Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En attente d'un meilleur titre [PV Dim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Sam 6 Jan - 16:17

La foule, ou plutôt le petit groupe d’étudiants qui entourait les deux adversaires, était en délire. Le combat avait été acharné et Lena s’essuya la joue du revers de sa manche, enlevant la poussière qui s’y trouvait, soulevée par l’affrontement qui avait duré plus d’une dizaine de minutes, laissant la jeune lycéenne sur les rotules mais victorieuse. Lena jeta un œil à son adversaire qui gisait au sol en regardant le plafond, encore plus fatigué et n’ayant pas l’énergie de la victoire pour l’aider à se relever. Il avait adopté la position de l’étoile de mer, incapable de bouger sans sentir une douleur vive parcourir tout son corps. Il n’avait pas été vraiment blessé, en tout cas pas grièvement, mais les ecchymoses qui apparaissaient sur tout son corps ainsi que les quelques brûlures légères et coupures témoignaient du sérieux avec lequel les deux lycéens avaient mené ce combat.

 

Lena n’était pas en reste. Genoux à terre, elle se releva difficilement, essayant de retenir les tremblements de ses jambes sous la fatigue pour pouvoir se tenir bien droite pendant que les autres l’acclamaient. Elle s’était donnée à fond et avait même réussi certains moves avec son pouvoir dont elle n’aurait pas cru être capable, faisant un nouveau pas vers son niveau 4. Mais tout devint finalement silencieux. Quelque chose n’allait pas et ce qui allait suivre n’allait clairement pas plaire à tout le monde…

 

**************************************************

 

La journée avait été longue. Les cours s’étaient enchaînés sans discontinuer mais Lena ne pouvait pas se concentrer sur ce que racontaient les professeurs. Le coude sur la table, la joue écrasée contre sa paume, la jeune lycéenne regardait l’extérieur comme un animal prisonnier tout en pensant à ce qui allait arriver ce soir. Ce n’était pas la première fois que Lena participait à ce genre de combats clandestins, il y avait même une plateforme sécurisée dédiée à cela sur internet, un genre de réseau social pour mettre en relation des espers désireux de tester leurs capacités les uns contre les autres.

 

L’adversaire de ce soir était un sacré morceau, le genre à ne pas prendre à la légère. En dernière année de lycée, il participait à des combats depuis le milieu de son collège alors que Lena n’était arrivée qu’en début d’année. Son parcours était assez impressionnant et il était considéré comme l’un des grands leaders de la plateforme, tout du moins pour les niveaux 3.

 

C’était un détenteur d’aero-hand d’après sa fiche, ou tout du moins un pouvoir qui y ressemblait. Il était capable de propulser des objets à grande vitesse sur ses cibles avec une grande précision et était assez habile pour s’être hissé jusque-là avec un pourcentage de victoires impressionnant. Il n’y avait qu’une poignée de personnes qui avaient de meilleures stats et il était assez inhabituel que quelqu’un de son acabit accepte un combat contre quelqu’un au ratio aussi faible que celui de la détentrice d’Atom Waltz.

 

En effet, bien que plutôt puissant, ce pouvoir était assez limité dans le cadre d’affrontements amicaux dont le but n’était pas de blesser trop grièvement l’adversaire et Lena avait dû abandonner beaucoup d’affrontement, ne trouvant tout simplement pas de moyen de gagner sans provoquer trop de dégâts. Cela dit, il avait dû déceler quelque chose chez elle pour avoir accepté le défi presque directement. Tout le monde s’était rassemblé à la tombée de la nuit dans le sous-sol d’un genre de grand hangar désaffecté. Il était interdit de provoquer des dégâts au point de faire s’écrouler l’étage mais la position du lieu et le fait d’être sous le sol permettait d’avoir une certaine marge de manœuvre en ce qui concernait l’utilisation des pouvoirs destructeurs.

 

Lena était venue seule, comme toujours. Elle n’avait de toute façon pas vraiment d’ami qu’elle aurait pu amener avec elle, en tout cas aucun qui n’accepterait ce genre d’organisations interdites. Pas que ça la dérangeait mais cela lui mit une certaine pression de voir tout un groupe d’étudiants qu’elle ne connaissait pas arriver pour assister au spectacle. Il y en avait même un avec une caméra, probablement pour mettre sur la plateforme sécurisée pour que les autres combattants puissent voir la rediff si ils n’étaient pas là en personne.

 

Le jeune garçon s’avança vers Volcano, le surnom particulièrement nul qui avait été donné à Lena pour que les gens puissent savoir de qui il s’agissait sans que son vrai nom ne soit mentionné, histoire de ne pas s’attirer des ennuis. Cela questionnait d’ailleurs l’intelligence du fait de filmer tout ça mais il serait toujours temps de s’occuper de ça après le combat.

 

Un cercle se forma naturellement autour des deux compétiteurs qui se regardaient. Lena observait son adversaire, le détaillant de haut en bas et de bas en haut. Ils ne s’échangèrent aucun mot, juste un regard amusé et impatient, chacun attendant cette confrontation depuis qu'elle avait été annoncée. Finalement, au bout de quelques dizaines de secondes interminables, le signal du début du combat retentit.

 

Lena se précipita vers son adversaire, bien déterminée à le frapper avant qu’il n’ait le temps d’envisager une quelconque contre-attaque mais comprit que cela était en vain lorsqu’elle vit le sol, puis le plafond, puis le sol et finit par sentir le choc de son dos heurtant le bitume. Il n’avait même pas bougé, il s’était contenté de faire décoller le pied d’appui de la jeune esper et son élan avait fait le reste tandis qu’elle partait littéralement en vrille.

 

Cependant cette dernière se releva directement et se remit en position, cherchant un moyen de pouvoir atteindre son adversaire. Elle aurait pu tenter de le forcer à avancer vers elle en faisant fondre le sol mais cela serait trop long et elle devrait s’approcher bien trop pour cela. Elle enfonça sa main dans sa poche et sentit son lance-pierre mais comprit aussitôt que c’était une mauvaise idée. Envoyer un projectile comme celui-ci sur un détenteur d’un pouvoir maîtrisant l’air était comme demander directement à ce qu’il ne vous le renvoie en pleine tronche.

 

Finalement c’est lui qui passa à l’action. Il s’élança en direction de la brunette et, lorsqu’elle plaça ses bras pour parer le coup, il s’éleva d’un bond dans les airs et réattérit derrière sa cible avant de lui envoyer un méchant coup dans le flanc tandis qu’elle se retournait pour lui faire face. Le coup fut suivi par deux autres, un qui la prit dans la joue et l’autre qui fut finalement arrêté par la main dans la lycéenne qui en profita pour se reculer.

 

Ce n’était pas vraiment dans son habitude de jouer sur la défensive mais elle avait le sentiment que le moindre faux pas mettrait fin au combat et qu’elle avait quelque chose d’important à jouer ce soir-là. Et puis elle avait préparé ce qu’il lui faudrait pour gagner après tout. Elle avait peaufiné son équipement au fil des affrontements et dépensé tout l’argent qu’elle pouvait pour se procurer les matériaux.

 

Le combat dura plusieurs minutes sans que Lena ne puisse asséner de grands coups à son adversaire qui attaquait sans relâche. Cela dit, plus le temps passait et plus elle arrivait à éviter les coups ou à les parer et semblait mettre en place des contre-attaques de plus en plus efficaces. Plus les coups s’enchaînaient et plus elle sentait poindre dans son esprit l’ébauche d’une attaque finale détonante qui pourrait mettre fin à l’affrontement. Elle était certaine de pouvoir le faire mais il lui faudrait réussir à maîtriser son pouvoir plus que ce qu’elle avait jamais fait avant et dans des situations bien plus simples.

 

S’arquant légèrement en avant, Lena chargea de nouveau sa cible, un sourire confiant sur le visage. Cela ressemblait à sa première charge inutile du début de combat et le garçon soupira légèrement, visiblement agacé en pensant que son adversaire n’était finalement pas si bon que ça. Cela dit, au moment où il lança sa bourrasque comme la première fois, Lena se redressa d’un coup et se pencha en arrière, commençant à glisser sur une fine pellicule de béton fondu, se rattrapant avec la paume de sa main protégée par son gant pour ne pas perdre l’équilibre.

 

Passant sous la garde du garçon, elle arrêta de fondre le sol pour se donner un point d’appui et s’élança vers le dos de son adversaire. Son poing droit vint s’enfoncer dans le sol là où il était presque liquide et en ressortit avec un genre bulle de béton fondu entourée d’une couche de béton solide, se dirigeant vers le visage de son adversaire. Ce dernier, en se retournant, n’eut pas le temps de voir ce qui se passait et sentit contre sa joue comme une grosse pierre qui arrivait avec la vitesse et l’inertie d’un coup de poing.

 

Sa tête se tourna vivement de l’autre côté et il recula de quelques pas avant de tomber au sol, mit KO par un coup bien placé dans la mâchoire. Le temps se figea et personne ne réagit pendant plusieurs secondes avant que la réalité ne leur arrive clairement. Ce coup avait bel et bien marqué la victoire de Lena qui laissa retomber son gant de béton au sol tandis qu’elle tombait à genoux, regardant sa main avec fierté tandis qu’elle avait réussi pour la première fois à agir légèrement sur les mouvements de ce qu’elle fondait avec son pouvoir. Elle n’avait été capable que de retenir temporairement une petite quantité de béton contre sa main mais c’était déjà une grande amélioration et peut-être une piste pour la suite.

 

La foule, ou plutôt le petit groupe d’étudiants qui entourait les deux adversaires, était en délire. Le combat avait été acharné et Lena s’essuya la joue du revers de sa manche, enlevant la poussière qui s’y trouvait, soulevée par l’affrontement qui avait duré plus d’une dizaine de minutes, laissant la jeune lycéenne sur les rotules mais victorieuse. Cela dit elle n’était pas au bout de ses peines, déjà parcequ’il lui faudrait rentrer à pied malgré son état, et aussi parcequ’elle entendit quelque chose qui la fit réagir instantanément.

 

-« Ouais j’ai tout filmé, on va pouvoir mettre ça en ligne, ça rameutera encore plus de monde au prochain affrontement ! »

 

Faisant de gros yeux, Lena voulut prendre la parole mais n'eut pas vraiment le temps car déjà arrivait en courant un des gars qui avait été désigné pour faire le guet à la surface.  

-« Putain barrez-vous, v’là judgement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Sam 21 Avr - 2:01

Une douce soirée estivale commençait à la cité scolaire. Les enfants rentraient de classe, les premiers fêtards commençaient à pointer le bout de leur nez, et Dim Rebon ruminait. La raison? Le questionnaire d'orientation que les élèves de son lycée avaient rendus dans la journée. Visiblement les réponses de l'esper n'étaient pas du goût de son professeur principal. Et sans doute également des rares personnes ayant encore des intérêts dans le développement du pouvoir du jeune homme.
Affalé sur un divan dans la salle encombrée de la 136ème branche de Judgment, l'esper se morigéneait. Il aurait pourtant été simple de marquer qu'il souhaitait continuer ses études, inventer un intérêt bidon pour un champ professionnel quelconque ou quoique que ce soit d'autre qui n'impliquait pas de marquer noir sur blanc son désir d'arrêter ses études et le Power Curriculum Program.
Evidemment, la réponse avait été une convocation le soir-même en salle des professeurs. Avec son agaçante habitude de tourner autour du pot, le professeur Motohara avait, pendant près d'une heure, essayé de convaincre l'adolescent de continuer ses études, puis d'au moins rester au PCP. Sans surprise pour Dim, c'était ce dernier point sur lequel le vieillard avait le plus insisté, et l'esper savait exactement pourquoi. Quitter le PCP lui accorderait l'indépendance par rapport aux laboratoires, et certaines de ces structures voyaient d'un mauvais oeil la perte de contrôle sur le bagage génétique de la famille Rebon.
Bien entendu, cela n'était mêmep as évoqué. On lui parlait de perte de revenues, de la mauvaise réputation des gens quittant l'éducation à la cité scolaire ou même de devoir envers la mémoire de sa famille. Des menaces à peine voilées pour Dim, qui ne faisaient que le conforter dans son envie d'échapper à ces "chiens de garde" juridiques.

Arrêtant son train de pensée un moment, l'esper se redressa pour jeter un oeil autour de lui. A cette heure de la journée, personne d'autre que lui ne se trouvait dans le bureau. Dim n'était techniquement pas de service, mais il avait prit l'habitude de passer une grande partie de ses nuits dans les locaux de sa branche. Non seulement cela lui permettait d'écouter les transmissions des patrouilles nocturnes d'anti-skill, mais il pouvait aussi travailler sur des affaires durant son temps libre, là où un élève sérieux en aurait profité pour réviser et se reposer.
Il traversa la salle et s'installa à un ordinateur en compagnie de biscuits à grignotter. Récemment il avait commencé à remonter la piste d'un cercle de combats clandestin d'espers en plein coeur de la cité scolaire. Il ne lui avait fallu qu'une semaine pour infiltrer le réseau de spectateurs, mais il savait que seulement coffrer les participants ne causerait rien de plus qu'une gêne passagère aux organisateurs. Malgré tout ses efforts néanmoins, Dim ne parvenait pas à trouver d'informations sur l'identité des personnes à l'origine du groupe. Les spectateurs avaient beau ne pas être très malins, la plupart d'entre eux ne disposaient d'aucune info de valeur qui permettrait de remonter aux têtes pensantes.
Alors que les heures s'égrenaient en infructueuses recherches, une alerte attira l'attention de l'esper. Il s'agissait d'un message privé de Kirin, un membre régulier avec lequel l'esper avait réussit à nouer un lien de confiance en se faisant passer pour une lycéenne sous le pseudo de Saik0. Pas le plus malin, mais clairement quelqu'un qui s'y connaissait. Ouvrant la fenêtre de chat, ses yeux s'écarquillèrent.

Kirin: Hey slt! Je suppose que j'te verrais au tournoi du coup?

Déglutissant, l'esper sentait l'excitation le gagner. Il n'était au courant d'aucun tournoi, mais si Kirin en parlait c'est qu'un évènement devait se tramer. Les combats étaient généralement anoncés via des posts éphémères qui disparaissaient en quelques minutes, mais Dim n'avait reçu aucune alerte concernant un tel évènement. Si l'annonce n'avait pas été diffusée sur la plate-forme sécurisée, c'est qu'il devait s'agir d'un évènement spécial. Heureusement que son pigeon semblait persuadé que Saik0 avait elle aussi reçu une invitation. Sans perdre un instant, Dim lança ses filets.

Saik0: J'vais essayer, mais c'est ma première fois je sais pas exactement où c'est lol
Kirin: mdr c'est vrai que c'est pas facile à trouver.
Saik0: Y'a du lourd en plus
Kirin: grave, c'est la première fois qu'on fait autant de matchs d'un coup. J'pense c'est pour ça que c'est uniquement sur invitation
Saik0: En vrai je suis pas sereine, ça à l'air BIG
Kirin: mdr
Saik0: Hey, ça s'rait cool qu'on y aille ensemble non? Si tu veux j'amènerai à boire.

Un moment de silence suivit le message. Kirin semblait taper, effacer, retaper son message. Il hésitait clairement entre ses réflexes de sécurité et l'opportunité d'un rendez-vous avec la fille facile qu'était Saik0.

Kirin: Ok, cool! =D

Bingo!
Un sourire démoniaque étirait le visage de Dim alors que Kirin lui transmettait un lieu de rendez-vous. S'il réussissait à s'infiltrer dans un évènements VIP, il était certain d'en apprendre plus sur le cercle de combat, peut-être même de voir de près les visages de quelques membres importants.
Se précipitant sur ses affaires, l'esper s'équipa rapidement sans ménager ses efforts. Un bâton rétractable, une matraque électrique, des menottes de sécurité, des liens plastique, une oreillette de communication et son brassard de Judgment disparurent rapidement dans les poches cousues à l'intérieur de son manteau. En moins de cinq minutes, il était parti.


Un quart d'heure plus tard, l'esper se tenait au-dessus du corps en slip d'un mec qui semblait avoir la trentaine, fouillant consciencieusement dans ses affaires à la lumière d'une lampe-torche. Il trouva son bonheur dans le téléphone de l'homme, un message envoyé par MeX, une figure bien connue du réseau. Apparement, une série de matchs allait avoir lieu, où s'affronteraient les combattants les plus prometteurs. L'invitation était confidentielle et la sécurité plutôt balèze compte tenu de l'ampleur de l'évènement. Une adresse était jointe, ainsi qu'un code d'identification à faire scanner.

"Trop facile. Laisse pas tes affaires traîner comme ça, t'es débile ou quoi? Marmonna l'esper pour lui-même. Puis il se tourna vers l'homme qui se faisait appeler Kirin.
- Bon, bah moi je vais m'amuser et toi surtout tu bouge pas hein. J'ai réglé ton téléphone pour prévenir anti-skill dans trente minutes, ils devraient pas avoir trop de mal à te retrouver. Souhaites-moi bonne chance!"

Remontant prestement l'échelle à laquelle il avait menotté Kirin, l'esper referma la plaque d'égout, laissant l'obscurité s'abattre sur l'homme.


Fendant la foule, tous les sens en alerte, Dim analysait ce qu'il voyait.
Une cinquantaine de personnes, étudiants pour la plupart, étaient réunie dans ce qui ressemblait à une ancienne boîte de nuit souterraine. Vu qu'il y avait accédé via l'arrière-boutique d'un bar à l'abandon se trouvant déjà en contrebas d'une rue, l'esper estimait la profondeur des lieux entre cinq et huit mètres. Le réseau était affreusement mauvais d'ici, sans doute un moyen pour les organisateurs de contrôler les appels des participants et éviter les mauvaises surprises. Heureusement Dim avait prévu le coup et laissé son propre téléphone dans une ruelle non loin de là, programmé pour transmettre à  Anti-skill et Judgment toutes les informations nécessaires pour venir mettre fin à cette joyeuse compagnie environ dix minutes plus tard.
Mais au vu des gorilles qui surveillaient nonchalemment les entrées dans le bar plus haut, Dim commençait à s'inquiéter de la taille réelle de ce cercle. Ce qu'il prenait pour un simple réseau de délinquant semblait un peu plus gros que ça, de grosses sommes transitaient sans doute quelque part quand à l'issu de ces combats. Entre la rue, le bar, la salle de combat et les toilettes, l'esper avait discrètement compté une douzaine de caméras, la plupart tournées vers le ring improvisé créé par l'instinct de groupe des spectateurs, sans doute pour éviter aux gens trop VIP de se mêler au groupe moins VIP dont Kirin faisait partie. En somme, les gens dans cette pièce n'étaient qu'un écran de fumée, un leurre pour éviter les ennuis aux gros poissons si les choses devaient mal tourner.
L'esper était dépité. Il avait pris un gros risque en s'exposant ainsi et maintenant il ne pouvait plus faire marche arrière. Sa hiérarchie allait clairement le pourrir pour de bon et en plus il n'allait pas tirer d'informations capitale de cette soirée. Il aurait bien couru chercher son téléphone, mais quitter l'évènement si tôt après son arrivée serait aussi évident que s'accrocher une gigantesque cible lumineuse marquée "Membre de Judgment" sur le front.

Recentrant son attention vers le ring, Dim décida de s'approcher pour voir les combattants de plus près. A son grand dam, sa taille ne lui permettait pas exactement de voir autre chose que des dos de sa position à l'extérieur du cercle.
Après quelques contorsions, l'esper avait savamment joué des coudes pour se retrouver au premier rang. Entouré d'une foule en délire, il jeta un oeil curieux à ce qui semblait être la fin du match. Il laissa s'échapper une exclamation de surprise, heureusement couverte par la foule, lorsqu'il reconnut en la jeune fille qui se battait sous le nom de Volcano son amie d'enfance, Lena Anderson.

Elle avait toujours été tête brûlée, mais jamais Dim n'aurait cru qu'elle puisse se livrer à des combats illégaux. L'esper se mordilla la lèvre en réfléchissant. Il ne savait pas pour quelle raison Lena participait à ces bêtises, mais il savait qu'il ne voulait pas exactement qu'elle finisse en maison de correction, et elle n'avait en aucun cas les moyens  de payer une amende.
Il fallait donc qu'il trouve un moyen de la faire évacuer discrètement. Et rapidement. En prenant en compte le temps qu'il faudrait aux agents pour s'organiser et vérifier les infos, les agents les plus rapides de Judgment arriveraient sans doute dans un peu plus de six minu...

En sentant une présence quitter son esprit Dim arrêta immédiatement son train de pensée, mais le mal était fait.

"Putain barrez-vous, v’là judgement !"

Evidemment. Evida-putain-de-mment. Une saloperie de télépathe s'amusait à lire les esprits de gens. Et trop concentré sur sa réflexion, Dim ne l'avait pas senti avant qu'il soit trop tard.
Il aurait dû s'en douter, avec un service de sécurité important comme celui-ci, dans une telle communauté, ce n'était pas étonnant que des espers aient également été embauchés. On ne parlait pas de simples combats entre skill-outs.

Jetant un oeil à la ronde, l'esper se rendit compte qu'un mec à tronche de fouine était déjà en grande conversation avec un gars de la sécurité, pointant ostensiblement du doigt la position de Dim alors que la foule s'agitait. L'esper se dépêchaz de disparaître dans la foule, sa petite taille l'aidant dans cette tâche.
Le match s'était fini une poignée de secondes avant que l'alerte ne soit donnée et la majorité du public semblait encore incertain quand à la conduite à tenir. Quelques esprits vifs commençaient déjà à déguerpir, ce qui provoqua rapidement un mouvement de foule en direction de la sortie étriquée de la salle. Le chaos qui s'ensuivit allait permettre à l'esper de gagner quelques précieuses secondes, mais Dim n'était pas dupe. S'il ne trouvait pas un plan de secours RAPIDEMENT la situation risquait de vraiment très mal tourner pour lui. Et maintenant que les gardes l'avaient vu, quitter la salle avec la foule n'était plus une option.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Dim Rebon le Mar 14 Aoû - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mar 22 Mai - 14:13

"Putain barrez-vous, v’là judgement !"

Un silence pesant s’instaura après que cette phrase n’eut résonné au milieu de la foule. Tout le monde savait ce que cela signifiait et tout le monde se doutait que ça arriverait un jour. Pourtant, la plupart des personnes présentes restèrent incrédules, cherchant la meilleure chose à faire avant que l’effet de foule et la panique ne l’emporte sur la raison et l’organisation.

Rapidement, un flot continue de personnes s’amassa contre la porte menant à l’extérieur, les gens se poussant les uns les autres dans une cohue qui ressemblait plus à un troupeau de bovins qu’à un groupe de personnes civilisées. Le cercle réservé au combat avait rapidement été envahi lui aussi et les gens se poussaient les uns les autres sans se préoccuper de ce que pouvait bien arriver à ceux à leurs côtés.

Lena, qui avait clairement besoin de repos, se retrouva ainsi noyée dans cette masse de gens qui avaient totalement oublié son existence dès lors que leur propre liberté s’était trouvée menacée. Il y avait des protocoles mis en place pour l’évacuation normalement, des méthodes mises en place pour éviter ce genre d’événement d’arriver mais un esper un peu trop paniqué avait lancé l’alerte à tout va et provoqué tout ce désordre duquel Lena doutait clairement de pouvoir réchapper avant l’arrivée de Judgement.

Concentrant toute l’énergie qui lui restait, Lena reprit le contrôle de sa trajectoire et joua des coudes pour essayer de s’écarter un peu de tout ça. Il était inutile de s’enfuir si c’était pour finir écrasée comme ça. Elle se demandait où se trouvait l’ancien champion qui était encore plus en mauvais état qu’elle mais se concentra finalement sur autre chose.

Au milieu de la foule, les « agents de sécurité » semblaient poursuivre quelqu’un qui se fondait dans la foule pour leur échapper. C’était clairement sous-estimer l’organisation de ces combats clandestins. Cela faisait bien des années que tout ça existait, bien avant que Lena ne devienne un des combattants de leur arène et toute l’organisation s’était forgée au fil du temps et des expériences et, même si l’existence de ce lieu avait fini par fuiter puisque judgement était entrain d’arriver pour mettre un terme plus ou moins définitif à tout ça, la sécurité mise en place autour des plus grands combats de la ligue était vraiment bien huilée.

Il y avait les éternels gros bras pour sortir les trouble-fêtes mais aussi tout un tas d’espers aux pouvoirs complémentaires qui permettaient d’assurer une sécurité optimale quelle que soit la situation. Des télépathes pour donner l’alerte et suivre les personnes à arrêter même dans la foule ainsi qu’un certain nombre d’espers dont les pouvoirs étaient utiles pour neutraliser les personnes.

Cela dit, tout ça semblait bien plus compliqué maintenant que la quasi-totalité de la sécurité avait fichu le camp lors de l’alerte et il n’y avait plus maintenant que deux gros bras et un télépathe qui donnait la direction de la cible lorsqu’elle échappait momentanément aux poursuivants.

Ces derniers s’approchaient doucement de la jeune esper qui profitait d’un instant de répit pour se reposer, adossée à un mur en regardant la scène. Finalement, lorsque la cible fut assez proche, Lena bondit dans la foule et se mit face à l’infiltré de judgement qui continua sa course jusqu’à être bloqué par la jeune esper que l’attendait juste devant lui.

Lena aperçut d’abord la tête de la personne, un garçon qui semblait plutôt petit par rapport à la moyenne. Son visage était toujours caché mais un genre de malaise envahit soudain Lena qui finit par réaliser ce qui se déroulait sous ses yeux. Il y avait la sécurité de son « club » de combat que poursuivait son ami d’enfance, Dim Rebon, son meilleur ami qu’elle avait rencontré il y a bien longtemps et qui poursuivait son idéal de justice et avait rejoint judgement… Judgement… Putain c’était lui qui avait ramené judgement, c’est pour ça qu’il était poursuivi.

Reprenant ses esprits au moment où le garçon passait à portée, elle l’attrapa par le col et l’attira à elle, venant planter son regard furieux dans le sien.

-« Qu’est-ce que tu fous là putain ?! Tu m’as suivie ?! » hurla-t-elle au garçon, espérant obtenir des réponses.

Soudain la sécurité arriva et Lena reporta sa colère dans leur direction.

-« Vous ! Vous nous foutez la paix ! Je m’en occupe, compris ?! » cria-t-elle dans leur direction.

Les deux grands dadais se consultèrent du regard un instant avant de hausser les épaules et de partir vers la sortie à leur tour. Lena était plutôt connue maintenant et était même récemment devenue la grande championne de l’arène alors ils ne doutaient pas un instant qu’elle saurait s’occuper d’un simple intru. Lâchant finalement le garçon, Lena se reprit et se calma rapidement, reprenant en gardant son regard sévère.

-« ‘tain faut qu’on trouve un moyen de sortir maintenant, t’es autant dans la galère que moi, là. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mar 3 Juil - 0:44

Pendant la majeure partie des deux minutes suivant le début de l'évacuation, Dim réussit à échapper aux vigiles qui fendaient la foule pour essayer de le coincer, utilisant sa petite taille et les piliers soutenant la salle souterraine pour échapper à ses poursuivants. C'était une étrange course-poursuite au ralenti, un jeu de cache-cache déséquilibré que Dim était conscient de ne pas pouvoir gagner.

Maintenant qu'il était conscient de la présence du télépathe, l'esper faisait de son mieux pour conserver des pensées cycliques et dépourvues de tout lien vers d'autres pensées pouvant donner des informations quand à son plan. Il se concentrait sur la situation présente. Les pieds des gens, la position de ses poursuivants, des calculs de probabilité sur ses chances de s'échapper, des plans de fuite improvisés, des images mentales de lui massacrant le télépathe. Tout cela n'avait pour but que de parasiter au mieux les efforts du type qui sondait son esprit, mais se concentrer sur son véritable déplacement tout en pratiquant cette gymnastique mentale n'était pas un exercice simple et Dim ne remarqua qu'à la dernière seconde les mains qui plongeaient vers lui.

Au moment où elles l'attrapèrent par le col, Dim comprit à qui elles appartenaient. Lena l'avait donc trouvé. Quand à savoir si c'était une bonne chose pour eux deux, cela restait à voir. A moitié soulevé par son amie, Dim décida qu'il était sage de la laisser parler en premier. Peut-être qu'elle allait lui expliquer sa présence ici?
Il n'y croyait évidemment pas un seul instant.

-« Qu’est-ce que tu fous là putain ?! Tu m’as suivie ?! »

Evidemment, ça devait en avoir l'air de son point de vue.  Pas que la réalité ne change grand-chose à la situation.
Les sourcils de Dim se froncèrent quand son amie fît reculer les vigiles à sa poursuite. Elle était balèze, certes, mais pour le coup c'était plus une démonstration d'autorité que d'intimidation. A quel point est-ce qu'elle était impliquée dans cette affaire?
Alors qu'il avait assumé que Lena n'était là que pour se défouler, Dim était forcé d'admettre la possibilité que son amie d'enfance ne trempe dans un réseau criminel de grande envergure depuis plus longtemps qu'il ne puisse s'en douter. Après tout, le simple fait qu'elle soit conviée à un événement de ce type prouvait une expérience et une réputation notable.

-« ‘tain faut qu’on trouve un moyen de sortir maintenant, t’es autant dans la galère que moi, là. »

Le regard de Dim se fît particulièrement dur à ces mots, ses yeux s’étrécissant alors qu'il les plantait brutalement dans ceux de Lena.
Dans le cerveau de l'esper, une petite tempête d'incrédulité prenait place.
"AUTANT en galère que moi?! Alors qu'elle risque la prison?!"
Elle n'avait pas vu la réalité des centres correctionnels pour espers. Dim si. Au cours de sa formation à Judgement, il avait été amené à visiter brièvement Reformatory et cette vision ne l'avait jamais vraiment quitté.
Lui, risquait de graves blessures, peut-être un séjour à l'hôpital, de graves remontrances de ses supérieurs voire peut-être, au pire, une suspension définitive de Judgment.
Ce que risquait Lena, c'était une cellule souterraine capitonnée où était diffusé en permanence un bruit abrutissant les espers, les empêchant d'utiliser leurs pouvoirs. Une privation de liberté totale, sans moyen de s'évader au propre ou au figuré. Rien de moins qu'une condamnation à mort pour son amie au tempérament bouillonnant.

Dim se rendit compte qu'il serrait les poings à s'en faire mal. Sa facade composée avec soin ne faisait pas vraiment le poids face à l'image mentale de Lena enfermée dans une petite pièce de deux mètres sur deux. Mais malgré son envie de lui hurler au visage, il gardait suffisamment son sang froid pour savoir que le moment n'était pas à la confrontation. S'ils voulaient sortir d'ici en liberté et en bonne santé, ils allaient devoir le faire ensemble.
Malgré l'expression furieuse de son visage, Dim répondit donc d'une voix artificiellement calme, se passant de préambule ou d'explications.

"Quoi qu'on fasse il faut le faire ensemble et légalement. S'il te plaît, n'utilise pas tes pouvoirs à partir de maintenant, ça ne ferait qu'aggraver la situation. Je peux me charger de Judgment, tu penses que tes..., il n'avait vraiment pas envie de dire ça, potes là bas se laisseront embobiner? La priorité immédiate c'est de sortir en faisant le moins de vagues possible. Tout le reste peut attendre."

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Jeu 2 Aoû - 17:37

Lorsque Dim foudroya presque littéralement Lena du regard, cette dernière comprit qu’elle avait dit quelque chose qu’il ne fallait pas et déglutit en se demandant ce qui avait pu l’énerver autant dans ses paroles. Lena et Dim étaient des amis de longue date et la jeune esper n’avait pas l’habitude de voir autant de colère dans les yeux de son camarade même s’il lui faisait la morale assez régulièrement. Cela dit il n’y avait pas que de la colère sur le visage de son ami. Sous cette façade de colère et peut être même de déception se cachait une pointe d’inquiétude quant à son propre sort mais aussi à celui de Lena.

Quand ce dernier prit la parole, sa voix se fut cependant calme et posée, ce qui eut pour effet d’effrayer encore plus Lena qui se doutait que toute cette frustration accumulée finirait par ressortir d’un coup dans une explosion colérique à son encontre et elle ne pourrait rien faire pour arrêter le flot continu de remontrances qui allait déferler sur elle jusqu'à ce qu'il ait totalement vidé son sac.

"Quoi qu'on fasse il faut le faire ensemble et légalement. S'il te plaît, n'utilise pas tes pouvoirs à partir de maintenant, ça ne ferait qu'aggraver la situation. Je peux me charger de Judgment, tu penses que tes... potes là bas se laisseront embobiner? La priorité immédiate c'est de sortir en faisant le moins de vagues possible. Tout le reste peut attendre."

Lena prit un instant pour se reconcentrer et réfléchit sérieusement à la question. Ses « potes » comme il disait n’avaient pas vraiment de raison de l’écouter, elle avait peut être battu le champion mais s’ils avaient le moindre doute sur son implication dans l’arrivée de judgement, ils se ligueraient contre elle sans hésiter un instant. Quant à faire sortir tranquillement celui qui avait été reconnu coupable de tout ça c’était totalement impossible. Pas sans passer en force en tous cas, mais ça ce serait compliqué vu l’état de fatigue de Lena et le fait que Dim refusait qu’elle n’utilise à nouveau son pouvoir.

Lena mit son poing devant sa bouche, se mordillant le pouce ce qui trahissait sa réflexion intense et le léger stress qu’elle devait affronter. Elle ne pourrait pas faire sortir Dim car il était activement recherché par les organisateurs de l’événement et elle ne pourrait pas échapper à judgement si elle se faisait prendre, même avec le soutien de Dim. Ils se retrouvaient finalement dans une situation bien compliquée où leur alliance posait plus de problèmes que cela en résolvait mais il était hors de question qu’elle laisse son ami d’enfance se faire tabasser en espérant qu’il soit sauvé à temps par ses collègues tandis qu’elle fuyait pour ne pas affronter ses responsabilités.

-« Je pense… nan c’est sûr qu’ils te laisseront pas passer… Moi non plus d’ailleurs si ils voient que je suis avec toi… Je… je sais pas trop comment on va faire, là… T’es sûr que je peux pas utiliser mon pouvoir pour… tenter quelque chose ? » demanda la jeune fille, espérant ne pas devoir affronter le regard inquisiteur de son ami après cette question maladroite.

De toute façon, et au vu de la situation, la seule façon qu’aurait son pouvoir d’être utile c’était si elle tentait de forcer le passage et ça ne fonctionnerait pas. La sécurité du lieu avait été pensée pour pouvoir arrêter des espers, et des bien plus talentueux qu’elle. Jetant un œil alentour, Lena réfléchit à toute vitesse pour essayer de trouver un moyen de les sortir de là. Il n’y avait qu’une seule issue, c’était l’escalier qui ramenait à la surface et il n'était clairement pas accessible.

Tout le monde se poussait et hurlait dans l’espoir de sortir avant que judgement n’arrive, essayant autant que possible de gagner des places dans la file d’évacuation ce qui, au final, réduisait considérablement le nombre de personnes qui réussissaient à sortir et enfermait presque tout le monde à l’intérieur de la salle. Les gens se poussaient, se battaient, piétinaient ceux qui étaient au sol sans chercher à les aider, donnant plus une image d’un troupeau d’animaux sauvages cherchant à fuir le danger plutôt qu’un groupe d’êtres humains civilisés.

Soudain, au fond de la salle, Lena aperçu une tête familière qui semblait partir dans la direction opposée des autres personnes fuyant la salle. Il avait le regard serein et ne semblait pas se presser plus que ça. En fait il avait même l’air de se moquer de tous les autres qui paniquaient dans la salle et s’en amusait particulièrement. Ce gars, c’était l’un des plus importants organisateurs de ces petits tournois clandestins. Lena ne l’avait pas vraiment rencontré en personne, elle avait surtout entendu parler de lui et l’avait vu de loin durant ses combats mais elle savait pertinemment qu’il n’était pas du tout le genre à se sacrifier pour couler avec son navire tandis que tout le monde évacuait. Non, si il semblait si tranquille face à tout ça c’était qu’il avait un plan de secours assuré et trouvait simplement les gens stupides de paniquer comme ça alors que lui allait s’en sortir sans le moindre problème.

Se tournant à nouveau vers Dim avec un visage bien moins tendu, Lena s’approcha de son ami pour pouvoir lui expliquer tout ça sans avoir besoin de hurler pour se faire entendre.

-« Le type au fond là-bas, avec des lunettes et l’air suffisant, tu le vois ? C’est un des organisateurs, je suis certaine qu’il a une autre sortie ou un truc pour se cacher, si on arrive à le suivre et à partir par le même endroit on sera sauvés ! »

Prenant la direction qu’elle avait indiqué sans vraiment attendre de réponse, Lena tenait son ami par le bras pour ne pas le perdre et l’aider à aller au bon endroit au cas où il n’avait pas repéré la bonne personne. Il était vital qu’ils évacuent au plus vite et l’issue « vip » était clairement leur meilleure chance de s’en tirer. Fendant la foule à la perpendiculaire de sa direction, ce qui rendait la tâche bien plus ardue, Lena finit par arriver à quelques mètres à peine de celui qu’elle cherchait à atteindre quand elle sentit une poigne de fer lui attraper le bras. Forcée de se tourner vers la brute qui l’empêchait d’aller plus loin, la jeune fille reconnu un des vigiles qu’elle avait reconduit juste avant, lorsqu’ils s’attaquaient à Dim.

-« Tu t’en occupes hein ?! T’es avec judgement c’est ça ? On va pas te laisser aider ton petit copain à arrêter le boss, on va vous crever ici tous les deux ! » dit-il, une veine palpitant sur sa tempe, probablement à cause de l’énervement de s’être fait avoir comme un imbécile juste avant.

Lena tenta de reculer d’un pas mais n’arrivait pas à dégager son bras de la poigne du vigile qui, lui, avança légèrement.

-« Euh… Dim ? Je peux toujours pas utiliser mon… ? » commença la jeune fille avant de s’arrêter pour essayer d’esquiver le premier coup qui lui arrivait droit dans la figûre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mar 14 Aoû - 14:28

-« Je pense… nan c’est sûr qu’ils te laisseront pas passer… Moi non plus d’ailleurs si ils voient que je suis avec toi… Je… je sais pas trop comment on va faire, là… T’es sûr que je peux pas utiliser mon pouvoir pour… tenter quelque chose ? »

Dim ne prit pas la peine de répondre, son amie connaissait la réponse. ll voulait à tout prix éviter qu'elle n'ait encore plus d'ennuis avec Judgment. Et si quelques heures plus tard il n'aurait pas douté que Lena ferait son possible pour ne pas blesser quelqu'un, il était désormais bien forcé de remettre en question son jugement. Malgré son caractère généralement analytique, la lancinante sensation d'avoir été trahi par son amie d'enfance ne l'aidait pas vraiment à rester aussi lucide qu'il ne l'aurait été en situation normale. Vu le développement de la situation Dim n'avait aucun doute quand au fait que l'échauffourée allait éclater, et si Lena venait à blesser gravement quelqu'un il ne pourrait rien faire pour la protéger.

Jetant un œil aux vigiles, l'esper en aperçu quelques uns s'approchant d'eux l'air mauvais, le télépathe au regard de fouine n'étant nulle part en vue. Evidemment, celui-ci avait certainement fouillé chez Lena, et l'esper doutait que celle-ci n'ait pris la peine d'essayer de protéger ses pensées. Lui-même avait presque arrêté, une conversation étant trop compliquée à tenir dans ces conditions. Quand à la foule, l'hystérie était toujours généralisée, la mêlée générale empêchant toute tentative de sortie.
A ce rythme, ils allaient devoir se battre en attendant Judgment. Ce qui risquait de prendre encore de longues, trop longues minutes.

Soudain, Lena apparu dans son champ de vision, s'étant rapprochée pour lui indiquer quelque chose.

-« Le type au fond là-bas, avec des lunettes et l’air suffisant, tu le vois ? »
Dim acquiesça alors que Lena continuait

-« C’est un des organisateurs, je suis certaine qu’il a une autre sortie ou un truc pour se cacher, si on arrive à le suivre et à partir par le même endroit on sera sauvés ! »

Avant qu'il n'ait le temps de répondre, Lena agrippa par le bras et l'entraîna à travers la foule. La cohue rendait l'avancée à deux plus compliquée mais Dim suivit le mouvement, préférant ne pas perdre son amie de vue. Néanmoins, il restait inquiet des mouvements des hommes de main. Tenu comme il était il avait du mal à les garder dans son champ de vision, sa petite taille ne l'aidant vraiment pas au milieu de cette foule. Mais il restait aux aguets, conscient d'être toujours poursuivit.
Pour cette raison, l'esper pu réagir rapidement lorsqu'un cerbère sortit soudain de la foule par leur travers, attrapant Lena.
La prise de son amie se relâchant, Dim glissa hors de son étreinte pour contourner leur assaillant.

-« Tu t’en occupes hein ?! T’es avec Judgement c’est ça ? On va pas te laisser aider ton petit copain à arrêter le boss, on va vous crever ici tous les deux ! »

"Vas-y, continue" pensa Dim alors qu'il se mettait en position. Il était évidemment hors de question qu'il laisse Lena se faire frapper sans agir.

-« Euh… Dim ? Je peux toujours pas utiliser mon… ? »

Tout se passa très rapidement. A peine l'homme avait-il déplacé son centre de gravité vers l'avant pour asséner un coup à Lena que le pieds de Dim fonça vers l'arrière de son genou. Profitant du déséquilibre ainsi crée, l'esper agrippa le cou de son ennemi, enfonça ses doigts dans sa gorge alors que son autre main forçait l'homme à lâcher Lena. Un quart de seconde plus tard, l'esper utilisait tout son poids pour faire basculer l'homme à la renverse, tirant sur son bras pour le faire atterrir face contre terre.
En un contre un, les agents de Judgment étaient parfaitement entraînés à gérer un malfrat plus grand et fort qu'eux, bien que l’exercice reste toujours une affaire délicate en situation réelle.

Maintenant fermement agenouillé sur le bas du dos de son adversaire, son bras tiré vers l'arrière pour empêcher tout mouvement en force, l'esper sorti prestement sa matraque électrique et abattit l'arc électrique sur le cou exposé de l'homme pendant quelques secondes.
Judgment interdisait formellement la violence excessive contre un contrevenant neutralisé, mais dans la situation présente Dim savait pertinemment que cette attaque était le signal de la curée pour les autres hommes de main et il n'avait absolument pas la capacité de gérer autant d’adversaires avec son gabarit poids plume.

Il se releva rapidement et se rapprocha de Lena alors que deux hommes fendaient déjà violemment la foule dans leur direction.

"Tu vas bien? Tiens prends ça et on se tire d'ici." dit-il en lui tendant la matraque après avoir confirmé que son amie n'avait rien. Attrapant Lena par la main, il prit cette fois la tête pour rejoindre l'endroit où avait disparu le VIP. En espérant qu'ils ne tombent pas de Charybde en Scylla.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mar 14 Aoû - 16:24

Le coup qui lui arrivait droit dessus était impossible à esquiver. Retenue par le bras par la montagne qui essayait de la frapper, Lena vit se rapprocher le point de son œil gauche et plissa les yeux pour essayer d’atténuer la douleur. Soudain –et sans que Lena ne comprenne trop comment- l'homme qui la retenait sembla basculer en avant, tombant à genoux, puis bascula cette fois en arrière tandis que celui qui l’avait attaqué enserrait son cou avec son bras avant de le plaquer au sol, sur le ventre.

Dim, qui venait de neutraliser la menace en un instant, se tenait sur le vigile et sortit une matraque électrique, arme fétiche de judgement, et l’appliqua quelques secondes sur le cou du gars au sol pour s’assurer qu’il ne se relèverait pas. Lena resta un instant sans bouger, stupéfaite par ce qu’elle venait de voir, les yeux rivés sur son ami qui venait de neutraliser un gros bras sans même utiliser son pouvoir. C’était impressionnant mais ce sentiment vint doucement être remplacé par la frustration d’avoir été utilisée comme un simple appât et d’avoir été inutile dans ce combat. Le sentiment provoqué par une blessure dans son orgueil et elle ne comptait pas en rester là.

"Tu vas bien? Tiens prends ça et on se tire d'ici." dit-il en tendant la matraque à Lena qui la récupéra en grimaçant légèrement.

Lorsque Dim lui attrapa la main et la tira à son tour vers leur possible lieu de retraite, Lena passa de l’héroïne qui gérait la situation à celle de femme en détresse sauvée par le héros de l’histoire, ce qui lui déplut particulièrement. Cela dit elle se laissa tout de même faire et laissa le garçon l’entraîner là où il le voulait, tout du moins jusqu’à ce qu’un nouvel ennemi ne se dresse sur leur passage.

Une fois arrivés probablement là où ils le voulaient, les deux espers se retrouvèrent face à deux autres vigiles qui gardaient la porte dérobée qui venait tout juste de se fermer et qui menait très certainement à la sortie VIP. S’arrêtant un instant, Lena ne laissa pas le temps à son ami de dire quoi que ce soit ou de réagir. Elle le poussa sur le côté et passa devant, se jetant sur les deux gardes, serrant sa matraque dans sa main.

-« Ok je m’en occupe ! » cria-t-elle tout en s’élançant pour être entendue malgré les bruits de la foule.

Dans sa tête, Lena se disait que c’était pour se dépêcher avant l’arrivée de judgement, ou encore pour neutraliser ces deux cibles avant que les autres ne viennent les rattraper et les prendre en tenaille ; mais en réalité, au fond d’elle, elle savait qu’elle voulait se débarrasser d’eux vite et toute seule pour prouver qu’elle était clairement la plus forte.

Le premier gars ne vit par l’esper arriver, trop occupé qu’il était à empêcher les autres de s’approcher ou de tenter d’entrer pour faire plus attention à Lena qu’à quelqu’un d’autre. Lorsqu’il se rendit compte de son erreur, c’est lorsque la matraque de Lena vint s’enfoncer dans sa joue, lui brisant quelques dents et peut être même la mâchoire lors de l’impact, provoquant un magnifique KO technique digne des plus grands boxeurs... s’ils étaient armés de matraques lors de leurs combats on va dire.

Le second fit volte-face presque instantanément et Lena perdit le bénéfice de la surprise, celui-là elle devrait le battre en face à face. Lena esquiva le premier coup en se baissant et vint placer le bout de sa matraque sur le ventre de son adversaire tout en appuyant sur le bouton pour lui envoyer une décharge, ce qui le fit se contracter et reculer d’un pas mais ne suffit visiblement pas à le neutraliser.

Comprenant avec quoi elle était armée, le garçon adapta sa façon de se battre en conséquence et évita à tout prix le bout électrifié de la matraque tout en contre attaquant dès qu’il en avait l’occasion. Cela dura quelques secondes, le temps de quelques coups, avant qu’il ne parvienne finalement à saisir le manche de la matraque au moment où Lena l’attaquait, refusant de lâcher pour empêcher la jeune fille de pouvoir se servir à nouveau de son arme.

Le gars saisit la matraque à deux mains pour essayer de désarmer son adversaire, tirant de toutes ses forces. Soudain il se figea un instant avant de blêmir et de lâcher l’arme en hurlant, regardant ses mains avant de se prendre la matraque rougie par la chaleur en plein visage lui aussi, lui laissant une marque sur la joue due au choc autant qu’à la brûlure provoquée par le bâton incandescent et il mit genou à terre. Lena en profita pour enfoncer le bout de la matraque sur le côté du cou de son adversaire et pressa quelques secondes le bouton qui permettait d’envoyer une décharge, l’envoyant au tapis pour un bon moment.

Lorsque Lena se retourna vers son ami avec un léger sourire de satisfaction, elle constata qu’il n’était pas resté bêtement à regarder et que le premier des deux vigiles n’avait pas été totalement neutralisé par le coup qu’il avait pris. Préférant passer sur ce détail, Lena pointa son pouce sur la porte en faisant un geste de la tête pour l’inviter à le suivre.

-« C’est bon, on y va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mar 14 Aoû - 21:19

Sur le point de passer la sortie vVIP, Dim fut soudain tiré en arrière par Lena.

-« Ok je m’en occupe ! »

Un instant confus, il reprit rapidement ses appuis et vit Lena charger de face deux gardes.

"Mais quelle..."

Le premier vigile trébuchait déjà hors du champ de vision de Lena, le visage en sang. Le temps que Dim ne lui arrive dessus, l'homme avait sorti un couteau de bonne taille de son étuis et s'apprêtait à renvoyer la politesse à son attaquante.
Déployant son bâton, Dim se mit en mouvement. Une frappe vint rencontrer la main de l'homme, faisait éclater les petits os sous le choc de la tête d'acier. La seconde frappa l'homme au ventre, et une dernière frappe atterrit en plein dans la tempe. Dim espérait qu'il n'aurait pas de séquelles trop graves, sans quoi cette affaire risquait de se compliquer encore.
Ses supérieurs avaient toujours vu d'un mauvais œil l'équipement conséquent de Dim, un agent de Judgment n'étant dans l'absolu pas supposé chercher la bagarre et n'agir que pour protéger des civils le temps qu'Anti-skill ne se déploie sur les lieux. Mais de la même manière que les agents de Judgment n'étaient pas supposés agir en solo, ou couvrir une criminelle pour des raisons personnelles, Dim n'était pas un excellent agent de Judgment.

Un cri de panique attira son attention sur le combat de Lena, son adversaire se tenait douloureusement la main avant de rejoindre les bras de Morphée, la matraque électrique toujours rougie.

-« C’est bon, on y va ? »

L'esper marqua un instant de pause, cherchant dans les yeux de son amie le moindre signe d'excuses, sans en trouver. Elle avait toujours été tête brûlée, mais l'esper se rendait compte qu'elle ne semblait pas s'être emportée dans l'excitation du moment. Elle avait délibérément ignoré sa demande pour des raisons que Dim n'arrivait même pas à envisager.
Est-ce que son amie était parfaitement conne? Est-ce qu'elle n'était qu'une simple criminelle sans regard pour la loi? Il savait qu'il n'obtiendrait rien d'elle en la contraignant, mais la voir ignorer ainsi sa demande, dans de telles circonstances, lui faisait remettre en perspectives ce qu'il pensait du niveau de confiance qu'elle pouvait lui porter. Est-ce que ses paroles ne voulaient rien dire?

Les bruits de poursuite le tirèrent de sa rêverie et il emboîta immédiatement le pas à Lena qui avait déjà rouvert la porte dérobée. De là, ils montèrent quatre à quatre un escalier en colimaçon. Dim pris son courage à deux mains et, entre deux inspirations, interpella Lena. C’était son amie depuis l'enfance, il refusait de croire qu'elle puisse réellement être une criminelle. Il devait lui donner sa chance, autant de fois qu'il faudrait.

" - Lena, pourquoi t'as fait ça bordel? Je pourrais pas t'éviter Reformatory si t'en fais qu'à ta tête!"

L'ascension les avait mené devant une autre porte, suffisamment haut pour que l'esper s'autorise à penser qu'il étaient maintenant au-dessus du niveau de la rue. Avant qu'ils ne l'atteigne, Dim poursuivit.

" - Ecoute. Si tu agis de manière aussi téméraire ça va très mal se finir pour nous deux. Contente-toi de te défendre si besoin, je m'occupe de la suite."

La porte s'ouvrit sur un vestibule, lui-même donnant sur un couloir où s'alignaient les ouvertures de chambres-capsules. Des têtes se tournaient déjà vers les deux espers alors qu'ils engageaient l'allée.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Mer 15 Aoû - 0:46

Une fois les deux gardes neutralisés, Lena alla ouvrir la porte et pénétra dans l'espèce d’escalier en colimaçon qui suivait, laissant Dim passer à son tour avant de fermer au plus vite le passage, espérant ne pas créer un nouveau mouvement de foule qui chercherait à emprunter ce passage, ce qui conduirait probablement judgement à aller fouiller de ce côté-là aussi. Une fois de ce côté, les deux espers commencèrent à gravir les marches au plus vite pour s’éloigner le plus rapidement possible de la cohue et des problèmes.

" - Lena, pourquoi t'as fait ça bordel? Je pourrais pas t'éviter Reformatory si t'en fais qu'à ta tête! Ecoute. Si tu agis de manière aussi téméraire ça va très mal se finir pour nous deux. Contente-toi de te défendre si besoin, je m'occupe de la suite." déclara Dim tandis qu’ils continuaient tous deux de monter les escaliers.

Bizarrement, et même si Dim était en train de lui faire la leçon, le fait qu’il finisse par parler soulagea Lena. Lorsqu’elle avait vaincu son adversaire et s’était tournée vers lui pour l’enjoindre à la suivre, ce qu’elle avait vu dans le regard de son ami –bien qu’elle n’ait pas vraiment compris de quoi il s’agissait- l’avait vraiment mise mal à l’aise. Ce n’était même pas de la déception ou de la colère, mais quelque chose de bien plus profond et la jeune fille avait peur que ce qu’elle avait fait ne soit bien plus grave pour leur amitié que ce qu’elle aurait imaginé. Après tout, même si elle s’était servi de son pouvoir, elle l’avait de façon plus discrète et moins agressive.

Prenant une pause le temps de réfléchir un peu à la réponse à donner, Lena sembla prendre un air plus sérieux avant de répondre à la question, bien qu’elle n’attendît pas forcément de réponse.

-« Ecoute... j’ai pas ta formation de combat à judgement moi, j’ai besoin de mon pouvoir pour me battre... Et il est hors de question que tu prennes tous les risques alors que tu te mets en danger pour moi, là. Alors que je suis clairement fautive sur ce coup en plus... » dit Lena, sa voix perdant de l’assurance au fur et à mesure qu’elle continuait.

Réfléchissant un moment, Lena ralentit avant de s’arrêter totalement, baissant les yeux au sol.

-« Dis Dim... Tu... Si ça commence à devenir vraiment compliqué pour toi... Tu te tireras et tu me laisseras, hein ? Je veux dire... je veux pas que tu t’ais des problèmes avec judgement à cause de moi, compris ? »

Puis ils reprirent leur chemin dans les escaliers. Peu importait la réponse de Dim en réalité, si elle sentait qu’il était prêt à aller trop loin juste pour elle, Lena comptait bien finir par se rendre, ou en tout cas se séparer de Dim pour s’assurer qu’il ne prendrait pas trop de responsabilité sur ce qu’elle avait bien pu faire.

Lorsqu’ils atteignirent tous deux le bout de l’escalier, ils ouvrirent une porte et débouchèrent sur un genre de long couloir sur les côtés duquel se trouvaient des “capsules”, des espèces de tubes servant de lit pas cher dans un hôtel pour les personnes de passage. Lena avança doucement, l’air incrédule, sous le regard des quelques personnes réveillées qui les avaient entendus entrer par ce qui était... une porte de service visiblement.

Se tournant vers Dim, Lena chuchotta pour essayer de ne pas se faire entendre par les autres personnes.

-« Attends... ça veut dire que les dirigeants de cet hôtel sont impliqués dans l’orga, nan ? C’est vachement plus gros que ce que j’aurais pensé... » dit-elle, l’air pensif avant de se reprendre et de continuer son chemin.

Une fois sortie du dortoir, Lena se dirigea vers la première fenêtre qui donnait vers l’extérieur pour voir où ils se trouvaient exactement et enjoint Dim à faire de même.

-« On doit être au deuxième ou au troisième là, vu les bâtiments d’à côté. On va sortir d’ici ? »

Puis elle prit la direction de l’ascenseur et y entra, laissant Dim venir avec elle avant d’appuyer sur le bouton du rez-de-chaussée. Les portes se fermèrent et Lena sentit qu’ils commençaient à descendre. Soupirant légèrement de soulagement, Lena regarda son ami avec un air un peu plus détendu et enjoué qu’avant.

-« Bon, en tous cas, merci pour tout, tu m’as vraiment sauvée de la galère. Enfin même si c’est toi qui as ramené judgement là-dedans alors que tu savais que j’y étais... ‘fin je veux dire... bref, merci. Je t’expliquerai tout ça une fois rentrés si tu veux, c’est loin d’être aussi terrible que ça en a l’air. »

Un léger son de sonnerie retentit, indiquant que l’ascenseur avait fini sa descente et allait s’ouvrir. Les portes commencèrent à s’ouvrir et Lena pu voir le grand hall de l’hôtel, les tables et les chaises qui s’y trouvaient pour ceux qui devaient patienter, les grandes portes et le comptoir... où se trouvaient 4 agents de judgement qui étaient en train de parler à la réceptionniste. Ecarquillant les yeux, Lena se mit dos au mur, cachée derrière une des portes de l’ascenseur.

-«Putain putain... Ils doivent surveiller tous les bâtiments autour pour chopper ceux qui se sont barrés avant qu’ils arrivent... Je fais quoi ? Ils m’ont vue tu crois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Dim 19 Aoû - 11:43

"Ecoute... j’ai pas ta formation de combat à judgement moi, j’ai besoin de mon pouvoir pour me battre... Et il est hors de question que tu prennes tous les risques alors que tu te mets en danger pour moi, là. Alors que je suis clairement fautive sur ce coup en plus..."
Un moment de flottement se fit entendre alors que Lena semblait réfléchir.
" Dis Dim... Tu... Si ça commence à devenir vraiment compliqué pour toi... Tu te tireras et tu me laisseras, hein ? Je veux dire... je veux pas que tu t’ais des problèmes avec judgement à cause de moi, compris ?"

L'esper ne répondit pas. Il n'avait pas envie de mentir à Lena, mais c'était bien évidemment hors de question. Prendre des risques pour sauver des gens, c'était son job. Qu'importe les régulations de Judgment, Dim n'était pas de ceux qui se retirent juste parce qu'ils se mettent en danger, il ne le serait jamais. A plus forte raison lorsque sa meilleure amie risquait d'être associée à une bande de malfaiteurs.
Même si... il lui faudrait tirer cette histoire au clair lorsqu'ils seront hors de danger.

Ils arrivèrent rapidement dans un capsule hôtel. Bien souvent des business légitimes cachaient une part sombre, mais il devait admettre que ce changement de décors était une surprise. Le VIP n'était nulle part en vue.

- Merde, marmonna Dim. Il aurait bien voulu chopper ce mec, histoire que leur coup de filet attrape au moins un gros poisson. Lena s'approcha de lui pour lui chuchoter:

- "Attends... ça veut dire que les dirigeants de cet hôtel sont impliqués dans l’orga, nan ? C’est vachement plus gros que ce que j’aurais pensé..."

Dim acquiesca.

"Je me doutais que c'était un gros truc, mais j'admet que c'est une surprise.

- On doit être au deuxième ou au troisième là, vu les bâtiments d’à côté. On va sortir d’ici ?
- Autant pas traîner. Il faut t'éloigner d'ici le plus rapidement et discrètement possible."

Il aurait été seul, Dim serait sans doute passé par la fenêtre, mais Lena n'avait pas ses facilités de déplacement, aussi la suivit-il dans l’ascenseur. Son amie poussa un soupire de soulagement.

"Bon, en tous cas, merci pour tout, tu m’as vraiment sauvée de la galère. Enfin même si c’est toi qui as ramené judgement là-dedans alors que tu savais que j’y étais... ‘fin je veux dire... bref, merci. Je t’expliquerai tout ça une fois rentrés si tu veux, c’est loin d’être aussi terrible que ça en a l’air.
- Que je savais que...?"

Un léger son de sonnerie retentit, indiquant que l’ascenseur avait fini sa descente et allait s’ouvrir. Les portes commencèrent à s’ouvrir et Lena pu voir le grand hall de l’hôtel, les tables et les chaises qui s’y trouvaient pour ceux qui devaient patienter, les grandes portes et le comptoir... où se trouvaient 4 agents de judgement qui étaient en train de parler à la réceptionniste. Dans un mouvement brusque, Lena se colla contre la paroi de l’ascenseur. est-ce que osn mouvement avait attiré l’œil d'un agent ou est-ce que ce n'était qu'une coïncidence, toujours est-il que l'un d'entre eux se tourna vers la cabine où Dim se tenait. Leurs yeux se croisèrent et ils soutinrent le regard l'un de l'autre alors que Dim appuyait délibérément sur le bouton du dernier étage. Les portes se refermèrent sur un agent tourné vers ses collègues, pointant Dim du doigt.

"Putain putain... Ils doivent surveiller tous les bâtiments autour pour chopper ceux qui se sont barrés avant qu’ils arrivent... Je fais quoi ? Ils m’ont vue tu crois ?"

L'esper jeta un coup d'oeil en arrière et pointa la miroir qui prenait toute la largeur de la paroi arrière de la cabine. D'un ton calme et délibéré, celui des situations de crise où la lucidité doit primer, il remarqua:

"Ils t'ont certainement vu ouais. Moi c'est sûr en tout cas. Il faut qu'on trouve une autre sortie."

Il marqua une petite pause avant de reprendre, toujours détendu.

"Et, Lena. Je n'avais aucune idée que tu étais là-dedans. Tu sais bien que je t'en aurais parlé avant sinon."

L’ascenseur gravissait les étages rapidement, Dim bénissant la cité scolaire pour sa modernité. Pendant ce temps son cerveau fonctionnait à plein régime, encore une fois. Peut-être pouvaient-ils passer par la trappe de sécurité? Bien trop risqué, et ça ne les sortirait pas d'affaire pour autant.
Faire un petit tour de passe-passe avec l’ascenseur? Malheureusement il lui semblait que la cabine indiquait précisément à quel étage elle se trouvait ce qui rendait toute tentative de ce côté-là inutile.
Si leur solution ne leur venait pas de l'ascenseur, ils allaient devoir ruser une fois arrivés à destination. En attendant...

"J'te proposerait bien de sauter par le toit mais j'ai peur que tu sois trop lourde. Si t'as une meilleure idée je suis preneur." Il sourit sur le ton de la plaisanterie.

L'ascenseur s'ouvrit, laissant les deux jeunes gens se précipiter hors de la cabine. Jetant un œil autour de lui, l'esper avisa une trappe permettant d'accéder au toit. S'ils voulaient passer par là, il n'aurait aucun problème à y grimper. Plus loin dans le couloir, une porte fermée marquée "Employee Only" menait peut-être à un autre passage secret donnant sur un autre ring de combat clandestin? Ou possiblement juste sur une réserve à produits ménagers.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena Anderson

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/07/2017

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Lun 3 Sep - 14:38

Plaquée contre la paroi de l’ascenseur, le souffle court, Lena fixait son compagnon en espérant qu’il ne lui donne une bonne nouvelle. C’est lorsque Dim appuya sur le bouton du dernier étage avant de montrer le miroir que la jeune fille comprit qu’il n’avait pas de bonne nouvelle à lui offrir. A bien y réfléchir, sa réaction -aussi instinctive et irréfléchie qu’elle était- avait été pour le moins idiote. Après tout ils n’avaient aucune réelle raison de croire qu’elle était mêlée aux combats qu’il y avait à côté… Enfin à part ses vêtements salis, sa tête fatiguée et tout le reste mais peut-être que passer l’air de rien aurait fonctionné, qui sait ? Surtout que Dim était un excellent baratineur donc ç’aurait largement pu fonctionner.

"Ils t'ont certainement vu ouais. Moi c'est sûr en tout cas. Il faut qu'on trouve une autre sortie."

Reprenant une position « normale », Lena soupira de soulagement en espérant ne pas recroiser les agents dès que la porte de l’ascenseur s’ouvrirait. Si ils venaient à se rendre compte qu’elle était impliquée dans tout ça, ils auraient probablement tout un tas de questions à poser à Dim et il était toujours hors de question de l’impliquer là-dedans. Enfin pas plus et pas vis-à-vis de judgement, le but n’était clairement pas de lui attirer des problèmes.

"Et, Lena. Je n'avais aucune idée que tu étais là-dedans. Tu sais bien que je t'en aurais parlé avant sinon." dit-il, toujours aussi détendu.

Cette dernière déclaration enleva un poids de la poitrine de Lena, se rendant compte de sa présence par la même occasion. L’ascenseur montait les étages et un silence stressant s’installa durant lequel Lena réfléchissait à tout ce qui venait de se passer au lieu de penser à ce qu’ils devaient faire maintenant. Après tout, elle était surtout douée dans l’improvisation, c’était plutôt le rôle de Dim d’échafauder de super plans et elle l’avait toujours admiré pour ça.

"J'te proposerait bien de sauter par le toit mais j'ai peur que tu sois trop lourde. Si t'as une meilleure idée je suis preneur." dit-il sur le ton de la plaisanterie.

Lena sourit à cette déclaration et se détendit légèrement. Décidément il savait se débrouiller dans les situations de crise et arrivait même à s’assurer qu’elle allait bien. Décidément, il assurait bien plus que Lena et elle retint sa frustration face à cette simple constatation, préférant le remercier d’être là et de ne pas être tombée sur quelqu’un d’autre.

-« Arrête de te donner un genre là. » dit-elle sur un ton faussement accusateur. « Encore désolée pour tout ça… Je… je ferai plus ce genre de choses… Si on s’en sort tu crois que tu pourrais m’apprendre à me défendre sans mes pouvoirs ? »

La cabine s’ouvrit quelques secondes plus tard et ils sortirent tous deux à la hâte, avançant dans le couloir en cherchant tous deux un moyen de s’échapper. Tout ce que Lena put trouver de potentiellement intéressant furent une trappe menant visiblement au toit de l’immeuble et une porte menant à un nouvel endroit réservé aux employés/gérants de groupes illégaux en cavale.

Lena s’approcha de la porte et posa sa main sur la poignée en espérant tomber sur quelque chose qui lui permettrait de se sortir de ce pétrin. Déglutissant difficilement tant elle avait la gorge serrée, Lena abaissa la poignée et ouvrit rapidement la porte, découvrant l’intérieur de la salle comme on arracherait un pansement d’un coup pour avoir mal un bon coup avant de passer à autre chose et… rien. Il n’y avait devant elle qu’un simple placard à balais avec le chariot pour les personnes de l’entretien qui était disposé devant une porte à digicode.

Regardant tout autour, il n’y avait rien là-dedans qui pouvait aider, pas même une tenue d’agent de l’entretien pour se déguiser comme dans les mauvais films et tenter une sortie au culot. C’était… définitivement vide de toute possibilité. Reculant lentement, Lena laissa Dim entrer s’il le voulait et alla s’assoir contre un des murs, soupirant longuement en se laissant glisser le long de celui-ci. Sur l’écran au-dessus de l’ascenseur, on pouvait voir que celui-ci descendait rapidement, probablement pour aller chercher un des membres de judgement qui était resté regarder où s’arrêtait l’ascenseur pendant que l’autre gravissait les escaliers pour rejoindre leurs cibles.

-« Aaaah, je crois qu’on y est cette fois. Tu ferais mieux de te barrer par le toit avant que tes collègues arrivent. Ou alors tu m’arrêtes comme ça y aura pas de soucis. Et en plus ce sera peut-être toi qui prendra ma déposition au poste, ce serait plus sympa que si ça venait d’un inconnu. »

Si Lena avait pu, elle aurait sorti une clope et l’aurait allumée pour faire comme els héros de films qui attendent leur heure calmement avec l’air super classe mais elle n’en avait pas et n’avait jamais fumé de sa vie. Au lieu de ça elle avait juste à attendre les bras ballants qu’on vienne la cueillir pour l’emmener au poste.

-« J’en ai marre de cavaler, Dim. Tout ça, tout ce que j’ai fait, je peux plus avancer avec tout ça derrière moi. Je crois… Je crois qu’il est temps que je me range et que je me rende à la police, tu crois pas ? » commença-t-elle avant de se tourner vers son ami. « J’ai toujours trouvé ce film super classe, je sais pas si tu l’as vu. Si je sors sans trop de soucis je pourrai… te… le montrer… » dit-elle en ralentissant tandis que ses yeux s’agrandissaient pour ne plus former que deux grands cercles sur son visage.

Soudain elle se leva d’un bond et se dirigea vers Dim, l’écartant vivement sur le côté.

-« Ah attends ! Regarde ça ! » dit-elle en s’approchant du mur. « Le symbole là !  Attends bouge pas. » continua-t-elle, la voix emplie d’une énergie renouvelée.

Lena sortit son téléphone de sa poche et posa son pouce sur le détecteur d’empreintes pour le déverrouiller plus vite avant d’appuyer sur le symbole d’une application qui s’ouvrit rapidement. Allant dans un menu, puis dans un autre, elle activa finalement la caméra qui restituait une image haute définition du sol et vint braquer le logo avec l’objectif. Soudain, le tour de l’écran devint vert et un léger chargement s’opéra avant qu’une nouvelle fenêtre ne s’ouvre et n’affiche tout un tas d’informations.

Continuant de fixer l’écran, Lena appuya à un endroit et s’approcha de la porte à digicode avant d’entrer un code dessus. 8674. Une fois ces 4 chiffres entrés, la porte émit un cliquetis et put enfin s’ouvrir devant les deux alliés et Lena entra rapidement dans la salle qui se trouvait derrière, invitant son camarade à la suivre et refermant derrière lui.

-« Putain Dim ! J’ai deux bonnes nouvelles, la première c’est que j’ai accès aux plans du bâtiment et au moyen de sortir là-dessus » dit-elle en montrant son téléphone. « La deuxième, c’est que si tu ramènes ça à tes collègues et que tu cherches les logos qui sont indiqués sur le plan, tu vas pouvoir prouver l’implication des gérants de l’hôtel dans tout ça. Du coup y a un escalier pour descendre de deux niveaux sous un truc là-bas et après on doit pouvoir passer par l’intérieur. Tiens prends le téléphone. »

Laissant le téléphone à son camarade, Lena approcha du bout de la salle et poussa la porte qui menait dans une cage d'escalier assez étroite qui leur permit effectivement de descendre de deux niveaux.

-« L'appli que j'ai lancé, c'est un truc qu'on utilise normalement pour se repérer quand on organise les événements dans le groupe de combat. Les organisateurs font en sorte de dissimuler ces symboles pour qu'on puisse les scanner et comme ça on a toutes les infos dont on a besoin sans avoir à les rencontrer directement ou à communiquer par messagerie ou quoi. Askip c'est mieux de garder une distance entre eux et nous, question de sécurité j'imagine. »

Descendant d'un étage, Lena aperçut un mouvement un peu plus bas. Se penchant pour regarder, surprise, elle vit le visage quelque peu paniqué du chef de l'organisation qui semblait avoir pris le même chemin qu'eux pour pouvoir s'enfuir, tellement confiant dans son chemin de sortie qu'il avait laissé le temps aux deux compères de le rattraper malgré leurs quelques détours. Hésitant un instant, elle reporta son attention vers le garçon qui la suivait en constatant qu'il l'avait forcément vu. Il était seul et paniqué et il leur serait facile de pouvoir aller l'arrêter et Lena était certaine que c'était précisément ce que comptait faire Dim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 22
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   Sam 10 Nov - 11:06

-« Arrête de te donner un genre là. Encore désolée pour tout ça… Je… je ferai plus ce genre de choses… Si on s’en sort tu crois que tu pourrais m’apprendre à me défendre sans mes pouvoirs ? »

Dim ne savait pas trop quoi répondre à cela. Son amie était déjà un peu plus grande que lui malgré la différence d'âge aussi était-il certain qu'elle n'aurait pas de soucis à apprendre les bases de l'autodéfense, mais on pouvait difficilement parler de "style de combat". La réalité étant qu'il n'était pas un excellent élève lors des sessions d'instruction à l'autodéfense. Bien sûr, les enseignements de Judgment avaient portés leurs fruits et il s'en servait d'un pilier important lors des affrontements, mais sa technique se reposait avant tout sur le fait de gagner l'avantage ou se replier lorsque les choses tournaient mal. Avoir l'air beaucoup plus dangereux que la réalité, frapper là où ça fait mal, être armé. Tout ça il pourrait sans doute lui en parler, une fois qu'ils seront sortis de cette situation.
Ce qui, à ce point, revenait à réfléchir à leurs projets lorsqu'ils seraient millionnaires ou mettre en place un plan de secours en cas d'invasion zombie.

-« Aaaah, je crois qu’on y est cette fois. Tu ferais mieux de te barrer par le toit avant que tes collègues arrivent. Ou alors tu m’arrêtes comme ça y aura pas de soucis. Et en plus ce sera peut-être toi qui prendra ma déposition au poste, ce serait plus sympa que si ça venait d’un inconnu. »

Cette fois-ci, l'esper évita volontairement de répondre. L'idée lui avait effectivement traversé l'esprit, mais il ne pouvait se résoudre à laisser Lena derrière lui. D'autant qu'il n'était pas celui qui risquait les plus gros ennuis des deux. Pour le moment, la plupart de ses espoirs s'effritaient face à un étage désespérément vide alors que Lena citait des films. Chacun sa manière de gérer les situations désespérées. Là encore il ne répondit pas, pas besoin avec Lena.
La possibilité de se cacher dans une capsule lui effleura l'esprit mais il la repoussa avec scepticisme. Pour le moment, la seule solution réaliste était de tenter leur chance via le toit, tous les deux. Il avait déjà transporté de jeunes enfants et des chats dans ses bras en descendant des murs, s'il ratait pas son coup peut-être que Lena et lui ne s'écraseraient pas lamentablement au sol, quand bien même elle était certainement plus lourde que lui.
Il se demandait si elle serait offensée s'il lui demandait son poids exact quand son amie poussa une exclamation, mi-surprise mi-soulagée.

-« Ah attends ! Regarde ça ! » dit-elle en s’approchant du mur. « Le symbole là !  Attends bouge pas. »

Quelques secondes plus tard la porte de service s'ouvrait devant aux alors qu'une Lena souriante se retournait vers un Dim interloqué, montrant son téléphone.

-« Putain Dim ! J’ai deux bonnes nouvelles. La première c’est que j’ai accès aux plans du bâtiment et au moyen de sortir là-dessus. La deuxième, c’est que si tu ramènes ça à tes collègues et que tu cherches les logos qui sont indiqués sur le plan, tu vas pouvoir prouver l’implication des gérants de l’hôtel dans tout ça. Du coup y a un escalier pour descendre de deux niveaux sous un truc là-bas et après on doit pouvoir passer par l’intérieur. Tiens prends le téléphone. »

- C'est quoi, un genre de QR Code? Il demanda en enfournant le téléphone dans une poche intérieure. La petite brique de plastique était d'une importance capitale, c'était la preuve qu'il lui fallait pour justifier toute cette agitation. Alors certes, c'était légèrement anti-éthique de trouver les justifications pour une perquisition a posteriori, mais c'était toujours mieux qu'être démis de ses fonctions.

L'esper n'attendit pas son reste et s'enfonça dans la pièce à la suite de son amie, ne prenant même pas le temps de couvrir leurs traces avant de refermer la porte de service. Si l'hôtel à ce point lié à l'organisation de ces sites Dim doutait fortement qu'ils seraient heureux à l'idée de fournir le code à ses bons amis de Judgment. Tant qu'aucun d'entre eux ne pouvait faire fondre une porte ou une connerie du genre ils devraient être en sécurité pour un moment, à moins que la sortie ne soit également couverte par le cordon d'anti-skill.

-« L'appli que j'ai lancé, c'est un truc qu'on utilise normalement pour se repérer quand on organise les événements dans le groupe de combat. Les organisateurs font en sorte de dissimuler ces symboles pour qu'on puisse les scanner et comme ça on a toutes les infos dont on a besoin sans avoir à les rencontrer directement ou à communiquer par messagerie ou quoi. Askip c'est mieux de garder une distance entre eux et nous, question de sécurité j'imagine. »

Dim eut un sourire de déviant en repensant à l'homme qu'il avait trompé pour gagner son accès au club illégal. Comme toujours, l'erreur humaine avait eut raison d'un joli plan de sécurité. Malheureusement, cela signifiait également que remonter jusqu'aux têtes pensantes ne serait sans doute pas possible avec leurs seules informations actuelles. Talonnant Lena, Dim suivit du regard un mouvement de tête de sa part. Quelques étages plus bas se trouvait l'homme qu'ils poursuivaient. Sans le savoir, les deux espers étaient certainement tombés sur la voie de sortie prévue pour ce genre d'occasion.
Dim s'arrêta et se mit à réfléchir à toute vitesse. Une telle sortie signifiait que l'homme disposait d'un véhicule de secours non loin, avec une sortie sécurisée. S'il ne lui tombait pas dessus rapidement il pouvait dire adieux à ses chances de le rattraper. Mais l'homme avait une avance de plusieurs étages, et courir maintenant ne manquerait pas d'attirer son attention. De plus, quid de gardes du corps? La possibilité qu'il en ait récupéré dans l'hôtel et que les deux espers ne voient juste pas ceux-ci était réelle.
Il existait une manière de rattraper l'homme, mais elle était vraiment très salement risquée, et "le risque en vaut la chandelle" n'avait pas très bien servit l'esprit tout au long de cette soirée. D'un autre côté... Il jeta un oeil à Lena et se rendit compte qu'elle le regardait. D'un autre côté, si Lena participait à la capture d'un type du genre, les chances qu'anti-skill ne décide de venir lui chercher des noise réduisaient drastiquement. Les paris risqués ne l'avaient pas réussis de toute la soirée mais comme on dit, la troisième est la bonne. Il déploya son bâton et regarda Lena dans les yeux.

- C'est sans doute notre meilleure chance de l'arrêter mais j'aimerais utiliser tous mes avantages. T'es avec moi?

Après un instant de flottement, Dim comprit que son amie hésitait. Il pouvait difficilement la blâmer pour cela, mais il n'avait pas le temps de négocier avec elle. Avec un bref hochement de tête, il s'accorda un instant de concentration et se jeta dans le vide de la cage d'escalier. Celle-ci descendait plus profondément que pour un simple hôtel de deux étages, s'enfonçant au moins jusqu'au troisième sous-sol. Peut-être en direction du parking souterrain d'un bâtiment adjacent.
Diminuant la gravité sur chacun de ses sauts, l'esper sauta de palier en palier par l'intérieur de la cage d'escalier. Le bruit ne manqua pas d'attirer l'attention de l'homme en costume qui accéléra sa fuite en apercevant le jeune homme se ruant sur lui.

Il ne fallu que quelques secondes à Dim pour rejoindre les étages inférieurs où l'escalier se terminait en petit vestibule dont la porte donnait sur un couloir éclairé par quelques ampoules automatiques. Il n'était maintenant que quelques derrière l'homme qui s'engageait maintenant dans un couloir, mais le brusque volte-face de sa cible le fit instinctivement plonger de côté alors que plusieurs coups de feu résonnaient dans le sous-sol.
Les oreilles encore tintantes, le corps tremblant d'adrénaline, Dim préféra se mettre à couvert derrière alors que l'homme battait en retraite plus loin dans le couloir, visiblement peu enclin à croiser le fer avec deux espers. L'esper jura en se rendant compte qu'il avait donné l'occasion à une homme équipé d'une arme à feu de prendre ses distances. Il était maintenant sérieusement désavantagé.
Dans une telle situation, se rapprocher devenait exponentiellement dangereux. Mais Il devait quand même tenter le coup. Reprenant son souffle, le sang battant dans ses tempes, il compta jusqu'à cinq. Un étage plus haut, Lena arrivait en trombe par l'escalier.
Trois, deux, un.

L'esper abaissa son centre de gravité et fila ventre à terre dans le couloir au moment où l'homme disparaissait au coin de la porte. Il ne lui faudrait que quelques secondes pour combler la distance et...
Un objet cylindrique roula par la porte ouverte à l'autre bout du couloir.

- Oh merde, Lena! Il criait en se retournant, mais il n'allait pas avoir le temps de se mettre à couvert. Moins d'une seconde plus tard, une explosion infernale résonna dans le couloir alors que le monde de Dim devenait blanc sous l'effet de la flashbang.

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attente d'un meilleur titre [PV Dim]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attente d'un meilleur titre [PV Dim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Bélier (limite minimale du nombre de caractère du titre : check !)
» Votre meilleur trade et votre pire!
» La meilleur façon de se reposer pour un feignant, c'est de travailler [ En cours ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux-
Sauter vers: