Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tatsuya Koga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tatsuya Koga

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 06/10/2018

MessageSujet: Tatsuya Koga   Sam 6 Oct - 9:32


Tatsuya Koga
« Au nom de Judgment, vous êtes en état d'être arrêtés... donc arrêtez de bouger s'il-vous-plaît. Sinon je ne pourrai pas vous mettre les menottes »


IDENTITÉ
♣️ Prénom : Tatsuya
♣️ Nom : Koga
♣️ Âge : 16
♣️ Sexe : Masculin
♣️ Nationalité : Japonais
♣️ Groupe/Affiliation : Judgment
♣️ Établissement/Profession : Étudiant au lycée d'Eiri


PHYSIQUE
 
PERSONNALITÉ

Koga est un idiot, sans nuls doutes, il est idiot. Tellement idiot qu'il pourrait tromper un samedi avec un vendredi. Il est bête au point de ne pas s'apercevoir qu'il y a deux portes à sa voiture. Quoique très amical et foncièrement

PETITE INTERVIEW !

▪️ Parle-nous un peu de ta famille... Ma mère est très tolérante, elle est capable de me supporter à longueur de vie, vous savez. Mon père, il est toujours absent, sauf au déjeuner. Je n'ai pas de frères ni de soeurs, sinon ils auraient honte de moi.

▪️ As-tu déjà commis des délits ? Deux ou trois... j'ai "emprunté", je vous le jure, la voiture de ma mère et n'atteignant pas la pédale de frein j'ai traversé la fenêtre d'un bâtiment de logistique, mais c'était pour aller à l'école, mais on était samedi donc c'était accidentel... J'ai grillé quelques feux rouges, en poursuivant un groupe de voleurs de banque, et j'ai fini dans le canal d'égouttoirs. J'ai frappé un agent des forces de l'ordre, sans le vouloir il est sortit de nulle part, alors que je fuyais un autre agent des forces de l'ordre qui me poursuivait car je m'étais introduis dans un bâtiment désaffecté en cherchant un chat qui s'y était introduit... rien de très grave en soit.

▪️ Es-tu ou étais-tu poursuivis par Anti-Skill ? Actuellement non, mais une fois je suis entré dans une de ces armures super modernes et j'ai foutu le bordel, j'arrivais plus à sortir et je savais pas sur quel bouton appuyer.

▪️ Quelles sont tes qualités et tes défauts ? Je suis quelqu'un qui pardonne facilement et j'ai pas la couenne dure, donc m'en voulez pas si je m'en vais en plein combat ou si je parle dans le dos de mes coéquipiers, enfin de certains...

▪️ Dis-nous ce que tu aimes et ce que tu détestes ? J'aime bien la crème anglaise et les crêpes, les bonbons d'Halloween, les chats, les chiens, les poissons, les lapins, les lions car c'est super badass, le chocolat, les patates, les fraises, les framboises, les carottes, le froid et ma mère. Je déteste le chou et le brocoli.

▪️ Des phobies ? Être en retard ?

▪️ Des Allergies ou autres choses dans le genre ? Un surhomme je suis, jamais malade je serai, toujours.

▪️ Des antécédents médicaux ? Mon médecin de famille a dit que j'étais un idiot fini, ça compte comme une maladie mentale ?

VOTRE CAPACITÉE

▪️ Nom de votre capacité : Gravity Core

▪️ Niveau demandé : 2

▪️ Description de votre capacité : Permet de marcher sur plusieurs surfaces à angles différents en axant la gravité sous ses pieds. S'il saute, il retombe sur la surface, sur laquelle il avait pied, la plus récente.

HISTOIRE
Naître sans se souvenir de sa vie d’antan

Comment vivriez-vous la vie en noir et blanc ? Moi je ne m’attendais pas à cela. Ma vie banale, âgé de cinq ans, je n’ai pas de souvenir très important de mon enfance d’avant mon arrivée à la cité scolaire. De simple bribe de parole, des larmes, des images furtives, fugaces, une maison entourée d’arbres, un petit lac gelé, que des images qui viennent et qui partent de mon esprit. Mon souvenir le plus précieux, je crois que c’était de voir la vie en couleur. Le bleu du ciel en été, le vert de l’herbe folle des champs, le rouge du sang, le jaune des pissenlits et du soleil, orange comme son fruit l’indique, rose comme les joues d’une fille qui rougit ou violet comme un éclair de génie dans un orage en folie. Toutes ces couleurs qui désormais ne représente presque plus rien pour moi. Depuis ce jour, où, bien après plusieurs prises de médicaments, d’injections, d’examens, je me suis réveillé dans un monde où le gris, le blanc et le noir se superposent avec discontinuité. Dites-moi ce que vous auriez pensé de cet incident, car pour ma part, cela n’a rien changé à ma vie, simplement qu’elle ressemblait plus à l’idéal que j’aspirais.

On ne dit jamais non à la vie, et on refuse l’approche de la mort, alors que quelqu’un comme moi, qui vit dans la limite des deux côtés, doit vivre dans un monde sombre et funeste. On ne m’a jamais rien reproché à ma conduite exemplaire et disciplinée, on m’a accueilli malgré ma différence et on a pris soin de moi. J’ai passé les affres de l’âge comme un garçon solitaire et asocial, personne ne veut d’un ami aussi déconnecté du monde. Pourtant, pourtant certaines personnes se permettaient de venir s’asseoir à ma table et de dîner à moi, de me raccompagner chez moi et de m’inviter à sortir les fins de semaines. C’était une belle époque, où nous vivions entre amis pour le simple plaisir d’une vie si futile et inutile, car quoi que l’on fasse, la mort rôde près de nous et peut nous gâcher la vie très facilement. Un décès nuit très vite aux relations qui ne sont pas assez puissantes et si nous ne sommes pas assez forts, les liens se brisent et nous nous retrouvons seuls à nouveau. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens pleurent à la mort d’un proche alors que ma vie ne se résume qu’à voir le monde empli des ténèbres, je suis heureux pour cette personne, mais tous ne le sont pas.

Quand on perçoit la vie comme tel, comme moi, même l’instant futile et inutile dans lequel entrapercevoir une couleur est un miracle pour moi. Mon pouvoir ne réside pas en ne voir que la vie de ce côté de la médaille, mais de pouvoir voire l’important sous toute la couleur qui indique son aspect unique. Prononcer un mot, une phrase et ne voir que l’important devant soi est un cadeau pour moi, car au travers de toutes les couleurs qui parsemaient mon monde autrefois, je ne pouvais voir ce qui était réellement important à mes yeux. Mon seul désir que de pouvoir apercevoir l’utile là où certain y voit l’inutilité. La perception des couleurs est un élément, un sens propre à la vie, mais savoir le maîtriser c’est faire preuve d’une grande ingéniosité.

La vie en noir et blanc quand on est presque un homme

Mon adolescence s’est passé comme un enfant ordinaire, j’ai fait des conneries qu’il ne fallait pas, j’en ai payé le prix. Quand on perd un gage et que l’on assume les conséquences, quand on veut voir la couleur de nos yeux après la nouvelle coloration et quand nos yeux brillent tels deux soleils ardents, on ne peut pas mieux vouloir en ce monde que d’admirer la beauté d’une couleur qui réchauffe notre cœur. Tout comme lorsque tu rencontres l’âme-sœur, mais que tu ne peux pas la voir sous toutes les couleurs qu’elle possède. Tu l’aimes et elle t’aime et soudainement une idée te viens en tête et c’est l’illumination. Un mot, une phrase et ta vie redeviens plus égayante, tu découvres un monde aussi fabuleux que celui que tu avais zappé pendant tant d’années à vouloir être seul. Tu n’as plus le désir qu’un désir et ce n’est que la volonté d’utiliser ton pouvoir pour aider ceux qui te sont proches, tu t’amuses à nouveau et tu ris comme jamais tu ne l’avais fait auparavant.

J’ai étudié pour devenir un enquêteur et mettre mon pouvoir au profit de la ville, j’ai noué des liens avec des personnes qui ne voulaient rien entendre de moi jusqu’à ce que je leur prouve le contraire et je suis devenu un professeur d’école. Malgré mon calme assidu et ma droiture exemplaire, mon désir, ma volonté et ma détermination de pouvoir vivre dans un monde en noir et blanc et de pouvoir admirer la vie sous un aspect que personne d’autre ne pourra voir, autrement qu’à travers des images monochromes, représente beaucoup pour moi. C’est grâce à l’amour d’une personne qui m’est cher que j’ai réussi à aimer la vie à nouveau, mais ma difficulté à l’exprimer à tous fait de moi quelqu’un de mystérieux, mais j’aime vivre comme cela.

Une nouvelle année s’annonce productive pour ma part et j’espère découvrir de nouvelles sensations de pendant cette dernière !


ET VOUS ?
♣️ Pseudo : Zakaray
♣️ Âge : 19
♣️ Depuis combien de temps faites-vous du rp : Quelques mois, mais j'ai un vécu de rôliste de 2 années.
♣️ Présence sur 7 jours : 7, mais pas 24h. J'ai une vie modeste, moi.
♣️ Comment avez-vous connu le forum ? En regardant le premier épisode de la S3 de Toaru Majutsu no Index et en cherchant par la suite sur Google.
♣️ Mot de passe : Strawbitchies, non, ce n'est pas ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tatsuya Koga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» * Himuro Tatsuya ~
» Euh... Tatsu-nii... je vais bien je t'assure ! (PV Tatsuya) FINI
» Où se trouve Koga ?
» * Himuro Tatsuya ~
» L'adorable petite soeur spirituelle de Tatsuya et Taiga débarque ! (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: Administration :: Présentations-
Sauter vers: