Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 4 Déc - 23:57

La victoire. Une écrasante victoire. C’était comme avoir passé une frontière invisible. Peut-être qu’elle s’était trompée… Le début, le premier pas hors de la ligne, c’était maintenant. La chaussure blanche d’Akutoku Reitoko se posa sur le sol humide en projetant des petites goutelettes sur la manche de son costume blanc rembourré. Un bruit de grincement de dent s’échappa de sa bouche, alors qu’elle agita sa manche à proximité d’un mur pour l’essuyer. Elle leva la tête au dessus d’elle, émettant un léger soubresaut qui vint se propager jusqu’aux longues oreilles de lapin de sa capuche baissée. C’était la première fois qu’elle se rendait dans le District 5, malgré le fait qu’il borde le centre névralgique de la Cité Académique et le District 18, celui où se trouvait l’installation du Bloc G et Nagatenjouki Academy. Mais quelque chose lui disait que ce rendez-vous mystérieux (après le couvre-feu !) peu après la victoire de son établissement au Daihaseisai était quelque chose qu’elle aurait regretté rater, surtout lorsqu’il venait de l’un des élèves de sa classe. Du moins, c’est ce qu’elle s’était dit au début.

« Qu’un de ses types veule une entrevue avec moi, ça devait arriver. Et pourtant… Pourquoi est ce qu’il a fallu que ce soit un de ceux là ? »


Akutoku, à bout de nerf, articula une dernière grimace de crispation en tournant vivement la tête derrière elle, où une robot caméra volant,en forme de sphère, faisait la mise au point sur son visage en prenant soin de garder une distance de sécurité de plusieurs mètres. Est-ce que c’était véritablement nécessaire de lui coller pendant tout le trajet une boite de conserve volante au train pour s’assurer qu’elle prenne le bon chemin ? Pourquoi il avait fallu que ce soit un de ses level 0 ridicule du club de mécanique ?

« Héhé, heu, désolé pour ça… J’en... j’en ai profité pour tester le pilotage automatique. C’est que, j’avais vraiment envie que vous veniez, Reitoko-san ! »


L’adolescent à la coupe au bol réajusta ses lunettes en avançant dans la ruelle pour saluer Aku en levant la main, un sourire gêné collé au visage. Elle articula un rictus de dégoût en tournant la tête vers lui, un peu de son dîner lui remontant presque dans la bouche. Elle commençait à regretter totalement d’être venue, finalement, et rien ne semblait pouvoir la faire changer d’avis. Après avoir croisé le regard angoissé du garçon et sa démarche hésitante, elle fronça le nez en penchant un peu la tête en arrière.


« J’me casse. »


« Ah- Attendez ! Reitoko-san, c’était après avoir vu de quoi vous étiez capable dans les compétitions… J’ai pas pu m’empêcher d’avoir quelques idées… Et je me disais, comme tout le monde vous dé… N’a pas l’air de trop vous porter dans son coeur… Je me disais que peut-être… »


Avant même qu’Aku ne puisse faire demi-tour, l’élève de Nagatenjouki plongea les mains dans son sac, s’affairant à y sortir ce qui était enfoncé dedans. Il en sortit une sorte de gourde bicolore et de l’équipement en tout genre enroulé dans des sacs plastiques, des vêtements qui avaient l’air d’être destinés à des idols, dont un genre de petit diadème. Se mettant presque à suer, l’adolescent se mit à brandir ce qu’il avait dans les mains vers la fille aux cheveux bleus, dont l’expression, indéfinissable, filait des frusques au visage du garçon.

« Ce... »


« Je pense que tout ça, c’est parce que vous avez l’air effrayante… Presque comme une genre de hum… Délinquante…? A Nagatenjouki Academy, c’est assez malvenu…»


«  Donc je me disais, si on prenait le contrepied de tout ça… Quelque chose de plus mignon ça pourrait marcher ! Si les gens vous trouve adorable, alors, les top students de l’Académie vont se faire connaître plus faci- »


« T-... »


Les clapotis des chaussures d’Akutoku résonnèrent jusqu’à s’arrêter complètement. Tout l’humidité aux alentours avait été comme avalée par un abîme sans fond, remplaçant l’air agréable par un froid mordant qui collait à la peau. Les sacs déchirés du garçon s'effondrèrent au sol, s’imbibant d’eau. Enserré dans une véritable “griffe” faite d’une matière crystalline translucide, le garçon cligna des yeux frénétiquement en voyant que ses pieds ne touchaient plus le sol.

« Tu me poursuis avec une caméra ! Tu m’invites quelque part loin de l’établissement à désobéir au couvre-feu, pour satisfaire tes idées de dégénéré ! Tu te fout de ma gueule ! Kh kh kh ! En plus de ça, tes résultats sont carréments médiocres par rapport à la moyenne de classe ! C’est carrément une invitation à ce que je t’explose la tronche, kh kh ! »


«  Ah-A- Rei-Reitoko-san, une seconde, c’n’est pas- »


Mais les pointes recourbées se resserrant sur ses vêtements comme des tenailles sur des tiges et le sourire de rage rempli de dents pointus de l’adolescente lui indiqua que toute argumentation était inutile. Lui aussi se mit à sourire bêtement, mais de peur, cette fois. Il savait que tout ses camarades la considérait comme un véritable monstre tant socialement que dans ses résultats, mais il n’avait pas imaginé que c’était autant justifié… Non, loin de la vérité. Elle n’avait pas l’air d’une bête sauvage ou d’un monstre. C’était un véritable super-villain de comic book qui le retenait au dessus du sol par la taille, et il commençait à se demander si tout ça n’était pas le pire choix de sa vie après avoir décidé de rejoindre le groupe fermé des nerds de l’informatique.

[ C’est… C’est vraiment une étudiante de première année ? ]


« Perdu ta langue, tronche de cake, kh kh kh ? Hey, je comptais la retirer pour toi, espèce de sale porc suant ! Alors pour toi, je devrais être mignonne hein ? Donc je suis un genre de jouet à mettre en vitrine, ou un truc ? »



L’énorme patte de glace vacilla sur la gauche, puis la droite, suivant la crispation des dents pointues d’Akutoku, et l’expression de terreur du garçon qui, incapable de bouger, était à la manière d’un pantin sous l’emprise totale de la jeune fille.


« Mais si je suis un jouet, alors toi t’es quoi, level 0 ? Et si je t’ouvrais pour savoir ? »



« Je vais l’effrayer tellement qu’il va se pisser dessus. Ensuite, ça devrait lui passer l’envie à lui ou à d’autre de me faire un coup de ce genre de nouveau. »


Une ombre passa sur le visage d’Akutoku Reitoko. Il n’y avait plus grand chose qui semblait pouvoir arrêter le carnage, pourtant, comme une goutte d’eau sur un étang, un léger bruit perturba le silence en la faisant relever la tête. D’un grincement de dent, le démon aux oreilles de lapin et aux dents acérées lâcha un crissement désagréable presque comparable au soupire d’ennui d’une fourchette sur une assiette.


« Quoi, maintenant ? »




Super Villain Aku:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Jeu 28 Déc - 1:14

La journée avait été longue. Profitant d’un jour sans cours, j’avais décidé de passer la journée dans mon rôle de serveuse de café histoire de m’assurer d’avoir assez pour payer le loyer et de quoi manger à la fin du mois. Les clients s’étaient enchaînés sans discontinuer au point qu’il me fallut bien une dizaine de minutes pour perdre le sourire figé que je gardais pour paraître aimable tout au long de la journée. Saluant les collègues qui avaient eu le courage de rester plus tard pour servir les dernières personnes qui étaient restées jusque-là, je pris la direction du vestiaire pour me changer avant de sortir finalement à l’extérieur, passant par la porte de service située à l’arrière du bâtiment.
 
Accueillie par une nuit particulièrement sombre et un froid mordant, je me recroquevillai sur moi-même en espérant perdre le moins de chaleur produite par mon corps possible. Il faisait plutôt humide et quelque chose dans l’air semblait clairement ne pas tourner rond. J’étais fatiguée ce soir-là et j’aurais peut-être dû rester sur l'idée de simplement rentrer pour me coucher et reposer mes jambes endolories en buvant un bon chocolat chaud mais quelque chose me poussait à rester dehors pour voir ce qui se tramait.
 
Me baladant de rue en rue un peu au hasard, je passais d’un quartier à l’autre sans vraiment savoir où j’allais, concentrée pour comprendre la source du malaise qui s’insinuait en moi. Il y avait peu de monde à cette heure-là dans les rues, surtout à cette époque où le froid poussait les gens à rentrer chez eux le plus vite possible et où la nuit tombait sans que l’on ait le temps de s’en rendre compte. C’était définitivement calme et les quelques groupes d’amis que j’avais pu croiser ne m’avaient pas du tout donné l’impression qu’ils étaient entrain de tramer quelque chose de mauvais.
 
Mais c’est là que je l’ai vu. Il y avait un garçon, seul. Un peu chétif, le genre discret qui ne se faisait pas vraiment remarquer, c’était un lycéen de Nagatenjouki vu sa tenue, première chose qui m'interpella compte tenu du fait que le couvre-feu était déjà passé. Bon ce n’était pas si étonnant de voir un étudiant dépasser l’heure pour aller au dortoir et ce n’était même pas le premier que je voyais ce soir-là mais quelque chose chez lui me donnait l’impression qu’il n’allait pas juste voir ses amis pour s’amuser en bravant l’interdit.
 
Il semblait plutôt agité, marchant avec une télécommande dans les mains qui prenait toute son attention si bien qu’il trébucha deux-trois fois en ne voyant pas venir une ou deux pierres sur son passage. Il marmonnait des choses que je ne comprenais pas mais, intriguée, je décidai de le suivre. Si finalement ce n’était rien d’autre qu’un garçon normal allant rejoindre sa copine ou des amis j’aurais simplement perdu du temps et rien ne m’empêchait de juste faire demi-tour si je jugeais que cela n’en valait pas la peine.
 
Il ne fut pas vraiment difficile pour moi de le suivre sans me faire remarquer, concentré qu’il était sur son engin qui projetait sur son visage une pale lumière qui lui donnait une allure de savant fou admirant sa créature se réveiller en criant une phrase devenue si culte que tout le monde l’utilisait sans vraiment savoir d’où elle venait. Il s’éloigna assez rapidement des rues les plus éclairées et se dirigea plutôt vers des coins plus isolés pour rejoindre visiblement un point précis vu qu’il s’arrêtait parfois en se demandant le meilleur chemin pour se rendre là où il allait.
 
Finalement, nous arrivâmes à ce qui devait être le bon endroit puisqu’il s’arrêta au beau milieu d’une place vide, semblant attendre quelque chose ou quelqu’un, toujours penché sur son truc. L’attente ne fut pas très longue mais j’en profitai tout de même pour grimper sur un haut muret donnant sur une cours, restant à l’abri des regards, certaine que personne ne me verrait si je ne le décidais pas.  
 
Finalement, après de longues minutes, une jeune fille arriva. Elle n’était pas bien grande mais quelque chose dans son attitude donnait clairement l’impression qu’elle n’était pas juste une lycéenne qui venait là pour passer du bon temps en bonne compagnie. Elle s’avança un peu dans la lumière et je pus constater qu'elle dégageait vraiment quelque chose de particulier. Ses cheveux bleus coiffés en deux grandes couettes de part et d’autre de sa tête lui donnaient un air d’enfant mais ses expressions comme ses mouvements montraient bien qu’elle était féroce.
 
Commençant à douter en les voyant discuter l’air de rien, je commençais à me dire que je m’étais trompée sur leur compte et qu’il s’agissait peut-être d’un simple rendez-vous amoureux après l’heure du couvre-feu comme j’en avais fait et comme presque tout le monde l’avait fait. Le garçon semblait très nerveux, mais bon, c’était peut-être normal s’il était là pour lui demander d’être sa copine. C’est là que les choses prirent une tournure bien plus… intéressante.
 
Le garçon sortit quelque chose de son sac, de loin je crus voir un genre de petite tenue avec des accessoires un peu grotesques et tirant sur du rose bonbon plutôt que sur des couleurs plus classiques. Je m’attendais un peu à une réaction négative de la part de la jeune fille face aux goûts débridés du garçon mais ce que je vis dans ses yeux et sur son visage était autre chose. En elle je ne perçus que du dégoût et de la haine.
 
Soudain tout s’accéléra et le froid sembla s’intensifier tout autour du couple et de minuscules grains de neige s’agglomérèrent autour du garçon pour finalement former un genre de main griffue en glace qui se resserra sur le garçon, le soulevant du sol tout en le serrant assez pour déchirer ses vêtements. Placée derrière le garçon comme je l’étais, il me fut impossible de voir son expression mais la jeune fille s’approcha en quelques pas de lui, un air de folle furieuse sur le visage, et c’est à ce moment précis que je fus certaine qu’elle allait le tuer si elle le pouvait.
 
Glissant mes mains dans mes poches, j’enfilais mes gants spéciaux et attrapa mon lance-pierre ainsi qu’une bille de terre cuite. Plaçant la bille contre l’élastique, cette dernière partit à pleine vitesse en direction de la tête de la jeune fille. Je profitai du moment de recul qui suivit pour sortir de ma cachette et m’approcher d’eux.
 
Marchant tranquillement il ne me fallut pas très longtemps pour arriver au niveau de la sculpture de glace. Ma main entra en contact avec la griffe et un grand nuage de vapeur d’eau très chaude s’en dégagea, partant en un genre de tourbillon avec la différence de température avec le reste de l'air ambiant. Ma main faisait fondre la glace en un simple contact, coupant la griffe en deux comme dans du beurre et le garçon finit par s’étaler au sol, à nouveau libre de ses mouvements, avant de redresser sa tête dans ma direction, le visage déformé par la peur et le soulagement de voir une véritable héroïne arriver à sa rescousse.
 
-« M… merci… vous… vous me sauvez la vie… » balbutia-t-il.
 
Ne prenant même pas la peine de tourner les yeux vers lui, je fixai l’autre fille d’un air sérieux et menaçant.
 
-« Prends tes saloperies et tire-toi d’ici, sale porc. » dis-je sur un ton un peu agressif.
 
M’avançant de quelques pas vers la lycéenne aux cheveux bleus qui semblait bouillir dans son coin, un léger sourire en coin se dessina sur mon visage tandis que je sentais le défi arriver.
 
-« Je te propose de rentrer chez toi et de méditer sur tout ça, tu n’as pas vraiment intérêt à affronter quelqu’un comme moi, je t'assure… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Sam 30 Déc - 14:55


« Délinquante hein ? Délinquante… J’arrive pas à le croire. Alors que je suis clairement l’inverse. Ça montre bien qu’ils ont de la merde dans les yeux. »


Akutoku Reitoko serra l’énorme masse de glace de nouveau ainsi que celui qu’elle portait. L’arme en elle-même était difficile à contrôler, puisqu’il n’y avait aucune réelle articulation, mais juste cinq pics de glace recourbés pour servir de crochets. En vérité, le simple fait d’appeler cela une griffe de glace et de le concevoir de cette façon relevait de la pur esthétique, puisque n’importe quel rouleau solide aurait suffi à acculer le garçon. Mais il y avait quelque chose de beaucoup plus imposant, de beaucoup plus excitant à faire comme si c’était la main d’Aku qui se serrait sur lui. Est-ce qu’une vulgaire délinquante aurait tenté ce genre d’action recherchée ? La jeune fille en doutait, et cela la conforta d’autant plus dans sa vision des choses.

« Bon et maintenant tu vas me foutre la pa- »

Le bruit que la jeune fille avait entendu juste avant et qui l’avait fait relevée la tête un instant vint se rapprocher à vitesse grand v de son oreille, jusqu’à s’étaler sur sa joue. L’adolescente poussa un petit glapissement en desserrant l’emprise de sa griffe et en fermant les yeux, alors que la douleur se propagea sur sa mâchoire et que l’outil du délit ne se mette à retomber par terre, laissant le visage d’Aku tourné sur le côté. Elle rouvrit un œil humide en regardant d’où avait pu venir le projectile, comprenant trop lentement que son agresseur avait profité de chaque seconde sans pour autant s’épuiser : il était déjà devant elle.

« Aïe aïe aïe bordel-… ! »

Une vague de vapeur vint surprendre une nouvelle fois Aku, lui giflant le visage en l’obligeant à se protéger avec son avant-bras… Son avant-bras qui aurait dû être une couvert d’une masse d’eau gelée. Mais à la place, c’est son petit bras chétif qui lui servit de barrière contre le souffle qui s’était créé lorsque son agresseur avait attaqué. Un esper ? Tout s’était passé assez rapidement et l’adolescente de Nagatenjouki n’avait rien eut le temps de comprendre. Ce qui était sûr, c’est que sa glace avait disparue et que quelqu’un avait décidé de s’inviter à son bizutage occasionnel.

Un gargouillement sans intérêt s’échappa de la gorge de l’étudiant à lunettes qu’Akutoku n’essaya même pas d’écouter. A la place, Aku se concentra sur la personne qui venait d’arriver de nulle part et sur une façon de faire disparaître sa mine décontenancée à elle. Forçant sur les muscles de son visage en lui faisant revenir sa vive douleur à la joue, elle réussit à maintenir un sourire crispé renforçant ses canines pointues et sa haine visible pour tout être vivant. Quelque chose se dégageait de cette fille, quelque chose d’impétueux et d’incontrôlable que la jeune fille eut du mal à discerner clairement, comme une flamme.

« Impossible… Du feu ne peut pas réduire ma glace compressée en gaz, elle est aussi compactée que du ciment... A moins que… Une esper de niveau 4… ? C’est qui, cette nana ? »


« Prends tes saloperies et tire-toi d’ici, sale porc. »

« Hoy hoy… »

Akutoku souffla une volute d’air froid dans l’air qui s’était soudain réchauffé après la décompression. Il ne restait de sa griffe de glace qu’une partie déchiquetée ruisselante de gouttelettes autour de la main de la jeune fille et d’un anneau brisé en train de fondre de part et d’autre de l’adolescent du club de mécanique. La voix de la jeune femme qui avait atterrit dans la ruelle semblait être dépourvue d’appréhension. Aucune peur ne se lisait sur son visage, et aucune hésitation. Qui elle se prenait pour prendre les gens de haut, et pour insulter un élève de Nagatenjouki ? Si elle n’était pas de Judgment, alors elle jouait sur un terrain qui ne lui appartenait pas. En la voyant s’approcher, l’adolescente aux couettes bleues releva un peu la tête sans arrêter de la regarder.

« Je te propose de rentrer chez toi et de méditer sur tout ça, tu n’as pas vraiment intérêt à affronter quelqu’un comme moi, je t'assure… »

« Hein ? »

Akutoku suivit la courbe du sourire de la jeune femme pour pointer ses deux yeux magentas dans les pupilles de l’autre. C’était à elle qu’elle venait d’adresser la parole ? Apparemment, oui. Aku haussa un sourcil en faisant se disloquer la glace autour de sa main, qui se mit à flotter dans les airs autour d’elle comme une barrière mentale la séparant de la jeune femme. L’adolescente jeta un dernier regard à l’invité surprise pour la détailler de haut en bas en s’arrêtant presque sur sa veste en cuir et ses yeux bleu, avant de rouvrir la bouche.

« Vous avez pas l’air d’être de chez Judgment… Et pourtant vous insultez ouvertement un élève de mon académie en dérangeant une entrevue… C’est carrément pas très sérieux, sempai. »

Aku décida de ne pas s’approcher plus, et enfourna les deux mains dans les poches de sa doudoune blanche en se mettant elle aussi à sourire.

« Et bien, on dirait que j’ai une nouvelle occasion de rattraper la soirée. Pas moyen que je laisse s’enfuir cette gêneuse avant de découvrir ce qui a détruit ma glace. »

L’étudiante de Nagatenjouki se mit à sortir une main de sa poche pour pointer le ciel avec son index en regardant la jeune femme dans les yeux.

« Et si on trouvait un meilleur endroit pour ‘‘discuter’’ à propos de tout ça ? J’aimerais bien savoir ce qui a réduit ma glace à néant… Y’à un tas d’usine et de bâtiments industriels dans le coin, on trouvera bien un coin sympas pour s’entretenir toutes les deux, sem-pai. »

Le garçon à lunettes et à la coupe au bol se mit à s’éloigner un peu plus du duo en se trainant et en gardant les fesses au sol et les mains derrière. Il ne pouvait s’empêcher de garder un sourire idiot au visage, mais il n’avait pas grand-chose en commun avec le sourire que s’échangeait les deux filles l’une devant l’autre. L’air était devenu plus pesant, comme si il n’arrivait pas à choisir entre le froid glacial que dégageait le visage d’Aku et la chaleur suffocante entourant l’esper inconnue habillée en rouge et noir. Le garçon rassembla rapidement ses sacs en plastiques trempés et leva la tête en direction du couple.

[ Hhhg… J’ai un mauvais pressentiment, là… Quelque chose me dit que ça va mal finir. Peut-être que je regretterais de partir sans avoir pu jeter un œil à ce que ça va donner… ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Dim 21 Jan - 16:50

L’autre fille, quant à elle, affichait un genre de sourire flippant. Il me serait difficile de dire si c’était à cause de la douleur qui lui donnait ce rictus crispé ou si c’était juste que cette fille était comme ça au naturel. En tout cas elle ne semblait pas vraiment avoir l’habitude qu’on lui parle de cette manière et son air supérieur et haineux envers tout ce sur quoi elle posait les yeux semblait le confirmer. Cette fille devait être haut niveau, déjà sa petite démonstration avec sa griffe en glace qui partait de sa main était presque impressionnante mais en plus il serait assez déplacé pour une élève de bas niveau de se conduire comme ça, et elle se serait déjà fait recadrer par des espers plus puissants.

Et puis il y avait cette aura meurtrière qui planait au-dessus d’elle. Je ne savais pas qui c’était et à première vue, il était facile de la sous-estimer avec ses couettes qui lui donnaient un air un peu enfantin, mais ce n’était pas ma première altercation avec des personnes malveillantes et tous mes sens me criaient que je devais me méfier d’elle.

« Vous avez pas l’air d’être de chez Judgment… Et pourtant vous insultez ouvertement un élève de mon académie en dérangeant une entrevue… C’est carrément pas très sérieux, sempai. » dit-elle d’un ton un peu désinvolte.

Décidément même sa première phrase me faisait l’effet d’ongles crissant sur un tableau noir. J’ignorais alors à qui j’avais à faire mais déjà je me doutais de la façon dont évoluerait les choses et on ne prenait clairement pas la direction d’une franche et belle amitié. La jeune fille sortit une main de sa poche et pointa son index vers le ciel avant d’exposer son idée.

« Et si on trouvait un meilleur endroit pour ‘‘discuter’’ à propos de tout ça ? J’aimerais bien savoir ce qui a réduit ma glace à néant… Y’à un tas d’usine et de bâtiments industriels dans le coin, on trouvera bien un coin sympas pour s’entretenir toutes les deux, sem-pai. »

C’était une trèèèès mauvaise idée. Déjà j’avais obtenu la confirmation qu’elle était d’un niveau élevé vu comme elle était intriguée par le simple fait que l’on puisse abîmer sa glace mais en plus si je la suivais il était certain que l’on allait partir sur un combat, et pas une simple altercation comme il y en avait des dizaines dans les rues la nuit. Non, là nous étions parties pour un véritable combat à fond entre deux espers aux pouvoirs destructeurs.

M’apprêtant à écouter la voix de la raison, j’entrouvris la bouche pour décliner cette invitation aux sous-entendus parfaitement clairs mais aucun son ne réussit à se former dans ma gorge. J’étais comme submergée par une émotion qui me paralysait et m’empêchait de tourner le dos à une telle occasion. Ce n’était pas de la peur ou du stress, mais de l’excitation. L’envie était trop forte et la raison n’aurait pas pu me détourner de ce choix bien que particulièrement dangereux et stupide. Et puis c’est pas comme si j’écoutais ma raison d’habitude, pas vrai ?

Refermant la bouche et reprenant mon sourire en coin, les yeux pétillants d’envie, je répondis presque avec entrain à la proposition de celle qui allait très prochainement devenir une de mes plus grandes adversaires.

-« Bien, on n’a qu’à faire ça. Mais je te préviens, mes arguments sont particulièrement percutants et convaincants, il va pas falloir que tout ça ne soit que des paroles en l’air. Et je sais exactement où aller, suis-moi. »

Dis-je avant de me pencher pour ramasser du bout des doigts la bille que j’avais tiré un peu plus tôt. Six de métal et six de terre cuite, c’était tout ce que j’avais pour me battre mais vu l’endroit où on allait cela ne poserait certainement pas de problèmes.


Plus j’avançais et plus les lieux m’étaient familiers. Je n’étais plus venue depuis mon lycée mais en même temps il n’y avait plus vraiment grand-chose à voir depuis cette fameuse nuit. Petit à petit, les immeubles d’habitations laissèrent place à des hangars et autres bâtiments en construction ou dépôts quelconques.

Finalement, au bout de plusieurs autres minutes, nous arrivâmes enfin devant l’endroit que je cherchais. M’arrêtant un instant pour contempler le grand hangar, je fis signe à celle qui me suivait que c’était ici. Rien n’avait changé depuis la dernière fois et on pouvait voir que les lieux avaient été quittés en panique même s’il n’y avait pas grand-chose à part des palettes et de gros enrouleurs en bois dont les tuyaux avaient depuis longtemps été volés.

Cela dit, je ne m’attardai pas longtemps dans cette salle et me dirigeai plutôt vers un genre de machine posée contre le mur, visiblement un peu déplacée vu qu’elle n’était plus totalement contre le mur. Allant derrière, je m’arrêtai et affichai un large sourire en voyant les escaliers en béton qui descendaient derrière, plongeant dans un noir profond.

Une fois en bas, je me dirigeai vers le tableau électrique pour le rallumer et fus ravie en constatant que l’éclairage fonctionnait encore. Il y avait encore tout, même si tout avait été laissé en désordre, personne n’ayant osé revenir depuis que ce lieu avait été fermé de force.

-« Bien, ici on sera tranquille, c’était utilisé pour organiser des combats entre espers autrefois. Je vais pas tout te détailler mais je t’assure qu’on viendra pas nous déranger ici. Du coup on procède comment ? Tu voulais parler c’est ça ? Je t’attends, je suis prête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Dim 21 Jan - 21:23

« Bien, on n’a qu’à faire ça. Mais je te préviens, mes arguments sont particulièrement percutants et convaincants, il va pas falloir que tout ça ne soit que des paroles en l’air. Et je sais exactement où aller, suis-moi. »

L’étudiante de Nagatenjouki resta silencieuse après la phrase de son interlocutrice, incapable de cacher sur son visage une certaine surprise. Non seulement elle avait accepté sa proposition avec une hésitation qui sur son expression semblait minime, mais en plus elle comptait la conduire vers l’endroit où ‘‘ça’’ allait se passer. Aku revint rapidement à elle en restant intriguée face au personnage. Qui est-ce qu’elle était pour être autant sûr d’elle ? Il y avait quelque chose dans cette fille qui agaçait Akutoku cependant, et elle avait de plus en plus envie de lui montrer de quoi elle était capable, histoire de lui faire disparaître cet air suffisant.

[ Et quel âge elle a, au juste ? Elle a l’air plus grande que moi, mais ça veut pas dire pour autant qu’elle est plus douée… Ce genre de personne a besoin d’un bon coup de pied dans l’cul pour le comprendre ! ]

Voyant que la fille inconnue s’était mise à ramasser ses projectiles ridicules en se préparant à repartir, Aku décida de revenir quand à elle du côté de l’autre garçon. Pas pour voir si il était tombé dans les vapes, mais pour jeter un coup d’œil aux frusques qu’il avait ramené. Elle se baissa et ramassa un des sacs en plastique encore tiède après l’explosion de vapeur sans se soucier du regard de l’étudiant qui s’était éloigné. Une gourde en plastique et un tas de babioles colorées inutiles. Akutoku ouvrit son costume rembourré pour y glisser la gourde avant de toucher quelque chose de dur dans une poche intérieur de sa veste. Le contact avec la surface lui fit articuler un sourire, comme si elle venait de se rappeler de quelque chose.  Les morceaux de glace autour d’elle et une partie de l’humidité de l’air vinrent se rassembler dans une longue lamelle qu’elle récupéra à une main.

[ Ça fera l’affaire. J’aurais pas besoin de plus pour la mettre à genou. ]

Au signe de la fille aux cheveux noirs, Akutoku décida enfin de regarder réellement autour d’elle pour analyser le terrain. Son cerveau était du genre à enregistrer rapidement les petits détails comme les gros quand elle s’y mettait, et il ne fallut pas bien longtemps pour qu’elle forme un plan mental grossier de son environnement. En voyant que sa camarade ne s’intéressait pas spécialment à l’endroit mais plus à une masse sombre sur le côté avant de descendre d’un escalier, la jeune fille se redressa pour regarder son manège, juste au moment ou ses yeux captèrent le changement de lumière. L’électricité fonctionnait ET ce coin était apparemment connu de sa camarade.

[ Où est-ce qu’on est, au juste ? ]

« Bien, ici on sera tranquille, c’était utilisé pour organiser des combats entre espers autrefois. Je vais pas tout te détailler mais je t’assure qu’on viendra pas nous déranger ici. Du coup on procède comment ? Tu voulais parler c’est ça ? Je t’attends, je suis prête. »

Une nouvelle expression de surprise s’articula sur le visage d’Akutoku mais cette fois, il était accompagné d’une grimace. ‘‘Combat entre esper’’ ? ‘‘Autrefois’’ ? En corrélant ça au fait qu’elle connaissait l’endroit et qu’elle avait apparemment des capacités importantes, l’étudiante de Nagatenjouki ne put s’empêcher de frissonner. Visiblement, son habitude à sous-estimer les gens et les situations avait frappé de nouveau, mais comment est-ce qu’elle avait pu prévoir ça, au juste ? Tomber contre une espèce de ‘‘combattante clandestine’’… Non, qu’est ce qui lui prouvait qu’elle avait déjà combattu ? Peut-être que cette fille connaissait juste cela grâce à des rumeurs, ou peut-être même qu’elle avait tout inventé. Furieuse contre elle-même d’avoir frissonné, Akutoku serra les dents en un sourire mauvais.

[ Qui elle est, qui s’en soucie ? Je vais lui rouler dessus et elle va comprendre que c’est ELLE qui devrait avoir peur et que c’est ELLE qui n’a pas compris à qui elle avait adressée la parole. C’est ELLE qui me sous-estime ! ]

Gonflée par une énergie nouvelle, L’étudiante de Nagatenjouki dans sa combinaison blanche lâcha la lamelle de glace qui se reposa contre le sol. Posant son pied dessus, elle regarda sa camarade qui remontait de derrière le compteur éléctrique, puis releva la tête pour la regarder dans les yeux.

« Ouais, ‘‘parler’’. Au final, je m’en fiche pas mal du comment du pourquoi. Et je m’en fiche pas mal de qui tu es, Kh kh. Mais ta capacité, là. Quoi que t’ai fait… Je vais la battre. »

Le morceau de glace de plus d’un mètre de long qu’Aku avait porté avec elle sur tout le chemin comme si il ne pesait que quelques grammes se mit à émettre des petits craquements. Une pointe se forma sur un bord puis se détacha de la planche de glace pour former un genre de petit javelot qui flottait dans les airs.

[ Le point majeur d’un affrontement d’esper, c’est de connaître le pouvoir de son adversaire. Mais là, c’est elle qui a déjà pu voir ma capacité à l’œuvre, ce qui fait que je suis en mauvaise posture dès le début. Il faut que je découvre comment elle a pu créer cette… Chaleur. Ensuite, je trouverais une faille dans sa technique et je l’acculerait avec de la force brute. ]
Le morceau de glace dégagé devait être à basse température, car l’air autour d’Aku s’était refroidit, dénoté par la petite volute de fumée qui s’échappa de sa bouche après qu’elle ait expirée. Elle leva d’un geste mesuré sa main, puis fit un mouvement avec celle-ci comme si elle faisait tomber un livre devant elle. Le petit javelot se mit instantanément à l’horizontal pointe dirigée vers la fille habillée en noir, puis fila à toute vitesse dans sa direction sans crier gare. Un sourire s’élargissa sur le visage de l’étudiante qui lâcha une nouvelle volute de fumée. Sans même y accorder beaucoup d’intérêt, elle commença à former une mince barrière translucide devant elle avec la vapeur d’eau contenue dans l’air.

« Allez, montrez-moi ce dont vous êtes capable, sempai ! Vous allez voir que quoi que ça puisse être, je suis bien meilleure ! »

Akutoku n’attendit pas qu’elle agisse et sortit l’objet qu’elle avait dans sa combinaison à oreilles de lapin. Le bruit du métal claqua dans l’air alors qu’elle étendit la main qui tenait l’outil. C’était un genre de cutter dont la lame brillait jusqu’à la fille aux cheveux noirs grâce aux lumières au dessus d’elles deux. Quoi que soit sa fonction première, il semblait être capable de couper plus que du papier. Aku fit un mouvement rapide avec celui-ci après qu’un autre petit morceau de glace se soit retiré de sous le bloc à son pied. Elle aiguisa la pointe d’un nouvel petit javelot, et le projeta en direction de son adversaire en le faisant raser le sol pour qu’il vienne rejoindre la course du premier projectile, plus gros. Des étincelles suivaient le chemin du petit javelot qui traçait une ligne sur le sol, pendant que la pointe de glace plus grosse, la première lancée, fusait à toute vitesse vers la fille aux cheveux noirs en vrillant dans l’air.

[ Deux attaques localisées en même temps ! Qu’est ce que tu vas faire cette fois, hein ? Tu vas bien être obligé de me découvrir cette saleté de capacité ! ]

« Rien de personnel, mais si tu veux abandonner, il va falloir le dire maintenant, parce que je suis tout juste en train de commencer à m’amuser là, sempai ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 22 Jan - 1:06

La jeune fille grimaça légèrement après ces mots. Peut-être en avais-je trop dit et se méfiait-elle désormais, mais bon, cela m’importait peu. Le combat promettait d’être passionnant et il n’était plus l’heure de parler bien mais de se préparer à ce qui allait arriver. Je me demandais comment les hostilités allaient commencer, je ne comptais pas démarrer le combat moi-même, après tout si l’affrontement pouvait être évité ce serait décevant mais mieux. Cela dit c’était peu probable et c’est gagnée par une nouvelle énergie que l’autre esper prit la parole, visiblement à nouveau sure d’elle, pour peu qu’elle ait vraiment douté à un moment.

« Ouais, ‘‘parler’’. Au final, je m’en fiche pas mal du comment du pourquoi. Et je m’en fiche pas mal de qui tu es, Kh kh. Mais ta capacité, là. Quoi que t’ai fait… Je vais la battre. »

Ces mots m’emplirent d’une excitation comme je n’en avais jamais ressentie et je ne pus retenir un grand sourire qui se dessina sur mon visage, dévoilant mes dents dans une expression à demi-amusée. Ça y est, le grand frisson du combat allait arriver et cela faisait un bon moment que je n’avais pas affronté autre chose que des bas levels et de simples délinquants sans aucun intérêt.

Arquant légèrement les jambes, je me mis en position, main gauche fermée en avant, juste devant mon visage et la main droite un peu derrière, ouverte et la paume tournée vers moi. J’avais un avantage certain sur elle, elle ignorait tout de ma compétence alors que j’avais eu droit à une petite démo de la sienne juste avant de venir ici. A la limite, tout ce qu’elle savait c’était que je me débrouillais vraiment bien avec un lance-pierre.

D’ailleurs je n’avais pas remarqué jusque là mais elle avait avec elle un genre de gros morceau de glace qui commença à émettre un craquement menaçant alors qu’un petit morceau s’en détachait pour former une pointe acérée. Enfin, elle allait lancer les hostilités.

D’un simple mouvement de la main, elle pointa sa petite lance dans ma direction et l’envoya à pleine vitesse droit vers moi. Elle ne plaisantait pas en tout cas, car si je me prenais ça de plein fouet je risquais clairement ma vie ou au moins un passage urgent à l’hôpital.

« Allez, montrez-moi ce dont vous êtes capable, sempai ! Vous allez voir que quoi que ça puisse être, je suis bien meilleure ! » dit-elle, visiblement grisée par l’excitation du combat elle aussi.

Cela dit j’étais prête. Ne bougeant pas d’un pouce, j’observai le javelot foncer tranquillement vers moi, bientôt rejoint par un deuxième qui rasait le sol, créant un sillon derrière lui en raclant le bitume.

Soudain, alors que le javelot frottant le sol était encore à plusieurs mètres de moi, il émit une volute de vapeur d’eau tout autour de lui tandis que le sol avec lequel il était en contact montait brusquement à quelques centaines de degrés. Une fois sure que l’autre esper ne pouvait plus le voir à cause de la vapeur, j’en profitai pour fondre une petite partie du sol juste devant le javelot et fis comme un genre de vaguelette de bitume qui vint l’engloutir, finissant de le réduire à l’état de gaz à peine un instant après qu’il n’ait commencé à fondre.

Le deuxième arriva presque à moi et je tendis ma main droite, paume en avant, pour le recevoir. La matière en fusion que j’avais gardé dans la main après l’avoir utilisée pour fondre la griffe de glace s’écarta un peu de ma paume pour venir épouser le javelot le plus haut qui émit à son tour un nuage de vapeur d’eau en provoquant un grand bruit semblable à celui d’un steak qu’on mettrait sur une poêle.

Faisant un pas de côté, la boule de matière en fusion revint se lover dans ma main tandis que j’attrapai mon lance pierre dans la main gauche et une bille en métal du bout des doigts de la main droite. Refaisant ce geste que j’avais déjà fait un peu plus tôt, je mis la bille contre l’élastique et l’envoya à pleine vitesse. Cette fois, le cœur en métal de la bille s’échauffa, gardant encore une surface tout à fait normale alors qu’elle fondait de l’intérieur.

Le tir ne partit cependant pas dans la direction de la fille de glace mais un peu à côté. Cela dit, après avoir parcouru quelques mètres, elle vira d’un coup et changea de direction pour partir directement vers la tête de l’autre esper sans ralentir.

Il fallait que je vienne à bout de ce morceau de glace d’où elle tirait ses lances avant de pouvoir m’approcher et la bloquer totalement jusqu’à ce qu’elle abandonne. J’étais certaine qu’en terme de puissance brute, je pourrais la battre, il fallait juste la jouer correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 22 Jan - 1:42

[ Que- ?! ]

Le visage d’Akutoku Reitoko se déforma en même temps que l’air devant sa vision. Une masse de vapeur avait apparu devant sa vision entourant son premier javelot, perturbant son contrôle en l’empêchant de modifier sa trajectoire. L’instant d’après une nouvelle torsion de l’air causée par la chaleur, son pic disparu, semblant avoir été englouti par le néant.

[ Bordel, j’ai rien eu le temps de voir ! Mais il me reste le deuxième ! ]

Cette fois, Akutoku décida de focaliser toute son attention sur les actions de son adversaire. La fille habillée en cuir noir releva la paume de sa main, venant accueillir son deuxième projectile avec quelque chose qui se contorsionnait dans sa main. La même intense chaleur s’enroula autour du pic en l’avalant, faisant perdre tout repère à l’étudiante de Nagatenjouki. Cependant, les actions de la jeune fille aux couettes bleues n’avaient en aucun cas été inutile. Elle ne put s’empêcher de sourire après avoir jeté un œil au sol, là où avait disparu son premier projectile. Le sol était encore écarlate, comme si il avait été chauffé au fer rouge, et il arborait une forme rappelant une petite vague. Aku releva son regard vers la boule dans la main de son adversaire.

[ Kh kh… C’est de la psychokinésie. J’en suis sûr maintenant, elle peut bien créer ou manipuler de la chaleur… Mais pour faire disparaître ma glace comme ça, elle doit être incroyablement intense. Quelque chose qui tord le béton et qui réduit ma glace en gaz… C’est pas simplement du feu. C’est un genre de bouillonnement… Une forme différente… Une liquéfaction des matériaux avec de la chaleur ? C’est mauvais… C’est pire que je le pensais… ]

Cependant, elle avait réussit à récupérer beaucoup d’informations grâce à ses deux leurres. Elle s’était retenu de faire quelque chose pendant le combat et maintenant qu’elle y réfléchissait, elle avait bien fait car elle pourrait profiter de cet effet de surprise pour la piéger au bon moment. Mais en s’attardant à réfléchir, Akutoku n’avait pas fait attention à l’arme que son adversaire dirigeait vers elle. Avant que l’étudiante aux couettes bleues ne puisse faire un pas de recul, elle avait déjà lâché l’élastique de son lance pierre.

[ B-Bordel ! C’est ses satanés projectiles de mes deux ! P-pas le temps d’esquiver ! ]

Akutoku avait beaucoup de qualités, mais la force physique, la vitesse et l’agilité n’étaient pas son fort. Peut-être que si elle avait vraiment des muscles un tout petit peu développés elle aurait pu se jeter à terre pour éviter, mais elle avait tellement peu confiance en la tenu de ses articulations si elle faisait cela qu’elle se retint. Levant son avant bras devant elle par réflexe, elle en oublia presque ce qui se trouvait devant elle. Le projectile de son adversaire fila dans sa direction après une reprise de sa trajectoire (sûrement de la psychokinésie, de nouveau) puis s’incrusta dans une matière invisible devant Aku, envoyant des petits morceaux de glace translucide dans les airs tout autour. Piégé à quelques centimètres de l’adolescente par un mur, la petite balle de métal explosa finalement, projetant de nouveau éclats de cette barrière en tout sens.

[ J’ai bien fait de l’activer avant… J’ai pu solidifier la zone d’impact. Si ce truc m’avait touché, ça aurait mal finis. ]

Profitant de la surprise, Akutoku lança un nouveau sourire et un regard vaniteux à la fille aux cheveux noir, qu’elle regarda presque de haut, maintenant qu’elle pensait contrôler la situation.

« Ah, c’était sensé me toucher, kh kh ? On dirait que ça n’a pas marché, hein. Comme ça, on est quitte. »

Akutoku Reitoko claqua des doigts au moment ou son adversaire semblait prêt à se remettre en position. La fille aux cheveux bleus fit un petit bond en arrière pour prendre de la distance, sans avoir peur de ce qu’il y avait derrière elle grâce à sa dernière analyse du terrain. Elle fit un mouvement vif avec le cutter qu’elle portait à la main droite, dessinant une ligne dans le vide. Sa planche de glace se leva avec elle, venant rejoindre sa position en laissant s’échapper des petits fragments de glace pointus comme ceux qu’elle avait déjà utilisé sur la fille manipulatrice de chaleur.

[ J’ai besoin de plus de données. Et pour ça, je vais changer de tactique. Si elle doit s’occuper de chaque projectile séparément avec sa capacité et m’empêcher de les voir pour pas que je change leur trajectoire… Alors ça veut dire qu’elle doit être vulnérable au nombre de cibles différentes ! ]

Akutoku termina le mouvement dans le vide avec son cutter, alors qu’une dizaine de petits pics de glace de la même taille que ses mini javelots se mirent à fuser vers son adversaire comme une nuée de flèche sifflantes tombant sur une armée. Toutes les petites pointes semblaient rapides mais surtout, les trajectoires qu’elles prenaient n’étaient pas entièrement uniformes, certaines partaient un peu plus sur les côtés tandis que d’autres s’élevaient ou s’abaissaient, comme si les flèches s’éloignaient les unes des autres.

« Tu croyais vraiment que tu m’aurais avec un petit tour comme ça ? Je te l’ai dis, non ? Je suis aussi un sacré morceau, alors ne me sous-estime pas ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Ven 26 Jan - 0:34

Cela dit, la bille finit sa course avant de rencontrer sa cible. Heurtant un genre de paroi à peine visible que je devinai être de la glace, elle s’écrasa en déployant le liquide incandescent qu’était devenu son cœur. Un petit nuage de vapeur s’éleva tandis que la glace entrait en contact avec un liquide beaucoup plus chaud.

Le combat avait commencé à peine quelques secondes auparavant et l’air commençait déjà à s’échauffer et à devenir lourd, empli d’une vapeur d’eau chaude. Il n’y avait pas encore de condensation ni rien mais l’air chaud était légèrement plus désagréable à respirer. Cela dit, habituée à ça, je me doutais que la chaleur grandissante dérangerait bien plus vite l’autre fille même si on n’en était pas encore arrivées au niveau où ça influerait ne serait-ce qu’un peu sur le combat.

« Ah, c’était sensé me toucher, kh kh ? On dirait que ça n’a pas marché, hein. Comme ça, on est quitte. » dit-elle, visiblement fière d’elle malgré le fait que l’attaque qu’elle avait arrêté n’était vraiment rien.

Soudain, elle claqua des doigts alors que je me remettais en position, prête à me défendre. La jeune fille aux cheveux bleus fit un bond en arrière et fit un geste avec le genre de couteau qu’elle avait sorti, comme si elle tranchait l’air devant elle. Son gros morceau de glace se mit en branle, reculant avec elle tout en laissant échapper plusieurs morceaux de glace qui vinrent flotter, se plaçant derrière sa main, comme si elle leur avant indiqué avec son geste l’endroit où elle voulait qu’ils se placent.

Comptant les espèces de lances en glace, je pus en dénombrer dix, toutes aussi acérées les unes que les autres. Chacune d’entre elles partit soudain dans ma direction, à la même allure que les précédentes. Elles approchaient en prenant des trajectoires différentes, ressemblant presque à un escadron d’avions de chasses se mettant en formation d’attaque.

« Tu croyais vraiment que tu m’aurais avec un petit tour comme ça ? Je te l’ai dis, non ? Je suis aussi un sacré morceau, alors ne me sous-estime pas ! »

Inspirant longuement, me remettant droite, je fis un geste avec les mains, comme si je cherchais à soulever un objet avec la pensée. Le sol tout autour de moi s’échauffa soudain et se liquéfia, se soulevant rapidement. Me concentrant sur ma tâche, j’imprimai un mouvement de rotation à la matière qui forma une barrière autour de moi, mes cheveux se soulevant à cause de la masse d’air s’échauffant et remontant donc vers le haut.

Je ne m’attendais pas à ce que les projectiles viennent s’écraser dans ma barrière mais au moins j’étais totalement protégée. Le mouvement circulaire de la masse autour de moi me permettait de laisser un petit « trou » où ne passait pas le liquide devant mon visage, me permettant de pouvoir observer mon opposante.

Reprenant un sourire qui se voulait plus déterminé et bien moins amical, je commençai à m’approcher doucement, la barrière continuant de tournoyer en suivant le déplacement.

-« Si tu dois faire une punchline à chaque fois que tu fais un truc, tu vas finir par t’essouffler avant que je n’ai le temps de m’amuser, tu sais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Ven 26 Jan - 1:28

Akutoku Reitoko releva instinctivement son bras devant elle, alors qu’une intense vague de chaleur ne vienne lui caresser la peau. Les calculs de directions de ses projectiles avaient tous disparus de son cerveau : ils avaient été réduits à néant. La jeune fille rabaissa un peu son bras pour regarder de plus près ce qui se tenait devant elle, mais elle eut du mal à le nommer avec exactitude, malgré le fait qu’elle ait eu l’occasion de voir sa formation. La masse informe s’était dressée devant son adversaire en lui renvoyant elle-même en image mentale.

[ …Une barrière, hein ? Donc c’est vrai, quand on arrive à un certain niveau, on est obligé de mettre au point certaines techniques… ]

Mais l’image de sa barrière de vapeur d’eau vint rapidement se brouiller comme l’eau d’un lac dans lequel on aurait jeté un caillou. Non, ce n’était en aucun cas comparable avec la mince couche de vapeur d’eau pressurisée. Cette grosse masse de matière en fusion avait dévoré sa glace instantanément et n’avait pas eut le moindre besoin de mise en place particulière. De plus, d’ici, Akutoku ne voyait tout simplement aucune façon de passer au travers. La mince interstice dans laquelle apparaissait le visage de Lena dans cet objet tournant semblait tout simplement une fausse piste : la chaleur aurait arrêté un de ses projectiles avant et même si il avait été assez pressurisé, un simple mouvement ridicule du mur de lave l’aurait réduit à néant avant qu’il ne traverse.

[ M-merde ! C’est quoi ce pouvoir au juste… ?! J’ai jamais vu une telle capacité à l’œuvre… Non, abrutie ! Pas l’moment ! ]

« Si tu dois faire une punchline à chaque fois que tu fais un truc, tu vas finir par t’essouffler avant que je n’ai le temps de m’amuser, tu sais ? »

Un sourire impétueux s’était formé sur le visage de la fille vêtu de cuir noir qui avançait en même temps que sa barrière en fusion. Akutoku n’arriva pas à s’empêcher de faire un pas de recul, et fut anéantie par cette réalisation. Pas par le fait qu’elle se battait contre un ennemi qui était bien plus effrayant qu’elle l’avait prédit, mais plutôt parce qu’elle était à présent contrainte de montrer de la faiblesse. Incapable de sourire, l’étudiante de Nagatenjouki articula une grimace de rage, ses canines pointues appuyant les unes contre les autres dans un grincement désagréable. Alors que son adversaire avançait, Aku fit un nouveau pas en arrière en relevant ses bras devant elle : la barrière de vapeur d’eau gelée laissée sur le chemin avait été dissipée comme un rien par la fille aux cheveux noirs.

[ C-cette chaleur ! Ça traverse ma combinaison ! ]

Tout d’un coup, le visage d’Aku grimaçant se décomposa en une expression de réalisation. Son adversaire se retenait totalement depuis le début. Si elle pouvait faire fondre le béton et le métal, alors le tissu ne devait être rien pour elle. Même si on sortait du tissu de la peau ou des cheveux, Les vêtements portés par la jeune fille auraient très bien être tout simplement carbonisés sur elle par le pouvoir de son adversaire : le tissu brûlant se serait aggloméré sur sa peau et le combat serait terminé dans tout les sens possiblement imaginable. Mais ce n’était pas de la peur cette fois qui se lisait sur le visage de l’adolescente. C’était de la pure colère.

[ Elle… Elle ne va pas à fond du tout… Elle se retient contre moi ! ]

Akutoku Reitoko aplatissa son pied droit devant elle, faisant un pas en avant en faisant claquer son cutter dans le vide derrière elle. Ses deux yeux, derrière ses lentilles magentas, rayonnaient d’une détermination nouvelle. D’un coup de pied, le morceau de glace dangereusement proche de Lena et de son armure et qui commençait à souffrir de la chaleur se contracta sur lui-même. Il avait bien baissé avec tout les pics qu’il avait servit à fabriquer, mais il était encore assez long pour dépasser le front d’Aku si il était placé à la verticale. Mais au lieu de servir de règle, celui-ci se brisa en deux morceaux au niveau de la moitié. Le premier morceau le plus proche d’Akutoku fonça dans sa direction, lui permettant de l’attraper dans la main gauche.

« Arrête de me regarder dans les yeux, kh kh ! Je vais pas te laisser me ridiculiser, sale lâche ! »

La deuxième partie de la planche fut l’objet d’une pression importante en hauteur puis fut éjectée au dessus de Lena en frôlant le plafond. Quelques bruits de craquements caractéristiques retentirent avant que l’objet nouvellement façonné ne file à toute vitesse en direction de l’armure mobile. Akutoku n’était pas capable de manipuler un objet derrière un obstacle avec précision, mais la raison pour laquelle elle avait visée l’armure était tout autre : une simple volonté de la traverser.

[ Pression maximale ! Une forme qui puisse passer au travers… Une forme qui puisse passer au travers d’un truc aussi emmerdant… Une forme qui découpe cette saloperie de capacité de merde ! ]

Les craquements s’étaient enfin arrêtés, mais par le bruit de rotation et du souffle de vent laissé sur son chemin. Ce qui descendait à tout vitesse vers la barrière de matière en fusion était une véritable roue de scie dentée de plus d’une cinquantaine de centimètres de diamètre. Ainsi compressée, la glace était devenue extrêmement fine et avait donc pu s’allonger, mais les molécules de dioxygène étaient tellement rapprochées les unes des autres que la glace était aussi compacte que du béton armé.

« ALORS VIENS AVEC MOI AVEC TOUT C’QUE T’AS !!! »

La scie vrilla dans la barrière en jetant aux alentours une vilaine fumée grise alors que Aku préparait déjà sa prochaine attaque en relevant le morceau de glace dans sa main gauche, son visage crispé par la colère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 5 Fév - 1:38

J’avançais lentement vers mon adversaire, pas à pas. C’était assez galère de maintenir la barrière comme ça tout en me déplaçant mais ce n’était pas la première fois que je le faisais alors je me débrouillais pour réussir à maintenir un rythme constant et une épaisseur uniforme à la structure. Le regard rivé dans les yeux de mon adversaire, je pus déceler une pointe de panique dans son regard tandis qu’elle reculait d’un premier pas. La température dans mon cocon augmentait rapidement mais elle était encore loin d’être insoutenable, me laissant encore quelques minutes avant de devoir lâcher ce que je considérais comme ma protection ultime ce qui serait amplement suffisant pour me permettre de finir ce combat par une éclatante victoire face à l’autre fille au regard si particulier.

Elle recula à nouveau d’un pas et se protégea le visage avec ses bras, ce qui me faisait sourire d’autant plus devant la futilité d'un tel geste. Elle qui maîtrisait la glace et qui semblait si suffisante, elle ne devait pas souvent se retrouver confrontée à une telle chaleur et une telle adversaire. C’était aussi mon cas en réalité, les espers de haut niveau et ouverts à un affrontement étaient rares, mais j’étais tellement sûre d’avoir l’ascendant sur elle que pour le moment, seule la perspective de la victoire comptait pour moi.

Soudain, le visage d’Akutoku changea du tout au tout. Reprenant son expression haineuse et énervée qui lui allait si bien, elle découvrit ses canines acérées, un rictus effrayant reprenant le dessus sur toute autre émotion visible que ce soit sur son visage comme dans son regard. Mettant un coup de pied dans ce qu’il restait de son bloc de glace, elle le cassa en deux, prenant la première moitié dans sa main gauche tandis que l’autre partie s’éleva avant de venir passer au-dessus de moi.

« Arrête de me regarder dans les yeux, kh kh ! Je vais pas te laisser me ridiculiser, sale lâche ! »

Lâche ? Je ne compris pas vraiment sur le moment ce qu’elle voulait dire par là. Peut-être considérait-elle le fait de me mettre dans ma barrière comme un acte lâche mais après tout elle en avait fait de même en formant une fine barrière de glace autour d’elle plus tôt. Grimaçant légèrement sous l’incompréhension et à cause de la légère insulte, je ne détournai cependant pas le regard du sien, attendant de comprendre ce qu’elle avait en tête.

Le morceau de glace qu’elle ne tenait pas dans la main avait disparu de mon champ de vision mais je ne m’en inquiétais pas outre mesure, j’étais totalement entourée par le béton en fusion et un simple morceau de glace ne pourrait de toute façon pas la percer, il se contenterait de disparaître dans un nuage de vapeur, mais l’assurance soudaine de mon adversaire me fit douter un instant.

« ALORS VIENS AVEC MOI AVEC TOUT C’QUE T’AS !!! »

Détournant finalement le regard de mon opposante, je fis un léger trou dans la barrière au-dessus de moi pour pouvoir observer comment se comportait le gros morceau de glace qui semblait avoir perdu en taille mais gagné en dangerosité. Ayant pris l’apparence d’une scie circulaire, il s’approchait à grande vitesse en tournoyant sur lui-même, espérant peut-être pouvoir traverser la couche de matière rouge vif pour venir m’entailler.

Me tournant à nouveau vers mon adversaire, il me fallut réfléchir à toute vitesse pour trouver un plan d’action. J’étais très proche d’elle désormais et ce moment était probablement la meilleure occasion pour pouvoir l'attaquer de front. La véritable difficulté que j’affrontais dans ce combat comme dans tous les autres était de réussir à gagner sans blesser gravement l’adversaire. Abandonnant mon sourire, je plantai à nouveau mon regard dans le sien avant de lancer mon ultime offensive, visant un superbe échec et mat, ce qui me permettrait de gagner sans devoir vraiment lui porter un coup dont elle ne se remettrait jamais totalement.

Au moment où la scie entra presque dans ma barrière, cette dernière s’écarta pour me laisser sortir avant de s’écraser sur elle-même, ensevelissant le morceau de glace qui s’évapora en un instant. Me propulsant vers l’avant, je pris mon lance-pierre et tirai vers la fille tout en me propulsant dans sa direction pour la forcer à se mettre en garde. Ma main droite, qui était libre après avoir lâché la bille, vint pénétrer le sol pour en retirer une pleine poignée de béton fondu qui resta dans ma paume tandis que je rangeai mon lance-pierre en couvrant la faible distance qui me séparait de ma cible en quelque pas à peine, le regard déterminé.

Me retrouvant presque immédiatement au contact, je tendis ma main droite en avant, vers le morceau de glace de la fille et le magma s’écarta, prenant une forme parabolique tout en s’approchant de ce qui ressemblait à une lance de glace que l’ice queen de Nagatenjouki tenait dans sa main. Ensuite, ma main gauche prit de la vitesse, se dirigeant vers la mâchoire de la lycéenne en décrivant un arc de cercle dans un magnifique uppercut qui, je l’espérais, ferait un maximum de dégâts au moment de l’impact.

-« Je vais t’apprendre à ne pas provoquer les mauvaise personnes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 5 Fév - 8:14

[ La glace renforcée n’a tenu qu’un… MERDE ! DEFENSE…- ! ]

Se décidant de nouveau à l’utiliser, Akutoku dut faire un choix alors que son ennemie fonçait dans sa direction. Le fait qu’il y en avait beaucoup dans l’air au lieu d’être un point positif rendait le choix encore plus difficile à faire : Si elle décidait de l’utiliser plusieurs fois, alors il ne fourirait pas de défense adéquate pour ce qu’elle préparait. Rapidement dans son dos, elle fit en sorte de rejoindre les deux choses qu’elle avait dans les mains. Elle ne pouvait pas changer la forme sans visuel, mais en ressentant le contact de ses deux armes, c’était plus facile. Le tout maintenant, c’était de tout bien planifier.

[ Maintenant que je l’ai vérifié… Je ne peux plus me permettre de perdre ! ]

C’était donc décidé. Akutoku ne l’utiliserait qu’au dernier moment. Déjà, son adversaire était dangereusement proche. La jeune fille n’imagina pas qu’elle s’apprête à sortir son lance pierre. Aku ne savait pas vraiment où la balle avait attérit puisque la douleur qu’elle ressentait dans l’instant semblait se transmettre un peu partout et le choc l’avait carrément fait reculer de quelques centimètres sur le côté. Elle serra les dents en encaissant le tout. Ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas souffert comme ça, elle avait presque oublié la sensation.

[ Le bon timing… Le bon timing ! ]

Akutoku croisa le regard imperturbable de son adversaire. Elle ne semblait même pas avoir regardé si son tir avait fait mouche et s’était déjà occupé de couper la distance entre elles deux. En sentant une nouvelle vague de chaleur lui caresser le visage, Aku compris que si elle l’avait voulu, à cette distance, elle avait sûrement pu tout simplement la faire fondre entièrement.

[ Donc… C’est ça que ça fait d’être contre un adversaire plus fort que soi… ]

Un petit clac se fit entendre derrière l’adolescente alors qu’elle jetait un coup d'oeil derrière elle. Plus que quelques secondes. Elle échangea de nouveau ses deux mains en regardant en avant. Le coup de poing arrivait. Le coup de son adversaire, une frappe qui devrait sûrement être assez pour la faire tomber dans les vapes au premier contact avec sa mâchoire. L’autre main de la fille habillée en cuir noir détruisit la lance de glace d’Aku, laissant sa main gauche de nouveau libre. Celle-ci, au dernier moment, retira totalement sa garde en enfouissant sa main gauche dans sa veste et en laissant sa main droite aller au vent avec ce qu’elle contenait.
[ Maintenant ! ]

La vapeur d’eau accumulée dans l’air grâce à la chaleur et aux nombreuses attaques de glaces réduites à néant vint se rassembler devant le visage d’Aku. Le poing de son adversaire traversa une couche à peine dure comme du carton alors que la deuxième éclata comme du verre en lançant de petits morceaux translucides en tout sens. La jeune fille aux cheveux bleus tomba dos contre le sol, ses yeux cachés par l’ombre de sa capuche, visiblement sonnée par l’attaque. Elle était désormais dos au sol et son expression s’était mué en un espèce de soupire de douleur figé. Du moins, jusqu’à ce qu’elle se mette à sourire à son adversaire.

« Ça fait une sacré quantité de vapeur d’eau dans l’air, à force de faire fondre tous les trucs qui te tombent sous la main… »

Se retournant sur le côté, Aku savait dans tous les cas que son adversaire allait réagir au quart de tour en voyant que l’uppercut ne s’était pas connecté. L’étudiante profita que son adversaire n'est pas réussi son attaque dpour envoyer ce qu’elle avait dans la main gauche. Semblant être un simple pic de glace comme tous les autres, son adversaire s’en préoccupa à peine vu la détermination se lisant sur son visage.

[ Si je fait en sorte qu’elle soit dure comme du béton, elle va durer un instant, mais au moins elle ne fondera pas avant d’atteindre l’obstacle… J’ai juste besoin de désactiver mon pouvoir quand elle entre pour la projeter à grande vitesse au dernier moment ! ]

Et c’est ce qu’elle fit. Au moment ou le pic entrerait dans une partie de barrière fondue, l’objet de glace se compressarea encore plus, avant de se décompresser instantanément, se dissipant tout simplement dans la lave comme si de rien n’était. Cependant, il y avait quelque chose à l’intérieur de la glace. Un objet qui traverserait la mince couche de chaleur qui séparait encore l’adversaire d’Aku de sa barrière : un cutter. L’arme blanche chauffée au fer rouge filerait en direction de l’épaule de la fille aux cheveux noirs. Akutoku devait utiliser chaque seconde que cette diversion agressive pourrait lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 5 Fév - 14:12

C’est alors que je sentis une légère résistance avant que le coup de poing n’atteigne sa cible. Une fine barrière de glace avait suffi à atténuer le coup et je savais d’ores et déjà que le combat n’était pas terminé. Tombant en arrière, mon adversaire se retrouva dos au sol, ayant visiblement quand même pris une bonne partie de l’impact. Me reculant suite à cet échec, j’entrepris la suite de mon plan qui ne se résumait pas seulement à une attaque de front un peu hasardeuse quant à son efficacité.

« Ça fait une sacré quantité de vapeur d’eau dans l’air, à force de faire fondre tous les trucs qui te tombent sous la main… »

Effectivement, l’humidité ambiante était à son maximum et l’air était devenu tellement épais qu’il en était difficile à respirer. Cela dit, il fallait que je neutralise ses projectiles et il ne semblait pas qu’elle soit capable de vraiment condenser assez la vapeur pour lui permettre de faire de la glace assez dure pour servir d’armes. Par contre il était certain qu’il me faudrait une plus grande puissance de feu si elle pouvait à chaque fois créer une barrière entre elle et moi en un instant.

Se tournant sur le côté, elle m’envoya ce qui semblait être un autre pic de glace. Prise de court, je dus reculer d’un pas tout en me penchant pour récupérer une boule de lave dans la main, l’orientant vers le projectile qui fonçait vers moi. Ce dernier pénétra dans la matière en fusion un instant avant que la glace ne se dissipe d’un coup. Repassant à l’état de gaz d’un coup, la glace provoqua un genre de détonation qui écarta de son chemin tout le magma, laissant libre passage au cutter qui se trouvait à l’intérieur.

L’objet continua sa route sans que je n’ai le temps de l’esquiver et au moment où je compris ce qu’il s’était passé, je pus constater qu’une lame métallique dépassait du dos de ma main. La surprise arriva en premier puis la douleur qui me poussa à secouer ma main, brisant la lame et envoyant le manche du cutter au sol avant qu’il ne fonde totalement. Attrapant le bout de lame qui dépassait encore de ma paume, ayant traversé mon gant, je tirai dessus en grand coup pour le retirer, provoquant un nouveau trait de douleur violent qui m’arracha un léger cri.

Dans la panique, j’activai finalement mon plan prématurément, ne faisant plus attention à ne pas blesser l’adversaire, ma seule idée était de l’empêcher de pouvoir enchaîner sur une autre attaque. Le regard plein de haine et de douleur ,je fixai à nouveau mon adversaire quand un lourd craquement se fit entendre, signal que mon plan était enfin mis en œuvre. Un point rougeoyant se trouvait au plafond depuis le moment où j’avais observé le haut, faisant mine de m’intéresser à sa scie alors que je préparais mon ultime réplique.

Le point fut rapidement élargit et se transforma en des zébrures qui se mirent à parcourir le plafond dans une large zone autour d’Akutoku. J’avais dû abandonner ma barrière pour me permettre tous ces nouveaux calculs, découpant dans le plafond des blocs pour ne pas tout faire s’écrouler ce qui aurait été dangereux. Derrière il m’avait suffit de feindre une attaque perdue d’avance pour détourner l’attention de l’adversaire qui ne risquait pas de sentir arriver quoi que ce soit puisque la chaleur produite par la plafond était largement dissimulée par la chaleur et l’humidité ambiante.

Un craquement retentit et un éboulement se produisit, des blocs de béton de la taille d’une tête se détachant du plafond pour venir s’écraser tout autour et sur la lycéenne.

-« On va bien voir si tu peux faire une barrière suffisante pour te protéger de ça ! » dis-je tout en préparant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Lun 5 Fév - 15:39

[  La technique a fonctionné ! ]

Akutoku Reitoko profita de l’instant de pause après son attaque pour se relever comme elle le put en posant sa main droite sur son menton tout en enfouissant la gauche dans son costume pour y chercher la gourde du garçon, qu’elle avait récupérée dans la ruelle. L’uppercut avait été encaissé sans difficulté, mais elle avait tout de même l’impression de s’être prise la secousse d’un petit coup de poing. Elle avait eu raison de penser qu’elle ne pourrait pas encaisser un tel coup sans barrière. Mais avant de pouvoir sortir l’objet de son sac, le cri de son adversaire retentit aux oreilles de l’adolescente qui fronça les sourcils.

[  La seule chose qui peut passer cette chaleur impénétrable… C’est l’activation et désactivation de ma capacité. Mais on dirait qu’elle n’a pas pu éviter l’arme une fois qu’il est passé, hein ? Si je fabrique un autre projectile à fragmentation, elle va abandonner. ]

Mais croiser le regard de la fille devant elle fit comprendre à l’adolescente qu’elle n’aurait pas le temps. Emplin d’une rage nouvelle produite par la douleur dans sa main, son adversaire déclencha directement une contre attaque dont l’adolescente n’avait pas prévu la direction. En haut. L’adolescente leva instantanément la tête vers le plafond en entendant le bruit de craquement caractéristique du béton se faisant disloquer. Elle devait avoir fondu assez la structure pour former d’imposants blocs et les faire chuter dans sa direction.

« On va bien voir si tu peux faire une barrière suffisante pour te protéger de ça ! »

[  Bordel- Par le plafond ?! J’y avais pas du tout pensé ! Je dois- ! ]

Eviter avec la réactivé et la vitesse de la jeune fille était en dehors de la question, dans tous les cas l’attaque était déjà activée, elle n’avait pas d’endroit pour s’échapper. Elle aurait pu utiliser ce qu’il y avait dans son manteau meletonné mais dans ce cas elle perdait sa dernière salve et sa seule manière de gagner. Ce qui était sûr, c’est qu’une barrière de vapeur d’eau solidifiée ne pouvait pas la sauver cette fois. Alors, comment ? Le temps jouait contre l’adolescente et ses pensées défilaient à toute vitesse dans l’ordinateur qui lui servait de cerveau. Et pourtant, c’était déjà décidé d’avance. Elle ne pourrait pas éviter.

Le dernier bloc s’écrasa entre l’adversaire d’Aku et la position de celle-ci en faisant subir au sol une secousse finale. Semblant avoir enseveli la petite zone bien encadrée, la poussière fut finalement entièrement soufflée, révélant une masse bleu claire dressée en direction du ciel et ouverte comme une fleur à pétale, sur laquelle on pouvait voir des fissures et un amas de poussière venant du plafond effondré. Akutoku, un genou au sol, regardait en direction de la forme au dessus de sa tête comme un bouclier, qu’elle avait créé en utilisant l’eau contenue à l’intérieur de la gourde et en concentrant la vapeur d’eau aux alentours.

[ Si ça avait été de la glace normale, je serais une crêpe à l’heure qu’il est… Mais… Elle n’a pas essayé de se retenir contre moi. ]

Un mince sourire apparu sur le visage de la jeune fille qui regardait en direction de son adversaire et de sa main ensanglantée. Son regard de braise était différent de celui de la ruelle. Elle avait réussit à la faire sortir de ses gonds et utiliser sa capacité de manière plus brutale. C’était une réussite en soi. Maintenant, la question était de trouver de quelle manière gagner un duel lorsqu’il n’y avait plus de balle dans le chargeur.

[ Si je fais un pas de plus au corps à corps, elle va me déchirer en deux à mains nues… Et si elle fait fondre ma rosace, alors ce sera vraiment terminé. ]

L’adolescente se releva rapidement au milieu des blocs de béton poussiéreux, toussa un coup avant de disloquer les pétales de sa fleur en quatre petites lances. Elle projeta un pic creux rempli de petits cristaux vers la poitrine de celle qui lui faisait face, avant de cacher une autre pointe dans son dos qu’elle attrapa à la main gauche. Elle fit un bond en arrière pour sortir de la zone des blocs écroulés, histoire que son adversaire ne l’enferme pas dans une cage de matière en fusion tout en prenant de la distance. Le mur du fond était déjà un peu trop proche cependant, plus qu’à quelques mètres. Elle n’avait pas pu calculer la distance limite de la capacité de son adversaire, mais elle imaginait qu’elle devait être inférieur à la sienne, ce qui faisait que le combat à distance était obligatoire.

« Hh… C’est bien plus intéressant d’y aller à fond, hein ? Je t’attends, kh kh kh. »

Akutoku utilisa sa capacité pour faire tourner les deux autres petits javelots devant elle afin de déconseiller son adversaire d’avancer. Sa combinaison fit un petit bruit de décompression en réchauffant son porteur. Après un nouveau soupire de fumée glacée s’échappant de ses lèvres, Aku compris que l’issu du combat était presque déjà choisie. Mais même comme ça, elle ne pouvait pas tout simplement abandonner, et continuait de garder un léger sourire trahissant sa fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Mar 6 Fév - 15:03

Le grondement dû à la chute des pierres s’estompa petit à petit et j’observais la scène en espérant que ma précipitation n’avait pas gravement blessé mon adversaire, sinon pire. Serrant ma main droite dans la gauche, j’essayai de réduire l’hémorragie en la compressant, la douleur vive remontant jusque dans mon avant-bras.  La poussière se dissipa peu à peu et je pus voir ce qu’il s’était réellement passé. Grimaçant légèrement devant le spectacle, je constatai que les pierres n’avaient pas seulement évité de blesser gravement l’autre fille mais que cette dernière avait pu totalement se protéger en créant un genre de parapluie de glace qu’elle maintenait au-dessus d’elle.

J’aurais voulu sourire, la perspective de voir qu’elle disposait encore de ressources qu’elle n’avait pas dévoilées m’excitait bien plus qu’autre chose, malgré le fait que mon attaque n’ait eu qu’aussi peu d’effet soit quelque peu… déconcertant. Seulement, avec la douleur qui pulsait dans ma main à chaque battement de cœur, il ne m’était pas possible de sourire véritablement, seulement de produire un genre de rictus contrit qui rendrait plus bizarre qu’autre chose.

Elle, par contre, elle souriait. Visiblement satisfaite d’avoir contré mon attaque, elle avait en plus réussi à percer mes défenses pour venir me planter son satané cutter dans la main. Cela avait, en plus de provoquer une telle douleur, totalement neutralisé ma capacité à ramasser de la matière en fusion avec ma main droite car le gant en fibre de céramique amélioré qui me protégeait de la chaleur avait désormais un magnifique trou en plein milieu de la paume.

D’où avait-elle pu sortir un tel bouclier d'ailleurs ? Elle n’avait pas pu produire mieux qu’une fine couche de glace à partir de l’humidité ambiante alors comment avait-elle pu matérialiser une telle barrière en un instant sans avoir accès à une source d’eau ou de glace extérieure ? Cela ne me plaisait guère et elle ne semblait pas vouloir s’arrêter là et lança dans ma direction un nouveau pic de glace avant de reculer hors de la zone de débris.

« Hh… C’est bien plus intéressant d’y aller à fond, hein ? Je t’attends, kh kh kh. »

Fondant le sol devant moi, je fis se relever la matière fondue pour la mettre sur le chemin du pic au dernier moment. Cela dit, m’attendant clairement à ce qu’elle use une nouvelle fois de sa technique pour passer au travers des murs de lave que je mettais sur son chemin, je me concentrai pour créer une barrière légèrement plus fine suivie quelques dizaines de centimètres après par une deuxième plus épaisse. Le pic entra dans la première ligne de défense et explosa comme le précédent, libérant bien d’autres pics de glace qui vinrent s’écraser dans la deuxième ligne, disparaissant presque aussi vite que le premier.

-« A fond, hein ? J’aurais pu faire s’écraser le bloc en entier, au lieu de ça j’ai pris du temps pour le découper histoire de ne pas te tuer, tu sais ? Tu n’as aucune envie de me voir y aller à fond, sinon je peux t’assurer que tu n’en sortirais pas indemne… Mais je veux bien te montrer un peu plus ce dont je suis capable. »

Inspirant et expirant lentement, je m’élançai en direction de mon opposant, gardant dans la main gauche juste de quoi me protéger. Après deux pas, un ovale rouge se dessina au sol devant moi, à peine plus grand qu’une de mes bottes et il se souleva. Prenant appui sur le morceau de béton soulevé par la matière fondu qui se trouvait en-dessous je pus m'alever avant qu'un second puis un troisième rond n'en firent de même, me servant de marches de fortune pour m’élever jusqu’au plafond en courant. Une fois située presque au-dessus de mon adversaire, aucun autre rond ne se forma et je sautai dans sa direction. Le plafond devint incandescent et entra en fusion, accompagnant ma chute en suivant mes bras comme deux grandes ailes de feu à plusieurs centaines de degrés.

Les bras écartés sur les côtés, il me fallait me concentrer pour permettre à mes « ailes » de me suivre sans qu’elles n’entrent en contact direct avec mes bras pour ne pas me brûler ou enflammer mes vêtements. Une fois fait, je me mis de côté, main gauche ouverte vers l’avant et poing droit serré vers l’arrière, une cape de lave restant à l’arrière de mes bras et prête à me défendre en un instant si l’adversaire tentait une attaque. Commençant à descendre vers mon adversaire sous l'effet de la gravité, le regard planté dans le sien, je me préparais à balancer le plus gros coup de poing de l’histoire des coups de poing en hurlant :

-« On va voir si tu survis face à une attaque un peu sérieuse ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Mer 7 Fév - 16:51

« A fond, hein ? J’aurais pu faire s’écraser le bloc en entier, au lieu de ça j’ai pris du temps pour le découper histoire de ne pas te tuer, tu sais ? Tu n’as aucune envie de me voir y aller à fond, sinon je peux t’assurer que tu n’en sortirais pas indemne… Mais je veux bien te montrer un peu plus ce dont je suis capable. »

[ Kh ! ]

Le sourire d’Akutoku se mua rapidement en une petite grimace après que son nouveau projectile à fragmentation ne disparaisse derrière la lave. Ce n’était pas vraiment étonnant qu’elle ai compris le fonctionnement de sa technique, mais Aku avait pensé qu’augmenter le nombre de débris aurait pu lui donner plus de chance de la toucher. Malheureusement, la défense de son adversaire était adaptable et elle avait déjà revêtue une nouvelle forme avec de nouvelles forces… Et de nouvelles faiblesses. Mais avec le matériel désormais à la disposition de l’étudiante de Nagatenjouki Academy, les exploiter semblait difficile.

[ C’est vraiment mauvais… Même ça, ce n’était pas ses limites ? Alors, elle peut vraiment fondre d’autres composés ? Qu’est ce qui distingue le béton de la peau et du tissu… ? Tch… Qu’est ce que je suis sensé faire ? Résister à son éboulement ne m’a pas emmené très loin… ]

[ Attends… Qu’est ce que MOI, je raconte… ]

Une nouvelle réalisation vint faire crisper le visage de l’adolescente : elle avait déjà abandonné ? Non, ce n’était pas comme ça que ça s’était passé jusqu’à maintenant. Elle avait continué à écraser ses adversaires au Daihaseisai et aux compétitions de Nagatenjouki sur l’écrit comme sur les capacités de son pouvoir, elle avait réussit à emmener tant d’adversaires au tapis, alors pourquoi cette seule fois elle s’autorisait à fragiliser sa détermination ? Est-ce que ça avait un rapport avec l’incompatibilité de leurs pouvoirs d’esper respectif ? D’un point de vue pratique, il était totalement indiscutable qu’on ne pouvait tout simplement pas opposer de la glace à de la matière en fusion en espérant gagner.

[ Mais même comme ça… Bordel… Un combat n’est terminé que quand j’ai gagné ! Je n’peux pas juste reculer maintenant ! ]

Serrant ses petits poings, la jeune fille émit un grincement strident en faisant s’entrechoquer ses canines pointues sur le reste de ses dents. Elle avait déjà reculé deux fois, elle avait déjà failli abandonner. Ça ne pouvait plus continuer comme ça, ou alors elle n’avait plus rien à faire à Nagatenjouki, plus rien à faire dans cette Cité. Voilà pourquoi où qu’elle irait, Aku avait décidé de gagner : parce que c’était la seule raison pour laquelle elle était là.

Son adversaire n’attendit pas qu’elle termine de réfléchir à sa nouvelle action et s’élança vers elle en utilisant son pouvoir pour fabriquer des marchepieds en usant du béton formant le sol. La technique d’exécution en elle-même et la rapidité à laquelle elle enchaînait ses mouvements était assez impressionnante et s’accompagna de la chaussure droite d’Aku qui crissa sur le sol pour reculer, mais cette fois, pas pour prendre de la distance. Pour se mettre en position.

[ Elle arrive… ! ]

La jeune fille entourée d’un aura de chaleur et d’aisance dans les airs fusa dans sa direction après s’être détachée d’une marche. Un pic de lumière orangée vint titiller les yeux d’Aku qui ferma sa main droite sur le projectile dans son dos en ressortant la gauche. L’adversaire de l’adolescente se mit alors à augmenter la chaleur dont elle était capable en direction du plafond en faisant descendre derrière ses bras écartés des protubérances bouillonnantes ressemblant à des ailes.

Ses choses pouvaient sûrement servir de défense comme d’attaque d’un simple mouvement et lui permettre de se protéger ou de répliquer tout en connectant une attaque physique. Un mélange de sa capacité d’esper et de style de combat qui aurait pu en faire trembler plus d’un. Aku elle-même se demandait quel esper dans la cité pourrait simplement rester là à attendre un adversaire telle que l’oiseau de feu qui descendait dans sa direction.

[ Cette fille… Elle sait vraiment se battre, et son pouvoir est incroyable. Mais ça reste une fille, rien d’autre, comme moi, et ce n’est pas une level 5. Ça veut dire que je peux l’avoir. Je peux l’avoir ! Je vais l’avoir ! Il suffit que je trouve la cible et que je… ]

Aku n’espérait même pas pouvoir éviter ou se protéger de ce qui arrivait dans sa direction. La meilleure défense dans une situation comme celle-ci c’était…

« On va voir si tu survis face à une attaque un peu sérieuse ! »

[ … L’attaque ! ]

L’adolescente leva la main gauche en direction de son adversaire qui serrait le poing, prête à le loger dans celle qui lui faisait face. Mais Aku ne visait pas un de ses projectiles ni la vapeur d’eau ambiante. Ce qu’Aku visait, c’était un nouveau liquide qui venait de rejoindre son champ de vision. Le sang dans la main droite de son adversaire qui ruisselait presque entre ses doigts, dû à la blessure du cutter. En claquement de doigt, le sang vibra peut-être un instant, puis se mit à geler pour compressant l’extérieur et un peu de l’intérieur de la paume de son assaillante aux cheveux noirs.

Akutoku ne savait pas si la douleur allait être assez pour réussir à lui faire perdre sa concentration, mais elle comptait de nouveau profiter de toutes les secondes à sa disposition. Attrapant le javelot qu’elle avait dans son autre main, Aku appliqua une profonde pression sur celui-ci afin qu’il se déplace rapidement en ligne droite vers l’arrière. Il était vrai que l’adolescente était faible physiquement, et peu rapide, mais ses faiblesses pouvaient être contrebalancées par la puissance de sa capacité, de la même façon que la fille habillée de cuir utilisait son pouvoir pour se mouvoir.

« Et oui, je peux utiliser le sang aussi ! »

Faisant rapidement une nouvelle gestuelle de la main alors que son javelot l’emportait vers le mur du fond à une vitesse de course à pieds moyenne, Akutoku Reitoko dirigea les deux pics désormais au corps à corps de son adversaire de manière à tenter de la couper avec une force de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre.

« Vaisseaux sanguins des yeux, langue, intérieur de la bouche, vapeur d’eau expirée, sueur, larmes, salive, ça n’a pas d’importance ! tant que j’en ai assez, je peux le congeler ! »

Regardant le champ de bataille principal s'éloigner alors que le mur du fond s'approchait dangereusement, l'adolescente se mit à ouvrir grand la bouche pour crier en direction de sa camarade en arrivant à articuler une nouvelle expression revancharde de méchant de dessin animé, couvrant le son de son téléphone qui sonnait dans sa poche en la faisant vibrer.

« Mais pour s’embêter à utiliser sa force physique pour attaquer, il faut vraiment pas avoir confiance en sa capacité, hein, kh kh kh ! C’est pour ça que je suis meilleure que toi, abrutie ! »

Kh kh kh !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Jeu 15 Fév - 13:54

Soudain, mon adversaire leva sa main droite dans ma direction. Prête à arrêter ses projectiles d’un simple mouvement de ma cape improvisée, je ne m’inquiétais pas plus que ça, concentrée sur le coup que je m’apprêtais à lui envoyer. Soudain je compris avec effroi ce que l’autre esper cherchait véritablement à faire en sentant un froid intense recouvrant rapidement ma main alors que le sang qui avait imbibé mon gant se solidifiait.  
 
« Et oui, je peux utiliser le sang aussi ! » dit-elle tandis qu’elle se faisait entraîner vers l’arrière par son javelot qui la traînait rapidement hors de portée du coup de poing.  
 
Par chance, il semblait que l’autre fille n’ait pas eu envie de me congeler toute la main, cela aurait pu devenir très dangereux pour moi, et la couche de sang séché me permettait de moins m’inquiéter quant à la perte de sang. Le froid commençait à me faire mal mais à part le fait que j’étais coincée avec le poing serré tant que la glace ne fondait pas, son action n’avait rien fait de vraiment terrible.  

Arrivant au sol, deux pics de glace qui étaient restés sur place se dirigèrent vers moi en tournoyant rapidement. Croisant les bras devant moi, mes ailles de feu suivirent le mouvement et se rejoignirent pour former un bouclier en fusion me protégeant des attaques de glace. Heureusement, ceux-là n’avaient pas l’air d’utiliser la décompression et furent donc avalés sans percer mes défenses.  

« Vaisseaux sanguins des yeux, langue, intérieur de la bouche, vapeur d’eau expirée, sueur, larmes, salive, ça n’a pas d’importance ! tant que j’en ai assez, je peux le congeler ! » dit-elle, maintenant éloignée d'une bonne dizaine de mètres, dos au mur.  

C’était vraiment problématique. Elle avait clairement l’avantage à distance puisqu’elle avait un contrôle bien supérieur au mien sur ce qu’elle transformait avec son pouvoir et maintenant il semblait que m’approcher ne lui permettrait que de pouvoir faire des dégâts plus directs en visant mes yeux ou ma bouche ou n’importe quelle autre partie de mon corps. Sans parler de sueur, l’humidité dans l’air était vraiment trop haute et la chaleur ambiante de plus en plus élevée si bien que ma peau commençait à être un peu poisseuse en grande partie à cause de la vapeur d’eau qui se collait à ma peau.

Restant un instant comme ça, à regarder mon adversaire, je cherchais une nouvelle stratégie. Il était peu probable qu’elle ne puisse faire beaucoup de dégâts en agissant sur l’eau qui se trouvait sur ma peau mais le simple fait de la regarder de trop près était dangereux. Par chance elle n’avait congelé que le tour de mon poing, elle aurait très bien pu remonter jusqu’à la plaie et me congeler totalement la main. A moins que…  

Comprenant finalement quelque chose d’essentiel, je cherchai un moyen de pouvoir exploiter ce qui aurait pu être une faille. C’était évident, la sueur, le sang sortant des plaies, la salive, les yeux… Elle ne pouvait geler que ce qu’elle voyait ! Cela dit, ça ne changeait pas vraiment grand-chose et le simple fait de s’approcher la rendait trop dangereuse… C’aurait été marrant d’utiliser toutes les deux nos pouvoirs à fond, l’une finissant les yeux et la bouche congelés et l’autre brûlée dans ses vêtements ou tombée dans une flaque de magma en fusion…  
 
« Mais pour s’embêter à utiliser sa force physique pour attaquer, il faut vraiment pas avoir confiance en sa capacité, hein, kh kh kh ! C’est pour ça que je suis meilleure que toi, abrutie ! »  
 
Me remettant droite et soupirant longuement, je laissai finalement retomber au sol mes ailes de feu, laissant une grosse flaque de magma se répandre au sol. Elle avait raison. Pas sur le fait qu’elle était meilleure, mais plutôt la première partie. Ce pouvoir était trop dangereux et il m’a toujours fait peur. Non content de pouvoir me blesser, il pouvait aussi blesser les autres et provoquait la destruction de mon environnement lorsque je l’utilisais. Je n’avais jamais pu l’utiliser à fond au final, en tout cas pas depuis que j’avais dépassé le niveau 1 où je ne pouvais que chauffer un peu un solide et lui faire garder sa température…  

J’aurais aimé me ressaisir et enfin me donner à fond contre cette fille mais rien ne changeait. Je ne comptais toujours pas la blesser et ne pourrais par conséquent pas utiliser mon pouvoir à fond pour l’attaquer. Mon pouvoir me servait pour la défense et pas pour l'attaque, c'était trop dangereux... Je devais trouver quelque chose, il fallait que je trouve quelque chose, je ne pouvais pas simplement m'avouer vaincue. C’est alors que me vint une idée. Fixant mon regard dans le sien avec une détermination nouvelle, je souris légèrement avant de répondre :
 
-« T’as raison, je dois avoir plus confiance en ma capacité. Et puis, c’est pas comme si je risquais de perdre, hein ? »
 
Me penchant en avant, je plongeai ma main gauche dans le sol qui se fondait doucement sous mes doigts et en ressortis une boule de matière fondue. La gardant dans ma main, le magma coula doucement et retomba vers le sol pour ne laisser finalement qu’une boule de béton non fondue parfaitement lisse dans le creux de ma main.

*Bon, il faut juste que j’arrive à me concentrer assez pour chauffer le centre mais pas le bord et juste assez pour que l’eau dedans se dilate doucement tout en ayant la capacité de me défendre… facile…*


Elançant mon bras dans sa direction, je lançai la boule vers la fille, attendant le moment où elle serait hors de portée de mon pouvoir pour chauffer son cœur, ne le fondant pas mais le montant rapidement à plusieurs centaines de degrés. Un léger craquement parcourut la pierre qui finit par exploser 2 mètres avant la cible, projetant des éclats de béton dans tous les sens à grande vitesse.

*Merde, trop chaud !*

Me concentrant à nouveau, des points rouge vif apparurent au sol autour de moi. Soudain, les points se bombèrent et se soulevèrent pour rester en suspension dans l’air. Il y avait devant moi 6 boules incandescentes au cœur encore solide et entourées de magma en fusion. Autant d’armes potentielles.

*Bon, si je laisse de la matière en fusion autour, en explosant ça devrait en propulser en plus de tous les morceaux et ce sera pas trop dangereux non plus… Enfin j'espère...*


-« Bien ! Je pense qu’on arrive dans l’ultime moment du combat ! On va voir ce que tu vas réussir à faire avec le peu de glace qu’il te reste. »

Dis-je avant de shooter un grand coup dans la boule la plus proche, l’envoyant d’un coup vers la reine de glace, faisant chauffer le cœur de la balle au dernier moment pour qu’elle explose le plus près possible de l’autre fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Jeu 22 Fév - 3:04

Akutoku Reitoko baissa son regard en direction de sa poche droite dans laquelle vibrait son téléphone portable. Le Bloc G ? Pourquoi appelaient ils maintenant ? Cela devait peut-être avoir un rapport avec l’utilisation de sa capacité, c’est du moins la conclusion qu’elle en fit. Mais elle n’eut pas le temps d’étudier un peu plus la question, puisque la voix déterminée de son adversaire résonna de l’autre côté de la salle avec bien plus d’entrain que son téléphone.

« T’as raison, je dois avoir plus confiance en ma capacité. Et puis, c’est pas comme si je risquais de perdre, hein ? »

[ Kh ! Cette fille... Elle n'a toujours pas abandonnée, hein ? Qu'est ce qui la motive, au juste ?! ]

Akutoku Reitoko se remit en garde en voyant la jeune femme devant elle mettre en place un nouvel armement. Désormais, elle était revenu dans l’idée des projectiles sphériques et semblait préparer des sortes de boule en fusion. Mais comment pouvait-elle les garder en main, avec la chaleur qu’ils devaient produire ? Aku préférait elle-même garder ses créations tout juste à quelques millimètres de son corps pour ne ressentir que le froid qu’elle créait dans l’air et ne pas être importuné par leur contact, elle imaginait donc que son adversaire en fasse pareil.

[ Plutôt que contraire… Nos pouvoirs sont peut-être assez similaires, en vérité. …Les deux faces d’une même pièce ? ]

Akutoku se prépara à une nouvelle tactique de protection avant que la balle n’éclate bien avant de l’atteindre, n’envoyant même pas une fluctuation dans l’air chaud ambiant. Voyant l’échec de l’attaque de sa camarade, l’étudiante de Nagatenjouki Academy aux couettes bleus se mit à articuler un sourire contenant une confiance retrouvée.

[ Kh, quelle blague ! Et si c’est le cas, raison de plus pour gagner ! Je SUIS la meilleure de nous deux ! C’est de la même façon qu’Eitaro Kimura-san l’avait exposé… Je dois me dépasser, toujours, si je veux atteindre mes objectifs… Quitte à prendre des risques, quitte à m’exposer ! ]

« Je vais te montrer une victoire éclatante… ! »  

La jeune fille n’avait pas pu s’empêcher de laisser cette phrase s’échapper entre ses dents, désormais serrées en un rictus. Oui, elle allait gagner. Elle aussi, elle avait des choses à prouver aux autres et à se prouver à elle-même, si bien qu’elle ne pouvait tout simplement pas perdre là maintenant. Sinon, elle aurait vraiment ressentie que tout ce qu’elle avait entreprit jusqu’à maintenant n’avait servit à rien. Confiance en soi, détermination, volonté de ne jamais abandonner, un esprit de compétition à tout épreuve, se dressant comme un iceberg au dessus des autres. Voilà ce qu’elle devait représenter, et voilà pourquoi elle ne devait pas abandonner. Akutoku ressortit le pic de glace qui était enfoncé dans le mur en y faisant un trou conséquent. C’est alors qu’elle vit dans le mur quelque chose auquel elle n’avait pas pensé. Se retournant vers son adversaire qui avait terminé ses préparations elle aussi, elle pris une grande inspiration, remplissant ses poumons d’un air chaud qui, au lieu de la faire suffoquer, la galvanisait, au contraire.

[ Je vais te battre ! Je vais te battre ! Je vais te battre ! Je vais te battre ! Je vais te battre ! Je vais te battre ! JE VAIS TE BATTRE ! ]

« Bien ! Je pense qu’on arrive dans l’ultime moment du combat ! On va voir ce que tu vas réussir à faire avec le peu de glace qu’il te reste. »

{{Final move hype}}:
 
Des six nouvelles bombes en fusions volantes autour de son adversaire, l’une d’elle venait d’être projetée dans sa direction. Et pourtant, Akutoku, au lieu de l’éviter, courait dans sa direction. Elle regarda son adversaire dans les yeux, et au lieu de la considérer comme inférieur, en ce moment même, décida de lui donner un regard différent. Cette fois, elle la considérait comme un égal qui lui faisait face, un mur à dépasser. Son expression déterminé ne voulait pas dire autre chose que « Je vais te battre avec tout ce que j’ai ! ». Un violent craquement fit vibrer la structure, alors qu’une barrière de glace s’était soulevée entre Akutoku et le projectile. Y ayant foré un trou, celui-ci n’avait peut-être pas foncé totalement sur sa cible, mais son explosion encore trop proche avait fait apparaître des traces sur la joue d’Aku.

[ Quoi que ça puisse me coûter, je vais te le prouver ! Je suis meilleure que toi, je te dépasserais ! Alors regardez-moi bien ! ]

« Les canalisations d’eau… ! Et on ne s'est pas présentées... ! »  

Le trou que le pic d’Aku avait foré dans le mur du fond lui avait en effet découvert une canalisation. Celle-ci ne devait plus faire parcourir de l’eau depuis un certain temps, mais une fois percée, elle lui avait fourni assez d’humidité pour diriger celle qui se trouvait déjà dans l’air en grande quantité, et ainsi dévier le projectile à l’aide d’une barrière assez conséquente. Cependant, ce n’était pas assez. Clairement pas. Le projectile était non seulement passé, mais ce n’était que de la chance qui avait laissé les vêtements, les cheveux et le reste du visage d’Aku intact, et les deux traces noires qui y étaient apparues le dénotait clairement. Mais au lieu de s’en inquiéter, Akutoku avait décidé de profiter au maximum de ce coup de chance.

Alors que la barrière translucide s’évapora en un souffle de vapeur et un peu de fumée, un objet blanc fila dans l’air sur la gauche. C’était la combinaison d’Akutoku, qu’elle venait d’enlever, où sonnait encore son téléphone. Sa diversion effectuée, Akutoku Reitoko s’échappa droit devant du mince écran de fumée pour foncer à pleine vitesse sur son adversaire. Devant elle, la lance de glace qu’elle avait formée n’était plus comparable à celle d’auparavant : toute la vapeur d’eau qui l’entourait s’était enroulée autour de celle-ci comme pour former une immense lance à motif de spirales qui dépassait largement Aku en taille.

Le gigantesque pic de glace de plus de deux mètres de longueur était tellement long qu'après l'avancée éclair de l'adolescente, celui-ci était déjà en train de mordre dangereusement dans la zone des projectiles en fusion restant de la fille aux cheveux noirs. Ainsi, Akutoku espérait que son arme lui serve autant de bouclier occupant l'espace que d'arme directe. Munie de son imposante lance flottant entre ses doigts et qui avait transformé tout l’air entourant la jeune fille en un souffle glacial qui piquait la peau, l’adolescente de Nagatenjouki accéléra ses pas en direction de sa désormais Némésis, à qui elle fit l'honneur de découvrir son nom.

« ...JE SUIS AKUTOKU REITOKO, LA REINE DE GLACE DE NAGATENJOUKI ACADEMY ! »  

Glissant sur le sol avec ses chaussures transformés en patins à glaces, Akutoku étendit le bras devant elle pour tendre sa lance en direction de son adversaire avec un grand sourire rempli de ses canines pointues. A l’intérieur de son énorme lance à motifs de spirales, on pouvait distinguer des petits lamelles acérées placées de façon aléatoire, qui semblaient faire parti d’une amélioration de la première tactique d’Akutoku, après un piège à deux étages, voilà un piège à trois niveaux de projectiles à fragmentation. Un objet de ce genre avait demandé toute la force qui restait à Aku, qui filait dans son uniforme de Nagatenjouki sans y penser vers son adversaire, soufflant de l’air froid par sa gorge qui était devenu glacée maintenant qu’elle avait mis tant de puissance dans cette attaque, une attaque qui allait être la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Ven 2 Mar - 19:50

La « balle » prit la direction de l’autre fille à pleine vitesse. Je n’avais pas raté mon tir et si elle n’esquivait pas, cela pourrait faire très mal. Etrangement, la lycéenne se jeta en avant, droit sur le projectile, un regard plein de détermination braqué sur moi.

*Qu’est-ce qu’elle prépare encore ?! Elle a quand même pas encore réussi à se faire une défense !*

Et la balle entra en collision avec quelque chose. Une nouvelle barrière fine faite avec l’humidité ambiante. Trop fine, puisque la balle la traversa sans trop de problèmes, mais juste assez épaisse pour la dévier et ne pas la faire venir totalement au contact de celle qui l’avait créée. Ralentie par cette barrière imprévue, la bille de béton explosa plus tôt que prévu mais projeta tout de même quelques gouttes de liquide incandescent sur mon adversaire dont la joue montrait des traces de graves brûlures.

Nos regards se croisèrent et je compris que son regard avait changé. Cet échange rapide éveilla en moi une détermination nouvelle, elle était véritablement puissante et je ne pouvais pas la prendre à la légère.

« Les canalisations d’eau… ! Et on ne s'est pas présentées... ! » cria-t-elle à mon intention.

Le nuage de vapeur provoqué par le contact de la boule avec le mur de glace de la fille enveloppa cette dernière et m’empêcha un instant de pouvoir la discerner. Soudain une forme se dessina sur ma droite, une masse blanche, le manteau de l’autre fille dans lequel sonnait son téléphone mais je compris un instant plus tard qu’elle ne se trouvait pas dedans. Me tournant à nouveau dans sa direction, je vis la silhouette fine de la lycéenne émerger de l’écran de vapeur, une énorme masse translucide à son côté, formant une lance aussi grande qu’acérée.

Il ne me restait que quelques instants pour l’empêcher de m’atteindre et elle accéléra encore le pas, glissant sur le sol après avoir formé des genres de patins en glace autour de ses chaussures. Il fallait que je la stoppe, il me suffirait de l’empêcher d’arriver jusqu’à moi et elle ne pourrait jamais manier cette chose assez vite pour me toucher avant que je ne l’esquive. Soudain elle hurla à mon intention :

« ...JE SUIS AKUTOKU REITOKO, LA REINE DE GLACE DE NAGATENJOUKI ACADEMY ! »

Et un sourire se forma sur son visage. Souriant à mon tour et la regardant avec une détermination renouvelée, je fronçai les sourcils, prenant toute la mesure de la situation. C’était le move final et il était hors de question de gâcher ça en l’empêchant juste d’approcher. Non, j’allais l’affronter directement et la battre en face à face, pouvoir contre pouvoir !

Me concentrant un instant, j’utilisai le liquide qui m’avait servi « d’ailes » plus tôt et qui se trouvait autour de moi. Il avait à peine eu le temps de perdre quelques degrés et j’en profitai pour le grossir encore plus en fondant le sol qui se trouvait à son contact et qui avait déjà beaucoup chauffé rien qu’avec l’aide de ma cape de fortune.

L’énorme masse se souleva du sol et se coupa en deux, chaque moitié venant se placer au niveau de mes avant-bras, gardant une petite distance avec eux tout de même pour ne pas me brûler. Les deux boules se modelèrent et prirent la forme de deux gros poings grossiers, prêts à frapper mon adversaire en deux temps.

Me mettant légèrement de profil, j’attendais son attaque et m’apprêtais à aller mettre un coup avec le premier poing directement dans sa lance, gardant le deuxième pour me défendre après ou faire une seconde attaque.

-« ET MOI JE NE SUIS PERSONNE ENCORE, MAIS JE T’ASSURE QUE TU VAS TE SOUVENIR DE MOI UN BON MOMENT !!! »

Et l’attaque fut lancée, ignorant totalement le risque de la blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Jeu 8 Mar - 22:36

[ Solidifier ma glace au maximum… Traverser ses barrières… La toucher directement ! ]

Akutoku continua de courir puis se laissa finalement glisser sur les patins à glace qu’étaient devenus ses semelles alors que la lave autour de son adversaire commençait à changer de forme. L’adolescente aux couettes bleues serra les dents du plus fort qu’elle le pouvait alors que sa lance de glace émit plusieurs craquements en s’écrasant un peu plus sur elle-même. Encore un peu, et celle-ci allait endommager les projectiles qui étaient sensé éclater en tout sens une fois qu’elle aurait pénétrée la couche de lave. Tous les sons et ce qui entourait Aku avait désormais disparu : il n’y avait plus que son adversaire et elle-même, sa lance de glace et les énormes poings de matière en fusion. C’était le dernier mouvement qu’elle pouvait s’autoriser dans leur pièce de théâtre, celui qui marquerait la fin de l’acte final. Voilà pourquoi Aku allait gagner, parce qu’elle devait absolument en être le personnage principal.

« ET MOI JE NE SUIS PERSONNE ENCORE, MAIS JE T’ASSURE QUE TU VAS TE SOUVENIR DE MOI UN BON MOMENT !!! »

Une percée dans le néant noir qu’était l’esprit d’Aku y ralluma une lumière étincelante. Son adversaire avait répondue. Elle se permit d’agrandir son sourire en balançant son bras vers l’avant. La lance de glace emmagasina une nouvelle vois la vapeur d’eau ambiante, créant une différence violente entre l’air entourant les deux armes des combattantes. Lorsque le bout pointu de la lance toucha la matière en fusion, Akutoku eut presque l’impression de comprendre un peu plus celle qui se tenait devant elle. Ce sentiment était impossible à expliquer clairement, mais c’était comme si elle arrivait à tisser un lien spécial avec elle en s’y mettant à fond. C’était la première fois qu’Aku accordait autant d’importance à un affrontement.

[ Je vais gagner ! Je vais gagner… ! ]

« …AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

La lance de glace s’enfonça dans la matière en fusion. Petit à petit, la matière fumante complètement gelée s’enfonçant dans le poing de lave fit vriller aux oreilles d’Aku un bruit étrange. Au lieu de s’en préoccuper, elle envoya toute l’énergie dont elle avait encore le contrôle au niveau de l’arrière de la lance pour la diriger en direction de son adversaire à travers la matière qui la séparait encore d’Aku. Et au même moment où son adversaire semblait elle aussi atteindre le même niveau d’excitation, les deux armes se mélangèrent l’une dans l’autre. Le bruit d’une soudaine explosion fut la seule chose qui parvint aux oreilles de l’adolescente alors qu’un souffle puissant lui obligea à fermer les yeux, d’où s’échappèrent quelques larmes.

[ Kh- ?! ]

Le corps d’Akutoku Reitoko, comme un pantin désarticulé, roula contre le sol sur plusieurs mètres jusqu’à heurter le mur du fond d’où elle s’était projetée. Perdant connaissance, elle n’ouvrit les yeux qu’une minute plus tard, la sonnerie de son téléphone lui faisait battre des paupières. Des étoiles étaient apparues sur les bords de son champ de vision alors qu’une épaisse fumée avait envahie le champ de bataille. Impossible de faire de l’ordre dans son esprit pour l’instant, l’adolescente se laissa glisser sur le mur, puis se mit à ramper en direction de son téléphone et de sa combinaison blanche laissée au sol. L’attrapant, la lumière de l’écran lui fit plisser les yeux.

[ Le Bloc… ]

L’adolescente lâcha un soupire glacé en clignant des yeux. Dans tout son corps, elle ne put s’empêcher de ressentir un froid identique, comme si elle avait plongé dans de l’eau juste avant. Le plus important était d’abord de savoir qui avait gagné leur combat. L’adolescente allongée au sol fit courir son regard jusqu’à l’autre côté de la salle, où la fumée commençait à s’échapper par les nombreuses fissures en rendant l’air un peu plus respirable. Elle était là. Elle se tenait presque encore debout. Elle s’était relevée avant Aku.

[ B-Bordel… Je… Je dois encore… ]

Akutoku appuya comme elle le pouvait sur ses bras pour se lever, son téléphone, dans la main gauche, continuant de vibrer. Après quelques secondes, chancelante, elle parvint enfin à se dresser à peu près droite en utilisant son autre main pour retenir le mur d’à côté. Elle fit quelques pas en direction de son adversaire en retrouvant un équilibre encore un peu incertain. Mais la distance qui les séparait était encore trop grande. En soufflant une nouvelle volute de fumée froide, Aku lança sa combinaison sur ses épaules en l’enfilant, tout en appuyant sur le bouton « décrocher » de son téléphone en le posant sur son oreille.

« …Ou-Oui… Tout va bien… Je… Je rentre… Un petit imprévu… Je rentre… »

L’adolescente appuya sur le bouton de l’écran de son portable pour arrêter l’appel et laissa le téléphone tomber au sol. Activant Cryogenisation autour de la paume de sa main droite, un léger soubresaut fit vibrer la vapeur d’eau dans l’air avant de s’arrêter complètement. Akutoku grinça des dents en croisant le regard de son adversaire. Se perdant presque dans les yeux d’un bleu profond de la fille habillée en cuir noir qui n’était « personne encore ». Si Aku avait retiré ses lentilles violettes, elle aurait peut-être pu être sur un pied d’égalité avec son adversaire, mais cette fois là, elle avait déjà décidé. Si elle ne pouvait pas avoir sa victoire dès maintenant, elle l’aurait la prochaine fois. Elle la retrouverait, et cette fois, elle serait préparée. Cette fois, elle le jura dans son esprit, cette fois, elle serait la dernière à tenir debout.

« W… Whoa… Bon sang, j’imaginais pas que ça irait jusque là… Pfaaah… J’ai pu récupérer de sacrés images… »

Le visage d’Aku tourna sur la droite alors, en direction de là où sa rivale l’avait menée. Une caméra volante pilotée par un garçon à lunettes se découvrit de l’ombre alors, venant tomber dans les mains du pilote. C’était le garçon qui l’avait menée jusqu’ici. Apparemment, il avait filmé tout leur combat. Pas question de laisser ses images d’un combat encore en suspend sous les mains de n’importe qui. L’adolescente ne laissa même pas son adversaire ouvrir la bouche avant de faire résonner ses chaussures blanches dont la semelle s’était déchirée en direction du garçon. Elle tenta de lui attraper le bras mais n’y arrivant pas, elle tomba à la place presque sur lui. L’évitant en redressant ses lunettes, celui-ci la retint par un pan de sa combinaison blanche.

« Ouah heu… Reitoko-san… Je pense que… Je vais te raccompagner, d’accord… Purée… Waow… »

Le garçon grimaça en voyant le regard lancé par sa camarade dans sa direction et ne put s’empêcher de frissonner. Apparemment, l’image laissé par le clash de ses deux espers lui avait laissé un sale souvenir. Celui-ci regarda en direction de la salle à moitié écroulée qui n’était plus qu’un chaos sans nom et retint Akutoku par l’épaule en s’en retournant. Il sentit des ondes négatives du côté de la fille habillé en cuir noir et, se souvenant de la façon dont elle lui avait adressé la parole, il décida de quitter les lieux rapidement. Quoi qu’ai put se passer ici, il sentit qu’en garder un souvenir sur une clé USB était quelque chose d’encore plus important que raccompagner une fille de son âge chez elle le soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   Dim 8 Avr - 17:28

L’autre fille, dont je connaissais désormais le nom, arriva finalement à portée, s’élançant une dernière fois vers moi. L’air gelé entourant la lance de glace se mélangea à l’air brûlant des poings de lave, provoquant un genre de tourbillon, comme une petite tempête à l’échelle de la pièce qui partait de nos deux mains pour aller s’écraser sur le plafond, soulevant la poussière et quelques cailloux tout autour de nous. Les deux armes fonçaient l’une sur l’autre dans ce que nous considérions toutes deux comme l’attaque décisive qui déciderait véritablement du vainqueur de cet affrontement.


Soudain la glace et le magma entrèrent en collision. Le choc, malgré l’aspect liquide de mon attaque, fut terriblement violent, la lance pénétrant sans réelle difficulté et écartant la lave de son passage grâce à la vapeur d’eau qui s’en dégageait au fur et à mesure qu'elle fondait. Lutant pour ne pas reculer, je serrais les dents en me concentrant comme jamais sur le contrôle de la matière, faisant tout pour la ramener vers le centre et la compacter pour opposer le plus de résistance possible face à l’arme adverse.


Le face à face se stabilisa, les deux attaques se bloquant totalement l’une l’autre tandis que la lutte, autant physique que mentale, continuait, prenant des airs de véritable marathon tant l’effort était conséquent et l’épuisement total. Jetant un œil à mon adversaire, je pus voir toute sa détermination et une expression que je n’avais pas encore vue chez elle. Soudain je compris. J’avais trouvé. Trouvé la personne qui pouvait me faire face et me pousser dans mes derniers retranchements au point de me faire oublier toute notion de prudence et accepter un vrai face à face à pleine puissance. Cette fille était devenue mon nouvel objectif et je savais alors que je n’aurai de cesse de m’entraîner et de me perfectionner tant que je ne la battrais pas à plates coutures.


Serrant un peu plus le poing, je sentis une vive douleur envahir jusqu’à mon avant-bras et j'envoyai alors tout ce qu’il me restait pour tenter de faire reculer l’autre fille qui en fit visiblement de même. Rien ne bougea dans un premier temps mais une force énorme sembla se dégager de l’intérieur du poing de magma que j’avais formé, bien trop puissante pour être contenue.


Un craquement se fit entendre et la déflagration qui suivit m’envoya valser en arrière, faisant quelques galipettes vers l’arrière avant de rouler sur le côté jusqu’à me stabiliser plusieurs mètres plus loin. Le silence qui suivit s’abattit d’un coup comme pour signifier que le combat était bel et bien terminé et qu’il était temps d’en venir à la conclusion.


Plaçant mes paumes contre le sol, je dus mettre toutes mes forces pour pouvoir seulement me redresser et, regardant l’endroit où l’on se trouvait un instant plus tôt, je ne pus distinguer qu’un cercle au sol où le givre et le béton fondu semblaient toujours se battre pour déterminer qui du chaud et du froid gagnerait. Au fond de la salle, affalée au sol se trouvait Akutoku Reitoko, celle qui m’avait donné tant de fil à retordre et contre qui je n’avais finalement pas réussi à gagner.


Me relavant doucement, je dus m’appuyer sur mes genoux pour ne pas chanceler, sentant une fatigue comme je n’en avais jamais ressenti auparavant envahir chaque centimètre carré de mon corps. Il était temps que le combat ne cesse même si j’étais certaine que ni moi, ni Aku n’avions envie de s’arrêter là et, déjà, je sentais que le chemin pour rentrer chez moi allait être douloureux.


Se relevant, la reine de glace prit son téléphone et le porta à son oreille.
« …Ou-Oui… Tout va bien… Je… Je rentre… Un petit imprévu… Je rentre… »


Croisant le regard toujours aussi plein de détermination de l’autre fille, je savais qu’elle n’en avait pas terminé elle non plus. Nous allions nous préparer chacune de notre côté et la prochaine rencontre ne serait pas un simple match où l’on affronterait quelqu’un pour la première fois mais bien une véritable confrontation entre deux espers qui mettraient tout ce qu’ils avaient pour surpasser l’autre.


« W… Whoa… Bon sang, j’imaginais pas que ça irait jusque là… Pfaaah… J’ai pu récupérer de sacrés images… »


Tournant mon regard dans la direction d’où venait la voix, j’écarquillai les yeux en constatant que le gars qui était à l’origine de tout ça venait d’arriver, récupérant sa caméra volante dans sa main, l’air impressionné et satisfait. L’autre fille s’élança vers lui, comprenant visiblement les problèmes que pouvait provoquer un tel enregistrement mais elle s’écroula en arrivant sur lui et le garçon la rattrapa avant qu’elle ne touche le sol.


« Ouah heu… Reitoko-san… Je pense que… Je vais te raccompagner, d’accord… Purée… Waow… »


Et soudain, croisant mon regard, il tourna les talons et se dirigea rapidement vers la sortie. Rassemblant mes forces pour le suivre, j’essayai de le rattraper, bien consciente que me distancer ne lui demanderait pas beaucoup d’efforts malgré le fait qu'il portait presque Akutoku. Arrivant finalement à la surface, je le vis quelques mètres devant, s’éloignant toujours en jetant régulièrement des regards derrière histoire de voir si il était suivi. Inspirant profondément, je criai à son encontre :


-« Reviens-là ! Je suis peut-être fatiguée aujourd’hui mais si j’entends qui que ce soit parler de ce combat un jour ou si j’en vois une image rien ne m’empêchera de te retrouver pour te le faire regretter toute ta vie ! » dis-je avant de me laisser tomber sur les fesses histoire de reposer un peu mes jambes une fois le garçon hors de mon champ de vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reine de lave et reine de glace - Opposition fracassante [Feat Lena&Aku]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux-
Sauter vers: