Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hinami Kihara - Qu'est ce qui t'amène aujourd'hui ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hinami Kihara

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 11/10/2018

MessageSujet: Hinami Kihara - Qu'est ce qui t'amène aujourd'hui ?    Jeu 11 Oct - 1:43


Hinami Kihara
« Ca fait mal si j'appuie là ? »


IDENTITÉ
♣️ Prénom : Hinami
♣️ Nom : Kihara ( Natsuga de son vrai nom )
♣️ Âge : Environ trente ans, un peu de retenue voyons, on ne demande pas l’âge d’une femme :3
♣️ Sexe : F
♣️ Nationalité : Japonaise
♣️ Groupe/Affiliation : Clan Kihara/Gérante de sa propre clinique
♣️ Établissement/Profession : Médecin et Scientifique


PHYSIQUE
Hinami est une femme de 168 cm, bien portante.

Elle entretient une forme physique dans la moyenne, son IMC est parfait, droitière, elle possède une précision dans ses mouvements et dans ses mains acquise et maintenue grâce à sa carrière professionnel.

Ses cheveux sombres et courts, encadrent un visage à la peau blanche et lisse ornés de deux yeux bruns, elle se plait à porter de nombreux accessoires, collier, etc.

Elle aime prendre soin d’elle-même ainsi que de son image général, toutefois ce n’est que pour son confort personnel, elle n’accorde aucun intérêt à ce que les autres peuvent en penser.

Elle garde sans cesse sur elle son sac à main (ou plus précisément une sacoche), qui, quand on y regarde de plus près ressemble plus à une sacoche médicale qu’à un véritable sac à main.

On dit qu’elle possède une voix agréable et douce, bien que son ton et sa manière de parler ait une forte tendance à être distant et monocorde, cela ne reste toutefois que des avis, et comme tout être humain, cela ne la définit pas au quotidien.

Enfin, elle possède certains de ses membres ou organes qu’elle a cybernétiser dans le cadre de ses recherches, les prothèses ayant étais réalisés de manière à être le plus proche possible de véritables membres, il est très difficile de s’en rendre compte si l’on n’est pas familier avec ces technologies ou sans le savoir (ces membres n’ont pas étais conçues avec l’objectif de la « renforcer » et ne font donc pas plus que ses véritables membres).
PERSONNALITÉ


Neutre, si l’on devait la définir en un mot ce serait celui-là, mais puisqu’un seul mot est bien peu de chose pour définir une personne, passons au peigne fin sa psychologie :

Hinami est une femme passionnée, obstinée et méticuleuse, comme bien souvent avec les personnes possédant ces traits, elle est une personne accordant une plus grande importance à ses centres d’intérêt qu’au reste.

Elle n’aime pas faire souffrir inutilement ni utiliser les autres pour ses propres fins mais si cela doit arriver, ce sera évidemment une option comme une autre, à plus forte raisons si il s’agit d’étranger et non pas de son cercle de connaissances ou de ses patients.

Pour autant cela ne fait pas d’elle une personne extrémiste pour qui la fin justifie les moyens, cela ne veut pas dire pour autant que cela ne peut pas arriver sous certaines circonstances, elle est l’une de ces personnes pour qui le « progrès » à une place plus importante que la « sociabilité ».

Ce dernier point n’est pas quelque chose qui lui fait défaut pour autant, elle sait parler, écouter et s’intéresser au monde qui l’entoure.

Comme tout être humain, elle se fait son avis de quelqu’un en l’écoutant, en s’intéressant et en parlant, et comme sa profession l’exige, elle est ouverte aux autres et s’efforce de les comprendre, autrement elle ne pourrait pas exercer correctement, ce qui serait contraire à sa manière d’être.

Critique et franche par nature, il lui arrive de devenir sarcastique voir acerbe avec les individus qu’elle estime être des « incapables », ce terme, particulièrement important pour elle, désigne les personnes dont le comportement et /ou les compétences ne représente pas, ou ne sont pas dignes de leurs fonctions/objectifs, un certain nombre d’individus qu’elle a pu rencontrer sont passé par cette « appellation » et ont pu découvrir avec joie les côtés les plus froid de sa personnalité.

A contrario, son échelle de valeur n’est pas baser sur elle-même, à ses yeux seuls les efforts et la volonté d’avancer définisse la valeur d’un individu, le statut, la renommée et le parcours n’ont pas d’importance.

Les actions passée d’un individu ne compte pas, seul ces actions présent compte.

En tant que médecin, elle accorde une importance absolu à chacun de ses patient et ce même après qu’ils se soient remis, elle partage ce trait avec son modèle en tant que médecin et scientifique. Toutefois, si la forme est similaire, le fond diffère : Chaque patient est un défi, chacune des personnes à qui elle prodigue des soins, qu’ils soient conventionnelle ou innovant, est une source de données supplémentaire, au même titre que le serait une expérience.

Les notions « d’échecs » et de « réussites », sont d’ailleurs des valeurs auquel elle n’accorde pas d’importance : un résultat, quel qu’il soit, apporte toujours un certain volume d’information, et c’est la seule chose viable à ses yeux.

Les notions de « réussites » et « d’échecs » peuvent changer selon les personnes et les objectifs, pas les données.  

PETITE INTERVIEW !

▪️ Parle-nous un peu de ta famille... Fille unique, son père, Hakuto Natsuga est docker et sa mère, Hibari Natsuga  est serveuse, ses parent, n’ayant pas forcément eut la chance de se consacrer à leur études ont fait tout leur possible pour que leur fille puisse avoir un meilleure avenir que eux et puisse s’épanouir au mieux, en faisant ce qu’elle voudrait plus tard.
Elle a conscience des efforts qu’ils ont mis dans son éducation et leur en est profondément reconnaissante, résidant tous deux à Kobe, elle les appelle souvent, et leur rend visite à peu près une fois par an.
▪️ As-tu déjà commis des délits ? Elle ne possède pas de casier judiciaire, c’est la seule information importante.

▪️ Es-tu ou étais-tu poursuivis par Anti-Skill ? Non.

▪️ Quelles sont tes qualités et tes défauts ?Passionnée, obstinée, méticuleuse,
directe et franche, avec tout ce que ça implique.

▪️ Dis-nous ce que tu aimes et ce que tu détestes ? -La découverte, le progrès, ses patients.
-Les incapables, l’orgueil et la stagnation.
▪️ Des phobies ? Aucune.

▪️ Des Allergies ou autres choses dans le genre ? Aucune.

▪️ Des antécédents médicaux ? [lire le reste de la préso]

VOS COMPÉTENCES

▪️ Quel est votre spécialité ? Médecin et scientifique, son domaine de prédilection est la conception de médicament, drogues à usage médical, etc .

▪️ Pourquoi avez-vous choisi celle-ci ? [ Elle sert à quoi cette question sérieusement ? Surprised ]

HISTOIRE
Hinami est née il y a une trentaine d’années aux environs de Kobe, fille unique, ses parents l’ont eu très jeune, suite à une erreur de jeunesse.
Cela fut difficile pour le couple qui durent travailler sans relâche les premières années pour élever leur fille dans un environnement stable et sain, la petite fille étais bien trop jeune pour s’en souvenir mais elle l’apprendra bien des années plus tard en grandissant.

Petite fille, dès qu’elle fut en âge de marcher, elle commençât à faire bêtises sur bêtises plus ou moins grande années après années, mélanger tel ou tel chose, brancher/débrancher tel ou tel chose, raccorder deux éléments incompatible, etc, etc, etc.

Si aux yeux de ses parents, dans un premier temps ce n’était que les essais infructueux d’un enfant, avec le temps, il leur apparut très clairement que leur fille était obnubilée par les « mélanges », elle avait un besoin obsessionnel d’essayer chaque chose par elle-même et d’en observer elle-même les résultats, avec un peu de temps, ils finirent par lui acheter un petit kit de chimiste ( qu’elle utilisera bien plus que de raisons, et pas forcément comme la notice d’utilisation l’indiquer ).

Quand elle finit par rentrer à l’école, ce fut une révélation pour elle, chaque nouvelle informations, soulever plus de questions, les « données qu’elle obtenait » étais si nombreuses que dès qu’elle put écrire, elle remplit des pages et des pages de nombreux  cahiers sur chaque chose, chaque nouvelle idée, chaque nouvelle informations, chaque nouveau test à effectuer.

C’est durant son début de collège qu’elle gagnât un petit concours de chimie sans prestige dans une petite ville, cela pouvait paraitre anodin a première vue, mais pour ses parents cela avait une grande importance, leur fille pouvait aller beaucoup plus loin qu’eux si on lui en donnait les moyens.

Voyant ses résultats excellent, ses parents redoublèrent d’effort pour économiser assez pour qu’elle ait accès aux meilleures études possibles et c’est finalement au cours de son collège que après une loterie gagnante ils réunirent assez pour envisager une voie qu’ils avaient éliminé car elle n’était pas réalisable : l’envoyer à la cité scolaire.

Ils savaient que la cité scolaire pouvait la faire devenir une esper, mais le terme n’étant pas encore aussi bien connus et assimilés qu’aujourd’hui, et ni eux ni leur fille n’en avait l’envie, quand bien même, elle percevrait une compensation financière qui lui permettrait de vivre la bas et de faire ses études sans avoir besoin de leur soutien financier.

Leur fille, bien que triste de quitter le cocon familiale aussi tôt, avait déjà conscience de la chance que ses parents lui offrait, et son départ fut décider.

En arrivant dans la capitale de la science, elle découvrit un monde qu’elle n’avait pu voir que de l’extérieure pendant des années, que ce soit la documentation ou les moyens qu’elle avait à sa disposition, son apprentissage fit un nouveau bond en avant, là ou d’autres étudiant se consacrer au PCP ou à des clubs, elle utilisait tout ce temps libre pour aller à la bibliothèque ou dans la salle de chimie dont les demandes d’autorisation pour l’utiliser battirent tous les record de son collège.

Très vite, ses professeurs se rendirent compte de ses efforts et de sa soif insatiable de connaissances, et elle put compter sur leurs soutiens pour accélérer sa cadence et adopter son propre rythme.

À la fin de son collège, elle finit par décrocher une bourse pour intégrer Nagantenjouki, qui acceptait les élèves à la seule condition qu’ils excellent dans un domaine, le sien étant naturellement la chimie.

Durant son cursus lycéen, elle put donc se trouver une nouvelle passion étroitement liés à sa première : le domaine médical.

Elle continuât ainsi sa vie lycéenne comme son collège, les moyens mit à sa disposition ayant considérablement augmenté, ses compétences suivirent tout naturellement et c’est avec son diplôme en poche qu’elle finit par rejoindre une faculté de médecine où elle put en parallèle se former sous les directives d’une légende vivante dans le domaine médical : « Heaven Canceler ».

Les années passant et son diplôme en poche, elle intégrât officiellement l’ordre des médecins et commençât à se faire un nom dans le domaine des technologies médical, elle participât notamment à de nombreuses expériences grâce aux contacts qu’elle avait pu se faire durant son parcours comme par exemple le projet de ralentissement du vieillissement cellulaire.

L’un de ses projet les plus important fut les début en matière de cybernétisation, c’est aussi durant ce projet qu’elle se fit le plus remarquer : Si dans les débuts, le projet avait bien avancé et étais rapidement devenue exploitable, c’est en court de route que certains membres de l’équipe de recherches dans lequel elle faisait partit commencèrent à prendre du retard ou bien à continuer dans d’autres sens, les données devinrent rapidement plus fragmentés et beaucoup trop éparses à son gout.

Les cobayes devenait de moins en moins adaptés tout comme le mode opératoire de l’équipe et la gestion, jusqu’à devenir complétement inadaptés selon ses critères, c’est exactement à ce moment-là, qu’elle décidât de continuer ses expériences à sa manière puisqu’elle considérait que «de trop nombreux incapables bloquent la route au progrès ».

Il lui fallait donc un corps adaptés à ses recherches et le sien répondait parfaitement aux critères et elle n’aurait pas à se soucier de la bonne transmission des informations.

C’est ainsi qu’elle remplaçât son avant-bras gauche, sa jambe gauche et quelque uns de ses propres organes, quelque temps plus tard, le projet ayant étais mener à son terme, le centre de recherches auquel elle était affilié terminer le projet de cybernétisation à usage médical, il y eut bien une suite du projet dans un but militaire cette fois, mais son comportement n’avait pas plu à certaines personnes et elle fut écartée du projet, ses recherches personnel ayant étais menés à bien elle s’en moquait, elle avait récupérer de nombreuses données et elle avait déjà de nouveaux nouveau projets en tête.

Après des années à travailler en tant que scientifique ou consultante pour de nombreux projets, elle fut repérée et invitée à rejoindre le clan Kihara, car comme tous les membres du clan, elle était une scientifique d’exception et partageait la même mentalité que le clan : une obsession pour le progrès et une volonté sans faille à la faire avancer.

Invitation qu’elle acceptât sans hésiter car cela lui permettais d’obtenir de nouveaux moyens pour ses propres expériences, à savoir, des fonds, du matériels et plus que tout, l’accès à de nombreuses informations.

Les années passèrent et elle finit par ouvrir sa propre clinique tout en obtenant une certification l’autorisant à prescrire et confectionner des médicaments « originaux » sous certaines conditions.

Sa clinique se trouvant entre le district 2, 7 et 10 aussi connus sous le nom de « Strange », elle a choisi volontairement de placer sa clinque ainsi pour « inviter » aussi bien des personnes n’ayant pas forcément envie de passer par les hôpitaux comme les habitant du district 10, des étudiants comme ceux du district 7 et enfin les possibles professeurs et/ou membres d’anti-skill ou de judgment puisque leur terrain d’entrainement et la majorité des installations militaires de la cité se trouve dans le district 2.

Certaines rumeurs disent d’elle, qu’elle serait « arrangeante sur les paiements sous certaines conditions » et qu’elle « pourrait faire des interventions en dehors du cadre légale », ce ne sont toutefois que des rumeurs et pas des informations officiel, les avis sont donc à la discrétion de chacun.    
.


ET VOUS ?
♣️ Pseudo : Alex me ; La meilleure ; etc, etc, etc.  
♣️ Âge : 23 ans…
♣️ Depuis combien de temps faites-vous du rp : Je sais plus, flemme de compter …
♣️ Présence sur 7 jours : ha ha
♣️ Comment avez-vous connu le forum ? Durant les grandes migrations …
♣️ Mot de passe : Je dois VRAIMENT aller le retrouver ? Nan tkt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Hinami Kihara - Qu'est ce qui t'amène aujourd'hui ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foutu subconscient qui l'amène en terre hostile... [pv Akihito]
» Chaque jour amène son pain [PV Leila]
» Boher amène Maxime[Maxime et un maton]
» Pekka Rinne s'amène au New Jersey
» Brumiche ! Amène tes papattes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: Administration :: Présentations :: Présentations validées :: Présentations validées de la citée scolaire-
Sauter vers: