Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La 142ième branche de Judgment en crise ! [Feat. Angelise !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Izayoi Hasakura

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: La 142ième branche de Judgment en crise ! [Feat. Angelise !]   Sam 6 Oct - 18:40

Izayoi
Hasakura

Angelise
Van Hellsing

La 142ième branche de Judgment en crise !

- « Iz ! »

- «...Izayoi ! »

Sans réponse, la chevelure orange avait levé la tête du lit avant de poser son regard sur le jeune homme aux cheveux blonds allongé un peu plus loin sur son futon, casque sur la tête et console portable en main. Sa concentration semblait être à son paroxysme, comme si le reste du monde n’existait plus et comme pour se mettre dans une position plus confortable, l’adolescent aux cheveux dorée s’était assis rapidement sans lâcher son écran des yeux.

Un sourire espiègle s’était affiché sur le visage de la rouquine, tel une renarde, elle était sortie du lit et s’était faufilé derrière le blondinet. D’un geste digne des plus grands experts, elle avait retiré le casque de la tête du blondinet, brisant sa concentration en miette. Un « Ah ! » s’était échappé de la bouche du blondinet, ses yeux avait quitté la console pour poser un regard interrogateur sur la jeune femme. Un son de game over retentit, attirant le regard de toutes les personnes présentes, ce court instant avait permis au boss final de mettre le coup mortel au blondinet. Avec le peu de points de vie qu’il lui restait, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne se fasse tuer.

« Qu’est-ce qu’il y a, Liliana ? J’allais tuer ce maudit Fatalis. »

Liliana Metztli s’était assise près de la table basse, lançant un regard suspect à l’adolescent. Un regard qui en disant long sur son mensonge, elle avait vu sa barre de vie, elle savait qu’il allait perdre de toute façon. Ironiquement avec ce regard, il savait qu’elle savait qu’il était sur le point de perdre et donc la jeune rouquine ne s’était pas embêtée à répondre à son petit mensonge. Son ventre s’était mis à gargouiller et elle s’était contentée de s’affaler sur la table avant de lancer un regarde détresse.

- « Izayoi, j’ai faim…va cuisiner… s’il te plait…»

Izayoi Hasakura avait déposé son regard sur son téléphone pour regarder l’heure, poussant un léger soupire. Liliana était un vrai estomac sur patte et elle avait tendance à vider le frigidaire assez rapidement, mais il savait qu’il avait récemment fait les courses pour la semaine tout en prenant compte de son estomac « sans fin ». Après un « Oui, oui. » Enfilant un tablier par-dessus sa tenue de ville, créant une sacrée combinaison de couleur. Vêtu d’un jean déchiré bleu foncé accompagné d’un t-shirt à manche longue blanc avec écrit dessus en rouge : Spider-man accompagné du logo d’addidas et du web slinger. Liliana quant à elle portait un t-shirt rouge bordeaux hello kitty assorti à son jean blanc, ironiquement ces deux-là avaient presque assorti leur couleur sans le vouloir. Pendant que le blondinet faisait la cuisine, la rouquine se contentait de mettre la table et de patienter bien gentiment en trouvant des occupations. Il avait plus ou moins une idée de ce qu’il allait préparer aujourd’hui.

Une trentaine de minute s’étaient écoulé, les plats étaient posés sur la table. Le repas d’aujourd’hui consistait à des crevettes tempura en entrée, en plat principal du riz accompagnée de sauce curry aussi appelé : « Kare Raisu ». C’était un repas assez commun au japon et les ingrédients étaient plutôt simple à trouver, constitué majoritairement de carottes, d’oignons, de pomme de terre et pour la viande, Izayoi avait choisir d’utiliser du bœuf plutôt que du porc malgré le prix. Le tout était accompagné d’une petite salade de fruit qui servait en tant que dessert, en ce qui concerne le « Kare Raisu » il en avait prévu pour plusieurs personnes afin d’être sur d’en avoir assez. Après avoir enlevé son tablier noir, le jeune homme s’était installé à la table et après un « itadakimasu », les deux s’étaient mis à manger.

- « C’est bon ! Tu t’améliore de jour en jour. »

Depuis son arrivée à la citée scolaire, cuisiner n’était pas la spécialité du blondinet, mais cela avait changé avec l’arrivé de madame. Il était obligé de cuisiner beaucoup plus souvent maintenant, aller manger aux fast-foods avec elle revenait beaucoup trop cher et son porte monnaie se vidait tellement rapidement qu’il était obligé de demander des subventions à ses parents alors qu’il voulait vivre avec ses moyens à la citée scolaire.

« Merci, je t’apprendrais si tu veux. »

Jour après jour depuis maintenant presque 2 à 3 semaines, il cuisinait pour eux matin, midi et soir pour les deux. Liliana avait tenté de « cuisiner », mais elle semblait ne pas avoir de talent dans ce domaine et afin de préserver la cuisine en bon états, il avait été conclu qu’elle ne s’approche plus de la cuisine. Elle qui n’aimait pas cuisiner c’était parfait, pour Izayoi c’était une tache en plus dans la journée, mais il commençait à prendre l’habitude et puis il avait bien l’intention de lui apprendre un jour pour qu’elle commence à cuisiner aussi.

Une quarantaine de minute était passé, le repas était terminé et la table en train d’être débarrassé. Un petit silence s’était installé avant qu’un l’éger « C’est à ton tour de faire la vaisselle. » d’Izayoi avait brisé le silence. La réponse de la jeune rouquine fut un léger grognement en regardant sur le côté avant de soupirer pour répondre qu’elle le fera plus tard dans la journée. Elle s’était tout de même dirigée vers la cuisine afin de prendre un bol et une cuillère avant d’ouvrir le congélateur. De la tristesse s’était affiché sur le visage de la jeune femme, on pouvait sentir une déception émanant d’elle. C’est alors que le cerveau du blondinet s’était souvenu qu’il avait oublié quelques choses d’essentiel lors de ces précédentes courses du mois : les crèmes glacés. A cause de Nishimura Renka, il avait stoppé sa consommation de parfait à la fraise, crèmes glacés et tout le bazar. Il comptait bien reprendre un jour, mais pas maintenant, pas tout de suite et en attendant c’était Liliana qui dynamitait tout.

Ainsi le - « Il n’y a plus de crèmes glacés !! » n’était pas une surprise, il était même très prévisible. Le blondinet leva les yeux vers le ciel, une demi-seconde, avant de reposer son regard sur la rouquine.

« Je dois passer au district 15 pour m’acheter des chaussures de rechange pour jouer au basket, je te prendrais des glaces sur le retour. »

Un sourire amical s’était dessiné sur le visage de la jeune femme avant de lui faire un classique « thumbs up » accompagné d’un clin d’œil et d’un :

- « Génial. Tu gères !  »

Pendant que le jeune homme aux cheveux dorées enfilait sa veste rouge à capuche, la jeune femme avait pris la PSP du garçon s’était posé sur le lit pour jouer. Avant de sortir, l’adolescent se tourna vers elle avec un regard légèrement accusateur.

« Ne supprime pas ma partie ! J’en ai bavé pour tout refaire. »

Un roulement des yeux et un - « Bah, t’inquiète, t’inquiète. Je vais même te battre ce dragon blanc là  » était sorti de la bouche de Liliana, il avait envie de corriger en lui disant « c’est le fatalis blanc », mais il s’était contenté de lâcher un petit soupire le blondinet avant de sortir de l’appartement en direction du district 15.

Une fois à l’intérieur du district 15, Izayoi était parti voir son magasin favoris, celui d’« Oyaji »,  pour commander de nouvelle chaussures. D’après la livraison devrait se faire dans la semaine, il n’avait qu’à être patient. Il ne lui restait plus qu’à acheter les fameuses glaces, il n’avait aucune intention de visiter un gros magasin à cause de l’énorme file d’attente. Le choix le plus logique serait une supérette ! Izayoi s’était donc dirigé à la superette, elle était plutôt vide. En le comptant lui et le vendeur, il n’y avait que 5 personne.

Prenant deux barquettes de glace et deux parfait, goût chocolat et l’autre goût fraise, c’était parfait pour satisfaire la gloutonne. Il était bien heureux d’être venu à la supérette, c’était bientôt son tour. Il était heureux jusqu’à entendre le bruit d’une vitre se casser suite à un coup de violent, le blondinet s’était tourné pour voir d’où venait le bruit. 4 Grand gaillard portant des cagoules s’était ramené avec des battes de baseball, renversant les produits du magasin. L’un des gaillards montrait fièrement un pistolet (un WG M9 CO2 Metal blowback AIRSOFT pistol) en main, l’arme était en réalité un simple pistolet airsoft, mais avec un petit coup de peinture métalliques…à première l’arme ressemblait comme deux gouttes d’eau à un vrai pistolet. Quant à l’adolescent il était perturbé, il n’arrivait pas à croire que ça lui arrivait maintenant ! Il était presque tranquille, une fois payé, il était rentré chez lui !

« Un pistolet ?! Comment ils ont pu se procure ça à la citée scolaire ? »

« Toute le monde à terre et après ça plus un geste ! Le premier qui bouge, je lui tire dessus ! Et toi là, vide-nous ta caisse ! »

La voix du gaillard armée lui disait quelque chose, mais il n’arrivait pas à savoir pourquoi, ni même qui s’était. C’était surement une sensation provoquée par la situation, il ne le connaissait surement, son instinct devait tenter de le rassurer. Avec tout le temps qu’ils prenaient, Anti-skill ou Judgment n’allait probablement pas tarder à arriver, agir maintenant alors qu’il pointe une arme sur le vendeur ce serait stupide et le mettre en danger pour rien. C’était assez étrange qu’ils viennent cambrioler une supérette, il y avait mieux si on avait besoin d’argent…mais c’était parfait pour éviter d’avoir Anti-skill ou judgment sur le dos directement ou alors c’est juste Izayoi qui porte malheur.

Pour une raison qui était inconnu au blondinet, le vendeur tentait de les raisonner, mais au lieu de le frapper pour l’écarter de la caisse…ils le fixaient de manière agressive avant qu’un des leurs en ait assez de la discussion et le menace de la frapper s’il n’ouvrait pas la caisse. Ils auraient évité Judgment s’il n’avaient pas pris autant de temps, mais il semblerait qu’ une branche soit assez proche et qu’ils aient été avertis assez rapidement, Izayoi comptait bien profiter de leur arrivée pour leur filer un coup de main alors que les mecs en cagoule risquait bien d’être très occupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La 142ième branche de Judgment en crise ! [Feat. Angelise !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Haiti en Marche: Les " pèpè " menacés par la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: Autre lieux-
Sauter vers: