Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Izayoi Hasakura

Izayoi Hasakura

Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]   Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 EmptyMer 26 Déc - 16:28

« On est en affaire avec un certain « Dim Rebon » ? Jamais entendu parler. » pensa le blondinet en se disant que ce fameux Dim Rebon était quelqu’un d’assez célèbre chez les skill-out, peut-être même quelqu’un d’effrayant et de puissant ! Si c’était le cas, oui c’était une bonne méthode pour intimider des skill-out sans utiliser une quelconque violence…malheureusement cette tentative avait été un échec cuisant. Le certain Nobu s’était un coup de poing équipé d’un poing américain en plein dans le nez, s’il n’allait pas à l’hôpital, ça risquait de laisser une sacrée marque.

Pendant leur discussion l’étudiant avait sorti son téléphone, prêt à appeler Anti-skill. S’il venait à appeler les forces de l’ordres, ils risquaient tous de se faire embarquer pour connaître le fin mot de l’histoire…y compris pourquoi il a un trou dans la main, ce qui mettrait Akutoku dans une position délicate même si l’ancienne histoire avait été étouffé de manière mystérieuse. C’était dans le passé, ce n’était pas le moment de pensé à cela…maintenant il fallait réfléchir à un moyen de se débarrasser de ces skill-out.

Le gars en rouge était à terre, son nez explosé, Akutoku décidé à ne pas activé son pouvoir ? Ou alors elle ne pouvait pas ? Peu importe, il fallait trouver quelque chose et vite. Qui ne tente rien n’a rien…L’adolescent aux cheveux dorés se mis à courir à pleine vitesse vers le pseudo-leader, activant son pouvoir : compressant l’azote autour de son poing, manipulant la masse d’azote autour de la zone compressé. Ne laissant pas le temps au skill-out de réagir, Izayoi l’avait frappé en plein dans le nez comme une revanche pour l’homme à terre envoyant le Skill-out roulé au sol à deux-trois pas de sa position initiale.

Le regard des autres membres du groupe avait suivi du regard avant de se reposer sur l’étudiant d’Eiri avec un regard ensanglanté, plein de colère, prêt à le tabasser à mort. Izayoi recula d’un pas, tenant son téléphone dans sa main blessé, avant de jeter un regard vers Akutoku, si elle décidait d’utiliser son pouvoir pour les effrayer, ce serait finis en moins d’une seconde.

« Je ne pense pas que ce soit une bonne idée… j’ai envoyé valser votre compagnon…ET… »

Il pointa du doigt l’esper aux cheveux bleus, il tentait un peu le diable.

« Vous connaissez beaucoup de fille aux cheveux bleu, qui ont des dents pointus tel un requin et qui est désagréable comme pas possible dès que tu essaie de faire ami-ami avec elle ? Moi, non. Je ne connais que la reine de(s) glaces de Nagatenjouki. Elle a beau être un cancre, une incapable même en combat rapproché, mais si elle perd le contrôle de son pouvoir…on est tous mort et ça vous devez le savoir ! »

Même en se faisant tabasser, elle y avait peu de risque que le contrôle de son pouvoir lui échappe et qu’elle gèle toute les personnes présentes ici, avec un peu de chance ils auraient peut-être peur de cette possibilité et décideraient de s’enfuir. Les skill-out se jetèrent un léger regard entre eux avant de le reposer sur le blondinet, toujours avec autant d’ardeur…ça ne semblait pas avoir fonctionné.

« On a juste à te tabasser toi et on n’a rien à craindre d’elle. »

Effectivement, dit comme ça… « M’exclure du set était un détail qui m’avais complètement échappé, si on prend une Akutoku, on prend un Izayoi…ça vient en pack les gars » pensa intérieurement l’adolescent aux cheveux dorée avant de lever ses deux mains.

« C’est bien vrai, mais vous voyez ça. »

Déclara le blondinet en montrant sa main blessée portant le téléphone en communication.

« On m’a ouvert la main avec une arme blanche aux magasins un peu plus loin, lors d’une « bagarre » pour des bento à moitié prix…on m’a soigné et ils ont appelé anti-skill. »

L’étudiant d’Eiri regarda son téléphone, attirant de nouveau l’attention dessus. Fronçant les sourcils de beaucoup de Skill-out qui semblait hésitant

« On est parti pour pas avoir de problème, mais bon au moment où vous avez cassé le nez de notre « ami ». J’ai décidé de les appeler, si on se fait tabasser autant que vous couliez avec nous. A l’heure actuelles, ils ont dû contacter les agents les plus proches pour intervenir, ils seront là d’ici peu. »

Izayoi jeta un regard aux skill-out en face de lui, c’était la dernière ligne droite.

« Vous pouvez tenter de nous tabasser et vous faire attraper pendant qu’on se bat ou alors on part chacun de notre côté pendant qu’il nous reste encore du temps… »


Dernière édition par Izayoi Hasakura le Jeu 14 Fév - 2:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akutoku Reitōko

Akutoku Reitōko

Messages : 299
Date d'inscription : 19/03/2016
Localisation : In ya freeza

Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]   Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 EmptyJeu 10 Jan - 15:49

[ Cryogenisation… ne répond toujours pas. Je viens de… régurgiter ? Dans tous les cas, ça n’a rien changé, mon pouvoir ne veut pas s’activer... ]

Les yeux de l’adolescente se plissèrent  de nouveau sur sa main alors que sa vision périphérique s’étira comme une image en basse définition jusqu’à devenir floue, avant de finalement disparaître. Une goutte rose glissa entre ses doigts et s’écroula au sol dans un « blam », qui fit revenir le sol et ses occupants. Non, le bruit n’était définitivement pas celui du liquide. En faisant serpenter son regard au sol en direction du bruit, les yeux d’Akutoku Reitōko se mirent à découper la forme du garçon à la veste rouge, qui venait de s’écrouler, la pose du délinquant se tenant devant lui expliquant sans aucun mal ce qui venait de se passer.

[ Ce beau parleur s’est fait avoir juste comme ça ? ‘‘Meilleur informateur de la ville’’, mon cul ! ]

La main tenant son cutter se redressa dans son dos. Combien d’entre eux pouvait-elle abattre ? Non, pouvait-elle juste en abattre un ? Si c’était une attaque surprise, si elle pouvait avoir l’appui de son pouvoir… Non, sans Cryogenisation, Akutoku ne serait jamais en mesure d’en blesser plus d’un. Ses yeux se mirent à passer sur le visage de tous les ‘‘adversaires’’ dans son champ de vision. Y-avait-il une faiblesse à exploiter ? Une façon de pouvoir se sortir de cette situation avec le pourcentage le plus élevé de réussite ? Plus la question tournait et retournait dans sa tête, moins la réponse semblait facile à trouver. Dans une ville où les pouvoirs d’esper faisaient tout, être sans pouvoir signifiait n’être rien. Écrasé par cette réalisation, Aku se mit à frissonner en serrant les dents.

[ Douter de moi ou pas, je fais que me voiler la face… J’ai appris à gérer toutes les situations avec Cryogenisation. Et même sans son utilisation, sa présence servait de gilet de sauvetage, à chaque fois. Le Bloc G ne m’a pas appris à faire quoi que ce soit sans ! ]

Des bruits de pas attirèrent son attention. L’auteur de ses derniers se mit à bondir sur sa droite, écrasant son poing dans le visage de l’assaillant du garçon à la veste rouge dans un sifflement. Le même poing qui avait brisé son javelot de glace, il y avait plus de trois semaines de ça. Levant un avant bras devant son visage par réflexe, elle observa sans trop de surprise le Skill-Out effectuer un roulé-boulé au sol pour atterrir au niveau de ses camarades. Il n’y avait certainement pas autant de force là dedans que la fois où il avait utilisé son pouvoir contre elle, mais c’était assez explicite pour leur montrer la puissance qu’il  était capable de déployer sans avoir besoin de préparation.

[ C’est pas trop tôt. ]

Désormais, tous les regards s’étaient posés sur le blondinet brise-glace. Mais celui d’Aku ne resta pas figé sur son visage, et descendit jusqu’à son autre main, soignée et bandée d’une manière rudimentaire. Il pensait vraiment pouvoir se battre de cette manière là ? Même avec le gain de technique évident qu’il avait reçu depuis leur dernière rencontre et qui lui avait permis de défaire tous ses sbires dans le magasin de Ben-tō, il ne pourrait jamais vaincre tous les adversaires avec sa blessure et son pouvoir ne fonctionnant qu’au corps à corps.

[ Ça n’a aucun sens… On est tous les trois forts. Beaucoup plus fort qu’eux. On a la force, l’expérience, et la technique… Alors pourquoi est-ce que c’est nous qui perdons ? Ça n’a aucun espèce de sens ! ]

« Vous connaissez beaucoup de fille aux cheveux bleu, qui ont des dents pointus tel un requin et qui sont désagréable comme pas possible dès que tu essaie de faire ami-ami avec elle ? Moi, non. Je ne connais que la reine de(s) glaces de Nagatenjouki. Elle a beau être un cancre, une incapable même en combat rapproché, mais si elle perd le contrôle de son pouvoir… on est tous mort et ça vous devez le savoir ! »

L’adolescente se resserra un peu plus dans sa position recroquevillée alors que les mots du garçon pénétraient dans ses tympans, désormais clairement audible. Qu’est ce qu’il essayait de faire au juste ? Un bluff ? Gagner du temps ? L’obliger à agir en la mettant hors d’elle ? Elle serra les dents en laissant ses mèches de cheveux retomber et raccourcir un peu plus sa vision périphérique. ‘‘Perdre le contrôle’’ ? Elle n’en avait plus du tout, de contrôle. Izayoi n’avait pas terminé son speech, mais Akutoku ne l’écoutait que d’une oreille. A chaque fois qu’elle essayait de réfléchir à une solution, ‘‘GAME OVER’’ s’affichait au bout du chemin. Il restait 9 ennemis. Izayoi pouvait sûrement s’en occuper d’un à la fois en se défendant d’un autre. Elle…

[ ...On a pas besoin de se battre. ]

La main de l'un des délinquants lui empoigna le bras, l’obligeant à relever la tête vers celui-ci. La lumière vint éclairer son visage, présentant le même regard méprisant que sa cible, qui pendant l’espace d’un instant cru presque regarder dans un miroir. A la manière de deux amants à la scène finale ils se regardèrent dans le blanc des yeux pendant un instant, alors qu’un autre délinquant échangeait des mots avec Izayoi. Elle n’écoutait ni ne s’intéressait à aucun des deux.

« Glace parfum citron ! »


Elle savait qu’il se reconnaîtrait. D’un vague geste de main, Akutoku pointa le garçon à la veste rouge au sol, puis referma sa main bien en évidence, sachant très bien qu’il regarderait. Cette saleté de garçon totalement irrespectueux. Il pouvait le faire, hein ?

[ C’est parfait. Regardez-moi moi ! C’est moi qui prépare quelque chose. Regardez-moi bien ! ]

Akutoku se laissa aller en arrière légèrement, bombant le torse en inspirant tout l’air possible jusqu’à titiller la limite de ses poumons. Elle avait bien mémorisé la position de cet abruti de Nobu. Elle avait tort, avec ou sans Cryogenisation, son cerveau était toujours celui d’une esper de Nagatenjouki ayant participé au PCP. Un ordinateur fabriqué pour le calcul. Mais elle n’était pas une machine pour autant. Si elle le voulait, elle pouvait improviser, et se ficher dans un carcan prédéfinis ne faisant que baisser ses chances pour gagner dans toutes circonstances. Relâchant la pression, elle se laissa aller en avant en profitant qu’on la retenait pour ne pas avoir trop de mouvements à faire, et cria du plus fort qu’elle le pouvait.

«  WOUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Tous les yeux étaient sur elle. Le bras du garçon qui la retenait se retira instantanément, une ligne rouge apparaissant sur la peau de sa joue , des gouttelettes de sang voletant désormais dans les airs. Elle venait de sortir en un claquement le cutter dans son autre main, puis étira le bras qui le retenait, qu’il soit visible pour tous. C’était important. Elle allait préparer quelque chose, et comme un groupe d’animaux dressés pour le combat, le reste des Skill-Out étaient prêt. Elle pouvait voir dans leur regard qu’ils avaient déjà affrontés des espers. Nagatenjouki ? Reine de Glace ? Il fallait être sur ses gardes et ne pas agir imprudemment. Ils avaient besoin de voir ce qu’elle faisait et de la regarder. Pour être d’autant plus pris par surprise par le fait de perdre instantanément cette faculté.

[ T’as intérêt à te rendre utile, Izayoi Hasakura ! ]

Akutoku entendit son articulation émettre un craquement alors qu’elle bandait le bras en pivotant sur elle même. Elle pouvait le faire avec ses pics de glace, alors elle pouvait le faire avec un cutter, non ? La vitesse du vent, l’angle parfait, prendre en compte l’effet de la gravité, la résistance de l’air. Et d’un seul coup d’un seul, toucher sa cible. C’était sûr, elle allait la rater à 90 %, elle n’avait que 10 % de faire un parfait tir sans entraînement.


[ C’EST 10 FOIS PLUS QUE CE DONT J’AI BESOIN POUR REUSSIR ! ]

Le cutter fusa dans les airs après avoir été projeté par l’adolescente, tranchant l’air avec sa lame jusqu’à s’enfoncer dans un ‘‘tchak’’ sonore dans le lampadaire grésillant qui s’éteignit définitivement. Toutes les pupilles qui ne s’étaient pas habitués à l’obscurité furent pendant l’espace d’un instant plongés dans les ténèbres. Akutoku passa sur le côté, attrapant la jambe de l’abruti, avant de la tirer pour l’agripper à la taille. Elle savait que le blondinet était à côté d’elle. C’est bon, ils étaient sur eux. Elle entendit le poing d’Izayoi frapper le visage d’un type un peu trop proche en émettant un craquement des plus satisfaisant.

Elle ne faisait que pousser et courir, la notion du temps disparaissant totalement alors que le sang battait dans ses tempes. Aucun intérêt, elle avait le goût de la victoire sur la langue, et souriait de toutes ses dents pointues. Depuis combien de temps ils étaient en train de courir ? Aucun intérêt, elle ne pouvait plus rien porter, ses bras et ses jambes étaient en compote et flageolaient comme ceux d'un bébé qui apprenait à marcher. Akutoku, Izayoi et celui qu’ils transportaient maladroitement retombèrent dans une ruelle de Strange par sa faute, ses jambes la laissèrent tomber avant d’être proche de la sortie du District.

« Ahahah… Ahah… AHAHAHAHA ! »

Akutoku éclata de rire en croyant entendre des bruits de pas confus plus loin. Ses nerfs avaient peut-être finalement lâché après cette poussée d’adrénaline. Elle essuya une larme sous son œil en regardant Izayoi et sa main blessée, retenant avec lui le garçon à la veste rouge. Pour la première fois depuis très très longtemps, l’adolescente riait. Elle avait oublié à quel point ça faisait du bien. Se laissant retomber contre un mur pour reprendre son souffle, elle releva la tête vers l’allée d’où ils étaient venus. Ils connaissaient les lieux bien mieux qu’eux. Si ils se décidaient à les poursuivre, il fallait se remettre en mouvement.

« Bien fait pour leurs gueules ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura

Izayoi Hasakura

Messages : 341
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]   Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 EmptyJeu 14 Fév - 2:27

Les négociations n’avaient pas l’air de se dérouler comme prévu, ils étaient hésitants, mais pas complètement dupe.  Si seulement la chance pouvait leur sourire et émettre le son d’une sirène, ça suffirait amplement à les faire paniquer. Malheureusement ça n’avait pas l’air d’être le cas et un contre 9 ? Mauvaise idée, mais il ne pouvait pas non plus les laisser s’en prendre à ce mec. Surtout qu’on ne sait pas ce qu’ils auraient fait après, ils sont venus en rabâchant une histoire de territoire. Se battre à 1 contre 9 ? Impossible. Fuir en portant l’informateur ? Impossible. Si la chance ne leur souriait pas, s’ils ne décidaient pas de partir alors une diversion, une distraction serait parfait. En parlant du nombre, l’un d’entre eux manquaient à l’appel, il n’était plus dans les rangs. Celui-ci avait attrapé Akutoku par le bras. Les poings d’Izayoi se serraient fermement.

« Hey— ! »

Avant même qu’il ne puisse terminer sa phrase, qu’il ne puisse se diriger vers ce Skill-out pour le mettre hors d’état de nuire. Un de membres du gang avait pris la parole, d’une voix bien plus confiante qu’auparavant même si elle conservait son ton rempli de colère, d’énervement.

« Ne bouge pas. Que ce soit vrai ou pas, on aura le temps de te rendre la monnaie de ta pièce au centuple. Reste tranquillement si tu ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose.»

« Toi… »

L’adolescent était face à une impasse, ils étaient déterminés à lui rendre ses coups et sans qu’il puisse se défendre à cause d’un otage. Pourquoi ? Pourquoi Akutoku n’utilise-t-elle pas son pouvoir pour se libérer ? Ce n’était pas le moment de se laisser faire…habituellement elle aurait rigolé avec un sourire sadique et les auraient regarder de haut avant de les écraser avec son pouvoir dont elle est si fier…alors pourquoi ? Il se posait la question alors qu’il laissait les skill-out s’approcher alors qu’ils craquaient leur phalange…ironiquement, il semblerait qu’il soit parti pour un autre séjour à l’hôpital.

« Glace parfum Citron ! »

Cette phrase attira l’attention de toutes les personnes présentes y compris celle du blondinet, il se demandait bien qu’est-ce qui se passait pour que l’étudiante de Nagatenjouki se décide à crier en parlant de glace. L’étudiant d’Eiri était intrigué, celle-ci se laissa aller en arrière avant d’aller vers l’avant et de crier de toute ses forces.  Alors qu’il reculait, on pouvait voir une trace de sang sur sa joue et un cutter dans la main d’Akutoku.

« Qu’est-ce qu’elle fait… ? »

Avec ça, tous les skill-out allaient lui sauter à la gorge. Pourquoi voulait-elle autant attiré l’attention ? Qu’est-ce qu’elle préparait ? C’était la question que se posait le blondinet et les skill-out. Malgré tout cela son bluff avait servi à quelque chose, les skill-out savent qu’ils ont affaire à la reine des glaces de Nagatenjouki, mais ils ne savent pas si Anti-skill va vraiment venir ou non…leur temps est « compté ». Ils étaient dans un dilemme subtil, mais efficace pour les perturber. Akutoku se mis à pivoter sur elle-même et d’un seul geste, nette et précis, le cutter a été projeté dans un lampadaire…éteignant les lumières.

A cet instant précis l’adolescent ne pu s’empêcher d’armer un petit sourire, ce n’était pas un mauvais plan pour fuir. La majorité des personnes présentes ont été plongé dans les ténèbres, l’obscurité avait été trop soudaine et les pupilles allaient mettre du temps à s’habituer…néanmoins…le blondinet était à côté d’eux, il savait où était leur position et il pouvait entendre leur voix confuses et énervé « Ne les laissez pas s’échapper ! ». Serrant le poing, activant son fidèle pouvoir, Izayoi frappa la personne juste en face de lui de toute ses forces l’envoyant sur quelqu’un d’autres avant de se mettre à courir dans le sens opposé avec Akutoku.

Il ne réfléchissait plus à la destination, il ne faisait que suivre le mouvement : « fuir loin de ces skill-out », c’était tout ce qu’il avait en tête alors qu’il courait. Akutoku s’arrêta subitement, se laissant tomber au sol. Elle était surement fatigué, mais on était à deux doigts de la sortie, ils ne pouvaient pas s’arrêter maintenant…un dernier effort et ils étaient saufs…c’était ce que souhaitait dire le blondinet, mais sa bouche ne s’était ouverte pour inspiré et expiré de l’air. Il était à bout de souffle après avoir couru sans réfléchir, petit à petit il retrouvait son souffle pendant qu’Akutoku explosait de rire.

« Pas mal, Aku…ton plant nous as sauvé la mise…mais c’était quoi cette histoire de glace au citron ? »

Malheureusement le blondinet était sur d’une chose après ses nombreuses visite accidentelle, ils abandonnent rarement les courses poursuites. Lors de son dernier passage, il était sorti accidentellement en fuyant loin de cette armée, mais la personne qui aurait pu les aider à s’en sortir n’était pas là…il ne l’avait plus vu depuis plusieurs jours, aucune nouvelle, rien du tout. Le blondinet se mordit la lèvre inférieure tout en serrant les poings, c’était un sentiment triste et désagréable. Il poussa un soupire avant de regarder le jeune homme à la veste rouge, ils ont l’air de le connaître, il est censé être le « meilleur informateur de la ville »…

« Il doit connaître Strange mieux que nous… »

Marmonna l’étudiant d’Eiri avant de se tourner vers l’esper aux cheveux bleus.

« Ils ne vont pas abandonner aussi facilement, ils vont probablement nous attendre proche de la sortie la plus proche…l’idéal serait de les contourner, mais bon courage si on ne connait pas les lieux… »

L’idéal serait de réveiller l’informateur, mais la seule méthode qu’il connaissait c’était de lui jeter un seau d’eau à la figure et ça marche dans les films, mais la vie réelle ? Il est censé le mettre en position latéral de Sécurité et attendre que les secours arrivent afin d’être sur qu’il va bien…même si cela n’était pas vraiment une option, il n’a pas l’air d’aimer les hôpitaux ou la police vu comment il veut passer incognito. Il n’avait même pas de seau d’eau à disposition pour le réveiller…ou alors il n’en aurait pas besoin…il était légèrement sonné, mais il commençait à se réveiller.

« On a besoin de toi, faut que tu nous aides à sortir de Strange…discrètement. »

Il pouvait entendre certains d’entre eux émettre des cris typiquement sortis de mangas quand les délinquants se mettent à hurler pour menacer les gens ou autres. Néanmoins les sons se rapprochaient de plus en plus…ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils ne soient retrouvé par ces brutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dim Rebon

Dim Rebon

Messages : 212
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 23
Localisation : Demi-plan de l'Inutilité, boîte aux lettres 342bis

Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]   Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 EmptyLun 13 Mai - 1:51

Au milieu de la farandole de chandelles qui dansaient devant ses yeux, Dim entendait des cris et des souffles. Sa conscience était floue, mais il se rendit compte qu'on le posait sur le sol. Bizarre, à quel moment avait-il été soulevé?
Et pourquoi il était inconscient déjà?

Sonné, l'esper garda les yeux fermés un moment qui lui paru durer des mois. Chaque infime instant qui passait était pour lui une petite victoire, comme s'il gagnait une négociation pour rester au lit "encore une petit picoseconde". Malheureusement, la chaleur de son visage finit par le réveiller pour de bon alors que de plus en plus de sang s'accumulait au fond de sa gorge. A un moment où à un autre, s'il se levait pas il allait crever de manière nulle.

« On a besoin de toi, faut que tu nous aides à sortir de Strange…discrètement. »
Il pensa "Hey, c'est plutôt mon domaine ça. Un bon moment pour me lever donc.", dont acte.

Dans un gargouillis affreux, l'esper régurgita tout le sang bloquée dans sa trachée, ainsi qu'un paquet de bile. Ces gamins avaient jamais appris les gestes de premier secours ou quoi? Ceci fait, il entreprit de tousser du sang pendant encore une vingtaine de secondes, se raclant désespérément la gorge, prostré à quatre pattes sur le béton froid alors que le monde faisait de son mieux pour l'éjecter par dessus bord vu la manière dont tout tanguait.
Après avoir fini son petit rituel de retour à la vie, Dim prit une grande inspiration et ouvrit les yeux. Pour se rendre compte qu'il observait les chaussures constellées de taches de sang de quelqu'un. Précisément, celles de Izayoi. Charmant.

Encore essoufflé, l'esper s’agenouilla sur le côté pour jeter un oeil autour de lui. Izayoi et Akutoku étaient là, et son esprit habitué d'indigène de Strange l'informait qu'ils n'étaient pas très loin de la limite à laquelle Strange redevenait le District 10. S'ils avaient fuis néanmoins, nul doute qu'ils étaient pourchassés et simplement sortir de Strange ne suffirait pas, il fallait absolument perdre les poursuivants. Et l'esper connaissait l'endroit parfait pour ça.

"Vous allez bien? Je m'excuse que vous ayez été mêlés à ça, c'est la première fois que je me fais agresser de la sorte. Généralement le nom de mon boss est suffisant pour calmer les choses, voir se faire des amis."
Hop, voilà des traces couvertes. Dim se releva péniblement. Il était habitué à utiliser son pouvoir pour ce genre de choses, mais le coup qu'il avait pris dans la caboche l'avait carrément sonné. Il pouvait toujours parler, mais il se rendait compte que les calculs complexes étaient hors de propos. D'ailleurs, la perception du temps non plus c'était pas ça, et il allait également passer sous silence le fait qu'il avait totalement oublié où il habitait. Au moins il pouvait parler, il faudrait plus qu'une commotion cérébrale pour l'empêcher d'embobiner des gens.
- Par contre pourquoi ces cons m'ont déglingué comme ça? Là aussi la commotion me joue des tours?

Décidant de remettre ces pensées à plus tard, l'esper ajusta maladroitement son équilibre tout en essayant de faire passer son mouvement pataud pour un genre d'étirement un peu nul, et ouvrit de nouveau la bouche:
"Ok, si on veut qu'ils nous lâchent le mieux c'est d'aller en territoire neutre et de disparaître. Je connais un coin où on pourra les perdre. En plus c'est hors de Strange donc je devrais pouvoir vous faire sortir de là assez facilement. Suivez-moi!"
Et leur passionnante conversation devra attendre la fin de la pause fuite.

L'esper parti d'un bon pas, sans néanmoins se risquer à courir, guidant les adolescents dans les ruelles noires comme la nuit qui les séparaient de la frontière imaginaire où le chaos de Strange cédait la place à la propreté ordonnée habituelle de la Cité Scolaire. Assez rapidement les lampadaires recommencèrent à fonctionner, les tags se firent plus discrets et les caméras de sécurité refirent leur apparition. Strange était derrière eux et les cris s'étaient tus.
Dim ne s'arrêta qu'après avoir traversé une artère importante, largement éclairée et fréquentée. Il se tourna vers les adolescents, sa voix nasillarde aggravée par son nez encore saignant. Fréquemment, des petits bulles de sang éclataient là où le cartillage avait perforé la cavité nasale.

"Bon, d'ici ça devrait être facile de rentrer chez vous et les Dogs vous suivrons pas."

La douleur n'était pas aussi intense qu'il l'aurait cru. Son visage était brûlant, mais son corps devait tellement bourrer les endorphines qu'il ne sentait rien. Même son bras, maintenant hors de l'écharpe, lui semblait soutenable.

"Hasakura-san, je t'apellerais. Reitoko-san... réfléchis à ce que je t'ais dit. Dès que j'aurais compris pourquoi les Dogs sont chaud au point de s'en prendre à moi pour déclarer la guerre à mon boss je me mettrais en chasse d'informations sur notre affaire. Restez prudents."

_________________
Naru Kamao Komao, la vraie waifu de mon cœur!

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]   Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ben Tō, Food Wars ! [ft. Dim Rebon & Akutoku Reitōko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Star Wars sur Metz
» Star Wars c'est ça !
» [OCTGN] Premier tournoi français Star Wars JCE sur OCTGN
» Les goodies pour Lgoo
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7-
Sauter vers: