Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Consultation nocturne [Hinami Kihara/Izayoi Hasakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hinami Kihara

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/10/2018

MessageSujet: Consultation nocturne [Hinami Kihara/Izayoi Hasakura]    Lun 29 Oct - 1:15

Dans la cité scolaire se trouve une multitude de district, chacun rassemblant leurs propre domaine, que ce soit les établissements scolaire du district 7, le développement militaire ainsi que ces installations comme le district 2, etc.

Il existe toutefois quelques district particulier, le district 10 par exemple pour citer le plus connue du publique, qui est une zone à l’abandon où se regroupe « les déchets » ou les « laissés-pour-compte » selon le point de vue.

Et c’est justement entre ces trois districts que se situe une fameuse clinique : « La clinique Natsuga », si son existence pourrait paraitre étrange au vue de sa proximité avec un certain hôpital, elle est très fortement sollicités pour de nombreuses raisons :

Les frais de soins sont bien moins élevés qu’une hospitalisation, sa discrétion dut à son placement limitrophe entre plusieurs districts en fait un endroit à la fois sure et à l’abri des regards et la très grande variété de patients s’y rendant lui donne une excellente publicité transmises de bouches à oreilles.

Que ce soit les enseignants ne jouissant pas d’un salaire nécessaires pour se permettre une hospitalisation ou voulant faire preuve de discrétion quant à leur états de santé, les étudiants ayant étais amené à se blesser dans des événements qu’il ne voudrait pas ébruiter comme l’utilisation de leur pouvoirs ou autre et enfin les « habitants » de Strange ne pouvant pas se rendre dans un hôpital pour citer quelques exemples.

Les journées de la propriétaire du lieu étaient donc bien souvent charger et elle pouvait recevoir des visites à n’importe quelles heures ou n’importe quels jours de la semaine, ainsi lorsqu’elle avait le temps, elle devait en priorité gérer son installation, ses stocks et ses dossiers tout en continuant ses recherches en parallèle.

Si cela pouvait paraitre incommensurable dit comme ça, cela faisait des années qu’elle conciliait tout ça sans rien délaisser et elle s’en sortait très bien.

Son style de vie s’y prêter bien, il n’était pas exagérer de dire qu’elle « vivait » dans sa clinique, elle possédait évidemment un bel appartement qu’on lui avait offert durant sa participation à une certaine expérience, mais qui se trouvait deux district plus loin, ainsi elle ne s’y rendait que une à deux fois par mois, si elle s’y rendait.  

Sa clinique était répartie sur deux étages, les portes électriques du Rdc menaient sur une salle rectangulaire en large où se trouvaient sur la droite une banquette répartis le long des murs pour patienter et immédiatement sur la gauche un bureau pour l’accueil des patients, ce bureau servait principalement pour le secrétariat lorsqu’elle recevait des stagiaires ou bien à un/e secrétaire en cas d’une forte augmentation des consultations, en règle général, il ne servait pas ou peu et la majorité des patients aller directement attendre leur tour en s’asseyant sur les banquettes.

Elle gérait tout depuis son cabinet et cela lui allait très bien.
 
Ainsi, sa journée avait étais relativement calme, jusqu’au milieu de l’après-midi, où de nombreux patients étaient arrivé les uns après les autres, cela allait de consultation de suivi à quelques malades mais rien « d’anormale » ; dans la nuit, elle avait dut traiter quelques jeunes de « Skill-out » qui avait eu quelque chose comme « un mauvais accrochage » de ce qu’ils lui avaient dit, et cela faisait à peine une demi-heure qu’elle avait finie.

Après avoir rapidement terminé de mettre à jour leur dossier médical, elle avait mis un peu d’ordre dans ses stock, et baisser le niveau des lumières de l’accueil avant d’aller à l’étage pour faire une sieste, elle avait fermé les portes électriques et placer son portable près d’elle au cas où quelqu’un viendrait.

La clinique restait le plus clair du temps « ouverte », cela ne voulait pas dire que les portes restaient ouvertes, cela voulait juste dire qu’en cas d’urgence ou de visite en pleine nuit il suffisait d’appuyer sur l’interphone à l’entrée pour qu’elle reçoive l’appel directement sur son portable, ainsi elle pouvait soit prendre les mesures nécessaire pour orienter son ou ses patients, soit les prendre en charge directement si elle se trouvait à l’étage ( ce qui étais le cas la plupart du temps ) et dans le cas où ce ne soit pas des habituer, toutes les informations dont celles-ci étais afficher sur un petit tableau au mur au côté de l’interphone.

Ayant naturellement un sommeil léger, il ne lui fallait pas grand-chose pour se réveiller et sa sonnerie était largement suffisante.

Elle était donc allongée sur un lit simple, encore toute habillée, à l’exception de sa blouse blanche qu’elle avait posée sur un porte manteau et de ses talons qu’elle avait retirés et laissés au pied du lit.

Alors que Morphée l’avait prise dans ses bras, son téléphone posé sur sa petite table de chevet sonnât, elle rouvrit les yeux en quelque secondes et détournât le regard vers le dispositif qui l’avait réveillé, reconnaissant immédiatement la sonnerie caractéristique de l’interphone à l’accueil.

Elle se redressât tranquillement alors qu’elle regardait l’image qui s’affichait sur son téléphone : un jeune étudiant aux cheveux blonds se tenant la main, avec l’air penaud d’un enfant, plus très sûr de lui après avoir appuyé sur le bouton d’un interphone.

Regardant la caméra de l’interphone il déclarât timidement dans la nuit : "Bonjour...Hum...J'aurais besoin d'un docteur, un très bon docteur et on m'a conseillé de venir ici.".

Hinami laissât échapper un petit rire et appuyât finalement sur le bouton qui lui permettrait de lui répondre, tout en déclarant :

« Bonsoir, Kihara Hinami à l’appareil, je t’ouvre les portes, rentre et installe toi sur la banquette à ta droite le temps que je descende. »

Coupant la communication elle appuyât sur le bouton qui ouvrit les portes électriques et commençât à remettre ses talons après s’être mise en position assise sur le bord du lit, une fois ses talons remit, elle attrapât sa blouse blanche et l’enfilât sans cérémonie, passant rapidement devant un miroir accrocher au mur, elle passât ses mains dans les cheveux, replaçant quelque mèches et descendit finalement.

L’escalier menant à l’étage supérieur étant derrière, elle passât d’abord par son cabinet avant d’atteindre l’accueil, vérifiant que tout étais bien en ordre d’un œil habituer, après à peine deux minutes après l’appel de l’interphone, elle ouvrait finalement la porte de son cabinet qui menait directement sur l’accueil.

Interpeller par le bruit de la porte, le jeune garçon croisât son regard, elle laissât apparaître un léger sourire et lui fit signe d’entrer tout en se décalant vers l’extérieure alors qu’elle maintenait la porte ouverte :

« Je me présente à nouveau, Hinamai Kihara, je suis médecin et la gérante de cette clinique, enchantée.
Entre, ne soit pas timide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Consultation nocturne [Hinami Kihara/Izayoi Hasakura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7-
Sauter vers: