donc on pouvait assumer que ce n'était pas le cas. Lorsque l'adolescente se retourna, Izayoi était prêt à subir une insulte verbale...mais Alexandra semblait fuir le regard, c'était assez spéciale surtout que si on faisait attention ; on pouvait voir une certaine gêne en elle. Le blondinet se demandait bien ce qu'elle allait lui dire pour réagir comme ça tout à coup.

« J-je … je suis désolée de m’être emporter comme cela, … j-je … ne suis pas très à l’aise avec les relations humaines et pour mes raisons, je n’ai pas particulièrement envie de t’en parler, à vrai dire je ne sais pas si je peux t’en parler… »

...Elle venait de s'excuser ? Pourtant, elle ne semblait pas être le genre de personne à s'excuser ? Ce serait un rêve éveillé ? Nan, impossible, Izayoi avait eu suffisamment de sommeille pour tenir toute la journée même en se comportant comme une pile dynamique. Alors la princesse sanglante, alias Alexandra du point de vue d'Izayoi, venait de s'excuser de son comportement...C'était loin de ce qu'il pouvait imaginer, c'était vraiment très surprenant et un peu mignon. Quel homme ne trouverait pas mignon, une fille jolie qui agirait de façon gênée ? Trouver-moi un nom ! Les karatékas ne comptent pas. Bien entendu, si elle ne voulait pas parler de ses raisons, le blondinet n'avait aucune intention d'insister dessus alors autant lui dire : « Ce n'est pas grave, l'important c'est de t'être excusé. Je ne vais pas te forcer à me le dire, mais si tu veux en parler n'hésite pas. »...Du moins c'est ce qu'il allait dire, cependant au moment même où il a prononcé la syllabe : « C » ; il ne peut terminer sa phrase...non entamer sa phrase, Alexandra attrapa sa main et se mit à le trainer. Elle venait d'attraper sa main, habituellement on ne tient pas la main à un étranger...Sauf si on est prof et que c'est un enfant...ou alors Pbear...bref ! Habituellement c'est les couples qui se tiennent la main ou de très bons ! Alors...alors....alors pourquoi ?! Pourquoi ?! Ils n'étaient ni amis, ni amoureux....c'était juste anormal, le cerveau du blondinet fit une surchauffe en réfléchissant aux possibilités possibles à cet acte. Bien entendu, ça ne le dérangeait pas de tenir la main à une fille ; mais ce n'était pas sa petite amie donc c'était un peu gênant. Que direz ses parents en voyant ça...et que dirais son prof d'histoire....non, vaut mieux ne pas penser à lui, ça mènera forcément à une mauvaise conclusion. Mais serait-ce vraiment une mauvaise conclusion au final ? A vrai dire, une fille capable de poignarder quelque serait assez audacieuse pour ça d'un point de vue externe. Attend...arriver à cette conclusion montre vraiment que le cerveau du blondinet à lâcher...parce que cette conclusion était vraiment illogique dans cette situation. Puis la phrase de salvation arriva, la phrase qui fournit toutes les réponses :

« Suis moi, je vais te conduire à la sortie … »

« Ah bah voilà qui explique tout...enfin je crois... » Pensa l'adolescent en entendant la phrase de l'adolescente. On ne dirait pas comme ça, mais ça calmait l'esprit. Et puis il était content qu'elle ait décidé de l'aider, comme quoi être têtu ça peut être utile parfois. Un sentiment de satisfaction montait à l'intérieur de l'adolescent, bien content que son obstination ait porté ses fruits assez rapidement. Alors qu'il s'apprêtait à la remercier de tout son coeur pour avoir accepté de le mener loin de cet endroit, elle lui mit la main sur la bouche et le resserra contre elle...ne lui laissant encore une fois pas le temps de répondre. « Que...Quoi ? Kidnapping ?!!! » Pensa instantanément l'adolescent, n'importe quel personne serait surpris si quelqu'un mettait sa main sur votre bouche aussi subitement. Il avait automatiquement pensé à ça puisque c'était aussi soudain, mais au final, heureusement pour lui, ça ne semblait pas être ça. Au début il a cru qu'elle allait tenter quelque chose de bizarre, par conséquent il s'est rendu compte assez tard que c'était pour se cacher, il se rendit compte de cela seulement lorsqu'il vit les skill-out qui semblait à sa recherche. La description d'un adolescent aux cheveux blonds semblaient correspondre, à ce moment l'adolescente le regarda et sur son expression ; il pouvait lire ce qu'elle pensait « C'est toi, non ? » ou encore « Tu es problématique » des trucs dans le genre. L'adolescent la regarda dans les yeux puis tourna du regard comme pour montrer qu'il était désolé de la gêne occasionner. Mais bon c'est pas comme s'il l'avait voulu....ce n'est pas de sa faute s'il a la poisse...que les skill-out sont obsédés par lui juste pour le tabasser. Lorsqu'Alexandra enleva sa main, l'adolescent lâcha une expiration où l'on pouvait discerner un « liberté ».

A partir de ce moment même, l'adolescente a commencé à traîner le jeune homme dans des endroits douteux, sombres et plein d'autres choses. Elle avait aussi fait du bruit plusieurs fois à divers endroits pour pouvoir mener les poursuivants dans la mauvaise direction. C'était toute une aventure de la suivre dans ce plan, mais c'était assez inventif et à la fois basique. Enfin bon du moment qu'il se débarrassait d'eux, c'était tant mieux...mais plutôt que de faire ça, s'ils ont quitté Strange....leur botter le cul aurait pu se faire sans problème. Après tout, du point de vue d'Izayoi, comme elle avait l'habitude de chasser/se battre dans Strange ; elle devait être habituée aux deux contre 1 et puis là ce serait un deux contre deux. Peut-être que cela signifiait qu'elle n'avait pas confiance ou alors qu'elle s'inquiétait pour lui....hum dur de décider, enfin bon ce qui est fait est fait donc autant passer cette histoire. L'adolescent souffla un bon coup alors que la princesse sanglante semblait scruter les alentours.

« Décidément, tu es aussi proche des ennuis que de la chance… »

« Mais ce n'est pas de ma faute s'ils sont aussi tenaces, je ne leur ai rien fait moi ! » voilà ce qu'allait clairement répondre à l'adolescent, mais encore une fois il n'a pas eu le temps que l'adolescente continue sur sa lancée. « Encore une fois...elle ne me laisse pas parler...Comment veut-elle que je m'excuse si tout s'accumule contre moi... » Pensa l'adolescent en ayant l'air légèrement déprimer.

« Et ça ne t’ai pas venu à l’esprit qu’en leur échappant à l’allé tu les verrais forcement au retour ? Tu aurais du me prévenir immédiatement. Dans tous les cas, il va falloir être prudent, si tu ne veux pas qu’il t’arrange ton joli minois avec toute la délicatesse dont ils sont capable … »

« Euh…Et bien…désolé pour ça Kotadjima-senpai….Je dois avouer que je n’y ai pas songé…Je ne pensais pas qu’il serait aussi tenace que ça. »

Oui, il venait de l’appeler senpai…une marque de politesse et de respect. Ce n’est pas parce qu’il est très franc qu’il est malpoli, bien au contraire…si on retire son côté coureur de jupon, il est plutôt bien élevée. Sans vraiment lui laisser le temps à Alexandra de répondre, le blondinet continua sur sa lancée :

« Et puis je n’ai pas vraiment pensé à te le dire parce que je pensais que ce n’était pas vraiment nécessaire….Je pensais pas les revoir. De plus sur le moment, je n’avais pas vraiment la tête à y penser…. »

Quelqu'un de paranoïaque irait penser qu'elle aiderait les autres skill-out étant donné que s'en était une, mais ce n'était pas le cas de l'adolescent ; il se disait que ce n'était pas son genre et qu'en plus elle l'aidait à sortir d'ici comme le montre la stratégie qu'elle a utilisée. Il trouvait que c'était plutôt une fille de confiance et même si elle semblait un peu agressive sur les bords, elle était assez gentille pour aider son cadet. Dans tous les cas l'adolescent tourna du regard montrant qu'il se sentait légèrement coupable pour ça, même s'il est vrai qu'il ne s'attendait pas à ce qu'il soit tenace et qu'il s'attendait à un retour plutôt tranquille. Le fait est qu'il avait embarqué Alexandra dans cette situation et pour ça, il s'en voulait légèrement. Cependant ! Alors qu'il culpabilisait un peu, dans sa tête une partie du dialogue de l'adolescente refit surface : « si tu ne veux pas qu'il t'arrange ton joli minois avec toute la délicatesse dont ils sont capables ... » ...Oui cette phrase ! A première vue, elle n'a rien de spéciale. Or ! Si l'on cherche un peu plus profondément, on peut voir qu'un gentil compliment est caché de dedans. Elle vient de dire indirectement qu'il était beau, enfin qu'il avait un beau visage. Folie vous dites ? La majorité des personnes diraient « t'arranger le portrait » ! Et non « ton joli minois », par conséquent Izayoi Hasakura considérait cela comme un compliment venant d'une fille. Comme si ça n'allait pas le rendre heureux.

« Attend ! Attend ! Tu as dit jolis minois, pas vrai ? Même avec le contexte je prends ça comme un compliment, merci ! »

Il est possible qu’il prenne une baffe, mais bon qu’importe il était heureux d’avoir été complimenté même si c’était indirectement. Par contre ! Non, il ne faisait pas la tête d’imbécile heureux ou encore de pervers satisfait d’avoir vu une culotte. Il avait seulement le visage…euh d’un adolescent content. Enfin bon qu’importe…l’adolescent tourna la tête de droite à gauche cherchant la sortie, il ne savait pas où c’était alors il se disait qu’il allait continuer à suivre Alexandra puisqu’il semblait être dans la zone de recherche des skill-out donc voyager bêtement juste parce qu’il a reconnu une ou deux trucs dans la zone peut mener au même problème qu’à l’aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 16 Nov - 22:00

« Euh…Et bien…désolé pour ça Kotadjima-senpai….Je dois avouer que je n’y ai pas songé…Je ne pensais pas qu’il serait aussi tenace que ça. Et puis je n’ai pas vraiment pensé à te le dire parce que je pensais que ce n’était pas vraiment nécessaire….Je pensais pas les revoir. De plus sur le moment, je n’avais pas vraiment la tête à y penser…. »

En déclarant cela le jeune Izayoi tourna du regard, preuve si il en fallait une qu’il se sentait coupable, « Merde, j’ai encore fini par m’agacer et à l’agresser. » en pensant cela, la jeune fille se mit à regrettait et à chercher à toute vitesse la meilleure chose à dire dans ce cas-là sans pour autant perdre la face :

« T’as vraiment rien dans le crane, bah ne t’en fait pas, je ne t’en veux pas car après tout je n’attends rien de toi de toute manières ! »

Certes, elle ne perdait pas la face, certes elle lui disait « je ne t’en veux pas » et « ne t’en fait pas » mais son mauvais caractère avait bien trop soufflé de mots, cette phrase n’était décidément pas du tout adapter à son objectif, elle essaya de la reformulé dans sa tête :
     
« Bah, pas la peine de culpabilisé comme ça, après tout tu es dans un endroit que tu ne connais pas, alors ce n’est pas vraiment de ta faute, et puis dans tous les cas je suis là pour te guider, hasakura-kun. »

Ouais c’était pas mal comme ça, un petit sourire sympa à la fin pour accorder l’image et le son et c’était parfait !

« B… »

« Attend ! Attend ! Tu as dit jolis minois, pas vrai ? Même avec le contexte je prends ça comme un compliment, merci ! »
   
Alexandra resta un court instant sous le choc, il avait vraiment l’air heureux en plus, cela lui avait fait tellement plaisir de se faire complimenté ? Et puis de quel compliment il parlait surtout ? Après un court instant à chercher dans sa mémoire, elle retrouvât la phrase en question : « si tu ne veux pas qu'il t'arrange ton joli minois avec toute la délicatesse dont ils sont capables ... », la jeune fille avait l’habitude de parler franchement alors si elle le trouvait joli elle n’allait pas le cacher mais à ce moment-là, ce n’était PAS DU TOUT l’idée qu’elle voulait lui transmettre, et puis pourquoi avait-il ce besoin de le notifier à voix haute et de la remercier ? La jeune fille se mit à imaginer l’hypothétique raison pour laquelle il aurait agi ainsi.

Son visage s’accordât parfaitement à ses pensées et son visage devint écarlate mais ce n’est que quelque secondes plus tard que Alexandra réalisa cela, elle se tournât dos à lui en étouffant les quelques pensées qu’elle exprimât à voix haute en plaquant ses mains contre son visage comme pour se cacher, soudain même ses gestes qu’elle venait d’exécuter comme si cela avait était un réflexe défensifs lui paraissait tout aussi gênant que les paroles qu’il venait de prononcé, elle mit ses mains contre sa tête puis resta immobile :

« Il m’a vu ! j-j-je dois faire quoi dans un cas comme ça ! Le blesser ? Le planter ? Le faire chanter ? Le torturer ? Le soudoyer ? Non, non, non ! … Fuir ? Mais il va me suivre… mais oui la voilà l’idée ! Je pars à toute vitesse en laissant une bonne distance entre nous et en m’assurant qu’il me suive et je le conduit à la sortie et après je me débarrasse de lui en sprintant, on ne se revoit plus et toute cette petite aventure ne sera qu’un souvenir, juste un souvenir ! »  

Alors que la jeune fille était resté figeait en pensant à cela, il c’était bien écouler plusieurs secondes :

« Pff, he he, ha ha ha ha ha … »

Alors qu’Alexandra était en train de commençait à rire, elle se mit à courir en direction de la sortie, en s’assurant à chaque intersections qu’il n’y est pas de Skill-out car il ne fallait pas oublier que le risque d’en trouver sur le chemin n’était pas nul, loin de là, ils n’étaient plus très loin et comme escompté le jeune adolescent la suivait, non sans mal, mais il la suivait après tout, pour lui, il n’y avait pas d’autres choix, à plusieurs reprises elle avait dut marquer des arrêts pour ne pas le semer et redémarrer à toute vitesse pour faire illusion, c’était à la fois contraignant et très fatigant car si elle était habituer à une course constante elle n’était pas du tout habituer à une course avec une progression en dents de scie mais heureusement pour elle, ils étaient maintenant tout proche, « à la prochaine, on prend à droite et il est sortie,… » à cette même intersection, elle s’apprêtât à exécuter son virage à droite.
 
« … »

Alexandra regarda autour d’elle sans comprendre ce qu’il venait de se passer, elle analysa rapidement les informations qu’elle avait à sa disposition : elle était à plat ventre sur le sol et contre le mur d’en face de la rue où elle était il y a un instant, elle avait des douleurs dans la jambe droite mais c’était encore trop flou pour déterminé clairement où se trouvait la source, « J’ai trébuché ? » se demandât elle tout en se relevant lentement, « Non, j’ai pas trébuché on m’a fait un croche-pied ! » la douleur était maintenant très explicite sur la zone d’impact, en effet il y avait un gars qui était embusqué derrière le mur, dans l’hypothèse où le « blondinet » réussirait à trouver la sortie la plus proche mais cela elle n’y avait pas pensé ou plutôt elle ne pensait pas que eux y penserait, la jeune fille fixât son agresseur puis déclarât avec une voix hautaine :

« Tiens, ça évolue les singes ? »

Presque immédiatement après cette déclaration, une réponse vint s’imprimer dans l’abdomen de l’adolescente qui était toujours en train de se relever :

« ARG »

« Cadeau de la part du singe, je n’irai pas par quatre chemins qu’est-ce que tu fout ici ? Et as-tu vu un gars blond dans les environs, si tu coopère, je te laisserais filer. »

« Comme si j’allais y croire… »

Malgré ses paroles, elle était réellement en difficulté, non pas qu’elle ne savait pas se défendre mais plusieurs facteurs venait la handicapait : la fatigue lié à sa course, sa cheville droite et surtout le fait que le blondinet en question était juste un peu plus loin dans la rue derrière son agresseur, ce qui ne lui permettait ni de fuir, ni de se permettre trop d’écarts étant donné que elle avait donné son nom et son prénom a Izayoi.
Mine de rien cela s’annonçait très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Mar 17 Nov - 19:14

Suite à la remarque de l'adolescent sur sa phrase, la jeune femme en face de lui semblait légèrement surprise au point de rester dans ses pensées. Et à cet instant même si c'était pour un court instant, juste quelques petites secondes, il l'avait vu l'adolescente rougir. Cette princesse sanglante qui parlait méchamment et qui semblait ne pas aimer qu'on lui fasse le moral, venait de rougir... ? C'était assez étrange venant de sa part, mais en y repensant c'était une réaction plutôt logique. C'était même une réaction assez typique des filles. Elle se tourna dos à lui et semblait de nouveau perdu dans ses pensées...Pourquoi ? « Complimenter » quelqu’un n’est pas si grave que ça, enfin pour lui après tout en tant que coureur de jupon amateur ; il en a l’habitude. Donc pourquoi une telle réaction de sa part ? Cette fille était incompréhensible, il avait beau réfléchir autant qu’il pouvait…il n’arrivait pas à la comprendre. Dans un sens c’était compréhensible vu qu’il venait tout juste de la rencontrer, c’était vraiment peu probable qu’il arrive à deviner la raison de sa réaction même s’il aimerait bien pouvoir le deviner. Alors que l’adolescent s’était aussi mis à réfléchir pendant que la miss faisait de même, il entendit un rire :

« Pff, he he, ha ha ha ha ha … »

Le visage de l'adolescent pris une expression d'incompréhension totale, pourquoi un tel rire aussi soudainement ? Il n'avait pourtant rien de fait pour qu'elle puisse rire comme ça. D'autant plus que ce n'était pas la première fois qu'elle riait comme ceci d'un seul coup...Elle devenait de plus en plus impossible à comprendre le jeune homme et elle devenait aussi de plus en plus bizarre à ses yeux. Avec tous ses sauts d'humeur, il devait avoir mauvais caractère et il est aussi possible qu'elle soit schizophrène vu les rires soudains qu'elle pousse. Cela expliquerait aussi pourquoi elle avait planté quelqu'un...nan, ce n'était pas possible qu'elle soit schizophrène. A nouveau ces pensées furent interrompues par la jeune femme. Cette fois-ci elle s'était mise à courir à toute vitesses, pourquoi ? Obliger de la suivre, l'adolescent se mit à lui courir après...cependant il avait un temps de retard et de base l'adolescente semblait plus rapide que lui. C'était plutôt problématique parce que même en sprintant au maximum, il ne pouvait que combler un tout petit le retard en l'empêchant de l'agrandir. Il la suivait du mieux qu'il le pouvait, il essayait de comprendre pourquoi elle s'était mise à courir...Elle a eu peur de lui ? Dans ce cas, il vaut mieux arrêter de la suivre et de continuer à chercher tout seul quitte à se perdre. Toutefois, le rire qu'elle fait ne semblait pas être celui de quelqu'un qui est effrayé. L'adolescent poussa un soupire montrant son exaspération avant de se décider à la suivre pour voir si elle allait l'emmener à la sortie. Alors qu'il suivait l'adolescente, il vit un adolescent de dos...surement un skill-out. Aussitôt l'adolescent retourna en arrière pour se cacher à l'intersection pour ne pas se faire remarquer et se mit à observer la zone.

« Qu’est-ce qu’il fait là lui ? Et ou est Kotadjima-senpai ? »

Se demanda l'adolescent, en observant la zone et aux pieds de ce qui semblait être un skill-out se trouvait Alexandra. L'individu devait surement être là pour une embuscade destinée au blondinet, mais il était seul ? Enfin vu la vitesse à laquelle il s'est enfui face à ceux, ils ont dû se dire qu'il était faible et qu'une seule personne devait suffire. Pour tout dire si c'était vraiment le cas, ça l'arrangerait parce qu'avec sa capacité ce sera rapidement réglé. Cependant si ce n'est pas le cas et que des amis à lui ne sont pas loin...ça pourrait être dangereux pour eux.

« Tiens, ça évolue les singes ? »

L'adolescent reconnu la voix, c'était celle de Kotadjima-senpai, elle le provoquait. Décidément cette fille n'avait vraiment peur de rien, même si elle était en mauvaise posture son mauvais caractère ne voulait pas se laisser marcher sur les pieds. C'était assez impressionnant à voir, mais il n'aimerait pas attirer ce mauvais caractère sur lui. Le skill-out lui donna un coup de pied dans l'abdomen, ce n'était pas vraiment surprenant...c'était même plutôt évident qu'elle allait se prendre un coup. Il n'a pas l'air d'être le genre de personne à se retenir de frapper quelqu'un lorsqu'il est énervé. Dans tous les cas la jeune femme était vraiment audacieuse, il n'y a pas à dire. Izayoi s'attendait à ce qu'elle riposte, mais elle n'avait pas l'air de s'apprêter à le faire...

« ARG »

« Cadeau de la part du singe, je n’irai pas par quatre chemins qu’est-ce que tu fout ici ? Et as-tu vu un gars blond dans les environs, si tu coopère, je te laisserais filer. »

« Comme si j’allais y croire… »

Elle a dû se faire blesser pendant l'embuscade et si l'on rajoute à cela, la fatigue dû à la course c'était une conclusion évidente. D'autant plus qu'il semblerait que ce skill-out soit à sa recherche, donc c'était en partie de sa faute si elle venait de se faire frapper par quelqu'un. Le blondinet poussa un léger soupire et concentra offense armor sur son bras, Offense Armor était invisible à l’œil nu. Une puissante armure qui peut servir à attaquer comme pour défendre, capable de soulever 900kg donc un seul coup devrait suffire à le mettre K.O. Le truc est qu'il ne veut pas lui laisser le temps d'appeler des amis à lui, ce serait trop problématique par la suite. L'adolescent s'avança en marchant doucement, sans faire de bruit, vers le skill-out afin qu'il l'ait a porté de poing pour le frapper le plus tôt possible.

« Hey, c’est moi que tu cherches nan ? »

Cette phrase n'avait pas d'autre but que de le faire se retourner et profiter de la surprise pour lui asséner un coup de poing renforcé en plein dans la mâchoire, pas de pitié pour les gars dans son genre. A première vue on aurait dit que c'était la force naturelle d'Iza, mais c'était loin très loin d'être le cas. Il risquait de perdre quelques dents à cause de la solidité d'Offense Armor, mais qu'importe il l'avait mérité pour avoir traité une fille de cette façon. En lui assénant le coup de poing, le blondinet cria :

« ZOOM PUNCH »

Le skill-out fut propulsé à quelques mètres et passa juste au-dessus de la jeune femme avant d'atterrir aux sols. Izayoi poussa un soupire en se disant que c'était vraiment une mauvaise idée d'être venu et qu'au final, il ne pourrait plus mettre les pieds ici vu que son visage est connu. Au moins comme ça, il avait une raison pour ne pas refaire la même bêtise sans réelle raison. Son regarde se posa vers l'adolescente et il s'approcha d'elle pour voir si elle allait bien puis s'accroupit en face d'elle avant de prendre la parole.

« Alors comment ça va ? Tout va bien ?... »

La question que tout le monde pose lorsqu'ils voient quelqu'un de blesser, vu les coups qu'elle avait pris c'était sur et certains qu'elle pouvait aller mieux. Cependant elle ne semblait pas blesser au point de devoir aller à l'hôpital ce qui rassura le jeune homme. Sans laisser le temps à Alexandra de dire quoique ce soit, Izayoi déclara :

« C’est ce que je dirais en premier en temps normale…mais… »

Et aussitôt l'adolescent frappa le haut du crâne de l'adolescente, comme pour la punir. Ce qui était assez ironique vue que c'était elle la plus âgée, mais connaissant le mauvais caractère de la jeune femme...elle allait probablement le prendre mal. Qu'importe, il voulait faire ça pour se venger de l'avoir inquiété et l'adolescent enchaîna avec des paroles sans lui laisser le temps de dire quoique ce soit d'autre :
« Espèce d’idiote ! Ça t’apprendra à te mettre à courir comme ça ! Je ne sais pas pourquoi tu as fait ça, mais il se serait passé quoi si je n’avais pas réussi à te suivre ou si j’avais décidé de ne pas te suivre ? Ça aurait pu être dangereux…»

L'adolescent aux cheveux blonds se releva. A vrai dire il n'attendait pas vraiment de « vrai » réponse, il voulait juste qu'elle se rende compte que c'était vraiment une mauvaise idée d'avoir fait ça. S'il ne l'avait pas suivi, ça aurait pu finir très mal cette histoire. Enfin ce n'était pas vraiment le moment de penser à ça, s'il était là...il était bien possible que d'autres personnes se trouvent ici et donc il était préférable de partir le plus vite possible. Et non, il n’avait pas oublier qu’il était la cause de toute cette agitation et c’était justement pour cette raison qu’il trouvait qu’agir ainsi était dangereux.

« L’important c’est que tu ailles bien, donne-moi ta main, je vais t’aider à te relever. »

L'adolescent tendit sa main à la jeune femme, le tout était accompagné d'un sourire amical et heureux. Oui, heureux, il était content de voir qu'elle allait bien et qu'elle n'était pas trop blessée. Même si elle avait plutôt mauvais caractère, elle restait quelqu'un qui l'avait aidé et qui pourrait s'avérer sympathique...amicale ?...enfin peut-être...un jour...qui sait...Quoique...est-vraiment possible avec un tel caractère ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Jeu 19 Nov - 22:09

« Hey, c’est moi que tu cherches nan ? »

Le jeune blondinet c’était avancé discrètement derrière le Skill-out et avait déclaré cela, a la grande surprise de la jeune fille, « Mais il compte faire quoi là ?! Il va se faire défoncer !» pensât-elle, « Il faut que j’intervienne … », elle prit appuis sur sa jambe gauche avec l’intention de s’élancer sur son agresseur mais une scène surréaliste l’arrêtât net :
     
« Huh ? »

« ZOOM PUNCH ! »

Izayoi venait d’asséner un coup de poing en plein dans la mâchoire du Skill-out qui avait à la suite de cela exécuter un magnifique vol plané de plusieurs mètres par-dessus elle, c’était un coup de poing digne d’un manga, et ce n’était pas n’importe quel coup de poing de n’importe quel manga, il s’agissait du « Zoom punch » de William Antonio Zeppeli :

« Zoom punch ? … Jojo’s Bizarre adventure ? » Marmonnât-elle avec un visage ébahie.

Légèrement abasourdi par ce quel venait de voir, elle se reconcentrât sur les points important qui venait de se dérouler sous ses yeux :

« … plus sérieusement, c’est quoi cette force ? ca ne peut pas être naturel, … ah c’est vrai que c’est un esper, cela doit surement être son pouvoir, sacrer pouvoir d’ailleurs ! Et moi qui le croyait inoffensif et de niveau 1 ou 2 avec un pouvoir ridicule, les apparences sont trompeuses c’est le moins que l’on puisse dire… »

Mais alors qu’elle réfléchissait, le jeune garçon posât son regard sur elle et vint s’accroupir en face d’elle :

« Alors comment ça va ? Tout va bien ?... »

« J’… »

« C’est ce que je dirais en premier en temps normale…mais… »

Il levât le poing et vint frapper le haut du crâne de l'adolescente, elle resta sans voix, pour plusieurs raisons, elle n’en revenait pas qu’il était capable de frapper quelqu’un, pire la frapper elle, non pas qu’elle prenait en compte qu’elle était une fille et lui un garçon, elle était même pour la parité des sexes, ce qui la choquait le plus c’est que lui : le petit blondinet qui était venu se perdre dans Strange sans raisons valable venait de la frappé, elle : la chasseuse du district dix, une légende urbaine crainte ou du moins connue dans tous Strange.

« Espèce d’idiote ! Ça t’apprendra à te mettre à courir comme ça ! Je ne sais pas pourquoi tu as fait ça, mais il se serait passé quoi si je n’avais pas réussi à te suivre ou si j’avais décidé de ne pas te suivre ? Ça aurait pu être dangereux…»

« « pas réussi à te suivre » ? Je te signale que j’ai volontairement fait en sorte que tu sois en mesure de me suivre, si j’avais voulu te semer ce serait déjà fait ! Et puis statistiquement, les chances que tu ne me suives pas étaient d’environ 35 %, alors le pari était relativement sûr, la preuve, tu es là, d’ailleurs je t’avais dit que je t’aiderais à sortir, et je tiens toujours parole ! Et c’est quoi ces manières ?! Tu frappes tes ainés, toi ?! Et de toute façon, même sans ton intervention, je me serais démerdé ! Et… »

« L’important c’est que tu ailles bien, donne-moi ta main, je vais t’aider à te relever. »

« … Bon, je suis désolé de t’avoir inquiété, … mais seulement de t’avoir inquiété ! »

Le jeune adolescent l’aidât à se relever en affichant un sourire sincère et heureux, mine de rien, il était réellement heureux qu’elle aille « bien », la jeune fille avait bien conscience que sans son intervention, elle était mal partie et malgré le fait que cela lui arrachait le bras de le reconnaitre elle lui était redevable mais elle n’avait aucune idée de comment lui rendre la pareille, l’inviter à manger ? Obtenir des informations compromettantes sur un de ses ennemis ? Quoique fallait-il pour cela qu’il est de véritable « ennemis », lui offrir un présent ?

Alexandra soupirât sortit un stylo et un petit bout de papier froissé de sa sacoche, elle inspectât ce qu’elle avait pu noter, « Liste des courses du mois », ça ne posait pas de problème de lui donner puisqu’elle l’avait de toute manière rédigeait en russe, elle retournât le papier, elle y griffonnât quelque chose, puis tendis le papier à Izayoi tout en affichant un sourire et en déclarant :

« Voilà mon numéro de téléphone, j’ai une dette envers toi alors si tu as besoin de quoi que ce soit, appel moi… »

Concrètement, cette petite aventure dans Strange avait tout pour ne pas être agréable : elle s’était blessée, on lui avait fait la morale, etc, et pourtant, cette étrange rencontre dans cet étrange district lui laisser un agréable sentiment, qu’elle avait du mal à définir elle-même, de la satisfaction ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Ven 20 Nov - 0:13

« « pas réussi à te suivre » ? Je te signale que j’ai volontairement fait en sorte que tu sois en mesure de me suivre, si j’avais voulu te semer ce serait déjà fait ! Et puis statistiquement, les chances que tu ne me suives pas étaient d’environ 35 %, alors le pari était relativement sûr, la preuve, tu es là, d’ailleurs je t’avais dit que je t’aiderais à sortir, et je tiens toujours parole ! Et c’est quoi ces manières ?! Tu frappes tes ainés, toi ?! Et de toute façon, même sans ton intervention, je me serais démerdé ! Et… »

« Eeeeh !?...Sérieusement ? » pensa l'adolescent au plus profond de lui-même. C'était le genre de réflexion qui énervait bien la majorité des personnes qui l'entendaient... « fait en sorte que tu sois en mesure de me suivre » « si j'avais voulu te semer ce serait déjà fait ! » ? Elle le prenait pour une tortue ou quoi ?! Bon okay, ce n'était pas sur que si elle avait couru à sa vitesse maximal, sans ses courts arrêt, il aurait pu la rattraper. Malgré tout, ce n'était pas une raison pour être certaine de ce fait et d'être si confiante en sa vitesse. Il est vrai qu'il n'était pas membre d'un club d'athlétisme, mais rien que pour lui apprendre il avait une infime envie de s'y inscrire pour s'entrainer et lui mettre sa raclée juste après. Juste histoire de lui faire regretter ces mots et sa confiance. Enfin bon, c'était plutôt le genre de choses que l'on oublie assez facilement sauf si on est très orgueilleux et rancunier. Evidemment ce n'était pas le cas de l'adolescent, il n'était pas si rancunier et si orgueilleux, c'était bien le genre de choses qu'il oublie très vite. Il est vrai que ce n'est pas poli de frapper ses ainées ou n'importe quelles autres personnes, cependant c'était un geste pour lui montrer que son acte l'avait très inquiété et qu'il était stupide et irréfléchi. Par contre, dans les paroles qui sortiront de la bouche de l'adolescente, il y avait quelque chose qui le perturbait :
« … Bon, je suis désolé de t’avoir inquiété, … mais seulement de t’avoir inquiété ! »

...En voilà un miracle, elle venait de s'excuser. Intérieurement le jeune était : « Elle vient de s'excuser ?...Je l'imaginais pas capable de prononcer ces mots. Peut-être qu'elle a pris trop de coup ou alors j'ai oublié de désactiver Offense Armor lorsque je l'ai frappé... ? », juste au cas où il regarda son poing et il semblait bien avoir désactiver sa capacité. Tout cela pour dire qu'il ne pensait vraiment pas qu'elle s'excuserait pour quoique ce soit au vu du caractère qu'elle lui a montré plus tôt, elle était plus aimable qu'il ne le pensait. En tout cas ça faisait plaisir à l'adolescent de voir qu'elle se rendait compte qu'elle l'avait inquiété. L'adolescent était assez surpris par cette phrase alors il resta silencieux assez longtemps, ne savant pas vraiment quoi dire... En fait, il imaginait plus la jeune fille comme une fille sanguinaire, rancunière, sadique et teigneuse, qui ne s'excuse jamais même quand elle est en tort. Contre toutes ses attentes, il avait tort et c'était tant mieux. Elle semblait capable de faire preuve de sympathie, d'honnêteté, de confiance, oui, malgré le fait qu'elle n'inspire pas confiance à première vue, elle semblait tenir ses promesses. Après quelques temps dans ses pensées, l'adolescent se rendit compte qu'Alexandra lui tendit un papier sur lequel elle semblait avoir écrit quelques choses et lui dit :

« Voilà mon numéro de téléphone, j’ai une dette envers toi alors si tu as besoin de quoi que ce soit, appel moi… »

«… …. ?.... ?..... ? Ah… ?...Euh, merci…Si j’ai besoin d’aide, je n’hésiterais pas. »

Alors là, il ne s'attendait pas du tout à ça, mais alors pas du tout. Il n'imaginait pas qu'elle lui donnerait son numéro et qu'elle serait prête à lui rendre service plus tard s'il avait besoin de quelque chose. Elle doit avoir fait cet acte très irréfléchi parce qu'elle ne sait pas qu'Izayoi est un coureur de jupon « en apprentissage », enfin bon il reste tout même raisonnable. Au vu de cette caractéristique, il était impossible pour lui de ne pas prendre le numéro de la jeune fille même s'il la considérait comme un danger potentiel envers sa vie. Pourquoi ? Elle a planté quelqu'un, qu'est-ce qui lui disait qu'elle ne le planterait jamais si elle s'énerve contre lui ou parce qu'il se met en travers de sa route ? C'était peu probable, du moins pour le moment, mais ça n'est pas impossible dans un futur proche ou lointain. A vrai dire laisser son côté coureur de jupon prendre le dessus alors qu'il est avec elle, que ce soit en sa présence ou envers elle, ça mènerait probablement au death flag...il faudra qu'il fasse attention plus tard. Il se trouve beaucoup trop jeune pour mourir surtout pour une raison aussi bêtes.

Izayoi se gratta l'arrière du crâne pendant qu'il analysait le papier et le blondinet vit des mots russes écrits dessus. Le russe étant l'une des nombreuses langues qu'il ne parlait pas, il n'avait aucune possibilité de comprendre ce qui était écrit là et pour tout dire ça lui donnait envie de savoir. Surtout qu'à ces yeux, c'était un langage extra-terrestre ou alors un langage codée de la jeune fille à cause de la forme particulière de l'alphabet russe. Bien entendu, il pensait à la deuxième option et très intéressés par le contenu de ce papier. C'est un adolescent assez curieux et quand vous avez cette nature, il y a des moments où vous avez envie de savoir et comprendre ce que vous ne pouvez pas comprendre à l'origine. Il aurait bien demandé à Kotadjima ce qu'elle avait écrit, mais si elle l'avait écrit en russe, c'était surement pour éviter que qui que ce soit puisse le lire. Enfin c'est la première explication qui lui était venu à l'esprit à ce moment, une conclusion certes hâtives mais pas forcément fausse. C'est alors qu'une petite question vint à l'esprit de l'adolescent au vu du pourcentage de chance que ce soit une langue étrangère/codée plutôt qu'une langue extra-terrestre ; il se demanda précisément ceci : « A-t-elle des origines étrangères ? », c'était une petite question qui lui était venu comme ça. Elle aurait très pu apprendre cette langue à l'école, mais ce n'est pas toujours la première « explication » qui vient à l'esprit d'un adolescent.

« Senpai, en quel langue as-tu écrit ça ? C’est totalement illisible… »

Pendant qu'il attendait la réponse de sa senpai, Izayoi rajouta un petit surnom à Alexandra : « Bloody Princess ». Il avait hésité avec « Bloody Senpai » et « Yankee-senpai », il insistait pour que le mot « bloody » soit dans le surnom. Heureusement avec l'avancement du téléphone, tu en avais droit à plusieurs ; il a donc pris Bloody Princess et Yankee-senpai. Le bloody était probablement à cause des évènements qu'elle lui avait raconté à leur rencontre. Aussitôt finis, Izayoi rangea son téléphone après tout ; ça pourrait être dangereux si elle voit ça. Il ne connait pas assez bien tempérament pour se faire une idée, mais on parle d'une fille qui peut planter quelqu'un sans remords...il y a de quoi s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:49

« Senpai, en quel langue as-tu écrit ça ? C’est totalement illisible… »

Avait-il déclaré alors qu’il avait inspecté le papier qu’elle lui avait tendu, si la première partie de sa phrase était une question tout ce qu’il y a de plus normal auquel elle aurait répondu sans aucun probléme, la deuxième était particulièrement blessante :

« Comment ça « totalement illisible » j’ai une très belle écriture parfaitement lisible ! C’est juste que tu ne sais pas lire le russe  »

Du moins c’est ce qu’elle lui aurait répondu, mais finalement dans un élan de malice, la jeune fille décidât de lui faire quelque chose d’ont elle-même n’avait pas trop l’habitude : une blague !

« Ne t’inquiète pas pour ça j’ai déjà rempli cette mission … » dit-elle en adoptant une attitude indifférente.

« Ah ? » telle fut la réaction du jeune homme après avoir entendu ces mots, mais ce n’était pas fini, Alexandra n’allait certainement pas arrêter la plaisanterie ici, après tout, si on monte un bateau autant le monter jusqu’au bout :

« Et puis, ce n’est pas comme si tu pouvais décoder cela sans la clef, dans tous les cas contente toi de garder mon numéro et laisse la deuxième partie tranquille et il ne t’arrivera rien, d’ailleurs quand tu auras enregistré mon numéro je te conseille juste de bruler le papier… »

La jeune fille riait intérieurement, actuellement le cerveau du jeune blondinet qui se tenait face à elle devait être en surchauffe, et rien que cela lui donné l’envie d’éclater de rire, mais elle comptait bien faire durer un peu la plaisanterie, après tout :

« Qui aime bien, châtie bien ♪ ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:50

« Ne t’inquiète pas pour ça j’ai déjà rempli cette mission … »

« Ah ? » Telle était la réaction d’Izayoi en entendant sa senpai parler de mission. Pour dire vrai, il ne comprenait pas du tout Alexandra…est-ce qu’elle se prendrait pour un agent secret ou quelque chose dans le genre ? C’est totalement insensé. Il est clairement impossible qu’elle soit réellement un agent secret et elle est trop vieille pour jouer aux jeux d’enfant « Je suis un policier, pompier, voleur, agent secret et tout le bazar ». Alors pourquoi elle se met à dire ça ? L’adolescent n’arrivait pas à comprendre, il lui manquait beaucoup trop d’éléments pour trouver la réponse. Pour continuer le tout, la jeune fille rajouta :

« Et puis, ce n’est pas comme si tu pouvais décoder cela sans la clef, dans tous les cas contente toi de garder mon numéro et laisse la deuxième partie tranquille et il ne t’arrivera rien, d’ailleurs quand tu auras enregistré mon numéro je te conseille juste de bruler le papier… »



Eh ? EHHHHH ?! Sérieusement ? Cette façon de formuler la phrase…est-ce qu’elle essaiera discrètement de lancer un défi au blondinet ? Du genre « Décode ce qu’il y a sur le papier si tu en es capable. »…Il faut être stupide pour tomber dans le panneau d’un piège aussi évident ! Izayoi Hasakura est un fainéant de première qui déteste plus que tout la paperasse, résoudre un message codée demanderait une longue réflexion, du papier, de la concentration et du temps…c’est quasiment la même chose qu’un devoir donné par les professeurs ! Déjà qu’il fait ses devoirs 1 fois par semaine et encore, comme s’il allait gentiment se laisser provoquer pour « surchauffer » son cerveau ; il n’a absolument aucun talent en décodage, mais en plus de ça sans clés…c’est peine perdu. Le jeune homme poussa un long soupire, après tout ce qu’il avait à faire c’est de le mettre sur internet et quelqu’un finira par le décoder/traduire.

Il n’a aucun moyen de savoir qu’en réalité, il avait totalement tort et qu’Alexandra était juste en train de se moquer de lui. Il n’a malheureusement pas le talent de lire dans les pensées, mais bon cela ne veut pas dire qu’il allait la croire sans méfier. Il reste tout de même méfiant envers elle, même si elle l’a aidé, il suffit de voir à quel point il la considère comme dangereuse. A vrai dire, il ne la croyait pas entièrement quand elle disait que c’était un langage codée mais il ne peut absolument pas prouvée le contraire et donc il est plus ou moins obligée de penser que ça l’est. Enfin bon cela n’était pas vraiment important puisqu’il avait décidé de ne pas se tracasser les méninges avec cette histoire (même si ce n’était pas pour la bonne raison). Sans dire un mot, Izayoi déchira le papier en plusieurs morceaux et sortit son téléphone en main et se mit à écrire un message :

« … Seul un enfant tomberait dans un piège aussi évident et encore ce n’est même pas sûr qu’un enfant tombe dans le piège. Cette tentative était bien trop naïve...Peut-être une prochaine fois.

Izayoi Hasakura ~

[Espace de 10 lignes]

PS : Ah…Au fait, au vu de comment ton est ton « langage codée » ; je suis quasiment sur que ton écriture est pratiquement illisible. »


Il n'avait aucune preuve, il ne pensait pas vraiment qu'elle avait une mauvaise écriture, mais comme guidée par un sentiment de vengeance ; il se sentait obliger de critiquer son écriture. De base et du point de vue du blondinet, elle n'avait pas l'air d'être le genre de fille à avoir une belle écriture. Il l'imaginait plus avoir une écriture dans le même style que ceux qui écrivent des messages de défis très difficile à lire et limite semblable a une lettre de menace. Enfin bon comme ça au moins, elle avait son numéro et il lui avait répondu « directement » qu'il n'avait aucune intention de se carboniser le cerveau avec cette histoire. Sérieusement ? Vous voyez vraiment quelqu'un se casser les méninges pour quelque chose d'aussi futile après avoir fui une bande de skill-out ? Et puis bon franchement, c'était qu'il allait juste suivre son conseil et se débarrasser du papier. Pourquoi ? Certes il est vraiment curieux et il avait vraiment vraiment vraiment envie de savoir ce qu'il y avait d'écrit sur le papier, mais si ce qu'elle disait était vrai alors autant ne pas s'intéresser à cela. Il aurait pu avoir des problèmes inutiles avec Judgement s'il s'était trimballé avec ce genre de papier qui contient la « mission » d'une skill-out ; mission qui était probablement de tabasser certaines personnes. Oui, il n'arrive pas à retirer cette image de pure délinquante de sa tête. Il prit la parole comme si le papier n'avait jamais existé.

« Au fait Yankee-cha….Euh…Kotadjima-Senpai, Tu es une skill-out pas vrai ? Ça veut dire que tu ne vas plus en cours et que tu passes ta journée à tabasser d’autres skills-out ? »

Il avait accidentellement dit à haute voix le surnom qu’il avait en tête, un lapsus dû au fait que l’image de délinquante était omniprésent dans sa tête. Il s’était rattrapé aussi vite que possible, en espérant qu’elle n’ait rien entendu. C’est le genre de chose que les gens n’apprécieraient pas habituellement. Enfin bon, il avait tout de même poser la question qu’il voulait. En effet cette question lui trottait dans la tête, il se demandait si elle suivait ses cours et ou est-ce qu’elle allait. Après tout, il ne voyait pas beaucoup d’établissement accepter des personnes comme elles…enfin d’un point de vue de personnes totalement normales. De son point de vue, Alexandra est le genre de fille à s’énerver en classe pour une raison plus ou moins stupide.

Parfois les messages mettent du temps à atteindre leur destinataire quand ils sont proche, allez savoir pourquoi, en tout cas Alexandra n’allait pas tarder à le recevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:53

Alexandra regardait intensément le blondinet qui lui faisait face, comme si en le scrutant ainsi du regard cela allait lui permettre de savoir ce qu’il pensait de la blague infantile qu’elle lui avait faite, étant loin, TRES loin de ce que l’on peut décemment appeler une actrice, elle était particulièrement intéressée par ce que le jeune adolescent avait cru ou non, du point de vue de la jeune fille, Izayoi avait l’air en proie au doute et elle pensait sincèrement que sa farce pouvais être prit comme argent comptant malgré le surréalisme de cette dernière, la jeune fille arborait un sourire discret mais visible, fière de sa supercherie ( sans se douter un instant qu’il n’avait de toute manière aucune envie de se prendre la tête sur ce qu’il considérait comme un caricature de défi ).

Brisant le silence, il poussa un long soupire dans lequel la Skill-out cherchée désespérément un sens, une réponse ou quelque chose dans le genre, puis sans dire un mot il déchira le papier sur lequel était inscrit la liste de course du mois ainsi que le numéro de la jeune fille, à la vue de cette scène elle ne pouvait s’empêcher de penser que cela faisait bizarre de voir le garçon qui se tenait en face d’elle déchirer le papier qu’elle lui avait donné et sur lequel elle avait noté son numéro, ( même si c’était car elle lui avait dit de le faire ) laissant cette étrange impression de côté, la délinquante jubilait intérieurement après tout, si il s’était débarrasser du papier, cela voulait bien dire qu’il croyais ce qu’elle lui avait racontée ! ( du moins c’était ce que elle pensait )

Pendant ce temps, le blondinet avait sorti son téléphone et tapoté dessus, « surement un message » se disait Alexandra, au début elle pensait que ça allait être un message à son intention type « Izayoi Hasakura » mais le voyant écrire un message qui paraissait bien long (ou du moins plus long que juste son nom et son prénom ) , elle s’était d’abord dit qu’il était peut être « juste lent » puis voyant que le message gagné en longueur elle se dit que ça ne pouvait pas du tout lui être adressé, après tout qui écrirait un long message alors que la personne à qui il s’adressait se trouvait en face de lui, puis avec une curiosité croissante elle commença à s’interroger , « qu’est ce qu’il peut bien écrire ?» « As qui écris-t-il ? » puis soudain il déclara comme si de rien n’était :

« Au fait Yankee-cha….Euh…Kotadjima-Senpai, Tu es une skill-out pas vrai ? Ça veut dire que tu ne vas plus en cours et que tu passes ta journée à tabasser d’autres skills-out ? »

Sans prêter attention immédiatement au petit surnom affectif qu’il lui avait attribué, elle lui répondit spontanément :

« Pff, bien sûr que oui, je vais en cours ! Étant donné que j’agis en solitaire en me cachant le visage d’une manière ou d’une autre et que je ne suis affilié d’aucune sorte avec des gangs de Skill-out, on ne me connait pas sous mon vrai nom mais sous un pseudonyme, et oui je viens régulièrement tabasser du Skill-out mais cela relève surtout du loisir, je suis étudiante au lycée Tokumei  et ... » s’arrêtant un court instant, son cerveau lui décrypta le surnom qu’il lui avait dit à demi-mots et tout en fronçant les sourcils et en élevant légèrement la voix elle reprit «  Et d’ailleurs c’est quoi ce « Yankee-chan » !?  J- » *tatam tiiding* Ce petit son qui l’avait coupé dans son élan était son portable situé dans sa sacoche qui la prévenait qu’elle venait de recevoir un message, son visage se radoucit grâce à la curiosité accumulé pendant qu’il rédigeait le message qui lui était à priori destinée, elle ouvrit sa sacoche et prit son portable qui se trouvait à côté des couteaux de lancer, puis sans refermer la sacoche elle inspectât le message avec une espèce de curiosité infantile :

  « … Seul un enfant tomberait dans un piège aussi évident et encore ce n’est même pas sûr qu’un enfant tombe dans le piège. Cette tentative était bien trop naïve...Peut-être une prochaine fois.

Izayoi Hasakura ~ »


Dans la tête de l’adolescente, c’était sans équivoque, le seul mot capable de décrire ce qu’elle ressentait était : « Déception », ni plus ni moins, elle-même aurait était surprise par le changement d’expression qu’elle avait eu en lisant le message, elle était passé d’un visage curieux et souriant à un visage déçu et déprimé, en ce moment elle ressemblait à un enfant déçu que ça blague n’est pas convaincu, et alors qu’elle allait ranger son portable elle se rappelât de la longueur du message et tout en revérifiant  son doute elle put lire 10 ligne d’espace plus loin :

« PS : Ah…Au fait, au vu de comment ton est ton « langage codée » ; je suis quasiment sur que ton écriture est pratiquement illisible. »
 
Là aussi, son visage changeât d’expressions comme si cela avait était un masque, et c’est en affichant un large sourire qu’elle déclara :

« Ah bon ? J’étais pourtant persuadé que tu  étais exactement le type de personnes à tomber dedans… » Elle marquât un arrêt volontaire de quelque secondes puis reprit juste avant qu’il ne prenne la parole :

« Et non, tu n’as pas à t’inquiéter ni pour ma graphie, ni pour la dextérité de mes mains, je suis parfaitement capable d’écrire de très beau texte lisible tout autant que je suis capable de briser les doigts des gens qui les utilisent pour écrire des propos très désagréable ! Et sinon, juste pour informations, qu’est ce qui te fait croire que j’ai une mauvaise écriture ? Et que me vaux ce doux surnom que tu m’as attribué tout à l’heure, ce « Yankee-chan » ? »

Si son visage affichait une expression que l’on aurait pu identifié comme souriante, les propos cynique et ironique d’Alexandra ramenaient à la triste réalité et tout en rapprochant son visage de celui de Izayoi elle déclarât d’une voix mielleuse :

« Ne t’inquiète pas tu peux parler je ne vais pas te frapper … je crois …».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:54



Une rencontre étrange à Strange


Feat : ✘ Izayoi Hasakura ✘ Alexandra Kotadjima



Le jeune homme fut légèrement surpris, en effet l'adolescente n'avait même pas pris plus de deux secondes pour lui répondre. C'était limite spontanée de sa part, cela montrait qu'elle ne mentait pas ou alors qu'elle était une menteuse née. Inventer un mensonge en si peu de temps, c'est impossible...il faut le préparer à l'avance. Enfin bon, Izayoi ne pensait pas qu'elle mentait...bien au contraire, il était convaincu que c'était la vérité.

« Pff, bien sûr que oui, je vais en cours ! Étant donné que j’agis en solitaire en me cachant le visage d’une manière ou d’une autre et que je ne suis affilié d’aucune sorte avec des gangs de Skill-out, on ne me connait pas sous mon vrai nom mais sous un pseudonyme, et oui je viens régulièrement tabasser du Skill-out mais cela relève surtout du loisir, je suis étudiante au lycée Tokumei et ... »

Donc elle allait bel et bien en cours, c'était assez surprenant d'entendre ça. Habituellement les skill-out ne suivent plus le cursus scolaire et se révolte, passant leur journée à se battre contre la « police » ou entre gangs. Elle était donc une exception à la banalité, au moins elle ne fait pas partie de Nagatenjouki sinon cela aurait été beaucoup trop choquant et...anormal. Enfin bon, elle avait quand même un drôle de « loisir », une personne aurait pour loisir de lire, de jouer aux jeux video, de regarder la télé, de faire du sport ou encore étudier sauf qu'elle préférait tabasser des skill-outs.

« Elle a vraiment d’étrange loisir…en quoi est-ce que c'est drôle de tabasser des gens ? »

Izayoi ne comprenait pas, il n'avait jamais éprouvé de la joie pendant un combat ou bien de l'excitation, certes il avait parfois une montée d'adrénaline, mais c'était surtout par instinct de survie ! Autant son pouvoir est fait pour le combat au corps à corps, autant il ne trouve aucun intérêt à se battre. Il sert plus souvent à le rassurer au cas où il se ferait agresser par des personnes agressives/bizarre/folle, en tant que loisirs il préfère de loin faire du sport et essayer de concurrencer Akai au batting centers.

« Et d’ailleurs c’est quoi ce « Yankee-chan » !? J- »

« MINCE… »

L'adolescent avait tentée à la dernière seconde de ne pas l'appeler comme cela, mais comme il a l'habitude de dire tout ce qui lui passe par la tête, il n'a pas réussi à se retenir à temps. Il voulait principalement éviter de le dire parce qu'il savait qu'avec le tempérament de l'adolescente aux cheveux rouge, cela allait probablement dégénérer et mal finir pour l'un des deux. Il espérait qu'elle n'y avait pas prêté attention, malheureusement il a fallu que si. L'adolescent poussa un énorme soupire en se disant que la situation allait dégénérer s'il répondait honnêtement à cette question. Heureusement ou malheureusement pour lui, son message venait de parvenir à Kotadjima. Vu ce qu'il y avait dedans, ça n'allait probablement pas lui plaire...surtout la fin. Pendant qu'elle lisait son message, il put apercevoir un petit air déçu sur le visage de la jeune fille.

« Quoi… ? Il y quelque chose de bizarre… ? »

Le jeune homme se posa cette question, toutefois la question n'était plus pour la même raison. En effet, la dangereuse étudiante venait d'afficher un sourire en finissant de lire le message. La vitesse à laquelle elle changeait ses expressions étaient surprenante et plutôt perturbante pour l'adolescent. Il avait presque l'impression d'avoir une personne bipolaire voire une personne possédant un trouble dissociatif, il avait l'impression qu'une crise d'hystérie pouvait arriver à tout moment. Sa pensée fut rapidement interrompue par l'adolescente.

« Ah bon ? J’étais pourtant persuadé que tu étais exactement le type de personnes à tomber dedans… »

C’était donc pour ça qu’elle souriait, c’était un air de moquerie…au diable le trouble dissociatif, elle prenait surtout le jeune blondinet pour un (blond) idiot. Alors que l’adolescent allait exprimer son mécontentement de cette phrase à sens clair et net, la jeune femme repris la parole.

« Et non, tu n’as pas à t’inquiéter ni pour ma graphie, ni pour la dextérité de mes mains, je suis parfaitement capable d’écrire de très beau texte lisible tout autant que je suis capable de briser les doigts des gens qui les utilisent pour écrire des propos très désagréable ! Et sinon, juste pour informations, qu’est ce qui te fait croire que j’ai une mauvaise écriture ? Et que me vaux ce doux surnom que tu m’as attribué tout à l’heure, ce « Yankee-chan » ? »

Et voilà, il savait bien que ça allait mal finir à un moment ou un autre surtout avec le message. Il pouvait facilement sentir les mauvaises ondes provenant de la jeune étudiante, s'il ne faisait pas attention à ce qu'il allait dire...il risquait d'en prendre une. A la base Izayoi est un coureur de jupon, il n'a jamais pour but de se disputer avec une fille, mais il a rarement sa langue dans sa poche...ce qui a tendance à ne pas aller ensemble. Kotadjima se rapprocha d'Izayoi avec un grand sourire et se mit à parler d'une voix mielleuse tout en émanant des ondes meurtrières, son instinct lui disait : « ATTENTION !!! DANGER !!!!! DANGER !!! J'AI DIT DANGER !!! ... ... MERDE ! COURS ! FUIS ! » Des trucs dans le genre.

« Ne t’inquiète pas tu peux parler je ne vais pas te frapper … je crois …»

Alors là, il pouvait sentir le mensonge à des kilomètres ! Enfin bon, même si son instinct lui disait qu'il allait en prendre une s'il venait à dire ce qu'il pensait clairement. Sauf que « être courageux, signifie maitriser sa peur ! » comme le dirait un grand maitre chinois ou un truc dans le genre. Et puis comme si sa langue allait pouvoir rester dans poche trop longtemps, c'est dans son caractère de dire ce qu'il pense alors il ne va absolument pas se gêner.

« Hmm, pour l’écriture c’était juste une façon de te taquiner pour avoir essayé de me prendre pour un (blond) idiot. Pour le yankee-chan… »

L'adolescent s'arrêta un court instant, au départ il allait directement dire pourquoi sauf qu'en y réfléchissant bien cela pourrait porter à confusions sur l'opinion qu'il a sur elle, du moins sur certains points. C'est pourquoi il a décidé de clarifier sa pensée d'elle, puis lui dire la raison de ce petit « surnom ».

« Tout d’abord je tiens à dire que je te trouve plutôt gentille pour une skill-out, la majorité font la peau aux esper et puis tu as l’air plutôt sympas bien que dangereuse. Pour le Yankee-chan, c’est principalement parce que je ne vois absolument ce qu’il y a de drôles ou d’excitant à se battre contre des skills-out et envoyer des gens à l’hôpital. Même si contrairement à beaucoup de skill-out tu vas en cours, il n’empêche que tu te bats et que tu blesse des gens. C’est un comportement de délinquant, c’est pour ça que je t’ai appelé « Yankee-chan ». Simple réflexe. »

Et voilà, il l'a dit, ce n'était pas réellement méchant juste un peu cru. Il fallait maintenant observer la réaction de la jeune « délinquante », si ça se trouve elle allait sortir un couteau et le poignarder. Vu qu'avec elle, on ne savait jamais à quoi s'attendre...Hasakura activa son pouvoir d'esper « Offense Armor » juste au cas où, un coup de poignard venait à sortir par rage. Et même si une baffe venait à sortir par rage, on ne dirait pas comme ça, mais les baffes en plein visage que mettes les filles font super mal. Etant un coureur de jupon, Izayoi en a goûté pas mal et il peut garantir que ses joues ont morflé plusieurs fois surtout avec les filles qui ont la gâchette rapide....oui...certaines filles frappent à la première demande d'un rendez-vous malgré un bouquet de fleur. Alors, autant se préparer plutôt qu'attendre que ça arrive. Il pouvait toujours essayer de faire oublier ça à l'adolescente, mais il ne savait pas quoi lui dire pour qu'elle laisse passer ça.

« Euh…considère ça comme un petit surnom affectueux, okay ? »

A la base, il lui aurait bien proposé un repas ou un truc dans le genre, mais comme il devait déjà un repas à Sugimori, il valait mieux qu'il évite tout ce qui est mangeable...sinon son porte-monnaie allait morfler. Et puis bon, vu comment il est fainéant, il serait tenté de faire d'une pierre deux coups sauf que Skill-Out et Judgement ne font pas bons ménages. Alors, autant essayer de lui faire accepter ce petit surnom "affectif". Malgré tout, par pure précaution...

« Si ça te dérange tant que ça, je veux bien t'offrir quelque chose pour me faire "pardonner" »

Oui, « pardonner » entre guillemet, pour lui il n'avait pas l'impression d'avoir fait quelque chose de mal cependant il sait que parfois les mots crus sont plutôt difficiles à encaisser alors autant lui proposer de se racheter. Après Izayoi est un allier des femmes et non pas leur ennemi ! Ce n'est pas un coureur de jupon pour rien, son professeur lui a bien retourné le cerveau lorsqu'il était jeune.


© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:55

« Pffff »

La rouquine s’écartât légèrement tout en lâchant un long soupire, elle fermât les yeux un court instant pour remettre un peu d’ordre dans ces idées puis elle prit la parole en dissociant tous les points aborder par le blondinet pour ne pas en oublier :

Il y avait tout d’abord l’écriture, elle était particulièrement susceptible à tous ce qui toucher de près ou de loin à son agilité et sa dextérité mais de là à le traiter d’idiot, elle savait qu’elle avait était excessive dans ses propos, elle prit une profonde inspiration et déclarât :  

« Pour l’écriture, on va dire que c’est de bonne guerre même si c’est toi qui as commencé là-dessus, et … désolée de t’avoir traité d’idiot … »

Ensuite il y avait ce « surnom affectueux », bien que au début elle était plus enclin à lui retourné une claque qu’autre chose, le fait qu’il y avait mis la forme en y ajoutant deux petits compliments avait permis à la jeune délinquante de mieux le prendre :

«  Bref pour le « Yankee-chan », même si tes arguments sont réalistes je ne veux pas de ce surnom, si tu tiens à ce point à me donner un surnom tu peux m’appeler « Alex » mais sache que maintenant pour chaque « Yankee-chan » tu recevras une claque et estime toi heureux car l’avantage c’est que contrairement aux couteaux ça ne te laisseras pas de marques sur ton joli visage »

la jeune fille laissât échapper un petit rire accompagné d’un sourire puis reprit sur l’étrange propositions qu’il avait ajouté :

« et non je ne veux rien, et je te signale que c’est moi qui ai une dette envers toi … d’ailleurs en parlant de cela, ça te dit de manger un bout, c’est moi qui t’invite et ça permettra de pouvoir discuter dans un endroit un peu plus fréquentable que les ruelle de Strange.»

La jeune délinquante même si elle n’osait pas l’avouer avait était touché par le comportement étrange du blondinet et elle avait maintenant envie d’en apprendre un peu plus sur lui dans un endroit plus convenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Lun 14 Déc - 21:55

« Pffff »

« ? »

L'adolescent essayait de comprendre pourquoi, la jeune femme venait de lâcher ce son que beaucoup de personnes ne produise que lorsqu'ils sont irrité ou soûlé par quelque chose. C'est vrai qu'il l'avait plutôt critiqué de manière indirecte, c'était peut-être une mauvaise idée finalement...mais bon, autant être honnête sur ce qu'il pense plutôt qu'être hypocrite. La pensée du jeune homme fut interrompue par l'adolescente :

« Pour l’écriture, on va dire que c’est de bonne guerre même si c’est toi qui as commencé là-dessus, et … désolée de t’avoir traité d’idiot … »

« … »

Izayoi était bouche bée, elle venait de dire « Désolée »...Vraiment ?! C'était un mot qu'il ne pensait pas entendre venant de sa bouche, ça ne fait pas longtemps qu'il la connait, pourtant il l'imagine plutôt comme une adolescente qui préfère nier plutôt que s'excuser et que pour elle s'excuser était signe de faiblesse. C'est une vision plutôt archétype, mais c'était vraiment comme ça qu'il la voyait donc ça lui faisait un peu bizarre et il avait du mal à trouver les mots pour lui dire simplement que ce n'était pas grave et qu'il avait l'habitude.

« … Ce n’est pas grave… ?... »

Vu qu’elle ne l’a pas étripé, ni même éventrer, frapper ou pulvériser, il semblerait que la technique de Compliments puis critique fonctionne plutôt bien. C’est une technique qu’il conservera pour plus tard, ça peut toujours lui servir un jour même dans ce cas-ci, il a juste dis ce qu’il pensait directement et ça aurait pu lui couter chère.

« Bref pour le « Yankee-chan », même si tes arguments sont réalistes je ne veux pas de ce surnom, si tu tiens à ce point à me donner un surnom tu peux m’appeler « Alex » mais sache que maintenant pour chaque « Yankee-chan » tu recevras une claque et estime toi heureux car l’avantage c’est que contrairement aux couteaux ça ne te laisseras pas de marques sur ton joli visage »

Au moins, elle ne niait pas ses arguments…cependant elle ne voulait vraiment pas de ce surnom. C’est trop bête ! Il commençait déjà à s’habituer à l’appeler comme ça de manière générale, ce n’est vraiment pas cool ce qu’elle fait. Et puis il n’était pas si méchant que ça ! Enfin bon, maintenant l’adolescent avait le choix entre renoncé à son surnom ou à prendre une baffe à chaque fois qu’il l’utilise. En comparant les avantages et les désavantages, il valait qu’il l’abandonne…en effet même si ça aurait été fun pour lui de l’utiliser, les claques ne seront pas drôles et en plus ils feront très mal vu que Yankee-chan ne se retiendra pas. Qui sait peut-être, que les claques deviendraient des coups de poings alors autant évité de faire le fou juste pour quelques secondes d’amusement. Même si cette phrase était accompagnée d’un sourire, la menace était toujours là ! Mais au moins elle à, encore une fois, fais un petit compliment. De quoi donner un petit sourire à l’adolescent aux cheveux blond.

« Okay…Alex-sempai, j’éviterais d’utiliser ce surnom. »

Elle était plus âgée que lui donc autant lui montrer du respect comme il ne peut pas l’appeler Yankee-chan…et puis bon, même s’il aime utiliser ce surnom, il est toujours plus agréable de s’appeler par les prénoms.

« et non je ne veux rien, et je te signale que c’est moi qui ai une dette envers toi … d’ailleurs en parlant de cela, ça te dit de manger un bout, c’est moi qui t’invite et ça permettra de pouvoir discuter dans un endroit un peu plus fréquentable que les ruelle de Strange.»

Elle n’aimait vraiment pas avoir de dette, enfin elle offrait a manger et c’était à Iza de choisir le lieu ! Il aurait bien voulu faire le gentleman, mais Alex ne voudra pas donc autant accepter son invitation et puis ça épargnera un peu son porte-monnaie. Le blondinet n’avait même pas besoin de réfléchir au lieu, il savait très bien où aller !

« Allons au josePh's Coffee and Restaurant ! Je sais déjà ce que je vais prendre ~ »

Oui, s’il a l’occasion le jeune homme va manger des sucreries. Ce n’est pas bon pour lui, il le sait mais qu’importe il aime ça et il se fiche de toute les maladies relatives à un excès de sucres. Pour lui le sucre c’est le bien ! Et puis bon c’était un lieu très fréquentable et un des lieu favoris de l’adolescent alors autant y aller. Il s’imaginait déjà manger son parfait !

« Strawberry Parfait me voilà ! »

« Et puis a vrai dire, tous les lieux sont plus fréquentable que les ruelles de strange. D’autant plus que ça peut toujours être dangereux par ici… »


Et oui, Strange était toujours leur zone et l’adolescent ne l’avait pas oublié. Il suffisait qu’il les recroise par accident et ça risque de mal tourner, il vaut mieux qu’il ne remette pas les pieds ici avant un bon bout de temps. Juste histoire qu’ils ne se souviennent plus de lui malgré le fait que ce soit un blondinet au japon, il n’est pas le seul, mais c’est plutôt rare un blondinet naturel et non coloré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]   Aujourd'hui à 20:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre étrange dans Strange [ Alex. Kotadjima & Izayoi Hasakura ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Beau Gosse est dans la place ! ✖ Alex Black ✖
» [Alexandre Delpérier] La Del'Pèche d'Alex, la première de la saison 6
» Sors toi l'balai que t'as dans le cul, chérie. - Lola & Alex
» L'interview "étrange" du Professeur Strange
» Un intrus dans la fourmilière ? [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux :: District 10 - Strange-
Sauter vers: