Bienvenue sur To aru majutsu no index rp, le forum rp basé sur To Aru Majutsu no Index et To aru Kagaku no Railgun.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 14 Déc - 22:00

« Voilà donc Le fameux  « josePh's Cofee and Restaurant », où l’on doit se retrouver … »

Déclarât la jeune rouquine qui se tenait face à l’entrée légèrement pensive, l’apparence qu’elle arborer en ce moment était bien loin de ces habitudes,  elle portait un chemisier sans manche à carreaux rouge et noir ouvert sur un débardeur blanc sur lequel était imprimer en bleu un papillon stylisé, ainsi qu’un short en jean, la seul chose qui ne semblait pas être a sa place était ces vieilles baskets, même les cheveux de la jeune fille avait était réarrangé, de manière extrêmement subtil certes, mais cela ajouter un petit charme féminin bien souvent absent à la propriétaire : une petite tresse partait du sommet de son front, passait au-dessus de son oreille droite et terminait dans une longue queue de cheval que la jeune fille avait l’habitude de se faire pour ne pas être gêner par ces longs cheveux roux.

Bref l’habituelle délinquante au style de garçon manquer s’était métamorphosé en une jeune fille élégante à l’apparence soigné, ce qui ne lui plaisait pas particulièrement d’ailleurs :

« Comment j’ai pu me laisser embobiner par Chiemi ?! Comment fait-elle pour me manipuler aussi naturellement à chaque fois ? C’est une esper ou quoi ? »

Tempêtait elle contre elle-même en se souvenant de comment Chiemi Akemi avait réussi à savoir que Alexandra avait rendez-vous avec un garçon et comment elle avait réussi à la convaincre de entièrement changer son style vestimentaire pour l’occasion.

« Je la revois encore avec son satané sourire en coin et c’est remarques du style « c’est ton petit copain ? » la prochaine fois que je la voie je lui en retourne une ! »

La Skill-out regardât sa montre et déclara en reprenant son calme :

« il ne devrait plus tarder … »

De toute façon c’était la moindre des choses pour payer sa dette et même si elle ne l’avouerait pas cela ne lui déplaisait pas d’en apprendre un peu plus sur l’étrange blondinet qu’elle avait rencontré dans Strange quelques jours auparavant, tout en l’attendant elle se remémorait le magnifique coup de poing qui avait envoyé valdinguer un Skill-out, et se demandât quel pouvait être son pouvoirs d’esper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 14 Déc - 22:00

S'il le pouvait l'adolescent aux cheveux blonds passeraint sa journée à ne rien faire et resterait tranquillement dans sa chambre d'étudiant à jouer. Il ne savait pas quoi faire de sa journée et il n'était pas trop d'humeur à trainer dehors après sa mésaventure à Strange. Malheureusement pour lui, ce n'était même pas une option voire même une possibilité de rester glander chez lui. En effet, aujourd'hui il devait retrouver Alexandra Kotadjima aussi connu secrètement sous le nom interdit de « Yandere-senpai ». Suite aux évènements à Strange, Izayoi avait gagné le droit à un strawberry parfait gratuit au Joseph's Coffee et donc un rendez-vous. Ainsi il était hors de question qu'il mette un lapin pour plusieurs raisons : Premièrement Izayoi ne mettra jamais de lapin sans une vraie raison surtout si cela concerne une fille, deuxièmement il y avait un Strawberry parfait qui l'attendait et la troisième, surement la plus effrayante, s'il venait à lui mettre un lapin il n'arrivait pas à imaginer ce qu'elle lui ferait lorsqu'il la recroisera dans la rue (peu importe les faibles chances).
Conclusion : Il n'y avait que des avantages à y aller et si ça se trouve il pourra savoir pourquoi elle fait de la chasse au Skill-out. C'est une question dont il n'a jamais eu la réponse et qui l'intéressait particulièrement.

Alors que l'adolescent continuait a usé de la nouvelle console portable de Sony : la PSvita (Voyez la technique de marketing xD), l'heure avançait et il était bientôt temps pour lui d'aller à son rendez-vous. Malgré le fait que ce soit un coureur de jupon et que son professeur lui a toujours dit de porter une tenue style : pantalon, chemise…l'adolescent n'arrivent jamais à se convaincre de le faire, c'est comme le costard cravate, il a une petite dent contre cette tenue et en plus le garçon manqué se moquerait probablement de lui toute la journée. Il était donc vêtu d'une tenue assez simple : un gilet fin en coton gris à longue manche dont les manches étaient légèrement remontés avec en dessous un-t-shirt blanc accompagné d'un jean bleu foncé et de basket blanche. Il regrettait de ne pas pouvoir mettre son t-shirt Rocket Raccoon avec une arme high tech en train de tirer et marque Rocket en dessous de cette image « badass », il le trouvait classe cependant il savait très qu'il ne fallait pas le mettre et donc autant le remettre à une prochaine fois.

Ainsi Izayoi se mis en route tranquillement, il était large sur le temps. Sur le chemin, il observait les alentours même si ça ne servait pas à grand-chose, il considérait cela comme une méthode pour passer le temps. Au final, l’adolescent arriva avec 3 minutes de retard…comme quoi il était impossible pour lui d’arriver à l’heure même en partant légèrement en avance. C’était de sa faute, il avait trop pris son temps et il avait légèrement glandé à librairie pour une raison stupide (JUMP !!)…autant garder ça secret et accusé les transports comme le ferait n’importe quel bon samaritain ! Bref de bavardage, il se mit à chercher sa senpai du regard et là ce fut le choc culturel ! Une bombe nucléaire sur un champ de bataille ! Un feu en pleine forêt !

« Au nom de la sainte pelle !… »

Il n’avait pas d’autres mots pour s’exprimer, un simple « nom de dieu » ou « Oh my god » ne suffisait pas. Et oui c’était pour vous dire à quelle point il était choqué par ce changement chez l’adolescente, soyons honnêtes il s’attendait à un garçon manqué légèrement sanguinaire pas à une jolie jeune fille. C’était assez perturbant, il était littéralement bouche-bée, Izayoi se secoua légèrement la tête et se dirigea vers la jeune fille pour ne pas la faire attendre plus longtemps.

« Salut, désolé pour le retard…tu as attendu longtemps ? »

La politesse avant tout, même s'il ne s'était pas encore remis et qu'il se fichait un peu d'être arrivé avec quelques minutes de retard. Il faut le dire elle passe d'une personne vêtu d'un pull ensanglanté à une adolescente soignée…c'est perturbant, agréable à voir, mais perturbant. Il se demandait bien ce qui avait pu se passer, il ne voulait pas croire qu'elle était habillée de cette façon en temps normal…même si ça camouflerait bien ses activités. Enfin après le blondinet ne la connaissait pas en dehors de ses heures de services à Strange, donc il ne sait pas comment elle était dans sa vie de tous les jours et c'était justement une occasion de le savoir à ses risques et périls.

« Alex-senpai, c’est un changement radicale…mais ça te va bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 14 Déc - 22:01

« Salut, désolé pour le retard…tu as attendu longtemps ? »

Déclarât le jeune homme tout en s’approchant d’elle, elle l’inspectât de la tête au pied tout en le reconnaissant avant de marmonner encore perdue dans ses pensées :

« T’est bien plus mignon en civile que déguiser en Skill-out … »

Puis réalisant que le jeune garçon qui venait d'arriver lui avait poser une question et qu’elle n’était pas en train de penser elle se reprit, gêner en s’écriant :

« Ah ! euh … pas du tout ! … Salut ! »

« Raaaaaaah Alex ! Misérable abrutie, ressaisis toi, tu es en train de te ridiculiser de plus en plus, déjà que ce n’est pas gagner dans une tenue pareille ! » S’écriât elle intérieurement, elle ne savait plus où se mettre et cherchât rapidement un sujet de discussions tout en espérant qu’il n’ait rien entendu, mais c’est finalement le jeune blondinet qui prit la parole :

« Alex-senpai, c’est un changement radicale… »

La jeune délinquante eut un sursaut malgré elle, elle avait l’impression d’être bizarre et sans défense contrairement au ruelle de Strange, elle ne pouvait pas juste s’enfuir ou sortir de couteaux, remarque même dans Strange, dans cette même situation cela n’aurait pas servi à grand-chose à part la faire paraitre cinglée, elle redoutait la suite plus que si elle attendait un uppercut, après tout presque tous les coups pouvait être parés mais une moquerie était inévitable surtout lorsqu’elle-même se sentait ridicule :

« o-o-oui, je sais, j’ai l’air de rien dans ces vêtements, je … je ne mets pas ça en temps normal ! je … »

«  … mais ça te va bien. »

La jeune fille marquât une courte pause avant de devenir écarlate, ce n’était pas un « uppercut » mais un « double coup de pied sauté » qu’elle venait de se prendre, de manière parfaitement inconsciente elle se mit à sourire bêtement tout en évitant le regard de son interlocuteur, car oui, elle restait malgré tout une fille, et quel fille bien former ne serait pas contente qu’on la complimente :

« t-tu trouve ? déclarât-elle timidement, je ne me sens pas très bien dans cette tenue, ce n’est même pas moi qui ai choisi ces vêtements …  d’ailleurs je pense que de nous deux celui à qui le style convient le mieux, c’est toi … »

Déclarât-elle d’une petite voix en baissant la tête et en détournant le regard, se faisant elle eut tout le loisir de voir les regards que leur jeter les passants, elle put même entendre quelques commentaires du genre « t’as vu ce couple ? », sans plus attendre la jeune fille déclara :

« Et si on rentrer, tu dois avoir faim, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 14 Déc - 22:01

« T’es bien plus mignon en civile que déguiser en skill-out »

Après son arrivée, l'adolescent eut l'impression que la jeune fille lui avait dit un compliment. Or elle marmonnait et donc il n'avait pas forcément bien entendu. La seule chose que son cerveau avait fait ce que beaucoup de femmes font : elles n'entendent que ce qu'elles veulent. Ainsi Izayoi n'avait entendu que le « mignon » dans la phrase et même si ça lui faisait énormément plaisir, il ne savait pas si elle avait vraiment dit cela alors il préférait se taire pour une fois. Histoire de ne pas mettre les deux adolescents mal à l'aise, cependant un léger sourire timide s'échappa accompagné d'un tout petit rougissement. L'adolescent sortis de sa gêne lorsque sa Senpai lui répondit qu'il ne l'avait pas trop fait attendre, ce qui était une bonne chose, en effet s'il l'avait fait attendre il s'en aurait un peu voulut car ce n'est pas digne d'un "gentlemen".

« t-tu trouve ? déclarât-elle timidement, je ne me sens pas très bien dans cette tenue, ce n’est même pas moi qui ai choisi ces vêtements …  d’ailleurs je pense que de nous deux celui à qui le style convient le mieux, c’est toi … »

Ainsi ce n'était pas elle qui avait choisi cette tenue vestimentaire, pour tout dire le blondinet s'en doutait un tout petit peu…vu comment elle était à strange si c'était elle qui avait choisi son style vestimentaire actuelle, ça aurait été le choc ultime pour lui. Toutefois, il doit avouer que ça lui ferait plaisir de la voir habiller beaucoup plus souvent, après toute cette tenue lui va à ravir. Il se disait que cette fameuse amie devrait toujours la forcer à porter certains vêtements, car elle avait de très très bons goûts.

A force d'être devant l'entrée en train de parler, les personnes autour commencèrent à parler sur eux ; disant qu'ils étaient un couple. Ça ne dérangeait pas l'adolescent, du moins pour l'instant, cependant cela restait tout de même légèrement embarrassant pour eux et il était préférable d'éviter d'attirer plus l'attention des autres.  

« Et si on rentrer, tu dois avoir faim, non ? »

L’adolescent sourit avec joie, tout en répondant : « Oui ! Et je sais déjà ce que je vais prendre ». Rien qu’à la pensée de ce désert ultime, Izayoi ne pouvait s’empêcher de sourire et de montrer sa joie ! Limite s’il ne se contrôlait pas, il sautillerait de joie. C’est pour vous dire à quel point, il aime les Strawberry parfait. Les deux adolescents allèrent s’asseoir à une table, l’un face à l’autre et Izayoi ne regarda même pas le menu qu’il était déjà prêt à commander.

« Que voulez-vous prendre ? »

« Un Strawberry parfait ! » Répondit-il sans hésiter une seule petite seconde ! C'était une réponse instantanée. Limite il n'avait pas écouté la phrase de la serveuse et il attendait juste qu'elle finisse pour commander tel un robot. Sa voix était normale, mais c'était sa vitesse qui était surprenante, il se tourna ensuite vers Alexandra en se demandant ce qu'elle allait prendre. Il pourrait ainsi observer ses goûts, peut-être pour une prochaine fois.

« Et toi sempai, que vas-tu prendre ? » Demanda-t-il déjà à une vitesse plus humaine.

Après que la serveuse soit partie, Izayoi se rendit compte qu'il avait dit à l'adolescent où est-ce qu'il étudiait, mais pas l'inverse. Il se disait que ça serait un bon moyen d'engager la conversation et puis il faut avouer que ça l'intéressait, car ne l'ayant jamais vu hors de strange il était plus ou moins sûr qu'elle n'était pas dans son établissement scolaire.

« Alexandra-sempai, a quel lycée étudies-tu ?? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 14 Déc - 22:15

« Oui ! Et je sais déjà ce que je vais prendre »

Lui avait répondu l’adolescent, elle ne put s’empêcher d’imaginer un enfant à qui on aurait promis qu’il pourrait choisir son cadeau de noël, ou quelque chose dans ce genre-là, appuyant malgré lui la théorie de la jeune fille , il souriait joyeusement accélérant intuitivement en direction d’une table surement choisi a l’instinct, a peine assis il lança un regard de prédateur attendant son repas masquer derrière un sourire à la serveuse qui venait d’arriver à leur table en leur demandant ce qu’ils désiraient, il répondit : « Un Strawberry parfait ! » battant par la même occasion le record du monde de réactivité, l’espace d’un instant, comme si elle avait était dans un manga, Alexandra eut l’impression qu’un petit carré était apparu en dessous de lui avec marquer : « le Prédateur ultime des fraises ! ».

Puis ramenant sa conscience à la réalité avec la question que lui posa Izayoi : « Et toi senpai, que vas-tu prendre ? », la jeune fille se rendit compte que la serveuse attendait maintenant SA commande, le stress commença à se rependre chez la délinquante, et ce pour plusieurs raisons ; cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas était dans un café avec quelqu’un car cela faisait aussi très longtemps qu’elle n’avait aucune « connaissances » suffisamment proche pour cela, et encore moins dans une telle tenue, elle regarda le menu un peu à la hâte contrairement à son prédécesseur et déclarât le fond de sa pensée sans y mettre aucune forme, légèrement prise au dépourvu quant à la prise de vitesse que lui avait infligé Izayoi :

«  Mmmmh, Alors je vous prendrai un café avec quatre sucre, et tous les dessert que vous pourriez avoir au chocolat qu’ils soient noir, blanc, au lait ou même expérimentale, merci »

Elle resta un moment à fixer la serveuse qui finit par acquiescer avec un sourire déformer avant de s’en aller, l’adolescente n’aurait pas su dire si c’était de la moquerie ou de la pitié que la serveuse avait tenté désespérément de cacher derrière ce sourire, Alexandra n’osait même pas regarder la réaction de celui qui était venue avec elle dans ce lieu. En temps normal elle aurait regardé et énumérer chacun de ces desserts en les répartissant sur plusieurs commandes, les uns après les autres avec un délai plus ou moins long entre chaque, le tout en faisant mine de rien pour ne pas avoir l’air d’une goinfre, même si le résultat actuel était le même, mais bien plus rapidement cela n’en était pas moins gênant.

« Alexandra-senpai, a quel lycée étudies-tu ?»


Cette question soudaine étonna la jeune fille, et elle se rappela qu’elle n’avait pas pris la peine de lui dire lors de leur escapade à Strange, elle restât songeuse quelques instant : en effet divulguer ce genre de détails la mettrait en danger si cela venait à être utiliser contre elle, après tout si son activité prospérer ce n’était uniquement dut qu’à la discrétion dont elle avait su faire preuve jusqu’à maintenant, elle était face à un dilemme : éviter la question même si cela pouvait passer pour une réaction froide ou lui dire la vérité malgré les risques potentielles, mentir n’étant pas une options pour elle, au vu de son aversions pour le mensonge, agissant de manière logique, elle devait laisser le moins d’informations sur elle filtrer quitte à agir de manière un peu froide, ainsi elle déclara :

« Je suis inscrite à Tokumei  en tant que level 0. » déclarât-elle avec un léger sourire.

En effet c’était tout le contraire de la logique dont elle faisait preuve d’habitude mais quelque chose en elle l’avait poussé à être honnête avec lui, s’interrogeant elle-même sur le pourquoi elle avait décidé cela, elle finit par se remémorer l’honnêteté presque naïve et dégoulinante d’innocence dont il avait fait preuve, à la limite du culot et du courage, ce souvenir lui inspira quelque chose qu’elle avait oublié depuis longtemps : « l’intérêt », pas la « curiosité », l’intérêt de parler avec quelqu’un, de s’ouvrir à quelqu’un, peut-être n’était-elle pas encore tout à fait prête à le faire, mais une relation honnête, elle n’en avait plus eut depuis la mort de ses parents et c’était en partie ce qui l’avait mener à ce mode de vie composé uniquement de combat, prenant son courage à deux mains, elle reprit après un court instant avec toute l’honnêteté dont elle était capable :

« Je sais bien que la première impression que je t’es donné de moi n’était pas celle d’une personne extrêmement  fiable, et c’est en grande partie ma faute, je suis très maladroite quand il s’agit d’exprimer mes émotions et mes sentiments, et même si j’ai conscience que ce que je vais dire risque de me faire passer pour une idiote ayant fait une overdose de manga, j’aimerais apprendre a plus te connaitre, car tu m’intéresse,…..euh….comment dire, je … quand je dis « intéresse », tu sais, je veux pas dire que … bref, je veux apprendre à te connaitre. »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Mar 15 Déc - 0:24

S'il avait été un chat, Izayoi serait surement en train de ronronner en attendant qu'on lui donne son Strawberry parfait, c'est un accroc à la fraise et il ne le cache pas. Il sait que parfois il abuse au niveau de tout ce qui est sucrerie à cause des parfaits, des gâteaux et que c'est très très mauvais pour sa santé, sauf qu'il s'en moque légèrement « Il faut profiter de la vie » a ce qu'il parait. Or il ne s'attendait pas, mais alors pas du tout à ça :

«  Mmmmh, Alors je vous prendrai un café avec quatre sucre, et tous les dessert que vous pourriez avoir au chocolat qu’ils soient noir, blanc, au lait ou même expérimentale, merci »

Le blondinet était perplexe, incapable de dire un seul mot. C'était une scène inédite pour lui, « tous les desserts » au chocolat. Il avait en face de lui une fanatique tout comme lui, mais pour un domaine différent.  Un petit sourire ne peut s'échapper de son visage, il était content, pourquoi ? Il ne s'attendait pas du tout à voir cette facette-là de la jeune fille, sans oublier que la scène avec la serveuse était assez drôle d'un point de vue extérieur surtout en imaginant comment la serveuse allait amener tous cela d'un seul coup. Au moins, grâce à cela il savait qu'il allait passer une superbe journée, alors un léger sourire était sûr d'être présent. Peu de temps après, l'adolescent lui demanda où elle était inscrite, la sortant de ses pensées.

« Je suis inscrite à Tokumei  en tant que level 0. »

En y repensant bien, elle lui avait déjà dit qu'elle était une level 0 qu'on pourrait même qualifier de « Skill-out ». Par contre, c'est bel et bien la première fois qu'elle lui donnait l'information sur son établissement scolaire. Enfin bon à ses yeux dire où on étudie est une chose plus ou moins normale pour un étudiant, surtout à la citée scolaire quand t'en as qui se vante d'être à Tokiwadai ou Nagatenjouki.

« Tokumei…Je crois que j’en ai entendu parler. J’ai hésité à m’inscrire là-bas avant de choisir Eiri. »

Il n'avait jamais vu l'établissement en lui-même, seulement de nom. Après tout il était tenté d'aller là-bas à un moment donné, cependant Eiri High School a conquis son cœur grâce à un festival plutôt particulier…Sautons les détails qui feront passer Izayoi pour quelque chose qu'il n'est pas, même s'il est coureur de jupon, il a une certaine image à maintenir. N'empêche, il ne regrette pas du tout d'être à Eiri, il trouve que c'est un très bon établissement scolaire de son point de vue de flemmard.

Cela ne faisait pas longtemps que la serveuse était partie qu'Izayoi était déjà en train de légèrement scruter le restaurant du regard afin de voir si elle arrivait avec son parfait. Quand il s'agit de fraise, il n'était pas très patient et il ne voulait pas l'être du tout. D'autant plus que la serveuse devait se débrouiller pour amener les plats d'Alexandra sauf si elle aime les aller-retour, d'un côté il la plaignait un peu de devoir s'occuper de tout ça…c'est alors qu'il eut une légère révélation : « ça va lui coûter une fortune !!! Et où est-ce qu'elle stock tout ça… ? Je ne pense pas que je puisse rivaliser avec elle, elle est d'un autre niveau…si je suis le roi des fraises, elle est la conquérante du chocolat !! Non, peut-être même plus…». C'est alors que son petit moment de réflexion fut interrompu par sa Senpai.

« Je sais bien que la première impression que je t’es donné de moi n’était pas celle d’une personne extrêmement  fiable, et c’est en grande partie ma faute, je suis très maladroite quand il s’agit d’exprimer mes émotions et mes sentiments, et même si j’ai conscience que ce que je vais dire risque de me faire passer pour une idiote ayant fait une overdose de manga, j’aimerais apprendre a plus te connaitre, car tu m’intéresse,…..euh….comment dire, je … quand je dis « intéresse », tu sais, je veux pas dire que … bref, je veux apprendre à te connaitre. »  

Si tout à l'heure, elle l'avait fait être bouche bée…là il était K.O. La première chose qui lui vint à l'esprit était « trop mignon », suivi très rapidement d'un « Mais bon…elle me prend au dépourvu, ça devrait être interdit d'être aussi mignonne d'un seul coup ! ». Voir cette facette était tout aussi inédite pour lui, mais c'était quelque chose qui ne pouvait pas l'empêcher d'avoir un léger sourire béat. La personne qu'il a imaginée comme une princesse glaciale et sanglante au premier abord, était en fait plus proche d'une fille normale de son point vue, un peu renfermé sur elle-même certes, mais normale avec ses problèmes. Et cette personne était en train de s'ouvrir à lui en lui disant qu'elle voulait le connaitre, impossible que ça ne lui fasse pas plaisir et que ça ne le rende pas heureux.

« Ça me fait plaisir qu’une fille aussi mignonne veuille me connaitre. »

Même si normalement on garde cela pour soi, cela ne marche pas pour Izayoi. Un peu trop franc, mais bon ce n'était pas plus mal, même si ces phrases font très coureur de jupon ce qu'il est, elles viennent du cœur. L'adolescent continua sans vraiment laisser le temps à l'adolescente de le contredire ou de nier quoique ce soit :

« En tout cas, sache que moi aussi, j’aimerais en savoir plus sur toi. »

Il fallait qu'il exprime son sentiment réciproque envers la jeune fille, cependant il n'avait pas de question a posé en particulier, il avait déjà la question qui l'intéressait auparavant et il ne voulait pas rentrer dans la vie privée de la jeune fille surtout qu'il se connaissait que depuis quelques temps. D'autant qu'il se disait qu'avec le temps il se dirait les choses que ce soit lui ou sa sempai, car il avait pressentiment qu'ils allaient s'entendre. Bien qu'il considérait qu'ils avaient déjà un lien vu ce qu'ils leur étaient arrivés à Strange.

« Oh et n’hésite pas à me poser tes questions, j’y répondrais avec plaisir ~ »

Autant ce n'était pas une histoire de poser des questions à tours de rôle, c'est juste que pour l'instant il n'en avait pas en tête et qu'il se disait que l'adolescente en avait surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Mer 16 Déc - 17:39

Après sa tirade, la jeune fille fixa son interlocuteur droit dans les yeux sans détourner le regards, et ce n’était pas les raisons de le faire qui manquer, la gêne, la peur de sa réaction, une appréhension hurlante, la dévorer un peu plus chaque instant, jamais une seconde n’avait était aussi longue, elle avait déjà vécu ses moments où aider par l’adrénaline en situation de stress intense on n’a l’impression que le temps ralenti, mais jamais à ce point-là, elle rester immobile à le regarder dans les yeux quand soudain une mine ravie vint illuminer son visage, puis il déclarât :

« Ça me fait plaisir qu’une fille aussi mignonne veuille me connaitre. »
 

Un petit sourire s’affichât sur  le visage d’Alexandra, après tout ce n’était pas la première fois qu’il lui faisait ce compliment, et inconsciemment elle savait qu’il était sincère et honnête, et même si elle n’était pas particulièrement de cet avis concernant le fait qu’elle soit « mignonne », ce compliment lui plaisait tout simplement en toute bonne adolescente qu’elle était.

« En tout cas, sache que moi aussi, j’aimerais en savoir plus sur toi. »

Cette réponse balayât tout ce qu’elle avait pu ressentir il y a un instant laissant place à une certaine satisfaction, cette quiétude lui remémora quelque souvenirs agréable qu’elle avait enfoui au fond d’elle-même au point de les oublier, toute les joies simple qu’elle trouver le temps de faire entre les entrainements de son grand père et l’école, ce n’était peut-être rien de s’ouvrir aux autres comme elle l’avait fait mais elle considérer ça comme un grand pas en avant ou plutôt un retour aux sources.

« Oh et n’hésite pas à me poser tes questions, j’y répondrais avec plaisir ~ »


Puis aussitôt sa phrase terminer un plateau entier vint se poser sur la table dont la quasi-totalité posséder l’une des teinte suivantes : brun foncé, beige, blanc ou brun, outre la taille impressionnante du plateau, l’on pouvait distinguer le Strawberry parfait dépasser timidement du plateau sous la quantité ahurissante de chocolat, la jeune délinquante n’en avait pas conscience  mais elle avait les yeux plein d’étoiles comme une enfant en face d’une montagne de cadeau, elle sentit son estomac vibrer et comme par instinct elle avait déjà saisi sa cuillère comme si il avait était question d’une arme sur un champ de bataille, leur table était désormais entièrement recouvert de toutes sorte de dessert au chocolat qu’elle compter bien dévorer, et ce n’était pas le trop de sucre ou la peur de grossir qui allait la freiner car aller savoir si c’était dû au fait qu’elle est sportive ou bien à quelque chose d’autre, elle savait très bien qu’elle ne prendrait pas un kilos, car elle avait déjà tenter l’expérience de nombreuses fois, à la limite ce qu’elle pouvait risquer, et qui lui était déjà arrivé une ou deux fois, c’était une indigestion, mais c’était un risque que la Skill-out était prête à prendre.

Tout en rapprochant sa première victime, qui se trouver être un chocolat viennois au chocolat blanc et noir, elle vit qu’Izayoi n’avait pas peiné à trouver sa proie bien au contraire, Alexandra lui lança un sourire amusée et lui déclarât :

« Хороший аппетит » puis après un court instant « Au fait, je me pose une question depuis un moment, c’était quoi ce pouvoir avec lequel tu m’est venue en aide l’autre fois à Strange ? »

Tout en demandant cela elle se remémora la scène presque tout droit sorti d'un manga ou le beau héros arrive et avec un simple coup de poing arrive a faire décoller du sol un gars plus grand et plus lourd que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Dim 20 Déc - 22:25

Finalement après quelques minutes d’attentes, qui ne semblait être que quelque instant pour le jeune homme, la serveuse venait leur amener leurs commandes. Le jeune homme avait l’eau à la bouche, même s’il ne laissait pas paraitre et essayait de garder un visage impassible, il ne pouvait pas contrôler l’éclat qui se trouvait dans ses yeux.

Aussitôt que les desserts furent posé sur la table, le blondinet activa son « Strawberry Radar », rien de spécial mis à part une recherche intensif de son dessert parmi toutes ces sucreries. Pour retrouver son strawberry parfait au milieu de tous ces desserts aux chocolats, ce ne fut pas très difficile, il lui suffisait de chercher la couleur rouge à travers tous cela et ce fut rapide. A peine aperçu qu’Izayoi, attrapa son parfait comme s’il était en concurrence avec son ombre, avant de s’attaquer à son dessert « divin », l’adolescent ne devait pas oublier la politesse : « Bon appétit » déclara-t-il sans vraiment attendre de réponse et se mit à déguster cuillère par cuillère le strawberry parfait ! A chaque cuillère ses yeux brillaient, rien qu’à la première bouché il savait qu’il allait en reprendre plus tard quitte à utiliser son propre argent, car il ne voulait pas abuser de la gentillesse de sa sempai.

« Après tout, les strawberry parfait sont les meilleurs » Marmonna-t-il tout doucement, c'était un peu quelque chose qu'il se disait à lui-même, mais qu'il laissa échapper à cause de la joie provoquée par son dessert. Il n'attendait pas de réponse particulière et puis il ne voulait pas de débat sur quel est la meilleure sucrerie, après tout le monde à ses goûts et ses couleurs sauf que dans ces gouts (de tous) : « le strawberry parfait est number 1 ».

« Хороший аппетит »

Il ne comprenait pas les mots de l’adolescente, il ne savait même pas de quel langage ça venait…surement une langue étrangère, mais il n’avait jamais rien entendu de tel…surement parce qu’il n’a jamais été dans ce genre de pays et qu’il n’a jamais étudié la langue en question. Cependant au vu de la situation, c’était surement quelque chose en regard avec la politesse, c’est pourquoi il ne posa aucune question et se contenta de lancer un regard interrogateur à la jeune fille afin de lui montrer son incompréhension.

« Au fait, je me pose une question depuis un moment, c’était quoi ce pouvoir avec lequel tu m’est venue en aide l’autre fois à Strange ? »

Il faut avouer qu'il ne pensait pas que cette scène aurait marqué l'adolescente au point où elle avait émis l'hypothèse que c'était un pouvoir d'espers, bon après avoir vu son corps il n'est pas étonnant que personne ne pense qu'il s'agisse de sa force physique. Expliquer à tout le monde comment fonctionne son pouvoir n'est pas vraiment une de ses habitudes, mais ça ne le dérangeait pas plus que ça sauf qu'il ne savait pas vraiment comment expliquer cela sans vraiment rentrer dans les détails précis. Non pas parce qu'il ne voulait pas divulguer de secrets, mais simplement par flemmardise de penser à toutes ces histoires scientifiques avec la manipulation d'Azote et puis c'était plus rapide à exprimer de manière simple.

« Hum…c’était Offense Armor, sans vraiment rentrer dans les détails scientifiques, c’est une sorte d’armure ultra condensé qui permet aussi d’attaquer tellement elle est solide. Enfin je dis ça, mais tu l’as vu en action. »

Il est vrai que c’était un véritable pouvoir de bourrin, mais c’était un pouvoir qui lui correspondait bien vu comment il était flemmard.  En y repensant, il aurait pu tenter d’affronter tous les Skill-Out d’un coup, cependant il n’en avait pas la conviction. Selon l’art de Sun Zi, on ne combat que si l’on est sûr de gagner or ce n’avait pas été le cas à ce moment-là. Pourquoi ? Son Offense Armor n’est pas complet, donc il savait qu’il allait se faire avoir par derrière ou alors de face…donc dans le meilleur des cas, il aurait finis très mal en point et dans le pire des cas, il serait allé à l’hôpital avec des blessures graves alors techniquement fuir n’a pas été une si mauvaise idée.

Bref il vaut mieux ne plus y penser, c'est du passé maintenant. Il fallait se concentrer sur l'avenir et puis bon on ne dirait pas comme ça, mais il est vachement fier de son pouvoir. De son point de vue, ça lui permet de faire des choses de folie ! Heureusement que pour lui, se prendre pour un super héros ne fait pas partie de son caractère même s'il a tendance à voler les noms d'attaque de mangas/animé plus pour le fun que pour autres choses.

« D’autant plus que je peux soulever jusqu’à 900 kg. C’est pas mal, non ? »

Hey 900 kg ce n'est pas rien, bon il est vrai qu'en niveau 4 il pourrait soulever le double, mais ce n'est pas un niveau qu'il a atteint et il fait déjà assez de bêtises avec son niveau 3…une fois il était tenté de prendre un panneau de signalisation pour s'en servir comme arme, ou va le monde ? Surement un manga qui l'a mal influencé, si ses apprenait qu'il détruisait des biens publics pour s'en servir comme arme « Drrr »…il ne donnerait pas cher de sa peau.

« Et toi sempai, tu pratiques un sport en particulier ? La dernière fois tu avais couru à une telle vitesse, j'en suis encore surpris.» Demanda Izayoi alors qu'il repensa à la distance que les séparait lorsqu'il courait, ainsi il continua à savourer son dessert tout en s'approchant lentement, mais surement de la fin de ce délice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Mer 16 Mar - 22:52

« Hum…c’était Offense Armor, sans vraiment rentrer dans les détails scientifiques, c’est une sorte d’armure ultra condensé qui permet aussi d’attaquer tellement elle est solide. Enfin je dis ça, mais tu l’as vu en action. »

La jeune délinquante se doutait déjà avant qu’il était un esper, mais l’entendre lui confirmer de vive voix qu’il possédait un pouvoir lui donnait une sensation bizarre, elle ne faisait pas partie de ces groupes s’attaquant aux espers mais il lui était déjà arrivé de devoir faire face à un esper une ou deux fois et ce n’était pas d’excellent souvenirs, a vrai dire c’était même la première fois qu’elle faisait réellement connaissance avec un esper.

« D’autant plus que je peux soulever jusqu’à 900 kg. C’est pas mal, non ? »

Alexandra resta sous le choc un instant puis après une courte réflexion elle déclara amusée :

« Avec 900 kg, tu pourrais te servir des feux de signalisation ou des grande pancartes de direction sur les grand axes routiers comme d’une arme … et il te faudrait aussi un costume de barman ! »

« Et toi senpai, tu pratiques un sport en particulier ? La dernière fois tu avais couru à une telle vitesse, j'en suis encore surpris.»

La Jeune fille restât pensive un instant puis commença ses explications :

« Alors honnêtement, non, je ne suis inscrite a aucun club ou aucune activité extra-scolaire, toutefois depuis que j’ai 5 ans et jusqu’à mes 14 ans mon grand-père m’a initié à son art martial, le Xing Yi Quan, du coup depuis toute petite je me suis habituée à m’entrainer, à travailler mon endurance et depuis que je passe mon temps dans Strange, je suis devenue encore plus endurante et rapide surtout à cause du fait que je passe plus de temps à courir qu’à me battre… bon je passe aussi beaucoup de temps à me battre, je dois bien le reconnaître… »

Sentant que ses explications étaient un peu évasives et que le terrain devenait glissant, la jeune fille entreprit de changer de sujet, de plus, elle savait parfaitement que parler d’arts martiaux et de ce qu’elle pouvait faire dans Strange n’était ni une activité qu’une lycéenne ordinaire ferait après les cours, ni le meilleure moyen de se faire des amis.

"hum …. Euh … Ah oui, je ne te l’avais pas dit mais je suis originaire de Russie, euh … c’était pour ça que tu n’arrivais pas à lire ma liste de course dans Strange, ou que des fois j’ai tendance à dire des trucs bizarres, enfin pas bizarre dans le sens pervers ou … pas pervers mais … bref ! Des choses que tu ne comprenais pas mais qui étaient parfaitement polie et adapté à la situation !"

Alexandra croisât les bras sur la table et y plongeât sa tête laissant échapper une exclamation témoignant de sa gêne :

« La honte … »

Quelque instant plus tard elle se décidât à reprendre sans pour autant sortir sa tête :  

« Désolée, quand je stress j’ai tendance à m’emmêler les pinceaux… »

Après ce léger aveu de faiblesse, la tête toujours dans ses bras, elle se décidât à relever les yeux vers son interlocuteur en lui déclarant un sourire gêné ainsi qu’un petit rire.

"Dis, quels sont tes passions ? qu'est ce que tu aime ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Ven 18 Mar - 23:06

« Avec 900 kg, tu pourrais te servir des feux de signalisation ou des grande pancartes de direction sur les grand axes routiers comme d’une arme … et il te faudrait aussi un costume de barman ! »

« Le pire c'est que j'y ai pensé…sauf le costume de batman…mais plutôt en étant vêtu comme un serveur et avec lunette de soleil. » pensa l'adolescent et puis pourquoi batman ? Izayoi préférait de loin Spider-man ! Il trouvait que c'était un meilleur personnage et qu'il est vachement plus cool, d'autant plus qu'il avait un pyjama Spider-man chez lui...autant ne pas en parler.

« Je préfère porter un costume spider-man…» marmonna Izayoi avant de rapidement changer de sujet et demander à sa senpai quel sport elle pratiquait. Il n'avait pas envie que par inadvertance, un seul détail ou allusion à son pyjama spider-man face surface pendant la conversation. Son honneur était en péril et il était de son devoir de le protéger.

« Alors honnêtement, non, je ne suis inscrite a aucun club ou aucune activité extra-scolaire, toutefois depuis que j’ai 5 ans et jusqu’à mes 14 ans mon grand-père m’a initié à son art martial, le Xing Yi Quan, du coup depuis toute petite je me suis habituée à m’entrainer, à travailler mon endurance et depuis que je passe mon temps dans Strange, je suis devenue encore plus endurante et rapide surtout à cause du fait que je passe plus de temps à courir qu’à me battre… bon je passe aussi beaucoup de temps à me battre, je dois bien le reconnaître… »

Donc elle a appris des arts martiaux pendant 9 longues années, elle devait être ceinture noire en ce moment. Effrayant et vachement cool, qui ne rêve pas de maitriser un art martial chinois à la Bruce lee. Bon okay, le Jeet Kune Do était peut-être pas forcément chinois et le Xing Yi Quan aussi, il n'avait aucune idée de l'origine de ces deux arts martiaux et se basait principalement sur le nom. Bref tout ça pour dire qu'il trouvait ça plutôt classe, même si cela empreignait en lui l'idée que la taquiné risquait de se retourner contre lui. D'ailleurs en y réfléchissant bien, Alex devait surement être plus musclée que lui vu qu'elle passe son temps à se battre, à courir et s'entrainer…à cause de cette pensée insignifiante, Izayoi se mit à regarder discrètement les bras de l'étudiante aux cheveux rouges pour voir s'ils étaient plus gros que les siens. Malheureusement ou heureusement, selon le point de vue, il fut rapidement interrompu par Alex qui prit la parole.

"hum …. Euh … Ah oui, je ne te l’avais pas dit mais je suis originaire de Russie, euh … c’était pour ça que tu n’arrivais pas à lire ma liste de course dans Strange, ou que des fois j’ai tendance à dire des trucs bizarres, enfin pas bizarre dans le sens pervers ou … pas pervers mais … bref ! Des choses que tu ne comprenais pas mais qui étaient parfaitement polie et adapté à la situation !"

Elle était russe ?! Il ne s'y attendait pas du tout, en fait il se doutait bien qu'elle était étrangère, mais il s'attendait à tout sauf la Russie…il penchait plutôt pour l'Irlande, énormément basé sur le stéréotype de l'irlandais(e)…Ils sont roux, bah quoi ? C'est vrai quand on tape irlandais sur Google, on voit des roux habillé en vert. Izayoi est japonais et à part les différents pays qu'il a « visités », il ne connaissait pas vraiment le monde extérieur !

« Ah ! C’est pour ça que c’était illisible ! Dire que j’ai critiqué ton écriture à cause de ça haha…désolé... »

Il faut avouer que c'est une méthode comme une autre pour être sûr que personne ne puisse lire tes affaires sans ta permission, parce que bon principalement les Japonais ne sont pas bons aux autres langues et préfèrent se contenter du japonais donc bon avec ça, elle était tranquille. Il était un peu envieux qu'elle connaisse une deuxième langue telle que le russe, Izayoi connait l'anglais, mais c'est une langue qu'on apprend automatiquement à l'école alors que le russe c'est plus au niveau d'une spécialité ou en autodidacte.

« La honte … »

« Désolée, quand je stress j’ai tendance à m’emmêler les pinceaux… »

Izayoi ne pouvait pas s'empêcher de laisser trainer un léger sourire amusé, il trouvait la réaction d'Alex vachement « fille », mais surtout plutôt mignonne. Après ça lui rajoutait de la timidité, quelque chose qu'il avait du mal à lui associer avant aujourd'hui.

« Ne t’inquiète pas, ça rajoute un petit côté mignon. »

"Dis, quels sont tes passions ? qu'est ce que tu aime ?"

« Hmm, je dirais le basket-ball. C'est probablement ma grande passion avec les manga, surtout dragon ball et JoJo ! Ensuite le reste est plutôt classique, un peu comme tous les autres garçons : Jeux vidéo et film.»

Clairement n°1 le basket-ball, s'il pouvait en faire tous les jours, il le ferait…à ses yeux c'est le meilleur sport qui existe, bon il est petit…et alors ? N'empêche qu'il est plutôt talentueux dans ce sport, en même temps il s'entraînait comme pas possible auparavant. Ensuite venait les mangas, à vrai dire il n'avait pas vraiment besoin de lui dire, vu qu'elle s'en était probablement rendu compte comme il a utilisé des références tel que « Zoom Punch » lorsqu'il a frappé le skill-out. Il y avait aussi suivre les enseignements de son professeur et donc être un « coureur de jupon », mais il valait mieux garder ça pour lui…il n'avait pas envie de prendre une baffe venant d'une personne qui était probablement ceinture noire d'un art martial.

« Quels sont les tiens ? Qu’est-ce qui t’intéresse ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Dim 29 Mai - 17:49

« Hmm, je dirais le basket-ball. C'est probablement ma grande passion avec les mangas, surtout dragon ball et JoJo ! Ensuite le reste est plutôt classique, un peu comme tous les autres garçons : Jeux vidéo et film.»

La Skill-out marqua un court arrêt, elle avait deviné qu’il devait aimer les mangas, les jeux et les films, mais elle ne se doutait pas qu’il aimait le Basket, une idée commença à germer progressivement dans son esprit alors que son interlocuteur reprenait :

« Quels sont les tiens ? Qu’est-ce qui t’intéresse ? »

« Moi, je suis une passionnée d’art martiaux, j’ai hérité de cette passion de mon grand-père, j’aime aussi la littérature au sens large, ainsi que  le lancer de couteaux et  le basket … d’ailleurs, il faudra qu’on se fasse une partie un jour... Ah, et j’aime aussi beaucoup la biologie et l’anatomie ! C’était la passion et le métier de mon père, il m’en parlait beaucoup et m’aider à étudier,  de leur vivant, mes parents étaient des acharnés dans tout ce qu’il faisait, ça doit être de eux que je tiens ce trait de caractère …»

L’étudiante resta un moment les yeux dans le vague avec un sourire légèrement triste tout en terminant de manger l’avant dernier dessert chocolaté puis tout en rapprochant le dernier qui se trouvait être un smoothie banane/chocolat elle récupérât son sourire et demandât :  

« Et toi comment est ta famille ? D’où est tu originaire ? Comment est tu arrivé à la cité scolaire ? »
 
gomen !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Lun 30 Mai - 4:18

« Moi, je suis une passionnée d’art martiaux, j’ai hérité de cette passion de mon grand-père, j’aime aussi la littérature au sens large, ainsi que  le lancer de couteaux et  le basket … d’ailleurs, il faudra qu’on se fasse une partie un jour... Ah, et j’aime aussi beaucoup la biologie et l’anatomie ! C’était la passion et le métier de mon père, il m’en parlait beaucoup et m’aider à étudier,  de leur vivant, mes parents étaient des acharnés dans tout ce qu’il faisait, ça doit être de eux que je tiens ce trait de caractère …»

Hum…donc les arts martiaux sont bel et bien une passion huh, il ne l'avait pas vu à l'œuvre, mais elle devait être sacrément forte si on prend en compte le fait que ça fait 9 ans qu'elle en fait. Peut-être qu'elle avait participé à des compétitions, enfin bon qu'importe. Il n'avait plus aucune raison de douter de ses compétences à chasser les skill-out. Par contre…avec les dires de la jeune fille, il venait juste de se rendre compte qu'ils avaient beaucoup de points communs. Les deux aiment faire du basket, ont des parents qui font de la biologie. C'était assez soudain et étrange, trop de points communs d'un seul coup et il était impossible pour lui de refuser une partie de basket-ball. On pourrait même dire que c'est dans ses gênes d'accepter une partie.

Mais attend…de leurs vivants ?! Ça veut dire qu'ils sont morts ? Mince, l'adolescent venait accidentellement de la faire parler de quelque chose qui devait être douloureux pour elle. Il était plutôt désolé, il avait même envie de s'excuser, mais il n'en a pas eu le temps. L'adolescente enchaîna avec une question, peut-être que ça ne lui avait pas fait penser à de mauvais souvenir ? Si c'est le cas, tant mieux alors.

« Et toi comment est ta famille ? D’où est tu originaire ? Comment est tu arrivé à la cité scolaire ? »

Le blondinet se frotta l'arrière de la tête en regardant le sol, il ne savait pas vraiment par où commencer. S'il venait à tout raconter, il en avait pour un long monologue...surtout s'il venait à présenter toute sa famille. Même comme ça, il ne savait pas vraiment par où commencer. Devait-il commencer par son père ? Sa mère ? Sa sœur jumelle ? RAAAH….c'est incroyable comment on peut se prendre la tête pour un rien !

Izayoi releva la tête et observa que l'adolescente était en train d'attendre sa réponse. Il fallait qu'il essaie de répondre sans trop monopoliser la parole, il ne savait toujours pas par où commencer donc autant commencé par le tout début en commençant par les parents.

« Euh…mon père est japonais et ma mère est anglaise, j'ai aussi une sœur jumelle qui est née avant moi. Ironiquement, ma mère est une scientifique spécialisée en biologie cellulaires, donc ça lui fait un point commun avec ton père. Quant au mien, il est plus dans l'électro-ménager avec son entreprise. »

Il venait de répondre à une partie de la question avec un tout petit monologue, mais bon maintenant tout coulait à flot. Même s'il fallait avouer qu'il était un peu gêné d'avoir à raconter autant de choses sur ses parents à une personne qui ne les connaissaient même pas. En tout cas il n'était plus vraiment bloqué, mais il fallait encore qu'ils finissent de répondre aux questions de la jeune adolescente.

« Oh, ma sœur et moi on est née à Osaka, mais on peut dire que j'ai des origines anglaises grâces à ma mère. Nos parents nous ont envoyé à la cité scolaire à 11 ans, pour profiter de meilleures conditions de vie et de travail. Plutôt que d'avoir de gros espoirs en nous, je pense plutôt qu'ils voulaient juste qu'on vive dans les meilleures conditions. Même si ma sœurs à plus pris le chemin des gros espoirs.»

Ça aussi c'était ironique, auparavant ça constituait un mauvais souvenir, mais maintenant ça constituait un bon et un mauvais souvenir. Il avait le regret de vivre éloignée de sa famille, mais en même temps il était content d'être venu et des gens qu'il a pu rencontrer au long de ces 4 dernières années. S'il pouvait voir sa famille plus souvent, ce serait parfait. Notamment Kirigaoka et son maudit règlements intérieur…lui interdire l'accès en dehors des vacances scolaires, maudit soit-il.

Le jeune étudiant aurait pu raconter sa vie en détails, mais il n'avait pas vraiment envie. Rien que là, il trouvait qu'il avait déjà dit beaucoup trop de choses alors qu'il l'avait rencontré il y a peu de temps…surement le fait qu'elle l'ait aidée à sortir de Strange, inconsciemment il lui faisait beaucoup plus confiance que ce qu'il ne pensait. C'était un fait qu'il a mis quelques secondes à comprendre avant de l'accepter un peu plus, il se disait qu'accepté de faire confiance à sa sempai serait une bonne chose.

En se rendant compte qu'il avait monopolisé la parole en répondant aux questions, le blondinet ouvrit grand les yeux un cours instant avant de reprendre la parole. Il s'en voulait un peu de parler de sa famille avec tant de joie alors que la personne en face de lui n'avait plus de parents, c'était vraiment un idiot parfois. Il avait capté ce détails et pourtant il s'est laissé entrainer…il s'en voulait et juste pour ça même si pour elle, il n'y aurait pas matière à s'excuser. Pour Izayoi Hasakura, il était de son devoir de s'excuser…ses parents lui auraient surement dit de s'excuser et il tient énormément à leurs éducations sauf en ce qui concerne le côté coureur de jupon.

« Ah, désolé, j’ai monopolisé la conversation. Et…euh…désolé pour tes parents, je me suis enflammé. Désolé, j’aurais dû faire plus attention… »

Ses yeux se posèrent sur son parfait qu'il avait accidentellement laissé de côté pour son monologue, mentalement il avait envie de le manger, mais il n'osait pas vraiment et son appétit était légèrement coupé par son faux pas. Son regard était carrément plongé sur la table, il venait d'embarrasser la discussion à lui tout seul. Il devait absolument changer de sujet ! A tout prix ! Même si elle venait à lui dire que « ce n'était pas grave » ou qu'elle était aussi gênée, il devait essayer de remettre l'ambiance d'aplomb ou de changer de sujet.

« Au fait, sempai ! Quel genre de film tu aimes ? On sait jamais si je t’en propose un, que je connaisse tes goûts.»

Cette question était vraiment là pour essayer de changer de sujet et de détendre l’atmosphère, c'est pourquoi elle était accompagné d'un petit sourire et en même temps ça lui permet de récolter quelques informations qu’il ne refusera pas. Afin de changer de sujet, c’était la deuxième question qui lui était venu à l’esprit. La première étant, d’après son sensei, une question qu’on ne pose jamais…vous savez bien, celle qui comporte petit et ami. C’était en effet le meilleur moyen de changer de sujet, mais tellement risquée. Dans tous les cas, il ne voulait qu'ils restent à parler de personnes mortes et ramenés de mauvais souvenirs, du moins pas comme ça et pas de manière stupide où il raconte gentiment sa vie avec joie pendant que l'autre souffre de ses souvenirs. Si elle devait parler de quelque chose dans le genre, c’est d’elle que ça doit venir. Et puis bon, en tant que coureur de jupon, cette question était digne de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Mar 31 Mai - 22:20

« Euh…mon père est japonais et ma mère est anglaise, j'ai aussi une sœur jumelle qui est née avant moi. Ironiquement, ma mère est une scientifique spécialisée en biologie cellulaires, donc ça lui fait un point commun avec ton père. Quant au mien, il est plus dans l'électro-ménager avec son entreprise. »

La délinquante eut un instant de surprise : lui aussi avait deux parents d’origine différente et lui aussi avait l’un de ses parents travaillant en biologie, ça leur faisait déjà pas mal de point commun, entre leur passions, leurs familles et leur physique assez atypique, même si les cheveux de Alexandra était d’une couleur bien plus atypique que les siens ça n’en restait pas moins deux couleurs assez rare, ils avaient tellement de point commun que c’en était presque bizarre, alors que leur rencontre remontait à quelques jours dans une ruelle de Strange où les chances qu’ils échangent comme cela autour de sucreries dans un café s’élevait à peu près à zéro…

« Oh, ma sœur et moi on est née à Osaka, mais on peut dire que j'ai des origines anglaises grâces à ma mère. Nos parents nous ont envoyé à la cité scolaire à 11 ans, pour profiter de meilleures conditions de vie et de travail. Plutôt que d'avoir de gros espoirs en nous, je pense plutôt qu'ils voulaient juste qu'on vive dans les meilleures conditions. Même si ma sœurs à plus pris le chemin des gros espoirs.»  

La jeune fille aurait bien voulu lui demander plus de détails sur sa sœur jumelle, car elle était très TRES loin de se douter qu’il avait une sœur jumelle, dans le genre « vous vous ressemblez beaucoup ? », « vous avez les mêmes gouts ? », « vous êtes proches ? » mais en entendant la fin de sa phrase, elle préférât se taire, après tout la concurrence ou le lien entre frère et sœur, était quelque chose dont elle n’avait qu’une vague idée, après tout, elle était fille unique donc ce genre de sujet avait tendance à piquer sa curiosité au plus haut point mais c’était rarement bien vu et il était hors de question de le mettre mal à l’aise avec ce genre de chose, si un jour il venait à lui en parler elle approfondirai peut être le sujet mais à l‘heure actuelle, vu le temps depuis lequel il s’était rencontré, ça ne se faisait pas, ou alors elle passerai pour une de ces filles trop curieuses qui passe leurs temps à critiquer et à répandre des rumeurs sur les autres, et il était hors de questions qu’elle puisse être comparer à ce genre de personnes qui ont le don de l’énerver par leur simple présence …

Avec un peu de recul, la jeune étudiante se remémora le peu de moment qu’ils avaient passé ensemble depuis leur rencontre et se rendit compte qu’elle avait plus partagé avec lui en quelque jours que avec d’autres en plusieurs années puis soudain, une phrases lui revint en tête :

« C’est ton petit copain ? »

La jeune fille sentit ses joues devenir  pourpres alors qu’elle se remémorait la question que lui avait posé Chiemi un peu plus tôt, dans un moment de lutte intérieur, elle essayât de ne pas montrer sa gêne, il était hors de question qu’il puisse se rendre compte qu’elle était gênée et surtout qu’il lui demande « pourquoi ?», surtout qu’au fond d’elle-même, elle sentait que ça ne la dérangerais pas, il était même fort probable que ça lui plaise.

« Attend, ce ne serait pas de l’a… », À cette simple pensée, le cœur de la jeune fille se mit à accélérer, ses yeux s’écarquillèrent et son visage virât encore un peu plus au rouge, l’intérieur de sa tête était devenu un véritable champ de bataille, elle lutter contre ces pensées quand Izayoi reprit la parole la sortant de ses pensées :

« Ah, désolé, j’ai monopolisé la conversation. Et…euh…désolé pour tes parents, je me suis enflammé. Désolé, j’aurais dû faire plus attention… »

Alexandra restât figer un instant en se demandant comment il le savait puis se remémorât ses propres mots : « de leur vivant », elle se demandât depuis quand elle était capable de parler de ça de manière aussi insouciante ou bien était-ce dû au fait qu’elle avait confiance en lui ? Elle n’était pas parfaitement certaine de la réponse, mais le fait qu’elle en parlait avec lui devait jouer un rôle, il restât un instant à fixer la table, comprenant qu’il devait se sentir coupable d’une manière ou d’une autre, elle allait prendre la parole quand il reprit :

« Au fait, sempai ! Quel genre de film tu aimes ? On sait jamais si je t’en propose un, que je connaisse tes goûts.»  

La Skill-Out fut surprise l’espace d’une seconde, puis elle se mit à rire, elle essayât de calmer son rire pour prendre la parole puis après une petite dizaine de secondes, elle finit par pouvoir parler avec un grand sourire :

« C’est l’un des pires essais de changement de sujet que j’ai jamais entendu, mais ne t’inquiète pas, pour mes parents, si je t’en ai parler, c’est que j’ai confiance en toi, et tu n’as pas à te sentir coupable pour quoi que ce soit, tu sais, après leur accidents, plus personne n’osait parler de leur familles ou de leur activités familiales devant moi , très vite j’ai était mise à l’écart et ça n’a fait que me le rappeler encore plus, c’est aussi pour cela que lorsque je suis arrivée à la cité scolaire, j’ai fait en sorte que ça ne se sache pas… c’est même agréable d’entendre les autres parler de leur parents, de leur frères et sœurs avec un sourire aux lèvres… je suis même heureuse d’en avoir parlé avec toi.»

La jeune fille eut un moment de latence puis elle se rapprochât de lui en mettant sa main devant sa bouche comme si elle devait lui chuchoter un secret, lorsqu’il eut fini de tendre l’oreille, elle lui chuchotât doucement «  et si l’invitation est sérieuse, j’aime beaucoup les films d’horreurs et d’action … » avant de lui faire un léger bisou sur la joue  puis tout en rougissant et en se replaçant lentement sur sa chaise elle  déclarât avec un sourire timide « …merci d’avoir accepté mon invitation d'aujourd’hui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Jeu 2 Juin - 15:30

Alors qu'Izayoi avait tenté de changer de sujet, l'adolescente se mit à rire. Peut-être qu'il avait été trop directe dans la question, mais en tout cas il était heureux qu'elle se mette à rire et qu'elle ne soit pas démoralisée par sa faute. Après avoir ri pendant quelques secondes, sa sempai pris la parole avec un grand sourire. Elle était vraiment très rayonnante, c'était une ambiance assez différente de ce qu'il y avait à Strange.

« C’est l’un des pires essais de changement de sujet que j’ai jamais entendu, mais ne t’inquiète pas, pour mes parents, si je t’en ai parler, c’est que j’ai confiance en toi, et tu n’as pas à te sentir coupable pour quoi que ce soit, tu sais, après leur accidents, plus personne n’osait parler de leur familles ou de leur activités familiales devant moi , très vite j’ai était mise à l’écart et ça n’a fait que me le rappeler encore plus, c’est aussi pour cela que lorsque je suis arrivée à la cité scolaire, j’ai fait en sorte que ça ne se sache pas… c’est même agréable d’entendre les autres parler de leur parents, de leur frères et sœurs avec un sourire aux lèvres… je suis même heureuse d’en avoir parlé avec toi.»

Le pire essai de changement de sujet ? C'est vrai qu'il n'était pas top, mais de là à dire que c'était le pire…l'adolescent fit une légère moue en entendant cela. Cette petite moue disparue presque aussitôt lorsque l'adolescente déclara qu'elle avait confiance en lui, Izayoi ouvrit grand les yeux avant de laisser échapper un petit sourire. Un petit sourire qu'il allait garder un long moment surtout avec la récente révélation comme quoi elle lui faisait confiance et qu'elle était heureuse d'en avoir parlé avec lui, comment il pouvait ne pas être content ? Ils se faisaient confiance mutuellement, comme quoi les évènements dangereux aident à se rapprocher rapidement ou alors ils avaient une symbiose naturelle.

Alors qu'il allait prendre la parole pour répondre à sa sempai avant que celle-ci ne se rapproche de lui en mettant sa main devant sa bouche. Rien qu'à ce moment-là son cœur commençait déjà à accélérer et ses joues commençaient lentement à rougir, même si ce n'était pas encore visible. Izayoi avait tenté de draguer un certains nombres des filles, principalement des Japonaises, mais des filles qui ont de l'audace et qui font cela…jamais. Il était donc assez perturbé, mais il savait qu'elle voulait lui dire quelque chose donc il rapprocha son oreille. Déjà une fille qui chuchote à l'oreille lorsque l'on a le cœur qui bat rapidement, celui-ci va encore plus accélérer. «  et si l'invitation est sérieuse, j'aime beaucoup les films d'horreurs et d'action … » avant de lui faire un léger bisou sur la joue. A cet instant précis, le cerveau d'Izayoi Hasakura arrêta de fonctionner, il avait surchauffé. S'il avait des barrières, elles venaient toutes d'êtres explosés en un seul combo.

Son cerveau était rapidement en train d'essayer de comprendre les raisons du pourquoi et du comment, il essayait de comprendre pourquoi elle lui ferait quelque chose dans le genre. Il ne s'attendait pas du tout à ça, il était venu pour discuter et profité d'un strawberry parfait. On pouvait dire qu'elle lui avait clairement volé son cœur, son intérêt s'était transformé en amour en quelques secondes…c'était étrange. Il pouvait même s'imaginer son sensei lui dire « N'y va pas Izayoi ! C'est…c'est…la zone la plus dangereuse pour un coureur de jupon ! Il n'y pas de retour possible ! », mais clairement ça n'a eu aucun effet…c'était trop tard. Vu la vitesse à laquelle allait son rythme, comment il était rouge comme tel une tomate, son cerveau qui était limite en train de fumer, physiquement et mentalement il avait été vaincu.

Le blondinet revint alors à la réalité, observant l'adolescente qui rougissait tout en se replaçant sur sa chaise. Elle eut un sourire timide avant de déclarer « …merci d'avoir accepté mon invitation d'aujourd'hui. ». C'était le coup final, l'audace plus le côté mignon, il ne pouvait pas résister à une telle attaque. Le terme « coup critique » ne suffisait plus à décrire l'efficacité, on se rapprochait plus d'une « Fatality ».

« Ah.. ? »

« Pourquoi… ? »

« Que… ? »

« Est-ce que ce serait possible que…non… »

A ce moment, son cerveau ne fumait plus, il avait complètement craqué. Il avait encore du mal à réaliser la situation et ses propres sentiments, est-ce qu’elle était intéressée par lui ? C’était une question qui était présente dans son esprit, mais sa réponse penserait plus pour oui qu’un non. En tout cas, il avait clairement succombé. C’était comme si elle l’avait capturé avec une master ball, elle ne lui avait laissé aucune issue.

D'un seul coup, Izayoi arbora ce qu'on pouvait appeler un pseudo poker face. Son anxiété avait complètement disparu et il affichait un visage assez serein, toujours avec les joues un peu rouge, mais serein. Il regardait Alexandra dans les yeux, son cerveau savait qu'il n'avait pas beaucoup de temps pour résoudre le conflit qui se présentait dans l'esprit de l'adolescent. Si lorsque quelqu'un hésite entre faire une bonne action et une mauvaise, leur conscience était représentée par deux petits personnages…ici la conscience d'Izayoi était répartie en 3 personnages.

L'un était habillé en gentleman vêtu d’un costard blanc avec une rose dans la poche se trouvant en haut à droite. Il  avait un bouquet de fleur, représentant son côté coureur de jupon, il était positionné sur l'épaule droite d'Izayoi. Tandis que sur son épaule gauche se trouvait un chibi Iza vêtu d'un uniforme à la Higashikata Josuke et le dernier se trouvait sur la tête à Iza, portant perruque et une fausse barbe de juge accompagné de son petit bureau. Les trois avaient des voix vraiment aiguës, à tel point qu'on aurait dit des

Le chibi Iza gentleman jeta son bouquet de fleur au sol, avant de prendre la parole .

« Il faut résister ! Et notre liberté dans tout ça ?! Ce sera finis la promenade drague + parfait ! »

« Pauvre fou ! L’amour est une chose incontrôlable ! Nul besoin de résisté ! N’est-elle pas mignonne ?! »

Le gentleman recula d’un pas…arborant une légère grimace…en regardant vers le sol avant de lever son regard vers Iza-shikata

« Si…mais…mais tu te rends compte qu’on ne pourra plus accoster des filles et suivre les enseignements du maître !  »

Iza-shikata effectua un facepalm avant de soupirer :

« Les enseignements du maître ont servi ! Il est temps d’arrêter, on s’est presque jamais servi de ce comique relief ! »

« Pauvre imbé— »

Les paroles du Izayoi gentlemen furent interrompu par les coups de marteau de Izayoi le juge, signalant d'une fausse voix âgée  :« il ne reste plus assez de temps avant que ça paraisse suspect ! Nous avons rêvassé 3 secondes ! Nous verrons cela plus tard ! » . L'esprit d'Izayoi avait quitté le mode débat et regardait la jeune fille en face de lui dans les yeux. Petit à petit son rythme cardiaque s'était calmé et son esprit était redevenu serein, on va dire. On pouvait dire que la situation devenait plus claire à ses yeux. Toutefois, il savait déjà ce qui allait se passer, il connaissait plus ou moins ce sentiment. Il allait rentrer chez lui, il allait finir par y repenset pendant un long moment et il allait encore plus succomber à ce sentiment…c'était un cercle vicieux, un bon cercle, mais vicieux. Izayoi arbora un sourire émanant de tout son cœur lorsqu'il répondit à Alexandra.

« De rien, ça m’a fait plaisir et on ira définitivement voir un film d’horreur et d’action ensemble. »

Maintenant il était certain qu'il voudrait voir un film en compagnie de sa sempai, un film n'était peut-être pas une idée, mais c'est ce qui était « convenu ». L'adolescent se doutait plus ou moins de la situation où il se trouvait et du choix qu'il devait faire, sans oublier qu'il avait plus ou moins compris ce qu'il venait de ressentir ou du moins il en avait une petite idée.

Dans ce genre de situation difficile, son sang lui disait d’utiliser la technique secrète de la famille : la fuite. Il devait fuir afin de pouvoir réfléchir calmement à la situation, loin des regard…mais il n’y avait pas vraiment moyen pour qu’il puisse s’absenter maintenant, sans que ça paraisse un minimum suspect. Il n’y avait pas beaucoup de choix, son conflit de conscience devait se passer ici et maintenant, de manière très rapide. Il se rendait compte des sentiments qu’il éprouvait : « de la confiance », «  de l’attention », « de la joie ». Il s’imaginait même la possibilité que ce soit sa copine…L’adolescent regarda le sol pendant que son cerveau gérait l’information.

« Attend…attend…attend ! Est-ce que je serais vraiment… ? »

A ce moment-là les 3 petits Iza réapparurent à leur emplacement initial, le juge tapant sur son bureau qui était le crâne d’Iza.

« Dépêchez-vous ! On n’a que 50 secondes ! Si on tarde trop, elle va se douter de quelques chose ! »

Le Iza-shikata empruntât une pose digne de Joseph Joestars, main devant le visage, corps légèrement courbé vers le côté droit et l’index pointé vers la version gentlemen.

« Il est déjà en train de tomber amoureux ! Vous avez vu ce qu’il éprouve ! Ne joue pas les idiots ! J’AI RAISON ! LA PREUVE : Ta prochaine réplique sera « Mais…mais…c’est une mauvaise idée…elle est jolie, mais on aura des responsabilités ! » ! »

« Mais…mais…c’est une mauvaise idée…elle est jolie, mais on aura des responsabilités !—Quoi ?! Toi ! »

Le Iza-shikata était fier de sa prestation et arborait un sourire arrogant digne des personnes les plus vantardes et hautaines au monde pendant que Gentlemen Iza boudait dans son coin, pour lui il avait triché comme il partageait le même cerveau.

« Muda MUDA !...maintenant j’ai envie de bœuf…»

Des coups de marteau se fitrent entendre et la fausse voix âgée pris la parole.

« Arrêtez vos bêtises, on n’a plus que 10 secondes !!!! »

Les deux chibi Iza avaient les yeux et la bouche grande ouverte et était dans un état de choc comme s’ils avaient vu la dame blanche. Ils laissaient leur choque s’exprimé en même temps :

« OH MY GOD ?!!!! » & « VRRRIIII ?!!!! »

A cet instant, la voix de son maître résonnât dans son cerveau. L’imaginant en train de fumer avec son sourire aux lèvres et ses cheveux bicolore (noir en bas et blond en haut). Il était vêtu de son fidèle costard blanc, celui qu’il arborait tous les jours en tant que coureur de jupon et aussi en tant que professeur grâce à la panoplie qu’il possédait.

« Izayoi...va...tu sais ce que tu dois faire maintenant, le retour en est arrière n’est pas possible. N’hésite pas, mon disciple est un homme qui n’a peur de rien ! Les relations amoureuses ne devrait pas te faire peur ! »

A ce moment-là, Izayoi poussa un énorme soupire avant de sortir de sa courte réflexion. Aussi illogique que ce conflit de conscience pouvait paraître, il lui avait permis de définitivement comprendre qu'il avait cédé au charme de l'adolescente aux cheveux rouge. Qu'il était…amoureux…sur une sorte de coup de foudre… ? C'est une cho1se qu'il ne considérait pas comme possible pour un coureur de jupon même s'il n'a pas compléter sa formation,  mais c'était bien le cas.  Il fallait admettre qu'il ne savait pas que l'on pouvait autant provoquer le coup de foudre ou alors c'est justement parce qu'il s'y attendait le moins que sa sempai ait réussit une telle chose. Toutefois, ce petit débat lui avait aussi permis autre chose, en effet le blondinet venait de faire son choix et il savait ce qu'il voulait sur le « long terme ». Le jeune homme releva son regard qui  se posa très brièvement sur les lèvres de l'adolescente avant de se poser sur ses yeux.

« Sempai, comme j’ai le droit de t’appeler « Alex », tu devrais m’appeler « Iza » ou « Iz »…ce serait bizarre qu’il n’y ait que moi qui utilise un surnom. »

C’est vrai que c’était assez étrange qu’il ait le droit de l’appeler Alex alors qu’elle l’appelle par son prénom complet et puis c’était une manière de dire qu’il approuvait la situation actuelle. Même s’il avait du mal à enlever le sempai, c’était de la politesse pour montrer le respect et ce n’était pas facile de faire sans d’un seul coup.

En y repensant il ne lui avait pas demandé pourquoi elle chassait des skill-out même s’il voulait savoir, il savait très bien que l’occasion lui avait filé entre les mains et que posé ce genre de questions allait ruiner la bonne ambiance. Sa curiosité allait devoir attendre encore un peu, juste un petit peu….nan, elle tiendra jamais assez longtemps.

L’adolescent regarda légèrement le plafond puis reposa son regard sur son parfait et se mis à remanger son parfait qui attendait bien patiemment ! Comme s’il allait oublier de manger ce plat ultime, Izayoi plongea sa cuillère dans son parfait en reprenant une petite bouchée. Et regardant la tonnes de chocolat qu’avais pris l’adolescente, ça lui donnait envie tout ça, au moins de gouter…après tout un peu de chocolat ne peut pas faire de mal. Le blondinet plongea de nouveau sa cuillère, mais au lieu de le manger il pointa la cuillère en direction d’Alex, c’était une invitation silencieuse à côté le délicieux parfait et à lui faire goûter quelques-uns de ses déserts.

Il hésitait encore à lui demander, mais c’est dans son caractère d’être honnête et de ne pas se retenir de dire ce qu’il a envie de dire…même si au final elle lui ment ou lui dit la vérité, c’est toujours mieux d’être franc que de faire l’hypocrite.

« Alex-sem…euh..Alex, je me demandais...Tu as dit que tu passais ton temps à te battre…ça veut dire que juste avant que l’on se rencontre à Strange, tu te battais non ? Pourquoi te battre contre des skills-out alors que tu peux rejoindre un club et ne pas risquer ta vie ? »

L’adolescent aux cheveux blonds avait encore un peu de mal avec le changement Alex-sempai et Alex, mais il fallait bien qu’il s’habitue et même s’il doit se forcer. Il était curieux de la raison de sa chasse aux skill-outs même s’il se doutait qu’elle ne lui dirait pas forcément la vérite, qu’elle plutôt que c’est un loisir, toutefois ça reste un loisir extrêmement dangereux qui peut lui couter la vie.

Combattre dans un club serait beaucoup moins dangereux et serait presque aussi pratique, c’est vrai que les situations de sparring ne valent pas une situation réelle, mais ça reste beaucoup moins dangereux et mine de rien, il s’inquiétait de ce qui pouvait arriver à l’étudiante de Tokumei pendant ses virées à Strange.


Petit hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex. Kotadjima



Messages : 135
Date d'inscription : 22/10/2015
Age : 17
Localisation : Behind you~ ;p

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Jeu 29 Sep - 14:08

La jeune Alexandra Kotadjima sentit ses joues devenir écarlate à mesure qu’elle attendait une réaction de son interlocuteur, la poignés de secondes qu’elle attendit, lui donnèrent l’impression qu’il c’était passé une éternité avant sa réponse, si bien que l’espace d’un instant elle crut que le temps c’était arrêté, si le jeune adolescent était sous le choc, l’adolescente quant à elle aurait eu envie de se cacher dans un trou, puis enfin une réaction brisa le silence si pesant qu’avait jeter la Skill-out, il la regarda dans les yeux puis avec un sourire qui la fit rougir encore davantage il déclara :

« De rien, ça m’a fait plaisir et on ira définitivement voir un film d’horreur et d’action ensemble. »

Les battements de cœur d’Alexandra s’intensifièrent alors qu’un sourire se dessinait indépendamment de sa volonté sur son visage et que son regard fuyait vers les desserts chocolatés qui n’avait pas encore succombé à son coup de cuillère sans pour autant qu’ils occupèrent ses pensées, en effet, ce privilège n’était accorder qu’au jeune garçon qui lui faisait face, les mots de Chiemi tournant en boucle dans sa tête, elle n’avait jamais éprouvé ce sentiment, mais elle le reconnut pour ce que c’était : de l’amour, le plus addictif des sentiment, celui dont chacun a déjà rêver au moins une fois, et contrairement à tout ce qu’elle avait pu croire, elle n’échappait pas à la règle.

Mais alors qu’elle dégustait l’une après l’autre les petites bouchées de chocolat elle se rendit rapidement compte qu’un silence s’était installer dans la discussion, l’ambiance rester légère et souriante quoiqu’un peu gêner, mais le tout rester agréable, la Skill-out aurait voulu briser le silence mais elle ne trouver rien à dire pour cela, elle se risqua à le regarder quand après un soupire, il plongea son regard dans le sien et lui dit :

« Senpai, comme j’ai le droit de t’appeler « Alex », tu devrais m’appeler « Iza » ou « Iz »…ce serait bizarre qu’il n’y ait que moi qui utilise un surnom. »  

Alexandra fut légèrement surprise par cette remarque mais quelque part cela coulait de source, elle lui avait dit de juste l’appeler « Alex » mais elle continuait à l’appeler par son prénom complet, cette situation avait en effet un coté étrange, ou en tout cas du même calibre que leur rencontre, et y remédier ici et maintenant avait une forte symbolique pour la jeune fille, en tout cas, c’est comme ça qu’elle le voyait de son point de vue, cette échange lui donnait l’impression d’un contrat tacite, une acceptation ou quelque chose de semblable, elle acquiesça et déclara tout en gardant son sourire :

« C’est avec grand plaisir, Iza ! » puis après une courte pause elle continuât sur une petite phrase maquillait par l’humour qui lui permettait de lui placer quelque compliments tout en l’accompagnant d’un petit clin d’œil «… Et puis comme ça, ça rendra jalouse toutes les autres filles qui te trouve mignon… »

Peu après avoir observé avec amusement sa réaction elle regardât vers la table en triant mentalement les dessert par nature de chocolat, par ordre d’intérêt, et décidât de l’ordre dans lequel elle allait les savourer quand après avoir légèrement regardé le plafond  son interlocuteur lui tendit une cuillère de son parfait. La Skill-out ne réalisât pas tout de suite le but de la manœuvre puis après en avoir saisi la subtilité, elle eut un léger rire et elle s’avança légèrement tout en passant sa mèche derrière son oreille pour pouvoir  gouter à la bouchée que Iza lui avait proposé, « mmh, c’est vrai qu’un parfait ça ne fait jamais de mal… » Elle prit une cuillère de son éclair au chocolat blanc et lui tendit avec sa main droite tout en rapprochant le prochain dessert qu’elle voulait lui faire tester de la main gauche, sur la dizaine de dessert qui restait, elle avait la ferme intention de lui faire gouter chacun d’eux, en terminant par la recette spécial de la semaine : le beignet fourré au praline rose avec son lit de chocolat noir…

« Alex-sem…euh..Alex, je me demandais...Tu as dit que tu passais ton temps à te battre…ça veut dire que juste avant que l’on se rencontre à Strange, tu te battais non ? Pourquoi te battre contre des skills-out alors que tu peux rejoindre un club et ne pas risquer ta vie ? »

Alexandra ne réfléchit pas plus que cela et répondit quasi-immédiatement, elle n’était pas particulièrement étonné de cette questions légitime et le fait qu’il lui posait démontrait une certaine inquiétude de sa part vis à vis des risques qu’elle prenait en s’y rendant aussi régulièrement et cela la touchait sincèrement, son visage devint nostalgique alors qu’elle commencer à parler :

« Il n’y a pas vraiment de raisons particulière, la première fois que j’ai utilisé les arts martiaux à Gakuen Toshi, c’était après qu’une petite bande de Skill-out m’ai agressée, je n’étais pas encore très bien dans ma peau et j’avais beaucoup de mal à gérer … »

Alexandra marqua une courte pause le regard vague l’espace d’un instant et reprit sa phrase tout en reprenant une cuillère de son éclair au chocolat blanc.
 
« … la solitude, quitter la Russie avait était plus éprouvant que ce que je pensais, et  … comment dire, je devais un peu avoir le mal du pays… » Elle laissa échapper un sourire gêner  tandis qu’elle continuais « … ce soir-là, lorsque j’ai frappé le premier à avoir poser sa main sur mon épaule, je n’avais plus tout ça en tête, à ce moment-là tout ce qui rester c’était l’afflux d’adrénaline, l’instinct de survie, eux et moi, et après j’ai fini par y prendre gouts, et y retourner de plus en plus régulièrement, en prenant toujours plus de précautions, et voilà où ça m’a mener… et juste avant notre rencontre, oui je me battais mais comme je te le disais ce n’est littéralement qu’un « passe-temps »

Alexandra resta muette un instant puis se rendit compte que l’ambiance c’était alourdie subitement, elle n’avait aucune envie de plomber l’ambiance comme ça, ainsi elle se mit à réfléchir à toute vitesse à une manière de détendre cette atmosphère « aaarg, qu’est-ce que j’ai fait ?! Qu’est-ce que je peux faire ? il me faut une idée et vite… » Alexandra se mit à chercher le premier truc qui lui viendrait à l’esprit et se rappela étrangement les paroles d’une de ses petites cousines : « Moi, quand je stresse, je mange, quand je mange, je grossis alors j’évite de stresser ! », Alexandra se demanda un instant comment sa mémoire avait pu choisir ce souvenir comme solution pour égayer l’ambiance puis abandonnant tout espoir de trouver un sujet décent pour détourner la conversation elle se rabattit sur ce qu’elle avait à portée de main : son arme secrète de la semaine !

La jeune adolescente fit tourner sa cuillère deux ou trois fois dans sa main droite d’un geste expert et rapprocha le beignet fourré au praline rose avec son lit de chocolat noir de la main gauche, elle planta sa cuillère une première fois, la décala et en prit une deuxième cuillère mais pas n’importe quel cuillère, LA cuillère : pas la première, mais la deuxième, celle où le chocolat noir et la praline se partageait la même quantité sur le beignet, sur une pâtisserie il n’y avait bien souvent qu’une ou deux bouchée comme cela, quand il y en avait.

Tous les espoirs de Alexandra reposait sur cette bouchée : « Si le dialogue est inefficace, alors seul le gout peut sauver l’ambiance ! » pensât elle alors qu’elle approchait la bouchée de Iza.

Après qu’il eut goutté cette bouchée elle laissât échapper une petite moue gêné alors qu’elle lui déclarait : « Si c’est toi qui me le demande, je … je n’irai plus chercher les ennuis au Skill-out … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Izayoi Hasakura



Messages : 192
Date d'inscription : 20/10/2015
Localisation : Là où se trouve le strawberry parfait !

MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Ven 7 Oct - 3:19

« C’est avec grand plaisir, Iza ! »

Elle avait accepté de l'appeler par un surnom, elle aurait pu refuser et continuait dans cette situation assez étrange, mais non. Et heureusement, car ça lui faisait plaisir, il avait même laissé échapper un petit sourire en entendant son surnom. Ce petit surnom que seul sa famille ou ses « meilleurs amis » utilise de temps à autres. Alex enchaîna alors avec un petit clin d'œil accompagné d'une phrase : «… Et puis comme ça, ça rendra jalouse toutes les autres filles qui te trouvent mignon… » ; celle-ci fit battre le cœur de l'adolescent d'un seul coup. Elle venait non seulement de complimenter en disant qu'il était mignon, mais aussi qu'elle voulait écarter les possibles prétendantes ! Il s'avançait peut-être un peu, mais tous cet enchainement le menait à penser cela sans vraiment se dire qu'il se faisait des films. L'adolescent laissa échapper un autre sourire légèrement plus timide.

« Note à moi-même : S’entrainer à résister aux compliments d’une fille trop mignonne… »

Il fallait qu'il se ressaisisse, c'est lui le coureur de jupon, comment ça se fait qu'il cède a de petits compliments subtil. L'adolescent aux cheveux blonds put voir la jeune fille trier ses nombreux desserts, se demandant de nouveau si elle allait vraiment tout finir à elle seule. Après un petit moment, le blondinet lui tendit sa cuillère contenant un petit bout du Strawberry Parfait. Alors qu'Alex fit un geste vachement efféminé en mettant ses cheveux délicatement derrières son oreille, c'était surprenant à quel point cela changeait de l'impression qu'il avait eut lorsqu'il était à Strange…on aurait presque dit une autre personne.

« mmh, c’est vrai qu’un parfait ça ne fait jamais de mal… »

Un petit sourire se dessina à nouveau sur les lèvres de l'adolescent, si elle aimait les parfaits ça ne pouvait être que des points bénéfiques. Lui qui parlait de vouloir goûter quelques desserts aux chocolats, le voilà servis. Il ne savait pas si elle avait lu dans ses pensées ou si elle voulait juste lui rendre la faveur, mais en tout cas ça lui faisait plaisir. Alors que sa sempai lui tendit sa cuillère contenant un morceau de son éclair au chocolat blanc, Izayoi ferma les yeux avant de prendre la cuillère en bouche, dégustant le goût. Le chocolat blanc était l'un de ses chocolats préférés, après tout c'est tellement sucré que son système biologique ne pouvait que l'acceptait comme le meilleur des chocolats existants. Il se souvint alors qu'il devait poser une question qui lui trottait dans la tête en ce qui concerne Alex et ses activités à Strange.

Il s'attendait à ce qu'elle hésite à lui répondre voir même qu'elle tente a éviter, mais à sa grande surprise, elle répondit quasiment instantanément. Le jeune homme laissa légèrement échapper son air surpris avant de pouvoir observer le visage de l'adolescente affiché de la nostalgie. L'expression surprise qu'il arborait laissa place à un visage concentrait, qui écoutait attentivement ce qu'elle disait.

« Il n’y a pas vraiment de raisons particulière, la première fois que j’ai utilisé les arts martiaux à Gakuen Toshi, c’était après qu’une petite bande de Skill-out m’ai agressée, je n’étais pas encore très bien dans ma peau et j’avais beaucoup de mal à gérer … »

Le blondinet se mit à regarder très rapidement à gauche, bloqué dans ses pensées pendant que la jeune fille fit une courte pause en reprenant une cuillère de son éclair au chocolat blanc, c'était vrai que ce genre chose pouvait arriver à la cité scolaire. Après tout rien qu'en mettant les pieds à skill-out, il s'était fait coursé en même pas quelques minutes, donc pour lui ce n'était pas très difficile d'imaginer la scène. Il n'avait jamais vu sa sempai exécuter des mouvements d'arts martiaux, mais il l'imaginait bien en mode Bruce Lee a sautillé et a enchaîné ses adversaires…. »Trop classe ! ».

« … la solitude, quitter la Russie avait était plus éprouvant que ce que je pensais, et  … comment dire, je devais un peu avoir le mal du pays… »

C'est normal…il pouvait comprendre sa situation. Elle venait d'être envoyée à la cité scolaire pour faire ses études et les conditions pour sortir sont extrêmement longues et problématique, il était donc assez difficile pour elle d'aller voir sa famille…surtout qu'elle risquait d'avoir des problèmes au niveau langues, coutumes et tout ce qui va avec. Et puis même les filles d'ici auraient essayé de leur mettre une raclée, mais avec leur pouvoir. Izayoi s'apprêta à prendre la parole pour essayer de lui remonter le moral, mais avant qu'il ne puisse parler, Alex reprit la parole.

« … ce soir-là, lorsque j’ai frappé le premier à avoir poser sa main sur mon épaule, je n’avais plus tout ça en tête, à ce moment-là tout ce qui rester c’était l’afflux d’adrénaline, l’instinct de survie, eux et moi, et après j’ai fini par y prendre gouts, et y retourner de plus en plus régulièrement, en prenant toujours plus de précautions, et voilà où ça m’a mener… et juste avant notre rencontre, oui je me battais mais comme je te le disais ce n’est littéralement qu’un « passe-temps »

….L'adolescent resta légèrement silencieux. C'est surtout ce côté d'elle qu'il trouvait dangereux, oui une fille qui aime les sensations fortes, l'adrénaline c'est trop cool, mais ça n'empêche que c'était dangereux. Pas pour lui non, mais surtout pour elle…elle risquait sa vie en s'attaquant à des skills-out, certains sont armés et une balle perdue est vite arrivé. Si ça se trouve, ils vont même la poignarder avec une arme blanche en l'attaquant à plusieurs. Même si elle s'était habituée et qu'elle préparait des plans, ils pouvaient toujours la piégé à un moment ou un autre…tout ne se passe pas forcément comme prévu. Le blondinet fronça les sourcils en imaginant la pire des situations…il secoua sa tête rapidement, il ne devait pas penser à cela, il vaut mieux éviter de porter l'œil et éviter de penser au pire.

Malheureusement avec ce qu'il venait de dire et le temps qu'il a passé à penser à ce qui pourrait arriver, un certain silence c'était installé sur la table. L'ambiance de la table était plutôt lourde.   « Acha…en voilà une boulette…va falloir trouver un moyen, un sujet pour briser cette discussion… » l'adolescent se mit à réfléchir pour briser le silence gênant. Il cherchait un sujet qui pouvait rétablir la bonne ambiance qu'il y avait précédemment sur la table. Il réfléchissait jusqu'à ce qu'il voit l'adolescente lui tendre une bouchée, c'était un mouvement tellement mignon pour briser le silence…si le dialogue ne marche, alors autant sur la nourriture hein ? C'était une bonne façon de penser, Izayoi se mit à sourire avant de prendre la bouché du dessert. Avant de poser son regard sur Alex qui prit une petite moue toute gênée :

« Si c’est toi qui me le demande, je … je n’irai plus chercher les ennuis au Skill-out … »

Le blondinet avait ses yeux grands ouverts, la surprise guidait à nouveau son expression avant de laisser place à un petit sourire. Est-ce que ça voulait dire qu'il était quelqu'un de spécial à ses yeux ? Il semblerait que oui, en tout cas si c'était vraiment le cas, ça lui faisait vraiment plaisir. Autant dire que son sourire ne pouvait plus quitter ses lèvres, il avait même envie de lui faire un énorme câlin. On s'en fiche d'être au Japon et d'être discret, il est blond, elle a les cheveux rouges, ils vont surement se dire qu'ils ont étranger, que c'est la folie de la jeunesse. Après quelques clignements des yeux, l'adolescent se leva et se dirigea vers la jeune fille rousse avant de passer ses bras autour d'elle, la serrant dans ses bras tendrement.

« Je…Pour tout dire, Je m’inquiète pour toi, je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose.»

Il venait de dire ce qu’il avait sur le cœur, certes il avait clairement montré son inquiétude, mais il voulait aussi l’exprimer par la parole et les gestes. C’était peut-être un peu trop fougueux, mais il avait eu envie de le faire. D’ailleurs il recula sa tête pour lui faire un petit sourire, prêt à effectuer un autre mouvement fougueux. Tellement fougueux que les gens à côtés allaient surement les regarder en étant gênés comme pas possible, mais il s’en fichait totalement de leur avis. Le blondinet ferma les yeux, approchant lentement ses lèvres de celle de la jeune fille. Comme prévu un mouvement assez fougue, il n’avait pas vraiment réfléchi aux conséquences, aux risques, il avait agi par impulsion sans avoir réfléchi avant contrairement à son habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]   Aujourd'hui à 18:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Un couple étrange au josePh's Cofee and Restaurant [Iza/Alex]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Senatris Edmonde Beauzile denonse konplo kandida o Sena Willo Joseph pou UCADDE
» Boule et Tessie couple de caniches toy abricot
» Joseph Lambert ap seme terè nan Jacmel
» Couple de l'année
» Un bien étrange rêve...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
To Aru Majutsu no Index RP :: La Citée Scolaire :: District 7 :: josePh's Coffee and Restaurant-
Sauter vers: